Objets associés au mot-clé : 11. 1 - 15 Juin
Articles associés
Archips sp.
Observations récentes :
Observation de Roques Olivier - Saint-Sornin (17) - 08/06/2016

lire la suite de l'article : Archips sp.
Nycteola degenerana (Hübner, [1799])
Nyctéole de l’Osier

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à avril puis de juillet à octobre (hiverne, reparaît et pond au printemps). Chenille sur salix. Elle est visible en juin. La v. degenerana Hb., dont les ailes antérieures sont d’un cendré verdâtre strié de noir, provient surtout de chenilles nourries sur le saule.

  • Deux-Sèvres : Assez commun fin mars-avril, juillet puis du 9 octobre au 20 décembre (Gelin).

Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce qui n’a plus été mentionnée dans la région depuis Gelin et Lucas.




lire la suite de l'article : Nycteola degenerana (Hübner, [1799])
Ochropacha duplaris (Linnaeus, 1761)
Double ligne, Bipoint, Colon

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Double ligne, le Bipoint, le Colon. Eurasiatique. Europe septentrionale et centrale à l’exception des régions les plus méridionales. Fréquente les bois clairs et humides plantés de bouleaux, de peupliers, de trembles et d’aulnes. Espèce univoltine ou bivoltine selon la latitude en IV-IX. Chenille sur Betula, Populus, Alnus.

I. Le Fief de François 20/07/1916 (HG).

II. Bessines 07/08/1982 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Ochropacha duplaris (Linnaeus, 1761)
Eupithecia sp.
Observation de Billard Michel - Chambéry (73) - 07/06/2009

lire la suite de l'article : Eupithecia sp.
Diprion pini (Linnaeus, 1758)
Observation Bahuaud François - Machecoul (44) - 11/10/2011 Observation Bahuaud François - Machecoul (44) - 11/10/2011 Sur Pinus sp Observation de Mr Le Mao Patrick - Ville-Pian/Cardroc (35) - 27/09/2008 Observation de Lagouarde Nicole - Cesson (77) - 18/06/2008 Observation Mme Aarts Tineke - Catus (46) - 02/06/2008

lire la suite de l'article : Diprion pini (Linnaeus, 1758)
Hypolaepus salicis (Linnaeus, 1758)
Sur Salix alba
Observation de Mr Le Mao - Bois-Joli/Ploubalay (22) - 21/09/2008 Observation de Brigitte Seys - Thumeries (59) - 14/10/2007 Observation de Mr De Boeuf Léo - Ardennes Belges - 06/2008

lire la suite de l'article : Hypolaepus salicis (Linnaeus, 1758)
Papilio demodocus (Esper, 1798)
Citronnier
Observation de Vanier Pascal - Saint-Denis de la Réunion - 15/07/2009 Observation de Vanier Pascal - Saint-Denis de la Réunion - 03/07/2009 Observation de Vanier Pascal - Saint-Denis de la Réunion - 27/06/2009 Observation de Vanier Pascal - Saint-Denis de la Réunion - 20/05/2009 Observation de Mme Bornot Claude - Le Tampon (La Réunion) - 28/11/2008 Observation de Mr D’Angelo Adriano - Sain-Paul de La Réunion - 20/02/2008 Observations de Mr D’Angelo Adriano - Sain-Paul de La Réunion - 09/02/2008 Observation de Bornot Claude - Le Tampon (La Reunion) - 20/09/2007 (...)

lire la suite de l'article : Papilio demodocus (Esper, 1798)
Macrothylacia rubi (Linnaeus, 1758)
Anneau du diable, Bombyx de la ronce
Les chenilles hivernent et se nymphosent au printemps. En automne, on les rencontre souvent sur les chemins, à la recherche d’un abri. Les mâles volent au soleil, les femelles la nuit en Mai et Juin. (Guide des papillons nocturnes de France)

lire la suite de l'article : Macrothylacia rubi (Linnaeus, 1758)
Lasiocampa quercus (Linnaeus, 1758)
Bombyx du chêne, Bombyx du genêt, Minime à bandes jaunes
Atteint 80 mm de longueur. Dans son jeune âge, noire avec des taches dorsales rhomboïdes fauve jaunâtre ; mature, pourvue d’une ligne latérale blanche discontinue, de touffes dorsales denses de poils gris brunâtre, avec les espaces intersegmentaires noirs. GUIDES NATURE "Quel est donc ce papillon ?" NATHAN

lire la suite de l'article : Lasiocampa quercus (Linnaeus, 1758)
Charissa mucidarius (Hübner,[1799])
Diverses plantes basses (verbascum, platain)
Observation Mme Aarts Tineke - Catus (46)- 01/10/2010 (sous réserve, voir en bas) Observation Mme Aarts Tineke - Catus (46) - 31/06/2007 Observation Mme Aarts Tineke - Catus (46) - 05/06/2007 Observation Mme Aarts Tineke - Catus (46) - 10 et 11/06/2007 La chenille était 2 semaines sur la même petite platain lancéolé (herbe-à-cinq-coutures). La chenille est sûrement une charissa où elophos. La chenille se développe lentement ; il n’y a guère des observations confirmés de cet (...)

lire la suite de l'article : Charissa mucidarius (Hübner,[1799])
Inachis io (Linnaeus, 1758)
Paon du jour
La chenille du paon du jour vit dans une toile de soie sur sa plante nourricière (orties). Il faut rechercher les structures de ce type dans les touffes d’orties en été. Vol : Juillet à Septembre, puis Mars à Mai après hivernage. (Nature en poche - Larousse) Longueur maximale : 42 mm. Corps noir, avec des points blancs bien visibles. Flancs et région dorsale avec des scoli grêles, de couleur noire. Fausses pattes brun jaunâtre. Tête d’un noir brillant. (guide des chenilles d’Europe)

lire la suite de l'article : Inachis io (Linnaeus, 1758)
Malacosoma neustria (Linnaeus, 1758)
Livrée des arbres, Bombyx à livrée
Les chenilles vivent en société. Ravageur redoutable lors de pullulations épisodiques. Imago de Juin à Septembre. (Guide des papillons nocturnes de France)Atteint 60mm de longueur. Bariolée, d’un bleu franc, ornée de lignes et d’étroites bandes longitudinales noires et roux ferrugineux, et d’une ligne dorsale blanche. Capsule céphalique bleue, avec deux taches noires ovalaires

lire la suite de l'article : Malacosoma neustria (Linnaeus, 1758)
Aglais urticae (Linnaeus, 1758)
Petite tortue
La petite tortue est l’un des papillons les plus familiers et attrayants d’Europe. Le recto coloré est essentiellement orange, avec de grosses taches noires, jaunes et brun foncé, et de légères lunules bleues qui bordent les quatre ailes, accentuant l’aspect de mosaïque. Le verso, en revanche, est assez sombre, ce qui donne au papillon une livrée assez cryptique lorsqu’il se pose les ailes repliées. La petite tortue donne deux à trois générations par an ; les adultes de la dernière hivernent, se réfugiant souvent dans les granges et autres bâtiments, pour ressortir au printemps. Habite une grande variété de lieux, tels que les talus, les bordures des champs et des jardins, de la plaine aux montagnes. Vol : Mars à Octobre, en générations successives. (Nature en poche - Larousse) Adulte : 40-50 mm. Fauve rougeâtre vif avec des taches noires, blanches et jaunes, ainsi qu’une rangée marginale de lunules bleues ; base des ailes postérieures noire. Revers des ailes postérieures brun foncé, avec l’aire marginale plus claire. Plante – hôte : Exclusivement l’Ortie dioïque. Chenille : atteint 30 mm. Noire avec une fine ponctuation claire et des bandes longitudinales jaunes ; épines noires ou jaunâtres Habitat : Milieux ouverts les plus divers. S’est raréfiée dans le nord de la France. Biologie : Les adultes se montrent très tôt au premier printemps, souvent dès le mois de février. Ils butinent alors activement les fleurs précoces, notamment celles du Pas-d’âne, du Bois-gentil et du Saule marsault. Les œufs sont déposés dès le mois d’avril en amas denses de 50 à 200 unités à la face inférieure des feuilles de la plante hôte. Les chenilles tissent des nids communautaires. Comme la plupart des chenilles se nourrissant d’orties, elles sont, malgré leurs couleurs vives, ou peut-être grâce à celles-ci, délaissées par les oiseaux insectivores. Il est possible que les épines dont elles sont pourvues, de même que l’absorption des principes contenues dans leurs plantes hôtes, leur confèrent une certaine immunité vis-à-vis de leurs ennemis. Toutefois, le fait que les chrysalides sont fréquemment la proie des mésanges rend plus vraisemblable la première hypothèse. Les adultes de la deuxième génération volent dès le mois de juin. L’espèce donne parfois une troisième génération et hiverne à l’état imagal.(Guide nature Nathan. Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)

lire la suite de l'article : Aglais urticae (Linnaeus, 1758)
Abraxas grossulariata (Linnaeus, 1758)
Zérène du groseiller
Description. Longueur maximale : 32 mm. Corps d’un blanc jaunâtre clair avec de nombreuses taches noires (qui se réunissent parfois, donnant ainsi des formes presque entièrement noires). Flancs ornés, dans la région des stigmates, d’une bande longitudinale orangée. Thorax avec des zones orangées prenant, dans certains cas une nuance rougeâtre. Tête d’un noir luisant. Biotopes. Jardins, buissons et lisières des forêts. Cycle biologique. Une génération annuelle.Les oeufs sont pondus en groupe, sous les feuilles (juillet-août). Les chenilles s’observent du mois d’août au mois de mai. Quelques-unes, toutefois, n’hivernent pas et se nymphosent pour donner des imagos en automne. Habituellement, la nymphose s’effectue en mai, dans un cocon lâche tissé sur la plante nourricière. L’émergence a lieu généralement en juillet. Les chenilles de cette espèce peuvent se révéler nuisibles dans les vergers. (Guide des chenilles d’Europe - D. J. Carter et B. Hargreaves - Delachaux et Niestlé)

lire la suite de l'article : Abraxas grossulariata (Linnaeus, 1758)
Abrostola triplasia (Linnaeus, 1758)
Observation de Villatte Raymond - Le Vigen (87) - 12/06/2012 Observation de Nicole Voltz - Saint- Memmie (51) - 21/10/2007 Observation de Vogel Gérard - Stenay (55) - 12/09/2007

lire la suite de l'article : Abrostola triplasia (Linnaeus, 1758)
Acherontia atropos (Linnaeus, 1758)
Sphinx tête de mort
Olivier, Lilas, Catalpa, Datura, Pommes de terre, Jasmin, Buddleia, Aubergine, Frêne
Observation de Filomenko Madeleine - Ahuy (21) - 21/07/2016 Observation de Sérieys Claude - Gémenos (13) - 19/07/2016 Observation de Bigot Jean-Marc - Tours (37) - 13/08/2015 Observation de Bigot Jean-Marc - Tours (37) - 30/07/2015 Observation de Tashan Michel - Gap (05) - 09/08/2013 Observation de Georges Gwénaël - Yvré l’Evèque (72) - 31/07/2013 Observation de Madame Golé Mireille - Lavercantière (46)- 18/07/2013 sur Pomme de terre Observation Porteneuve Jean-Jacques - Lunel-Viel (34) - 15/11/2012 (...)

lire la suite de l'article : Acherontia atropos (Linnaeus, 1758)
Achlya flavicornis (Linnaeus, 1758)
Observation de Seys Brigitte - Lallaing (59) - 10/06/2012 Observation de Villatte Raymond - St Pardoux (87) - 12/05/2011 Observation de Villatte Raymond - Grandmont (87) - 06/05/2011 Observation de Brigitte Seys - Haisnes (62) - 24/05/2010 Observation de Brigitte Seys - Phalempin (59) - 09/05/2010

lire la suite de l'article : Achlya flavicornis (Linnaeus, 1758)
Aglaope infausta (Linnaeus, 1767)
Aglaope des haies, Zygène des épines, Zygène de l’amandier

Adulte : Ailes antérieures gris brun sombre avec deux courtes stries basilaires rouges ; ailes postérieures rouges bordées de noir. Collier rouge.

Plante – hôte : se développe sur diverses Rosacées arbustives, notamment sur l’Aubépine à un style, le Prunellier, la Cotonnière commune.

Chenille : atteint 12 mm. Brillamment colorée, jaune sur les flancs et le dos, ornée de bandes latéro-dorsales violettes et gris d’argent, ourlées de noir.

Habitat : endroits très chauds et secs.

Biologie : L’espèce se cantonne souvent sur des sites d’étendue restreinte, mais peut en revanche y présenter des densités très élevées. Elle partage parfois le biotope de la Zygène des genêts (Heterogynis pennella). Les œufs jaunes sont groupés en nombre élevé sur le feuillage des plantes hôtes. La chenille n’acquiert sa belle livrée bariolée qu’à partir du troisième stade larvaire, juste avant l’hivernage. Celui-ci s’effectue dans un abri soyeux, sur les rameaux de la plante hôte. La nymphose a généralement lieu au début de juin, dans un cocon allongé, blanchâtre ou brun clair.

Répartition : Assez commun localement dans la région méditerranéenne. Plus au nord, en Alsace par exemple, beaucoup plus rare et localisé. (Guide nature Nathan. Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)



lire la suite de l'article : Aglaope infausta (Linnaeus, 1767)
Agonopterix ocellana (Fabricius, 1775)
Observation de Villatte Raymond - Limoges (87) - 11/06/2012 (identification confirmée par élevage)

lire la suite de l'article : Agonopterix ocellana (Fabricius, 1775)
Agriopis leucophaearia (Denis & Schiffermüller, 1775)
L’Hibernie grisâtre
Observation de Vogel Gérard - Laneuville-s-Meuse (55) - 18/05/2012 Observation de Brigitte Seys - Brenne (36) - 03/05/2012 Observation de Brigitte Seys - Phalempin (59) - 30/04/2011 Observation de Brigitte Seys - St Amand les eaux (59) - 24/05/2010 Observation de Brigitte Seys - Phalempin (59) - 06/06/2009 Observation de Villatte Raymond - Limoges (87) - 13/05/2009 Observation de Beltrame Vincent - Forêt de Meudon (92) - 20/04/2007

lire la suite de l'article : Agriopis leucophaearia (Denis & Schiffermüller, 1775)
Anthocharis cardamines (Linnaeus, 1758)
Observation de Brigitte Seys - Carvin (62) - 10/05/2011 Observation de Le Mao Patrick - Curienne (73) - 22/06/2010 Observation de Villatte Raymond - Rancon (87) - 12/06/2010 Observation de M. Benoiton Jean-Louis - Saint-Valérien (89) - 12/06/2010 Observation de Brigitte Seys - Phalempin (59) - 07/06/2010 Observation de Billard Michel - Saint-Alban Leysse (73) 400m sur Allaria petiolata - 27/05/2010 Observation de Vogel Gérard - Laneuville sur Meuse (55) - (...)

lire la suite de l'article : Anthocharis cardamines (Linnaeus, 1758)
Apocheima hispidaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Observation de rencontre papillons de Poitou-Charentes - Beauregard (36) - 24/04/2011 Observation de Villatte Raymond - Rancon (87) - 05/06/2010 Nota (*) œuf de mouche Tachinaire.

lire la suite de l'article : Apocheima hispidaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Araschnia levana (Linnaeus, 1758)
Carte géographique
Longueur maximale : 22 mm. Corps noir, finement moucheté de blanc. Flancs et région dorsale avec des lignes discontinues brun jaunâtre. Scoli noirs ou jaune orangé, renflés dans leur partie proximale. Fausse pattes brun jaunâtre. Tête noire, avec deux protubérances pointues. (le guide des chenilles d’Europes)

lire la suite de l'article : Araschnia levana (Linnaeus, 1758)
Arctia caja (Linnaeus, 1758)
Ecaille-martre, Hérissonne
Longueur maximale : 60 mm. Corps brun noir, avec des touffes de soies serrées, issues de petites verrues en relief. La plupart des soies sont longues, noires et pourvues d’une zone apicale d’un blanc grisâtre ; toutefois, le thorax et la région ventrale de l’abdomen possèdent des soies rousses, relativement plus courtes. Stigmates blancs. Tête d’un noir luisant. (guide des chenilles d’Europe)

lire la suite de l'article : Arctia caja (Linnaeus, 1758)
Arctornis l-nigrum (Müller, 1764)
Observation de Linglain Véronique et Thibault Bures - sur Yvette (91) - 13/06/2009 Observation de Pomies Jean-Claude - Carcans-Maubuisson (33) - 15/08/2010

lire la suite de l'article : Arctornis l-nigrum (Müller, 1764)
Biston strataria (Hufnagel, 1767)
Observation de Villatte Raymond - Rancon (87) - 22/05/2011 Observation de Brigitte Seys - Phalempin (59) - 07/06/2010 (élevage) Observation de Sala André - La Sainte-Baume (83) - 06/06/2007

lire la suite de l'article : Biston strataria (Hufnagel, 1767)
Catocala sponsa (Linnaeus, 1767)
Observation de Mattelart Olivier - Bois de Lauzelle (Belgique) - 13/06/2010

lire la suite de l'article : Catocala sponsa (Linnaeus, 1767)
Cleorodes lichenaria (Hufnagel, 1767)
Boarmie du lichen, Boarmie des lichens

Répartition géographique Espèce présente dans une grande partie de l’Europe, mais souvent assez localisée. En France : pratiquement partout.

Description. Longueur maximale : 25 mm. Corps vert ou vert grisâtre, plus rarement jaunâtre, avec diverses taches noires. De petits tubercules pairs le long de la région dorsale. Tête rousse.

Biotope. Bois humides, haies, arbres au bord des routes...

Plantes nourricières. Lichens se développant sur les troncs, les branches et les constructions en bois.

Cycle biologique. Une ou deux générations par an selon les régions. Dans le premier cas : ponte en juillet, éclosion en août, hibernation des chenilles (après un début de croissance), nymphose en juin, émergence en juillet. Les chenilles s’observent le pus souvent en mai-juin ; elles se remarquent toutefois difficilement en raison de leur homochromie. Les cocons sont dissimulés parmi les mousses et les lichens.

(Guide des chenilles d’Europe - D. J. Carter et B. Hargreaves - Delachaux et Niestlé)



lire la suite de l'article : Cleorodes lichenaria (Hufnagel, 1767)
Crocallis elinguaria (Linnaeus, 1758)
Phalène de la mancienne, Crocalle aglosse
Présente une bande médiane avec un point cellulaire bien marqué. Elle est répandue depuis le Maroc jusqu’au Kazakhstan en passant à travers l’Europe. Elle est présente partout en France. Ses habitats sont variés notamment les bois clairs, les jardins jusque vers 1600 m d’altitude. La chenille, qui ressemble parfaitement à une brindille, vit sur de nombreux arbres et arbustes tels que Salix, Betula, Fagus, Rubus, Rosa, Syringa, etc. Hiverne au stade de l’oeuf. Période de vol : VII-VIII. Espèce univoltine. (Delachaux et niestlé, Guide des papillons nocturnes de France, coordonné par Roland Robineau)

lire la suite de l'article : Crocallis elinguaria (Linnaeus, 1758)
Cucullia chamomillae (Denis & Schiffermüller, 1775)
Cucullie de la camomille
Longueur maximale : 45 mm. Corps vert jaunâtre à blanc verdâtre ; région ventrale un peu plus foncée. Dorsalement, une série de chevrons assez larges, verdâtres ou rosés ; entre ceux-ci, des taches d’un rose pourpré. Flancs ornés, au niveau des stigmates, d’une bande longitudinale discontinue, habituellement verte ; au dessous de cette bande, une série de petites taches rose pourpré. Tête blanc verdâtre avec des dessins sombres. (guide des chenilles d’Europe)

lire la suite de l'article : Cucullia chamomillae (Denis & Schiffermüller, 1775)
Dendrolimus pini (Linnaeus, 1758)
Observation de Senagas Pascal - (66) - 03/06/2012 Observation de Malaterre Emmanuelle (83) - 26/04/2012

lire la suite de l'article : Dendrolimus pini (Linnaeus, 1758)
Diaphora mendica (Clerck, 1759)
Mendiante, Ecaille mendiante
Longueur maximale : 40 mm. Corps brun grisâtre, avec de nombreuses soies brun jaunâtre, regroupées sur des petites verrues sombres. Parfois, une ligne médio-dorsale claire, mal indiquée. Tête d’un brun jaunâtre. (Guide des chenilles d’Europe)

lire la suite de l'article : Diaphora mendica (Clerck, 1759)
Diloba caeruleocephala (Linnaeus, 1758)
Double oméga, Noctuelle à tête bleue
Atteint 40 mm de longueur. Blanc grisâtre, avec des taches dorsales et latérales jaunes, et des verrues sétigères noires. Guide nature "Quel est donc ce papillon ?" Nathan

lire la suite de l'article : Diloba caeruleocephala (Linnaeus, 1758)
Diurnea fagella (Denis & Schiffermüller, 1775)
Observation de Villatte Raymond - 27/09/2012 - Limoges (87) Observation de M. Porteneuve Jean-Jacques - Champagnac le Vieux (43) - 02 et 07/08/2012, puis 03/09/2012 (en élevage) Observation de Brigitte Seys - Marchiennes (59) - 25/09/2011 Observation de Le Mao Patrick - Avaugour (22) sur betula - 26/09/2010 Observation de Brigitte Seys - Phalempin (59) - 13/06/2009 Observation de Brigitte Seys - Phalempin (59) - 05/10/2008 Observation de Brigitte Seys - Phalempin (59) - (...)

lire la suite de l'article : Diurnea fagella (Denis & Schiffermüller, 1775)
Ectropis crepuscularia (Denis & Schiffermüller, 1775)
Boarmie crépusculaire
La séparation entre E. crepuscularia et E. bistortata est discutée par certains auteurs qui en font parfois deux taxons distincts. Répandue dans toute l’Europe. Présente dans la majeure partie de la où elle est commune en plaine et jusque vers 1600m d’altitude. La chenille, très polyphage, se développe sur diverses essences de feuillus et sur Ronces, Rosiers, Carottes, Artémises, Berberis… (Rubus, Rosa, Daucus, Artemisia, Berberis…). La chrysalide hiverne. Période de vol III-V ; VII-VIII. Espèce bivoltine. (Delachaux et niestlé, Guide des papillons nocturnes de France, coordonné par Roland Robineau).

lire la suite de l'article : Ectropis crepuscularia (Denis & Schiffermüller, 1775)
Eilema complana (Linnaeus, 1758)
La Lythosie aplatie, Le Manteau à tête jaune
Atteint 2,5 cm de longueur. Gris noirâtre avec deux rangées de taches dorsales orangées flanquées chacune antérieurement d’une petite tache blanche ( source Nathan)

lire la suite de l'article : Eilema complana (Linnaeus, 1758)
Ematurga atomaria (Linnaeus, 1758)
Phalène picotée

Adulte : Mâle jaune ochracé réhaussé de larges bandes transversales brunes, avec les antennes bipectinées. Femelle Blanc-jaunâtre avec les bandes brun-noir et les antennes filiformes. Ailes finement striolées de sombre dans les deux sexes Chenille : atteint 30 mm. Verte ou brun-grisâtre, souvent avec des motifs dorsaux clairs et une bande latérale caténaire sombre Plantes hôtes : Bruyère commune (Calluna vulgaris),Centaurée jacée (Centaurea jacea), Genêt des teinturiers (Genista tinctoria), Piment royal (ou Cirier, Myrica gale), et diverses autres plantes herbacées et arbustives. Habitat : Landes pelouses maigres, marécages et tourbières, prairies sylvatiques. Espèce largement répandue et commune presque partout. Biologie : L’espèce donne une ou deux générations selon les régions. L’adulte de mœurs diurnes, est très actif par temps ensoleillé. La chrysalide repose dans une logette souterraine, elle hiverne. (Guide nature Nathan. Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)

En France, elle est commune partout, en plaine comme en montagne. Vole dans la journée dans tous les milieux ouverts et secs. Elle atteint de hautes altitudes. Les chenilles consomment de nombreuses plantes basses telles que Genêt, Lotier, Coronille... Hiverne au stade de la chrysalide. Période de vol : Avril-Mai et Août-Septembre. Espèce bivoltine. (Guide des papillons nocturnes de France)



lire la suite de l'article : Ematurga atomaria (Linnaeus, 1758)
Emmelina monodactyla (Linnaeus, 1758)
Ptérophore commun
Liseron
Observation Porteneuve Jean-Jacques - Lunel-Viel (34) - 03/10/2012 Chrysalide Observation de M. Teulier Emilien - Albias (82) - 26/07/2012 Observation de M. Teulier Emilien - Albias (82) - 29/07/2012 Observation de M. Porteneuve Jean-Jacques - Brioude (43) - 11/06/2012 Observation de M. Porteneuve Jean-Jacques - Brioude (43) - 21/10/2011 Observation de M. Porteneuve Jean-Jacques - Brioude (43) - 07/11/2011 - Chrysalide en élevage Observation de M. Porteneuve Jean-Jacques - Brioude (43) - 14/08/2009 - chrysalide formée le 10/08/2009 (naissance le 16 août 2009) Observation (...)

lire la suite de l'article : Emmelina monodactyla (Linnaeus, 1758)
Eriogaster lanestris (Linnaeus, 1758)
Laineuse du cerisier, Bombyx laineux

Eurasiatique. Presque toute l’Europe. Répandue partout en France, mais localisée et rare à l’état adulte. Bois de feuillus, forêts claires, vergers, haies. Chenilles sur Prunus, Cerasus, Crataegus, Tilia, Betula, Sorbus, Alnus, Salix, vivant en communauté dans une poche de soie protectrice au début de leur développement. Période de vol : Octobre ; Février à Mai. Espèce univoltine. (Guide des papillons nocturnes de France - Coordonné par R. Robineau - Delachaux et Niestlé)

CHENILLE. Atteint 45 mm de longueur. Noire avec de longs poils blanchâtres et une plage dorsale de poils roux ferrugineux sur chaque segment ; souvent ornée de points blancs sur les côtés. PLANTES-HÔTES. Nombreuses essences feuillues, préférentiellement le Bouleau verruqueux et le Prunellier, mais aussi le Sorbier des oiseleurs, le Saule marsault et l’Aubépine à un style. HABITAT. Lisières et larges laies forestières, pelouses sèches en voie d’embroussaillement. Jadis commune partout, de nos jours en très forte régression et même disparue de maintes contrées. BIOLOGIE. Les chenilles mènent une existence grégaire jusqu’à la dernière mue, construisant un nid soyeux collectif d’environ 30 cm de longueur. La nymphose a lieu au sol dans un cocon ovoïde, brun, généralement muni de deux pores d’aération opposés. (Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann - Nathan)



lire la suite de l'article : Eriogaster lanestris (Linnaeus, 1758)
Euplagia quadripunctaria (Poda, 1761)
Ecaille chinée, Callimorphe

Partout en France, dans les bordures, allées et chemins forestiers, parcs et jardins, zones urbanisées. Activité diurne. Forme lutescens au Nord-ouest de la France. Vol de Juillet à Septembre. (Guide des papillons nocturnes de France)

Adulte : Ailes antérieures crème traversées de bandes obliques noires, chatoyant en bleu-vert. Ailes postérieures rouge écarlate, très rarement jaunes ou orangées, avec trois ou quatre taches noires. Chenille : Atteint 50 mm. Gris noirâtre, avec une ligne dorsale jaunâtre, une rangée latérale de taches blanches et des verrues sétigères brun rouge surmontées d’aigrettes de courtes soies claires. Plantes hôtes : Sur diverses plantes arbustives et herbacées, notamment sur le framboisier (Rubus idaeus), la Sauge de prés (Salvia pratensis), le Séneçon des Sarrasins (Senecio nemorensis fuchsii), l’Ortie dioïque (Urtica dioica), la Petite pimprenelle (Sanguisobra minor) et la Vipérine commune (Echium vulgare) Habitat : Orées forestières mésophiles, pelouses sèches modérément embuissonnées, mégaphorbiées. Espèce thermophile, très abondante dans le Midi, moins banale dans la partie septentrionale de la France, mais encore assez commune presque partout. Biologie : L’espèce ne donne qu’une génération annuelle. L’adulte, de mœurs à la fois diurnes et nocturnes, butine activement en plein soleil sur l’Eupatoire chanvrine (Eupatorium cannabinum) et les Panicauts (Eryngium spp.), et vient à la nuit à la lumière. Les œufs sont déposés à la face inférieure de la plante hôte Dans son jeune âge la chenille se nourrit préférentiellement de plantes basses, après hivernage, elle vit davantage aux dépens des végétaux ligneux, notamment du framboisier. (Guide nature Nathan. Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)

Eurasiatique. A travers toute l’Europe, jusqu’en Asie Mineure. En France, répandue sur tout le territoire, Corse comprise. Elle fréquente tous les types de milieux : bordures, allées et chemins forestiers, parcs et jardins jusque dans les zones urbanisées. Les chenilles se nourrissent notamment sur Urtica dioica, mais aussi sur diverses plantes herbacées. Les imagos ont une activité diurne. La forme lutescens est connue du Nord Ouest de la France Vol : VII-IX. Espèce univoltine. (Delachaux et niestlé, Guide des papillons nocturnes de France, coordonné par Roland Robineau)

Mâle. Envergure : 40-60 mm. Avec ses ailes antérieures zébrées de blanc sur fond bleuâtre ou verdâtre et ses postérieures rouges à points noirs, cette écaille est caractéristique. Femelle. Envergure : 45-60 mm. Semblable. Variation. L’aile postérieure peut être orangée : f. saturnina Oberthür, 1892, ou jaune f. lutescens Staudinger, 1861. La ssp. rhodosensis (Daniel, 1953) (décrite de Rhodes où elle pullule dans la « Vallée des papillons ») a un lustre plus accentué. La ssp. fulgida (Oberthür, 1896), de Grèce et d’Iran, a des ailes antérieures au lustre plus verdâtre et des postérieures aux taches noires plus étendues. Euplagia splendidior (Tams, 1922), de Turquie et d’Arménie, a des bandes transversales plus épaisses sur un fond au lustre plus accentué. Espèce proche : Aucune en Europe. Biologie. Chenille sur Eupatoire, Origan, et de nombreux arbres arbustes et plantes basses. Lieux humides et boisés, berges, talus, parcs et jardins. Se débusque aisément durant la journée. Jusqu’à 2000 m en montagne. Période d’apparition. Juillet à mi-septembre. Distribution. De L’Europe à l’Iran. En Europe, du sud de l’Angleterre (Devon, Channel, Islands) où – comme localement près du Mont Saint Michel – la forme lutescens Staudinger, prédomine, à la Sicile, la Corse et la Grèce. En France, presque partout. Statut. Assez commun. (NAP, Papillons de nuit d’Europe volume 1, Patrice Leraut)



lire la suite de l'article : Euplagia quadripunctaria (Poda, 1761)
Euthrix potatoria (Linnaeus, 1758)
Buveuse
Longueur maximale : 75 mm. Corps gris bleuté dorsalement, noir latéralement. Abondante pilosité d’un roux clair. Sur le dos, une double série longitudinale de petites touffes de soies noires. Mésothorax et huitième segment abdominal dorsalement pourvus d’une grande touffe médiane de poils noirs. Flancs avec une large bande de dessins rouge orangé au-dessus des stigmates et, sous ces derniers, une série de touffes blanches entrecoupées de dessins rougeâtres. Tête noire, marquée de roux. (guide des chenilles d’Europe)

lire la suite de l'article : Euthrix potatoria (Linnaeus, 1758)
Iphiclides podalirius (Linnaeus, 1758)
Flambé
Espèce répandue principalement en Europe moyenne et méridionale. En France, presque partout ; souvent rare dans la moitié septentrionale. Description. Longueur maximale : 40 mm. Corps particulièrement trapu, plus mince à l’arrière et près de la tête. Tégument vert, avec une ligne médio-dorsale jaunâtre. Flancs ornés de stries obliques, jaunâtres, sur lesquelles se trouvent des points en relief, de couleur rouge ou jaune. Tête verte, plus ou moins rétractile. Biotopes. Bois clairs, haies, vergers. Cycle biologique. Une ou deux générations par an, selon les régions. Les œufs, sont pondus isolément sous les feuilles de la plante-hôte. On peut trouver les chenilles de mai à septembre et le développement larvaire dure un ou deux mois. En été les chrysalides sont vertes et l’émergence s’effectue un mois après la nymphose. En revanche, les chrysalides formées en automne sont brunes ; elles ne donnent des imagos que l’année suivante, au printemps. (Guide des chenilles d’Europe - D. J. Carter et B. Hargreaves - Delachaux et Niestlé)

lire la suite de l'article : Iphiclides podalirius (Linnaeus, 1758)
Laelia coenosa (Hübner, 1808)
Observation de Reudet Denis Villeneuve-lès-Maguelone (34) - 07/06/2013

lire la suite de l'article : Laelia coenosa (Hübner, 1808)
Ladoga camilla (Linnaeus, 1764)
Petit Sylvain
Description. Longueur maximale : 27 mm. Corps vert, avec des scoli dorsaux brunâtres, de différentes dimensions. Sur ces excroissances, des épines à apex brun noir. Flancs de l’abdomen avec une ligne longitudinale blanchâtre, située au contact des stigmates ; immédiatement au-dessous de celle-ci, une large bande d’un brun purpurin. Capsule céphalique brune, épineuse. Cycle biologique. Une génération par an. Les oeufs sont pondus isolément, sur la face supérieure des feuilles de la plante-hôte (juin-juillet). Ils éclosent au bout d’une semaine, approximativement. Après la seconde mue, les chenilles entrent en hibernation (elles s’abritent dans un fragment de feuille, enroulé et tapissé de soie). Elles recommencent à se nourrir au printemps et la nymphose a lieu en juin. Vertes et brunes, les chrysalides ont une forme particulière qui les fait ressembler à des feuilles recroquevillées. Durée du stade nymphal : une quinzaine de jours. Guide des chenilles d’Europe - D. J. Carter et B. Hargreaves - Delachaux et Niestlé)

lire la suite de l'article : Ladoga camilla (Linnaeus, 1764)
Lymantria monacha (Linnaeus, 1758)
Nonne, Bombyx moine, Cul-noir
Ailes antérieures blanches, avec plusieurs lignes noires sinuées et un point noir dans la cellule. Parfois fortement suffusées de noir, uniformément noires dans les cas extrêmes. Abdomen rose. Antennes fortement bipectinées chez le mâle. (quel est donc ce papillon ? Nathan)

lire la suite de l'article : Lymantria monacha (Linnaeus, 1758)
Macroglossum stellatarum (Linnaeus, 1758)
Moro-sphinx
Longueur maximale : 45 mm. Corps vert foncé ou roux, parsemé de petits points blancs. Une paire de lignes latéro-dorsales blanchâtres (plutôt jaunâtres vers la tête). De chaque côté, sous les stigmates, une bande longitudinale jaune. Scolus postéro-abdominal bleu, avec l’apex jaune. Tête verte ou brune. (guide des chenilles d’Europe)

lire la suite de l'article : Macroglossum stellatarum (Linnaeus, 1758)
Malacosoma alpicola (Staudinger, 1870)
Livrée des alpages, Alpine
Observation de Gérard Vogel - Les Menuires (73) - 09/07/2011 Observation de Le Mao Patrick - Pont-Saint-Charles Val-d’Isère (73) - 24/06/2009 Observation de Sermet JC - Col du Machairuz - Suisse - 12/06/2009 Observation de Muller Eric - Hures la Parade (48) - 28/04/2009 Observation de Mr Billard Michel - Maurienne Termignon (73) Lac Blanc 2246 m - 04/08/2008 Observation de Mr Billard Michel - Bauges (73) Aillon le Jeune Rocher de la Bade 1850 m - 17/08/2008 Observation de Mr Gaboly Michel - Pra Gra, Arolla (Val d’Hérens, Valais) - 2350 m. alt. Suisse
http://www.gaboly.com/perso/ (...)

lire la suite de l'article : Malacosoma alpicola (Staudinger, 1870)
Notodonta ziczac (Linnaeus, 1758)
Bois veiné
Observation de Brigitte Seys - Col de la Loge (42) - 02/09/2012 Observation de Brigitte Seys - Lavoine (03) - 30/08/2012 Observation de Villatte Raymond - Limoges (87) - 02/08/2012 Observation de Brigitte Seys - Marchiennes (59) - 15/09/2011 Observations de Benoiton Jean-Louis - Saint-Valérien (89) - 17/06/2009 Observation de Mr Ballongue Paul - Orleans (45) - 07/06/2009 Observation de Mr Lesbordes Gérard - Camps (19) - 17/06/2006 Observation de Amibaba (...)

lire la suite de l'article : Notodonta ziczac (Linnaeus, 1758)
Orthosia cerasi (Fabricius, 1775)
Orthosie du Cerisier, Noctuelle constante, Téniocampe constante

Ailes antérieures brun canelle assez pâle, avec une ligne submarginale claire ; contours des tâches orbiculaire et réniforme très finement soulignés de clair. (quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)

Ailes antérieures brun canelle assez pâle, avec une ligne submarginale claire ; contours des tâches orbiculaire et réniforme très finement soulignés de clair. (quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)

En France, elle est largement répandue. Il s’agit probablement de la plus fréquente des Orthosia. Ressemblant à O. gracilis, elle est plus petite, de forme générale plus arrondie, l’orbiculaire et la réniforme, très rapprochées, se touchent dans bien des cas. Moins hygrophile que ses congénères, elle se rencontre dans de nombreux milieux boisés, même en ville. la chenille, polyphage, se développe sur divers arbres (Quercus, Salix, Ulmus, Fagus) où il est facile de l’observer à la fin du printemps. Période de vol : Février à Mai. Espèce univoltine. (Guide des papillons nocturnes de France - Coordonné par R. Robineau - Delachaux et Niestlé)



lire la suite de l'article : Orthosia cerasi (Fabricius, 1775)
Orthosia gracilis (Denis & Schiffermüller, 1775)
Noctuelle grêle
Longueur maximale : 45 mm. Région dorsale brun rougeâtre ou vert grisâtre ; région ventrale verte, vert jaunâtre ou brun verdâtre. Flancs ornés, au niveau des stigmates, d’une bande longitudinale claire - brune ou verte - dorsalement bordée de noir (guide des chenilles d’Europe)

lire la suite de l'article : Orthosia gracilis (Denis & Schiffermüller, 1775)
Orthosia miniosa (Denis & Schiffermüller, 1775)
Observation de Nathalie Vansieleghem - Marais d’Harchies (Belgique) - 17/05/2012 Observation de Clochard Roger - Piriac (44) - 24/04/2011 Observation de Gérard Vogel - Brouennes (55) - 12/05/2011 Observation de Villatte Raymond - St Pardoux (87) - 12/05/2011 Observation de Brigitte Seys et Raymond Villatte - Coussay les bois (86) - 25/04/2011 Observation de Billard Michel - Sain-Alban Leysse (73) - 02/06/2010 Observation de Schnoering Martine - Sarrebourg (57) - 02/06/2010 Observation de Billard Michel - Saint-Alban Leysse (73) - 27/05/2010 Observation de Billard Michel - (...)

lire la suite de l'article : Orthosia miniosa (Denis & Schiffermüller, 1775)
Orthosia munda (Denis & Schiffermüller, 1775)
Proprette, Noctuelle lavée
Longueur maximale : 40 mm. Région dorsale essentiellement brun noirâtre, avec une large bande médiane de couleur ocre (cette bande porte généralement une série de dessins sagittés sombres). Une fine ligne médio-dorsale blanchâtre, plus ou moins nette, et deux lignes semblables en position latéro dorsale. Une paire de larges bandes latérales, ocre et tachées de blanc sur les premiers segments abdominaux. Huitième segment abdominal dorsalement pourvu d’une bande transversale noirâtre. Région ventrale gris clair ou gris verdâtre. Capsule céphalique brun rougeâtre avec des points sombres. (guide des chenilles d’Europe)

lire la suite de l'article : Orthosia munda (Denis & Schiffermüller, 1775)
Parasemia plantaginis (Linnaeus, 1758)
Observations de Mr Billard Michel - Parc Naturel Régional de Chartreuse (73) - 13/06/2010

lire la suite de l'article : Parasemia plantaginis (Linnaeus, 1758)
Peribatodes rhomboidaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Boarmie rhomboïdale
Toute la France. Longueur maximale : 40 mm. Coloration variable, allant du brun grisâtre au brun rougeâtre. Corps parfois tacheté de brun jaunâtre. Région dorsale avec des dessins sombres, susceptibles de former une série de losanges. Tête brune. (guide des chenilles d’Europe)

lire la suite de l'article : Peribatodes rhomboidaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Phragmatobia fuliginosa (Linnaeus, 1758)
Écaille cramoisie
Elle fréquente tous les milieux, et il n’est pas rare de l’observer jusqu’en ville. La chenille vit aux dépens des Myosotis, Rumex, Galium et de nombreuses autres plantes basses . Période de vol : Mars à Juin et Juillet à Septembre. Espèce bivoltine. (Guide des papillons nocturnes de France)

lire la suite de l'article : Phragmatobia fuliginosa (Linnaeus, 1758)
Pleuroptya ruralis (Scopoli, 1763)
Pyrale du Houblon
Ortie
Observation de Vogel Gérard - Laneuville-s-Meuse (55) - 22/05/2012 Observation de M. Porteneuve Jean-Jacques - Brioude (43) - 09/06/2011 Observation de Mr Billard Michel - Saint Alban Leysse (73) - 03/10/08 - Altitude 300 m
la chenille était enroulée dans une feuille d’ortie
Observation de Brigitte Seys - Phalempin (59) - 31/05/2008

lire la suite de l'article : Pleuroptya ruralis (Scopoli, 1763)
Poecilocampa populi (Linnaeus, 1758)
Observation de Brigitte Seys et Daniel Ingremeau - Ciron (36) - 30/04/2014 Observation de Brigitte Seys - St Amand (59) - 26/05/2013 (élevage : imago obtenu) Observation de Mattelart Olivier - Louvain la neuve (Belgique) - 08/06/2010 Observation de Brigitte Seys - St Amand les eaux (59) - 15/05/2010

lire la suite de l'article : Poecilocampa populi (Linnaeus, 1758)
Polygonia c-album (Linnaeus, 1758)
Robert le diable
Longueur maximale : 35 mm. Corps noir, largement strié de brun orangé, avec la majeure partie de l’abdomen dorsalement recouverte d’une grande plage blanche. Sur cette dernière, les scoli sont blancs, alors qu’ailleurs, ils sont brun orangé clair. Tête noire, avec deux protubérances dorsales. (guide des chenilles d’Europe)

lire la suite de l'article : Polygonia c-album (Linnaeus, 1758)
Rhyparia purpurata (Linnaeus, 1758)
Observation de Brigitte Seys et Daniel Ingremeau - Ciron (36) - 30/04/2014 Observation Gérard Vogel - Mouzay (55) - 29/04/2011 Observation de Laprat Michel - Etang des landes (23) - 23/05/2010 Observation de Pessotto Liliane - Saint-Antonin (82) - 11/05/2010 Observation de Crismer Claude - Montbrun-les-Bains (26) - 02/06/2009 Observation de Rodriguez Hélène - Lapanouse-de-Cernon (12) - 17/05/2009 Observation de Eme Emmanuel - Marais de Saône (25) - 11/05/2009 Observation de Thierry Arbault - Altitude de 160 mètres Meuse (55) - (...)

lire la suite de l'article : Rhyparia purpurata (Linnaeus, 1758)
Shargacucullia scrophulariae (Denis & Schiffermüller, 1775)
Sur buddléia
Observation de Brigitte Seys - Phalempin (59) - 07/07/2012 Observation de Guillemin Daniel - Montegut (40) - 03/07/2012 Observation de Teulier Emilien - Albias (82) - 07/06/2010 Observation de Mr Villatte Raymond - Limoges (87) - 09/07/2009 Observation de Mr Benoiton Jean-Louis - Saint-Valérien (89) 30/06/2009 Observation de Mr Teulier Emilien - Albias (82) - 27/06/2009 Observation de M. Raymond Villatte - Verneuil (87) - 18/07/2008 Observation de Vogel Gérard - Mouzay (55) - 10/07/2008 Observation de Mr Le Mao Patrick - Pointe du Nick Saint-Lunaire (35) - 22/06/2008 (...)

lire la suite de l'article : Shargacucullia scrophulariae (Denis & Schiffermüller, 1775)
Tephronia sepiaria (Hufnagel, 1767)
Gymnospile commune
Espèce répartie à travers toute l’Europe jusqu’en transcaucasie. Dans le Nord de la France et le Massif Central vole la ssp. Cremiaria. Celle-ci a été beaucoup discutée, certains auteurs la considérant comme une espèce à part entière. Les chenilles vivent sur divers lichens. Hiverne au stade de chenille. Période de vol V-VIII. Espèce présentant plusieurs générations successives. (Delachaux et Niestlé, Guide des papillons nocturnes de France, coordonné par Roland Robineau)

lire la suite de l'article : Tephronia sepiaria (Hufnagel, 1767)
Thaumetopoea processionea (Linnaeus, 1758)
Processionnaire du chêne
Chênes
Observation de Beltrame Vincent - Forêt de Meudon (92) - 02/06/2007 Observation de Muzard Didier - Vay (44) - 27/05/2007 Observation Sur chêne Carentan (50) - 14/08/2006 Observation de Mme Carole Blouch - Sainte Anne d’Auray (56) - 05/06/2006 Observation de Mr Maurice Chambaret - Forêt de chatellerault le 08/02/2005 Observation de Mr Carlos E. Hermosilla - Espagne - 10/08/2004 Observation de Mr Rideau Nicolas - Toile communautaire sur un chêne chevelus (Quercus cerris) - (...)

lire la suite de l'article : Thaumetopoea processionea (Linnaeus, 1758)
Thecla betulae (Linnaeus, 1758)
Thécla du bouleau
Le verso de ce papillon orange-brun traversé de fines lignes blanches est son caractère le plus spectaculaire. Le recto du mâle est brun foncé uniforme, mais celui de la femelle présente une tache orange à l’aile antérieure. Les deux sexes possèdent des petites "queues" à l’aile postérieure. Peuple les haies, les fourrés et les lisières où croissent ses plantes-hôtes. Vol : Juillet-Août. (Nature en poche - Larousse)

lire la suite de l'article : Thecla betulae (Linnaeus, 1758)
Trichiura crataegi (Linnaeus, 1758)
Bombyx de l’Aubépine
Aubépines, pruniers, poiriers, ormes, peupliers, chênes, bouleaux, aulnes, saules, cotoneaster
Observation Mme Aarts Tineke - Catus (46) - 22/05/2013 Observation de Brigitte Seys - Marchiennes (59) - 15/05/2011 Observation de Villatte Raymond - Isle (87) - 27/04/2011 Observation de Brigitte Seys - Mauvières (36) - 27/04/2011 Observation de Legay Bernard - Auxerre (89) - 02/06/2010 Observation de Aubert Christophe - Perche (61) - 19/06/2006

lire la suite de l'article : Trichiura crataegi (Linnaeus, 1758)
Valeria jaspidea (Villers, 1789)
Observation de Villatte Raymond - Lissac sur Couze (19) - 15/06/2013

lire la suite de l'article : Valeria jaspidea (Villers, 1789)
Cynthia cardui (Linnaeus, 1758)
Belle dame
L’ornementation rose saumoné, caractéristique du recto, fait de la belle dame l’un des papillons d’Europe les plus faciles à reconnaître, même en vol. D’aspect plus terne, le verso reste semblable au recto. La belle dame vit et se reproduit en Afrique du Nord et en Europe méridionale, où les adultes peuvent se rencontrer presque toute l’année. Elle migre en été vers le nord, souvent en nombre. Beaucoup meurent au premier gel, mais certains retournent dans leurs régions d’origine, plus clémentes. Se rencontre dans les lieux herbus fleuris, souvent jusque dans les jardins. Lorsqu’elle butine des fleurs telles que les chardons et les centaurées, la belle dame se laisse généralement approcher, et c’est le bon moment pour l’observer de près. Vol : Mars à Novembre. (Nature en poche - Larousse) Adulte : 45-60 mm. Ailes teintées de rose. Dessus brun jaunâtre, marques irrégulières brun noir. Aile antérieure : petites taches blanches vers l’apex. Dessous aile postérieure : 5 petites ocelles dans l’aire postdiscoïdale. Plante – hôte : une trentaine de plantes hôtes attestées : Circes, Chardons, Ortie dioïtique, Mauve musquée, Groseillier épineux, Chenille : atteint 40 mm. Jaunâtre pâle à brun verdâtre, avec des dessins sombres d’étendue variable. Habitat : Milieux ouverts et secs : pelouses, friches, carrières, espèce commune partout. Biologie : Espèce MIGRATRICE très étudiée, la vanesse des chardons, grâce à l’éclectisme alimentaire de sa chenille, est apte à conquérir une multitude de milieux. Autochtone dans les pays du Maghreb, l’espèce fournit au printemps une première vague de migrateurs qui atteignent à la fin de mars le sud de l’Europe, où ils se reproduisent aussitôt. Leurs descendants gagnent le nord et le centre de l’Europe en mai/juin où ils donnent une à deux générations. Les adultes automnaux migrent vers l’Afrique, l’espèce semble incapable d’hiverner en Europe. Les œufs sont déposés isolément sur les feuilles de la plante hôte. La chenille se développe à l’abri d’une feuille maintenue grossièrement enroulée par un réseau soyeux. (Guide nature Nathan. Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)

lire la suite de l'article : Cynthia cardui (Linnaeus, 1758)
Xestia xanthographa (Denis & Schiffermüller, 1775)
Trimaculée, Xanthographe
longueur maximale : 33 mm. Corps d’un brun ocreux clair, avec des bandes brun noir. Région dorsale ornée de trois lignes claires et de deux rangées de tâches noires (guide des chenilles d’Europe)

lire la suite de l'article : Xestia xanthographa (Denis & Schiffermüller, 1775)
Yponomeuta cagnagella (Hübner, 1813)
Grand hyponomeute du fusain

Le livre Guide nature Nathan d’Heiko Bellmann donne beaucoup de détails sur différentes espèces (evonymella, plumbella, padella, sedella). Sur internet… bonne comparaison des photos de chacune des espèces sur le site Svenska fjärilar, n° 350 à 357.

La plante nourricière est très importante pour l’identification. Sur le fusain se développent 3 Hyponomeutes

1° : Yponomeuta cagnagella (Hübner 1813) : grand hyponomeute du fusain envergure 19-26mm cils terminaux (queue) blanc pur

2° : Yponomeuta plumbellus (Denis & Shiffermüller 1775) : petit hyponomeute du fusain (=Hyponomeute plombée) plus rare que le précédent envergure (3 rangées de points noirs et grosse macule "=petite tache" noire dans le tiers basal de l’aile antérieure) (le "Petit Hyponomeute du Fusain" Yponomeuta plumbellus est moins fréquent : cocons dans la toile distants au contraire du "Grand Hyponomeute" où les cocons sont serrés dans la toile //= phrase prise sur site "insectes 13bis-11")

3° : Yponomeuta irrorellus (Hübner 1796) : … très grosse tache noire au milieu de l’aile (belle photo sur le site de Michel Coutureau)

autres Hyponomeutes ressemblants :

Yponomeuta evonymella (Linnaeus 1758) : « yponomeute du putiet » (evonymella = fusain) les chenilles (ayant 5 rangées de points noirs) se développent sur le merisier à grappes, plus rarement sur d’autres espèces de prunus, qu’elles tapissent d’un épais voile soyeux blanchâtre, l’appellation "evonymella" est donc une erreur car elles ne se nourrissent absolument pas de fusain.

Yponomeuta padella (Linnaeus 1758) : « Hyponomeute du cerisier » les chenilles (ayant 3 rangées de points noirs) se développent sur prunellier (prunus spinosa), aubépine (crataegus monogyna) et sorbier des oiseleurs (sorbus aucuparia), les nids de padella sont translucides et moins voyant que ceux d’evonymella (texte sur guide nature Nathan)

Yponomeuta rorrela (Hübner 1796) : sur saule (blanc et gris), petite tache noire au bout de l’aile

Yponomeuta malinellus (Zeller 1838) : « hyponomeute (= teigne) du pommier » sur pommier et prunier, cils terminaux légèrement gris

Yponomeuta sedella (Treitschke, 1832) : « Hyponomeute de l’Orpin » (couleur crème clair), voir papillons de nuit en Picardie ou sur site Bestimmungshilfe : semble ne pas avoir de points noirs sur l’extrémité de l’aile…



lire la suite de l'article : Yponomeuta cagnagella (Hübner, 1813)
Zerynthia rumina (Linnaeus, 1758)
Diane
Observation de Mr Sala André - Mas d’Allègre (30) - 12/06/2008 Observation de Mr Rouché Michel - Bagard (30) - 16/04/2006

lire la suite de l'article : Zerynthia rumina (Linnaeus, 1758)
Zygaena filipendulae (Linnaeus, 1758)
Zygène de la filipendule

CHENILLE. Atteint 22 mm de longueur. Jaune, ornée sur chaque segment de deux paires de taches dorsales noires, les taches antérieures, étroites, les postérieures subrectangulaires.

PLANTES HÔTES. Essentiellement le Lotier corniculé, plus rarement le Lotier des marais, mais aussi les Spirées, et dans la région méditerranéenne, les Badasses.

BIOLOGIE. La femelle dépose ses oeufs en petits amas sur les feuilles de divers végétaux, mais pas nécessairement sur celle des plantes hôtes. La nymphose a lieu, comme chez la plupart des autres espèces du genre Zygaena, dans un cocon fusiforme de consistance parcheminée. Celui de la Zygène de la filipendule porte des sillons longitudinaux, et présente en général deux couleurs bien tranchées : jaune ochracé dans sa moitié antérieure, blanchâtre dans sa moitié postérieure. Peu avant l’émergence, la chrysalide, d’un noir brillant, s’extrait elle-même partiellement du cocon, puis libère l’imago. Celui-ci se montre principalement de la fin de juillet à la mi-août, mais la période de vol s’étale en fait de mai jusqu’en septembre.

(Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann - Nathan)



lire la suite de l'article : Zygaena filipendulae (Linnaeus, 1758)
Zygaena trifolii (Esper, 1783)
Observation de Pomies Jean-Claude - Carcans-Maubuisson (33) - 29/05/2010 Observation de Mr Le Mao Patrick - Les Briantais Lancieux (22) - 09/05/2009 Observation de Villatte Raymond - Limoges (87) - 09/05/2008 Observation de Mr Le Mao Patrick - Les Grevettes/Saint-Georges-de-Grehaigne (35) - 13/06/2002

lire la suite de l'article : Zygaena trifolii (Esper, 1783)
Zygaena viciae (Denis & Schiffermüller, 1775)
Observation de Vogel Gérard - Brouennes (55) - 07/06/2010 Observation de Vogel Gérard - Brouennes (55) - 04/06/2007

lire la suite de l'article : Zygaena viciae (Denis & Schiffermüller, 1775)
Acleris hastiana (Linnaeus, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Très largement répandue en Europe et en France, Corse comprise. Fréquente de nombreux types de milieux. Espèce bivoltine en VI-VII puis en VIII. Chenille sur Populus, Salix, Frangula.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Secondigny 30/07/2007 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Acleris hastiana (Linnaeus, 1775)
Acleris kochiella (Goeze, 1783)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 15-18 mm. Répandue en Europe et en France, Corse comprise. Espèce bivoltine en VI-VII puis en IX. Chenille sur Ulmus campestris.

I. Commun et répandu dans toute la région (G&L 1912).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Acleris kochiella (Goeze, 1783)
Acleris literana (Linnaeus, 1758)
Rosaceae, Malus, Aaceraceae, Acer campestre
Observation de Mr Lemoine Christian - Curçay sur dive (86) - 08/06/2007

lire la suite de l'article : Acleris literana (Linnaeus, 1758)
Acontia lucida (Hufnagel, 1766)
Collier blanc, Noctuelle maculée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à juin puis de juillet à août en deux générations. Vole en plein jour. Chenille sur malva, convulvus, chenopodium, glechoma. Elle est visible de juin à septembre. Commun partout, ainsi que la variation albicollis F., dont la base des ailes antérieures et le thorax sont d’un beau blanc. L’étendue des dessins noirs aux ailes postérieures est très variable ; il ne s’y trouve quelquefois qu’une mince bordure noire : Saint-Trojan, dans l’Ile d’Oléron, 05/09/1905 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Collier blanc. Eurasiatique. Europe tempérée, espèce migratrice qui se rencontre parfois dans le nord de l’Europe. France : espèce ayant une assez grande répartition, sauf au nord malgré quelques apparitions sporadiques certaines années chaudes, plus commune au sud. Occupe un grand nombre de milieux jusqu’en zone urbaine. Espèce plurivoltine, en V-X. Chenille polyphage : Convolvulus, Malva, Chenopodium.

I. Commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Bessines 05/08/1983 (NT) - Chizé 11/07/1971 (NT) - Fressines 03/07/2009 (AG) - La Crèche 15/10/1979 (NT) - La Mothe Saint-Héray 27/05/1990 (CL) - Mauzé-Thouarsais 20/07/1997 (CL) - Niort 15/06/1949 (MG), 13/07/1949 (MG), 08/06/1970 (NT), 01/08/1970 (NT), 30/07/1972 (NT), 19/07/1980 (NT), 22/07/1982 (NT),18/08/1983 (NT), 15/05/2008 (Rebeyrol Christian) - Saint-Jean de Thouars 15/08/1997 (AG) - Sainte-Verge 27/07/1948 (MG) - Souvigné 09/08/1983 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Acontia lucida (Hufnagel, 1766)
Acrobasis consociella (Hübner, [1813])

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 17-22 mm. L’imago est visible en VI-VIII. Chenille sur Quercus, en VI-VII.

I. Assez commun partout dans les bois de chênes (G&L 1912).

II. Le Chillou 20/06/2009 (CL) - Reffannes 02/07/2011 (CL) - Secondigny 30/07/2007 (CL), 30/07/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Acrobasis consociella (Hübner, [1813])
Viminia auricoma (Denis & Schiffermüller, 1775)
Chevelure dorée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur Corylus, Pirus, Scabiosa, Rubus, Calluna, Prunus spinosa. Elle est visible en juin puis en août. Répandu partout mais plus ou moins commun.

Deux-Sèvres : La Fontenelle près de Saint-Maixent, 1 exemplaire ex larva, éclos le 01/08/1903 (Lucas).

Vienne : Sommières (d’Ald.).

Charente-Maritime : Assez rare à Dompierre (Vigé) ; Royan (B. et S.) ; Rochefort 29/08/1877 (Delav.). Royan 08/08/1901 ; 14/08/1902 ; Commun à Ronce les Bains, fin août 1910 (Lucas).

Charente : Angoulême (Dupuy).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Chevelure dorée. Eurasiatique. Répandue en Europe. En France, un peu partout, mais en basse altitude. Espèce forestière, en forêts mixtes claires, surtout les lisières et clairières. Cette espèce peut-être confondue avec V. menyanthidis qui en est très proche (NT). Espèce bivoltine en IV-IX. Chenille sur Rubus, Prunus, Corylus, Salix, Betula, Genista ainsi que sur plantes basses, en VI-VII puis en IX-X.

I. Répandu partout mais plus ou moins commun (G&L 1912) - Hanc 1983 (RL) - La Fontenelle près de Saint-Maixent, 1 ex. ex larva éclos le 01/08/1903 (DL).

II. Availles-Thouarsais 18/05/2004 (CL) - Chizé 11/04/1971 (NT) - La Crèche 30/07/1971 (NT) - Marnes 24/04/2006 (CL) - Saint-Maurice la Fougereuse 01/05/1997 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Viminia auricoma (Denis & Schiffermüller, 1775)
Subacronicta megacephala (Denis & Schiffermüller, 1775)
Mégacéphale

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Chenille sur Populus, Betula, Salix, Ulmus. Elle est visible en octobre. Répandu partout, mais plus ou moins commun. Varie beaucoup comme coloration foncière ; parfois d’un gris blanchâtre.

Deux-Sèvres : Niort, du 5 mai au 20 septembre ; 1 exemplaire du 25/04/1904 a le fond des ailes supérieures d’un gris jaunâtre (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Mégacéphale. Eurasiatique. Toute l’Europe mais plus rare dans la partie nord. Elle affectionne les prairies humides, les marais mais aussi les jachères ainsi que bois, parcs et jardins. Espèce bivoltine en IV-VI puis en VII-IX. Chenille sur Populus, Salix, plus rarement sur Alnus, en VI-X.

I. Répandu partout, mais plus ou moins commun (G&L 1912) – Hanc 1983 (RL).

II. Amuré 02/08/1996 (AG) - Beaussais 05/2005 (Wilding Neil) - Bessines 07/08/1982 (NT) - Chizé 19/04/1971 (NT), 11/05/1981 (NT), 20/05/1982 (NT) - La Crèche 05/06/2011 (chenille) (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 19/05/1982 (NT), 11/06/1982 (NT) - Magné 26/05/1970 (NT), 08/05/2008 (AG), 19/08/2010 (AG) - Marigny 10/11/1992 (CL) - Mauzé-Thouarsais 14/07/2007 (CL) - Niort 14/07/1972 (NT), 07/08/1982 (NT) - Saint-Georges de Rex 05/08/1969 (NT), 24/06/1975 (NT) - Sansais 26/05/1970 (NT) - Villiers en Bois 25/05/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Subacronicta megacephala (Denis & Schiffermüller, 1775)
Viminia rumicis (Linnaeus, 1758)
Noctuelle de la Patience

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à septembre en deux générations (1 exemplaire du 15/09/1906 à Niort). La chenille est polyphage : Rumex, polygonum aviculare, plantago, malva, scabiosa, iris, etc. Elle est visible en juillet. Extrêmement commun partout. Ne diffère guère de auricoma que par une teinte plus foncée qui laisse mieux ressortir la virgule blanche terminant la coudée vers le bord intérieur des ailes supérieures.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle de la patience. Eurasiatique. Europe : largement répandue, mais moins fréquente dans le nord. En France, c’est une noctuelle banale que l’on trouve un peu partout. Habite de nombreux biotopes découverts, y compris les régions de cultures. Voir V. auricoma et V. menyanthidis ; à ne pas confondre. Espèce bivoltine en III-VI puis en VII-IX. Chenille polyphage sur arbustes et plantes herbacées. Je l’ai trouvé en juin à Villeneuve sur Rumex acetosa (NT).

I. Extrêmement commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2008 (Wilding Neil) - Bessines 02/10/1994 (AG) - Fressines 03/07/2009 (AG) - Genneton 11/05/2011 (chenille) (Miteu Martine) - La Crèche 20/07/1971 (NT), 28/05/1973 (NT), 15/06/2009 (chenille) (Conort Nadège) - La Mothe Saint-Héray 28/07/1969 (NT) - Magné 06/05/1969 (NT), 30/10/2008 (chenille) (AG) - Marigny 03/09/1989 (CL) - Marnes 22/04/2006 (CL) - Mauzé-Thouarsais 21/04/1998 (CL), 26/04/1998 (CL), 28/04/1998 (CL), 18/04/2000 (CL) - Moutiers sous Argenton 16/04/1996 (CL), 23/04/2006 (CL) - Niort 24/05/1957 (MG), 30/05/1970 (NT), 02/06/1970 (NT), 08/06/1970 (NT), 12/04/1971 (NT), 20/04/1971 (NT), 11/05/1982 (NT), 19/05/1982 (NT), 22/07/1982 (NT), 04/05/1983 (NT), 15/07/2000 (AG), 10/09/2008 (Rebeyrol Christian), 24/06/2009 (AG), 23/05/2010 (AG), 15/08/2010 (AG) - Saint-Georges de Rex 15/07/1969 (NT), 04/08/1969 (NT) - Saint-Jean de Thouars 06/10/1996 (AG), 23/08/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 15/04/1988 (CL) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Sansais 22/06/2009 (chenille) (Vanderschueren Claire) 24/09/2009 (AG) - Taizé 28/03/1998 (CL) - Villiers en Bois 03/04/1997 (AG), 21/04/2009 (AG), 31/05/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Viminia rumicis (Linnaeus, 1758)
Aglais urticae (Linnaeus, 1758)
Petite tortue

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet puis de août à octobre en deux générations ; hiverne et reparaît en mars avril ; parfois trois générations. Voltige autour des habitations, le long des chemins, sur les fleurs des pruniers, des prunelliers, etc. Chenille sur urtica. Elle est visible de juin à août. Répandu partout ; en état d’abondance très variable suivant les années.

Deux-Sèvres : Extrêmement rare à Niort de 1903 à 1905. Commun en mars sur les pruniers en fleurs (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


2011 - Neil Wilding : Disparition de la Petite Tortue, le débat continue Dans un précédent article (La Virgule (version 79) n°2

* octobre 2007, p3), nous avions signalé que la Petite Tortue (Aglais urticae), un papillon commun dans les Deux-Sèvres jusqu’à vers 2000, était devenu rare. Plusieurs observateurs ont relaté le même phénomène partout en Poitou-Charentes et dans d’autres régions de l’Ouest de la France (Albouy V. 2008. Insectes 19 ; Guyonnet A. 2008. La Virgule PCN no 1, p 3). La quasi-disparition de l’espèce s’est poursuivie dans ces régions en 2008 et 2009 (Guyonnet A. comm. pers.) Dans le même article, nous avions mentionné que les populations de cette espèce sont aussi en déclin en Grande-Bretagne. Les chiffres montrent que l’abondance de la Petite Tortue y a diminué globalement de 50% depuis 1998. C’est pendant cette même année (1998), qu’une mouche parasitoïde de la chenille de cette espèce a été observée pour la première fois en Angleterre (un parasitoïde est un insecte qui se développe sur ou à l’intérieur de son hôte et qui le tue inévitablement alors que, normalement, un parasite vit sur ou à l’intérieur de son hôte mais ne le tue pas). Ce parasitoïde, Sturmia bella (Diptera : Tachinidae), grand comme une Mouche Verte, pond ses oeufs sur les feuilles d’ortie, plante-hôte de l’espèce, et ceux-ci sont ingérés involontairement par les chenilles. Les oeufs éclosent et leurs larves se développent dans la chenille qui est fi nalement tuée. La chenille d’une autre espèce, le Paon du Jour (Inachis io), dont la plante- hôte est également l’ortie, peut aussi être l’hôte du parasitoïde en question, mais sans souffrir d’un déclin signifi catif. En 2008, un projet a été lancé par une équipe de chercheurs de l’Université d’Oxford, avec des données de l’UK Butterfl y Monitoring Scheme (http://ukbms.org) pour étudier l’importance de ce parasitoïde sur le déclin de la Petite Tortue. Les chenilles de ces deux espèces de Lépidoptères vivent respectivement en groupes dans des nids de soie pendant leurs quatre premiers stades et se séparent pendant le dernier. En 2008, des échantillons de chenilles des deux espèces ont été recueillis dans plus de 50 sites de la moitié Sud de Grande-Bretagne. Un rapport préliminaire (Lewis O. & Hamer N., 2009 : http://users.ox.ac.uk/-zool0376/Small- Tortoiseshell.htm) montre que S. bella est bien répartie dans la zone de prospection avec plusieurs autres espèces de parasitoïdes et, chez la Petite Tortue, il est l’espèce la plus abondante, tuant en moyenne 60% des chenilles dans les échantillons où il est présent. Cependant, il tue beaucoup moins de chenilles du Paon du Jour. En Angleterre, le Paon du Jour n’a qu’une génération, alors que la Petite Tortue en a deux et S. bella est plus fréquent dans les chenilles de la deuxième génération, en août/septembre que dans celles de la première. Le taux de parasitisme des chenilles de la première génération de la Petite Tortue (en juin) est assez semblable à celui des chenilles du Paon du Jour (en mi-juin/mi-juillet), ce qui laisse supposer que le Tachinaire est plus actif en août-septembre, lors de la deuxième génération de la Petite-Tortue. indiquent que, malgré la proportion de chenilles de la Petite Tortue tuées par le parasitoïde, il est peu probable que ce dernier soit responsable du déclin du papillon. Cette étude s’est poursuivie en 2009, mais les résultats ne sont pas encore disponibles. En France et dans le reste de l’Europe continentale, le parasitoïde est connu depuis longtemps et il semble improbable qu’il soit la cause du déclin en question, sauf si son efficacité a été augmentée par une modification écologique ou climatique. Il serait intéressant de connaître la proportion de chenilles de la Petite Tortue parasitée par le Tachinaire dans notre région, mais avec la quasi-disparition de l’espèce, il est impossible de l’évaluer ! Par contre, les chenilles du Paon du Jour sont abondantes et, en 2010, nous avons l’intention d’examiner l’importance des populations de S. bella en utilisant le protocole développé par l’équipe anglaise et ce, dans les chenilles de première et de seconde génération, car en France, le Paon du Jour a deux générations. Nous envisageons d’évaluer le parasitisme dans les deux générations de chenilles présentes en mai/juin puis en août. Dans une autre étude anglaise effectuée en laboratoire, Pullin A.S. (1987. OIKOS 49 : 39-45) a montré que les chenilles de la Petite Tortue se développent plus vite et produisent des chrysalides plus lourdes lorsqu’elles s’alimentent sur les jeunes plantes d’ortie au printemps et sur les repousses de plantes coupées en été, que sur les plantes matures. Ces différences correspondent à une teneur en eau et en azote plus élevée dans les jeunes plantes. Par la suite, Pollard E., Greatorex-Davies J.N. & Thomas J.A. (1997. Ecological Entomology 22 : 315 - 318), utilisant des données de terrain de 1976 à 1995, ont trouvé que le papillon est plus abondantdurant les années ayant des mois de mai et juin frais et humides plutôt que chauds et secs. Ces observations suggèrent que la Petite Tortue s’adapte mal aux années de canicule, ce qui fut le cas en 2003 et 2006. En 2010, l’équipe d’Oxford projette d’approfondir l’étude des effets de la sécheresse sur les chenilles de cette espèce. En France, la Petite Tortue reste toujours abondante dans les zones montagneuses, zones qui sont, normalement, les moins affectées par la sécheresse (Guyonnet A., comm. pers. basée sur ses observations et des données récupérées via son site : http://papillon-poitou-charentes.org ). En France, il n’existe pas d’observations précises réalisées sur de longues périodes, mais la Petite Tortue était globalement beaucoup plus abondante en 2006 qu’en 2007 et 2008 ( http://noeconservation.org ). Il faut préciser que l’année 2006 fut, dans son ensemble, beaucoup plus chaude et sèche que les deux dernières. Notons cependant que mai 2006 fut plus frais et plus pluvieux que la moyenne, alors que mai 2007 et 2008 furent plus chauds et plus secs que la moyenne ! Les entomologistes se posent toujours des questions quant à la raréfaction de la Petite Tortue, mais, comme le suggère Albouy (2008), les effets du réchauffement climatique ne sont pas à exclure, pas plus qu’une simple variation normale de l’abondance de l’espèce. Pour étayer cette dernière hypothèse, il est intéressant de citer Gelin et Lucas (1912, Mémoires de la Société Historique et Scientifique des Deux-Sèvres, 232 p) qui, au début du siècle dernier, ont noté que l’espèce était : “répandue partout, mais en état d’abondance très variable suivant les années”. Nous remercions Antoine Guyonnet, le Dr Sofia Gripenberg et Chris Raper pour leurs commentaires précieux ainsi que notre bon ami et ancien collègue Guy Latteur pour la rédaction du texte.

Neil Wilding DSNE


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Petite tortue. Très répandue en Europe et en France. Fréquente les prairies et les friches. Espèce qui a fortement décliné depuis le début des années 2000 pour devenir rare alors qu’elle était commune. La cause de ce déclin est toujours incertaine, parasitage, réchauffement climatique ou cumul des deux (AG). Espèce univoltine à trivoltine selon les régions en II-X. Chenille sur Urtica.

I. Répandu partout, abondance très variable (G&L 1912). Extrêmement rare à Niort entre 1903 et 1905 (HG).

II. Azay le Brûlé 02/07/1991 (AG) - Boismé 14/04/2010 (Rolland Ludovic) - Bressuire 17/03/2010 (Rolland Ludovic), 29/03/2010 (2 exemplaires) (Rolland Ludovic) - Cersay 12/07/1980 (CL) - Chanteloup 12/06/2005 (Bonnet Stéphane) - La Mothe Saint-Héray 05/07/1967 (NT) - Niort 15/06/1944 (MG), 15/07/1948 (MG), 21/06/1954 (MG), 15/07/1954 (MG), 22/07/1954 (MG), 12/08/1955 (MG), 30/06/1964 (NT), 12/07/1964 (NT), 26/06/1969 (NT) - Saint-Jean de Thouars 22/08/1993 (AG) – Saint-Symphorien 13/06/1995 (chenille) (AG) - Sainte-Blandine 06/08/1967 (NT) - Villiers en Bois 27/05/1954 (MG), 29/06/1960 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Aglais urticae (Linnaeus, 1758)
Aglia tau (Linnaeus, 1758)
Hachette

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en avril. Le mâle vole en plein jour à la recherche des femelles, qui se posent généralement près du sol, contre un tronc d’arbre ou sur une tige basse. Chenille sur betula, fagus, carpini, quercus. Elle est visible en mai et en juin. L’espèce est vraisemblablement répandue dans toutes les forêts de la région.

Deux-Sèvres : Forêt de Chizé 31/03/1910 (Gelin et Lucas).


Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux-Sèvres : Forêt de Chantemerle (G. Durand).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Hachette. Eurasiatique. Toute l’Europe à l’exception de la Grande-Bretagne et de la Sicile. En France, partout sauf sur le pourtour méditerranéen et en Corse. Fréquente landes arbustives et forêts de bouleaux. Dimorphisme sexuel prononcé. Espèce univoltine en III-V. Chenille sur Corylus, Tilia, Alnus, Carpinus, Ulmus, Betula.

I. Vraisemblablement répandue dans toutes les forêts de la région (G&L 1912). Forêt de Chantemerle 1932 (G. Durand) - Forêt de Chizé 31/03/1910 (G&L)

II. Beauvoir sur Niort 27/05/1989 (CL) - Belleville 25/03/2011 (AG) – Chizé 30/04/1994 (CL) – La Mothe Saint-Héray 20/05/2004 (CL) – Magné 28/04/1994 (CL) - Moutiers sous Chantemerle 24/04/2009 (CL) - Secondigny 20/04/1989 (CL), 06/05/1998 (CL), 12/05/1998 (CL), 11/05/2004 (CL), 01/05/2005 (CL), 06/05/2008 (CL) - Villiers en Bois 14/05/1967 (NT), 14/04/1968 (NT), 20/04/1968 (NT), 13/04/1969 (NT), 15/05/1970 (NT), 11/04/1971 (NT), 13/04/1971 (NT), 14/04/1971 (NT), 16/04/1971 (NT), 18/04/1971 (NT), 25/04/1971 (NT), 15/05/1971 (NT), 19/04/1975 (NT), 04/04/1980 (NT), 11/04/1980 (NT), 12/04/1980 (NT), 14/04/1980 (NT), 25/03/1981 (NT), 11/04/1981 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Aglia tau (Linnaeus, 1758)
Agonopterix arenella (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 19-23 mm. Répandue dans toute l’Europe à l’exception de la péninsule Ibérique. Période de vol : VIII-V. Chenille sur Cirsium, Arctium, Carduus, Centaurea, Knautia, Serratula.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Niort 11/03/2003 (AG) - Villiers en Bois 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agonopterix arenella (Denis & Schiffermüller, 1775)
Agonopterix subpropinquella (Stainton, 1849)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 16-22 mm. Largement répandue en Europe. Période de vol : VIII-V. Chenille sur Centaurea, Cirsium, Arctium, Carduus, Onopordon.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Cersay 25/05/2010 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agonopterix subpropinquella (Stainton, 1849)
Larerannis aurantiaria (Hübner, [1799])
Hibernie orangée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de octobre à mars. Chenille sur quercus, betulus, prunus spinosa. Elle est visible en juin.

Deux-Sèvres : Niort : 04/11/1904 ; 16/11/1907 ; 26/11/1908 (Gelin) ; Niort : 01/12/1911 (Lacroix).

Charente-Maritime : Commun à Dompierre (Vigé).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hibernie orangée. Femelle microptère. Espèce présente dans toute l’Europe ; à l’est atteint le Caucase par l’Asie Mineure. Largement répandue en France. Espèce des forêts de feuillus, des bois, des vergers, des parcs et des jardins. D’une année sur l’autre les effectifs de cette espèce varient considérablement (NT). Hiverne au stade d’œuf. Espèce univoltine en X-XI. Chenille polyphage sur divers arbres et arbustes : Quercus, Betula, Salix, Tilia, Malus, Rubus, Ligustrum…

I. Niort : 04/11/1904 (HG), 16/11/1907 (HG), 26/11/1908 (HG), 01/12/1911 (Lacroix).

II. Beaussais 11/2005 (Wilding Neil) - Saint-Maurice la Fougereuse 11/12/2005 (CL) - Sainte-Verge 15/03/2005 (CL) - Taizé 28/03/1998 (CL) - Villiers en Bois 11/12/1971 (NT), 28/12/1997 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Larerannis aurantiaria (Hübner, [1799])
Cryopega aerugaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Hibernie messagère

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de octobre à mars. Chenille sur prunus spinosa, crataegus. Elle est visible en juin.

Deux-Sèvres : Niort : 07/11/1904 ; 16/11/1907 ; 06/12/1903 ; 20/14/1904 ; 02/12/1907 ; 25/01/1904 ; 20/01/1907 (Gelin).

Charente : Jarnac (Delam.).


Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux-Sèvres : Echiré, 27/02/1929 (d’Olbreuse).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’hibernie messagère. Femelle aptère. Espèce moins commune que les précédentes. Espèce répandue en Europe jusqu’en Russie, mais absente de la partie la plus septentrionale. En France, distribuée un peu partout jusqu’en moyenne altitude en montagne. Espèce des biotopes chauds et secs et des pentes bien exposées. Espèce univoltine en X-XI. L’œuf hiverne. Chenille sur Prunus, Quercus, Crataegus, Lonicera, Rubus, Berberis.

I. Echiré 27/02/1929 (d’Olbreuse) - Niort 07/11/1904 (HG), 16/11/1907 (HG), 06/12/1903 (HG), 25/01/1904 (HG), 20/12/1904 (HG), 20/01/1907 (HG), 02/12/1907 (HG).

II. Availles-Thouarsais 29/11/1995 (CL) - Mauzé-Thouarsais 27/10/2006 (CL), 30/10/2006 (CL) - Moutiers sous Argenton 11/11/2007 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cryopega aerugaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Agriopis leucophaearia (Denis & Schiffermüller, 1775)
Hibernie grisâtre

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de février à mars (Niort, du 13 février au 25 mars). Chenille sur quercus, betulus. Elle est visible en juin. Répandu et commun partout, ainsi que la forme mélanienne marmorinaria Esp., avec deux bandes noires aux ailes antérieures. Quelques exemplaires d’Anjou sont très rembrunis, et un sujet pris par M. Delahaye à Saint-Barthélemy a les ailes antérieures d’un beau noir et se rapproche de ab. merularia Weym.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hibernie grisâtre. La femelle est aptère et le mâle variable. Dans les régions chaudes d’Europe jusqu’à la Syrie par l’Asie Mineure ; connue du Japon. France : large distribution de l’espèce et fréquente partout. Hôte des zones boisées. Hiverne au stade de chrysalide. Espèce univoltine en I-III. La chenille se développe au printemps sur arbres et arbustes divers : Populus, Salix, Quercus, Betula, Rosa.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 01/2007 (Wilding Neil) - La Crèche 07/03/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/11/1970 (NT) - Massais 23/02/2008 (CL) - Moutiers sous Argenton 07/03/1999 (CL) - Saint-Jean de Thouars 13/03/2005 (AG) - Sainte-Verge 18/03/2005 (CL) - Sansais 26/05/1990 (CL) - Villiers en Bois 11/12/1971 (NT), 10/03/2007 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agriopis leucophaearia (Denis & Schiffermüller, 1775)
Larerannis marginaria (Fabricius, 1777)
Hibernie hâtive

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de octobre à mars (rare en automne, plus commun en mars). Chenille sur quercus, crataegus, prunus spinosa, ulmus. Elle est visible en juin. Répandu et assez commun dans toute la région ; ça et là, v. fuscata Harris, de nuance plus foncée, et sans ligne brune aux ailes postérieures.

Deux-Sèvres : Ab. fuscata, 20/12/1904 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hibernie hâtive. Espèce variable en coloration, mâle proche d’aurantiaria (NT). Espèce présente dans toute l’Europe jusqu’à l’Oural et au Caucase. En France, partout en zones boisées jusqu’en altitude. C’est une espèce des chênaies et des zones boisées. Espèce univoltine en III-IV. Chrysalide hivernante. Chenille sur Salix, Fagus, Malus, Rosa, Betula, Quercus, Prunus.

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 02/2008 (Wilding Neil) – Niort 01/03/2009 (Rebeyrol Christian) - Secondigny 13/03/2009 (Aubineau Morgane) - Villiers en Bois 13/03/1997 (AG), 27/02/1998 (AG), 10/03/2007 (AG), 18/03/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Larerannis marginaria (Fabricius, 1777)
Zygaena fausta (Linnaeus, 1767)
Zygène de la bruyère

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à septembre en deux générations. Espèce propre aux terrains calcaires très secs. Chenille sur ornithopus, hippocrepis, coronilla. Elle est visible en juin. Commun dans le sud des Deux-Sèvres et dens les Charentes, rare dans le Bordelais. L’espèce varie beaucoup quant à la confluence des taches rouges et la largeur du liseré jaune qui les circonscrit. La tache submarginale en forme de haricot peut être complètement isolée ; elle est de couleur blanchâtre dans la forme Dupuyi Obth. (Lép. comp., pl. XXII, 109). Dans melusina Obth. (Pl. XXII, fig. 108), forme capturée à Angoulême par M. Dupuy, le disque des ailes antérieures est en entier rouge, sauf deux faibles taches jaunes et un minuscule point noir. Enfin dans fausta lugdunensis Mill. toutes les parties rouges dans le type sont devenues jaunes (aberrat. prise au plateau de la Tourette, près d’Angoulême, par M. Dupuy, le 10/09/1908 (Lép. comp., pl. XXIX, 177). Melusina, capturé à Dompierre sur mer (17), le 01/09/1911, et lugdunensis, au même lieu, le 04/09/1911 (Lucas).


Etat des connaissances en 1922 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Charente-Maritime : Dompierre sur mer, 2 ex. ab. melusina (Obth.), 04/06/1919 (Lucas).

Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Charente-Maritime : Plusieurs aberrations lugdunensis, Mill. ont été récemment capturées à Dompierre sur mer.

Situation actuelle - 2010 (Guyonnet Antoine) : Espèce qui semble devenue assez rare et localisée. Découverte récemment pour la Vienne par Samuel Ducept.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Zygène de la petite coronille. Largement répandue en Europe. L’imago est visible en V-VI puis en VIII-IX en deux générations. Chenille sur Ornithopus, Hippocrepis, Coronilla coronata. Elle est visible en VI.

I. Commun dans le sud des Deux-Sèvres (G&L 1912).

II. Le Chillou 26/06/1993 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.


Avertissement concernant les Zygaenidae : la détermination certaine passe par l’étude des genitalias. Il ne s’agit donc que de propositions d’identifications.




lire la suite de l'article : Zygaena fausta (Linnaeus, 1767)
Alsophila aceraria (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de novembre à décembre. Chenille sur acer, quercus. Elle est visible en juin.

Charente : Jarnac (Delam.).


Etat des connaissances en 1999 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Deux-Sèvres : Forêt de Chizé.

Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce rare qui n’a plus été mentionnée depuis Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Alsophila aceraria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Alsophila aescularia (Denis & Schiffermüller, 1775)
Phalène du marronnier, Alsophile printanière

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de février à avril. Chenille sur prunus spinosa, quercus. Elle est visible en juin.

Deux-Sèvres : Commun à Niort du 20 février au 12 avril (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène du marronnier, l’Alsophile printannière. Toute l’Europe et toute la France. Fréquente les prairies, les forêts claires, les bois, les parcs, les jardins, les vergers. La femelle est aptère. Espèce univoltine en II-IV. Chenille sur Prunus, Rosa, Malus, Carpinus, Tilia, Quercus, Acer, Crataegus, Betula.

I. Niort, commun du 20 février au 12 avril (HG).

II. Availles-Thouarsais 31/03/2003 (CL) - Beaussais 03/2007 (Wilding Neil) - La Crèche 04/03/1972 (NT), 04/03/1972 (NT), 08/03/1972 (NT), 08/03/1972 (NT), 27/02/1973 (NT), 28/02/1973 (NT), 09/03/1985 (NT) - La Mothe Saint-Héray 17/03/1972 (NT), 12/04/1973 (NT), 22/03/1974 (NT), 27/03/1974 (NT) - Magné 24/03/1970 (NT), 24/03/1970 (NT), 29/03/2003 (AG) - Massais 23/02/2008 (CL) - Niort 28/03/1971 (NT), 09/04/1971 (NT), 13/08/1975 (NT), 01/03/1997 (AG), 11/03/1997 (AG), 28/03/2010 (Rebeyrol Christian) -Saint-Jean de Thouars13/03/2005 (AG) - Sainte-Verge 18/03/2005 (CL) - Sansais 06/07/1970 (NT) - Secondigny 13/03/2009 (Aubineau Morgane) - Souvigné 07/03/1980 (NT), 07/03/1981 (NT) - Villiers en Bois 24/03/1974 (NT), 11/03/2003 (AG), 18/03/2005 (AG), 10/03/2007 (AG) 15/03/2009 (AG), 18/03/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Alsophila aescularia (Denis & Schiffermüller, 1775)
Anacampsis populella (Clerck, 1759)
Observations récentes :
Observation de West Hazel - Saint-Ciers du Taillon (17) - 28/08/2016

lire la suite de l'article : Anacampsis populella (Clerck, 1759)
Ancylis achatana (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Répandue en Europe et en France. Période de vol : VI-VII. Chenille sur Crataegus, Prunus, Rubus.

I. Répandu partout, plus ou moins commun.

II. Reffannes 02/07/2010 (CL) - Villiers en Bois 22/06/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Ancylis achatana (Denis & Schiffermüller, 1775)
Apocheima hispidaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Nyssie hispide

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à avril. Chenille sur quercus, malus, ulmus, fagus. Elle est visible en juin.

  • Deux-Sèvres : Peu commun à Niort : 15/03/1904 ; 25, 31/03/1908 ; 25/03/1909, 2 exemplaires ; 06/04/1909 ; Forêt de l’Hermitain : 29/03/1908 (Gelin).
  • Charente : Jarnac (Delam.).

Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Deux-Sèvres : Assez commun dans toutes les forêts de la région (Chizé, L’Hermitain, la Sésine).

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Nyssie hispide. Femelle aptère (NT). Répandue dans toute l’Eurasie tempérée jusqu’en Extrême-Orient. En France, un peu partout, mais plus fréquente dans le nord et dans le sud. Espèce affectionnant les forêts de feuillus, les bois mixtes, les steppes arborées et les jardins. Espèce univoltine en III-IV. Chrysalide hivernante. Chenille sur Quercus, Malus, Betula, Ulmus, Prunus.

I. Forêt de l’Hermitain 29/03/1908 (HG) - Peu commun à Niort 15/03/1904 (HG), 25/03/1908 (HG), 31/03/1908 (HG), 2 ex. 25/03/1909 (HG), 06/04/1909 (HG). Assez commun dans toutes les forêts de la région (Chizé, L’Hermitain, la Sésine) (RL 1983).

II. Beaussais 02/2008 (Wilding Neil) - Boussais 04/04/2008 (CL) - Cersay 16/04/1990 (CL) - La Crèche 16/03/1972 (NT) - La Mothe Saint-Héray 07/03/1981 (NT), 26/03/1982 (NT) - Moutiers sous Argenton 20/04/1996 (CL), 27/04/2008 (CL) - Secondigny 22/04/2004 (CL), 13/03/2009 (Aubineau Morgane) - Villiers en Bois 19/05/1971 (NT), 17/03/1972 (NT), 19/03/1976 (NT), 13/03/1997 (AG), 10/03/2007 (AG), 18/03/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Apocheima hispidaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Phigalia pilosaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Phalène velue, Phalène de l’aulne

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de janvier à mars (Niort, du 25 janvier au 15 mars). Chenille sur crataegus, prunus spinosa, ulmus, pirus. Elle est visible en juin. Répandu plus ou moins abondamment dans toute la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène velue. En Europe, surtout dans les régions septentrionales, occidentales et centrales. France : largement répandue en nombre variable suivant les localités. Habite les grandes forêts à sous-bois de myrtilles, bois de feuillus, marais, parcs et jardins dans les zones urbaines. Occupe les massifs montagneux également. Chrysalide hivernante. Espèce univoltine en II-IV. Chenille sur divers feuillus tels que Salix, Carpinus, Populus, Quercus, Sorbus, Malus, Pirus.

I. Répandu plus ou moins abondamment dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 03/2006 (Wilding Neil) - Bessines 05/03/1983 (NT) - La Crèche 16/02/1972 (NT), 18/02/1972 (NT), 08/03/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 23/07/1970 (NT), 26/08/1970 (NT), 23/07/1974 (NT), 13/08/1980 (NT), 16/07/1982 (NT), 30/08/1983 (NT) - Massais 23/02/2008 (CL) - Niort 20/03/1963 (MG), 17/07/1971 (NT), 14/08/1982 (NT) - Saint-Jean de Thouars 13/03/2005 (AG) - Souvigné 07/02/1981 (NT) - Villiers en Bois 18/07/1970 (NT), 17/09/1982 (NT), 27/02/1998 (AG), 18/03/2010 (AG), 18/03/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Phigalia pilosaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Archanara geminipuncta (Haworth, 1809)
Nonagrie des marais

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Nonagrie des marais. Méditerranéo-asiatique. Toute l’Europe tempérée. Présente un peu partout mais plus localisée dans le midi et en Corse. Espèce inféodée aux milieux humides de type marais. Espèce univoltine en VII-VIII. Chenille dans la tige de Phragmites où elle se chrysalide.

II. Saint-Maurice la Fougereuse 05/09/1997 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Archanara geminipuncta (Haworth, 1809)
Archanara sparganii (Esper, 1790)
Noctuelle du rubanier

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle du rubanier. Encore une espèce resituée dans un nouveau genre : Capsula ? Eurasiatique. Toute l’Europe excepté le sud de l’Espagne. En France, un peu partout, y compris en Corse. Cette espèce du littoral maritime fréquente également les prairies marécageuses. Espèce univoltine en VII-IX. Chenille dans les tiges d’Iris, Sparganium, Typha et diverses autres plantes aquatiques, jusqu’en VII.

I. Marais à Phragmites de la Sèvre niortaise et de ses affluents. Fin août. (RL 1983).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Archanara sparganii (Esper, 1790)
Archips podana (Scopoli, 1763)
Tordeuse de l’osier

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Tordeuse de l’osier. Envergure : 19-23 mm. Largement répandue en Europe et en France, Corse comprise. Période de vol : V-IX. Chenille polyphage sur Quercus, Corylus, Fagus.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. L’Absie 03/06/2011 (CL) - Marnes 09/06/2006 (CL) - Saint-Jean de Thouars 14/08/2000 (AG) - Villiers en Bois 22/06/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Archips podana (Scopoli, 1763)
Archips rosana (Linnaeus, 1758)
Tordeuse des buissons

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Tordeuse des buissons. Largement répandue en Europe et en France, Corse comprise. Période de vol : VII-IX. Chenille polyphage sur Rosa, Ribes, Salix.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Boussais 13/06/2009 (CL) - Le Chillou 20/06/2009 (CL) - Villiers en Bois 14/06/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Archips rosana (Linnaeus, 1758)
Archips xylosteana (Linnaeus, 1758)
Tordeuse des bourgeons

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Tordeuse des bourgeons. Envergure : 17-24 mm. Largement répandue en Europe et en France, Corse comprise. Période de vol : VII-VIII. Chenille polyphage sur Quercus, Salix, Populus.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Boussais 13/06/2009 (CL) - La Mothe Saint-Héray 29/06/1957 (NT), 23/05/2001 (AG) - Villiers en Bois 25/06/2001 (AG), 14/06/2009 (AG), 22/06/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Archips xylosteana (Linnaeus, 1758)
Arctia caja (Linnaeus, 1758)
Ecaille-martre, Hérissonne

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juillet puis de août à octobre en deux générations. La chenille est très polyphage. Elle est visible en avril puis en juillet. Répandue et commun partout. Varie considérablement, mais sans fixité, pour l’étendue des bandes blanches aux ailes antérieures, et des taches bleues aux ailes postérieures. Un exemplaire avec les ailes postérieures jaune d’ocre a été pris aux environs d’Angers par M. Cheux.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ecaille martre, l’Ecaille hérissonne. Eurasiatique. Toute l’Europe et toute la France. Fréquente tous les types de milieux. Espèce univoltine en VI-VIII. Chenilles sur diverses plantes basses, Genista, Sarothamnus, Rubus idaeus, Rubus fructicosus...

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Aiffres 26/09/1968 (NT) - Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Cersay 10/06/1975 (CL) - Coulon 21/06/1975 (CL) - Frontenay Rohan-Rohan 18/04/2009 (chenille) (Sellier Nicolas) - Genneton 23/08/2008 (CL), 25/04/2010 (chenille) (Miteu Martine) - La Crèche 15/08/1971 (NT), 10/06/1973 (NT), 21/05/1974 (NT), 22/07/1998 (CL), 23/07/2006 (CL), 14/07/2007 (CL) - Mauzé-Thouarsais 22/07/1998 (CL), 23/07/2006 (CL), 14/07/2007 (CL) - Niort 08/06/1948 (MG), 10/06/1949 (MG), 08/06/1950 (MG), 13/09/1952 (MG), 10/06/1954 (MG), 21/04/1959 (MG), 14/05/1959 (MG), 02/06/1960 (MG), 08/06/1960 (MG), 19/09/1960 (MG), 12/05/1961 (MG), 15/06/1961 (MG), 18/09/1963 (MG), 19/06/1967 (NT), 04/08/1971 (MG), 03/04/1993 (AG), 17/07/1993 (AG), 02/08/1998 (AG) - Prin-Deyrançon 02/08/1980 (NT), 21/08/1980 (NT) - Saint-Gelais 15/03/1997 (AG) - Saint-Georges de Rex 13/08/1969 (NT), 10/06/1983 (NT) - Saint-Jean de Thouars 19/09/1998 (AG), 25/07/2009 (AG), 23/08/2009 (AG) - Saint-Maxire 01/09/1972 (MG) - Saint-Pierre à Champ 10/06/1975 (CL) - Sainte-Radegonde 10/06/1975 (CL) - Sansais 29/07/1974 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Arctia caja (Linnaeus, 1758)
Fabriciana adippe (Denis & Schiffermüller, 1775)
Moyen Nacré

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Grands bois, recherche les ronciers fleuris. Chenille sur viola. Elle est visible de mai à juin. Répandu et commun partout. La v. cleodoxa Ochs., (sans taches nacrées en dessous) se rencontre avec la forme typique, mais généralement en moins grande abondance.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Moyen nacré. Espèce largement répandue en Europe. En France, absente ou très rare dans le nord et dans l’’ouest, plus commune ailleurs. Espèce univoltine en V-IX. Chenille sur Viola.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Chizé 01/07/1971 (NT), 08/08/1971 (NT), 28/06/1983 (NT) - Villiers en Bois 26/06/1942 (MG), 23/06/1947 (MG), 27/06/1947 (MG), 03/07/1948 (MG), 02/07/1955 (MG), 10/06/1956 (MG), 30/06/1956 (MG), 07/07/1956 (MG), 30/06/2012 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Fabriciana adippe (Denis & Schiffermüller, 1775)
Fabricianna niobe (Linnaeus, 1758)
Chiffre

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Chenille sur viola, plantago. Elle est visible de mai à juin. Espèce des Pyrénées et du Plateau central, dont la var. eris Meig, (taches du dessous sans reflet nacré), a été prise dans la Forêt de la Braconne (16) par M. Dupuy.


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Dans une note parue dans le fascicule 7, tome VI, d’Alexanor, j’ai présenté la forme niobe eris (centre-ouest) que l’on trouve dans la vallée de l’Osme (sud des Deux-Sèvres, nord de la Charente et de la Charente-Maritime).

Très localisé, abondant sur ses places. Je l’ai rencontré à quelques kilomètres de la Forêt de Chizé, mais jamais dans cette forêt. Les coupes faites dans celle-ci sont très favorables à la croissance des violettes, plantes nourricières de sa chenille, ce qui devrait permettre une extension rapide. Signalée en Forêt de la Braconne par Dupuy, cette espèce semble gagner vers le nord par les chaumes et les petits bois de la vallée de l’Osme depuis une quarantaine d’années.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}

Statut : déterminance P-C (espèce localisée et en forte régression à l’échelle régionale).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Chiffre. Espèce assez répandue en Europe centrale et méridionale, absente de Grande-Bretagne, du nord et du centre de la Scandinavie et de la plupart des régions basses du nord-ouest de l’Europe, en fort déclin. En France, cette espèce a fortement décliné, en particulier dans la moitié nord. Fréquente les prairies et bois clairs, lisières et clairières des bois et forêts. Espèce univoltine en VI-VII. Chenille sur Viola, Rubus.

I. Boisserolles 06/07/1975 (G. Collinet), 29/05/1976 (Drouet Eric) - Buffageasse 02/06/1967 (RL), 22/06/1969 (RL) - Hanc 08/06/1947 (RL), 12/06/1948 (RL), 12/06/1949 (RL), 14/06/1964 (RL), 23/06/1965 (RL), 08/10/1967 (RL) - Le Vert 27/06/1977 (Eric Drouet), 04/07/1977 (Eric Drouet). Dans une note parue dans le fascicule 7, tome VI, d’Alexanor, j’ai présenté la forme niobe eris (centre-ouest) que l’on trouve dans la vallée de l’Osme (sud des Deux-Sèvres, nord de la Charente et de la Charente-Maritime). Très localisé, abondant sur ses places, je l’ai rencontré à quelques kilomètres de la Forêt de Chizé, mais jamais dans cette forêt. Les coupes faites dans celle-ci sont très favorables à la croissance des violettes, plantes nourricières de sa chenille, ce qui devrait permettre une extension rapide (RL 1983).

II. Villiers en Bois 25/07/1987 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Fabricianna niobe (Linnaeus, 1758)
Pandoriana pandora (Denis & Schiffermüller, 1775)
Cardinal, Pandora

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à septembre en deux générations. Recherche les fleurs des chardons et autres carduacées. Chenille sur viola tricolor. Elle est visible en juin. Commune sur le littoral. Se raréfie en approchant de la limite est de la région. Les macules argentées du dessous des ailes postérieures sont très réduites dans l’aberration paupercula Rag., fréquente en Vendée. Une femelle très mélanienne, prise à Vouvant le 22/06/1901 peut, par analogie, être appelée valesina (Lucas).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Statut : déterminanceP-C (commune sur la côte, rare et localisée à l’intérieur des terres).

Dernières mentions : Chizé, 24/07/1948 (Levesque R.), 10/08/1968 (Cloux) ; Niort 08 1943 1945 ; La Foye Monjault, 15/07/1981 ; Exireuil, 2000 (Levesque R.).

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Cardinal. Espèce répandue dans le sud de l’Europe. En France, pourtour méditerranéen et littoral atlantique. Fréquente les clairières, les lisières et les allées des bois et forêts. Espèce qui se rencontre de façon erratique dans le département. Espèce univoltine en V-X. Chenille sur Viola.

I. Chizé, 24/07/1948 (RL), 10/08/1968 (Cloux) - Exireuil, 2000 (RL) - La Foye Monjault 15/07/1981 (RL) - Niort 08/1943 (RL), 08/1945 (RL).

II. Villiers en Bois 26/06/1948 (MG), 01/07/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Pandoriana pandora (Denis & Schiffermüller, 1775)
Argyresthia albistria (Haworth, 1828)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 9-12 mm. Répandue dans toute l’Europe. Période de vol VII-VIII. Chenille sur Prunus, au printemps.

I. Forêt de Chizé 06/05/1911 (DL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Argyresthia albistria (Haworth, 1828)
Brachionycha sphinx (Hufnagel, 1766)
Noctuelle Sphinx

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de octobre à novembre. Chenille sur quercus, crataegus, populus, prunus spinosa. Elle est visible en juin.

Deux-Sèvres : Commun à Niort du 9 octobre au 7 décembre (Gelin).

Charente-Maritime : Saintes le 05/11/1908 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle Sphinx. Eurasiatique. Toute l’Europe et toute la France mais rarement en nombre. Elle occupe les forêts d’essences feuillues mélangées, bocages clairs et feuillus, prairies humides et jardins. Classée dans le genre Asteroscopus par certains auteurs. Vol en fin de nuit (NT). Espèce univoltine en X-XI. Chenille sur Quercus, Tilia, Salix, Populus, Crataegus, Lonicera, Prunus, dont P. domestica, P. avium, P. cerasus en V-VI.

I. Commun à Niort du 9 octobre au 7 décembre (HG).

II. Availles-Thouarsais 30/11/1998 (CL) - Beaussais 11/2007 (Wilding Neil) - Etusson 19/07/1990 (CL) - La Crèche 21/11/1981 (NT), 05/11/1989 (NT) - Marnes 07/10/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 30/10/2006 (CL) - Missé 02/08/2005 (CL) - Niort 11/11/2007 (AG) - Villiers en Bois 06/12/1997 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Brachionycha sphinx (Hufnagel, 1766)
Asthena albulata (Hufnagel, 1767)
Phalène candide

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Chenille sur carpinus, fagus, corylus, quercus. Ell est visible en mars puis en juin. Répandu et commun partout, dans la vallée de la Loire et au sud de cette vallée.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène candide, l’Acidalie candide. Largement répandue en Europe jusqu’en Asie Mineure. Répandue dans presque toute la France. Fréquente les bois et forêts de feuillus. Espèce bivoltine en V-VIII. Chrysalide hivernante. Chenille sur Carpinus, Betula, Quercus, Corylus, Cornus.

I. Répandu et commun partout, dans la vallée de la Loire et au sud de cette vallée (G&L 1912).

II. Belleville 21/08/2010 (AG) - Hanc 15/08/2002 (AG) - La Chapelle-Bâton 08/08/1997 (AG), 22/08/1998 (AG) - La Mothe Saint-Héray 22/05/1969 (NT), 28/05/1970 (NT), 26/05/2001 (AG) - Niort 08/06/1970 (NT), 17/05/1971 (NT), 04/06/1971 (NT), 30/05/1997 (AG) - Secondigny 20/07/2007 (CL) - Villiers en Bois 19/04/1952 (MG), 30/08/2005 (AG), 21/04/2009 (AG), 31/05/2009 (AG), 05/07/2009 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Asthena albulata (Hufnagel, 1767)
Atethmia centrago (Haworth, 1809)
Xérampéline d’Hübner, Xanthie topaze

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de septembre à octobre. Chenille sur fraxinus. Elle est visible en juin.

Deux-Sèvres : Niort : 12 exemplaires du 17 au 29 septembre (1903-1908) (Gelin), 4 et 10/10/1910 (Lacroix).

Charente-Maritime : Dompierre (Vigé).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Xanthie topaze. Ponto-méditerranéenne. Sud de l’Europe, mais on la trouve jusqu’aux Pays-Bas et au nord de l’Angleterre. Largement répandue en France. Affectionne les biotopes humides, surtout en bordure des cours d’eau jusqu’en zone urbaine. Espèce univoltine en VIII-X. Chenille sur Fraxinus, Acer, Ulmus, en V (observée en V sur Fraxinus. NT).

I. Niort 12 ex. du 17 au 29/09 (1903-1908) (HG), 04/10/1910 (Lacroix), 10/10/1910 (Lacroix).

II. Amuré 25/09/1998 (AG) - Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - La Crèche 10/08/1971 (NT), 18/09/1971 (NT), 07/10/1971 (NT), 21/09/1983 (NT) - La Mothe Saint-Héray 27/05/1996 (CL) - Mauzé-Thouarsais 13/09/1997 (CL) - Niort 07/10/1983 (NT), 10/10/1996 (AG), 08/10/1997 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 13/09/2000 (CL), 27/09/2000 (CL), 04/10/2000 (CL), 24/08/2001 (CL) - Villiers en Bois 07/10/2005 (AG), 25/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Atethmia centrago (Haworth, 1809)
Bembecia ichneumoniformis (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. La chenille vit deux ans dans les mêmes troncs de chêne, les racines de rumex acetosella. Cette sésie est sans doute répandue dans toute la région.

  • Deux-Sèvres : Commun à Bessines : 22/07/1909 ; Chizé : 09/07/1909 (Gelin).

Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce rare qui n’a plus été mentionnée depuis Gelin et Lucas.




lire la suite de l'article : Bembecia ichneumoniformis (Denis & Schiffermüller, 1775)
Bembecia megillaeformis (Hübner, 1813)

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. La chenille vit deux ans dans les mêmes troncs de chêne, les racines de rumex acetosella. Cette sésie est sans doute répandue dans toute la région.

  • Deux-Sèvres : Chizé : 09/07/1909 (Gelin).

Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Charente-Maritime : Forêt de Benon, 20-23 juin 1928 (du Dresnay).

Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce rare qui n’a plus été mentionnée depuis Gelin et Lucas.




lire la suite de l'article : Bembecia megillaeformis (Hübner, 1813)
Mniotype satura (Denis & Schiffermüller, 1775)
Noctuelle saturée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de août à octobre. Chenille sur lonicera, rubus, etc. Elle est visible en juin.

  • Deux-Sèvres : Niort, 1 ex. le 05/10/1904 (Gelin).

Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce qui semble assez rare. Nouvellement mentionnée pour la Vienne par Samuel Ducept.




lire la suite de l'article : Mniotype satura (Denis & Schiffermüller, 1775)
Caloptilia alchimiella (Scopoli, 1763)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure 10-13 mm. Les œufs de cette espèce sont pondus sur les feuilles de chêne ( Quercus ). Les mines évoluent dans les feuilles en formant une galerie Par la suite, la larve forme une succession de cônes (en général trois) en repliant les pointes des feuilles L’espèce est souvent confondue avec C. robustella L’adulte vient souvent à la lumière dans les coins assombris du drap. Période de vol : V-VII.

I. Signalé partout, commun (G&L 1912).

II. Moutiers sous Chantemerle 07/05/2009 (CL) - Reffannes 02/07/2010 (CL) - Secondigny 30/07/2007 (CL), 19/05/2009 (CL), 18/08/2009 (CL) – Thouars 14/07/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Caloptilia alchimiella (Scopoli, 1763)
Abraxas pantaria (Linnaeus, 1767)
Zérène du Frêne

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Chenille sur fraxinus, ulmus, quercus. Elle est visible en avril et en juin.

Deux-Sèvres : La chenille, parfois très abondante, dévore complètement les feuilles de frênes (Chauray, 1897 ; Prahecq, 1902 et 1903) ; Les Fosses ; Niort : 24/07/1903 ; 18, 27/07/1904 ; 15/08/1908 (Gelin).

Charente-Maritime : Commun au Martrou, près Rochefort (Delavoie).


Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux-Sèvres : Echiré, 01/08/1930 (du Dresnay).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Zérène du frêne, la Bizarre, la Phalène méridionale. Europe méridionale, limitée à l’Italie, la péninsule Ibérique, la France et la Corse. En France, répandue dans la partie méridionale et occidentale. Fréquente les haies. Espèce univoltine en V-VI. Chrysalide hivernante. Chenille sur Fraxinus, Ulmus.

I. La chenille, parfois très abondante, dévore complètement les feuilles de frênes (Chauray, 1897 - Prahecq, 1902 et 1903) (G&L 1912) - Echiré 01/08/1930 (du Dresnay) - Les Fosses (HG) - Niort 24/07/1903 (HG), 18/07/1904 (HG), 27/07/1904 (HG), 15/08/1908 (HG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Abraxas pantaria (Linnaeus, 1767)
Campaea margaritata (Linnaeus, 1767)
Phaléne perlée, Celadon

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur quercus, carpinus, crataegus, fagus, alnus,. Elle est visible en juin puis en septembre et hiverne. Répandu et commun dans toute la région. Les exemplaires de printemps sont plus grands que ceux d’été.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Céladon. Espèce répandue dans toute l’Europe jusqu’au Caucase. En France, on la trouve jusqu’à 1500 m d’altitude. Assez rare en certains endroits. C’est l’hôte des hêtraies, forêts mixtes de feuillus, grands jardins et parcs. Espèce bivoltine en V-VI puis en VIII-IX, mais univoltine en altitude. Les imagos de la génération estivale sont plus petits. Chenille hivernante sur divers feuillus, Salix, Carpinus, Alnus, Fagus, Quercus, Malus, Sorbus, Acer, Fraxinus, en VIII et en VI-VII.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Arçais 12/05/1998 (AG) - Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Chizé 02/06/1970 (NT), 05/06/1970 (NT), 04/07/1970 (NT), 02/06/1971 (NT), 25/05/1976 (NT), 28/05/1976 (NT), 30/05/1981 (NT) - La Chapelle-Bâton 27/08/1987 (CL) - La Crèche 25/05/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 11/07/1971 (NT), 04/09/1971 (NT), 02/09/1972 (NT), 04/06/1983 (NT), 30/08/1983 (NT), 21/08/1996 (CL) - Magné 04/06/1971 (NT) - Mauzé-Thouarsais 25/07/1997 (CL), 15/05/1999 (CL) - Moutiers sous Argenton 04/06/1996 (CL) - Niort 06/09/1972 (NT), 21/05/1976 (NT), 19/08/1982 (NT), 29/08/1982 (NT), 22/08/1996 (AG), 30/05/1997 (AG), 18/09/2008 (Rebeyrol Christian), 19/05/2009 (Rebeyrol Christian), 05/06/2010 (Rebeyrol Christian) - Saint-Georges de Rex 10/06/1983 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 22/08/2001 (CL), 23/08/2001 (CL) - Secondigny 22/04/2004 (CL), 04/06/2008 (CL), 10/09/2008 (CL) - Souvigné 13/09/1980 (NT) - Villiers en Bois 05/06/1970 (NT), 08/06/1970 (NT), 11/06/1970 (NT), 15/05/1971 (NT) , 28/08/1976 (NT), 30/08/2005 (AG), 09/06/2006 (AG), 31/05/2009 (AG), 14/06/2009 (AG), 11/09/2009 (AG), 25/09/2009 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Campaea margaritata (Linnaeus, 1767)
Camptogramma bilineata (Linnaeus, 1758)
Brocatelle d’or, Brocatelle dorée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à septembre en deux générations. La chenille est très polyphage ; sur rumex, potentilla, ononis, etc. Elle est visible en avril puis en juin. Répandu et très commun partout. Nombreuses variations, provenant surtout de l’intensité plus ou moins prononcée des deux bandes brunes transverses des ailes antérieures. L’espace compris entre ces bandes est très clair dans la forme infuscata Gmp. prise un peu partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Brocatelle d’or. Répandue à travers toute l’Europe jusqu’en Asie centrale. Espèce présente partout en France. Fréquente les jardins, les allées ombragées, les lisières forestières, les forêts de feuillus. Espèce univoltine en V-VII avec une seconde génération partielle dans le sud en (IX-X). La chenille hiverne. Chenille sur Rumex, Plantago, Galium, Ononis.

I. Répandu et très commun partout (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Arçais 25/05/2006 (AG) - Assais les Jumeaux 20/06/2009 (CL) - Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Bessines 14/08/1969 (NT) - Cersay 20/06/1987 (CL) - Chauray 17/05/1948 (NT) - La Mothe Saint-Héray 15/08/2001 (AG) - Le Vanneau-Irleau 20/08/1971 (NT), 21/06/1975 (NT) - Magné 19/08/2010 (AG) - Massais 21/06/1998 (CL) - Mauzé-Thouarsais 09/08/1997 (CL), 19/08/1998 (CL) - Niort 14/07/1948 (NT), 13/06/1949 (NT), 06/07/1949 (NT), 06/06/1969 (NT), 01/06/1970 (NT), 20/07/1970 (NT), 30/08/1970 (NT), 31/05/1971 (NT), 02/07/1980 (NT), 17/08/2007 (AG), 23/06/2008 (CL), 05/07/2009 (AG), 26/05/2010 (Rebeyrol Christian), 11/06/2010 (AG) - Saint-Georges de Rex 29/07/1992 (AG) - Saint-Jean de Thouars 12/07/1991 (AG), 23/08/2009 (AG) - Saint-Lin 14/07/1991 (AG) - Saint-Varent 30/05/2008 (Brams Jean-Marie) - Villiers en Bois 30/08/2005 (AG), 14/06/2009 (AG), 11/09/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Camptogramma bilineata (Linnaeus, 1758)
Carcharodus alceae (Esper, 1780)
Hespérie de la Passe-rose, Hespérie de l’Alcée, Grisette

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Côteaux boisés, clairières, lieux secs et ensoleillés. La chenille vit dans la feuille enroulée des malva et des althaea. Elle est visible en juin puis en octobre. Répandu et assez commun dans toute la région.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hespérie du Marrube. Répandue en Europe centrale et du sud. Partout en France. L’imago est visible en V-IX, en deux générations. Clairières des bois, friches, jardins. Chenille sur Stachys germanica, Marrubium, en IV.

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Availles-Thouarsais 23/04/2001 (CL), 20/04/2010 (Rolland Ludovic) - Bessines 02/09/1971 (NT) - Bressuire 27/08/2009 (Séchet Vanina) - Chanteloup 26/07/2005 (Bonnet Stéphane) – Genneton 18/07/2010 (Miteu Martine) – La Crèche 18/04/2011 (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 08/07/1947 (MG) - Le Chillou 09/05/2004 (CL) - Magné 05/06/1971 (NT) - Niort 24/09/1947 (MG), 03/05/1971 (NT), 06/07/1971 (NT), 31/08/1974 (NT), 10/07/1976 (NT), 20/08/1976 (NT), 25/08/1982 (NT), 01/09/1982 (NT), 13/09/2006 (AG) - Saint-Maxire 16/08/1959 (MG) - Saint-Symphorien 18/05/1980 (NT) - Sainte-Ouenne 30/07/2010 (Debordes Laurent) - Villiers en Bois 29/08/1947 (MG), 30/05/1948 (MG), 14/04/1958 (MG) – Voultegon 16/07/2011 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Carcharodus alceae (Esper, 1780)
Carcina quercana (Fabricius, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 16-22 mm. Espèce cosmopolite répandue dans toute l’Europe. Période de vol : VII-VIII. Chenille sur Quercus, Crataegus, Fagus, Acer campestris. Commun.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2006 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - La Mothe Saint-Héray 22/09/1976 (MG) - Villiers en Bois 25/08/2001 (AG), 30/08/2005 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Carcina quercana (Fabricius, 1775)
Carterocephalus palaemon (Pallas, 1771)
Hespérie du brome

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis éventuellement de août en septembre en deux générations. Se pose sur les pelouses des terrains secs, et recherche les fleurs de l’ajuga reptans. Chenille dans les feuilles enroulées de bromus, brachypodium, cynosurus, plantago. Elle est visible en juin.

Deux-Sèvres : Forêt de l’Hermitain, pris 8 exemplaires le 07/06/1910, aux environs immédiats de la station de tamways de l’Hermitain. Ils ont une tache jaune de la base de l’aile inférieure en dessus, très petite ; dans un des exemples elle est dédoublée (Gelin).

Charente : Environs d’Angoulême (Dupuy).


Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux-Sèvres : Forêt de Chizé, 12/05/1927 (du Dresnay).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Situation actuelle - 2010 (Guyonnet Antoine) : Espèce rare et localisée. A définir plus précisément par l’atlas.




lire la suite de l'article : Carterocephalus palaemon (Pallas, 1771)
Cataclysme riguata (Hübner, [1813])
Veinée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur asperula, galium et autres rubiacées. Elle est visible en juin puis en septembre.

Cherente-Maritime : Chatelaillon : 27/07/1906 (Gelin) ; Ronce les Bains : 04/08/1909 (Lucas) ; Le Galon d’Or, 08/1910 (Mab.).

Vienne : Sommières (d’Ald.).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Veinée. Répandue de la péninsule Ibérique à travers l’Europe de l’ouest jusqu’en Asie centrale. En France, très localisée dans le nord, elle est plus commune dans le sud. Fréquente les friches rocailleuses bien exposées. Espèce bivoltine en IV-VIII.

II. Mauzé-Thouarsais 05/07/2008 (CL) - Saint-Maurice la Fougereuse 16/06/1996 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cataclysme riguata (Hübner, [1813])
Catarhoe rubidata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Eubolie roussâtre

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur galium, asperula. Elle est visible en juin puis en septembre. Accepte, en captivité, rubia peregrina (Lucas).

Deux-Sèvres : Niort : 05/04/1906 (Gelin) ; forêt de Chizé : 02/04/1905 (Sauvaget).

Charente-Maritime : Royan (B. et S.) ; Ronce les bains, 28/08/1910 (Lucas).

Charente : Jarnac (Delam.).


Etat des connaissances en 1922 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Vienne : L’Isle jourdain, 07/06/1911 (Dupont).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Eubolie roussâtre. Répandue dans toute l’Europe. Partout en France. Fréquente les prairies, les bords des bois et des chemins. Espèce bivoltine en V-VIII. Chenille sur Galium, Asperula.

I. Forêt de Chizé 02/04/1905 (Sauvaget) - Niort 05/04/1906 (HG)

II. Beaussais 05/2005 (Wilding Neil) - Bessines 05/08/1983 (MG) - Coulon 26/05/1992 (CL) - La Crèche 11/06/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/06/1970 (NT), 10/06/1974 (NT), 09/06/1969 (MG), 11/05/1982 (NT), 08/06/1982 (NT) - Mauzé-Thouarsais 02/06/1998 (CL), 14/07/2007 (CL) - Niort 12/06/1983 (NT), 15/06/1997 (AG) - Villiers en Bois 14/06/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Catarhoe rubidata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Catocala conjuncta (Esper, 1787)
Conjointe

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Conjointe. Méditerranéenne. Europe du sud, du Portugal et de la Grèce. France : centre et sud, çà et là sur la côte atlantique. Thermophile, c’est une espèce forestière des chênaies claires. Ne pas confondre avec C. promissa. Espèce univoltine en VII-X. Chenille sur Quercus dont Quercus ilex, en V-VI. J’ai observé cette espèce en quantité sur miellée en forêt d’Olonne (85) dans les années 1970 (NT).

I. Fréquente les bois de chênes, surtout ceux du littoral, mais il est généralement peu commun (G&L 1912).

II. Boussais 27/07/1998 (CL) - La Chapelle-Bâton 23/07/1996 (CL) - Mauzé-Thouarsais 16/07/1997 (CL), 27/07/1997 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Catocala conjuncta (Esper, 1787)
Catocala dilecta (Hübner, 1808)
Bien aimée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Bien aimée. Méditerranéo-asiatique. Répartie de manière discontinue au sud de l’Europe, du Portugal au bassin égéen, et remontant localement en Europe centrale. France : espèce méridionale et çà et là en zone centrale, mais localisée. Espèce des bois et forêts de chênes. Ressemble à C. sponsa mais elle est nettement plus grande et plus contrastée au niveau des dessous. Espèce univoltine en VII-IX. Chenille sur Quercus, en V-VI.

I. Espèce commune dans les bois de chênes et en particulier ceux du littoral (G&L 1912).

II. Amuré 15/08/1969 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Catocala dilecta (Hübner, 1808)
Catocala promissa (Denis & Schiffermüller, 1775)
Promise

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Promise. Méditerranéo-asiatique. Occupe une grande partie de l’Europe excepté la Scandinavie et le nord de la Russie. En France, on la trouve un peu partout sauf dans l’extrême nord-ouest et le nord. C’est une espèce des bois et forêts de feuillus. Espèce univoltine en VI-VIII. L’œuf hiverne comme pour les autres Catocales et se développe au printemps sur les chênes. Chenille sur Quercus et Castanea, en V-VI. Comme la Fiancée et l’Elue, cette lichénée se distingue des autres espèces du genre par ses ailes postérieures rouge carminé (et non rouge vermillon) (NT).

I. Répandu partout dans les bois de chênes, mais commun seulement certaines années. Saint-Maixent 1 ex. 07/1875 (HG).

II. Beaussais 06/2005 (Wilding Neil) - La Chapelle-Bâton 08/08/1997 (AG) - La Mothe Saint-Héray 01/07/1971 (NT) - Mauzé-Thouarsais 14/07/2007 (CL) - Saint-Maurice la Fougereuse 22/08/2001 (CL) - Villiers en Bois 10/07/1970 (NT), 11/07/1970 (NT), 18/07/1970 (NT), 13/07/1971 (NT), 16/07/1971 (NT), 22/07/1983 (NT), 23/07/1983 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Catocala promissa (Denis & Schiffermüller, 1775)
Catocala sponsa (Linnaeus, 1767)
Fiancée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Fiancée. Méditerranéo-asiatique. Espèce répandue en Afrique du nord, dans toute l’Europe tempérée jusqu’à l’Oural et en Asie mineure. France, se rencontre pratiquement partout. Affectionne les chênaies. Ressemble à C. dilecta avec laquelle elle est souvent confondue, mais elle est plus grande que cette dernière. Se capture le plus souvent à la miellée. Espèce univoltine en VII-X. Chenille sur Quercus et Castanea, en V-VI.

I. Le Busseau 1 ex. 09/08/1896 (HG).

II. Availles-Thouarsais 07/09/2007 (CL) - Beaussais 07/2005 (Wilding Neil) - Mauzé-Thouarsais 21/08/2001 (CL) - Niort 06/09/1998 (AG) - Sansais 20/08/1990 (CL), 25/09/1994 (CL) - Verrines sous Celles 15/07/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Catocala sponsa (Linnaeus, 1767)
Celastrina argiolus (Linnaeus, 1758)
Azuré des nerpruns

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Vergers, bois taillis. Se pose sur le feuillage des arbres. Chenille sur Cornus sanguinea, rhamnus, robinia, hedera, erica. Elle est visible en juin puis en septembre. Répandu et commun partout. Est en général plus petit au printemps qu’en été et la femelle a les bordures noires bien plus étroites. Un exemplaire d’argiolus, pris par M. Chabot aux environs de Vannes "a le bleu des ailes dépourvu de la teinte violacée ordinaire, et rappelant plutôt celui de melanops" (de Joan.). Une femelle de cette nuance, prise à Angers, le 14/06/1911 par M. Delahaye, et désignée par lui sous le nom de caerulo-cana, a les points marginaux des ailes postérieures réduits à de petits traits. Même forme prise à Niort le 13/05/1911 (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Azuré des nerpruns. Espèce répandue dans toute l’Europe à l’exception de l’extrême nord. Partout en France. Fréquente les clairières et lisières des forêts, les landes arbustives, les jardins. Période de vol : III-IX en plusieurs générations. Chenille sur Melilotus alba, Lythrum salicaria, Calluna vulgaris, Cornus sanguinea.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Argenton-Château 17/04/2010 (Rolland Ludovic) - Argenton les Vallées 10/09/2010 (AG) – Availles-Thouarsais 20/04/2010 (Rolland Ludovic) - Azay le Brûlé 02/05/2009 (AG) – Boussais 01/07/2010 (Rolland Ludovic) – Bressuire 28/07/2011 (Séchet Vanina) - Chanteloup 28/05/2005 (Bonnet Stéphane), 22/04/2010 (Rolland Ludovic) – Cherveux 30/04/2011 (Debordes Laurent) - Combrand 14/06/2006 (AG) – Genneton 22/08/2010 (Miteu Martine) – La Crèche 27/04/2010 (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 13/05/1959 (MG), 11/06/1969 (MG) - Marnes 25/06/2010 (Rolland Ludovic) - Mauzé-Thouarsais 18/04/2009 (CL) - Ménigoute 20/06/2000 (AG) – Missé 30/05/2010 (Meyer Daniel) - Niort 04/08/1955 (MG), 06/08/1955 (MG), 10/08/1956 (MG), 12/08/1959 (MG), 28/07/1971 (MG), 22/07/1975 (NT), 21/08/1976 (NT), 04/09/1977 (NT), 31/05/1978 (NT), 17/08/1980 (NT), 24/08/1980 (NT), 15/08/2004 (AG), 21/07/2009 (AG) - Noireterre 05/05/2010 (Rolland Ludovic) - Saint-Généroux 18/04/2010 (Rolland Ludovic) - Saint-Georges de Rex 13/07/1989 (NT) - Saint-Lin 03/05/1997 (AG) - Secondigny 27/05/1979 (NT) - Taizé 15/05/2005 (CL) - Villiers en Bois 03/07/1948 (MG), 19/07/1948 (MG), 16/07/1960 (MG), 03/05/1970 (NT), 24/05/1970 (NT), 27/07/1994 (CL), 26/04/1998 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Celastrina argiolus (Linnaeus, 1758)
Argyroploce lacunana (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 16-18 mm. Presque toute l’Europe et toute la France, y compris la Corse. Période de vol : V-VIII. Chenille polyphage sur Fagus, Ligustrum, Glechoma, Urtica, Agrimonia, Anthriscus, Betula, Caltha, Chaerophyllum, Chrysanthemum, Cirsium, Comarum, Gentiana, Inula, Lamium, Lysimachia, Matricaria, Mentha, Myosotis , Plantago, Primula, Quercus, Ranunculus, Rubus, Salix, Spiraea, Ulmus, Veronica, Viola, Artemisia, Sanguisorba, Ononis, Cerasus, Larix, Abies. Peut-être nuisible aux cultures de fraisiers.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Azay le Brûlé 07/05/2009 (AG) - Boussais 08/06/2008 (CL), 13/06/2009 (CL), 18/06/2009 (CL) - Cersay 15/06/2009 (CL) - Niort 15/08/2010 (AG) - Reffannes 25/06/2010 (CL) - Secondigny 30/07/2007 (CL) - Villiers en Bois 21/04/2009 (AG), 31/05/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Argyroploce lacunana (Denis & Schiffermüller, 1775)
Cerastis rubricosa (Denis & Schiffermüller, 1775)
Noctuelle rubiconde

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à avril. Chenille sur galium, polygonum et autres plantes basses. Elle est visible en juin et juillet.

Deux-Sèvres : Commun à Niort. L’ab. rufa Hw. est presque aussi commune que le type (Gelin).

Charente-Maritime : Royan (B. et S.).

Charente : Jarnac (Delam.)


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle rubiconde. Eurasiatique. Largement répandue en Europe et en Asie tempérée. En France, présente un peu partout sauf sur le littoral méditerranéen. Affectionne les lisières des bois et les landes humides. Espèce univoltine en II-IV. Chenille polyphage sur Galium, Fragaria, Rumex, Plantago, Taraxacum, en V-VI.

I. Commun à Niort (HG).

II. Beaussais 04/2007 (Wilding Neil) - Chizé 19/04/1971 (NT), 15/03/1972 (NT) - La Crèche 09/03/1972 (NT) - La Mothe Saint-Héray 25/03/1971 (NT), 23/03/1973 (NT), 27/03/1973 (NT) - Saint-Jean de Thouars 20/04/2010 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 08/04/1987 (CL) - Villiers en Bois 12/04/1971 (NT), 07/05/1971 (NT), 13/03/1972 (NT), 17/03/1972 (NT), 27/02/1998 (AG), 18/03/2005 (AG), 15/03/2009 (AG), 18/03/2009 (AG), 21/04/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cerastis rubricosa (Denis & Schiffermüller, 1775)
Cerura vinula (Linnaeus, 1758)
Queue fourchue

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à mai puis de juin à octobre en deux générations. Sans doute quelques exemplaires hivernent et reparaissent au printemps. Chenille sur salix, populus, alni. Elle est visible en juin puis en septembre.


Deux-Sèvres : Assez commun à Niort, 12/03/1905 ; 08/04/1907 ; 07/05/1904 ; 10/06/1907 (Gelin).

Charente-Maritime : Saintes, 05/05/1908 ; 08/07/1907 ; 20/09/1907 ; 15/06/1907 (Gelin). Assez commun à Rochefort, avril (Delav.). Assez rare à Dompierre (Vigé) ; Royan (B. et S.).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Grande queue fourchue. Eurasiatique. Du nord de la zone méditerranéenne jusqu’en Chine en passant par l’Europe tempérée. Partout en France jusqu’à 2500 m d’altitude. Fréquente les milieux plutôt humides. Espèce univoltine en IV-VIII. Chenille sur Salix, Populus.

I. Niort 07/05/1904 (HG), 12/03/1905 (HG), 08/04/1907 (HG), 10/06/1907 (HG).

II. Beaussais 06/2001 (Wilding Neil) - Cersay 16/05/1974 (CL) - La Mothe Saint-Héray 14/06/1974 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cerura vinula (Linnaeus, 1758)
Chelis maculosa (Gerning, 1780)
Ecaille maculée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Chenille sur galium verum, g. aparine, etc. Elle est visible en juin. Espèce déjà signalée en France dans les Hautes-Pyrénées, les Pyrénées-Orientales, les Basses-Alpes et les Alpes-Maritimes.

  • Deux-Sèvres : 4 mâles pris à Niort : 10/06/1907 ; 01, 11, 18/08/1905. Ces exemplaires varient entre eux par les macules antémarginales noires, au nombre de 1 à 3 aux ailes antérieures, plus ou moins larges et confluentes aux ailes inférieures ; sur celles-ci une bande médiane incurvée se détache en noir dans deux exemplaires seulement. Un des sujets se rapproche beaucoup de l’exemplaire figuré par M. Oberthur (Lépidopt. comp. PL. LXXXI, 762) sous le nom de paucimacula appliqué à une forme des Alpes maritimes (Gelin).

Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce rare retrouvée par Norbert Thibaudeau sur les Deux-Sèvres).




lire la suite de l'article : Chelis maculosa (Gerning, 1780)
Chiasmia clathrata (Linnaeus, 1758)
Géomètre à barreaux, Réseau

Etat des connaissances en 1912 - Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à août en deux générations. Dans les luzernes, les grandes herbes, la lisière des bois. Chenille sur trifolium, medicago, onobrychis, genista. Elle est visible en juin puis en septembre. Répandu et commun partout, avec les formes suivantes, beaucoup moins abondantes que le type : aberration nocturnata Fuchs. (ailes obscurcies, sauf les macules claires anté-marginales) ; aberration cancellaria Hb. (jaune roussâtre, stries noires subparallèles, non réticulées).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Géomètre à barreaux, le Réseau. Largement répandue en Europe jusqu’à la Mongolie. Répandue dans toute la France. Fréquente les prairies fleuries, les friches. Espèce bivoltine en IV-V puis en VII-VIII. Chrysalide hivernante. Chenille sur Sarothamnus, Genista, Trifolium, Vicia, Galium.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 07/09/2007 (CL) - Beaussais 05/2005 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Chizé 26/04/1969 (NT) - Coulon 28/07/1989 (CL) - Fressines 03/07/2009 (AG) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 01/05/2010 (Debordes Laurent) - Marnes 18/06/2005 (CL), 04/08/2005 (CL), 07/10/2005 (CL), 03/05/2006 (CL) - Mauzé-Thouarsais 11/08/1997 (CL), 17/08/1997 (CL), 13/09/1997 (CL), 21/06/1998 (CL), 19/07/2007 (CL), 15/09/2007 (CL) - Moutiers sous Argenton 27/04/2008 (CL) - Niort 11/04/1948 (MG), 19/07/1948 (MG), 23/07/1948 (MG), 27/04/1969 (MG), 02/05/1970 (NT), 20/04/1971 (NT), 02/05/1971 (NT), 19/07/1980 (NT), 17/05/1982 (NT), 14/08/1982 (NT), 13/09/1982 (NT), 05/09/1983 (NT), 19/06/2005 (CL), 21/06/2010 (Rebeyrol Christian) - Saint-Jean de Thouars 29/08/1993 (AG), 25/07/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 31/08/2006 (CL) - Saint-Maxire 14/06/1970 (NT) - Secondigny 28/04/2006 (CL), 10/09/2008 (CL) - Souvigné 13/09/1980 (NT) - Villiers en Bois 12/07/1991 (AG), 16/09/2007 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Chiasmia clathrata (Linnaeus, 1758)
Choristoneura hebenstreitella (Müller, 1764)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 22-29 mm. Largement répandue en Europe, plus rare dans les régions méditerranéennes littorales. Période de vol : VI-VII. Chenille polyphage sur Quercus, Betula, Corylus.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Niort 15/10/2003 (AG), 15/12/2008 (AG) - Villiers en Bois 09/06/2006 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Choristoneura hebenstreitella (Müller, 1764)
Chortodes pygmina (Haworth, 1809)
Nonagrie des laîches

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Nonagrie des laîches. Eurasiatique. Répandue dans toute l’Europe. En France, on la rencontre un peu partout. Elle affectionne les prairies sèches mais aussi les prairies humides. Espèce univoltine en VII-IX. Chenille sur Glyceria aquatica et divers Carex, C. pseudocyperus, C. juncus, Iris. Espèce classée aujourd’hui dans le genre Denticuculus (NT).

I. Amuré 25/08/1930 (du Dresnay) - Echiré 25/08/1930 (du Dresnay).

II. Amuré 19/09/1998 (AG) - Niort 02/08/1996 (AG), 17/09/1996 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 05/09/1998 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Chortodes pygmina (Haworth, 1809)
Cilix glaucata (Scopoli, 1763)
Petite épine

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur crataegus, prunus spinosa. Elle est visible en juin et juillet. Commun dans toute la région. La génération estivale plus petite, et avec la macule médiane brune des ailes antérieures très réduite, a reçu le nom de aeruginata Trti.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Petite épine. Eurasiatique. Toute l’Europe moyenne et méridionale. Partout en France. Fréquente les bois et les forêts, les parcs et jardins ainsi que les steppes buissonnantes. Espèce bivoltine en II-IX. Chenille principalement sur Prunus spinosa, Crataegus monogyna.

I. Commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 05/2004 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Boussais 25/09/2008 (CL) - La Crèche 13/06/1973 (NT), 09/04/1981 (NT), 22/04/1982 (NT) - Le Breuil sous Argenton 13/07/1988 (CL) – Magné 02/09/2000 - Marnes 22/04/2006 (CL), 09/05/2006 (CL) - Mauzé-Thouarsais 21/04/2007 (CL), 27/08/2008 (CL) - Moutiers sous Argenton 20/07/1989 (CL), 27/04/2008 (CL) - Niort 15/05/1948 (MG), 05/06/1948 (MG), 06/07/1956 (MG), 31/05/1957 (MG), 28/06/1969 (MG), 05/07/1969 (NT), 20/07/1969 (NT), 11/07/1970 (NT), 13/05/1982 (MG) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 09/08/1991 (CL) - Sansais 03/05/1968 (NT) - Secondigny 28/04/2006 (CL), 30/07/2008 (CL), 06/08/2008 (CL), 10/08/2008 (CL) - Villiers en Bois 09/09/2005 (AG), 14/06/2009 (AG), 21/05/2010 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cilix glaucata (Scopoli, 1763)
Cleora cinctaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Boarmie ceinte

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur artemisia, genista, lotus.

  • Deux-Sèvres : 1 ex. Niort : 13/04/1904 (Gelin).
  • Charente-Maritime : Commun à Dompierre (Vigé) ; Royan (B. et S.).
  • Charente : Jarnac (Delam.).

Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Assez commun en forêt dans toute la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Boarmie ceinte. Répandue dans toute la région paléarctique boréale et tempérée. En France, localisée mais présente un peu partout dont la moyenne montagne où elle est plus commune et ça et là jusqu’à 2400 m d’altitude. Affectionne les forêts et les bois clairs, les champs, les friches et les jardins. Espèce univoltine en IV-V. Chrysalide hivernante. Chenille polyphage sur Prunus, Betula, Pinus, Genista, Coronilla, Artemisia…

I. Niort 1 ex. 13/04/1904 (HG). Assez commun en forêt dans toute la région (RL 1983).

II. Mauzé-Thouarsais 26/04/2000 (CL) - Villiers en Bois 17/04/1969 (NT), 01/05/1969 (NT), 14/04/1971 (NT), 12/05/1971 (NT), 18/05/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cleora cinctaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Cleorodes lichenaria (Hufnagel, 1767)
Boarmie des lichens

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Chenille sur lichens des murs et des arbres. Elle est visible en juin puis en octobre. Répandu partout mais en plus ou moins grande abondance. Les exemplaires de la deuxième génération sont plus petits.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Boarmie des lichens. Europe : largement répartie jusqu’en Russie dont le Caucase. France centrale et septentrionale ainsi que dans les Alpes du sud et en Corse. Affectionne les forêts de feuillus jusqu’en moyenne altitude (1000 m). Espèce en voie de régression en de nombreuses régions. Espèce bivoltine en V-VIII. Imagos de la seconde génération plus petits et plus colorés. Chenille hivernante se nourissant sur lichens de feuillus dont Quercus, Populus, Ulmus.

I. Répandu partout mais en plus ou moins grande abondance (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 07/09/2007 (CL) - Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) – Belleville 21/08/2010 (AG) - Boussais 04/06/2008 (CL), 27/06/2008 (CL), 28/06/2008 (CL) - Genneton 23/08/2008 (CL) - La Crèche 27/05/1973 (NT), 10/06/1973 (NT), 14/06/1973 (NT), 11/07/1975 (NT) - La Mothe Saint-Héray 29/06/1973 (NT) - Magné 15/07/1969 (NT), 26/05/1970 (NT), 19/08/2010 (AG) - Marnes 18/06/2005 (CL), 02/08/2005 (CL), 09/06/2006 (CL) - Mauzé-Thouarsais 17/08/1998 (CL), 06/09/1999 (CL), 26/08/2001 (CL), 21/08/2004 (CL), 04/06/2006 (CL), 20/06/2006 (CL), 23/07/2006 (CL), 14/07/2007 (CL), 15/09/2007 (CL) - Moutiers sous Argenton 04/06/1996 (CL) - Niort 31/05/1957 (MG), 20/05/1970 (NT), 26/07/1970 (NT), 30/07/1970 (NT), 31/07/1970 (NT), 01/08/1970 (NT), 09/04/1971 (NT), 15/08/2010 (AG) - Saint-Georges de Rex 13/07/1989 (NT) - Saint-Jean de Thouars 22/08/2009 (AG), 23/08/2009 (AG) - Souvigné 13/09/1980 (NT), 20/04/1984 (NT) - Villiers en Bois 23/05/1970 (NT), 12/04/1971 (NT), 25/04/1971 (NT), 24/03/1974 (NT), 04/04/1981 (NT), 17/09/1982 (NT), 09/09/2005 (AG), 31/05/2009 (AG), 22/06/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cleorodes lichenaria (Hufnagel, 1767)
Clostera anachoreta (Denis & Schiffermüller, 1775)
Anachorète

Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Forêts de l’Hermitain, de la Gâtine, vallée de la Courance (79), en mai et août (deux générations).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Anachorète. Paléarctique. Espèce largement répandue en Europe et en France mais localisée. Fréquente les plaines assez humides à proximité d’étangs ou de marais. Espèce bivoltine en IV-V puis en VII-VIII. Chenille sur Salix, Populus.

I. Forêts de l’Hermitain, de la Gâtine, vallée de la Courance (79), en mai et août (deux générations), 1983 (RL).

II. Availles-Thouarsais 07/09/2007 (CL) - Mauzé-Thouarsais 21/04/2007 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Clostera anachoreta (Denis & Schiffermüller, 1775)
Clostera anastomosis (Linnaeus, 1758)
Hausse-queue

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à septembre en deux générations. Chenille sur salix, populus.

Vienne : Sommières ; en 1898, la chenille de cette espèce dévasta un grand nombre de peupliers à Vivonne (d’Aldin).


Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine - Levesque Robert) : Espèce rare.




lire la suite de l'article : Clostera anastomosis (Linnaeus, 1758)
Cnephasia alticolana (Herrich-Schäffer, 1851)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Répandue en Europe à l’exception des Iles Britanniques et de la Grèce. En France, dans les montagnes et en Corse. Période de vol : V-VIII. Chenille polyphage sur Rumex, Trifolium, Urtica, Plantago, Primula.

I. Extrêmement commun partout (G&L 1912).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cnephasia alticolana (Herrich-Schäffer, 1851)
Cnephasia longana (Haworth, 1811)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Répandue en Europe. En France, signalée du Languedoc-Roussillon, Pyrénées, littoral atlantique et Manche, Corse. Période de vol : VII-VIII. Chenille polyphage sur Astéracées, Convolvulus, Fabacées, Iris.

I. Amuré (DL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cnephasia longana (Haworth, 1811)
Coenobia rufa (Haworth, 1809)
Nonagrie roussâtre

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Nonagrie roussâtre. Eurasiatique. Europe de l’Ouest dont la Grande-Bretagne et une partie de l’Irlande. Large répartition en France, mais plus localisée dans le sud. On la connait de Corse. Bord des cours d’eaux, marécages et tourbières. Espèce univoltine en VIII – IX. Chenille à l’intérieur de Juncus, notamment Juncus lamprocarpus, jusqu’en VI.

I. Amuré 10/09/1912 (d’Olbreuse), 05/08/1929 (d’Olbreuse).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Coenobia rufa (Haworth, 1809)
Coleophora alcyonipennella (Kollar, 1832)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : environ 12 mm. Cosmopolite largement répandue en Europe. Espèce bivoltine en V-VI puis en VII-VIII. Biologie méconnue. Chenille sur Trifolium, Medicago peut-être également sur Centaurea, en VI.

I. Amuré 12/05/1912 (d’Olbreuse).

II. Secondigny 30/07/2007 (CL), 30/07/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Coleophora alcyonipennella (Kollar, 1832)
Colocasia coryli (Linnaeus, 1758)
Noctuelle du coudrier

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis en juillet en deux générations (Niort : 31 mars ; 22 mai ; 30 juin ; 18 juillet). Chenille sur quercus, fagus, salix, corylus, etc. Elle est visible de juin à septembre. Coryli est répandu et assez commun dans toute la région. Varie par l’intensité et la largeur de la bande brune qui traverse l’aile antérieure.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle du coudrier, la Noctuelle du noisetier. Eurasiatique. Europe centrale et septentrionale ; vers l’est jusqu’en Asie tempérée occidentale. En France, partout et commun. Elle habite les haies, les bois clairs et collines ; en région méditerranéenne elle se cantonne aux milieux frais de moyenne montagne. On rencontre pendant la journée ce papillon sur les troncs et les branches (NT). Espèce bivoltine en III-VI puis en VII-IX. Chenille sur diverses essences, Salix, Quercus, Betula, Corylus, Acer, Alnus …

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 31/03/2003 (CL) - Beaussais 04/2008 (Wilding Neil) - Chizé 24/04/1969 (NT), 26/04/1969 (NT), 24/05/1969 (NT), 18/07/1970 (NT), 14/04/1971 (NT), 11/04/1981 (NT), 11/05/1981 (NT), 17/05/1985 (NT) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 02/05/1969 (NT), 02/05/1970 (NT), 17/07/1980 (NT), 26/03/1982 (NT), 30/04/1982 (NT), 15/04/1983 (NT) - Niort 19/04/1971 (NT), 02/04/1997 (AG), 27/06/2009 (Rebeyrol Christian) - Saint-Georges de Rex 10/06/1985 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 01/05/1997 (CL) - Secondigny 12/05/1998 (CL), 22/04/2004 (CL) - Souvigné 20/04/1984 (NT) - Taizé 28/03/1998 (CL) - Villiers en Bois 18/07/1970 (NT), 12/04/1971 (NT), 18/04/1971 (NT), 05/05/1971 (NT), 03/04/1997 (AG), 21/04/2009 (AG), 05/07/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Colocasia coryli (Linnaeus, 1758)
Colostygia multistrigaria (Haworth, 1809)
Cidarie pointillée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Cidarie pointillée. Répartition discontinue en Europe. En France, c’est une espèce discrète et localisée. Fréquente les steppes, les friches sèches, les forêts de feuillus. Espèce univoltine en II-IV. La chrysalide ou l’imago hivernent. Chenille sur Galium.

I. Niort 29/02/1907 (HG). Espèce commune (RL 1983).

II. Villiers en Bois 27/02/1998 (AG), 11/03/2003 (AG), 15/03/2009 (AG), 18/03/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Colostygia multistrigaria (Haworth, 1809)
Colotois pennaria (Linnaeus, 1761)
Phalène emplumée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de octobre à novembre. Chenille sur quercus, prunus spinosa, salix, betula. Elle est visible en mai. Répandu partout. Rare ou commun suivant les années.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène emplumée. Europe, largement répandue, vole aussi de l’Asie Mineure jusqu’au Japon. France : espèce commune, elle est répandue partout. Habite les lieux boisés et les haies, certaines friches et même en milieu urbain. Espèce univoltine en X-XI. Hiverne à l’état d’œuf. Les chenilles vivent sur diverses essences à feuilles caduques, Quercus, Betula, Salix, Populus, Fraxinus, Ligustrum, Acer, elles s’enterrent pour se chrysalider dans un cocon de soie et de terre (NT).

I. Répandu partout. Rare ou commun suivant les années (G&L 1912).

II. Beaussais 11/2008 (Wilding Neil) - Cersay 21/09/1979 (CL) - La Crèche 16/10/1971 (NT), 12/12/1971 (NT), 21/11/1981 (NT), 23/11/1981 (NT) - La Mothe Saint-Héray 22/09/1976 (NT), 24/10/1995 (CL) - Niort 14/10/2003 (AG) - Villiers en Bois 28/12/1997 (AG), 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Colotois pennaria (Linnaeus, 1761)
Conistra ligula (Esper, 1791)
Orrhidie ligulée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de septembre à octobre, hiverne et reparaît en février mars. Chenille sur Prunus spinosa, puis sur plantes basses, en juin. Paraît répandu dans toute la région, mais en général peu commun.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Orrhidie ligulée. Eurasiatique. Europe non septentrionale. En France, on la rencontre un peu partout, bien qu’elle soit plus répandue dans la moitié Sud. L’adulte est souvent confondue avec C. vaccinii, ces deux espèces proches possédant un grande variation de couleurs. On peut généralement la distinguer à l’apex de ses ailes antérieures légèrement falqué. À tendance plus thermophile, C. ligula affectionne les milieux boisés, clairs et secs. La chenille est polyphage. Période de vol : IX-IV. Espèce univoltine, l’adulte hiverne et vol de nouveau au printemps. Chenille sur Prunus, Acer, Salix, Tilia, Clematis.

I. Paraît répandu dans la région mais en général peu commun (G&L 1912).

II. Fressines 15/03/2009 (AG) - Niort 20/10/2008 (Rebeyrol Christian) - Villiers en Bois 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Conistra ligula (Esper, 1791)
Conistra rubiginea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Tigrée, Orrhodie tigrée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Tigrée, l’Orrhodie tigrée. Eurasiatique. Elle habite une grande partie de l’Europe, hormis l’extrême Nord, le nord de la Grande-Bretagne et le sud de l’Espagne. En France, un peu partout. Elle fréquente les zones boisées à forêts mixtes. Espèce univoltine en XI-V (hiverne et reparaît au printemps). Chenille sur plusieurs feuillus : Quercus, Salix, Prunus, Rosa, Rubus.

I. Commun dans le sud des Deux-Sèvres (RL 1999).

II. Beaussais 10/2005 (Wilding Neil), 04/2005 (Wilding Neil).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Conistra rubiginea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Conistra vaccinii (Linnaeus, 1761)
Robuste

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Robuste, la Conistre polie, l’Orrhodie de l’airelle. Eurasiatique. Elle occupe l’Europe tempérée, mais est absente de la partie septentrionale et de la moitié sud de la péninsule Ibérique. En France, elle est largement répandue. On la rencontre toujours associée aux milieux forestiers mixtes, y compris dans les zones urbaines. Ses variations chromatiques sont très importantes et son identification n’est pas toujours aisée. Période de vol : X-IV. Espèce univoltine, l’adulte hiverne et vole de nouveau au printemps. Chenille sur Betula, Quercus, Salix, Ribes, Rubus, Malus, Sorbus, Prunus, Vaccinium myrtillus.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 18/03/2003 (CL) - Beaussais 04/2005 (Wilding Neil) - Chizé 17/04/1982 (NT), 10/06/1983 (CL) - La Crèche 18/04/1971 (NT), 08/03/1973 (NT), 01/07/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/11/1970 (NT), 23/03/1973 (NT), 10/06/1974 (NT), 05/06/1981 (NT), 05/06/1981 (NT), 26/10/1995 (CL) - Magné 19/08/2010 (AG) - Mauzé-Thouarsais 13/03/1999 (CL), 04/04/2000 (CL) - Niort 09/03/1981 (NT), 08/06/1982 (NT), 08/03/1997 (AG), 02/04/1997 (AG), 20/10/2008 (Rebeyrol Christian) - Saint-Jean de Thouars 13/03/2005 (AG) - Secondigny 13/03/2009 (Aubineau Morgane) - Taizé 28/03/1998 (CL) - Villiers en Bois 26/09/1970 (NT), 07/04/1971 (NT),13/04/1971 (NT), 11/10/1971 (NT), 13/03/1972 (NT), 13/03/1997 (AG), 27/02/1998 (AG), 15/10/2000 (AG), 18/03/2005 (AG), 18/03/2010 (AG), 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Conistra vaccinii (Linnaeus, 1761)
Conobathra repandana (Fabricius, 1798)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 20-25 mm. Fréquente les zones boisées. L’imago est visible en V-VII puis VIII-IX en deux générations. Chenille sur Quercus, en VI.

I. Forêt de l’Hermitain 25/06/1905 (HG).

II. Availles-Thouarsais 07/09/2007 (CL) - Beaussais 07/2005 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 02/09/1972 (MG) - Marnes 02/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 23/07/2006 (CL), 17/07/2007 (CL) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Conobathra repandana (Fabricius, 1798)
Cosmia trapezina (Linnaeus, 1758)
Trapèze

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Trapèze. Eurasiatique. Toute l’Europe, jusqu’au cercle polaire arctique. En France, on la trouve un peu partout, parfois en grand nombre surtout dans le nord du pays. Plus localisée en zone méditerranéenne. Espèce univoltine en VI-IX. Chenille sur feuillus se nymphosant dans un cocon à proximité du sol, en V-VI.

I. Commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) – Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Cersay 13/06/1975 (CL) - Chizé 07/08/2010 (NT) - La Chapelle-Bâton 27/05/1995 (CL), 08/08/1997 (AG) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 06/03/1972 (NT), 13/08/1980 (NT), 16/04/1990 (CL) - Mauzé-Thouarsais 27/07/1997 (CL) - Niort 16/07/1970 (NT), 22/07/1982 (NT), 09/07/1983 (NT), 16/07/1983 (NT) - Sainte-Blandine 14/07/1989 (NT) - Sansais 06/03/1972 (NT) - Villiers en Bois 18/07/1970 (NT), 26/08/1970 (NT), 14/07/1971 (NT), 19/08/1980 (NT), 05/07/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cosmia trapezina (Linnaeus, 1758)
Cosmorhoe ocellata (Linnaeus, 1758)
Lynx

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre (surtout en mai et août) en deux générations. Chenille sur galium, elle est visible en avril puis en juin. Répandu et assez commun partout dans la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Lynx, la Phalène ocellée. Paléarctique. Répandue en Europe jusqu’au Japon. Présente partout en France. Fréquente les jardins, les lisières forestières, les bords des rivières. Espèce bivoltine en V-X. La chenille hiverne. Chenille sur divers Galium.

I. Répandu et assez commun partout dans la région (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2004 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 25/05/2001 (AG) - Magné 08/05/2008 (AG) - Niort 02/06/1957 (MG), 01/09/1980 (NT), 15/06/1997 (AG), 10/05/2010 (Rebeyrol Christian).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cosmorhoe ocellata (Linnaeus, 1758)
Cryphia domestica (Hufnagel, 1766)
Bryophile perlée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Chenille sur lichens des murs et des arbres. Elle est visible en juin. Répandu partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Perle. Méditerranéo-asiatique. Largement répandue en Europe, du sud de la Scandinavie au nord de l’Italie ainsi qu’en Asie tempérée. En France, large répartition. Elle habite la campagne et les endroits riches en lichens dans les forêts claires, pelouses rocailleuses et coteaux ensoleillés. Espèce univoltine en VII-IX. La Chenille se nourrit de divers lichens en début de matinée et se cache, le reste de la journée, dans un abri de soie fait de lichen et de mousse comme pour la chrysalide (NT).

I. Répandu partout (G&L 1912).

II. Mauzé-Thouarsais 13/08/1999 (CL) - Niort 10/08/1948 (MG), 30/08/1948 (MG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cryphia domestica (Hufnagel, 1766)
Cryphia muralis (Forster, 1771)

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Chenille sur lichens des murs. Elle est visible en juin. Répandu et assez commun partout ; çà et là, var. par Hb. plus pâle et avec les stries des ailes antérieures en grande partie obsolètes.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Bryophile du lichen. Atlanto-méditerranéenne. Toute l’Europe sauf la Scandinavie. En France, bien répandue notamment en zone méditerranéenne où elle est plus commune que la proche espèce C. domestica. Cette espèce se rencontre surtout en milieu sec et rocailleux (pentes) ainsi que dans les zones boisées claires. Espèce univoltine en VII-X. Chenille sur lichens et algues (Protococcus).

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Aiffres 06/08/1969 (NT) - Beaussais 08/2009 (Wilding Neil) - Beauvoir sur Niort 11/08/2009 (Cenet Grégory) - Belleville 21/08/2010 (AG) - La Crèche 14/08/1974 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/07/1976 (NT) - Marigny 03/09/1989 (CL) - Mauzé-Thouarsais 27/07/1997 (CL), 21/06/1998 (CL), 17/07/2002 (CL) - Niort 23/07/1948 (MG), 10/08/1948 (MG), 30/08/1948 (MG), 25/07/1949 (MG), 04/08/1949 (MG), 01/08/1969 (MG), 18/08/1982 (NT), 22/08/1982 (NT), 15/08/1993 (AG), 02/08/1996 (AG), 30/07/1997 (AG) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cryphia muralis (Forster, 1771)
Cucullia chamomillae (Denis & Schiffermüller, 1775)
Cucullie de la camomille

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Cucullie de la camomille. Eurasiatique. Répandue dans toute la partie chaude de l’Europe ; s’étend loin vers l’est par l’Asie mineure. En France, surtout centrale et méridionale où elle est plus commune. Cette espèce est l’hôte des prairies sèches, des terrains sablonneux et les milieux dunaires. Espèce univoltine en III-VI. Chenille sur diverses Astéracées dont Matricaria, Calendula, Anthemis, Achillea, Chrysanthemum, etc.

I. Niort 27/04/1909 (HG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cucullia chamomillae (Denis & Schiffermüller, 1775)
Cucullia gnaphalii (Hübner, 1813)
Observations récentes :
Observation de West Hazel - La Clotte (17) - 03/07/2016

lire la suite de l'article : Cucullia gnaphalii (Hübner, 1813)
Cyclophora lennigiaria (Fuchs, 1883)
Ocellée picotée, Ephyre oocellée de blanc

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ephyre myope, l’Ocellée picotée, Ephyre ocellée de blanc. Europe occidentale. En France, tout le sud du pays, la façade atlantique. Fréquente les coteaux bien exposés, les maquis. Espèce bivoltine en IV-IX. Chrysalide hivernante. Chenille sur Acer.

I. Forêt de Chizé en mai (DL), 1 ex. 23/05/1911 (Lacroix) - Bois de la Foye-Monjault 1 ex. 09/05/1911 (Lacroix) - Hanc 1983 (RL) - Niort, assez commun, 04/08/1903 (HG), 06/08/1903 (HG), 10/08/1903 (HG), 28/04/1904 (HG), 08/07/1906 (HG), 27/04/1909 (HG).

II. Belleville 21/08/2010 (AG) - Chizé 07/08/2010 (Debordes Laurent) - Marigny 25/05/1995 (CL) - Villiers en Bois 02/06/1970 (NT), 06/07/1970 (NT), 10/07/1970 (NT), 24/04/1971 (NT), 19/05/1971 (NT), 24/07/1971 (NT), 20/06/1982 (NT), 03/04/1997 (AG), 14/06/2009 (AG), 05/07/2009 (AG), 25/09/2009 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cyclophora lennigiaria (Fuchs, 1883)
Cyclophora annularia (Fabricius, 1775)
Phalène mariée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur quercus, prunus spinosa, acer, betula. Elle est visible en juin puis en octobre.

Deux-Sèvres : Commun à Bessines : 12/05/1904 ; 08/05/1909 ; forêt de Chizé : 23/05/1904 ; 09/07/1909 ; Niort : 8, 22/07/1906 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène mariée, l’Ephyre omicron. Espèce répandue de l’ouest de l’Europe jusqu’en Iran, en France, elle est présente dans presque tout le pays, sauf la partie la plus à l’ouest et le sud-ouest. L’imago est visible en IV-IX en deux générations. Chenille sur Acer, Betula, en VI puis X.

I. Commun à Bessines 12/05/1904 (HG), 08/05/1909 - Forêt de Chizé 23/05/1904 (HG), 09/07/1909 (HG) - Niort 08/07/1906 (HG), 22/07/1906 (HG).

II. Beaussais 09/2003 (Wilding Neil) – Belleville 21/08/2010 (AG) - Chizé 05/05/1982 (NT), 20/06/1982 (NT) - La Crèche 03/07/2011 (AG) - La Mothe Saint-Héray 26/05/1973 (NT) - Marigny 25/05/1993 (CL) - Mauzé-Thouarsais 08/07/1997 (CL) - Niort 01/06/1976 (NT) - Secondigny 19/05/2009 (CL) - Villiers en Bois 19/04/1952 (NT), 02/06/1970 (NT), 03/08/1970 (NT), 25/04/1971 (NT), 28/07/1976 (NT), 25/08/2001 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cyclophora annularia (Fabricius, 1775)
Cyclophora linearia (Hübner, 1799)
Phalène trilignée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène trilignée. Toute l’Europe. Toute la France à l’exception du Sud. Fréquente les forêts ombragées et les bords des cours d’eau. L’imago est visible en IV-VI puis en VII-IX en deux générations. Chrysalide hivernante. Chenille sur Fagus, en VI-X.

I. Forêt de Chizé 3 ex. 23/07/1912 (HG), commun en mai (HG) - Sainte-Pezenne 1 ex. 25/05/1911 (Lacroix).

II. Boussais 22/07/1998 (CL) - Chizé 20/05/1982 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/05/1970 (NT) - Niort 20/05/1948 (MG), 15/06/1949 (MG), 09/06/1969 (NT), 26/06/1969 (NT), 29/06/1969 (NT), 02/07/1969 (NT), 05/07/1969 (NT), 19/04/2009 (CL), 07/05/2009 (CL) - Secondigny 06/08/2006 (CL), 19/05/2009 (CL) - Villiers en Bois 20/05/1956 (NT), 03/05/1959 (NT), 02/06/1970 (NT), 05/06/1970 (NT), 08/06/1970 (NT), 28/05/1976 (NT), 03/04/1997 (AG), 21/04/2009 (AG), 31/05/2009 (AG), 14/06/2009 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cyclophora linearia (Hübner, 1799)
Cyclophora pendularia (Clerck, 1759)
Ocellée lichenée, Ephyre orbiculaire

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ocellée lichenée, l’Ephyre orbiculaire. De l’ouest de l’Europe à la Sibérie. En France, espèce répandue de l’ouest au nord-est, dans le centre et le sud-est. Fréquente les bords des cours d’eau, des étangs et les zones humides. Espèce bivoltine en IV-VIII. Chrysalide hivernante. Chenille sur Salix, Alnus.

I. Marais d’Amuré 06/05/1911 (DL) - Hanc 1983 (RL) - Niort 1 ex. 20/05/1905 (HG) - Vouhé 1 ex. 14/07/1911 (Lacroix). Paraît répandu dans toute la région mais toujours en très petit nombre (G&L 1912).

II. La Mothe Saint-Héray 11/08/1982 (NT), 04/06/1983 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cyclophora pendularia (Clerck, 1759)
Cyclophora porata (Linnaeus, 1767)
Phalène ocellée, Ephyre trouée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène ocellée, l’Ephyre trouée. Subméditérranéenne, son aire s’étend jusqu’à la Grande-Bretagne, le Danemark, la Russie et l’Iran. En France, elle occupe presque tout le pays. Fréquente les chênaies bien exposées, les maquis. L’imago est visible en IV-VI puis en VII-IX en deux générations. Chenille sur Quercus robur, Q. petraea, en VI-X.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912) – La Chapelle-Bâton 1983 (RL).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) – La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 09/04/1980 (NT), 16/07/1982 (NT) - Mauzé-Thouarsais 28/07/1997 (CL), 26/04/2000 (CL), 22/07/2005 (CL) - Niort 26/07/1970 (NT) - Secondigny 22/04/2004 (CL), 06/08/2008 (CL) - Villiers en Bois 18/07/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cyclophora porata (Linnaeus, 1767)
Cyclophora punctaria (Linnaeus, 1758)
Soutenue

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible d’avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur quercus, betula. Elle est visible en juin puis en octobre. Commun et répandu partout.

Deux-Sèvres : 1 exemplaire de ab. radiomarginata, à Niort (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène ponctuée, l’Ephyre ponctuée, la Soutenue. Répandue dans toute l’Europe jusqu’en Scandinavie et au Liban. En France, elle est présente presque partout, sauf dans l’extrême sud, exception faite des Alpes-Maritimes. Elle fréquente les forêts mixtes et les chênaies. L’imago est visible en IV-IX en deux générations. Chrysalide hivernante. Chenille sur Quercus robur, Q. petraea, en VI puis en X.

I. Commun et répandu partout (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Chizé 20/06/1982 (NT) - La Chapelle-Bâton 23/07/1996 (CL), 30/07/1997 (AG), 08/08/1997 (AG) - La Mothe Saint-Héray 07/05/1960 (NT), 22/05/1969 (MG), 28/05/1970 (NT), 28/06/1970 (NT), 11/08/1982 (NT) - Niort 11/07/1970 (NT), 16/07/1970 (NT), 01/08/1970 (NT), 02/09/1980 (MG), 08/07/1982 (NT), 10/07/1982 (NT) - Souvigné 13/09/1980 (NT) - Villiers en Bois 24/07/1971 (NT), 26/04/1981 (NT), 31/05/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cyclophora punctaria (Linnaeus, 1758)
Cyclophora puppillaria (Hübner, 1799)
Phalène pupillée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ephyre pupillée. Cette espèce méditerranéenne migratrice est présente en France depuis le sud jusqu’au centre et sur la côte atlantique. Espèce à l’habitus très variable. L’imago est visible en III-X, en plusieurs générations. Chenille sur Quercus ilex, Q. cocciferus, Cistus, Myrtus communis, Erica, Arbustus unedo, en VI X.

II. Niort 20/07/1984 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cyclophora puppillaria (Hübner, 1799)
Cyclophora ruficiliaria (Herrich-Schäffer, 1855)
Trois cerceaux

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Trois cerceaux. Sud-ouest de l’Europe, espèce répandue jusqu’en Ukraine. En France, présente dans l’ouest du pays, le centre et le sud-est. Fréquente forêts et leurs lisières. L’imago est visible en IV-IX en deux générations. Chrysalide hivernante. Chenille monophage sur Quercus.

I. Forêt de Chizé 27/09/1930 (d’Olbreuse) - Bois de la Foye-Monjault 1 ex. 09/05/1911 (DL).

II. Belleville 21/08/2010 (AG) - La Mothe Saint-Héray 28/04/1960 (NT), 22/05/1969 (NT), 19/05/1982 (NT) - Magné 15/08/1999 (CL) - Moutiers sous Chantemerle 19/04/2009 (CL), 07/05/2009 (CL) - Niort 30/05/1970 (NT), 17/05/1971 (NT) - Villiers en Bois 02/06/1970 (NT), 19/05/1971 (NT), 23/06/2001 (AG), 21/04/2009 (AG), 31/05/2009 (AG), 14/06/2009 (AG), 22/06/2009 (AG), 11/09/2009 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cyclophora ruficiliaria (Herrich-Schäffer, 1855)
Cydia succedana (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : environ 13 mm. Toute l’Europe et toute la France, y compris en Corse. Période de vol : IV-IX. Chenille sur Genista, Cytisus, Dorycnium, Ulex, Sarothamnus, Lotus.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Thouars 27/08/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cydia succedana (Denis & Schiffermüller, 1775)
Cynaeda dentalis (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 22-28 mm. Répandue dans toute l’Europe. Période de vol : VI-VIII. Chenille sur Echium vulgare, Anchusa officinalis et Onosma.

I. Répandu mais assez rare dans toute la région (G&L 1912).

II. Mauzé-Thouarsais 18/06/1997 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cynaeda dentalis (Denis & Schiffermüller, 1775)
Depressaria chaerophylli (Zeller, 1839)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Largement répandue en Europe. Chenille sur Chaerophyllum aureum, Chaerophyllum bulbosum.

I. L’Hermitain, 29/03/1908 - Niort 02/07/1902 (HG), 10/11/1903 (HG), 17/12/1903 (HG), 08/07/1906 (HG), 22/02/1908 (HG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Depressaria chaerophylli (Zeller, 1839)
Diacrisia sannio (Linnaeus, 1758)
Ecaille roussette, Bordure ensanglantée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis en août en deux générations. Chenille sur plantago, taraxacum, scabiosa, etc. Elle est visible de avril à juillet. Répandu et commun dans toute la zone. Mâles et femelles varient pour l’importance des parties noires des ailes postérieures en dessus. La femelle sans marge noire est dit immaculata Obth., par opposition à la forme nigrolimbata, figurée par Clerck et par Ch. Barret, et que M. Oberthur estime répondre au type linnéen.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Bordure ensanglantée, l’Ecaille roussette, l’Ecaille à bordure amarante. Eurasiatique. Toute l’Europe, sauf le sud des régions méditerranéennes, jusqu’en Asie orientale. En France, répandue presque partout, y compris en Corse. Fréquente les plaines, mais surtout la moyenne montagne jusqu’à 2000 m d’altitude, dans tous les milieux herbeux. Le dimorphisme sexuel est accusé. Espèce univoltine ou bivoltine en V-IX. Chenille sur diverses plantes basses.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 06/2004 (Wilding Neil) - Coulon 26/05/1992 (CL) - La Crèche 12/06/1973 (NT), 14/08/1974 (NT), 06/06/1982 (NT) - La Mothe Saint-Héray 10/08/1971 (NT), 23/07/1974 (NT), 20/05/1981 (NT) - Le Breuil sous Argenton 21/08/1987 (CL) - Moutiers sous Argenton 21/08/1987 (CL) - Niort 15/06/1946 (MG), 13/05/1949 (NT), 18/05/1954 (MG), 11/08/1955 (MG), 29/05/1956 (MG), 10/08/1956 (MG), 04/08/1964 (MG), 06/08/1964 (MG), 25/08/1968 (NT), 21/05/1969 (NT), 29/05/1969 (NT), 13/08/1970 (NT), 19/05/2008 (Rebeyrol Christian), 12/05/2009 (Rebeyrol Christian) - Saint-Maxire 26/08/1962 (MG), 26/08/1962 (MG) - Villiers en Bois 11/06/1949 (MG), 30/08/2005 (AG), 06/06/1972 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Diacrisia sannio (Linnaeus, 1758)
Dichonia aprilina (Linnaeus, 1758)
Runique

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de septembre à novembre (Saintes, 15/11/1907, Gelin). Chenille sur quercus. Elle est visible en juin. Se tient le jour dans les rides de l’écorce. Répandu partout, mais paraît assez rare et très localisé.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Runique. Méditerranéo-asiatique. Toute l’Europe tempérée y compris le sud de la Scandinavie. En France, largement répandue. Fréquente une grande variété de milieux. Espèce univoltine en IX-XI. Chenille sur Quercus.

I. Répandu partout, mais paraît assez rare et très localisé (G&L 1912).

II. Argenton les vallées 29/11/1995 (CL) - Beaussais 10/2003 (Wilding Neil) - Chizé 03/06/1974 (NT) - La Crèche 10/10/1971 (NT), 23/10/1971 (NT), 19/10/1973 (NT), 11/09/1983 (NT), 04/11/1983 (NT), 06/11/1984 (NT) - La Mothe Saint-Héray 06/10/1955 (MG), 30/09/1956 (MG), 09/11/1957 (MG), 24/09/1958 (MG), 12/10/1958 (MG), 26/10/1995 (CL) - Saint-Jean de Thouars 24/11/2009 (AG) - Souvigné 31/10/1983 (NT) - Villiers en Bois 02/06/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Dichonia aprilina (Linnaeus, 1758)
Amaurosetia acuminatana (Lienig & Zeller, 1846)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 10-15 mm. Largement répandue en Europe, absente de la péninsule Ibérique. Assez répandue en France. Espèce bivoltine en IV-V puis en VIII-IX. Chenille sur Leucanthemum, Tanacetum, Chrysanthemum.

I. Bessines 08/09/1909 (DL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Amaurosetia acuminatana (Lienig & Zeller, 1846)
Amaurosetia flavidorsana (Knaggs, 1867)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : environ 14 mm. Largement répandue en Europe et en France, surtout septentrionale. Répartition à préciser car cette espèce a été longtemps confondue avec petiverella. Période de vol : VI-VII. Chenille sur Tanacetum, Chrysanthemum.

I. Sainte-Pezenne 29/05/1913 (HG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Amaurosetia flavidorsana (Knaggs, 1867)
Amaurosetia plumbana (Scopoli, 1763)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : environ 13 mm. Largement répandue en Europe et en France. Période de vol : VIII-IV. Chenille sur Leucanthemum, Achillea, Tanacetum, Artemisia.

I. Répandu partout, plus ou moins commun (G&L 1912).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Amaurosetia plumbana (Scopoli, 1763)
Dioryctria sylvestrella (Ratzeburg, 1840)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 25-28 mm. L’imago est visible en V-IX. La chenille vit au centre d’une tumeur résineuse où elle se chrysalide contre le tronc des pins, en VI.

I. Forêt de Chizé 31/05/1910 (HG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Dioryctria sylvestrella (Ratzeburg, 1840)
Ditula angustiorana (Haworth, 1811)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Europe atlantique jusqu’en Italie et en Suisse. Un peu partout en France, Corse comprise. Période de vol : VI-VII. Chenille très polyphage sur Malus, Pirus, Prunus, Abies, Betula, Corylus, Crataegus ….

I. Commun partout (G&L 1912).

II. Azay le Brûlé 07/05/2009 (AG) - L’Absie 26/06/2011 (CL) - Niort 15/08/2001 (AG) - Reffannes 25/06/2010 (CL), 02/07/2010 (CL), 19/08/2010 (CL) - Secondigny 30/07/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Ditula angustiorana (Haworth, 1811)
Drepana curvatula (Borkhausen, 1790)

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur alni, betula, salix, quercus. Elle est visible en juin et en septembre.

Deux-Sèvres : Niort, 14/08/1903 (Gelin) ; 27/08/1909 (Lacroix).

Charente-Maritime : Royan, 01/08/1905 ; Saintes, 25/08/1907 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Cintrée, l’Incurvée. Eurasiatique. Europe moyenne. En France, partout à l’exception du pourtour méditerranéen. Fréquente les forêts humides et les berges des cours d’eau. Espèce bivoltine en IV-V puis en VII-VIII. Chenille sur Alnus, Betula et Quercus.

I. Niort 14/08/1903 (HG), 27/08/1909 (Lacroix).

II. Beaussais 08/2002 (Wilding Neil) - Bessines 07/08/1982 (NT) - Boussais 27/07/1998 (CL) - Coulon 27/05/1992 (CL) - La Chapelle-Bâton 15/06/1983 (NT) - La Mothe Saint-Héray 02/08/1969 (NT), 19/08/1969 (NT), 31/05/1981 (NT), 19/05/1982 (NT), 04/06/1982 (NT), 04/06/1983 (NT), 26/06/1995 (CL), 27/07/1995 (CL) - Mauzé-Thouarsais 08/07/1997 (CL), 28/04/1998 (CL) - Niort 26/08/1954 (MG) - Sansais 04/06/1970 (NT), 24/05/1995 (CL) - Secondigny 04/06/2008 (CL), 30/07/2008 (CL), 10/09/2008 (CL), 22/05/2009 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Drepana curvatula (Borkhausen, 1790)
Drepana falcataria (Linnaeus, 1758)
Faucille

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à septembre en deux générations. Chenille sur betula, salix, tilia, populus, alnus, quercus. Elle est visible en juin et en septembre.

Deux-Sèvres : Niort, 15/05/1906 ; 15/07/1904 ; 18/07/1904 ; 08/08/1906 ; 10/09/1904 (Gelin). Amuré, 30/06/1911 (d’Olbreuse, Lacroix).

Charente-Maritime : Royan (B. et S.).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Faucille. Eurasiatique. Toute l’Europe à l’exception de l’Espagne et de la région méditerranéenne orientale. En France, presque partout à l’exception de l’extrême sud-ouest. Fréquente les forêts claires et les ripisylves. Espèce bivoltine en IV-IX. Chenille sur Betula, Alnus, Populus, Quercus, Salix.

I. Amuré 30/06/1911 (d’Olbreuse, Lacroix) - Niort 15/05/1906 (HG), 15/07/1904 (HG), 18/07/1904 (HG), 08/08/1906 (HG) 10/09/1904 (HG).

II. Coulon 27/05/1992 (CL) - La Chapelle-Bâton 27/08/1995 (CL) - La Mothe Saint-Héray 25/06/1970 (NT), 31/05/1981 (NT), 19/06/1982 (NT), 04/06/1983 (NT) - Magné 11/07/1971 (NT) - Marigny 30/11/1992 (CL) - Mauzé-Thouarsais 11/09/1997 (CL) - Niort 01/08/1970 (NT), 18/09/2008 (Rebeyrol Christian).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Drepana falcataria (Linnaeus, 1758)
Dryobota labecula (Esper, 1788)
Ecu blanc

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ecu blanc. Méditerranéo-asiatique. Europe méditerranéenne. En France, surtout dans la moitié sud. Fréquente les zones boisées sèches et les maquis. Espèce univoltine en IX-X. Chenille sur Quercus ilex.

II. La Mothe Saint-Héray 27/07/1970 (NT) - Niort 16/07/1948 (MG), 26/07/1970 (NT), 01/08/1970 (NT) - Saint-Georges de Rex 28/08/1976 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Dryobota labecula (Esper, 1788)
Dryobotodes monochroma (Esper, 1790)
Jaspe gris

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Jaspe gris. Ponto-méditerranéenne. Sud de l’Europe jusqu’en Europe centrale. En France, occupe la moitié sud. Fréquente les milieux boisés de type maquis. Espèce univoltine en VIII-X. Chenille sur Quercus, principalement Quercus pubescens et Quercus faginea.

I. Niort 2ex. 09/10/1907 (HG), 25/10/1908 (HG) - Verrines sous Celles 20/10/1909 (G&L).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Dryobotodes monochroma (Esper, 1790)
Dryobotodes tenebrosa (Esper, 1789)
Jaspe brun

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Jaspe brun. Atlanto-méditerranéenne. Europe, pourtour méditerranéen. En France, moitié sud. Fréquente les garrigues et les maquis. Espèce univoltine en X-XII. Chenille sur Quercus, principalement Quercus ilex et Quercus coccifera.

II. Niort 08/10/1997 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Dryobotodes tenebrosa (Esper, 1789)
Dypterygia scabriuscula (Linnaeus, 1758)
Noctuelle hérissée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle hérissée. Eurasiatique. Présente dans toute l’Europe ainsi qu’en France mais moins communément dans la zone méditerranéenne. Affectionne les prairies mésophiles dans les zones forestières. Espèce bivoltine en V-IX. Chenille sur Rumex, Polygonum, en IV-VII. Le cocon abritant la chrysalide se trouve à la surface du sol (NT).

I. Commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - La Crèche 12/07/1971 (NT), 29/07/1971 (NT), 14/07/1972 (NT), 09/06/1983 (NT) - Mauzé-Thouarsais 11/08/1997 (CL), 23/07/2006 (CL) - Niort 18/05/1956 (MG), 03/06/1956 (MG), 06/06/1956 (MG), 09/08/1956 (MG), 28/05/1957 (MG), 20/06/1957 (MG), 11/05/1960 (MG), 06/08/1970 (NT), 15/06/1971 (NT), 21/06/1971 (NT), 30/06/1971 (NT), 23/08/1983 (NT), 20/06/1991 (AG), 15/07/1991 (AG), 08/08/1998 (AG), 25/06/2008 (Rebeyrol Christian) - Saint-Maurice la Fougereuse 22/08/2001 (CL), 23/08/2001 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Dypterygia scabriuscula (Linnaeus, 1758)
Dysauxes ancilla (Linnaeus, 1767)
Servante

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Chenille sur mousses, lichens (parmelia, jungermania) et graminées. Elle est visible en juin.

  • Charente-Maritime : Rochefort, commun en juillet certaines années (Delavoie).

Etat des connaissances en 1922 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Deux-Sèvres : Mallet, près de Mauzé, 11/07/1916 (Gelin).

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Servante. Européenne. Du sud au centre de l’Europe jusqu’à l’Oural. En France, presque partout, mais plus répandue dans la moitié Sud, non signalée en Corse. On l’observe dans les garrigues, pelouses rocheuses et bois clairs thermophiles. Les imagos ont une activité beaucoup plus diurne que nocturne. Espèce univoltine en VI-VIII. Chenille sur mousses, lichens et feuilles fanées de plantes basses.

I. Mallet près de Mauzé 11/07/1916 (HG).

II. Le Chillou 20/06/2009 (CL) - Villiers en Bois 10/07/1970 (MG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Dysauxes ancilla (Linnaeus, 1767)
Earias clorana (Linnaeus, 1761)
Halias du Saule

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur salix. Elle est visible en juin puis en septembre. Répandu et assez commun partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Halias du saule. Eurasiatique. Répandue dans toute l’Europe et au-delà jusqu’au centre de la Russie et à l’Oural ainsi que sur le pourtour méditerranéen. En France, largement répandue. Cette espèce affectionne les lieux humides dont les marais où croissent les saulaies. Espèce bivoltine en V-VI puis en VII-VIII. Chenille sur Salix surtout S. viminalis.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2002 (Wilding Neil) - Mauzé-Thouarsais 30/06/2007 (CL) - Sansais 26/05/1970 (NT) - Secondigny 30/07/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Earias clorana (Linnaeus, 1761)
Eilema pygmaeola (Doubleday, 1847)
Manteau nain

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Chenille sur lichens des arbres. Elle est visible en juin.

  • Deux-Sèvres : Assez commun à Niort, du 25 mai au 26 août (Gelin).
  • Charente-Maritime : Assez commun à Dompierre, Royan, Ronce les Bains (Lucas).
  • Charente : Angoulême (Dupuy).

Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Charente-Maritime : Forme existante dans ce département (Lucas).

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Manteau nain. Paléarctique. Toute l’Europe et toute la France mais plus répandue dans l’ouest. Fréquente les prairies xérothermiques et les garrigues. Espèce univoltine en VII-VIII. Chenille sur lichens des arbres.

I. Assez commun à Niort, du 25/05 au 26/06 (HG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eilema pygmaeola (Doubleday, 1847)
Emmelina monodactyla (Linnaeus, 1758)
Ptérophore commun

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 18-27 mm. L’imago est visible tout au long de l’année. Chenille sur Convolvulacées.

I. Commun partout et toute l’année (G&L 1912).

II. Beaussais 07/1998 (Wilding Neil) - Cersay 22/07/2010 (CL) - Hanc 15/08/2002 (AG) - Niort 13/06/1969 (MG), 12/08/1969 (MG), 19/08/1969 (MG), 15/08/2001 (AG), 01/05/2006 (AG), 03/06/2006 (AG), 07/07/2007 (AG), 11/08/2007 (AG), 24/11/2009 (AG) - Rom 24/08/2010 (Minot Jean-Louis) - Secondigny 30/07/2007 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Emmelina monodactyla (Linnaeus, 1758)
Ennomos autumnaria (Werneburg, 1859)
Ennomos moucheté

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de août à septembre. Chenille sur quercus, alnus, ulmus, et autres arbres forestiers. Elle est visible en juin.

Deux-Sèvres : Niort : 01/09/1903 ; 10/09/1904 ; 30/08/1906 ; 05/09/1907 ; 4 ex. (Gelin).

Vienne : Sommières (d’Aldin).

Charente-Maritime : Assez commun à Dompierre (Vigé) ; Royan (B. et S.) ; Royan : 31/08/1903 ; Saintes : 25/08/1908 (Gelin).


Etat des connaissances en 1922 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Vienne : Bois de Naintré, près de Poitiers (Leps).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ennomos de l’aulne. Espèce répandue en Europe centrale et septentrionale jusqu’en Sibérie et au Japon. En France, surtout dans la moitié nord. Fréquente les bois clairs et forêts de feuillus, les jardins, les bords des chemins. Espèce univoltine en IX. Hiverne au stade de l’œuf. Chenille sur Crataegus, Prunus, Quercus.

I. Niort 01/09/1903 (HG), 10/09/1904 (HG), 30/08/1906 (HG), 4 ex. 05/09/1907 (HG).

II. Beaussais 08/1998 (Wilding Neil) - La Crèche 30/08/1972 (NT), 28/08/1974 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Ennomos autumnaria (Werneburg, 1859)
Ennomos fuscantaria (Haworth, 1809)
Ennomos du Frêne

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à novembre. Chenille sur fraxinus, fagus, ligustri, etc. Elle est visible en juin.

Deux-Sèvres : Niort : 01/07/1904 ; 14/08/1904 ; 12/09/1905 ; 05/10/1904 ; 22/11/1903 (Gelin).

Vienne : Sommières (d’Aldin).

Charente-Maritime : Saintes : 25/08/1908 (Gelin).

Charente : Jarnac (Delam.).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ennomos du frêne. Espèce répandue dans toute l’Europe jusqu’en Sibérie. Largement répandue en France. Fréquente les bois et forêts de feuillus, les parcs, les jardins. Espèce proche d’E. erosaria (NT). Espèce univoltine en VIII-IX. Hiverne au stade d’œuf. Chenille sur Fraxinus, Betula, Ligustrum.

I. Niort 22/11/1903 (HG), 01/07/1904 (HG), 14/08/1904 (HG), 05/10/1904 (HG), 12/09/1905 (HG).

II. Bessines 05/08/1983 (NT) - Chizé 03/07/1971 (NT) - La Crèche 18/07/1971 (NT), 10/08/1971 (NT), 15/08/1971 (NT), 30/09/1983 (NT), 01/10/1983 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/11/1970 (NT) - Le Vanneau-Irleau 06/07/1971 (NT), 20/08/1971 (NT), 01/10/1983 (NT) - Magné 25/07/1969 (NT), 26/07/1969 (NT), 10/10/1983 (NT) - Mauzé-Thouarsais 14/09/2007 (CL) - Niort 12/09/1964 (MG), 22/07/1969 (NT), 20/09/1974 (NT), 19/07/1980 (NT), 20/07/1982 (NT) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 22/06/2001 (CL), 31/08/2006 (CL) - Sainte-Blandine 16/08/1969 (NT) - Sansais 06/07/1971 (NT) - Souvigné 13/09/1980 (NT) - Villiers en Bois 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Ennomos fuscantaria (Haworth, 1809)
Ennomos quercinaria (Hufnagel, 1767)
Ennomos du Chêne

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à septembre. Chenille sur quercus, fagus et autres arbres fruitiers. Elle est visible en juin.

Deux-Sèvres : Forêt de Chizé : 03/05/1905 (Gelin).


Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce qui n’a plus été mentionnée depuis Gelin et Lucas dans notre région.




lire la suite de l'article : Ennomos quercinaria (Hufnagel, 1767)
Epinotia abbreviana (Fabricius, 1794)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 12-16 mm. Partout en Europe et en France. Période de vol : VI-VIII. Chenille sur Ulmus.

I. Répandu partout, plus ou moins commun (G&L 1912).

II. L’Absie 03/06/2011 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Epinotia abbreviana (Fabricius, 1794)
Epirrhoe alternata (Müller, 1764)
Alternée, Phalène du pied de lion

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur galium, galeopsis tetrahit (dans les capsules). Elle est visible en juin puis en octobre. Répandu et commun partout dans la région, sauf peut-être au sud de la Charente.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Alternée, la Mélanippe de l’alchémille, la Phalène du pied-de-lion. Répandue dans toute l’Europe jusqu’en Extrême-Orient. Présente partout en France. Fréquente les bords de chemins, les lisières de forêt, les jardins. Espèce bivoltine en VI-IX. Chenille sur Galium.

I. Répandu et commun partout dans la région, sauf peut-être au sud de la Charente (G&L 1912).

II. Arçais 12/05/1998 (AG) - Availles-Thouarsais 20/04/2007 (CL), 07/09/2007 (CL) - Beaussais 09/2005 (Wilding Neil) – Fressines 09/09/2006 (AG) – Genneton 17/05/2011 (Miteu Martine) - La Crèche 11/07/1975 (NT), 14/04/2011 (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 22/05/1969 (NT), 31/05/1981 (NT), 21/08/1986 (CL) - Le Vanneau-Irleau 17/07/1969 (NT) - Magné 26/05/2001 (AG), 19/08/2010 (AG) - Marnes 20/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 15/09/2007 (CL) - Niort 03/05/1948 (MG), 12/07/1969 (NT), 20/05/1970 (NT), 07/04/1997 (AG), 04/10/1997 (AG), 20/09/1998 (AG), 02/05/2008 (Rebeyrol Christian) - Saint-Georges de Rex 13/07/1989 (NT), 13/07/1989 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 16/06/1996 (CL) - Souvigné 09/08/1983 (MG) - Villiers en Bois 25/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Epirrhoe alternata (Müller, 1764)
Epirrhoe rivata (Hübner, 1813)
Mélanippe claire, Mélanippe riveraine

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur galium, alchemilla, rosa, rubus. Elle est visible en juin puis en octobre. Répandu et commun partout dans la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Mélanippe rude. En Europe, de l’Espagne au Caucase. Présente partout en France. Fréquente les lisières des forêts, les friches, les prairies. Espèce univoltine en V-VII avec une seconde génération partielle en (VIII). Chenille sur Galium.

I. Répandu et commun partout dans la région (G&L 1912).

II. Bessines 05/08/1983 (MG) - Cirières 07/05/2012 (Clochard Alain et Noé) - Niort 20/05/1948 (MG), 30/05/1957 (NT), 30/05/1970 (MG), 22/05/1971 (MG), 07/04/1997 (AG) - Secondigny 28/04/2006 (CL), 06/08/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Epirrhoe rivata (Hübner, 1813)
Epirrhoe tristata (Linnaeus, 1758)
Mélanippe triste

Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce non mentionnée par Gelin et Lucas ni par Robert Levesque. Nouvelle pour les Deux-Sèvres. Semble rare.




lire la suite de l'article : Epirrhoe tristata (Linnaeus, 1758)
Erannis defoliaria (Clerck, 1759)
Hibernie défeuillante, Phalène défeuillante

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de novembre à décembre. Chenille sur quercus, betula. Elle est visible en juin. Répandu et commun partout. L’aberration obscurata Stgr., avec le fond des ailes antérieures d’un brun ocracé presque uniforme, a été prise dans toute la zone.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hibernie défeuillante. La femelle est aptère et le mâle très variable. Europe : espèce répandue dans toute l’Europe. En France : presque partout et généralement commune dans son milieu. On la rencontre dans les bois de feuillus mélangés pourvu qu’ils soient frais et humides, les jardins abandonnés, les bocages et aussi en milieu urbain. Hiverne au stade d’œuf. Espèce univoltine en X-XII. Chenille sur Quercus, Fagus, Alnus, Salix, Carpinus.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. La Crèche 17/02/1971 (NT), 18/02/1972 (NT), 13/03/1972 (NT), 14/03/1972 (NT), 20/02/1973 (NT), 28/02/1973 (NT), 21/11/1981 (NT) - La Mothe Saint-Héray 17/03/1972 (NT), 19/11/1995 (CL), 19/12/1995 (CL) - Niort 07/12/1956 (NT), 11/11/2007 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 11/12/2005 (CL) - Villiers en Bois 11/12/1971 (NT), 28/12/1997 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Erannis defoliaria (Clerck, 1759)
Eriogaster lanestris (Linnaeus, 1758)
Laineuse du cerisier

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de février à avril puis de septembre à octobre en deux générations. Chenille sur crataegus, prunus spinosa, salix, betula etc. Elle est visible en juin. Le papillon n’éclôt parfois qu’après deux ans de nymphose. La chenille est abondante sur les haies, dans toute la région, pendant l’été. Quelques papillons éclosent en septembre octobre, mais beaucoup de chysalides hivernent et éclosent entre février et avril ; d’autres enfin n’éclosent qu’au bout de deux ans.

Deux-Sèvres : Des chenilles nombreuses recueillies à Saint-Symphorien et Frontenay le 21/05/1905, des papillons sont éclos du 20 février au 06 mars 1906 ; Niort, 05/03/1908 ; 31/03/1908 ; 25/03/1909 (5 ex.) (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Laineuse du cerisier. L’imago est visible en II-IV puis IX-XII en deux générations. Eurasiatique. Presque toute l’Europe. Répandue partout en France, mais localisée et rare à l’état adulte. Bois de feuillus, forêts claires, vergers, haies. Chenille sur Crataegus, Prunus spinosa, Salix, Betula etc, en IV-VI.

I. La chenille est abondante sur les haies, dans toute la région, pendant l’été (G&L 1912). Des chenilles nombreuses recueillies à Saint-Symphorien et Frontenay le 21/05/1905 (HG), des papillons sont éclos du 20 /02 au 06/03 1906 - Niort, 05/03/1908 (HG) - 31/03/1908 (HG) - 5 ex. 25/03/1909 (HG).

II. Cersay 20/03/1987 (CL) - Chauray 15/03/1993 (chenilles) (AG) - Chizé 20/11/1973 (NT) - Genneton 26/06/2010 (chenille) (Miteu Martine) - La Crèche 12/12/1971 (NT), 23/11/1981 (NT) - La Mothe Saint-Héray 30/04/1982 (NT) - Niort 11/02/1956 (NT), 06/03/1957 (NT), 12/03/1965 (NT), 08/04/1965 (NT), 10/04/1965 (NT), 04/03/1982 (NT), 03/03/1983 (NT) – Saint-Pierre à Champ 20/03/1987 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eriogaster lanestris (Linnaeus, 1758)
Euchrognophos mucidaria (Hübner, 1799)
Gnophos moisie

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur polygonum aviculare, rumex, anagallis, etc. Elle est visible en juin et en octobre.

  • Deux-Sèvres : Niort : 13-17/04/1905 ; 16/05/1905 ; 18/07/1904 ; 27/07/1905 ; 30/07/1906 (Gelin).

Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce rare qui n’a plus été mentionnée dans la région depuis Marius Guimard dans les années 1956 1957.




lire la suite de l'article : Euchrognophos mucidaria (Hübner, 1799)
Euclidia glyphica (Linnaeus, 1758)
Doublure jaune

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Vole en plein jour. Chenille sur ononis, medicago, trifolium. Elle est visible en juin puis en septembre. Répandu et commun partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Doublure jaune. Eurasiatique. Toute l’Europe jusqu’aux régions polaires. Dans les montagnes, atteint 2000 mètres. En France, largement répandue. Espèce des pentes chaudes et ensoleillées, pelouses maigres, clairières et lisières des forêts. Espèce bivoltine en IV-VIII. Chenille polyphage sur plantes basses, Lotus, Vicia, Trifolium, en IX-X et VI-VIII. Présence très variable selon l’année en un biotope déterminé ; cela peut aller jusqu’à la pullulation (NT).

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Assais les Jumeaux 02/05/2009 (CL) - Chanteloup 26/07/2005 (Bonnet Stéphane) - Chizé 30/05/1981 (NT), 23/06/1983 (NT), 11/06/1984 (NT) - La Crèche 18/04/2010 (Debordes Laurent) - Magné 14/07/1970 (NT) - Missé 15/05/2005 (CL) - Niort 17/05/1982 (NT), 24/05/1982 (NT), 27/05/1982 (NT), 12/06/1982 (NT), 24/04/2009 (Rebeyrol Christian), 20/05/2010 (Rebeyrol Christian) - Prailles 24/04/2011 (Debordes Laurent) – Thouars 14/05/2010 (Courtin Bernard) - Villiers en Bois 30/05/1948 (NT), 11/06/1969 (NT), 20/06/1983 (NT), 24/04/1993 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Euclidia glyphica (Linnaeus, 1758)
Eulithis populata (Linnaeus, 1758)
Cidarie du peuplier
L’imago est visible de juillet à août. Vu à Sommières (86) (Gelin et Lucas). La chenille est visible en juin (Gelin et Lucas).

lire la suite de l'article : Eulithis populata (Linnaeus, 1758)
Eulithis testata (Linnaeus, 1761)
Cidarie agate
L’imago est visible de juillet à septembre. Vu à Le Busseau (79), Marais d’Amuré (79) (Gelin et Lucas). La chenille est visible en avril puis en juin (Gelin et Lucas).

lire la suite de l'article : Eulithis testata (Linnaeus, 1761)
Euphyia biangulata (Haworth, 1809)
Cidarie-pivert

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sue stellaria media, crataegus, prunus spinosa, etc. Elle est visible en juin puis en octobre. Répandu partout, plus ou moins commun selon les localités.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Cidarie Pivert. Largement répandue en Europe jusqu’en Asie Mineure. Répandue presque partout en France. Fréquente les prairies humides, les zones boisées thermophiles en plaine comme en montagne. Espèce bivoltine en IV-V puis en VII-VIII. La chrysalide hiverne. Chenille sur Stellaria, Crataegus, Prunus.

I. Répandu partout, plus ou moins commun selon les localités (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Béceleuf 11/05/1976 (NT) - La Crèche 05/09/1971 (NT), 27/05/1973 (NT), 15/10/1979 (NT), 10/09/1985 (NT) - La Mothe Saint-Héray 06/09/1980 (NT), 30/08/1983 (NT) - Mauzé-Thouarsais 11/08/1997 (CL), 15/05/1999 (CL) - Niort 18/08/1983 (NT) - Souvigné 13/09/1980 (NT) - Villiers en Bois 04/04/1981 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Euphyia biangulata (Haworth, 1809)
Euphyia unangulata (Haworth, 1809)
Cidarie à bec

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Cidarie à Bec. Circum-paléarctique. Largement répandue en Europe. En France, répandue un peu partout mais jamais commune. Fréquente les zones herbeuses, les forêts de feuillus. Espèce bivoltine en V-VIII. La chrysalide hiverne. Chenille sur Stellaria, Rubus.

II. La Chapelle-Bâton 08/08/1997 (AG) - La Mothe Saint-Héray 26/08/1970 (NT), 28/11/1970 (NT), 07/11/1980 (NT), 04/06/1983 (NT) - Mauzé-Thouarsais 27/10/2006 (CL), 30/10/2006 (CL) - Moutiers sous Argenton 26/11/1995 (CL) - Niort 05/11/1955 (MG) - Saint-Georges de Rex 10/06/1983 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Euphyia unangulata (Haworth, 1809)
Eupithecia abbreviata (Stephens, 1831)
Eupithécie printanière

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai. Chenille sur les jeunes feuilles de quercus. Elle est visible en juin. Répandu et commun dans toute la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Eupithécie printannière. Répandue en Europe occidentale, centrale et méridionale. Répandue dans toute la France à l’exception de la Corse. Fréquente les forêts de feuillus, les maquis. L’imago est visible en IV en une génération. Chrysalide hivernante. Chenille sur Quercus.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. La Mothe Saint-Héray 17/06/1972 (NT) - Niort 07/04/1997 (AG) - Villiers en Bois 13/03/1997 (AG), 18/03/2005 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eupithecia abbreviata (Stephens, 1831)
Eupithecia dodoneata (Guenée, 1857)
Eupithécie sagittée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en avril puis en août en deux générations. Chenille sur quercus. Elle est visible en juin.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Eupithécie sagittée. Répandue dans toute l’Europe moyenne et méditerranéenne. Partout en France. Fréquente les forêts de feuillus, les maquis. L’imago est visible en V-VI en une génération dans le nord, en IV-VI puis en IX en deux générations dans le sud. Chrysalide hivernante. Chenille sur Quercus, Crataegus.

II. Availles-Thouarsais 21/05/2010 (CL) - Beaussais 04/2008 (Wilding Neil) - Magné 26/05/2001 (AG) - Niort 29/04/2010 (Rebeyrol Christian) - Saint-Jean de Thouars 09/05/1998 (AG) - Villiers en Bois 03/04/1997 (AG), 21/04/2009 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eupithecia dodoneata (Guenée, 1857)
Eupithecia insigniata (Hübner, 1790)
Eupithécie distinguée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à mai. Chenille sur malus, cerasus, crataegus. Elle est visible en juin.


Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce qui semble assez rare dans la région. Mentionnée pour la première fois sur le 79 par Christian Lemoine et sur le 86 par Samuel Ducept.




lire la suite de l'article : Eupithecia insigniata (Hübner, 1790)
Eupithecia irriguata (Hübner, 1813)
Eupithécie arrosée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai. Chenille sur quercus, fagus. Elle est visible en juin puis en septembre.

Charente : Jarnac (Delamain).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Eupithécie arrosée. Répandue dans toute l’Europe. Répandue partout en France mais plus commune dans le sud. Fréquente les futaies, les taillis et les plantations de chênes. Espèce univoltine en IV-V. Chrysalide hivernante. Chenille sur Quercus, Fagus.

I. Forêt de Chizé, commune le 27/04/1930 (d’Olbreuse et Lacroix).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eupithecia irriguata (Hübner, 1813)
Eupithecia nanata (Hübner, 1813)
Eupithécie naine

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur calluna vulgaris, erica cinerea, malus. Elle est visible en juin puis en octobre.

Vienne : Sommières (d’Aldin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Eupithécie naine. Répandue dans toute l’Europe jusqu’à l’Oural. Répandue dans toute la France à l’exception de la Corse. Fréquente les landes, les forêts de feuillus, les jardins. L’imago est visible en VI-VII en une génération dans le nord et en IV-VIII en deux générations dans le sud. Chrysalide hivernante. Chenille sur Calluna vulgaris, Erica.

II. Boussais 27/07/1998 (CL) - Secondigny 20/05/2009 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eupithecia nanata (Hübner, 1813)
Eupoecilia ambiguella (Hübner, 1796)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Largement répandue en Europe et en France, Corse comprise. Période de vol : V-VI. Chenille polyphage sur Vitis, Acer, Cornus.

I. Saint-Florent près Niort 08/1912 (HG) - Thouars 1908 (X. Moreau).

II. Cersay 09/05/2008 (CL), 10/05/2008 (CL), 20/05/2010 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eupoecilia ambiguella (Hübner, 1796)
Euproctis chrysorrhoea (Linnaeus, 1758)
Cul brun

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Le papillon repose, le jour, appliqué sur les murs ou le tronc des arbres, à une faible distance du sol. Chenille sur sorbus, crataegus, rubus, ulmus, quercus, pirus, malus. Elle est visible en mai. Son abondance la rend fréquemment nuisible aux arbres fruitiers. Extrêmement commun partout. On trouve quelques exemplaires faiblement pnctués de noir aux ailes antérieures (aberration punctigera Teich.)


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Cul brun. Paléarctique. Toute l’Europe et toute la France. Fréquente les haies buissonnantes, les friches ainsi que les vergers en terrain bocager, jusqu’à 1000 m d’altitude. Cette espèce s’est répandue en un grand manteau blanc sur la ville de Niort au printemps 1987, le nombre de papillons devait être de plusieurs centaines de mille, cet évènement ne s’est jamais reproduit depuis (AG). Espèce univoltine en VI-VII. Chenille sur divers arbres et arbustes comme le Prunus spinosa, Crataegus et Malus.

I. Extrêmement commun partout (G&L 1912).

II. Arçais 25/05/2006 (AG) - Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Cersay 10/06/1975 (CL) - Genneton 05/05/2011 (chenille) (Miteu Martine) - La Mothe Saint-Héray 23/07/1970 (NT) - Le Vanneau-Irleau 02/08/1970 (NT) - Magné 11/07/1971 (NT) - Niort 07/07/1953 (MG), 18/07/1956 (MG), 03/05/1957 (MG), 12/07/1963 (MG), 27/06/1964 (MG), 11/07/1970 (NT), 21/06/1971 (NT), 26/06/1980 (NT), 19/07/1980 (MG), 18/06/2000 (AG), 29/06/2008 (Rebeyrol Christian) - Saint-Georges de Rex 10/07/1975 (NT) - Villiers en Bois 10/07/1970 (NT), 05/07/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Euproctis chrysorrhoea (Linnaeus, 1758)
Eupsilia transversa (Hufnagel, 1766)
Satellite

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de octobre à avril (vole tout l’hiver). Chenille sur quercus, ulmus, populus, crataegus, prunus spinosa. Elle est visible en juin. Répandu dans toute la région, mais plus ou moins commun. On trouve, mais plus rarement, v. brunnea Lampa, dans laquelle la tache blanche et ses satellites sont remplacés par une tache et des points fauves.

Deux-Sèvres : Assez commun à Niort : 17/12/1903 ; 02/12/1905 ; 15/12/1906 ; 24/01/1905 ; 5, 10/02/1908 ; 15/02/1906 ; 25/03/1907 ; 08/04/1907 ; 12/10/1906 ; 02/04/1904 ; 06/04/1909 ; v. brunnea : 30/01/1906 ; 10/03/1907 ; 15/02/1906 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Satellite. Eurasiatique. Sa répartition couvre presque toute l’Europe, excepté l’extrême Nord, le sud de l’Espagne et le sud de la Grèce. En France, elle est largement répandue. Elle occupe divers milieux, principalement forestiers, jusqu’à 1600 m d’altitude, et peut se rencontrer à proximité des habitations. La chenille est polyphage. Espèce univoltine en IX-IV, l’adulte hiverne et vole de nouveau au printemps. Chenille sur divers arbres ou plantes, mais aussi consommant d’autres chenilles.

I. Répandu dans toute la région, mais plus ou moins commun (G&L). Assez commun à Niort 17/12/1903 (HG), 02/04/1904 (HG), 24/01/1905 (HG), 02/12/1905 (HG), 15/02/1906 (HG), v. brunnea 15/02/1906 (HG), 12/10/1906 (HG), 15/12/1906 (HG), v. brunnea 30/01/1906 (HG), v. brunnea 10/03/1907 (HG), 25/03/1907 (HG), 08/04/1907 (HG), 05/02/1908 (HG), 10/02/1908 (HG), 06/04/1909 (HG).

II. Availles-Thouarsais 18/05/2004 (CL) - Boussais 27/08/1998 (CL) - Chizé 15/03/1972 (NT) - La Crèche 16/02/1972 (NT) - La Mothe Saint-Héray 23/03/1973 (NT), 27/03/1973 (NT), 31/03/1973 (NT), 05/04/1985 (NT), 26/11/1995 (CL) - Niort 08/08/1956 (MG), 01/03/1997 (AG) - Secondigny 13/03/2009 (Aubineau Morgane) - Taizé 28/03/1998 (CL) - Villiers en Bois 19/03/1976 (NT), 03/04/1997 (AG), 27/02/1998 (AG), 18/03/2005 (AG), 18/03/2010 (AG), 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eupsilia transversa (Hufnagel, 1766)
Scrobipalpa acuminatella (Sircom, 1850)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 10-14 mm. Répandue dans toute l’Europe. Espèce bivoltine en IV-VI puis en VII-IX. Chenille sur Cirsium arvense, Carduus, Cotoneaster, Artemisia, Serratula.

I. Forêt de Chizé 08/05/1912 (DL).

II. Le Chillou 11/09/2010 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Scrobipalpa acuminatella (Sircom, 1850)
Euthrix potatoria (Linnaeus, 1758)
Buveuse

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août (Niort et Saintes : du 07/07 au 25/08). Chenille sur graminées dures, dactylis glomerata, carex. Elle est visible en juin et juillet. Répandu dans toute la région et assez commun.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Buveuse. Eurasiatique. Toute l’Europe et toute la France. L’imago est visible en V puis en VII-VIII. Fréquente les prairies et bois humides. Chenille sur Graminées dures, Dactylis glomerata, Carex en V-VII.

I. Répandu dans toute la région et assez commun (G&L 1912). Amuré, en juillet (d’Olbreuse, du Dresnay, Durand et DL).

II. Belleville 21/08/2010 (AG) - Boussais 27/07/1998 (CL) - La Chapelle-Bâton 27/05/1995 (CL) - La Mothe Saint-Héray 26/08/1970 (NT), 09/08/1972 (NT), 23/07/1974 (NT), 16/07/1982 (NT), 11/08/1982 (NT) - Niort 05/07/1964 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Euthrix potatoria (Linnaeus, 1758)
Everes argiades (Pallas, 1771)
Azuré du trèfle

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en mai puis de juillet à septembre en deux générations. Prairies, trèfles et luzernes, bois frais. Chenille sur erica tetralix, lotus corniculatus, genista, trifolium, medicago. Répandu, mais non abondant partout. Les individus de la première génération (polysperchon Bergt.), ordinairement peu nombreux, sont plus petits, d’un bleu plus clair, avec la bordure noire des ailes plus fine, et la femelle est souvent plus ou moins bleue ; alors que la femelle de la génération estivale est toujours noire en dessous, souvent avec 2 points jaune orangé vif près de la petite queue des ailes inférieures.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Azuré du trèfle. Espèce localisée en Europe tempérée. En France, largement répandue mais se raréfie beaucoup dans le tiers nord. Fréquente prairies et landes fleuries. Période de vol : IV-X en plusieurs générations. À la belle saison, il étend son domaine et migre parfois vers le nord. Envergure : 2,5-3 cm. Chenille sur Genista, Trifolium, Lotus corniculatus, Erica.

I. Répandu mais non abondant partout (G&L 1912).

II. Chenay 31/08/2009 (Orsini Maria) – Saint-Marc la Lande 19/08/2009 (Collober Olivier) - Villiers en Bois 14/07/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Everes argiades (Pallas, 1771)
Fagivorina arenaria (Hufnagel, 1767)
Boarmie veuve

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur lichens des arbres. Elle est visible en juin puis en octobre.

  • Deux-Sèvres : 6 exemplaires en Forêt de Chizé : 06/05/1912 (Lucas, d’Olbreuse, Lacroix).

Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce peu commune.


Généralités : Répandue en Europe centrale et septentrionale principalement. Plutôt localisée en France. Elle semble en régression. La chrysalide hiverne. Période de vol :juin-juillet. Espèce univoltine (Guide des papillons nocturnes de France)




lire la suite de l'article : Fagivorina arenaria (Hufnagel, 1767)
Falcaria lacertinaria (Linnaeus, 1758)
Lacertine

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur betula, alnus. Elle est visible en juis puis en septembre. Espèce du nord de la France.


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux-Sèvres : Pris en forêts de l’Hermitain et de Chizé par Houmeau, Thibaudeau et Guimard.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Lacertine, le Lézard. Eurasiatique. Toute l’Europe moyenne et septentrionale. En France, partout à l’exception du pourtour méditerranéen. Fréquente les bois clairs et les landes plantées de bouleaux. Espèce bivoltine en V-VIII. Chenille sur Betula.

I. Pris en forêts de l’Hermitain et de Chizé par Houmeau, NT et MG (RL 1983).

II. Boussais 27/07/1998 (CL) - La Mothe Saint-Héray 23/07/1970 (NT), 17/05/1973 (NT) - Niort 01/06/1970 (NT) – Sansais 22/04/2002 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Falcaria lacertinaria (Linnaeus, 1758)
Furcula bifida (Brahm, 1787)
Petite queue fourchue

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur populus, salix. Elle est visible de juin à octobre.

Deux-Sèvres : Assez commun à Niort, 05/05/1908 : 01/06/1907 ; 28/07/1908 ; 20/08/1909 (Gelin).

Charente-Maritime : Royan (B. et S.). Saintes, 22/05/1908 ; 28/07/1907 ; Royan, 01/08/1905 (Gelin).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Assez commun dans les marais de l’Osme (16).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Petite queue fourchue, la Dicranoure bifide. Paléarctique. Toute l’Europe. Presque partout en France. Fréquente les zones boisées humides ou à proximité des cours d’eau. Espèce univoltine ou bivoltine en IV-IX. Chenille sur Populus, Salix.

I. Niort 01/06/1907 (HG), 05/05/1908 (HG), 28/07/1908 (HG), 20/08/1909 (HG).

II. Bessines 29/07/1971 (NT) - Magné 11/07/1971 (NT) - Niort 22/07/1969 (NT) - Villiers en Bois 15/05/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Furcula bifida (Brahm, 1787)
Furcula furcula (Clerck, 1759)
Harpye fourchue, Queue fourchue du hêtre

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur tremula, salix populus, fagus, betula. Elle est visible en juin puis en octobre.

Deux-Sèvres : 1 exemplaire à Niort, 14/08/1904 (Gelin).

Charente-Maritime : Royan (S. et B.).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Commun dans les marais de l’Osme (16). Quelques unités dans le marais Poitevin.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Harpye fourchue, la Dicranoure furcule, la Petite queue fourchue du hêtre. Paléarctique. Toute l’Europe. Toute la France mais plus ou moins localisée. Fréquente plusieurs types de milieux. Espèce univoltine ou bivoltine en IV-VIII. Chenille sur Fagus, Quercus, Salix, Betula, Populus.

I. Niort 14/08/1904 (HG). Quelques unités dans le Marais Poitevin (RL 1983).

II. Beaussais 07/2001 (Wilding Neil) - Coulon 26/05/1992 (CL) - La Crèche 30/08/1972 (NT), 06/04/1973 (NT), 19/05/1982 (NT) - La Mothe Saint-Héray 09/08/1972 (NT), 04/06/1973 (NT) - Mauzé-Thouarsais 27/07/2001 (CL) - Niort 06/08/1970 (NT) - Saint-Georges de Rex 13/07/1989 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Furcula furcula (Clerck, 1759)
Gastropacha quercifolia (Linnaeus, 1758)
Feuille morte du chêne

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à septembre (Niort : 20 juin - 10 septembre, très commun en juillet 1903 (Gelin). Chenille sur salix, malus, prunus spinosa, quercus, etc. Elle est visible en juin. Répandu et assez commun dans toute la région. Quelques exemplaires brun très foncé tendent vers l’ab. alnifolia O. Les lignes noires des ailes antérieures sont plus ou moins nettement écrites.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Feuille morte du chêne. Eurasiatique. Toute l’Europe à l’exception de l’Irlande. Partout en France. Fréquente les forêts de feuillus. L’imago est visible en V-IX en deux générations. Chenille sur Salix, Malus, Prunus spinosa, Quercus, etc, en VI-VII.

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/06/2006 (CL) - Beaussais 08/2001 (Wilding Neil) - La Crèche 22/07/1971 (NT), 15/07/1972 (NT), 20/07/1972 (NT), 11/07/1981 (NT) - La Mothe Saint-Héray 23/07/1970 (NT), 11/07/1971 (NT) - Le Vanneau-Irleau 02/08/1970 (NT) - Magné 29/07/1969 (NT), 11/07/1971 (NT) - Mauzé-Thouarsais 14/07/2007 (CL) - Niort 02/07/1956 (MG), 28/07/1962 (NT), 10/06/1964 (NT), 22/07/1969 (NT), 16/07/1970 (NT), 01/08/1970 (NT), 15/08/2010 (AG) - Pamproux 28/07/2010 (Debordes Laurent) - Saint-Georges de Rex 10/06/1983 (NT) - Saint-Pierre à Champ 15/05/1990 (CL) – Sainte-Radegonde 14/07/2007 (CL) - Sansais 09/07/1971 (NT), 29/07/1974 (NT) - Souvigné 15/08/1950 (NT) - Villiers en Bois 01/07/1971 (NT), 24/07/1971 (NT), 14/06/2009 (AG), 05/07/2009 (AG), 01/07/2010 (AG), 02/06/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Gastropacha quercifolia (Linnaeus, 1758)
Godonella aestimaria (Hübner, 1809)
Philobie du tamaris

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de août à septembre en deux générations. Chenille sur tamarix, artemisia. Elle est visible en juin puis en octobre. Espèce abondante sur le littoral, au sud de la Loire. On la trouve le jour en battant les tamarins.

Charente-Maritime : Commun à Chatellaillon, Angoulins, Fouras en septembre (Gelin) ; La Rochelle, Royan (Delamain).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Deux-Sèvres : Commun à Niort sur fleurs de Lavandins en août et septembre.

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Philobie du tamaris. Répandue en Europe méridionale puis en Asie jusqu’en Extrême-Orient. En France, principalement dans le sud et l’ouest. Espèce inféodée au tamaris, localisée sur le littoral mais qui s’étend de par la diffusion de sa plante hôte dans un but décoratif. Espèce bivoltine en IV-VI puis en IX. Chenille sur Tamarix.

I. Commun à Niort sur fleurs de Lavandins en août et septembre (RL 1983).

II. Beaussais 05/2005 (Wilding Neil) - Magné 19/07/1955 (NT) - Niort 31/05/1957 (NT), 28/06/1969 (NT), 23/05/1970 (NT), 06/05/1981 (NT), 16/06/1982 (NT), 22/07/1982 (NT), 11/07/1983 (NT), 16/07/1983 (NT), 18/08/1983 (NT), 07/10/1983 (NT), 12/06/1991 (NT), 03/08/1997 (AG), 07/09/1997 (AG), 18/10/1998 (AG), 07/05/2006 (AG), 11/08/2006 (AG), 12/07/2009 (AG), 26/06/2010 (AG) - Sansais 19/07/1955 (NT) - Villiers en Bois 11/08/1991 (AG), 23/08/1991 (AG), 17/07/2000 (chenille) (AG), 20/08/2000 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Godonella aestimaria (Hübner, 1809)
Gonepteryx cleopatra (Linnaeus, 1767)
Citron de Provence

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août, hiverne et reparaît en avril mai. Taillis, coteaux boisés et ensoleillés. Chenille sur : rhamnus alaternus, catharticum et frangula. Elle est visible en juin. Cleopatra, espèce abondamment répandue dans l’Espagne et la France méridionale, remonte dans notre région jusqu’à la boucle que fait la Charente vers le nord, du côté de Civray (86), c’est à dire jusqu’à la latitude 46° 10’. Malgré l’opinion émise par quelques entomologistes, elle ne paraît pas y être d’introduction récente. On la trouve à une latitude à peine inférieure dans le Cantal (Sand) et elle se rattache à l’habitat méditerranéen par des stations situées dans le Lot, l’Aveyron etc. Elle présente l’aberration dimorphique massiliensis Foulquier, 1789 (italica, Gerh. 1882), dans laquelle le mâle a le dessous des ailes uniformément sulfureux. D’abondance irrégulière selon les années.

Vienne : Le type et la variation massiliensis se capturent, certaines années aux enviros de Civray, dans la vallée de la Charente (d’Aldin).

Charente-Maritime : Cercoux, à l’extrême sud du département (abbé de Labonnefon).

Charente : Condac près de Ruffec, Tusson, Agris, près de La Rochefoucaud ; Rouillac, Le Quéroy, Angoulême (Dupuy).


Supplément 1922 du Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique (Gelin Henri et Lucas Daniel) :

Charente : Mouthiers sur Boëme, 5 exemplaires 28/07/1921 (Lucas et Durand).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Gonepteryx cleopatra Etat des connaissances 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Citron de Provence. Europe méditerranéenne. En France, remonte dans le sud-ouest et la haute vallée du Rhône, erratique plus au nord. L’imago est visible en IV-V puis en VII-VIII en deux générations. Espèce se rencontrant de façon erratique dans le département et suivant les années chaudes. Chenille sur Rhamnus alaternus, R. catharticus et R. frangula, en VI.

II. Exemplaires erratiques mentionnées sur le site Lépinet pour les Deux-Sèvres.

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Gonepteryx cleopatra (Linnaeus, 1767)
Gonepteryx rhamni (Linnaeus, 1758)
Citron

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août ; quelques exemplaires volent encore dans la première quinzaine de septembre, hiverne, et reparaît dès les premiers beaux jours (3-5). Chenille sur rhamnus catharticus et frangula. Elle est visible en juin. Répandu et commun dans toute la région. Rhamni commence très tôt son hibernation : le 15/09/1909, en enlevant une forte couche de lierres enchevêtrés sur les tuiles d’une toiture, au Fief de François (79), j’en ai fait envoler une dizaine d’exemplaires qui avaient certainement gagné déjà leur gîte hivernal, car on n’en voyait plus voler depuis quelques jours dans le voisinage ; et ceux que j’avais ainsi dérangés s’empressèrent, malgré l’heure peu avancée et un soleil superbe, de chercher une nouvelle retraite dans une touffe de lierre placée non loin de la première (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Citron. Répandue dans toute l’Europe et dans toute la France. L’imago est visible en II-IX. Chenille sur Rhamnus catharticus et R. frangula, en VI.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Argenton-Château 17/04/2010 (Rolland Ludovic) – Availles-Thouarsais 20/04/2010 (Rolland Ludovic) - Boismé 17/03/2010 (Rolland Ludovic) – Bressuire 22/03/2010 (Rolland Ludovic) - Cersay 10/08/1975 (CL) - Chambroutet 29/03/2010 (Rolland Ludovic) – Fressines 17/02/2011 (Debordes Laurent) - Genneton 25/04/2011 (Miteu Martine) - La Mothe Saint-Héray 14/07/1947 (MG), 02/07/1948 (MG), 07/08/1956 (NT), 02/07/1958 (MG), 02/09/1958 (MG), 02/07/1959 (MG) - Le Bourdet 06/07/1968 (NT) - Mazières en Gâtine 13/03/2009 (Rebeyrol Christian) - Ménigoute 15/06/1991 (AG) - Missé 15/05/2005 (CL), 11/06/2010 (Meyer Daniel) - Niort 02/09/1958 (NT), 06/07/1964 (NT), 19/07/1970 (NT), 01/07/1972 (NT), 02/07/1976 (NT), 21/09/1976 (NT), 20/03/1981 (NT), 30/09/1981 (NT) - Saint-Généroux 18/04/2010 (Rolland Ludovic) - Villiers en Bois 20/04/1958 (MG), 16/07/1960 (MG), 19/07/1967 (NT), 14/04/1968 (NT), 26/07/1975 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Gonepteryx rhamni (Linnaeus, 1758)
Hadena irregularis (Hufnagel, 1766)
Noctuelle de la Vipérine

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en mai puis de juillet à août en deux générations. Chenille sue silene otites, lychnis, gypsophila. Elle est visible en juin et en septembre.

  • Charente-Maritime : Royan (B. et S.) ; 1 ex. Ronce les Bains, août 1909 (d’Olbreuse).

Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Charente-Maritime : Assez commune à l’Ile de Ré en août avant l’installation de l’éclairage public.



lire la suite de l'article : Hadena irregularis (Hufnagel, 1766)
Hamearis lucina (Linnaeus, 1758)
Lucine

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin (2ème génération en juillet-août dans le sud). Bords des allées et chemins des grands bois. Chenille sur primula, rumex. Elle est visible en juin puis en septembre. Commun en Anjou et dans toute la région au sud de la Loire.

Charente-Maritime : Rochefort du 30/04 au 15/08 (Delav.).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Lucine. Répandue en Europe centrale, absente de l’extrême nord et des zones de basse altitude en région méditerranéenne. En France, assez répandue sauf dans l’ouest, le nord et la région méditerranéenne. Fréquente les lisières et les clairières des bois. L’imago est visible en III-VIII en deux générations. Chenille sur Primula, Rumex, en VI puis IX.

I. Répandu et commun au sud de la Loire (G&L 1912).

II. Assais les Jumeaux 20/05/2009 (CL) - Couture d’Argenson 05/07/2010 (Debordes Laurent) - Marigny 05/04/1997 (AG) – Marnes 06/05/2010 (Rolland Ludovic) - Villiers en Bois 19/07/1948 (MG), 14/05/1949 (MG), 14/07/1955 (MG), 06/04/1957 (MG), 14/07/1957 (MG), 19/07/1957 (MG), 03/05/1959 (MG), 09/05/1959 (MG), 29/07/1984 (NT), 27/07/1994 (CL), 30/06/2012 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hamearis lucina (Linnaeus, 1758)
Hedya nubiferana (Haworth, 1811)
Tordeuse grise des bourgeons

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 15-21 mm. Répandue dans toute l’Europe. Partout en France à l’exception de la Corse. Période de vol : VI-VIII. Chenille sur Crataegus, Prunus spinosa, Armeniaca, Mespilus, Ribes, Myrica, Salix, Rosa, Quercus, Alnus, Amelanchier, Sorbus, Betula, Fraxinus. Peut occasionner des dégâts aux arbres fruitiers.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 05/2006 (Wilding Neil) - Boussais 13/06/2009 (CL) - La Chapelle-Bâton 12/05/2011 (AG) - Villiers en Bois 31/05/2009 (AG), 22/06/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hedya nubiferana (Haworth, 1811)
Hesperia comma (Linnaeus, 1758)
Virgule

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Coteaux secs, rochers, bruyères ; se pose le plus souventà terre ou sur la tige sèche des carduacées. Chenille sur coronilla, lotus, ornithopus, festuca, poa, holcus. Elle est visible en juin. Se trouve en quelques points de la région, localisé et toujours rare.

Deux-Sèvres : Coteaux de Monnée, commune de Saivre ; 06/09/1910, 20/08/1911 à Saint-Symphorien ; Marigny, en bordure de forêt de Chizé, 22/08/1911, 15 exemplaires (Gelin).

Charente-Maritime : Royan (S. et B.), id., 29/08/1907 (Lucas) ; Dompierre, r. (Vigé).

Charente : Environs d’Angoulême (Dupuy) ; un mâle privé des taches blanches du dessous des ailes inférieures, ab. Dupuyi (Obth.), figuré dans Lépid. comp. IV, pl. XXXVII, 240.

Vienne : Lizant, 8-11/09/1911 ; Morthemer, 17/09/1911 (d’Aldin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Virgule. Répandue dans toute l’Europe. En France, assez commune dans le midi, rare dans le nord et l’ouest. L’imago est visible en VII-VIII. Coteaux secs, rochers, bruyères ; se pose le plus souvent à terre ou sur la tige sèche des carduacées. Chenille sur Coronilla, Lotus, Ornithopus, Festuca, Poa, Holcus, en VI.

I. Marigny (HG) - Saint-Symphorien (HG) - Saivre, 06/09/1910 (HG), 20/08/1911 (HG) - Villiers en Bois, 22/08/1911 (HG).

II. Boussais 21/07/2008 (CL) – Pressigny 29/08/2010 (Debordes Laurent).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hesperia comma (Linnaeus, 1758)
Neohipparchia statilinus (Hufnagel, 1766)
Faune

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de août à septembre. Coteaux arides, dunes du littoral. Se pose sur le sol. Chenille sur festuca, poa, bromus. Elle est visible en juin. Ne recherche pas exclusivement les terrains calcaires, comme ses congénères briseis et arethusa Obth. Assez commun sur le littoral, localisé et généralement peu abondant ailleurs.

Deux-Sèvres : Peu commun, localisé : Puy d’Enfer près Saint-Maixent, Vernoux en Gâtine, La Chapelle Largeau, Saint-Aubin de Baub. (Gelin).

Vienne : Sommières (d’Aldin). Fontaine le comte (Gelin).

Charente-Maritime : Royan (Obth.). Commun sur le littoral, plus rare ailleurs ; Châtellaillon (Gelin), Rochefort (Delavoie).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Statut : déterminance P-C (espèce rare et localisée, connue de la région de Saint-Maixent et du nord des Deux-Sèvres)

Etat des connaissances 31122009 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Faune. Espèce répandue et souvent abondante en Europe méridionale, très localisée en Europe centrale, disparue de Belgique. En France, surtout dans le Midi, Bourgogne et Anjou. Fréquente les pelouses sèches, les landes ouvertes et les bois clairs. Espèce univoltine en VII-X. Chenille sur Bromus, Brachypodium, Festuca.

I. La Chapelle Largeau (HG) - Saint-Maixent (HG) - Saint-Aubin de Baubigné (HG) - Vernoux en Gâtine (HG).

II. Massais 05/08/1987 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Neohipparchia statilinus (Hufnagel, 1766)
Horisme tersata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Horisme élégant, Essuyée

Confusion possible avec H. radicaria, l’examen des genitalia étant indispensable. Les exemplaires de cette page ayant été identifié sur photo, le doute sur l’identification est possible.


Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à septembre en deux générations. Chenille sur clematis. Elle est visible en juin puis en octobre.

Deux-Sèvres : Peu commun à Niort : 15/08/1908 ; le Fief de François : 6 et 20/08/1906 (Gelin).

Vienne : Sommières (d’Aldin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Horisme élégant, l’Essuyée. Répandue dans toute l’Europe jusqu’en Asie et au Japon. Répandue partout en France. Fréquente les bois clairs, les bords des haies, les parcs et les jardins, les forêts de feuillus. Espèce bivoltine en V puis en VII. Chrysalide hivernante. Chenille sur Clematis, Lonicera.

I. Le Fief de François 06/08/1906 (HG), 20/08/1906 (HG) - Peu commun à Niort 15/08/1908 (HG).

II. Availles-Thouarsais 18/05/2004 (CL) - Azay le Brûlé 07/05/2009 (AG) - Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Bessines 05/08/1983 (MG) - Chizé 24/04/1969 (NT), 30/04/1981 (NT) - La Mothe Saint-Héray 26/05/1973 (NT), 04/06/1973 (NT), 04/06/1983 (NT), 30/08/1983 (NT) - Marigny 25/05/1993 (CL), 02/06/1997 (CL) - Mauzé-Thouarsais 21/04/2007 (CL), 27/08/2008 (CL) - Niort 18/05/1956 (MG), 24/04/1957 (MG), 31/05/1957 (MG) - Saint-Jean de Thouars 09/05/1998 (AG) - Secondigny 27/08/2008 (CL) - Villiers en Bois 05/06/1970 (NT), 28/08/1970 (NT), 19/08/1980 (NT), 30/08/2005 (AG), 09/09/2005 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Horisme tersata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Horisme vitalbata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Larentie de la clématite

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à septembre en deux générations. Buissons, haies, bordure des bois. Chenille sur Clematis vitalba. Elle est visible en juin puis en octobre. Répandu et assez commun en Ajou et au sud de la Loire.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Larentie de la clématite Répandue dans toute l’Europe et dans toute la France. Fréquente les friches, les bois clairs, les jardins, les forêts de feuillus. Espèce bivoltine en IV-V puis en VII-VIII. Chrysalide hivernante. Chenille sur Clematis.

I. Répandu et assez commun en Ajou et au sud de la Loire (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/08/2002 (CL), 20/06/2006 (CL) - Beaussais 08/2002 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - La Chapelle-Bâton 30/07/1997 (AG) - Marigny 25/05/1993 (CL) - Mauzé-Thouarsais 17/02/2002 (CL) - Niort 09/08/1980 (NT), 15/06/1997 (AG), 11/08/2007 (AG) - Villiers en Bois 02/06/1971 (NT), 15/08/1980 (NT), 30/08/2005 (AG), 31/05/2009 (AG), 21/05/2010 (AG), 02/06/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Horisme vitalbata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Hydriomena furcata (Thunberg, 1784)
Larentie lavée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à août. Chenille sur salix cinerea, fagus, betula, quercus. Elle est visible en avril puis en juin.

Deux-Sèvres : Vouhé, 14/07/1911, 2 exemplaires (Lacroix).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Larentie lavée. Circum-paléarctique. Largement répandue en Europe. En France, répandue partout. Elle se rencontre en milieux humides. Espèce univoltine en VII-VIII. Hiverne au stade de l’œuf. Chenille sur Salix, Corylus, Fagus, Vaccinium, Rosa...

I. Forêts de Gâtine (RL 1983) - Vouhé 2 ex. 14/07/1911 (Lacroix).

II. La Mothe Saint-Héray 11/07/1980 (NT), 01/09/1983 (NT) - Magné 11/07/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hydriomena furcata (Thunberg, 1784)
Hyles livornica (Esper, 1779)
Sphinx Livournien

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

Espèce originaire d’Amérique, dont nous n’avons en Europe que la forme livornica. L’imago est visible de avril à juin puis de août à septembre en deux générations. Quelques exemplaires hivernent. Butine le soir, sur les plantes en fleurs. Chenille sur galium, rumex, vitis, linaria antirrhinum. Elle est visible en juin puis en septembre. Espèce répandue dans toute la région. Assez commun surtout au sud de la Loire.

Deux-Sèvres : Niort, 12/04/1905 ; 07/05/1904 ; 15/06/1906 ; 20/07/1904 ; 05/08/1904 ; 6 exemplaires le 10/09/1904. Les exemplaires trouvés en avril ont sans nul doute hiverné (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Sphinx livournien. Eurasiatique. Espèce migratrice en France. L’imago est visible en IV-IX, en deux générations. Espèce originaire d’Amérique, dont nous n’avons en Europe que la forme livornica (Gelin). Quelques exemplaires hivernent. Butine le soir, sur les plantes en fleurs. Chenille sur Galium, Rumex, Vitis, Linaria, Antirrhinum, en VI-IX.

I. Niort, 07/05/1904 (HG), 20/07/1904 (HG), 05/08/1904 (HG), 6 ex. 10/09/1904 (HG), 12/04/1905 (HG), 15/06/1906 (HG)

II. Argenton l’Eglise 25/05/1958 (MG) - Saint-Jean de Thouars 04/06/2006 (AG) - Saint-Maixent l’Ecole 15/06/1950 (MG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hyles livornica (Esper, 1779)
Hypena rostralis (Linnaeus, 1758)
Toupet

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Toupet. Eurasiatique. Toute l’Europe ; dans les montagnes s’élève jusqu’à 1600 m, absente dans l’extrême nord. En France, présente quasiment partout. Hôte des lisières, clairières, prairies humides, habitations et leurs jardins. Espèce bivoltine à trivoltine en III-X. Chenille sur Humulus, Urtica, Plantago, Rubus. Je rencontrais autrefois très fréquemment cette espèce en hiver dans la vielle maison bien humide de ma grand-mère à Tauché (commune de Sainte-Blandine) (79), sans doute la grande parcelle de framboisiers du jardin y était pour quelque chose (NT).

I. Répandu et commun partout (G&L 1912) - La Mothe Saint-Héray (RL 1983) – Niort (RL 1983).

II. Beaussais 05/2006 (Wilding Neil).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hypena rostralis (Linnaeus, 1758)
Hypomecis punctinalis (Scopoli, 1763)
Boarmie apparentée, Boarmie pointillée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations (Niort, du 28 mai au 11 août). Chenille sur quercus, populus, malus, salix, etc. Elle est visible en juin puis en septembre. Répandu partout et, en général assez commun.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Boarmie apparenté. Peut-être confondue avec H. roboraria bien que plus petite. Largement répandue en Europe tempérée et en Asie. En France, partout en plaine comme en montagne. Affectionne les forêts claires de feuillus, les prairies humides, les jardins et les parcs. Espèce trivoltine, sauf en montagne, en V-IX. Chenille polyphage sur essences forestières diverses : Tilia, Salix, Carpinus, Alnus, Acer…

I. Répandu partout et, en général assez commun (G&L 1912).

II. Amuré 02/08/1996 (AG) - Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Fressines 03/07/2009 (AG) - La Crèche 27/05/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 05/06/1970 (NT), 31/05/1981 (NT), 01/03/1983 (NT), 27/06/1990 (CL) - Magné 08/05/2008 (AG) - Niort 07/06/1968 (MG), 08/06/1968 (MG), 08/05/1970 (NT), 30/05/1970 (NT), 01/06/1970 (NT), 21/05/1976 (NT), 06/07/1983 (NT), 19/06/2010 (Rebeyrol Christian), 15/08/2010 (AG) - Sansais 26/05/1995 (CL) - Secondigny 04/06/2008 (CL) - Villiers en Bois 02/06/1970 (NT), 06/06/1970 (NT), 11/06/1970 (NT), 12/07/1972 (NT), 22/06/1978 (NT), 04/04/1981 (NT), 31/05/2009 (AG), 22/06/2009 (AG), 05/07/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hypomecis punctinalis (Scopoli, 1763)
Idaea bilinearia (Fuchs, 1878)
Acidalie ombrée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Acidalie ombrée. Sud de l’Europe jusqu’en Europe centrale. En France, depuis l’Ile de France jusqu’au Midi, le long de la côte atlantique et dans les Pyrénées. Fréquente les lieux steppiques et les friches bien exposées. Espèce univoltine en VII-VIII. Chenille sur plantes basses : Taraxacum officinale, Pimpinella anisum, Rubus, Convolvulus …

I. Niort 1 ex. 14/08/1903 (HG).

II. Boussais 27/07/1998 (CL) - Hanc 15/08/2002 (AG) - La Chapelle-Bâton 08/08/1997 (AG) - La Mothe Saint-Héray 23/07/1970 (NT) - Marnes 20/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 13/08/1999 (CL), 22/07/2005 (CL), 23/07/2006 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Idaea bilinearia (Fuchs, 1878)
Idia calvaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
L’imago est visible de juillet à août. Vu à Sommières (86) (Gelin et Lucas). Observé à Souché (79), Forêt de Chizé (79).

lire la suite de l'article : Idia calvaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Iphiclides podalirius (Linnaeus, 1758)
Flambé

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à septembre en deux générations . Le papillon recherche les fleurs des arbres fruitiers, des lilas, des scabieuses, de la luzerne. La chenille vit sur : Prunus spinosa, cerasus, crataegus, sorbus, pirus, amygdalus et autres rosacées arborescentes. Elle est visible de juin à août puis de septembre à octobre. Cette espèce remonte dans l’Europe centrale, jusqu’au parallèle de 55° ; mais l’espèce se raréfie à l’ouest bien en deça de cette lalitude. Elle manque en Angleterre et est rare en Bretagne. D’après le Dr Seitz elle n’aurait qu’une génération au-dessus du 50° degré. Sur le littoral océanique de la France, on constate un nouveau fléchissement, et cette seconde limite n’est pas non plus atteinte. Podalirius, en effet, est peu commun, et n’a qu’une génération dans le Morbihan (Griffith), l’Ille et Vilaine (Obth.), le Loire inférieure (S Bonjour), et ce dernier département atteint au sud le parallèle 47°. Cependant l’espèce possède deux générations plus au nord, à Chartres (Guenée), à Angers (Millet, delahaye) ; elle les a de même dans tous les départements situés au sud de la Loire.

Ces deux générations sont très distinctes par la taille et la coloration. Les papillons de la génération de printemps ont le corps très velu, et le front garni d’une sorte de houppe de poils dirigés an avent ; l’abdomen est complètement noir en dessus ; le bord interne et réfléchi des ailes postérieures porte une marge sombre très élargie, par suite de la quasi juxtaposition des deux bandes noires qui la forment. Les individus appartenant à la génération estivale sont plus grands ; ils ont le corps beaucoup moins velu et sont dépourvus de houppe frontale saillante ; les deux bandes noires longeant le bord interne des ailes inférieures sont séparées par un intervalle clair de même largeur que chacune d’elles ; de plus, certains exemplaires ont l’abdomen blanchâtre sur les côtés et le dessus de la partie postérieure, se rapprochant ainsi de la forme zancleus z., du midi de l’Europe ; en outre la queue est plus longue et plus marquée, à l’extrémité, de blanc sur environ un cinquième de sa longueur.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Flambé. Répandue dans le sud et le centre de l’Europe. En France, absente du quart nord-ouest. L’imago est visible en IV-X, en deux générations. Le papillon recherche les fleurs des arbres fruitiers, des lilas, des scabieuses, de la luzerne. La chenille vit sur : Prunus spinosa, Cerasus, Crataegus, Sorbus, Pirus, Amygdalus et autres rosacées arborescentes, en VI-X.

I. Tout le sud de la Loire (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Beauvoir sur Niort 26/04/1998 (CL) - Cersay 15/06/1991 (CL) - Chambroutet 19/07/2010 (Rolland Ludovic) - Chanteloup 17/072005 (Bonnet Stéphane) – Cours 01/10/2011 (Colas Anthony) - Fenioux 14/04/2011 (Chauveau Joseph) - Fomperron 10/05/2011 (Le Louarn Christelle) - Fressines 10/08/1993 (chenille) (AG) – Genneton 05/08/2009 (Miteu Martine) - La Crèche 31/07/1974 (NT), 08/07/1992 (NT), 20/08/2009 (Conort Nadège) - Magné 30/05/2003 AG), 30/07/2003 (AG) - Mauzé-Thouarsais 17/06/1991 (CL) - Missé 9/07/2010 (Meyer Daniel) - Niort 22/09/1948 (MG), 07/07/1949 (MG), 31/12/1952 (MG), 15/07/1959 (MG), 17/07/1959 (MG), 22/08/1959 (MG), 18/07/1964 (MG), 25/07/1964 (MG), 14/08/1964 (MG), 06/08/1970 (MG), 15/08/1993 (AG), 24/05/2005 (Sellier Nicolas), 07/07/2006 (AG), 23/04/2009 (Rebeyrol Christian), 20/07/2009 (AG), 17/07/2011 (Maupetit Jean-Jacques), 18/06/2012 (AG) - Pierrefite 21/04/2010 Rolland Ludovic) - Saint-Généroux 18/04/2010 Rolland Ludovic) - Saint-Jean de Thouars 17/08/1997 (AG) – Scieq 28/08/2011 (AG) - Sompt 18/08/2009 (Orsini Maria) – Verrines sous Celles 05/06/2010 (Fontaine Xavier) - Villiers en Bois 08/08/1950 (MG), 27/05/1970 (NT), 8/04/1971 (NT), 27/06/1988 (CL) – Voultegon 02/05/2011 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Iphiclides podalirius (Linnaeus, 1758)
Isturgia limbaria (Fabricius, 1775)
Phalène bordée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur genista. Elle est visible en juin et en septembre.

  • Deux-Sèvres : 1 ex. Niort : 25/08/1904 (Gelin).

Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce qui n’a plus été mentionnée dans la région depuis Gelin et Lucas.


Généralités : Localisée à l’Europe méridionale et centrale. Volant le jour dans les landes à genêts où il est parfois commun, le papillon se pose les ailes jointes comme les rhopalocères. Le fond des ailes est plus ou moins envahi de taches noires, le revers étant, lui aussi bien caractérisé. Dans le midi, le bord noir plus fin est particulier à la ssp delimbaria. Les chenilles vivent sur divers genêts (Genista). La chrysalide hiverne. Une espèce affine, Isturgia roraria (Fabricius, 1777) distribuée en Europe centrale jusqu’en Transcaucasie, était présente en Alsace de manière localisée jusqu’à la fin du XIXe siécle. Période de vol : IV-VI (VIII). Espèce univoltine, avec parfois une seconde génération partielle. (Delachaux et Niestlé, Guide des papillons nocturnes de France, coordonné par Roland Robineau)




lire la suite de l'article : Isturgia limbaria (Fabricius, 1775)
Iwaruna biguttella (Duponchel, 1843)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Période de vol VI-VII.

I. Marais d’Amuré 18/05/1909 (HG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Iwaruna biguttella (Duponchel, 1843)
Jodia croceago (Denis & Schiffermüller, 1775)
Orthosie safranée, Xanthie safranée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Orthosie safranée, la Xanthie safranée Méditerranéo-asiatique. Occupe une grande partie de l’Europe, mais absente des pays nordiques et du Nord de la Grande-Bretagne, ainsi que du sud de l’Espagne. En France, on la rencontre un peu partout, quoique plus localisée dans la moitié nord du pays. Fréquente les milieux arbustifs et boisés secs, mais peut localement se rencontrer en milieux humides. Espèce univoltine en IX-V, l’adulte hiverne et vole de nouveau au printemps. La chenille se développe sur divers arbres dont Quercus, Fagus sylvatica, Acer.

I. Luzay 22/10/1909 (HG) - Niort 08/04/1907 (HG), 02/12/1907 (HG), 10/03/1908 (HG), 20/11/1908 (HG).

II. Marnes 28/04/2006 (CL), 03/05/2006 (CL) - Mauzé-Thouarsais 19/04/2007 (CL), 21/04/2007 (CL) - Villiers en Bois 18/03/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Jodia croceago (Denis & Schiffermüller, 1775)
Laothoe populi (Linnaeus, 1758)
Sphinx du peuplier

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Chenille sur populus, salix, betula. Elle est visible en juin puis en octobre. Espèce répandue partout, mais jamais abondante.

Deux-Sèvres : Assez commun à Niort, 16/04/1906 ; 15/05/1904 ; 12/06/1906 ; 20/07/1903 ; 25/08/1905 ; 20/09/1904 (Gelin).

Charente-Maritime : Saintes, 17/07/1908 ; 05/09/1907 (Gelin). Châtellaillon, assez commun en août (Lucas).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Sphinx du peuplier. Eurasiatique. Toute l’Europe et toute la France. L’imago est visible de IV-IX en deux générations. Le papillon s’observe aux abords des forêts humides jusqu’à 2000 m. Espèce sensible aux nitrates. Chenille sur Populus, Salix, Betula, en III-VI puis en VII-X.

I. Espèce répandue partout, mais jamais abondante (G&L 1912). Niort 20/07/1903 (HG), 15/05/1904 (HG), 20/09/1904 (HG), 25/08/1905 (HG), 16/04/1906 (HG), 12/06/1906 (HG),

II. Beaussais 08/2005 (Wilding Neil) - Chey 22/05/1948 (MG) - La Chapelle-Bâton 08/08/1997 (AG) - La Crèche 05/05/1972 (NT), 06/06/1983 (NT), 09/06/1983 (NT) - Le Vanneau-Irleau 02/08/1970 (NT) - Magné 26/06/1968 (NT), 11/05/1969 (NT), 09/06/1970 (NT), 04/08/1971 (NT), 08/05/2008 (AG) - Marnes 21/04/2007 (CL) - Niort 02/05/1957 (MG), 26/03/1966 (NT), 20/08/1971 (MG), 20/05/1976 (NT), 15/03/1996 (AG), 30/04/1996 (AG), 02/10/1997 (AG), 31/07/1998 (AG), 23/04/2009 (AG) - Saint-Georges de Rex 12/06/1982 (NT) - Saint-Jean de Thouars 15/08/1997 (AG) - Sansais 18/06/1968 (NT), 26/05/1970 (NT), 29/07/1974 (NT) - Verrines sous Celles 09/07/1983 (NT) - Villiers en Bois 02/06/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Laothoe populi (Linnaeus, 1758)
Lasiocampa quercus (Linnaeus, 1758)
Minime à bandes jaunes

Etat des connaissances en 1912 - Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas

L’imago est visible de juillet à août. Le mâle vole vivement au soleil dans les allées le long des haies. La femelle se tient, le jour, immobile dans les sous-bois. Chenille sur : sarothamnus, quercus, ulmus, erica etc. Elle est visible en juin. Commun partout, ainsi que la variation roboris Schrk. avec les bandes jaunes plus élargies dans les ailes du mâle ; on trouve aussi quelques exemplaires de la variation callunae Palm. plus brune que le type, et marquée de jaune à la base des ailes antérieures du mâle.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Minime à bandes jaunes. Eurasiatique. Toute l’Europe et toute la France. L’imago est visible en V-IX. Dans les bois clairs et zones marécageuses. Jadis banal, de nos jours semble accuser une certaine régression. Biotopes variés, de la plaine à la montagne, de la lande à la forêt. Fort dimorphisme sexuel. Chenille sur : Sarothamnus, Quercus, Ulmus, Erica etc, en I-X.

I. Commun partout (G&L 1912).

II. Azay le Brûlé 11/08/2011 (AG) - Beaussais 08/2003 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Cersay 15/07/1975 (CL), 15/05/1992 (CL), 04/08/1992 (CL) - La Crèche 30/07/1971 (NT), 10/08/1971 (NT), 14/07/1972 (NT), 20/07/1972 (NT), 20/06/1974 (NT), 23/07/1974 (NT), 15/08/1974 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/07/1970 (NT), 12/08/1973 (NT), 23/07/1974 (NT), 28/07/1976 (NT), 29/07/1976 (NT) - Magné 19/08/2010 (AG) - Mauzé-Thouarsais 13/09/1997 (CL), 22/08/2001 (CL), 23/07/2006 (CL) - Niort 15/08/1940 (NT), 08/08/1950 (NT) 20/08/1955 (NT), 29/05/1962 (NT), 25/07/1964 (NT), 04/08/1964 (NT), 06/08/1964 (NT), 22/07/1966 (NT), 27/08/1969 (NT), 30/07/1970 (NT), 01/08/1970 (NT), 30/07/1976 (NT), 31/07/1978 (NT), 23/05/2006 (AG), 15/08/2010 (AG) - Saint-Maxire 13/08/1974 (NT), 13/08/1974 (NT) - Saint-Pierre à Champ 15/07/1975 (CL) – Sainte-Radegonde 22/08/2001 (CL) – Sansais 23/05/2009 (chenille) (Vanderschueren Claire) - Sciecq 14/07/1950 (NT) - Secondigny 30/07/2008 (CL) - Villiers en Bois 13/08/1950 (NT), 30/08/2005 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lasiocampa quercus (Linnaeus, 1758)
Lasiocampa trifolii (Denis & Schiffermüller, 1775)
Petit minime

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à septembre. Chenille sur genista, lotus cornicilatus, trifolium. Elle est visible en juin. Trouvée également sur tamarix anglica. Répandu et commun dans toute la région ; parfois d’une abondance extrême. Espèce très variable par la couleur du fond et le degré de visibilité de la ligne jaune correspondant à la coudée. Dans la forme typique, les ailes supérieures sont d’un brun foncé uniforme, sur lequel tranche vivement la bande jaune très étroite. Dans la var. medicaginis Bkh., la couleur est rendue plus claire par un semis d’écailles gris jaunâtre, la bande jaune est élargie avec limite externe assez confuse, et cette bande se répète plus ou moins nettement sur les ailes inférieures. Dans la var. iberica, Gn. les ailes sont à peu près uniformément brunes sans fascie jaune.

Deux-Sèvres : Extrêmement commun à Niort du 20 au 30/08/1902. La var. medicaginis est plus abondante que le type (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Petit minime, le Bombyx du trèfle. Eurasiatique. Partout en Europe et en France. Fréquente les prairies à végétation dense et les friches. L’imago est visible en V-IX. Habitat : milieux secs herbacés, largement répandu mais en forte régression dans de nombreuses régions. Chenille sur Genista, Lotus corniculatus, Trifolium, en V-VI.

I. Répandu et commun dans toute la région, parfois d’une abondance extrême (G&L 1912). Extrêmement commun à Niort du 20 au 30/08/1902 (HG).

II. Cersay 16/05/1975 (CL) - Chizé 05/09/1975 (NT) - Clussais la Pommeraie 10/05/2010 chenille) Conort Nadège) - La Crèche 15/07/1974 (NT), 05/09/1975 (NT) - Mauzé-Thouarsais 28/08/2001 (CL) - Niort 15/07/1945 (NT), 02/09/1947 (NT), 18/08/1948 (NT), 20/08/1948 (NT), 22/08/1948 (NT), 08/09/1948 (NT), 06/09/1956 (NT), 08/09/1956 (NT), 11/09/1956 (NT), 07/09/1962 (NT), 15/07/1965 (MG) - Saint-Pierre à Champ 16/05/1975 (CL) - Villiers en Bois 29/08/1972 (NT), 05/09/1972 (NT), 19/08/1980 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lasiocampa trifolii (Denis & Schiffermüller, 1775)
Laspeyria flexula (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Crochet. Eurasiatique. Occupe l’Europe tempérée ; jusqu’à 1500 m en montagne du nord de l’Espagne au sud de la Scandinavie. En France, commun y compris en Corse. Affectionne surtout les forêts de résineux ; également dans les bois mixtes frais. Espèce bivoltine en VII-VIII dans la moitié sud de la France. La chenille hiverne et se nourrit de lichens et algues (Protococcus) poussant sur diverses essences forestières dont les conifères en VIII-IX.

I. Répandu mais rare dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Boussais 27/06/2008 (CL) - Chizé 25/08/1970 (NT) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 06/06/1983 (NT) - La Mothe Saint-Héray 14/09/1971 (NT), 05/06/1981 (NT) - Magné 09/06/1970 (NT), 19/08/2010 (AG) - Mauzé-Thouarsais 23/06/2006 (CL) - Niort 08/06/1970 (NT), 31/07/1970 (NT), 30/08/1970 (NT), 13/05/1971 (NT), 21/05/1976 (NT), 20/05/1982 (NT), 08/06/1982 (NT), 22/07/1982 (NT), 05/08/1982 (NT), 14/08/1982 (NT), 18/08/1982 (NT), 22/08/1982 (NT), 14/08/1983 (NT), 18/08/1983 (NT), 15/08/2010 (AG) - Saint-Georges de Rex 05/08/1969 (NT), 19/06/1982 (NT) - Sansais 25/05/1990 (CL) - Villiers en Bois 05/06/1970 (NT), 09/09/2005 (AG), 09/06/2006 (AG), 11/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Laspeyria flexula (Denis & Schiffermüller, 1775)
Lemonia dumi (Linnaeus, 1761)
Brune du pissenlit

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de octobre à novembre. Chenille sur leontodum, lactuca sativa, hieracum pilosella, taraxacum. Elle est visible en juin.

Deux-Sèvres : Niort, 16/10/1907, 20/10/1906, 22/10/1904, 22/10/1907, 25/10/1908, 26/10/1906, 27/10/1903, 29/10/1907, 4 exemplaires (Gelin). Saint-Symphorien, mâle et femelle accouplés 17/10/1903 (Sauvaget) ; Niort, 30/10/1909 (Lacroix).

Charente-Maritime : Saintes, 15/11/1907, 7 exemplaires (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Brune du pissenlit, le Bombyx des buissons. Eurasiatique. En France, presque partout, sauf en Corse. Espèce univoltine en IX-XI. Chenille sur Leontodon, Lactuca sativa, Hieracium pilosella, Taraxacum, en VI.

I. Hanc 1983 (RL) - Niort 27/10/1903 (HG), 22/10/1904 (HG), 20/10/1906 (HG), 26/10/1906 (HG), 16/10/1907 (HG), 22/10/1907 (HG), 4 ex. 29/10/1907 (HG), 25/10/1908 (HG) 30/10/1909 (Lacroix) - Saint-Symphorien, mâle et femelle accouplés 17/10/1903 (Sauvaget).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lemonia dumi (Linnaeus, 1761)
Leptidea sinapis (Linnaeus, 1758)
Piéride de la moutarde

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Allées des bois, bords des chemins, haies, etc. Chenille sur lotus corniculatus L., viciae, lathyrus pratensis, orobus, etc. Elle est visible en juin puis en octobre. Répandu partout, mais commun surtout au sud de la Loire. Sinapis vernalis se distingue par la tache apicale des ailes supérieures du mâle, qui est d’un noir cendré presque uniforme, alors que sa couleur est noir vif, découpé par les fines lignes blanches des nervures dans la forme aestivalis ; en dessous, les dessins grisâtres des ailes inférieures, bien marqués dans vernalis, s’atténuent et parfois disparaissent presque dans aestivalis. Les femelles des deux générations ont la tache apicale des ailes supérieures plus ou moins obsolète, parfois découpée en bandes grises parallèles. Dans les exemplaires de l’ouest, le dessous des ailes inférieures est plus ou moins grisâtre ; il n’atteint jamais tout à fait la nuance flavescente de Sartha Rühl, mais parfois il a la nuance verdâtre de lathyri Hb. (v. monographie de Leptidea sinapis, à la suite de Supplémént au Catalogue des Lépidoptères de Maine et Loire, par F. Delahaye, Angers, 1909).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Piéride de la moutarde. Répandue dans toute l’Europe. En France, partout sauf en Bretagne. L’imago est visible en III-IX, en deux générations. Allées des bois, bords des chemins, haies, etc. Chenille sur Lotus corniculatus, Lotus viciae, Lathyrus pratensis, Orobus, etc, en VI X.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Assais les Jumeaux 02/05/2009 (CL), 20/06/2009 (CL) - Availles-Thouarsais 20/04/2010 (Rolland Ludovic) - Azay le Brûlé 02/05/2009 (AG) - Béceleuf 15/05/1976 (NT) - Cersay 18/09/1978 (CL) - Fontenille Saint-Martin (Wilding Neil) – La Crèche 24/06/1989 (NT) - La Mothe Saint-Héray 13/05/1969 (MG) - Magné 27/05/1992 (CL) - Marnes 06/05/2010 (Rolland Ludovic) - Moutiers sous Argenton 28/03/1998 (CL) - Niort 05/05/1956 (MG) - Saint-Généroux 18/04/2010 (Rolland Ludovic) - Saint-Lin 03/05/1997 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 01/05/1997 (CL) - Sansais 15/05/1990 (CL) - Villiers en Bois 17/05/1952 (MG), 11/08/1968 (MG), 15/07/1972 (NT), 28/06/1983 (NT), 22/07/1983 (NT), 27/06/1995 (CL), 26/04/1998 (CL), 05/07/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Leptidea sinapis (Linnaeus, 1758)
Leucoma salicis (Linnaeus, 1758)
Bombyx du saule

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Dans les années ou l’espèce pullule, salicis jonche le sol sous les saules et les peupliers. Chenille sur salix, populus pyramidalis. Elle est visible en juin. Sans doute répandu partout, mais sa présence ne se décèle guère que dans les années d’excessive abondance.

Deux-Sèvres : Assez commun à Niort en juin 1906 et 1908 (Gelin).

Charente-Maritime : Commun à Saintes, 04/07/1908 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Bombyx du saule, l’Apparent. Paléarctique. Toute l’Europe et toute la France. Fréquente les bois humides et les ripisylves jusqu’à 1600 m. Espèce univoltine en VI-IX. Chenille sur Salix, Populus.

I. Assez commun à Niort en juin 1906 et 1908 (HG).

II. Magné 09/06/1970 (NT), 04/06/1971 (NT) - Mauzé-Thouarsais 15/05/1996 (CL) - Niort 22/06/1963 (MG), 23/06/1963 (MG) - Saint-Georges de Rex 16/06/1972 (NT), 19/06/1982 (NT), 10/06/1983 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 12/07/1996 (CL) - Sansais 04/06/1970 (NT), 09/06/1970 (NT), 11/06/1970 (NT), 04/06/1971 (NT), 09/06/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Leucoma salicis (Linnaeus, 1758)
Ligdia adustata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Phalène du fusain

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur evonymus, prunus spinosa. Elle est visible en juin puis en septembre. Répandu partout ; d’abondance variable suivant les localités.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène du fusain. Répandue dans toute l’Europe jusqu’au Caucase. Répandue dans toute la France. Fréquente un grand nombre d’habitats. Espèce bivoltine en IV-V puis en VII-VIII. Chrysalide hivernante. Chenille sur Evonymus.

I. Répandu partout - D’abondance variable suivant les localités (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/04/2007 (CL) - Azay le Brûlé 07/05/2009 (AG) - Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Chizé 26/04/1969 (NT), 30/05/1970 (NT), 15/05/1971 (NT), 17/04/1991 (NT) - Fressines 03/07/2009 (AG) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 09/04/1981 (NT), 22/04/1982 (NT) - La Mothe Saint-Héray 23/07/1970 (NT), 04/06/1973 (NT) - Magné 08/05/2008 (AG) - Mauzé-Thouarsais 02/06/1998 (CL), 19/04/2007 (CL) - Niort 26/05/1957 (MG), 09/04/1971 (NT), 11/05/1971 (NT), 15/06/1997 (AG), 21/08/2009 (AG) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 15/04/1988 (CL) - Secondigny 28/04/2006 (CL) - Villiers en Bois 03/06/1970 (NT), 03/06/1970 (NT), 10/07/1970 (NT), 13/04/1971 (NT), 19/05/1971 (NT), 19/03/1976 (NT), 03/04/1997 (AG), 26/03/2003 (AG), 18/03/2005 (AG), 30/08/2005 (AG), 21/04/2009 (AG), 31/05/2009 (AG), 14/06/2009 (AG), 22/06/2009 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Ligdia adustata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Azuritis reducta (Staudinger, 1901)
Sylvain Azuré

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juillet puis de août à septembre en deux générations. Allées des bois. Chenille sur lonicera. Elle est visible en avril. Habite toute la région ; assez abondant dans les régions boisées. N’a qu’une génération (juillet- août) au nord de la Loire. Les femelles de cette espèce présentent parfois une série de taches rouges bordant intérieurement les points noirs antémarginaux des ailes postérieures, en dessus. J’appelle cette forme : ab. rufopuncta (Lucas).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Sylvain azuré. Espèce répandue dans le sud de l’Europe, plus localisée en Europe centrale. France : sud et centre. Fréquente les landes arbustives, les lisières et clairières chaudes. Espèce monovoltine à plurivoltine selon la latitude en V-IX. Chenille sur Lonicera.

I. Habite toute la région. Assez commun en régions boisées (G&L 1912).

II. Cours 01/10/2011 (Colas Anthony) - Couture d’Argenson 26/07/2010 (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 28/05/1960 (NT), 07/08/1996 (NT), 15/06/2000 (AG) - Niort 15/06/1942 (MG), 08/06/1947 (MG), 10/06/1947 (MG), 31/07/1964 (MG) - Villiers en Bois 08/08/1950 (MG), 13/08/1950 (MG), 28/07/1955 (MG), 21/07/1959 (MG), 14/06/1960 (MG), 06/07/1960 (MG), 16/07/1960 (MG), 08/06/1968 (NT), 07/08/1968 (NT), 08/06/1972 (NT), 26/07/1975 (NT), 06/05/1990 (NT) – Voultegon 04/06/2010 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Azuritis reducta (Staudinger, 1901)
Lithophane leautieri (Boisduval, 1829)
Noctuelle du cyprès

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle du cyprès. Atlanto-méditerranéenne. Europe de l’ouest. En France, un peu partout sauf dans le nord-est. Fréquente les pelouses sèches et les zones boisées. Espèce univoltine en IX-XI. Chenille sur cyprès : Chamaecyparis lawsoniana, Cupressocyparis leylandii …

I. Echiré, 15/10/1930 (du Dresnay), 06/11/1930 (du Dresnay), 07/10/1930 (du Dresnay), 21/11/1930 (du Dresnay) - Niort 15/10/1903 (HG), 14/11/1904 (HG), 21/11/1905 (HG), 26/10/1906 (HG), 13/11/1906 (HG), 15/11/1906 (HG), 15/11/1906 (Sauvaget), 19/11/1906 (HG), 15/11/1907 (HG), 14/11/1908 (HG), 07/11/1910 (Lacroix), 29/11/1910 (Lacroix).

II. Beaussais 10/1998 (Wilding Neil).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lithophane leautieri (Boisduval, 1829)
Lithophane ornitopus (Hufnagel, 1766)
Nébuleuse

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Nébuleuse. Eurasiatique. Europe : large répartition exception faite du sud de la péninsule Ibérique et des pays nordiques. En France, espèce largement répandue. Comme L. semibrunnea c’est une espèce typique des feuillus en milieu forestier. Espèce hivernante univoltine en IX-IV. Chenille sur Salix, Populus, Prunus, Ulmus, Quercus, en V-VI.

I. Répandu et assez commun dans toute la zone (G&L 1912). Peu commun à Niort 07/11/1904 (HG), 17/02/1905 (HG), 29/03/1905 (HG), 13/04/1905 (HG), 10/03/1907 (HG), 20/09/1907 (HG), 04/10/1907 (HG), 02/11/1907 (HG), 25/03/1908 (HG).

II. Beaussais 03/2005 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 05/10/1980 (NT) - Marnes 07/10/2005 (CL) - Missé 02/08/2005 (CL) - Niort 01/03/1997 (AG) - Saint-Jean de Thouars 13/03/2005 (AG) - Villiers en Bois 13/03/1997 (AG), 06/12/1997 (AG), 18/03/2010 (AG), 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lithophane ornitopus (Hufnagel, 1766)
Lobophora halterata (Hufnagel, 1767)
Phalène hexaptérate, Phalène du hêtre, Haltère

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène hexaptérate, la Phalène du hêtre, l’Haltère. Répandue dans presque toute l’Europe et en Asie jusqu’au Japon. Présente partout en France. Fréquente les bois humides. Espèce univoltine en IV-VI. Chrysalide hivernante. Chenille sur Populus.

II. Secondigny 28/04/2006 (CL), 06/08/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène hexaptérate, la Phalène du hêtre, l’Haltère. Répandue dans presque toute l’Europe et en Asie jusqu’au Japon. Présente partout en France. Fréquente les bois humides. Espèce univoltine en IV-VI. Chrysalide hivernante. Chenille sur Populus.

II. Secondigny 28/04/2006 (CL), 06/08/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lobophora halterata (Hufnagel, 1767)
Lomaspilis marginata (Linnaeus, 1758)
Bordure entrecoupée, Marginée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur salix, populus, corylus. Elle est visible en juin puis en octobre. Répandu et commun dans toute la région, avec les formes nigrofasciata Sch. (macules noires médianes réunies) et pollutaria Hb. (macules noires très réduites).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Bordure entrecoupée, la Marginée. Répandue dans toute l’Europe. En France, répandue partout à l’exception de la Corse. Fréquente surtout les zones fraîches. Espèce bivoltine en V-VIII. Chrysalide hivernante. Chenille sur Salix, Populus, Corylus.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Amuré 02/08/1996 (AG) - Beaussais 06/2003 (Wilding Neil) - Boussais 27/07/1998 (CL) - Chizé 07/08/2010 (Debordes Laurent) - Coulon 27/06/1998 (CL) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 22/05/1969 (NT), 11/07/1975 (NT), 05/08/1983 (MG), 25/05/1992 (CL), 26/05/2001 (AG) - Magné 06/05/1969 (NT), 26/06/1970 (NT), 04/06/1971 (NT), 19/08/2010 (AG) - Niort 24/04/1948 (MG), 24/05/1970 (NT), 11/08/1982 (MG), 15/08/2010 (AG) - Saint-Georges de Rex 10/06/1983 (NT) - Sansais 03/05/1970 (NT), 26/05/1970 (NT), 26/07/1994 (CL) - Secondigny 04/06/2008 (CL), 30/07/2008 (CL) - Villiers en Bois 09/06/2006 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lomaspilis marginata (Linnaeus, 1758)
Luperina dumerilii (Duponchel, 1826)
Noctuelle de Duméril

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de septembre à octobre. Chenille sur racines des graminées. Elle est visible en juin. Répandu et assez commun partout, avec l’aberration plus unicolore Desyllesi B., moins abondant que le type.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle de Duméril. Méditerranéo-asiatique. Europe de l’ouest et du sud ainsi qu’en Grande-Bretagne. Largement répartie en France où elle est plus commune dans le sud-est. Affectionne coteaux chauds et prairies à tendance calcicole. Espèce univoltine en VIII-IX. Chenille sur racines de graminées.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Bessines 20/09/1980 (NT) - Chizé 17/09/1982 (NT) - La Chapelle-Bâton 04/10/1997 (AG) - La Crèche 05/09/1971 (NT) - Marnes 02/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 06/09/1999 (CL) - Niort 23/09/1948 (MG), 14/09/1957 (MG), 30/08/1970 (NT), 16/09/1979 (NT), 13/09/1982 (NT), 17/09/1996 (AG), 01/09/1997 (AG), 10/09/1997 (AG), 03/10/1997 (AG), 05/10/1997 (AG), 07/10/1997 (AG), 20/09/2000 (AG), 16/09/2007 (AG), 13/09/2008 (Rebeyrol Christian), 24/09/2011 (AG) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 20/09/1998 (CL), 04/09/2000 (CL) - Souvigné 13/09/1980 (NT), 14/09/1980 (NT) - Villiers en Bois 17/09/1982 (NT), 11/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Luperina dumerilii (Duponchel, 1826)
Luperina testacea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Avare, Lupérine testacée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à septembre. Chenille sur racines des graminées. Elle est visible en juin. Répandu et commun partout. La v. Guenei Dbld., forme très claire, avec dessins très foncés là ou ils existent, a été prise à Nohant par Maurice Sand.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Avare. Méditerranéo-asiatique. Répandue dans toute l’Europe tempérée : à l’Est, atteint l’Arménie par l’Asie Mineure. En France, on la rencontre partout excepté en Corse. On la trouve en biotopes secs et riches en graminées, les steppes, les prairies sylvatiques et parfois en milieux urbains. Souvent confondue avec nickerlii, car cette espèce présente de nombreuses variations chromatiques. Espèce univoltine en VIII-X. Chenille hivernante, se développe de l’automne au printemps suivant, d’abord à l’intérieur des tiges de diverses graminées, ensuite à l’air libre sur les mêmes plantes.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Chizé 11/09/1975 (NT) - Cours 11/09/2010 (AG) - La Chapelle-Bâton 27/05/1995 (CL) - La Crèche 01/09/1975 (NT) - La Mothe Saint-Héray 26/08/1970 (NT), 02/09/1972 (NT), 06/09/1980 (NT) - Marnes 02/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 28/07/1997 (CL), 11/09/1997 (CL), 06/09/1998 (CL), 09/09/1999 (CL), 14/09/2007 (CL) - Niort 31/08/1976 (NT), 14/09/1976 (NT), 17/09/1996 (AG), 06/08/1997 (AG) , 17/08/1997 (AG), 01/09/1997 (AG), 12/09/1997 (AG), 09/10/1997 (AG), 24/09/2011 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 05/09/1998 (CL), 20/09/1998 (CL), 22/08/2000 (CL), 04/09/2000 (CL), 13/09/2000 (CL) - Souvigné 13/09/1980 (NT) - Villiers en Bois 09/09/2005 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Luperina testacea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Lymantria dispar (Linnaeus, 1758)
Bombyx disparate

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Chenille sur quercus, populus, etc. Elle est visible en juin. En certaines années dispar pullule et détruit complètement la feuillaison des chênes, puis passe sur les arbres voisins. Répandu partout, parfois en nombre incalculable.

Deux-Sèvres : En juillet 1908, la chenille a dévoré complètement le feuillage des chênes dans tout l’arrondissement de Parthenay (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Bombyx disparate, le Disparate, la Spongieuse, le Zigzag. Paléarctique. Toute l’Europe. Partout en France. Fréquente les bois, forêts, jardins. Dimorphisme sexuel très important. Espèce univoltine en VII-VIII. J’ai pu constater les dégâts occasionnés à une forêt de chênes lorsque les chenilles de cette espèce pullulent, c’était le cas dans les bois autour de Ménigoute en juin 1993 (AG). Chenille urticante sur Quercus, arbres fruitiers.

I. Répandu partout, parfois en nombre incalculable (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2008 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Bessines 29/07/1971 (NT) - Fressines 03/07/2009 (AG) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 27/07/1969 (NT), 04/08/1969 (NT), 12/07/1971 (NT), 28/07/1971 (NT), 13/08/1971 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/07/1976 (NT), 11/08/1982 (NT) - Ménigoute 21/06/1993 (chenilles) (AG) - Niort 22/07/1950 (MG), 05/07/1957 (MG), 09/07/1957 (MG), 22/08/1962 (MG), 31/07/1970 (NT), 01/08/1970 (NT), 08/06/2009 (AG) - Saint-Georges de Rex 13/07/1989 (NT), 25/07/2009 (AG) - Saint-Jean de Thouars 25/07/2009 (AG) - Sciecq 14/07/1950 (MG), 25/07/1950 (MG) - Villiers en Bois 05/07/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lymantria dispar (Linnaeus, 1758)
Lymantria monacha (Linnaeus, 1758)
Nonne

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Chenille sur pinus, quercus. Elle est visible en juin. Sans doute répandu dans toute la région, mais de façon très inégale.

Vienne : Sapinières de Lussac les Châteaux (d’Aldin).

Charente-Maritime : Saintes, 1 exemplaire, le 12/08/1906 (Gelin).


Etat des connaissances en 1983 - Supplément 1983 au Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique de Henri Gelin et Daniel Lucas par Robert Levesque :

Très commun, partout où il y a seulement quelques résineux. Pris à Niort-Ville.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Nonne, le Bombyx moine, le Cul-noir. Eurasiatique. Toute l’Europe. Presque partout en France. Fréquente les forêts de feuillus et mixtes jusqu’à 1400 m. Dimorphisme sexuel important. Espèce univoltine en VII-VIII. Chenille sur diverses essences d’arbres feuillus ou résineux.

I. Sans doute répandu dans toute la région, mais de façon très inégale (HG). Très commun, partout où il y a seulement quelques résineux. Pris à Niort-Ville (RL 1983).

II. Cersay 10/06/1975 (CL), 25/05/1983 (CL) - Chizé 10/07/1970 (NT), 11/07/1970 (NT), 09/08/1970 (NT), 01/07/1971 (NT) - Coulon 26/07/1989 (CL) - Genneton 23/08/2008 (CL) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 19/08/1969 (NT) - La Mothe Saint-Héray 19/08/1969 (NT), 23/07/1974 (NT), 13/08/1980 (NT), 11/08/1982 (NT) - Mauzé-Thouarsais 30/06/2007 (CL), 06/06/2008 (CL), 27/08/2008 (CL) - Moutiers sous Argenton 18/06/1998 (CL) - Niort 25/06/2008 (Rebeyrol Christian) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Secondigny 20/07/2007 (CL), 10/09/2008 (CL) - Villiers en Bois 06/07/1970 (NT), 10/07/1970 (NT), 18/07/1970 (NT), 28/07/1970 (NT), 25/08/1970 (NT), 01/07/1971 (NT), 24/07/1971 (NT), 22/06/2009 (AG), 05/07/2009 (AG), 02/06/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lymantria monacha (Linnaeus, 1758)
Lythria cruentaria (Hufnagel, 1767)
Ensanglantée de l’oseille

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur rumex, polygonum. Elle est visible en juin puis en octobre. Répandu et commun dans toute la région. La première génération, plus petite, a les ailes antérieures gris ou rosé verdâtre, les inférieures grises aubord anal (rotaria F.). Les ailes antérieures portent une à trois bandes pourpres, plus ou moins larges ; lorsque la bande est unique, elle se bifurque parfois à la partie antérieure. Dans l’aberration lutearia Stgr., qui appartient à la génération estivale, les quatre ailes sont fauve clair, et les bandes très obsolètes. M. Delahaye a pris en août, aux environs d’Angers, 6 exemplaires de cette dernière forme.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ensanglantée de l’oseille. Répandue dans toute l’Europe et dans toute la France. Fréquente les terrains sablonneux bien exposés. L’activité du papillon est diurne et il ne se capture pas à la lumière. Espèce bivoltine en IV-V puis en VI-VIII. Chenille sur Rumex.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lythria cruentaria (Hufnagel, 1767)
Lythria purpuraria (Linnaeus, 1758)
Ensanglantée des renouées

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur rumex, polygonum. Elle est visible en juin puis en octobre. Répandu et commun dans toute la région. La première génération, plus petite, a les ailes antérieures gris ou rosé verdâtre, les inférieures grises aubord anal (rotaria F.). Les ailes antérieures portent une à trois bandes pourpres, plus ou moins larges ; lorsque la bande est unique, elle se bifurque parfois à la partie antérieure. Dans l’aberration lutearia Stgr., qui appartient à la génération estivale, les quatre ailes sont fauve clair, et les bandes très obsolètes. M. Delahaye a pris en août, aux environs d’Angers, 6 exemplaires de cette dernière forme.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ensanglantée des renouées. Europe de l’ouest. Répandue dans toute la France. Fréquente les pelouses sèches, les coteaux chauds, les champs moissonnés, surtout en plaine. Espèce bivoltine en IV-VIII. Chenille sur Polygonum aviculare.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Belleville 21/08/2010 (AG) - Fressines 08/07/2006 (AG) - Genneton 05/08/2010 (Miteu Martine) - La Mothe Saint-Héray 30/08/1983 (NT) - Luzay 27/08/2006 (AG) - Niort 13/08/1996 (AG) - Saint-Jean de Thouars 10/08/1991 (AG), 15/08/1997 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lythria purpuraria (Linnaeus, 1758)
Macaria alternata (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur quercus, salix. Elle est visible en juin puis en septembre. Répandu et assez commun partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Philobie alternée. Répandue dans toute l’Europe. Toute la France. Fréquente les forêts mixtes, les sapinières, les bords des cours d’eau, les pelouses sèches, les éboulis, les jardins, les forêts de feuillus. Espèce bivoltine en V-VI puis en VIII. Chrysalide hivernante. Chenille sur Salix, Alnus, Quercus, Prunus, Frangula.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Amuré 02/08/1996 (AG) - Beaussais 09/2009 (Wilding Neil) - Genneton 23/08/2008 (CL) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 28/05/1970 (NT), 10/06/1974 (NT), 13/08/1980 (NT), 19/05/1982 (NT), 04/06/1983 (NT), 30/08/1983 (NT) - Le Vanneau-Irleau 02/08/1970 (NT) - Magné 09/06/1970 (NT) - Marnes 09/06/2006 (CL) - Mauzé-Thouarsais 23/07/2006 (CL), 21/04/2007 (CL), 19/07/2007 (CL) - Niort 14/05/1957 (MG), 26/07/1970 (NT), 08/05/1971 (NT), 11/05/1971 (NT), 20/07/1982 (NT), 10/08/1996 (AG) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Sansais 26/07/1994 (CL) - Secondigny 20/07/2007 (CL), 30/07/2008 (CL), 06/08/2008 (CL) - Villiers en Bois 05/06/1970 (NT), 19/05/1971 (NT), 30/08/2005 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Macaria alternata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Macaria notata (Linnaeus, 1758)
Philobie tachetée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis en août en deux générations. Chenille sur quercus, betulus, alni, salix. Elle est visible en juin puis en septembre. Répandu et assez commun partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Philobie tachetée. Largement répandue en Europe. Largement répandue en France à l’exception du pourtour méditerranéen. Fréquente les bois de feuillus humides.Espèce bivoltine en V-VI puis en VIII-IX. Chrysalide hivernante. Chenille sur Salix, Betula, Alnus, Quercus.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2001 (Wilding Neil) - La Chapelle-Bâton 30/07/1997 (AG) - La Mothe Saint-Héray 19/05/1982 (NT) - Saint-Georges de Rex 13/07/1989 (NT) - Secondigny 28/04/2006 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Macaria notata (Linnaeus, 1758)
Macroglossum stellatarum (Linnaeus, 1758)
Moro-Sphinx

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de août à octobre en deux générations. Quelques papillons hivernent et reparaissent d’avril à juin. Vole et butine en plein jour. Chenille sur galium, stellaria. Elle est visible en juin puis en août. J’ai recueilli dans le sable des dunes, à La Couarde (Ile de Ré), 5 chrysalides de stellatarum au pide de matthiola sinuata, au voisinage de galium arenarum (Gelin). Extrêmement commun dans toute la région. Un papillon de cette espèce, réfugié à l’automne 1909 dans ma chambre à coucher, a passé l’hiver accroché au baldaquin du lit. Quand on allumait du feu dans la pièce, il voltigeait des heures entières. Il s’est échappé au printemps (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Moro-Sphinx, l’Oiseau mouche, le Sphinx du caille lait. Méditerranéo-asiatique. Espèce migratrice répandue dans toute la France. L’imago est visible en IV-X, en deux générations. Quelques papillons hivernent et reparaissent d’avril à juin. Vole et butine en plein jour. Chenille sur Galium, Stellaria, en VI-VIII.

I. Extrêmement commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Assais les Jumeaux 20/08/2010 (CL) - Beaussais 09/2005 (Wilding Neil) – Genneton 03/08/2010 (Miteu Martine) – Germond-Rouvre 08/09/2011 (AG) – La Crèche 05/06/2011 (Debordes Laurent) - Niort 15/05/1947 (MG), 16/05/1947 (MG), 06/08/1950 (MG), 08/09/1957 (MG), 15/09/1957 (MG), 09/09/1970 (NT), 09/08/1979 (NT), 22/09/1983 (NT), 20/06/2009 (CL), 27/06/2010 (Rebeyrol Christian) - Rom 24/07/2010 (Minot Jean-Louis) - Saint-Jean de Thouars 15/08/1992 (AG) - Saint-Maxire 20/08/1972 (NT) – Verrines sous Celles 05/06/2010 (Fontaine Xavier).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Macroglossum stellatarum (Linnaeus, 1758)
Maculinea alcon (Denis & Schiffermüller, 1775)
Azuré des Marais, Azuré des mouillères

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Landes, prairies marécageuses, tourbières. Chenille sur gentiana pneumonanthe (fleurs), melilotus, trifolium. Elle est visible en juin. Espèce signalée ça et là dans la région.

Vienne : Prairies marécageuses aux environs de Civray et de Lussac les Châteaux (d’Aldin).

Charente : Vallée marécageuse des Eaux-Claires, près d’Angoulême (Dupuy, Obth.).


Etat des connaissances en 1922 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Charente : Environ de Mouthiers, 25/07/1921 (de Beaulieu) ; 27/07/1922 (Lucas et Durand).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux-Sèvres : Hanc

Charente : Paizay-Naudouin Devait être commun il y a un demi siècle dans la vallée de l’Osme.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}

Statut : protection nationale, déterminance P-C (espèce rare et localisée) Dernière mention pour PCN :

Charente-Maritime : Dompierre sur mer, 1939 (Durand G.)


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Azuré des mouillères. Espèce très localisée en Europe centrale. Partout en France. Fréquente les prairies marécageuses. Strictement liée aux gentianes. Période de vol : VI-VIII. Chenille sur Gentiana.

I. Hanc (RL 1983).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Maculinea alcon (Denis & Schiffermüller, 1775)
Maculinea telejus (Bergsträsser, 1779)
Azuré de la Sanguisorbe

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Prairies marécageuses. Chenille sur Pimpinella saxifraga, Lotus corniculatus et surtout Sanguisorba officinalis, feuilles et fleurs. Elle est visible en juin. Espèce signalée dans deux départements de la région. Dans les exemplaires provenant des marais de la sèvre, les lignes arquées de points noirs en comprennent de 0 à 3 plus ou moins allongés, sur le disque des ailes inférieures. En dessous, les petits points noirs figurant les ocelles submarginaux des 4 ailes sont presque complètement effacés, et remplacés ou entourés par des taches blanches cunéiformes, dont la pointe est dirigée vers la base de l’aile. Dans les femelles, ces taches blanches ressortent eb dessus, appuyées sur la marge noire formant bordure : c’est l’aberration albocuneata Spuler (Gelin).

Deux-Sèvres : Assez commun mais localisé dans quelques prés des marais de la Sèvre : Le Bourdet, 30/07/1905 ; 01/08/1908 ; Prin-Deyrançon, 24/07/1904 (Gelin).

Charente : Vallée des Eaux-Claires, près d’Angoulême, ou il vole en compagnie d’alcon (Dupuy, Obth.). Ce dernier a donné le nom de sanguisorbe à un exemplaire aberrant, pris aux Eaux-Claires le 26/07/1908, et dans lequel les taches ordinaires sont éteintes et le disque des ailes recouvert d’une pulvérence bleue très légère. Environs de Ruffec (d’Aldin).


Etat des connaissances en 1922 - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

Deux-Sèvres : Je n’ai pas retrouvé l’espèce à Prin-Deyrançon et au Bourdet depuis 1908 (Gelin).

Charente : Mouthiers sur Boême, commun le 27 28/07/1921 (Lucas et Durand).


Etat des connaissances en 1983 - Complément 1983 au Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique (1912-1922) d’Henri Gelin et Daniel Lucas, par Robert Levesque :

Deux-Sèvres : Hanc, dans le sud des Deux-Sèvres.

Charente : Vallée de l’Osme, canton de Villefagnan.

Paraît avoir disparu dans le Marais Poitevin, ou je le regardais voler encore en 1965 avec oedippus et dispar.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Statut : annexes II et IV de la Directive habitats, protection nationale.

Déterminance P-C (espèce très rare et localisée, en forte régression.

Dernières mentions : Tourbière de Prin-Deyrançon : Robert Levesque en 1959/1961. Sansais : Robert Levesque en 1960.

Etat des connaissances 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Azuré de la sanguisorbe. Espèce très localisée en Europe centrale, éteint en Belgique. En France, est et sud-ouest. Fréquente les prairies marécageuses à sanguisorbes. Période vol : VI-VIII. Chenille sur Sanguisorba officinalis.

I. Hanc (RL 1983) - Le Bourdet 30/07/1905 (HG), 01/08/1908 (HG) - Prin-Deyrançon 24/07/1904 (HG). Je n’ai pas retrouvé l’espèce à Prin et au Bourdet depuis 1908 (HG 1922). Paraît avoir disparu dans le Marais Poitevin, ou je le regardais voler encore en 1965 avec oedippus et dispar (RL 1983).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Maculinea telejus (Bergsträsser, 1779)
Malacosoma neustria (Linnaeus, 1758)
Livrée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Chenille sur prunus spinosa, quercus, ulmus, malus, etc. Elle est visible en juin. Répandu et commun partout. Le papillon est généralement d’un jaune brun assez clair. Il existe des sujets rouge bai, généralement rares, mais parfois aussi nombreux que la forme typique.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Livrée. Eurasiatique. Répandu dans toute l’Europe. L’imago est visible en VI-VII. Partout en France. Fréquente les bois et les forêts de feuillus, les parcs arborés, les vergers au dessous de 1500 m d’altitude. Nombreuses variations individuelles et géographiques portant essentiellement sur la taille et la coloration. Dimorphisme sexuel accusé. Chenille sur Prunus spinosa, Quercus, Ulmus, Malus, etc, en IV-VII.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Boussais 27/06/2008 (CL) - Chizé 09/07/1972 (NT) - La Crèche 01/07/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 04/07/1973 (NT), 07/07/1975 (NT) - Magné 11/07/1971 (NT) - Niort 26/06/1976 (NT), 26/08/1980 (NT) - Saint-Jean de Thouars 15/05/2001 (chenille) (AG) – Sansais 20/05/2009 (Vanderschueren Claire ) - Villiers en Bois 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Malacosoma neustria (Linnaeus, 1758)
Cinclidia phoebe (Denis & Schiffermüller, 1775)
Mélitée des Centaurées, le grand Damier

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à septembre en deux générations. Coteaux pierreux, prés secs et calcaires ; visite les chardons, les scabieuses. Chenille sur centaurea, erythraea, cirsium acaule. Elle est visible de avril à juillet. Espèce variable dans ses dessins et ses couleurs ; répandue et commune dans toute la région.

Deux-Sèvres : Variations nombreuses mais sans fixité. Les macules fauve foncé formant bande aux ailes inférieures sont quelque fois marquées au centre d’une tache noire (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Statut : déterminance P-C (Espèce en forte régression, peu commune et localisée).

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Mélitée des centaurées. Répandue dans le sud et le centre de l’Europe, disparue de Belgique et du Luxembourg. En France, très raréfiée dans la moitié nord, encore commune dans le Midi. Fréquente les prairies et les pelouses fleuries. Espèce monovoltine ou bivoltine selon l’altitude en V-IX. Chenille sur Plantago, Centaurea.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Amuré 28/05/1961 (MG) - Availles-Thouarsais 29/06/2010 (Rolland Ludovic) – Beaussais 05/2007 (Wilding Neil) - Béceleuf 15/05/1976 (NT) - Cersay 21/06/1976 (CL), 01/05/1987 (CL) - Chanteloup 03/06/2006 (Bonnet Stéphane) - Chauray 13/09/1947 (MG) - Cherveux 25/04/2011 (Debordes Laurent) – Etusson 26/03/1989 (CL), 04/05/2012 (Clochard Noé et Alain) - Genneton 11/08/2010 (Miteu Martine) - La Crèche 20/05/2010 (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 09/09/1957 (MG), 28/05/1960 (MG), 05/06/1990 (NT) - Le Chillou 30/08/1992 (CL) - Missé 15/05/2005 (CL) - Niort 09/05/1948 (MG), 08/05/2010 (Rebeyrol Christian) - Pamproux 20/03/2011 (chenille) (Debordes Laurent) - Saint-Georges de Rex 06/06/1982 (NT), 10/06/1983 (NT), 05/06/1990 (NT) - Saint-Lin 03/05/1997 (AG) - Saint-Symphorien 10/05/1980 (NT) - Sainte-Neomaye 30/04/2011 (Debordes Laurent) – Sainte-Radegonde 14/07/2011 (chenille) (Miteu Martine) - Villiers en Bois 27/07/1959 (MG), 24/05/1970 (NT), 15/08/1970 (NT), 11/06/1983 (NT), 09/06/1984 (NT), 06/05/1990 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cinclidia phoebe (Denis & Schiffermüller, 1775)
Menophra abruptaria (Thunberg, 1792)
Phalène pétrifiée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur genista, clematis, ligustrum, jasminum. Elle est visible en mars puis en juin. Répandu et commun dans toute la région. Un sujet pris à Chatelaillon (17), le 21/07/1901, a le fond des ailes d’un jaune fauve, et la bande subterminale des 4 ailes foncée jusqu’au bord interne (Lucas).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Boarmie pétrifiée. Europe méridionale et centrale, de l’Afrique du nord aux Balkans et également en Asie Mineure. En France, largement répandue mais espèce plus commune au sud. Espèce des parties boisées surtout en lisière mais aussi dans les parcs et les jardins. Espèce bivoltine, trivoltine dans le sud, en IV puis en VI-IX. Chrysalide hivernante dans un cocon soyeux tissé entre les branches. Chenille sur Linaria, Syringa, Prunus, Ligustrum et sans aucun doute sur un bon nombre d’autres plantes.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2008 (Wilding Neil) - Chizé 11/06/1981 (NT) - Fressines 03/07/2009 (AG) - Genneton 24/03/2011 (Miteu Martine) – La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 12/07/1971 (NT), 22/03/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 26/03/1973 (NT), 09/04/1981 (NT), 09/05/1981 (NT) - Marnes 21/04/2006 (CL) - Moutiers sous Argenton 25/03/1996 (CL), 07/03/1997 (CL) - Niort 30/07/1956 (NT), 10/07/1969 (MG), 08/07/1970 (NT), 11/07/1970 (NT), 16/07/1970 (NT), 26/07/1970 (NT), 30/07/1970 (NT), 01/08/1970 (NT), 05/08/1970 (NT), 06/04/1971 (NT), 09/04/1971 (NT), 20/04/1971 (NT), 25/03/1981 (NT), 05/04/1982 (NT), 10/07/1982 (NT), 30/03/1996 (AG), 01/03/1997 (AG), 09/03/1997 (AG), 18/03/1998 (AG), 02/07/2006 (AG), 13/09/2008 (Rebeyrol Christian), 14/03/2009 (AG), 13/06/2009 (AG), 18/03/2010 (AG), 06/04/2010 (AG) - Saint-Georges de Rex 13/07/1989 (NT) - Villiers en Bois 18/03/2005 (AG), 15/03/2009 (AG), 18/03/2010 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Menophra abruptaria (Thunberg, 1792)
Metriotes lutarea (Haworth, 1828)

Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce dont le statut est à définir dans notre région.




lire la suite de l'article : Metriotes lutarea (Haworth, 1828)
Mimas tiliae (Linnaeus, 1758)
Sphinx du tilleul

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible d’avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Pris à Niort du 15 avril au 18 mai, et du 11 juillet au 10 août (Gelin). Chenille sur ulmus, alnus, tilia, betula, etc. Elle est visible en juin puis en septembre. Commun dans toute la région. La forme typique, à couleur foncière verdâtre et à bande médiane de l’aile supérieure ininterrompue, est la plus commune. L’espèce varie par la couleur et par le dessin. Quand la bande médiane reste entière, mais devient d’un brun vif, c’est l’aberration brunnescens Stgr. La bande peut s’évider par le milieu, et se diviser en deux macules : c’est alors l’aberration maculata Wallgr. ; la macule supérieure peut subsister seule et c’est l’aberration ulmi Stgr. Ajoutons que maculata et ulmi peuvent être viridescens ou brunnescens, selond que le fond et la fascie sont verdâtres ou bruns. Toutes ces formes, plus ou moins accusées, se rencontrent dans la zone océanique. Elles affectent indifféremment les deux générations.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Sphinx du tilleul. Eurasiatique. Toute l’Europe et toute la France. L’imago est visible en III-IX, en deux générations. Le sphinx du tilleul peut se rencontrer en milieu urbanisé, surtout là où des tilleuls ont été plantés. Peuple les jardins, les haies, les avenues bordées d’arbres, les parcs et les bois de feuillus. Chenille sur Ulmus, Alnus, Tilia, Betula, etc, en V-X.

I. Commun et répandu dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Beauvoir sur Niort 30/03/1948 (MG) - Chauray 30/06/2007 (chenille) (Réaud Michel et Geneviève) - La Crèche 15/08/1971 (NT), 29/07/1976 (NT), 18/04/1981 (NT) - La Mothe Saint-Héray 11/07/1971 (NT) - Magné 25/07/1969 (NT) - Mauzé-Thouarsais 14/07/2007 (CL) - Niort 15/07/1942 (MG), 31/03/1949 (MG), 22/08/1960 (MG), 28/08/1963 (NT), 25/05/1968 (NT), 02/08/1968 (NT), 17/07/1969 (NT), 17/07/1971 (MG), 14/07/1972 (MG), 01/09/1994 (AG), 12/09/1995 (AG), 07/05/1996 (AG), 16/05/1996 (AG), 13/06/1996 (AG), 15/06/1997 (AG), 11/05/1998 (AG), 12/08/1999 (AG), 26/04/2008 (AG) - Saint-Génard 27/09/2009 (Rousseau Astrid) - Saint-Jean de Thouars 25/08/1997 (AG) - Sainte-Blandine 19/07/1969 (NT) - Villiers en Bois 14/07/1971 (MG), 21/05/2010 (AG), 07/07/2010 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Mimas tiliae (Linnaeus, 1758)
Minois dryas (Scopoli, 1763)
Grand nègre des bois

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Bois et forêts. Vole dans les sous-bois ; se pose sur les bruyères en fleurs. Chenille sur lolium perenne et tremulentum, avena elatior. Elle est visible en juin. "Cette espèce varie beaucoup pour la grandeur des ailes, pour le développement des ocelles pupillés de bleu, quelquefois réduits à deux simples points noirs chez les mâles ; d’autres fois formant, chez les femelles, des taches très grosses, et près de se rejoindre l’une de l’autre au moyen d’une tache supplémentaire qui peut se développer sur le sommet de la seconde macule". (Oberthur, Lépid. comp., p.283.)

Deux-Sèvres : Rare et localisé : Bois du Fouilloux près La Mothe (Maillard), forêt de Chizé, 05/07/1904 (Sauvaget).

Vienne : Rouillé (Gelin).

Charente-Maritime : Royan (S. et B.).

Charente : Commun dans les marais et dans les bois de la Charente et de la Vienne (Obth.).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Grand nègre des bois. Espèce localisée en Europe centro-méridionale, disparue du Luxembourg. Encore bien présente dans le sud de la France, mais en fort déclin au nord. Fréquente les prairies et bois clairs herbeux. Période de vol : VII-VIII. Chenille sur graminées, notamment Arrhenatherum elatius.

I. La Mothe Saint-Héray (Maillard) - Villiers en Bois 05/07/1904 (Sauvaget). Considéré comme rare et localisé (G&L 1912).

II. Marigny 25/05/1993 (CL) - Villiers en Bois 08/08/1950 (MG), 08/08/1950 (MG), 21/07/1953 (MG), 20/07/1955 (MG), 28/07/1955 (MG), 09/08/1958 (MG), 21/07/1959 (MG), 15/08/1970 (NT), 08/08/1971 (NT), 26/07/1975 (NT), 08/08/1984 (CL), 27/07/1994 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Minois dryas (Scopoli, 1763)
Mythimna l-album (Linnaeus, 1767)
Crochet blanc

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à octobre en deux générations. Chenille sur dactylis glomerata, agropyrum pungens ou chiendent panaché. Elle est visible en juin. Répandu et très commun dans toute la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Crochet blanc. Eurasiatique. Occupe toute l’Europe. En France, espèce commune un peu partout, sauf dans le nord et en altitude. Espèce hygrophile en plaine, prairies humides, bords des ruisseaux et en zones cultivées plus ou moins abandonnées. Espèce migratrice dans les zones plus xérothermiques. Espèce plurivoltine, présence continue sur le pourtour méditerranéen. Vol en V-X en deux générations ailleurs. Chenille hivernante sur diverses graminées spontanées, en VI.

I. Répandu et très commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 10/2005 (Wilding Neil) - Boussais 25/09/2008 (CL) - La Crèche 18/08/1971 (NT), 18/09/1971 (NT), 07/10/1971 (NT), 21/09/1983 (NT), 01/10/1983 (NT) - Marnes 18/06/2005 (CL) - Moutiers sous Argenton 18/06/1998 (CL) - Niort 10/10/1996 (AG), 10/08/1997 (AG), 10/09/2006 (AG), 30/08/2009 (Rebeyrol Christian) - Sainte-Blandine 14/07/1983 (NT) - Villiers en Bois 30/08/2005 (AG), 25/05/2009 (AG), 22/06/2009 (AG), 11/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Mythimna l-album (Linnaeus, 1767)
Nebula salicata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Observations récentes :
Observations de Ducept Samuel :
Montamisé (86) - 14/05/2010

lire la suite de l'article : Nebula salicata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Neosphaleroptera nubilana (Hübner, 1799)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Répandue en Europe. Un peu partout en France sauf les contrées méditerranéennes les plus littorales. Période de vol : VII. Chenille sur Crataegus, Prunus, Malus, Pirus.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Neosphaleroptera nubilana (Hübner, 1799)
Noctua comes (Hübner, 1813)
Hulotte

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Répandu mais rare partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Hulotte, la Suivante. Méditerranéo-asiatique. Presque toute l’Europe, excepté le nord-est. En France, elle est commune un peu partout. Peu exigeante écologiquement, elle se rencontre fréquemment en ville, dans les jardins et les parcs, mais aussi dans les ripisylves et prairies mésophiles de plaine et, plus en altitude, dans les stations ouvertes ou arbustives plus sèches. Espèce univoltine, qui effectue une diapause estivale en plaine, en V-IX. La chenille, polyphage, consomme de nombreuses plantes basses, notamment les plantes cultivées des jardins !

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2004 (Wilding Neil) - Chizé 11/06/1970 (NT), 09/07/1970 (NT), 03/07/1971 (NT) - La Mothe Saint-Héray 23/07/1970 (NT) - Marigny 01/10/2009 (AG) - Marnes 02/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 27/07/1997 (CL) - Niort 15/08/1940 (MG), 04/07/1969 (NT), 18/09/1969 (NT), 11/07/1970 (NT), 31/05/1971 (NT), 29/09/1971 (NT), 19/08/1972 (NT), 16/06/1982 (NT), 06/07/1983 (NT), 22/07/1983 (NT), 11/02/1993 (AG), 03/05/1993 (AG), 05/06/1993 (AG), 13/06/1993 (AG), 14/07/1993 (AG), 20/07/1993 (AG), 01/08/1996 (AG), 30/05/1997 (AG), 09/05/2006 (AG), 27/05/2006 (AG), 19/08/2008 (Rebeyrol Christian), 12/10/2008 (AG), 18/04/2009 (AG), 09/10/2010 (AG) - Saint-Jean de Thouars 15/08/1997 (AG) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Villiers en Bois 14/06/2009 (AG), 05/07/2009 (AG), 11/09/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Noctua comes (Hübner, 1813)
Nola confusalis (Herrich-Schäffer, 1847)
Nole confuse, Nole crêtée, Nole Aigrette

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin. Chenille sur lichens de quercus, carpinus. Elle est visible en juin puis en octobre.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Nole confuse, La Nole crêtée, La Nole Aigrette. Répandue dans toute l’Europe jusqu’à l’Oural et la Turquie, absente du nord-ouest de la Scandinavie et très localisée dans la péninsule ibérique. Partout en France, sauf en Corse. Fréquente les bois ombreux, les vallées fraîches et humides jusqu’à 1 500 m d’altitude. Période de vol : IV-VI. Chenille sur Quercus, Alnus, Tilia.

II. Beaussais 04/2007 (Wilding Neil) - Chizé 19/04/1981 (NT) – Genneton 30/04/2011 (Miteu Martine).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Nola confusalis (Herrich-Schäffer, 1847)
Nomophila noctuella (Denis & Schiffermüller, 1775)
Pyrale hybride

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Pyrale hybride. Envergure de 26 à 32 mm. L’imago est visible en IV-X. Espèce migratrice, voyageant de l’Europe méridionale et l’Afrique du Nord vers le Nord de l’Europe. Chenille polyphage sur Trifolium, Medicago, Polygonum, en VI-VIII.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Boussais 13/06/2009 (CL) - Fressines 08/08/2006 (AG), 03/07/2009 (AG) - Hanc 15/08/2002 (AG) - Magné 19/08/2010 (AG) - Niort 14/07/1969 (MG), 12/09/1969 (MG), 10/10/1971 (MG), 05/09/1980 (MG), 11/08/2006 (AG), 11/08/2007 (AG), 30/05/2009 (AG), 12/07/2009 (AG) - Saint-Maxire 14/06/1970 (MG) - Villiers en Bois 22/06/2009 (AG), 05/07/2009 (AG), 25/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Nomophila noctuella (Denis & Schiffermüller, 1775)
Nonagria typhae (Thunberg, 1784)
Noctuelle de la massette

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle de la massette. Eurasiatique. Présente dans toute l’Europe. En France, un peu partout mais, de plus en plus localisée de part l’assèchement des marécages. Espèce inféodée aux milieux humides de type phragmitaie. Espèce univoltine en VII-IX. Chenille dans la tige de Typha ou elle se chrysalide, en VI-VII.

I. Niort 29/07/1905 (HG), 15/08/1907 (Sauvaget), 26/08/1907 (HG).

II. Genneton 19/08/1996 (CL) - La Mothe Saint-Héray 22/09/1976 (NT) - Niort 21/09/1955 (MG), 10/10/1971 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 27/09/1998 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Nonagria typhae (Thunberg, 1784)
Notodonta dromedarius (Linnaeus, 1758)
Chameau

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur betula, alnus, salix, corylus. Elle est visible en juin puis en septembre. Répandu dans toute la zone, plus ou moins commun selon les localités.

Deux-Sèvres : Niort, 28/04/1905 ; 20/05/1905 ; 19/07/1904, 3 exemplaires 28/07/1908 ; 20/08/1906 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Chameau. Paléarctique. Partout en Europe et en France jusqu’à 2500 m. Fréquente tous typs de milieux. Espèce bivoltine en V-VI puis en VII-VIII. Chenille sur Salix, Betula, Alnus, Quercus.

I. Répandu dans toute la zone, plus ou moins commun selon les localités (G&L 1912). Niort 19/07/1904 (HG), 28/04/1905 (HG), 20/05/1905 (HG), 20/08/1906 (HG), 3 ex. 28/07/1908 (HG).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Bessines 29/07/1971 (NT), 11/08/1972 (NT), 05/08/1983 (NT) - Chizé 23/04/1982 (NT) - Coulon 26/07/1989 (CL) - Genneton 19/08/1996 (CL) - La Chapelle-Bâton 30/07/1997 (AG), 08/08/1997 (AG) - La Mothe Saint-Héray 28/05/1970 (NT), 11/06/1971 (NT), 28/05/1973 (NT), 26/06/1973 (NT), 13/08/1980 (NT), 31/05/1981 (NT), 05/06/1981 (NT), 19/05/1982 (NT), 16/07/1982 (NT) - Magné 11/07/1971 (NT) - Niort 17/07/1971 (NT), 04/06/1983 (NT) - Saint-Georges de Rex 14/06/1983 (NT) - Secondigny 30/07/2008 (CL), 06/08/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Notodonta dromedarius (Linnaeus, 1758)
Notodonta ziczac (Linnaeus, 1758)
Bois veiné

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Chenille sur salix, populus. Elle est visible de juin à octobre. Répandu dans toute la région, mais d’abondance très inégale.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Bois veiné. Toute l’Europe et toute la France jusqu’à 2000 m. Fréquente un grand nombre de types de milieux. Espèce univoltine ou bivoltine en IV-VIII. Chenille sur Populus tremula, Salix caprea.

I. Répandu dans toute la région, mais d’abondance très inégale (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/06/2006 (CL) - Beaussais 07/2000 (Wilding Neil) - Bessines 29/07/1971 (NT) - La Chapelle-Bâton 27/05/1995 (CL) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 12/05/1982 (NT) - La Mothe Saint-Héray 27/06/1990 (CL), 15/05/1992 (CL) - Magné 19/08/2010 (AG) - Mauzé-Thouarsais 27/08/2008 (CL) - Niort 15/05/1968 (NT), 17/05/1982 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 15/07/1987 (CL) - Secondigny 22/04/2004 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Notodonta ziczac (Linnaeus, 1758)
Nycteola revayana (Scopoli, 1772)
Sarrothripe de Revay

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à avril puis de juillet à octobre (hiverne, reparaît et pond au printemps). Chenille sur quercus. Elle est visible en juin. Sans doute répandu dans toute la région. La forme type, dont les ailes antérieures sont d’un gris plus ou moins unicolore, provient de chenilles ayant vécu sur le chêne. La v. ilicana F. a, sur les ailes antérieures, quelques points noirs bien marqués ; fusculana Schm. a la bande médiane rougeâtre ; ramosana Hb. a, sur les ailes antérieures, une bande brune longitudinale divisée en 3-4 rameaux.

  • Deux-Sèvres : 1 ex. fusculana à Bessines : 21/12/1911 (Lacr.).

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Sarrothripe de Revay. Euro-sibérienne. Largement répartie en Europe jusqu’en Afrique du Nord ainsi qu’au Moyen-Orient. En France, partout y compris en Corse. Espèce extrêmement variable en dessins et coloris des ailes. Cette espèce affectionne bois et forêts de chênes. Espèce bivoltine en VII-VIII puis en IX-X, III-V (hiverne puis reparaît au printemps). Chenille sur différentes espèces de Quercus.

I. Bessines 1 ex. fusculana 21/12/1911 (Lacroix).

II. Beaussais 06/1999 (Wilding Neil) – Niort 20/03/2010 (Rebeyrol Christian).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Nycteola revayana (Scopoli, 1772)
Nycteola siculana (Fuchs, 1899)
Nyctéole du Peuplier

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à avril puis de juillet à octobre (hiverne, reparaît et pond au printemps). Chenille sur salix. Elle est visible en juin. La v. dilutata Hb. a le fond gris, traversé par une bande brune.

  • Deux-Sèvres : Assez commun fin mars-avril, juillet puis du 9 octobre au 20 décembre (Gelin).

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Nyctéole du peuplier. Euro-sibérienne. Europe de l’ouest jusqu’en Sibérie. En France, large répartition de l’espèce en des endroits les plus divers, Corse comprise. C’est l’hôte des peupleraies et saulaies. Espèce confondue avec N. asiatica. Espèce bivoltine en VI-VIII puis en IX-X, III-V (hiverne et reparaît au printemps). Chenille sur Salix et Populus.

I. Assez commun fin mars-avril, juillet puis du 9 octobre au 20 décembre (HG).

II. Le Chillou 20/08/1993 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Nycteola siculana (Fuchs, 1899)
Nymphalis polychloros (Linnaeus, 1758)
Grande tortue

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet puis de août à septembre en deux générations. Hiverne et reparaît nombreux en avril et mai. Avenues, jardins ; recherche les plaies suintantes des arbres cariés, les fruits tombés et pourris dans les vergers. Chenille sur ulmus, salix, pirus, malus. Elle est visible en juin puis en août. Répandu et commun partout, polychloros a été pris plusieurs fois à Auzay à un piège lumineux (Lucas), ce qui confirme les habitudes de vol nocturne de certains papillons du groupe vanessa.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Grande tortue. Répandue dans le sud et le centre de l’Europe, en déclin dans le nord-ouest, migratrice rare au Danemark et en Norvège. En France, répandue mais en déclin dans le tiers nord. Fréquente les bois clairs, les forêts riveraines, les vergers et les landes arbustives. En grand nombre certaines années, par exemple en 2007 (AG). Espèce monovoltine en II-X. Chenille sur Ulmus, Salix, Prunus.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Argenton les Vallées 23/03/2011 (Courtin Bernard) - Boismé 15/04/2010 (Rolland Ludovic) – Chanteloup 24/06/2006 (Bonnet Stéphane) - Clessé 06/07/2010 (Rolland Ludovic) – Genneton 17/04/2011 (Miteu Martine) - La Crèche 29/05/2007 (NT), 09/04/2011 (Debordes Laurent) - Magné 03/07/1969 (NT) - Ménigoute 31/10/2011 (NT) - Niort 15/05/1930 (MG), 22/06/1948 (MG), 15/07/1954 (MG), 06/07/1963 (MG), 05/07/1964 (MG), 13/07/1964 (MG), 16/07/1980 (NT), 18/05/1989 (chenille) (AG), 18/05/2006 (chenille) (AG), 07/04/2007 (AG), 20/03/2010 (AG) – Pamproux 26/04/2010 (Debordes Laurent) - Pierrefitte 21/04/2010 (Rolland Ludovic) – Prailles 04/04/2011 (Debordes Laurent) - Sainte-Radegonde 09/04/2010 (Meyer Daniel) - Villiers en Bois 04/03/2007 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Nymphalis polychloros (Linnaeus, 1758)
Ocneria rubea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Bombyx rubicond

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Chenille sur quercus, rubus, arbustus. Elle est visible en juin. Espèce rare et très localisée.

Deux-Sèvres : Niort, 2 exemplaires le 28/07/1907 et 29/07/1909 (Gelin).


Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux-Sèvres : Amuré, 25/06/1927 (du Dresnay).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux exemplaires fin juillet à Longré et Aigre (Charente).


Etat des connaissances en 1998 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Partout dans la région ; commun en forêt des Moulières (Vienne) et dans celle des Combots d’Ansoine (La Coubre, près de Royan (17)).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Bombyx rubicond, le Liparis rosâtre. Méditerranéenne. Sud de l’Europe. En France, présente surtout méridionale. Fréquente les bois clairs et thermophiles, les garrigues. Espèce univoltine ou bivoltine en V-VII puis en IX-X. Chenille sur divers arbres et arbustes comme Quercus, Arbustus unedo, Pistacia.

I. Espèce rare et très localisée (G&L 1912). Amuré 25/06/1927 (du Dresnay).

II. Availles-Thouarsais 24/07/1998 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Ocneria rubea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Oegoconia quadripuncta (Haworth, 1828)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 11-17 mm. Espèce cosmopolite répandue en Europe. Période de vol : V-VIII. Chenille dans la litière se nourissant de feuilles en décomposition.

II. Beaussais 09/2005 (Wilding Neil) - Niort 02/06/2003 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Oegoconia quadripuncta (Haworth, 1828)
Oncocera semirubella (Scopoli, 1763)
Phycide incarnat

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phycide incarnat. Envergure : 25-32 mm. L’imago est visible en III puis V-VI puis VII-X en plusieurs générations. Chenille sur Medicago lupulina, Ulex, Erica, Potentilla tormentilla, Lotus, Trifolium, Ononis, Hippocrepis, Medicago, en VI.

I. Assez commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Bessines 02/09/1971 (NT) - Chizé 07/07/1972 (NT) - Cours 11/09/2010 (AG) - Hanc 15/08/2002 (AG) - Le Vanneau-Irleau 30/06/1969 (NT), 20/08/1971 (MG) - Magné 19/08/2010 (AG) - Mauzé-Thouarsais 22/08/2002 (CL) - Niort 15/08/2010 (AG) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG) - Villiers en Bois 19/06/1949 (NT), 25/06/2001 (AG), 30/08/2005 (AG), 09/09/2005 (AG), 14/06/2009 (AG), 22/06/2009 (AG), 11/09/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Oncocera semirubella (Scopoli, 1763)
Operophtera brumata (Linnaeus, 1758)
Cheimatobie hyémale

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de octobre à janvier. La chenille est très nuisible ; elle vit en mai et juin sur presque tous les arbres fruitiers, dont elle agglomère les feuilles et les fleurs. Commun partout. Le papillon se pose, les ailes étendues, sur les murs, le tronc des arbres, etc.

Deux-Sèvres : Niort, en octobre, novembre, décembre, janvier, 05/01/1908 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène Brumeuse. Circum-paléarctique. Largement répandue en Europe. Répandue presque partout en France. Fréquente les bois de feuillus, les bocages, les milieux urbains. La femelle est aptère. Espèce univoltine en XI-II. Hiverne au stade de l’œuf. Chenille sur de nombreux arbres et arbustes, en V-VI.

I. Commun partout (G&L 1912). Niort, en 10, 11, 12, 01, 05/01/1908 (HG).

II. Availles-Thouarsais 29/11/1995 (CL) - Beaussais 12/2005 (Wilding Neil) - La Crèche 23/11/1981 (NT) - La Mothe Saint-Héray 18/11/1970 (NT), 28/11/1970 (NT), 26/11/1995 (CL), 19/12/1995 (CL) - Niort 12/12/1973 (NT), 18/12/1973 (NT), 15/11/1974 (NT), 24/12/1974 (NT), 30/11/1975 (NT), 28/12/1980 (NT), 19/12/1983 (NT), 18/08/1993 (AG), 30/12/2000 (AG), 09/12/2007 (AG), 29/11/2009 (AG) - Villiers en Bois 11/12/1971 (NT), 26/03/2003 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Operophtera brumata (Linnaeus, 1758)
Opisthograptis luteolata (Linnaeus, 1758)
Citronnelle rouillée, Phalène de l’Alisier

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Dans les haies et les bois. Chenille sur prunus spinosa, corylus, crataegus, etc. Elle est visible en juin puis en octobre. Répandu et très commun dans toute la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Citronnelle rouillée, la Phalène de l’alisier. Largement répandue en Europe. Partout en France. Fréquente les bois, les forêts de feuillus, les parcs, les jardins, les prairies. Espèce bivoltine en IV-VI puis en VIII-IX. Hiverne au stade de chenille ou de chrysalide. Chenille sur Crataegus, Prunus, Corylus, Sorbus, Rosa, Lonicera, Acer, Tilia, Salix, Cotoneaster, Pyracantha…

I. Répandu et très commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/08/2002 (CL), 20/04/2007 (CL), 07/09/2007 (CL) - Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Boussais 27/06/2008 (CL) - Chizé 28/05/1976 (NT), 30/05/1981 (NT) - La Crèche 25/05/1973 (NT) - Magné 09/06/1970 (NT) - Mauzé-Thouarsais 21/04/2007 (CL), 14/07/2007 (CL) - Moutiers sous Argenton 27/04/2008 (CL) - Niort 16/08/1948 (NT), 21/04/1957 (NT), 18/06/1957 (NT), 31/08/1968 (NT), 15/06/1971 (NT), 21/05/1976 (NT), 11/05/1982 (NT), 01/08/1996 (AG), 04/06/2006 (AG), 29/05/2010 (AG) - Saint-Jean de Thouars 14/07/1992 (AG), 23/08/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 02/05/2000 (CL) - Secondigny 06/08/2006 (CL), 04/06/2008 (CL) - Villiers en Bois 26/04/1969 (NT), 02/06/1970 (NT), 05/06/1970 (NT), 28/05/1976 (NT), 15/05/1982 (NT), 30/08/2005 (AG), 09/06/2006 (AG), 21/04/2009 (AG), 31/05/2009 (AG), 14/06/2009 (AG), 22/06/2009 (AG), 11/09/2009 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Opisthograptis luteolata (Linnaeus, 1758)
Orgyia antiqua (Linnaeus, 1758)
Etoilée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet puis de août à septembre en deux générations. Chenille sur quercus, rosa, prunus spinosa, fagus, ulmus, genista, salix. Elle est visible en mai puis en juillet. Répandu dans toute la région, mais plus ou moins abondant selon les localités.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Etoilée, le Bombyx antique. Eurasiatique. Toute l’Europe et toute la France. Fréquente les forêts et les zones de bocage. La femelle est brachyptère. Espèce univoltine ou bivoltine en V-X. Chenille urticante sur de nombreux arbres et arbustes à feuilles caduques (Salix caprea, Prunus spinosa…).

I. Répandu dans toute la région, mais plus ou moins abondant selon les localités (G&L).

II. Beaussais 08/2003 (Wilding Neil) - La Crèche 29/06/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 08/06/1959 (MG), 12/07/1971 (NT), 01/07/1983 (NT) - Marigny 25/03/1993 (CL) - Mauzé-Thouarsais 20/07/1997 (CL) - Niort 15/06/1959 (MG), 05/10/1983 (NT) - Villiers en Bois 08/06/1959 (MG) - 01/07/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Orgyia antiqua (Linnaeus, 1758)
Orthosia cerasi (Fabricius, 1775)
Téniocampe constante

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à avril. Chenille sur quercus, fagus. Elle est visible en juin. Très commun dans toute la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Orthosie du cerisier. Eurasiatique. Toute l’Europe ainsi que toute la France. Probablement la plus commune des Orthosia. Se rencontre dans les milieux boisés, ainsi qu’en milieu urbain. Espèce univoltine, en II-V. Chenille sur essences forestières, Quercus, Salix, Ulmus, Fagus etc … en V-VI.

I. Très commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 04/2006 (Wilding Neil) - Boussais 04/03/2008 (CL) - Chizé 11/04/1981 (NT), 17/04/1982 (NT) - Fressines 15/03/2009 (AG) - La Crèche 16/03/1972 (NT), 08/03/1973 (NT), 19/03/2010 (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 17/03/1972 (NT), 21/03/1973 (NT), 12/04/1975 (NT) - Marnes 22/04/2006 (CL) - Mauzé-Thouarsais 21/04/1998 (CL), 05/05/1998 (CL), 13/03/1999 (CL), 17/03/1999 (CL) - Moutiers sous Argenton 23/03/1996 (CL), 12/04/1996 (CL) - Niort 25/03/1981 (NT), 03/04/1981 (NT), 11/05/1982 (NT), 01/03/1997 (AG), 08/03/1997 (AG), 09/03/1997 (AG), 07/04/1997 (AG), 15/04/1997 (AG), 12/01/1998 (AG) , 02/03/2010 (Rebeyrol Christian) - Saint-Jean de Thouars 13/03/2005 (AG), 23/08/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 22/04/1990 (CL), 12/03/2000 (CL), 10/03/2001 (CL) - Sainte-Verge 12/03/2000 (CL), 18/03/2005 (CL) - Secondigny 22/04/2004 (CL) - Villiers en Bois 12/04/1971 (NT), 13/04/1971 (NT), 04/04/1981 (NT), 18/03/2005 (AG), 18/03/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Orthosia cerasi (Fabricius, 1775)
Orthosia cruda (Denis & Schiffermüller, 1775)
Téniocampe ambigüe

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à avril. Chenille sur acer, quercus. Elle est visible en juin. Répandu et commun dans toute la région. Varie du brun au verdâtre (Lucas).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Téniocampe ambiguë. Méditerranéo-asiatique. En Europe, c’est une espèce largement répandue. En France, cette espèce printanière est l’une des plus communes. Hygrophile elle occupe les milieux forestiers jusque dans les zones urbaines. On récolte des adultes de cette espèce facilement en battant les chatons de saules en IV (NT). Espèce univoltine, en II-V. Chenille sur Betula, Acer, Salix, Tilia et Crataegus, en IV-V.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 04/2006 (Wilding Neil) - Etusson 10/03/2001 (CL) - Marnes 22/04/2006 (CL), 28/04/2006 (CL) - Niort 18/07/1970 (NT), 01/03/1997 (AG) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG) - Taizé 28/03/1998 (CL) - Villiers en Bois 03/04/1971 (NT), 07/04/1971 (NT), 17/03/1972 (NT), 18/03/2005 (AG), 10/03/2007 (AG), 15/03/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Orthosia cruda (Denis & Schiffermüller, 1775)
Orthosia gothica (Linnaeus, 1758)
Gothique

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à avril puis de juillet à septembre en deux générations. Chenille sur rumex, galium, genista, quercus. Elle est visible en juin. Répandu partout ; la deuxième génération est la plus abondante en Bretagne, et la première en Poitou. L’aberration gothicina H.S. (signes noirs des ailes antérieures réduits à des points isolés) a fourni deux exemplaires à Angers (Delah.) et un exemplaire à Niort (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Gothique. Eurasiatique. Toute l’Europe et toute la France et souvent très commune en de nombreuses régions. Occupe les régions boisées, les prairies, les clairières et atteint les hauts sommets en montagne. L’adulte visite au crépuscule et en soirée les chatons de saule. L’imago est visible en III-IX, en deux générations. Chenille polyphage sur plantes basses et arbustes, Medicago, Genista, Rumex, Galium, Sorbus, Prunus, Tilia, Quercus, etc, en IV-VI.

I. Répandu partout (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 16/04/2002 (CL), 31/03/2003 (CL) - Beaussais 02/2008 (Wilding Neil) - Chizé 04/04/1980 (NT), 17/04/1982 (NT), 13/03/1989 (NT) - La Crèche 16/03/1972 (NT), 09/06/1983 (NT) - La Mothe Saint-Héray 25/03/1971 (NT), 21/03/1973 (NT), 23/03/1973 (NT), 27/03/1973 (NT) - Moutiers sous Argenton 25/03/1996 (CL), 23/05/1996 (CL) - Niort 06/04/1971 (NT), 09/04/1971 (NT), 29/03/1976 (NT), 01/03/1997 (AG), 07/04/1997 (AG), 08/04/2006 (AG), 15/03/2008 (AG), 06/04/2010 (AG) -Saint-Jean de Thouars 13/03/2005 (AG) - Saint-Martin d’Entraigues 06/05/2010 (chenille) (Conort Nadège) - Saint-Maurice la Fougereuse 10/03/2001 (CL) - Sainte-Verge 18/03/2005 (CL) - Souvigné 20/04/1984 (NT) - Villiers en Bois 01/05/1970 (NT), 12/04/1971 (NT), 14/04/1971 (NT), 16/04/1971 (NT), 17/04/1971 (NT), 18/04/1971 (NT), 19/04/1971 (NT), 04/04/1981 (NT), 23/04/1982 (NT), 18/03/2005 (AG), 15/03/2009 (AG), 18/03/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Orthosia gothica (Linnaeus, 1758)
Orthosia incerta (Hufnagel, 1766)
Orthosie variable

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à avril. Chenille sur quercus, ulmus, populus, betula. Elle est visible en juin. Commun dans la zone, avec l’aberration fuscata Hw, dont les ailes antérieures sont d’un brun uniforme, et l’aberration nebulosus Hw, ayant les ailes antérieures gris lilas, avec une bande médiane brune interrompue au milieu et 3 macules, également brunes, alignées dans la marge et autres formes intermédiaires. La variation pallidior Stgr, beaucoup plus claire, a été prise en Vendée (Lucas).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Inconstante. De nombreuses aberrations « sans intérêt » ont été nommées par les descripteurs, c’est une manière d’encombrer la nomenclature inutilement (NT). Eurasiatique. Toute l’Europe et toute la France. Espèce à très variable. En milieu forestier, dans les prairies mésophiles à méso-hygrophiles. Espèce univoltine, en II-V. Chenille polyphage sur de nombreuses essences dont Quercus, Betula, Tilia, Salix, Prunus spinosa, Crataegus monogyma etc, en V-VII.

I. Commun dans la zone (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 18/03/2003 (CL) - Beaussais 04/2006 (Wilding Neil) - Cersay 16/07/1990 (CL) - Chizé 17/04/1969 (NT), 01/04/1971 (NT), 14/04/1971 (NT), 11/04/1981 (NT), 13/03/1989 (NT) - Etusson 10/06/1983 (CL) - Fressines 15/03/2009 (AG) - La Crèche 16/03/1972 (NT), 06/04/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 02/05/1970 (NT), 23/03/1973 (NT), 27/03/1973 (NT), 09/04/1981 (NT), 16/03/1982 (NT), 26/03/1982 (NT), 30/04/1982 (NT), 05/04/1985 (NT), 25/03/1996 (CL), 04/06/1996 (CL) - Niort 06/04/1971 (NT), 09/04/1971 (NT), 13/03/1975 (NT), 25/03/1981 (NT), 13/03/1982 (NT), 19/03/1983 (NT), 01/03/1997 (AG), 02/04/1997 (AG) - Saint-Jean de Thouars 14/04/1992 (AG) - Sansais 06/07/1970 (NT) - Taizé 28/03/1998 (CL) - Villiers en Bois 09/04/1971 (NT), 12/04/1971 (NT), 25/04/1971 (NT), 13/03/1997 (AG), 18/03/2005 (AG), 10/03/2007 (AG), 15/03/2009 (AG), 18/03/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Orthosia incerta (Hufnagel, 1766)
Orthosia miniosa (Denis & Schiffermüller, 1775)
Orthosie rougeoyante

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Orthosie rougeoyante. Méditerranéo-asiatique. Toute l’Europe et toute la France, mais moins fréquente que les autres Orthosia. Occupe les milieux forestiers, ripisylves et milieux urbains arborés. Butine le soir les chatons de saule. Espèce univoltine, en III-V. Chenille sur Acer, Populus, Quercus, Ulmus, Prunus, en V-VI.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 18/03/2003 (CL) - Beaussais 04/2007 (Wilding Neil) - Cersay 12/07/1982 (CL) - Chizé 18/04/1971 (NT), 13/07/1989 (NT) - Etusson 10/06/1983 (CL) - Fressines 15/03/2009 (AG) - La Crèche 04/03/1972 (NT), 08/03/1972 (NT), 16/03/1972 (NT) - La Mothe Saint-Héray 27/03/1994 (NT) - Marnes 22/04/2006 (CL) - Moutiers sous Argenton 25/03/1996 (CL) - Saint-Maurice la Fougereuse 01/05/1997 (CL) - Taizé 28/03/1998 (CL) - Villiers en Bois 13/03/1997 (AG), 03/04/1997 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Orthosia miniosa (Denis & Schiffermüller, 1775)
Orthosia munda (Denis & Schiffermüller, 1775)
Proprette

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à avril. Chenille sur quercus, tilia, fagus, populus. Elle est visible en juin.

Deux-Sèvres : Peu commun à Niort : 24/03/1905, 2 exemplaires ; 30/03/1907 (Gelin).

Charente-Maritime : Royan (B. et S.).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Proprette. Eurasiatique. Toute l’Europe et en France, un peu partout sauf sur le pourtour méditerranéen. Elle fréquente les milieux forestiers frais et les prairies avoisinantes, jusqu’en milieu urbain. L’aberration immaculata (pas rare) est souvent confondue avec d’autres espèces d’Orthosia (NT). Espèce univoltine, en III-V. Chenille sur Quercus, Tilia, Fagus, Prunus spinosa, Ulmus, Salix, Populus, en V-VI.

I. Peu commun à Niort 2 ex. 24/03/1905 (HG), 2 ex. 04/04/1905 (HG), 30/03/1907 (HG).

II. Beaussais 04/2006 (Wilding Neil) - Chizé 01/04/1971 (NT), 17/04/1982 (NT) - La Crèche 14/03/1972 (NT), 04/04/1986 (NT) - La Mothe Saint-Héray 23/03/1973 (NT), 27/03/1973 (NT), 31/03/1973 (NT), 22/03/1974 (NT), 05/04/1985 (NT) - Marnes 22/04/2006 (CL) - Mauzé-Thouarsais 17/03/1999 (CL) - Moutiers sous Argenton 07/03/1997 (CL) - Niort 22/03/1974 (NT), 01/03/1997 (AG) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 08/04/1987 (CL), 01/05/1997 (CL), 12/03/2000 (CL) - Taizé 28/03/1998 (CL) - Villiers en Bois 13/03/1997 (AG), 18/03/2005 (AG), 15/03/2009 (AG), 18/03/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Orthosia munda (Denis & Schiffermüller, 1775)
Orthotaenia undulana (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 15-20 mm. Répandue dans presque toute l’Europe. Largement répandue en France, y compris en Corse. Période de vol : V-VII. Chenille sur Vaccinium, Myrica, Betula, Pinus, Juniperus, Teucrium, Alnus, Ulmus, Acer, Hippophae, Ribes, Rubus, Epilobium, Veronica, Lycopus, Urtica, Rosa.

I. Amuré 17/06/1911 (DL).

II. Secondigny 30/07/2007 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Orthotaenia undulana (Denis & Schiffermüller, 1775)
Orthotelia sparganella (Thunberg, 1788)
Observations récentes :
Observation de West Hazel - La Clotte (17) - 25/07/2016

lire la suite de l'article : Orthotelia sparganella (Thunberg, 1788)
Paidia rica (Freyer, 1858)
Souris

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Chenille sur lichens des murs (marchantia). Elle est visible en juin. Répandu et abondant dans toute la région au sud de la Loire.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Souris. Restreinte à l’Europe, de l’Espagne jusqu’à l’Autriche. En France dans le centre et le Sud, non signalée de Corse. Espèce univoltine en VI-VIII. Chenille sur mousses, hépatiques et lichens.

I. Répandu et abondant dans toute la région au sud de la Loire (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Cersay 10/06/1975 (CL) - Marnes 04/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 27/07/1997 (CL), 13/08/1999 (CL) - Niort 10/08/1948 (MG), 17/08/1948 (MG), 26/08/1964 (NT), 19/08/1969 (NT), 26/07/1970 (MG), 06/08/1970 (MG), 06/09/1972 (MG), 03/08/1997 (AG), 15/07/2000 (AG) - Sainte-Blandine 10/08/1969 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Paidia rica (Freyer, 1858)
Panolis flammea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Ardente, Pityphage

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ardente, la Pityphage. Eurasiatique. Répandue en Europe et en France. C’est la noctuelle par excellence inféodée aux pins. On la trouve dans les forêts de résineux. Egalement dans les bois mixtes installés sur sol sablonneux. Jusqu’à 1700 m d’altitude. Espèce univoltine, en II-V. Chenille sur Pinus sylvestris, P. monticola, Picea abies, Cedrus, en VI-VII.

I. Echiré 21/03/1929 (du Dresnay) - Niort 08/04/1907 (HG), 02/05/1908 (HG), 2 ex. 20/04/1909 (HG).

II. Availles-Thouarsais 16/04/2002 (CL) - Chizé 11/04/1981 (NT) - La Crèche 03/10/1971 (NT), 15/10/1979 (NT) - La Mothe Saint-Héray 07/10/1969 (NT), 09/04/1981 (NT) - Secondigny 28/04/2006 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Panolis flammea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Papilio machaon (Linnaeus, 1758)
Machaon

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Jardins et champs. Le papillon aime à sucer les fleurs de trèfles, luzernes, lychnides, vipérine, du cirse acaule, des sedum. La chenille vit sur daucus, foeniculum, pimpinella, saxifraga, seseli et diverses autres ombellifères ; sur notre littoral, elle doit manger crithmum maritimum, cité par Vérity comme alimentant exclusivement cette chenille sur la côte toscane. Elle est visible de mai à juillet puis de août à octobre. Cette espèce est répandue et assez abondante dans la région. Dans quelques exemplaires la ligne noire qui limite intérieurement la rangée des macules bleues s’élargit vers son milieu en denticulations dont la pointe se rapproche beaucoup du trait noir de la cellule discoïdale et même peut confluer avec lui. Cette aberration, dont on a retrouvé quelques exemplaires dans toute la région, a été rattachée à tort à sphirus Hb., pour laquelle ce rapprochement n’a pas lieu. Elle offrirait plutôt, mais sous ce seul rapport, quelque analogie avec asiatica Mén. et hospitonides Obth. Plus répandue est la variation burdigalensis Trimoulet, qui comprend des individus de la seconde génération dont la couleur foncière est d’un jaune orangé plus ou moins foncé. (La dénomination burdigalensis est synonime de aurantiaca Speyer, et de crocea Guenée. Mais cette dernière est de 1867, alors que le Catalogue de Trimoulet figure dans la livraison des Actes de la Société Linéenne de Bordeaux datée du 1er avril 1858. - Le nom aurantiaca Speyer date aussi de l’année 1858). Nos exemplaires de burdigalensis ne présentent qu’en dessus leur teinte plus rembrunie, le dessous restant de même nuance que dans la forme typique. En Vendée on rencontre environ un burdigalensis sur dix machaons capturés (Lucas). Près de l’angle apical des ailes supérieures, le premier intervalle jaune qui précède la bande foncée marginale est normalement occupé par un gros point noir, qui touche aux deux nervures. Mais il arrive que ce point est plus petit et isolé, et que parfois il fait défaut. D’autres exemplaires, trouvés dans toute la région, mais assez rarement, offrent un second point, placé au-dessous du premier, dans le second intervalle jaune. C’est l’aberration bimaculatus Eim. - Un exemplaire pris en bordure de la forêt de Chizé à Marigny (79), le 24 août 1911, et qui se rattache, par sa teinte ochracée clair, à burdigalensis, a l’abdomen en entier jaune serin, sauf, en-dessus, une bande noirâtre basale qui expire en pointe sur le 4 ème segment. Elle peut être nommée zanclaeus, par analogie avec la forme correspondante de podalirius (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Machaon. Répandue dans toute l’Europe, espèce parfois migratrice. Partout en France, plus commun dans le sud. L’imago est visible en IV-IX, en deux générations. Jardins et champs. Le papillon aime à sucer les fleurs de trèfles, luzernes, lychnides, vipérine. La chenille vit sur Daucus, Foeniculum, Pimpinella, Saxifraga, Seseli et diverses autres Apiacées, en VI-X.

I. Répandu et abondant partout (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/04/2010 (Rolland Ludovic) - Cersay 21/07/2008 (CL), 06/05/2009 (CL) - Chambroutet 19/07/2010 (Rolland Ludovic) - Chanteloup 17/06/2006 (Bonnet Stéphane), 30/04/2005 (Bonnet Stéphane) - Chauray 10/10/1987 (chrysalide) (AG) – Cherveux 27/07/2010 (Debordes Laurent) - Chiché 30/09/2010 (Courtin Bernard) - Coulon 27/08/2009 (Petit Antoinette) - François 01/06/1968 (NT) - Genneton 18/07/2010 (Miteu Martine) - La Crèche 01/07/1971 (NT), 22/01/1984 (NT), 14/06/1984 (NT), 21/07/1990 (NT), 30/08/2009 (Chupeau Pierre) - La Mothe Saint-Héray 20/04/1968 (NT) - Magné 02/07/2005 (Breuil Sandrine) – Massais 23/07/2010 (Rolland Ludovic) - Niort 15/08/1940 (MG), 10/05/1949 (MG), 19/05/1949 (MG), 12/07/1949 (MG), 27/05/1959 (MG), 15/07/1959 (MG), 25/08/1963 (MG), 29/05/1970 (NT), 07/09/1970 (NT), 19/05/1971 (NT), 04/06/1971 (NT), 02/10/1990 (chenille) (AG), 09/05/1991 (AG), 03/10/2003 (chenille) (AG), 02/07/2004 (AG), 02/06/2010 (Rebeyrol Christian) - Pierrefite 21/04/2010 (Rolland Ludovic) - Prahecq 26/09/1992 (chenille) (AG), 24/07/1993 (AG) – Scieq 21/07/2011 (AG) - Saint-Généroux 18/04/2010 (Rolland Ludovic) - Saint-Jean de Thouars 06/09/2003 (AG) – Sainte-Blandine 06/08/1968 (NT) - Sainte-Radegonde 02/05/2010 (Meyer Daniel) - Villiers en Bois 25/05/1947 (MG) – Voultegon 21/09/2010 (Courtin Bernard), 11/06/2010 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Papilio machaon (Linnaeus, 1758)
Eugnorisma glareosa (Esper, 1788)
Noctuelle à L double

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de septembre à octobre. Chenille sur hieracum, plantago, sarothamnus. Elle est visible en juin. Répandu et commun partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle à L double. Atlanto-méditerranéenne. Largement répandue en Europe. En France, partout sauf en Corse. Hygrophile, prairies de plaines. Espèce univoltine, en IX-X. Chenille sur Hieracum, Plantago, Sarothamnus, Calluna, Gallium, Rumex, en VI.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 10/2005 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 22/09/1976 (NT) - Niort 05/09/1969 (NT), 10/10/1971 (NT), 10/10/1998 (AG) - Villiers en Bois 25/09/1970 (NT), 07/10/2005 (AG), 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eugnorisma glareosa (Esper, 1788)
Paranthrene tabaniformis (Rottemburg, 1775)

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin. Chenille dans les troncs de populus, salix, betula, etc.


Etat des connaissances en 1999 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Deux-Sèvres : Coupes relativement fraîches de Peupliers de juin à août, Marais Poitevin.

Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce rare qui n’a plus été mentionnée depuis Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Paranthrene tabaniformis (Rottemburg, 1775)
Peribatodes ilicaria (Geyer, 1833)
Boarmie de l’yeuse

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à septembre. Chenille sur quercus robur, ilex, clematis. Elle est visible en juin.

  • Charente : Jarnac (Delam.).

Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Deux-Sèvres : Echiré, août (du Dresnay).

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Boarmie de l’Yeuse. Europe centrale et méridionale mais de façon discontinue. En France, habite surtout le centre et le Midi, semblerait absente maintenant du nord de la France. Espèce liée aux feuillus en zone sèche ainsi que dans les friches broussailleuses. Espèce univoltine, exceptionnellement une génération au printemps dans le Midi de la France, en (IV-V) puis en VIII-IX. Chenille hivernante sur Quercus, Juniperus.

I. Marais d’Amuré 31/05/1913 (d’Olbreuse) - Echiré août (du Dresnay).

II. Boussais 27/08/1998 (CL) - Marnes 02/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 25/07/1997 (CL), 28/07/1997 (CL) - Niort 20/08/2008 (Rebeyrol Christian) - Prahecq 13/07/1996 (AG) - Secondigny 10/09/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Peribatodes ilicaria (Geyer, 1833)
Peribatodes rhomboidaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Boarmie rhomboïdale

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Chenille sur prunus spinosa, rubus, lonicera, genista, hedera, quercus, etc. Elle est visible en juin puis en septembre. C’est l’espèce la plus répandue et le plus commune. Un exemplaire très petit, pris à Auzay (Vendée), le 11/06/1901, a les ailes gris blanchâtre, et se rapporte à l’aberration abstersaria B. (Lucas).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Boarmie rhomboïdale. Europe centrale et méridionale, Asie Mineure jusqu’à l’Altaï où elle s’avère néanmoins assez localisée. France : elle a une large répartition en divers milieux y compris en montagne. Affectionne les bois clairs, les friches et jusqu’en milieu urbain. Espèce plurivoltine en IV-IX. La chenille hiverne. Chenille sur une grande variété d’arbres et arbustes, Hedera, Ligustrum, Betula, Abies, Cerastium, Clematis, Rubus, Rosa, Sorbus, Galium, Lonicera… La chrysalidation a lieu dans un cocon rattaché à une brindille.

I. C’est l’espèce la plus répandue et la plus commune (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Chizé 07/08/2010 (Debordes Laurent) - Cours 11/09/2010 (AG) - La Chapelle-Bâton 27/05/1995 (CL) - La Crèche 18/09/1971 (NT) - La Mothe Saint-Héray 23/05/1971 (NT), 04/09/1971 (NT), 02/09/1972 (NT), 05/07/1973 (NT), 27/05/1992 (CL) - Magné 04/06/1971 (NT), 07/05/2000 (AG), 26/05/2001 (AG), 08/05/2008 (AG) - Marigny 01/10/2009 (AG) - Mauzé-Thouarsais 14/07/2007 (CL) - Niort 09/05/1957 (MG), 23/05/1970 (NT), 11/05/1971 (NT), 17/05/1971 (NT), 23/09/1984 (NT), 21/05/1993 (AG), 04/05/1996 (AG), 17/09/1996 (AG), 16/10/1996 (AG), 19/04/1997 (AG), 30/04/1997 (AG), 18/10/1998 (AG), 30/04/2006 (AG), 12/05/2006 (AG), 14/05/2006 (AG), 10/08/2007 (AG), 06/06/2008 (Rebeyrol Christian) - 11/07/2009 (AG), 21/08/2009 (AG), 25/09/2009 (AG), 09/05/2010 (AG), 24/05/2010 (Rebeyrol Christian) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 20/05/2001 (CL), 23/08/2001 (CL) - Sansais 26/07/1994 (CL) - Secondigny 20/07/2007 (CL), 10/09/2008 (CL) - Villiers en Bois 30/05/1970 (NT), 08/06/1970 (NT), 22/06/1970 (NT), 25/06/1970 (NT), 19/05/1971 (NT), 05/07/1980 (NT), 07/10/2005 (AG), 31/05/2009 (AG), 14/06/2009 (AG), 22/06/2009 (AG), 11/09/2009 (AG), 25/09/2009 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Peribatodes rhomboidaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Perizoma albulata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Périzome du Rhinanthe

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Pelouses humides. La chenille vit dans les capsules de rhinanthus. Elle est visible en juin puis en septembre.

Deux-Sèvres : 1 exemplaire le 05/05/1912, à Chamaillard de Bessines (Gelin). 5 exemplaires le 14/05/1912, marais sud d’Amuré (Gelin, Lacroix).


Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce qui semble rare dans la région.




lire la suite de l'article : Perizoma albulata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Phalera bucephala (Linnaeus, 1758)
Bucéphale

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur quercus, populus, betula, salix. Elle est visible en juin puis en septembre. Assez commun dans toute la région.

Deux-Sèvres : Bois de la Tranchée près de Niort, accouplement, le 12/05/1895. Niort, 18/05/1907 ; 02/06/1904 ; 11/07/1907 ; 03/08/1903 ; 25/08/1908 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Bucéphale, le Porte écu jaune, la Lunule. Paléarctique. Partout en Europe et en France jusqu’à 2000 m. Fréquente les forêts de feuillus, parcs, friches... Espèce univoltine ou bivoltine en V-VI puis en VII-VIII. Chenille sur Tilia, Quercus, Betula, Fagus, Salix caprea, Populus, Ulmus…

I. Assez commun dans toute la région (G&L 1912). Bois de la Tranchée près de Niort, accouplement, 12/05/1895 (HG) - Niort 03/08/1903 (HG), 02/06/1904 (HG), 18/05/1907 (HG), 11/07/1907 (HG), 25/08/1908 (HG).

II. Beaussais 05/2006 (Wilding Neil) - Beauvoir sur Niort 13/08/1950 (NT), 18/08/1950 (NT) - Bessines 29/07/1971 (NT), 07/08/1982 (NT) - Chizé 19/05/1971 (NT) - Coulon 26/07/1990 (CL) - La Crèche 01/08/1974 (NT), 07/06/1983 (NT) - La Mothe Saint-Héray 05/06/1970 (NT), 26/08/1970 (NT) - Magné 15/07/1969 (NT) - Maisontiers 17/09/2011 (Chenille) (Debordes Laurent) - Marnes 09/06/2006 (CL) - Moutiers sous Argenton 27/04/2008 (CL) - Niort 15/07/1949 (NT), 28/05/1956 (NT), 12/06/1959 (NT), 23/05/1962 (NT), 14/06/1963 (NT), 21/04/1968 (NT), 28/05/1968 (NT), 31/07/1970 (NT), 01/08/1970 (NT), 18/05/1978 (NT), 19/05/1978 (NT), 18/08/1983 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 20/05/1991 (CL), 20/05/2001 (CL) - Sainte-Blandine 06/08/1969 (NT) - Sansais 24/09/2006 (chenille) (Vanderschueren Claire) - Secondigny 26/04/2008 (CL), 30/07/2008 (CL) - Villiers en Bois 08/06/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Phalera bucephala (Linnaeus, 1758)
Phragmatobia fuliginosa (Linnaeus, 1758)
Ecaille cramoisie

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations (quelquefois une seule). Chenille sur plantago, epilobium, lamium, rumex. Elle est visible en juin puis en octobre. Répandu et commun dans toute la région. Varie beaucoup, mais sans constituer aucune race locale.

Deux-Sèvres : Assez commun, 25/05/1907 ; 30/06/1905 ; 14/07/1903 ; 25/08/1908 ; 10/09/1904 ; varie par la ponctuation, et aussi par la bordure noire des ailes inférieures tantôt large, tantôt étroite, tantôt divisée en points plus ou moins nombreux (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ecaille cramoisie, l’Ecaille fuligineuse. Fréquente les milieux ouverts et modérément humides, par exemple sur les prairies à litière limitrophes des tourbières, le long des orées forestières et dans les jardins. L’espèce donne d’ordinaire deux générations, la seconde plus fournie que la première. L’adulte, de moeurs nocturnes, vole très occasionnellement de jour. La ponte est déposée à la face inférieure des feuilles de la plante-hôte en vastes ooplaques pouvant compter jusqu’à cinq cents oeufs. Période de vol : IV-IX, en deux générations. Chenille sur diverses plantes basses, dont Taraxacum.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912). Assez commun, sans précision de lieu 25/05/1907 (HG), 30/06/1905 (HG), 14/07/1903 (HG), 25/08/1908 (HG), 10/09/1904 (HG).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Fressines 03/07/2009 (AG) - Genneton 23/08/2008 (CL) - La Couarde 27/05/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 29/05/1972 (NT), 09/06/1983 (NT) - La Mothe Saint-Héray 04/06/1983 (NT) - Le Vanneau-Irleau 20/08/1971 (MG) - Magné 12/05/1969 (NT), 12/06/1969 (NT), 24/07/1969 (NT), 26/05/1970 (MG), 12/05/1972 (NT) - Massais 22/07/2008 (CL) - Mauzé-Thouarsais 23/07/2006 (CL), 27/07/2008 (CL) - Niort 09/05/1948 (MG), 15/07/1948 (MG), 16/07/1948 (MG), 17/07/1948 (MG), 08/06/1964 (MG), 04/08/1964 (MG), 15/05/1968 (NT), 28/05/1968 (NT), 04/06/1970 (NT), 13/05/1971 (NT), 11/04/1975 (NT), 14/08/1982 (NT), 06/04/1997 (AG) - Saint-Georges de Rex 29/07/1992 (AG) - Villiers en Bois 30/08/2005 (AG), 09/09/2005 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Phragmatobia fuliginosa (Linnaeus, 1758)
Phycita roborella (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 24-29 mm. Fréquente les zones boisées. L’imago est visible en VI-IX. Chenille sur Quercus, Pirus, Malus sylvestris … Elle est présente en VI.

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Saint-Maurice la Fougereuse 31/08/2006 (CL) - Secondigny 30/07/2007 (CL), 30/07/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Phycita roborella (Denis & Schiffermüller, 1775)
Pieris napi (Linnaeus, 1758)
Piéride du navet

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à mai puis de juillet à septembre en deux générations. Prairies, bois frais, jardins. Chenille sur brassica napus et rapa, sinapis. Elle est visible en juin et septembre. Les exemplaires de printemps ont le dessin du dessous des ailes un peu plus marqué que dans la génération estivale, qui répond à la forme napaeae Esp. Cette seconde génération donne, comme dans rapae et manni, des exemplaires de la variété quaterpuncta. J’ai rencontré dans les Deux-Sèvres quelques exemplaires de napi dont l’extrémité des nervures, fortement écrite en noir, et dilatée près de la frange, prête assez facilement à la confusion avec l’espèce asiatique (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Piéride du navet. Répandue dans toute l’Europe et dans toute la France. Très commune. L’imago est visible en III-X, en deux générations. Prairies, bois frais, jardins. Chenille sur Brassica napus et B. rapa, Sinapis, en VI IX.

I. Répandu partout (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Argenton-Château 17/04/2010 (Rolland Ludovic) – Argenton les Vallées 30/06/2011 (Courtin Bernard) - Assais les Jumeaux 24/09/2011 (Jacq Patrick) - Availles-Thouarsais 20/04/2010 (Rolland Ludovic) - Azay le Brûlé 02/05/2009 (AG), 11/08/2011 (AG) – Boussais 24/06/2009 (Rolland Ludovic), 01/07/2010 (Rolland Ludovic) – Bressuire 22/06/2009 (Séchet Vanina), 08/07/2011 (Séchet Vanina) - Cersay 16/06/1976 (CL), 21/06/1977 (CL), 18/09/1979 (CL) - Chanteloup 25/06/2007 (Bonnet Stéphane) - Chef-Boutonne 16/05/2005 (CL) - Fressines 09/09/2006 (AG) – Genneton 06/08/2010 (Miteu Martine) – La Crèche 19/03/2011 (Debordes Laurent) - La Garette 14/06/1992 (AG) - La Mothe Saint-Héray 31/03/1957 (MG), 18/04/1981 (NT) - Le Chillou 30/08/1972 (CL) - Marnes 06/05/2010 (Rolland Ludovic) - Niort 07/05/1954 (MG), 08/08/1971 (NT), 04/09/1977 (NT), 19/07/1980 (NT), 09/09/1980 (NT), 13/09/1980 (NT), 15/09/1980 (NT), 17/09/1980 (NT), 09/04/1981 (NT), 19/06/2005 (CL), 12/08/2005 (AG), 18/08/2007 (AG) - Pierrefite 21/04/2010 (Rolland Ludovic) - Saint-Georges de Rex 06/06/1982 (NT) - Saint-Lin 03/05/1997 (AG) - Saint-Maxire 01/07/1969 (NT) - Sainte-Gemme 02/04/2005 (CL) - Taizé 07/04/2007 (CL) - Villiers en Bois 02/07/1955 (MG), 20/07/1955 (MG), 06/04/1957 (MG), 03/04/1961 (MG), 08/04/1961 (MG), 29/05/1964 (MG), 16/09/2007 (AG) – Voultegon 04/07/2011 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Pieris napi (Linnaeus, 1758)
Plagodis dolabraria (Linnaeus, 1767)
Phalène linéolée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur quercus, fagus, pinus sylvestris, salix cinerea, tilia. Elle est visible en juin puis en septembre. Répandu dans toute la région sans être commun nulle part.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène linéolée, la Phalène à ailes en doloire. Répandue à travers toute l’Europe jusqu’en Asie et en Extrême-Orient. Présente partout en France, relativement localisée selon les endroits, irrégulière mais pas rare. Fréquente les bois et forêts de feuillus, pentes chaudes, prairies des vallées, bocages et parfois jardins. Espèce univoltine ou bivoltine en V-VIII suivant les régions. Chrysalide hivernante. Chenille sur Quercus, Ulmus, Lonicera, Tilia, Sorbus, Prunus.

I. Répandu dans toute la région sans être commun nulle part (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2005 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Chizé 11/06/1981 (NT) - La Chapelle-Bâton 30/07/1997 (AG), 27/08/1997 (CL) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 02/08/1971 (NT) - La Mothe Saint-Héray 26/05/1973 (NT), 14/06/1974 (NT), 19/05/1982 (NT), 11/08/1982 (NT), 04/06/1983 (NT) - Niort 01/08/1974 (NT) - Saint-Georges de Rex 16/06/1972 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 15/05/1977 (CL) - Sansais 15/08/1969 (NT), 15/05/1993 (CL) - Secondigny 28/04/2006 (CL), 06/05/2008 (CL), 04/06/2008 (CL), 30/07/2008 (CL), 06/08/2008 (CL) - Souvigné 09/08/1983 (NT), 09/08/1983 (NT) - Villiers en Bois 24/05/1970 (NT), 16/04/1971 (NT), 19/05/1971 (NT), 12/07/1971 (NT), 14/07/1971 (NT), 11/04/1981 (NT), 11/06/1981 (NT), 15/05/1982 (NT), 03/04/1997 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Plagodis dolabraria (Linnaeus, 1767)
Plebejus argyrognomon (Bergsträsser, 1779)
Azuré des Coronilles

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à septembre en deux générations. Se pose sur les genêts, sur les bruyères, etc. Chenille sur melilotus, trifolium, lotus uliginosus, ononis, ulex. Elle est visible en juin.

Vienne : Sommières (d’Aldin).


Etat des connaissances en 1922 - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

Charente : forme Aegus (Chapm.) (ligurica Courv.), à Montignac, 30/07/1920 ; Mouthiers, 3 exemplaires 28/07/1921 (Lucas).


Etat des connaissances en 1932 - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

Nous ne connaissons de cette espèce que la forme Armoricanus, Obthr., existant dans les Bocages breton et vendéen ; et la forme Ligurica, Obthr., observée dans la Charente et la Vienne. La première paraît en juin, et la seconde en juillet.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Azuré des coronilles. Espèce localisée en Europe centrale. En France, dans l’est et le Poitou-Charentes. Fréquente les prairies herbeuses et fleuries, les lisières des bois. Espèce monovoltine ou bivoltine en V-VIII. Chenille sur Trifolium, Melilotus, Coronilla.

II. Availles-Thouarsais 18/07/1997 (CL), 29/06/2010 (Rolland Ludovic) - Beauvoir sur Niort 14/07/2011 (Joris Antoine) – La Crèche 02/08/2010 (Debordes Laurent) - Le Chillou 27/07/1994 (CL) - Marnes 02/08/2005 (CL), 25/06/2010 (Rolland Ludovic) - Pamproux 28/07/2010 (Debordes Laurent) - Saint-Loup Lamairé 21/06/2009 (CL) - Sainte-Radegonde 30/07/2010 (Meyer Daniel) - Villiers en Bois 14/05/1949 (MG), 02/08/1950 (MG), 07/09/1957 (MG), 04/06/1958 (MG), 14/08/1958 (MG), 18/06/1964 (MG), 27/06/1988 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Plebejus argyrognomon (Bergsträsser, 1779)
Plemyria rubiginata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Cidarie bicolore, Mignonne

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Cidarie bicolore, la Mignonne. Répandue dans toute l’Europe jusqu’en Asie centrale. En France, espèce largement répartie mais localisée. Fréquente les jardins, les vergers, les bords des chemins, les bords des ruisseaux. Espèce bivoltine en V puis en VII-VIII. Hiverne au stade de l’œuf. Chenille sur divers arbres et arbustes, Malus, Prunus, Salix, Alnus.

I. Echiré, 06/1910 (d’Olbreuse)., 1 ex. fin 07/1910 (d’Olbreuse).

II. Bessines 05/08/1983 (MG) - La Crèche 10/09/1985 (NT) - Niort 08/07/1982 (MG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Plemyria rubiginata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Pleuroptya ruralis (Scopoli, 1763)
Pyrale du houblon

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Pyrale du houblon. Envergure 26-40 mm. Répandue dans toute l’Europe. L’imago est visible en V-X. Vole de jour et au crépuscule, souvent attiré par la lumière la nuit. Chenille sur Urtica, Humulus, Spiraea, Ribes, Atriplex, Chenopodium, en IX-VII.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Boussais 13/06/2009 (CL) - Le Vanneau-Irleau 11/07/1975 (NT), 11/07/1975 (NT) - Magné 15/07/1969 (NT) - Niort 23/05/1948 (NT), 09/08/1956 (MG), 12/06/1959 (NT), 30/06/1969 (NT), 12/07/1969 (MG), 14/07/1969 (NT), 08/07/1970 (NT), 15/10/2002 (AG) - Villiers en Bois 25/06/2003 (AG), 30/08/2005 (AG), 09/09/2005 (AG), 14/06/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Pleuroptya ruralis (Scopoli, 1763)
Plutella xylostella (Linnaeus, 1758)
Teigne des crucifères

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure 12-17 mm. Tête rougeâtre. Ailes antérieures très allongées, étroites, arrondies à l’extrémité. Fond jaune brun ponctué de foncé ; bord postérieur fortement frangé, bordé d’une bande claire, blanchâtre et ondulée. Ailes postérieures beaucoup plus courtes, pointues, longuement frangées, gris foncé. Au repos, les ailes sont en toit et les antennes projetées en avant. Période de vol : V-VI puis VII-VIII. Espèce plurivoltine. Chenille sur Brassicacées.

I. Répandu et très commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 05/2006 (Wilding Neil) - Boussais 13/06/2009 (CL) - Marigny 01/10/2009 (AG) - Mauzé-Thouarsais 23/07/2006 (CL), 31/08/2006 (CL) - Moutiers sous Chantemerle 03/07/2009 (CL) - Niort 26/06/2010 (AG) - Reffannes 19/08/2010 (CL) - Saint-Maurice la Fougereuse 30/08/2006 (CL) - Secondigny 19/05/2009 (CL) - Villiers en Bois 05/07/2009 (AG), 25/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Plutella xylostella (Linnaeus, 1758)
Poecilocampa populi (Linnaeus, 1758)
Bombyx du peuplier

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de novembre à décembre. Chenille sur quercus, ulmus. Elle est visible en juin. Populi est certainement répandu dans toute la région. L’époque tardive de son éclosion explique qu’on ne l’ait généralement obtenu que par élevage de la chenille.

Deux-Sèvres : Niort, 15 exemplaires pris de 1903 à 1910, entre le 23 octobre et le 27 décembre (Gelin).


Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux-Sèvres : Echiré, 12/12/1929 (du Dresnay).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Bombyx du peuplier. Eurasiatique. Toute l’Europe et presque toute la France. Fréquente les bois clairs et forêts de feuillus. L’imago est visible en IX-I. Chenille polyphage sur Quercus, Ulmus, Betula, Corylus, Tilia, Fagus en VI.

I. Niort, 15 ex. pris de 1903 à 1910, entre le 23/10 et le 27/12 (HG).

II. Beaussais 12/2008 (Wilding Neil) - Cersay 10/07/1983 (CL) - La Mothe Saint-Héray 28/11/1970 (NT), 26/11/1995 (CL), 19/12/1995 (CL) - Niort 06/01/1958 (NT), 24/12/1964 (NT) - Saint-Pierre à Champ 07/07/1983 (CL) - Villiers en Bois 11/12/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Poecilocampa populi (Linnaeus, 1758)
Pontia daplidice (Linnaeus, 1758)
Marbré de vert

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de août à septembre en deux générations. Champs secs, coteaux, dunes. Chenille sur reseda, sisymbrium, turritis, alyssum, sinapis. Elle est visible en juin puis en octobre. La première génération, plus petite et plus obscure en dessous, constitue la variation bellidice Ochs. - Commun dans toute la région.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}

Satut : Déterminance P-C

Dernières mentions pour les Deux-Sèvres : Les 04/1943 1947 et 1948 à Niort (Souché) par Mr Levesque Robert.


Situation actuelle - 2009 (Guyonnet Antoine - Levesque Robert) :

Considérée disparue de la région par Robert Levesque (Liste Lévesque)


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Marbré de vert. Devenue rare en France en dehors des régions méditerranéennes. Champs secs, coteaux, dunes. L’imago est visible en IV-V puis VIII-IX en deux générations. Chenille sur Reseda, Sisymbrium, Turritis, Alyssum, Sinapis, en VI puis X.

I. Répandu dans toute la région (G&L 1912).

II. Argenton l’Eglise 12/08/1956 (MG) - Coulon 28/09/1947 (MG) - Niort 21/09/1947 (MG), 10/08/1955 (MG), 24/09/1955 (MG), 17/07/1956 (MG), 21/07/1956 (MG), 23/07/1956 (MG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Pontia daplidice (Linnaeus, 1758)
Pseudoips prasinanus (Linnaeus, 1758)
Halias du Hêtre, Halie du Hêtre

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en mai puis de juillet à août en deux générations (une seule génération en juin juillet au nord de la Loire). Chenille sur quercus, alnus, fagus, betula. Elle est visible en juin puis en octobre. Répandu et commun dans toute la zone.

Deux-Sèvres : Niort, vers le 25 mai, puis du 20 juillet à fin août (Gelin).

Charente-Maritime : Saintes : 22/05/1908 ; 25/08/1908 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Halias du hêtre. Eurasiatique. Europe et au-delà : répandue de la Scandinavie au Japon et au bassin méditerranéen. En France, continentale seulement, mais un peu partout. Espèce forestière, surtout en chênaies mais également dans les zones forestières de feuillus de plaine jusqu’en moyenne altitude. Espèce bivoltine en V-VII puis en VIII. Chenille sur divers feuillus, Quercus, Fagus, Castanea, Carpinus, Betula, Alnus, Corylus.

I. Répandu et commun dans toute la zone (G&L 1912). Niort, vers le 25 mai puis du 20 juillet à fin août (HG).

II. Azay le Brûlé 07/05/2009 (AG) - Beaussais 07/2005 (Wilding Neil) - Chizé 30/05/1981 (NT), 03/05/1989 (NT), 07/08/2010 (Debordes Laurent) - Fressines 03/07/2009 (AG) - La Chapelle-Bâton 08/08/1997 (AG), 06/08/1998 (AG) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 17/04/1982 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/07/1969 (NT), 28/05/1970 (NT), 26/08/1970 (NT), 19/05/1982 (NT), 16/07/1982 (NT), 11/08/1982 (NT), 25/07/1995 (CL) - Marigny 30/07/1992 (CL), 01/10/2009 (AG) - Niort 12/04/1957 (NT), 12/05/1968 (NT), 12/05/1969 (NT), 17/05/1971 (NT), 22/05/1971 (NT), 17/07/1971 (NT), 24/08/1971 (NT), 11/05/1982 (NT), 13/05/1982 (NT), 30/05/1983 (NT), 12/08/1983 (NT) - Saint-Georges de Rex 05/08/1969 (NT), 15/08/1969 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 01/05/1997 (CL) - Sainte-Blandine 10/08/1969 (NT) - Secondigny 04/08/2008 (CL), 06/08/2008 (CL) - Souvigné 09/08/1983 (NT) - Villiers en Bois 24/04/1970 (NT), 23/05/1970 (NT), 02/06/1970 (NT), 25/08/1970 (NT), 29/08/1970 (NT), 02/06/1971 (NT), 24/06/1971 (NT), 24/07/1971 (NT), 15/05/1982 (NT), 17/04/1982 (NT), 01/06/2000 (AG), 21/04/2009 (AG), 31/05/2009 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Pseudoips prasinanus (Linnaeus, 1758)
Pterapherapteryx sexalata (Retzius, 1783)
Phalène à six ailes

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène à six ailes. Europe centrale et septentrionale jusqu’en Asie et en Sibérie. En France, localisée aux milieux humides : bords de cours d’eau, marais, forêts claires. Espèce univoltine en IV-VIII. Chrysalide hivernante. Chenille sur Populus, Salix, Alnus, Betula, Crataegus.

I. Amuré 22/05/1914 (d’Olbreuse), 03/07/1930 (DL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Pterapherapteryx sexalata (Retzius, 1783)
Ptilophora plumigera (Denis & Schiffermüller, 1775)
Plumet

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en novembre. Chenille sur acer, fagus, prunus spinosa. Elle est visible en juin.


Deux-Sèvres : Niort, 14/11/1908 ; 14/11/1904 ; 16/11/1903 ; 20/11/1908 ; 20/11/1903 ; 21/11/1907 ; 22/11/1904 ; 25/11/1910 ; 27/11/1907 ; 28/11/1906 ; 02/12/1907.

Charente-Maritime : Rare, Dompierre (Vigé).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Plumet, le Porte-plume. Eurasiatique. Europe tempérée. Toute la France. Fréquente les forêts de feuillus et les zones de haies. Espèce univoltine en X-XII. Chenille sur divers feuillus dont Acer campestre, Salix, Betula.

I. Niort 16/11/1903 (HG), 20/11/1903 (HG), 14/11/1904 (HG), 22/11/1904 (HG), 28/11/1906 (HG), 21/11/1907 (HG), 27/11/1907 (HG), 02/12/1907 (HG), 14/11/1908 (HG), 20/11/1908 (HG), 25/11/1910 (HG).

II. Beaussais 11/2008 (Wilding Neil) - Chizé 26/11/1981 (NT) - La Crèche 12/12/1971 (NT), 21/11/1981 (NT) - La Mothe Saint-Héray 26/11/1995 (CL) - Villiers en Bois 22/11/1970 (NT), 11/12/1971 (NT), 28/12/1997 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Ptilophora plumigera (Denis & Schiffermüller, 1775)
Pyrgus alveus (Hübner, [1803])
Hespérie du faux-buis

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à septembre. Prés secs, champs, coteaux. Chenille sur polygala, dipsacus, potentilla. Elle est visible en avril puis en juin. Cette espèce polymorphe a été recemment démembrée par suite de la différenciation des genitaliae. La forme d’alveus la plus répandue dans la Bretagne, la Vendée, les Deux-Sèvres et la Charente-Maritime, appartient à la v. armoricanus Obth. Elle figure sur le pl. LVII de la Lépidoptérologie comparée, aux n° 509 à 520. La forme prise à Angoulême (Obth.) et dans toute la partie méridionale de la région, se réfère à alveus typique.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}

Statut : déterminance P-C (alveus : espèce en forte régression)


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hespérie du faux-buis. Répandue sur une grande partie de l’Europe. En France, sa présence est localisée. L’imago est visible en VI-IX. Prés secs, champs, coteaux. Chenille sur Polygala, Dipsacus, Potentilla, en IV VI.

I. La forme d’alveus la plus répandue dans la Bretagne, la Vendée, les Deux-Sèvres et la Charente-Maritime appartient à la v. armoricanus Oberthür (G&L 1912) - Villiers en Bois 11/06/1995 (RL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Pyrgus alveus (Hübner, [1803])
Pyrgus armoricanus (Oberthür, 1910)
Hespérie des potentilles

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à septembre. Prés secs, champs, coteaux. Chenille sur polygala, dipsacus, potentilla. Elle est visible en avril puis en juin. Cette espèce polymorphe a été recemment démembrée par suite de la différenciation des genitaliae. La forme d’alveus la plus répandue dans la Bretagne, la Vendée, les Deux-Sèvres et la Charente-Maritime, appartient à la v. armoricanus Obth. Elle figure sur le pl. LVII de la Lépidoptérologie comparée, aux n° 509 à 520. La forme prise à Angoulême (Obth.) et dans toute la partie méridionale de la région, se réfère à alveus typique.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hespérie des potentilles. Sud et centre de l’Europe, éteinte en Belgique. Très rare dans le nord et l’ouest de la France, présente ailleurs. Période de vol : V-VI puis en VIII-IX. Fréquente les lieux secs et herbus. Chenille sur Potentilla, Fragaria, Helianthemum.

I. La forme d’alveus la plus répandue dans la Bretagne, la Vendée, les Deux-Sèvres et la Charente-Maritime, appartient à la v. armoricanus Oberthür (G&L 1912).

II. Argenton les Vallées 03/10/2011 (Courtin Bernard) – La Crèche 04/10/2010 (Debordes Laurent).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Pyrgus armoricanus (Oberthür, 1910)
Pyrgus malvae (Linnaeus, 1758)
Hespérie de la Reine-des-prés

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin . Prairies, luzernes, coteaux herbus. Chenille sur potentilla, fragaria, rubus, etc. Elle est visible en juin puis en octobre. Répandu et assez commun dans toute la région. Dans l’ab. taras Bgst, les macules blanches du dessus des ailes antérieures sont confluentes.

Charente : Ab. taras très nette, Angoulême (Dupuy).

Deux-Sèvres : 2 esemplaires de l’ab. taras, forêt de Chizé, 08/05/1912 (Lucas).


Etat des connaissances en 1922 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux générations, en avril mai et juin (Reverdin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hespérie de la Reine-des-prés. Répandue dans toute l’Europe et dans toute la France. L’imago est visible en IV-IX, en deux générations. Prairies, luzernes, coteaux herbus. Chenille sur Potentilla, Fragaria, Rubus, etc, en VI puis en X.

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912). Forêt de Chizé 2 ex. 08/05/1912 (DL).

II. Beauvoir sur Niort 26/04/1998 (CL) - Chauray 17/05/1948 (MG) - Chizé 11/06/1972 (NT) - Genneton 04/09/2011 (Miteu Martine) - Le Chillou 30/08/1992 (CL) - Marigny 27/04/1993 (CL) - Saint-Maxire 10/05/1971 (NT) - Villiers en Bois 20/05/1946 (MG), 15/05/1949 (MG), 13/05/1956 (MG), 10/06/1956 (MG), 13/06/1956 (MG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Pyrgus malvae (Linnaeus, 1758)
Pyronia tithonus (Linnaeus, 1767)
Amaryllis

Etat des connaissances en 1912 - Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

L’imago est visible de juillet à août (Rochefort, 5 juillet-7 septembre). Sur les ronces, les arbustes. Chenille sur poa annua, milium effusum. Elle est visible en juin. Répandu et commun dans toute la région.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Amaryllis. Europe du sud et de l’ouest, espèce disparue de Slovaquie. En France, espèce répandue et localement abondante. Fréquente les lisières, les landes arbustives, les haies et les prairies. Espèce univoltine en VII-IX. Chenile sur Poa et autres graminées.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) – Availles-Thouarsais 08/07/2010 (Rolland Ludovic) - Azay le Brûlé 11/08/2011 (AG) – Bressuire 23/07/2009 (Séchet Vanina) - Boussais 21/07/2008 (CL) - Cersay 08/07/1976 (CL), 26/06/1978 (CL) - Chanteloup 01/08/2005 (Bonnet Stéphane) - Chauray 01/08/1948 (MG), 06/08/1955 (MG) - Fressines 02/08/2006 (AG), 06/08/2009 (AG) – Genneton 05/08/2009 (Miteu Martine) – La Crèche 20/07/2010 (Debordes Laurent) - Magné 29/07/1971 (MG) - Missé 22/07/2010 (Meyer Daniel) - Niort 18/07/1955 (MG), 28/07/1971 (NT), 02/07/1976 (NT), 10/07/1976 (NT), 17/08/1980 (NT), 26/08/1991 (AG), 15/08/2004 (AG) - Saint-Jean de Thouars 10/08/2000 (AG), 26/07/2009 (AG) - Saint-Maxire 19/07/1948 (NT), 26/08/1962 (MG), 28/07/1970 (NT) - Tessonière 21/07/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Pyronia tithonus (Linnaeus, 1767)
Pyropteron chrysidiformis (Esper, 1782)
Sesie de l’oseille

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Chenille dans racines de rumex, artemisia, helichrysium. Répandu et assez commun partout. M. Le Cerf a décrit récemment (Bull. Soc. ent. Fr. 1909. p 118), d’après les exemplaires pris à Vannes, une forme nigripes ayant les tarses noirs à toutes les pattes. Elle a été également prise à Niort le 02/07/1905 (Gelin) ; à Auzay, le 02/07/1906 (Lucas).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Sésie de l’oseille. Largement répandue en Europe. L’imago est visible en VI-VII. Chenille dans racines de Rumex, Artemisia, Helichrysium.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. La Crèche 17/05/1974 (NT), 09/07/1975 (NT), 25/06/1982 (NT), 05/06/2008 (NT) - Niort 15/06/1940 (MG), 15/06/1940 (NT) , 06/06/1980 (MG), 07/08/1980 (MG) - Souvigné 27/06/1948 (MG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Pyropteron chrysidiformis (Esper, 1782)
Recurvaria leucatella (Clerck, 1759)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 14-15 mm. Répandue dans toute l’Europe. Période de vol : V-VI. Chenille sur Crataegus, Sorbus, Malus.

I. Niort 18/06/1909 (HG).

II. Mauzé-Thouarsais 22/07/2005 (CL), 23/06/2006 (CL) - Reffannes 02/07/2011 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Recurvaria leucatella (Clerck, 1759)
Rheumaptera cervinalis (Scopoli, 1763)
Phalène couleur de cerf
L’imago est visible de août à novembre. Vu à Jarnac (16) (Gelin et Lucas). La chenille est visible en juin (Gelin et Lucas).

lire la suite de l'article : Rheumaptera cervinalis (Scopoli, 1763)
Sabra harpagula (Esper, 1786)
Harpon

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis en août en deux générations. Chenille sur fagus, quercus, betula, tilia. Elle est visible en juin et en septembre. Espèce capturée ça et là mais rarement, dans toutes les régions de la France.

Deux-Sèvres : Niort, 25/05/1904 ; 11/08/1905 ; 04/06/1905 ; 25/08/1904 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Harpon. Eurasiatique. Europe moyenne. En France, partout à l’exception des régions provençale et languedocienne. Fréquente les bois clairs. Espèce univoltine ou bivoltine selon les latitudes en V-IX. Chenille sur Alnus, Betula, Quercus et Tilia.

I. Niort 25/05/1904 (HG), 25/08/1904 (HG), 04/06/1905 (HG), 11/08/1905 (HG).

II. Beaussais 07/2000 (Wilding Neil) - Chizé 02/06/1970 (NT), 04/07/1970 (NT), 19/05/1971 (NT), 19/05/1982 (NT), 19/03/1989 (NT) - Coulon 27/05/1992 (CL) - La Chapelle-Bâton 13/05/1997 (CL), 21/08/1999 (CL) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 17/07/1973 (NT), 31/05/1981 (NT), 19/05/1982 (NT), 04/06/1983 (NT), 15/05/2001 (AG) - Marigny 30/07/1992 (CL) - Secondigny 30/07/2008 (CL), 19/05/2009 (CL), 22/05/2009 (CL) - Villiers en Bois 30/05/1970 (NT), 02/06/1970 (NT), 19/05/1971 (NT), 02/06/1971 (NT), 24/07/1971 (NT), 15/05/1982 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Sabra harpagula (Esper, 1786)
Saturnia pavonia (Linnaeus, 1758)
Petit paon de nuit

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai. Le mâle vole souvent en plein jour. Chenille sur rubus, crataegus, potentilla tormentilla, prunus spinosa. Répandu et assez commun partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Petit paon de nuit. Eurasiatique. L’imago est visible en II-VI. Espèce à vaste distribution géographique recouvrant la majeure partie de l’Europe. Répandue partout en France. Elle fréquente principalement les landes collinéennes, les coteaux ensoleillés, les orées forestières jusqu’à 2000 m d’altitude dans les Alpes. Espèce univoltine. Chenille sur Rubus, Crataegus, Potentilla tormentilla, Prunus spinosa, en V-VII.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 04/2007 (Wilding Neil) - Cersay 15/04/1983 (CL) - La Crèche 29/04/1982 (NT) - Niort 03/04/1959 (NT), 05/04/1961 (NT), 20/04/1971 (NT), 03/04/2007 (AG) - Sauzé-Vaussais 10/04/2011 (Enaud Lartial) - Villiers en Bois 04/04/1959 (NT), 21/04/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Saturnia pavonia (Linnaeus, 1758)
Schoenobius gigantella (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 25-46 mm. Répandue dans toute l’Europe. L’imago est visible en VI-VIII. Fréquente les marais. Chenille dans les stolons et les tiges des roseaux et de Glyceria aquatica, en V-VI.

I. Amuré 17/05/1910 (HG) - Niort 15/06/1908 (HG), 28/07/1908 (HG), 10/06/1910 (HG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Schoenobius gigantella (Denis & Schiffermüller, 1775)
Scopula virginalis (Fourcroy, 1785)
Acidalie neigeuse
L’imago est visible de juin à juillet. Il fréquente les prairies tourbeuses. Vu à Amuré (79), Marais du Bourdet (79), Marais de Prin (79) (Gelin et Lucas). La chenille est visible en juin (Gelin et Lucas).

lire la suite de l'article : Scopula virginalis (Fourcroy, 1785)
Scopula immutata (Linnaeus, 1758)
Acidalie invariable, Phalène des pâturages

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Acidalie invariable, la Phalène des pâturages. Eurasiatique. Répandue dans toute l’Europe à l’exception des régions méditerranéennes. En France, répandue du nord-est au sud-ouest. Fréquente les sous-bois frais, les prés humides et les bords des cours d’eau. Espèce des univoltine en VI-VIII. Chenille polyphage sur Primula, Filipendula, Artemisia, Achillea, arbres et plantes basses de milieux humides.

I. Assez commun dans les prairies de la Sèvre en 06, 07 et 08 (HG).

II. Beaussais 08/2002 (Wilding Neil) - Niort 06/06/1960 (NT), 07/06/1970 (NT) - Villiers en Bois 14/06/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Scopula immutata (Linnaeus, 1758)
Scopula rubiginata (Hufnagel, 1767)
Phalène rougeâtre

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Chenille sur thymus, convolvulus, polygonia aviculare, medicago, lotus, genista vicia. Elle est visible de avril à août. Répandu et commun partout dans la région. Varie du pourpre au gris verdâtre et au gris obscur.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène rougeâtre. La Rougie. Paléarctique. Toute l’Europe. En France, ellé est répandue partout à l’exception de l’extrême ouest. Fréquente les friches sèches. Espèce bivoltine en V-IX. Chenille sur Calluna, Artemisia, Rumex, Thymus, Vicia, Lotus, Medicago.

I. Répandu et commun partout dans la région (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2005 (Wilding Neil) - Bessines 05/08/1983 (NT) - La Crèche 15/08/1974 (NT) - La Mothe Saint-Héray 07/06/1973 (NT) - Niort 20/09/1998 (AG) - Villiers en Bois 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Scopula rubiginata (Hufnagel, 1767)
Scotopteryx luridata (Hufnagel, 1767)
Ortholite plombée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ortholite plombée. Largement répandue en Europe et en France. Fréquente les pelouses sèches et les landes rocailleuses. Espèce univoltine ou bivoltine selon les sites, en V-IX. Chenille sur Sarothamnus, Genista.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Scotopteryx luridata (Hufnagel, 1767)
Scotopteryx moeniata (Scopoli, 1763)
Ortholite fortifiée
L’imago est visible de juillet à août. Vu à Sommières (86) (Gelin et Lucas). La chenille est visible en juin (Gelin et Lucas).

lire la suite de l'article : Scotopteryx moeniata (Scopoli, 1763)
Selenia dentaria (Fabricius, 1775)
Ennomos illunaire

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à avril puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur rubus, tilia, salix, alnus. Elle est est visible en juin puis en septembre. Répandu et commun partout dans la région. La génération estivale, beaucoup plus petite et plus pâle, a reçu le nom de juliaria Hw.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ennomos illunaire. Espèce répandue dans toute l’Europe jusqu’en Asie. Répandue partout en France. Fréquente les parcs, les jardins, les forêts et bois de feuillus, les zones humides. Espèce bivoltine en IV-V puis en VII-IX. Chrysalide hivernante. Chenille sur Quercus, Betula, Prunus, Salix, Acer, Rosa.

I. Répandu et commun partout dans la région (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 06/05/2000 (CL), 31/03/2003 (CL), 18/05/2004 (CL), 07/09/2004 (CL) - Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Cersay 27/07/1983 (CL) - Chizé 14/04/1971 (NT), 19/04/1971 (NT), 17/04/1982 (NT), 13/03/1989 (NT) - Fressines 15/03/2009 (AG) - La Crèche 18/07/1971 (NT), 24/07/1971 (NT), 28/02/1972 (NT), 15/03/1972 (NT), 16/03/1972 (NT), 28/03/1981 (NT), 09/04/1981 (NT) - La Mothe Saint-Héray 02/05/1970 (MG), 23/07/1970 (NT), 27/03/1973 (NT), 27/03/1974 (NT), 13/08/1980 (NT), 15/04/1982 (NT), 15/05/2001 (AG) - Le Vanneau-Irleau 02/08/1970 (NT) - Magné 23/03/2003 (AG) - Mauzé-Thouarsais 21/04/1996 (CL), 19/04/1997 (CL), 21/06/1998 (CL), 27/07/1998 (CL), 13/03/1999 (CL), 23/07/2006 (CL) - Moutiers sous Argenton 20/04/1996 (CL), 04/06/1996 (CL) - Niort 13/04/1962 (MG), 16/07/1970 (NT), 06/04/1971 (MG), 09/03/1981 (NT), 21/03/2009 (Rebeyrol Christian) - Souvigné 20/04/1984 (NT), 26/04/1984 (NT) - Taizé 28/03/1998 (CL) - Villiers en Bois 18/07/1970 (NT), 12/04/1971 (NT), 17/03/1972 (NT), 19/03/1976 (NT), 09/09/2005 (AG), 21/04/2009 (AG), 22/06/2009 (AG), 05/07/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Selenia dentaria (Fabricius, 1775)
Selenia lunularia (Hübner, 1788)
Ennomos lunaire

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur ulmus, tilia, rosa, prunus spinosa. Elle est visible en juin puis en septembre. Répandu et commun partout. La deuxième génération, plus petite et plus pâle, a reçu le nom de delunaria Hb.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ennomos lunaire, le Croissant. Espèce répandue dans toute l’Europe jusqu’en Asie centrale. Largement répandue en France. Fréquente les bois et forêts de feuillus. Espèce proche de S. dentaria. Espèce bivoltine en V-VI puis en VIII-IX. Chrysalide hivernante. Chenille sur Fagus, Prunus, Vaccinium, Tilia.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Azay le Brûlé 07/05/2009 (AG) - Beaussais 04/2007 (Wilding Neil) - Chizé 26/04/1969 (NT), 24/05/1970 (NT), 16/04/1971 (NT), 19/04/1971 (NT), 30/05/1981 (NT), 23/04/1982 (NT), 03/06/1983 (NT), 04/04/1989 (NT), 13/07/1989 (NT) - La Crèche 09/04/1981 (NT), 29/04/1982 (NT), 25/05/1985 (NT) - La Mothe Saint-Héray 05/06/1970 (NT), 22/02/1973 (NT) - Magné 25/04/1969 (NT), 11/05/1969 (NT), 12/05/1969 (NT) - Niort 22/08/1996 (AG), 18/04/2010 (AG) - Saint-Georges de Rex 06/06/1972 (NT) - Saint-Jean de Thouars 15/08/1997 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 01/05/1997 (CL) - Sainte-Blandine 14/07/1983 (NT) - Secondigny 22/04/2004 (CL) - Villiers en Bois 03/04/1997 (AG), 30/08/2005 (AG), 21/04/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Selenia lunularia (Hübner, 1788)
Selenia tetralunaria (Hufnagel, 1767)
Ennomos illustre

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en mai puis de juin à août en deux générations. Chenille sur corylus, quercus, alnus, salix, etc. Elle est visible en juin puis en septembre. N’a pas encore été trouvée dans la partie moyenne de l’Ouest de la France. La deuxième génération, plus petite et plus pâle, a reçu le nom de aestiva Stgr.


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux-Sèvres : Commun dans les forêts.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ennomos illustre. Espèce répandue dans toute l’Europe jusqu’au Japon en Asie. Répandue dans toute la France. Fréquente les bois et forêts de feuillus. Espèce nettement plus colorée que les précédentes. Espèce bivoltine en IV-VII. Chrysalide hivernante. Chenille sur Salix, Alnus, Quercus, Fraxinus.

I. Commun dans les forêts (RL 1983).

II. Beaussais 07/2004 (Wilding Neil) - Chizé 19/04/1971 (NT), 11/04/1981 (NT), 17/04/1982 (NT) - La Chapelle-Bâton 28/07/1996 (CL) - La Mothe Saint-Héray 03/08/1959 (NT), 23/07/1974 (NT), 25/03/1981 (NT), 15/04/1983 (NT), 15/05/2001 (AG) - Villiers en Bois 13/04/1971 (NT), 25/04/1971 (NT), 05/05/1971 (NT), 09/05/1971 (NT), 19/04/1974 (NT), 02/04/1976 (NT), 07/04/1976 (NT), 17/04/1982 (NT), 03/04/1997 (AG), 26/03/2003 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Selenia tetralunaria (Hufnagel, 1767)
Selidosema taeniolaria (Hübner, 1813)
Boarmie à bandes

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de août à septembre. Chenille sur prunus spinosa, genista. Elle est visible en juin.

  • Charente-Maritime : Ronce les Bains : 05/09/1910 (d’Olbreuse).

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Boarmie à bandes. Répartie surtout en Europe méridionale mais citée exceptionnellement de Suisse. France méridionale et centrale ; c’est une espèce très localisée ça et là jusqu’en quelques endroits de l’Ile de France. Affectionne les collines plutôt sèches et chaudes. Vient à la lumière à une heure tardive. Espèce univoltine en VIII-IX. Chenille hivernante et très polyphage sur divers Genista mais aussi sur Sarothamnus, Erica, Ulex, Cistus, Buxus ainsi que Prunus spinosa.

II. Mauzé-Thouarsais 27/07/1997 (CL), 13/09/1997 (CL), 21/08/2001 (CL), 27/08/2008 (CL) - Secondigny 04/06/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Selidosema taeniolaria (Hübner, 1813)
Aspitates ochrearia (Rossi, 1794)
Aspilate ochracée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à septembre en deux générations. Chenille sur scabiosa, lotus, genista, taraxacum. Elle est visible en avril puis en juin. Répandu et très commun partout dans la région. Varie du jaune citron au jaune brun. La forme unicolorata Seeb. (dessin des ailes non ponctué de brun), a été prise en Vendée, à Saint-Nicolas de Jard (Lucas) et aux Sables d’Olonne (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Aspilate ochracée. Europe méridionale répandue jusqu’en Asie. En France, par endroits mais surtout en zone atlantique et méridionale. Affectionne la zone du littoral mais aussi les collines chaudes. Espèce bivoltine et parfois trivoltine en V, puis en VIII et quelquefois en IX. Chenille sur Scabiosa, Thymus, Lavandula, Daucus.

I. Répandu et très commun partout dans la région (G&L 1912).

II. Beaussais 05/2008 (Wilding Neil) - Cersay 01/08/1977 (CL) - Chizé 18/07/1970 (NT), 11/05/1971 (NT) - François 01/06/1968 (NT) - Marnes 02/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 28/07/1997 (CL), 02/06/1998 (CL), 22/07/1998 (CL), 22/08/1999 (CL) - Niort 09/05/1948 (MG), 15/05/1948 (MG), 26/05/1957 (MG), 30/05/1970 (NT), 07/09/1970 (NT), 10/05/1971 (NT), 23/05/2008 (Rebeyrol Christian) - Souvigné 13/09/1980 (NT) - Villiers en Bois 13/05/1956 (MG), 07/09/1972 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Aspitates ochrearia (Rossi, 1794)
Sesia apiformis (Clerck, 1759)
Sésie apiforme

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Chenille sur salix, populus (dans l’intérieur des troncs, où elle passe 2 ans, puis se chrysalide au printemps). Très nuisible à la croissance des peupliers et des saules qu’elle infecte. Répandu partout, plus ou moins commun selon les années et les localités.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Papillon frelon, la Sésie du pauplier, la Sésie apiforme. Espèce cosmopolite répandue dans presque toute l’Europe. L’imago est visible en VI-VII. Chenille sur Salix, populus (dans l’intérieur des troncs, où elle passe 2 ans, puis se chrysalide au printemps). Très nuisible à la croissance des peupliers et des saules qu’elle infecte.

I. Répandu partout, plus ou moins commun selon les années et les localités (G&L 1912) – Villiers en Bois (RL 1999).

II. Chauray 01/06/1947 (MG), 01/06/1947 (NT) - La Crèche 04/06/2011 (Debordes Laurent) - Sansais 09/07/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Sesia apiformis (Clerck, 1759)
Setina irrorella (Linnaeus, 1758)
Endrosie diaphane, Callimorphe arrosée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à août (2 générations). Chenille sur lichens des pierres (parietina, parmelia). Elle est visible en avril et en juin.

  • Deux-Sèvres : Assez commun à Niort, Pamproux, du 16 mai au 29 juillet (Gelin).
  • Vienne : Sommières, Chauvigny (d’Aldin) ; Vivonne : 25 juin 1911 (Lucas).
  • Charente-Maritime : Royan (B. et S.) ; Saintes : 25/05/1904 (Gelin).
  • Charente : Commun.

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Endrosie diaphane, la Rosée, la Diaphane. Eurasiatique. Toute l’Europe sauf le sud de l’Espagne. En France, essentiellement dans les régions montagneuses, non signalée de Corse. Fréquente les prairies sèches jusqu’à 3000 m. Espèce univoltine ou bivoltine en V-VIII. Chenille sur les lichens.

I. Assez commun à Niort, Pamproux, du 16 mai au 29 juillet (HG).

II. Marnes 12/06/2005 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Setina irrorella (Linnaeus, 1758)
Setina roscida (Denis & Schiffermüller, 1775)
Ecaille Roscide

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à août. Chenille sur lichens terrestres (parmelia). Elle est visible de avril à juin.

  • Deux-Sèvres : Pamproux, assez commun en mai 1869 ; lisière ouest de la forêt de Chizé, assez commun : 15/05/1904 ; 23/05/1904 ; 27/05/1904 ; 08/05/1905 (Gelin) ; Amuré : 28/05/1911 (Lucas).
  • Vienne : Vivonne : 25/06/1911 (Lucas).
  • Charente : Angoulême (Dupuy).

Etat des connaissances en 1922 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Vienne : Saint-Julien L’Ars, 3 ex. (de la Porte).

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ecaille roscide. Eurasiatique. Sud et centre de l’Europe. En France, seulement dans les régions montagneuses jusqu’à plus de 2500 m, absente de Corse. Fréquente les prairies sèches. Espèce univoltine ou bivoltine en VI-VIII. Chenille sur divers lichens.

I. Amuré 28/05/1911 (DL) - Lisière ouest de la forêt de Chizé, assez commun 15/05/1904 (HG), 23/05/1904 (HG), 27/05/1904 (HG), 08/05/1905 (HG) - Pamproux, assez commun en mai 1869 (G&L).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Setina roscida (Denis & Schiffermüller, 1775)
Shargacucullia verbasci (Linnaeus, 1758)
Cucullie du bouillon-blanc

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à juin. Chenille sur verbascum thapsus. Elle est visible en juin. Répandu et commun dans toute la zone.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Brèche. Eurasiatique. Ça et là dans une grande partie de l’Europe. Largement répandue en France, parfois en nombre, dépasse 1600 m en montagne. En de nombreux milieux dont bordures des chemins de campagne, vallées rocailleuses, carrières, vignobles. Parfois difficile à séparer des espèces voisines. Dans les années 1990 cette espèce était très très commune sur la commune de La Crèche (79) (NT). Espèce univoltine en IV – VI. Chenille sur Buddleia, Scrophularia, Verbascum dont V. thapsus, en V-VIII.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 05/1999 (Wilding Neil) – Genneton 17/05/2008 (chenille) (Miteu Martine) – La Chapelle-Bâton 02/06/2000 (AG) - La Crèche 15/06/2009 (chenille) (Conort Nadège) - Marnes 21/04/2007 (CL) - Mauzé-Thouarsais 08/04/1990 (CL), 28/04/1998 (CL) - Moutiers sous Argenton 20/04/1996 (CL), 18/06/1998 (CL) - Niort 27/06/1948 (MG), 23/04/1949 (MG), 24/05/1949 (MG), 22/04/1957 (MG), 27/04/1970 (NT), 18/03/1981 (NT), 19/03/1981 (NT), 22/03/1981 (NT), 25/03/1981 (NT), 26/03/1981 (NT), 25/05/1981 (NT) - Rom 02/04/2010 (Minot Jean-Louis) - Saint-Jean de Thouars 12/06/2010 (AG) - Saint-Maxire 01/07/1969 (MG) - Sainte-Blandine 15/05/1979 (NT) – Villiers en Bois 24/04/2009 (Joris Antoine).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Shargacucullia verbasci (Linnaeus, 1758)
Spilonota ocellana (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 12-17 mm. Répandue dans toute l’Europe et dans toute la France, y compris la Corse. Période de vol : VII-VIII. Chenille sur Alnus, Quercus, Pinus, Coriaria, Hippophaë, Cydonia, Cerasus, Prunus, Armeniaca, Amygdalus, Cotoneaster, Crataegus, Vaccinium, Betula, Rubus, Salix, Sorbus. Nuisible aux vergers.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Mauzé-Thouarsais 23/07/2006 (CL) - Niort 12/06/2008 (AG) - Secondigny 08/06/2007 (CL), 30/07/2007 (CL), 30/07/2008 (CL) - Villiers en Bois 05/07/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Spilonota ocellana (Denis & Schiffermüller, 1775)
Spudaea ruticilla (Esper, 1791)
Observations récentes :
Observation de Jouvel Orianne - Sainte Marie de Ré (17) - 14/04/2016 Observation de Laluque Olivier - Saint-Denis-d’Oléron (17) - 25/02/2016

lire la suite de l'article : Spudaea ruticilla (Esper, 1791)
Stegania trimaculata (Villers, 1789)
Stéganie du peuplier

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur populus. Elle est visible en juin puis en septembre.

Deux-Sèvres : Le Fief de François : 30/08/1904 ; Niort : 08/06/1904 ; 07/06/1904 (Gelin).

Charente-Maritime : Saintes : 28/08/1907 ; Saint-Trojan : 14/07/1906 (Gelin).

Charente : Jarnac (Delam.).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Steganie du peuplier. Répandue en Europe centrale et méridionale jusqu’en Asie. Répandue partout en France. Fréquente les milieux humides, ripisylve, bords des rivières. Espèce bivoltine en IV-V puis en VII-VIII. Chrysalide hivernante. Chenille sur Populus.

I. Le Fief de François 30/08/1904 (HG) - Niort 07/06/1904 (HG), 08/06/1904 (HG).

II. Beaussais 03/2007 (Wilding Neil) - Bessines 05/08/1983 (NT) - Niort 02/05/1948 (MG), 06/06/1968 (MG) - Sansais 15/05/1989 (CL), 24/05/1990 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Stegania trimaculata (Villers, 1789)
Stigmella microtheriella (Stainton, 1854)

Généralités : Imago est visible en VII-V (hiverne).


Situation actuelle - 2013 (Guyonnet Antoine) : Espèce qui n’a plus été observé dans la région depuis Gelin et Lucas.




lire la suite de l'article : Stigmella microtheriella (Stainton, 1854)
Synanthedon formicaeformis (Esper, 1783)
Sésie fourmi

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. La chenille vit deux ans dans les troncs de saules.

  • Deux-Sèvres : Niort, 2 ex., juin 1895 (Gelin).

Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Deux-Sèvres : Amuré, 07/07/1930 (du Dresnay).

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 17-19 mm. Période de vol : V-VII. Chenille sur Salix.

I. Amuré 07/07/1930 (du Dresnay) - Niort, 2 ex., juin 1895 (HG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Synanthedon formicaeformis (Esper, 1783)
Synanthedon myopaeformis (Borkhausen, 1789)
Sesie du pommier

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Chenille dans le tronc des vieux pommiers, poiriers, pruniers.

  • Deux-Sèvres : Niort : 10/07/1902 (Gelin).
  • Vienne : Sommières, 1 ex. écl. le 29/07/1905 (d’Aldin).

Etat des connaissances en 1922 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Charente-Maritime : Sur fleurs de lavande. Rochefort, 08/07/1913 (Delavoie).

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Sésie du pommier. Envergure : 25 mm. L’imago est visible en VI-VIII. Chenille dans le tronc des vieux pommiers, poiriers, pruniers, toute l’année.

I. Niort 10/07/1902 (HG).

II. Sainte-Gemme 30/06/2003 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Synanthedon myopaeformis (Borkhausen, 1789)
Synanthedon vespiformis (Linnaeus, 1761)

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Chenille sur quercus (dans le tronc).


Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Charente-Maritime : Forêt de Benon, 15/06/1927 (du Dresnay).

Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce rare mentionnée seulement par Marius Guimard depuis Gelin et Lucas.




lire la suite de l'article : Synanthedon vespiformis (Linnaeus, 1761)
Tephrina murinaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Fidonie du Trèfle

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Chenille sur trifolium, medicago, vicia, genista. Répandu et assez commun dans toute la région. La couleur foncière des ailes varie du gris jaunâtre, et même rougeâtre, au gris cendré, plus ou moins foncé, sans qu’il y ait de séparation possible entre les individus revêtant ces diverses nuances. De même, les lignes foncées, parfois très nettement écrites, peuvent devenir à peu près obsolètes dans v. cineraria Dup.


Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce qui semble devenue assez rare dans la région, les dernières mentions n’étant que sur les Deux-Sèvres.




lire la suite de l'article : Tephrina murinaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Tephronia sepiaria (Hufnagel, 1767)
Gymnospile commune

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet (Niort, 17 juin - 30 juillet). Chenille sur lichens des murs, des arbres et des planches de clôtures. Elle est visible en mai. Répandu dans toute la zone, mais jamais commun.

La sous espèce cremiaria est visible de juillet à août et sa chenille est visible en juin.

  • Deux-Sèvres : 1 ex. Niort : 01/08/1907 (Gelin).
  • Charente-Maritime : Royan (B. et S.).

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Gymnospile commune. Toute l’Europe jusqu’en Transcaucasie. France : répartition mal connue pour une espèce qui semble insignifiante et pour laquelle en fait on sait peu de choses. La sous-espèce cremarie vole dans le nord de la France et le massif central. Espèce présentant plusieurs générations successives en V-VIII. Chenille hivernante, consomme les lichens des arbustes de haies en VI.

I. Répandu dans toute la zone, mais jamais commun (G&L 1912). Niort 1 ex. 01/08/1907 (HG).

II. Mauzé-Thouarsais 17/07/1992 (CL), 09/06/1997 (CL) - Moutiers sous Argenton 12/04/1996 (CL) - Saint-Maurice la Fougereuse 04/09/2003 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Tephronia sepiaria (Hufnagel, 1767)
Thalpophila matura (Hufnagel, 1766)
Noctuelle cythérée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible d’août à septembre. Chenille sur graminées. Elle est visible en mai. Dans toute la région, mais plus ou moins commun selon les localités et les années. Les femelles prises à Biarritz sont plus grosses et de nuance plus claire que celles de Vendée (Lucas).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Cytherée. Méditerranéo-asiatique. En Europe, répartition semblable à sericata. Largement répandue en France sauf dans le Nord-Est. Espèce à tendance thermophile, en prairies, pelouses et clairières sèches. Espèce univoltine, en VII-IX. Chenille hivernante, elle se développe sur diverses graminées, en VIII-X puis en V.

I. Dans toute la région, mais plus ou moins commun selon les localités et les années (G&L 1912). Niort (HG).

II. Availles-Thouarsais 20/08/2002 (CL) - Beaussais 09/1997 (Wilding Neil) - La Crèche 14/08/1974 (NT) - Mauzé-Thouarsais 11/08/1997 (CL), 11/09/1997 (CL), 22/08/1999 (CL), 27/08/2008 (CL) - Niort 30/08/1970 (NT), 24/02/1971 (NT), 21/08/1972 (NT), 31/08/1976 (NT), 18/08/1982 (NT), 12/08/1983 (NT), 18/08/1983 (NT), 17/09/1996 (AG), 20/08/1997 (AG), 12/08/1998 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 05/09/1998 (CL), 31/08/2006 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Thalpophila matura (Hufnagel, 1766)
Thaumetopoea processionea (Linnaeus, 1758)
Processionnaire du chêne

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de août à octobre. Le papillon se tient dans la cime des chênes ; on ne peut guère l’attirer qu’à l’aide de pièges lumineux. Chenille sur quercus, ulmus. Elle est visible en juin. Elles sont parfois assez nombreuses pour occasionner des dégâts. Quand elles descendent à terre, elles se suivent en longues files, ce qui leur a valu le nom de chenilles processionnaires. Répandu dans toute la zone océanique.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Processionnaire du chêne. Eurasiatique. Toute l’Europe sauf l’extrême nord. Largement répandue en France. Fréquente les chênaies thermophiles. Espèce univoltine en VIII-IX. Chenille sur Quercus.

I. Répandu dans toute la zone océanique (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Chizé 23/08/1972 (NT) - La Mothe Saint-Héray 02/09/1972 (NT) - Mauzé-Thouarsais 27/08/2008 (CL) - Niort 12/07/1968 (NT), 14/08/1982 (NT), 22/08/1982 (NT) - Souvigné 14/09/1980 (NT) - Villiers en Bois 29/08/1956 (NT), 25/08/1970 (NT) - Vouillé 20/08/1959 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Thaumetopoea processionea (Linnaeus, 1758)
Thecla betulae (Linnaeus, 1758)
Thécla du bouleau

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à septembre. Lisière des bois, vergers, buissons. Chenille sur Prunus spinosa, betula. Elle est visible de mai à juin. Répandu dans toute la région, mais généralement peu abondant.

Deux-Sèvres : Saint-Maixent, François, 11/09/1903 (Gelin).

Vienne : Trouvé en grand nombre de femelles, le 04/09/1879, endormies le soir sur des touffes de Solidago virgaurea, dans un jardin du Grand Breuil, commune de Rouillé (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Thécla du bouleau. Espèce répandue en Europe tempérée. Fréquente les lisières de forêts, les landes, les haies, les prairies et jardins. L’imago est visible en VII-X. Chenille sur Prunus spinosa, en V-VI.

I. Répandu dans toute la région, mais généralement peu abondant (G&L 1912).

II. Ardin 20/08/2000 (AG) - Cersay 07/04/1975 (CL) - Coulon 17/09/1972 (NT) - La Crèche 01/08/1974 (NT), 29/07/1981 (NT) - Niort 15/08/1940 (MG), 06/09/1980 (NT), 14/09/1983 (NT), 07/09/1996 (AG) - Saint-Gelais 23/02/2010 (Œuf) (AG), 23/08/2010 (AG) – Saint-Pompain 05/06/2000 (chenille) (AG) - Saint-Rémy 11/09/1972 (NT), 29/09/1972 (NT) - Thiors 27/08/2010 (AG) - Villiers en Bois 13/09/1958 (MG), 15/08/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Thecla betulae (Linnaeus, 1758)
Theria rupicapraria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Phalène chamoisée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible defévrier à mars. Chenille sur prunus spinosa, crataegus et autres rosacées arborescentes. Elle est visible en juin.

Deux-Sèvres : Niort : 30/01/1906 ; 29/01/1908 ; 10/02/1904 ; 13/02/1908 ; 14/02/1911 ; 05/03/1904 (Gelin).


Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Deux-Sèvres : Echiré, 25/03/1930 (d’Olbreuse).

Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce assez rare récemment mentionnée pour la Vienne par Samuel Ducept.




lire la suite de l'article : Theria rupicapraria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Tholera decimalis (Poda, 1761)
Nasse

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de août à septembre. Chenille sur triticum, lolium. Elle est visible en juin.

Deux-Sèvres : Niort 01/09/1900 ; 27/09/1904 ; 14/09/1907 ; 25/09/1908, 2 ex. (Gelin).

Charente-Maritime : Saintes 1 ex. 27/09/1908 (Gelin).

Charente : Angoulême (Dupuy).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle de l’ivraie. Ponto-méditerranéenne. Toute l’Europe et toute la France où elle est généralement commune. En altitude jusqu’à 2000 m. Affectionne les prairies humides et les marais. Espèce univoltine, en VIII-X. Chenille polyphage, hiverne et se nourrit de racines de graminées, Lolium perenne, L. temulentum, Triticum sativum, Agropyrum repens, en IX-VII.

I. Niort 01/09/1900 (HG), 27/09/1904 (HG), 14/09/1907 (HG), 2 ex. 25/09/1908 (HG).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Bessines 20/09/1980 (NT) - La Crèche 15/09/1982 (NT) - La Mothe Saint-Héray 22/09/1976 (NT) - Mauzé-Thouarsais 06/09/1999 (CL) - Niort 20/09/1970 (NT) - Saint-Georges de Rex 11/09/1982 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 06/05/1985 (CL) - Sansais 13/09/1985 (NT) - Souvigné 13/09/1980 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Tholera decimalis (Poda, 1761)
Thyatira batis (Linnaeus, 1758)
Batis

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur rubus idaeus. Elle est visible en juin puis en septembre. Répandu, mais plus ou moins commun dans toute la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Batis. Eurasiatique. Espèce largement répandue en Europe et en France. Fréquente les bois et forêts ainsi que les coteaux boisés. Espèce univoltine ou bivoltine selon la latitude en IV-IX. Chenille sur Rubus.

I. Répandu, mais plus ou moins commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 07/09/2007 (CL) - Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Bessines 17/08/1969 (NT) - Boussais 27/07/1998 (CL) - Chizé 24/06/1970 (NT), 30/04/1989 (NT) - Coulon 27/05/1992 (CL) - La Crèche 12/06/1971 (NT), 16/07/1971 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/07/1969 (NT), 28/08/1969 (NT), 26/05/1970 (NT), 28/05/1970 (NT), 29/05/1970 (NT), 04/07/1970 (NT), 19/05/1982 (NT), 01/07/1989 (NT) - Magné 20/09/1969 (NT), 26/05/1970 (NT), 19/08/2010 (AG) - Marigny 27/07/1994 (CL) - Massais 26/08/1988 (CL) - Mauzé-Thouarsais 09/06/1997 (CL), 02/06/2006 (CL), 23/07/2006 (CL), 19/04/2007 (CL), 30/06/2007 (CL), 21/04/2007 (CL), 14/07/2007 (CL), 15/08/2007 (CL), 14/09/2007 (CL) - Niort 24/07/1969 (NT), 26/05/1970 (NT), 08/06/1971 (NT), 18/08/1979 (NT), 23/08/1979 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 22/08/2001 (CL) - Sansais 26/07/1994 (CL) - Secondigny 28/04/2006 (CL) - Villiers en Bois 26/04/1969 (NT), 24/05/1970 (NT), 30/05/1970 (NT), 02/06/1970 (NT), 21/04/2009 (AG), 05/07/2009 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Thyatira batis (Linnaeus, 1758)
Thymelicus lineolus (Ochsenheimer, 1808)
Hespérie du dactyle

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Haies, lisières des bois. Chenille sur arrhenatherum elatius, triticum repens. Elle est visible de mai à juin. Répandu et commun dans toute la région à partir de la vallée de la Loire (antennes avec massue noire en dessous).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hespérie du dactyle. Répandue dans toute l’Europe et dans toute la France. L’imago est visible en VI-VIII. Haies, lisières des bois. Chenille sur Arrhenatherum elatius, Triticum repens, en V-VI.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Assais les Jumeaux 23/06/2008 (CL), 20/06/2009 (CL) - Boussais 01/07/2010 (Rolland Ludovic) – Bressuire 05/07/2011 (Séchet Vavina) - Chambroutet 19/05/2010 (Rolland Ludovic) - L’Absie 21/06/1975 (NT) - La Crèche 08/06/2011 (Debordes Laurent) - Niort 26/06/1948 (NT), 06/07/1971 (NT) - Villiers en Bois 13/06/1959 (NT), 17/06/1959 (NT), 18/06/1960 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Thymelicus lineolus (Ochsenheimer, 1808)
Timandra comae (Schmidt, 1931)
Timandre aimée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Chenille sur rumex, polygonum, atriplex. Elle est visible en juin puis en octobre. Répandu et commun dans toute la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Timandre aimée, le Talisman, l’Anguleuse. Répandue dans toute l’Europe jusqu’au Japon. En France, presque partout. Fréquente les bords des chemins, les prairies ouvertes, les bords d’étangs, les parcs et jardins. L’imago est visible en V-IX en deux générations. Chenille principalement sur Rumex et Polygonum, en VI puis en X.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 27/07/1998 (CL), 06/05/2000 (CL) - Beaussais 05/2005 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Cersay 25/07/1983 (CL) - Coulon 26/05/1989 (CL) - Fressines 08/08/2006 (AG) - La Chapelle-Bâton 08/08/1997 (AG) - La Crèche 14/06/1973 (NT), 15/10/1979 (NT) - La Mothe Saint-Héray 04/09/1971 (NT), 06/09/1980 (NT), 16/07/1982 (NT), 30/08/1983 (NT) - Magné 26/05/1970 (NT), 04/06/1971 (NT) - Massais 21/06/1988 (CL) - Mauzé-Thouarsais 22/08/1999 (CL), 21/04/2007 (CL), 30/06/2007 (CL) - Niort 21/08/1956 (MG), 28/05/1957 (MG), 09/09/1957 (MG), 14/07/1969 (MG), 22/05/1971 (NT), 30/06/1971 (NT), 13/05/1982 (NT), 20/07/1982 (NT), 11/07/1983 (MG), 16/07/1983 (MG) - Saint-Maurice la Fougereuse 23/08/2001 (CL) - Villiers en Bois 13/05/1970 (NT), 18/05/1996 (AG), 30/08/2005 (AG), 11/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Timandra comae (Schmidt, 1931)
Trachycera suavella (Zincken, 1818)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’imago est visible en VI-VIII. Chenille sur Crataegus, Prunus spinosa, Rhamnus, en V-VI.

I. Signalé partout mais plus ou moins commun (G&L 1912).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Trachycera suavella (Zincken, 1818)
Triphosa dubitata (Linnaeus, 1758)
Incertaine, Dent de scie, Douteuse
L’imago est visible de juillet à mai. Hiverne dans les caves, grottes et cavernes. Vu à Niort (79), Sommières (86) (Gelin et Lucas). La chenille est visible en juin (Gelin et Lucas).

lire la suite de l'article : Triphosa dubitata (Linnaeus, 1758)
Tyta luctuosa (Denis & Schiffermüller, 1775)
Noctuelle en deuil

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Vole en plein jour. Chenille sur malva, convolvulus arvensis. Elle est visible de juin à septembre. Répandu et commun dans toute la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Funèbre. Eurasiatique. Europe et toute la région paléarctique jusqu’en Sibérie orientale mais absente de l’extrême nord. En France, présente sur tout le territoire. L’adulte vole de jour sur les fleurs et fréquente les pentes herbeuses ensoleillées et les steppes, friches et jardins. Espèce bivoltine en IV-VII puis en VIII-IX. Chrysalide hivernante. Chenille polyphage sur Plantago, Convolvulus, Calystegia.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) – Azay le Brûlé 11/08/2011 (AG) - Beaussais 09/2004 (Wilding Neil) - Cersay 01/05/1990 (CL) - Fressines 17/06/2006 (AG), 03/07/2009 (AG) - Genneton 21/08/2010 (Miteu Martine), 30/04/2011 (Miteu Martine) – La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 14/08/1974 (NT), 09/06/2010 (Debordes Laurent) - Luzay 27/08/2006 (AG) - Magné 19/08/2010 (AG) - Mauzé-Thouarsais 01/06/2000 (CL) - Moutiers sous Argenton 03/07/1987 (CL) - Niort 09/05/1948 (MG), 14/05/1948 (NT), 15/05/1948 (MG), 28/05/1970 (NT), 20/04/1971 (NT), 08/07/1982 (NT), 22/07/1982 (NT), 05/08/1982 (NT), 05/08/1983 (NT), 16/07/1989 (NT), 10/08/1993 (AG), 15/04/1997 (AG), 03/06/2006 (AG), 16/06/2009 (Rebeyrol Christian), 23/05/2010 (AG) - Rom 19/05/2010 (Minot Jean-Louis) - Saint-Jean de Thouars 08/08/1993 (AG), 25/07/2009 (AG) - Sainte-Blandine 15/05/1975 (NT) - Thouars 14/05/2010 (Courtin Bernard) - Villiers en Bois 13/05/1956 (MG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Tyta luctuosa (Denis & Schiffermüller, 1775)
Udea ferrugalis (Hübner, 1796)
Pyrale ferrugineuse

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Pyrale ferrugineuse. Envergure 18-22 mm. Espèce cosmopolite répandue dans toute l’Europe. L’imago est visible en IV-XII. Chenille polyphage sur Stachys palustris, S. sylvatica, Lycopus, Mentha, Eupatorium, Aster, Cirsium en I-XII.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Hanc 15/08/2002 (AG) - Niort 10/08/2007 (AG), 05/06/2010 (AG), 15/08/2010 (AG), 04/10/2011 (AG), 15/10/2011 (AG) - Villiers en Bois 09/09/2005 (AG), 25/09/2009 (AG), 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Udea ferrugalis (Hübner, 1796)
Utetheisa pulchella (Linnaeus, 1758)
Ecaille du myosotis, Gentille

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en avril puis de août à octobre. Chenille sur heliotropa, myosotis, etc. Elle est visible en juin. Cette belle espèce, abondante dans la région méditerranéenne, a été prise, de façon irrégulière, sur des points très divers de la zone océanique.

  • Deux-Sèvres : Niort, 1 ex. le 04/04/1905 (Gelin).
  • Charente-Maritime : Bois de Saint-Georges de Didonne, en 1900 (Braun) ; Saintes : 25/08/1908 (Gelin).

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Gentille, l’Ecaille du myosotis. Présente en Afrique du Nord et en Corse, migratrice ailleurs. L’imago est visible en V-X en plusieurs générations. La chenille, polyphage, se nourrit sur Myosotis, Echium et Borago.

I. Cette belle espèce, abondante dans la région méditerranéenne, a été prise, de façon irrégulière, sur des points très divers de la zone océanique (G&L 1912). Niort 1 ex. 04/04/1905 (HG).

II. Niort 29/05/1956 (MG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Utetheisa pulchella (Linnaeus, 1758)
Valeria jaspidea (Villers, 1789)
Valérie jaspée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à avril. Chenille sur prunus, prunus spinosa. Elle est visible en juin.

  • Deux-Sèvres : Niort, 29 et 31/03/1905 ; 31/03/1908 ; 04/04/1905 ; 09/04/1904, 2 ex. ; 8 et 17/04/1907 ; 15/04/1908 ; 20/04/1909 (Gelin).
  • Charente-Maritime : Royan (B. et S.) ; Rochefort, 13/03/1878 (Delavoie).

Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Deux-Sèvres : Echiré, du 1er au 10 avril, rare (d’Olbreuse et du Dresnay).

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Jaspée, la Valérie Jaspée. Atlanto-méditerranéenne. Europe su sud-ouest. En France, semble absente du nord-ouest et de l’extrême nord. Fréquente les milieux boisés et arbustifs, friches et ripisylves. Espèce univoltine en II-V. Chenille sur Prunus spinosa.

I. Echiré, du 1er au 10 avril, rare (d’Olbreuse et du Dresnay). Niort 29/03/1905 (HG), 31/03/1905 (HG), 04/04/1905 (HG), 2 ex. 09/04/1904 (HG), 08/04/1907 (HG), 17/04/1907 (HG), 31/03/1908 (HG), 15/04/1908 (HG), 20/04/1909 (HG).

II. Availles-Thouarsais 31/03/2003 (CL) - La Crèche 06/04/1973 (NT) - Marnes 28/04/2006 (CL) - Moutiers sous Argenton 28/03/1996 (CL) - Niort 17/03/1967 (NT), 06/04/1971 (NT) - Villiers en Bois 26/03/1971 (NT), 07/04/1971 (NT), 13/03/1997 (AG), 10/03/2007 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Valeria jaspidea (Villers, 1789)
Cynthia cardui (Linnaeus, 1758)
Belle Dame

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de septembre à octobre en deux générations. Hiverne en petit nombre et reparaît en mars-avril. Deux ou trois générations. Champs secs, luzernes, bords des chemins où il recherche les fleurs de centaurea calcitrapa. Chenille sur carduus nutans, lappa major, cirsium bulbosum, eryngium campestre, urtica, malva, echium. Elle est visible de juin à septembre. Ce papillon, appelé vulgairement la Belle Dame, est répandu dans toute la région, en état d’abondance très variable selon les années. Le réveil des papillons hibernants s’effectue dès que la température devient douce : cardui volait en grand nombre à Sainte-Pezenne, près Niort, le 22 février 1903 (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Belle dame. Migratrice très répandue en Europe. En France, répandue partout mais d’abondance variable selon les années. Fréquente les habitats ouverts fleuris. Espèce qui peut certaines années migrer en très grand nombre (2009) ou n’être que rarement observée (2011) (AG). Espèce plurivoltine en III-XI. Chenille sur Carduus, Arctium.

I. Répandu dans toute la région. Abondance variable (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 29/06/2010 (Rolland Ludovic) – Boussais 24/06/2009 (Rolland Ludovic) – Chanteloup 21/05/2008 (Bonnet Stéphane) - Faye l’Abbesse 17/06/2009 (Rolland Ludovic) – Genneton 04/08/2009 (Miteu Martine), 23/06/2011 (Miteu Martine) - La Mothe Saint-Héray 08/09/1957 (NT) - Magné 02/09/1971 (NT) - Missé 03/06/2010 (Meyer Daniel) - Niort 24/09/1948 (MG), 01/07/1950 (MG), 19/09/1954 (MG), 22/09/1954 (MG), 08/07/1955 (MG), 01/07/1956 (MG), 03/09/1958 (MG), 09/09/1958 (MG), 25/09/1980 (NT), 20/09/1983 (NT), 22/09/1985 (NT) 28/09/1985 (NT), 01/09/1996 (chenille) (AG), 22/04/2009 (Rebeyrol Christian) – Rom 19/05/2008 (Minot Jean-Louis) - Sansais 14/06/2009 (Vandserschueren Claire).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cynthia cardui (Linnaeus, 1758)
Watsonalla binaria (Hufnagel, 1767)
Hameçon

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en mai puis de juillet à septembre en deux générations. Chenille sur quercus, fagus. Elle est visible en juin puis en septembre. Répandu et commun partout. L’ab. uncimacula Bkh., plus pâle et avec faibles reflets violet gris, a été prise à Angoulême (Dupuy).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hameçon, la Binaire. Eurasiatique. Toute l’Europe moyenne et méridionale à l’exception du Portugal. Partout en France. Fréquente les bois clairs bien exposés. Chenille sur Betula, Quercus.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2005 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Chizé 30/04/1981 (NT), 20/05/1982 (NT), 03/05/1989 (NT) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 26/08/1970 (NT), 13/05/1971 (NT), 26/05/1973 (NT), 28/07/1976 (NT), 04/06/1983 (NT) - Niort 10/09/1948 (MG), 04/05/1959 (MG), 06/07/1970 (NT), 26/08/1970 (NT), 19/08/1983 (NT) - Périgné 09/06/1985 (NT) - Saint-Georges de Rex 13/07/1989 (NT) - Villiers en Bois 19/08/1980 (NT), 30/08/2005 (AG), 21/05/2010 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Watsonalla binaria (Hufnagel, 1767)
Watsonalla cultraria (Fabricius, 1775)
Serpette

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur fagus, quercus. Elle est visible en juin puis en octobre. Espèce rare prise ça et là, dans les diverses régions françaises.


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Commun en mai dans les forêts de Chizé (79) et d’Aulnay (17).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Serpette. Eurasiatique. Toute l’Europe moyenne et méridionale à l’exception du Portugal. Partout en France. Fréquente les forêts de feuillus ou de conifères mêlés de hêtres. Espèce bivoltine en IV-IX. Chenille sur Fagus.

I. Commun en mai dans la forêt de Chizé (RL 1983).

II. Villiers en Bois 06/07/1970 (NT), 25/08/1970 (NT), 13/04/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Watsonalla cultraria (Fabricius, 1775)
Watsonalla uncinula (Borkhausen, 1790)
Hameçon méridional

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en mai puis de juillet à septembre en deux générations. Chenille sur quercus, fagus. Elle est visible en juin puis en septembre. L’ab. uncimacula Bkh., plus pâle et avec faibles reflets violet gris, a été prise à Angoulême (Dupuy).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hameçon méridional, le Petit crochet. Europe méditerranéenne. France méridionale. Fréquente les garrigues buissonnantes et les bois de chênes. Espèce facilement confondue avec W. binaria dans les stations où les deux espèces sont présentes. Espèce univoltine ou bivoltine en IV-IX. Chenille sur Quercus.

II. Chizé 15/05/1982 (NT) - Le Vanneau-Irleau 02/08/1970 (NT) - Niort 23/07/1948 (NT) - Saint-Georges de Rex 10/06/1983 (NT) - Sansais 11/06/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Watsonalla uncinula (Borkhausen, 1790)
Xanthorhoe designata (Hufnagel, 1767)

Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux-Sèvres : Echiré, 07/07/1926, et Amuré, 07/07/1929 (d’Olbreuse).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Désignée. Toute l’Europe. Largement répandue en France. Fréquente les allées forestières, les lieux humides, les bords de marais. Espèce bivoltine en V puis en VIII. Chenille sur Napus, Sinapis, Alliaria.

I. Amuré 07/07/1929 (d’Olbreuse) - Echiré 07/07/1926 (d’Olbreuse).

II. Niort 15/08/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Xanthorhoe designata (Hufnagel, 1767)
Xanthorhoe ferrugata (Clerck, 1759)
Rouillée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Rouillée. Largement répandue en Europe. En France, largement répandue à l’exception du pourtour méditerranéen. Fréquente de nombreux types de milieux avec une préférence pour ceux humides et frais. Espèce bivoltine en V-VI puis en VIII-IX. Chenille sur Stellaria, Nepeta, Galium.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/08/2002 (CL) - Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Coulon 26/06/1989 (CL) - La Chapelle-Bâton 04/10/1997 (AG) - La Mothe Saint-Héray 13/05/1969 (MG) - Magné 03/05/1970 (NT), 26/05/1970 (NT), 08/05/2008 (AG) - Niort 04/05/1957 (MG), 17/06/1969 (MG), 27/06/1969 (MG), 29/06/1969 (MG), 05/07/1969 (MG), 09/05/1970 (NT), 20/04/1972 (NT), 11/05/1982 (NT) - Sansais 03/05/1970 (NT) - Secondigny 10/09/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Xanthorhoe ferrugata (Clerck, 1759)
Xanthorhoe spadicearia (Denis & Schiffermüller, 1775)
Oxydée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Oxydée. Répandue dans toute l’Europe jusqu’en Sibérie. Partout en France. Fréquente de nombreux types d’habitats. Espèce bivoltine en V-VI puis en VIII. Chenille sur Stellaria.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2002 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 16/07/1983 (MG) - Niort 22/08/1983 (MG) - Saint-Georges de Rex 13/05/1983 (NT) - Villiers en Bois 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Xanthorhoe spadicearia (Denis & Schiffermüller, 1775)
Xestia castanea (Esper, 1798)
Noctuelle négligée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à septembre. Chenille sur calluna vulgaris en avril, passe en juin sur genista. Seule la forme grise (neglecta Hb.) se trouve dans l’ouest océanique. Elle y est assez commune dans les endroits où croissent à la fois la bruyère et le genêt.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle négligée. Atlanto-méditerranéenne. Répartition semblable à rhomboidea avec une meilleure pénétration en Espagne et au Portugal. En France, on la trouve un peu partout mais plus rare dans le nord et nord-est. Affectionne les bois clairs, les landes à bruyères et en montagne les pentes de résineux. Espèce univoltine en VIII-X. Chenille hivernante sur Calluna, Sarothamnus scoparius, en V-VI.

I. Répandu et assez commun dans les endroits où croissent à la fois la bruyère et le genêt (G&L 1912).

II. Boussais 25/09/2008 (CL) - La Crèche 01/10/1983 (NT) - Le Chillou 26/06/2001 (CL) - Marigny 01/10/2009 (AG) - Mauzé-Thouarsais 13/09/1992 (CL) - 13/09/1997 (CL) - Prailles 18/04/1971 (NT), 18/04/1971 (NT) - Secondigny 10/09/2008 (CL), 10/10/2008 (CL) - Villiers en Bois 23/09/2005 (AG), 07/10/2005 (AG), 25/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Xestia castanea (Esper, 1798)
Xylocampa areola (Esper, 1789)
Noctuelle Lithorhize

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de février à mai (Niort, du 30 janvier au 11 mai). Chenille sur lonicera. Elle est visible en juin. Répandu dans toute la zone, et généralement assez commun ; paraît rare en Vendée.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle aréolée. Méditerranéo-asiatique. Europe de l’ouest jusqu’au sud de la Scandunavie et une partie de l’Europe centrale. En France, un peu partout. Fréquente les forêts claires chaudes et humides. Espèce univoltine en XI-V. Chenille sur Lonicera.

I. Répandu dans toute la zone et généralement assez commun (G&L 1912).

II. Beaussais 04/2005 (Wilding Neil) - Chizé 11/05/1981 (NT) - Etusson 10/06/1983 (CL), 10/03/2001 (CL) - La Crèche 08/03/1973 (NT), 06/04/1973 (NT), 27/06/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 25/03/1971 (NT), 23/03/1973 (NT), 27/03/1974 (NT), 23/03/1979 (NT) - Marnes 22/04/2006 (CL) - Mauzé-Thouarsais 13/03/1996 (CL), 27/04/1998 (CL) - Moutiers sous Argenton 23/03/1996 (CL), 01/11/1999 (CL) - Niort 02/04/1997 (AG), 01/03/2009 (Rebeyrol Christian) - Saint-Jean de Thouars 14/04/1992 (AG), 13/03/2005 (AG), 23/08/2009 (AG), 31/12/2000 (AG) - Secondigny 05/05/1998 (CL), 13/03/2009 (Aubineau Morgane) - Villiers en Bois 12/04/1971 (NT), 16/04/1971 (NT), 15/04/1974 (NT), 26/03/1975 (NT), 13/04/1976 (NT), 27/02/1998 (AG), 21/04/2009 (AG), 18/03/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Xylocampa areola (Esper, 1789)
Yponomeuta cagnagella (Hübner, 1813)
Grand hyponomeute du fusain

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Grand hyponomeute du fusain. Envergure : 19-26 mm. Répandue dans toute l’Europe. L’imago est visible en VII-VIII. Chenille sur Euonymus europaeus, en IV-V.

I. Répandu partout, plus ou moins commun (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2005 (Wilding Neil) – Genneton 05/05/2011 (chenille) (Miteu Martine) - Saint-Jean de Thouars 22/08/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Yponomeuta cagnagella (Hübner, 1813)
Yponomeuta malinellus (Zeller, 1838)
Hyponomeute du pommier, Teigne du pommier

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hyponomeute du pommier, la Teigne du pommier. Envergure 16-20 mm. Répandue dans toute l’Europe. Dans un premier temps les chenilles sont grégaires dans une toile de soie. Les larves varient à mesure qu’elles grandissent du gris foncé au gris jaunâtre Les cocons blancs sont disposés les uns à côté des autres dans un réseau situé sous une feuille ou une brindille. L’adulte a les ailes antérieures d’un blanc pur (avec parfois une légère suffusion gris au centre) avec des points noirs. La tête est blanche avec des palpes blancs. Période de vol : VI-VIII. Chenille sur Malus, Crataegus.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Niort 30/06/1969 (NT) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Villiers en Bois 30/08/2005 (AG), 14/06/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Yponomeuta malinellus (Zeller, 1838)
Yponomeuta rorrella (Hübner, 1796)
Mite hermine

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Mite hermine. Répandue dans toute l’Europe. Envergure : 19-20 mm. L’imago est visible en VI-VIII. Chenille sur Salix, Populus.

II. Niort 26/07/2005 (AG) - Secondigny 30/07/2007 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Yponomeuta rorrella (Hübner, 1796)
Ypsolopha lucella (Fabricius, 1775)
Fagaceae, Quercus
Observation de Mr Lemoine Christian - Thouars (79) - 14/07/2008

lire la suite de l'article : Ypsolopha lucella (Fabricius, 1775)
Ypsolopha mucronella (Scopoli, 1763)
Observations récentes :
Observation de West Hazel et Ron - Mortagne sur Gironde (17) - 13/08/2013

lire la suite de l'article : Ypsolopha mucronella (Scopoli, 1763)
Aleimma loeflingiana (Linnaeus, 1758)
Observation de Villatte Raymond - Limoges (87) - 29/05/2008 Observation de Brigitte Seys - Phalempin (59) - 17/05/2008 Observation de Brigitte Seys - Phalempin (59) - 10/05/2008

lire la suite de l'article : Aleimma loeflingiana (Linnaeus, 1758)
Euchoeca nebulata (Scopoli, 1763)
Fidonie hépatique

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à aout en deux générations. Chenille sur alnus, betula. Elle est visible en juin puis en septembre.

Deux-Sèvres : 1 exemplaire dans le marais sud d’Amuré (Lacroix) ; 1 exemplaire bords de la Sèvre à François : 28/08/1911 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Fidonie hépatique. Europe moyenne jusqu’au Japon. En France, préente un peu partout. Fréquente les bois de feuillus, les bois clairs humides où se trouvent des aulnes. Espèce bivoltine en V-VII. Chrysalide hivernante. Chenille sur Alnus.

I. Marais sud d’Amuré 1 ex. (Lacroix) - Bords de la Sèvre à François 1 ex. 28/08/1911 (HG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Euchoeca nebulata (Scopoli, 1763)
Emmelia trabealis (Scopoli, 1763)
Collier blanc, Arlequinette
Absente d’une grande partie Nord de la France, elle est localisée dans la région méridionale, les Charentes, l’Isère et la région Centre. Polyphage, elle accepte les convolvulus, les malva, les chenopodium. ( D’après " les Papillons nocturnes de France de R.Robineau)

lire la suite de l'article : Emmelia trabealis (Scopoli, 1763)
Abraxas grossulariata (Linnaeus, 1758)
Zérène du Groseillier

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Chenille sur prunus spinosa, ribes, evonymus, etc. Elle est visible en mai. Répandu et commun partout. Très variable quant à l’intensité de la ponctuation noire. Les exemplaires nourris sur evonymus japonicus des jardins donnent parfois des aberrations remarquables. M. Arnold Pictet (Mém. Soc. Genève 1905) a établi que ces variations ne se produisent que sur la troisième des générations élevées sur le fusain du Japon, et qu’à partir de la quatrième, l’espèce revient à ses formes normales. (Feuille des J. N., 1905, p. 166).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Zérène du groseillier, la Phalène mouchetée. Largement répandue en Europe jusqu’au Japon en Asie. Répandue dans toute la France. Fréquente les vieux jardins, les allées forestières, les forêts de feuillus. Espèce univoltine en VII. La chenille hiverne. Chenille sur Ribes, Prunus, Crataegus, Evonymus, Salix, Persica.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Argenton les Vallées 20/06/2011 (Courtin Bernard) - Beaussais 07/2004 (Wilding Neil) - La Chapelle-Bâton 22/08/1998 (AG) - La Mothe Saint-Héray 13/08/1980 (NT), 01/07/1989 (NT) - Magné 15/07/1969 (NT) - Massais 21/06/1987 (CL) - Niort 18/07/1964 (MG), 30/06/1969 (MG), 12/07/1969 (MG), 22/07/1969 (NT), 04/07/1971 (NT), 15/07/1996 (AG) - Sansais 06/06/1970 (NT), 25/06/1970 (NT) - Villiers en Bois 10/07/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Abraxas grossulariata (Linnaeus, 1758)
Hemaris fuciformis (Linnaeus, 1758)
Sphinx gazé

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Vole en plein jour en bordure des bois ou dans les clairières. Chenille sur galium, scabiosa, lonicera, lychnis. Elle est visible en juillet puis en septembre. Répandu dans toute la région mais assez commun seulement sur la lisière des bois d’une certaine étendue.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Sphinx gazé, le Sphinx fuciforme, le Sphinx du chèvrefeuille. Eurasiatique. Toute l’Europe et toute la France, y compris en Corse. Fréquente les prairies, friches, chemins forestiers, jardins. Période de vol : V-VIII en une ou deux générations. Le vol est diurne. Chenille sur Lonicera, Galium, Knautia.

I. Répandu dans toute la région mais assez commun seulement sur la lisière des bois d’une certaine étendue (G&L 1912).

II. Bougon 25/05/1990 (NT) - Coulon 30/05/2009 (Petit Antoinette) - Echiré 07/05/1990 (NT) - Genneton 22/05/2011 (Miteu Martine) - La Crèche 29/06/1990 (NT) - La Mothe Saint-Héray 09/08/1956 (MG), 14/08/1956 (MG), 09/05/1959 (MG), 16/07/1960 (MG), 08/08/1971 (NT), 06/05/1990 (NT), 25/05/1990 (NT) - Ménigoute 28/05/2000 (AG) - Niort 15/08/1970 (NT), 28/07/1971 (NT) - Saint-Lin 03/05/1997 (AG) – Sainte-Verge 26/07/2010 (Meyer Daniel).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hemaris fuciformis (Linnaeus, 1758)
Callophrys rubi (Linnaeus, 1758)
L’Argus vert, la Thécla de la Ronce
Observation de Vogel Gérard - Brouennes (55) - 12/06/2014 Observations de M. Billard Michel - Pralognan la Vanoise, Les Saulces 2000m (73) - sur Anthyllis vulneraria subsp alpestris - 14/07/2010 Observation de Brigitte Seys - Helfaut (62) - 27/06/2009

lire la suite de l'article : Callophrys rubi (Linnaeus, 1758)
Aglaope infausta (Linnaeus, 1767)
Aglaope des haies, Zygène des épines, Zygène de l’amandier

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Chenille sur crataegus, prunus spinosa, amygdalis, etc. Elle est visible en mai.

Deux-Sèvres : Commun gare de pamproux, 07/1869 ; Niort, 1 exemplaire au Vivier (Gelin).

Charente-Maritime : Royan (B. et S.) ; commun à Martrou, près Rochefort (Delav.).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Aglaope des haies, la Zygène des épines, la Zygène de l’amandier. Europe de l’ouest. Envergure : environ 15 mm. L’imago est visible en VI-VII. Chenille sur Crataegus, Prunus spinosa, Amygdalis, etc. Elle est visible en V. Abondant par endroit.

I. Commun gare de Pamproux, 07/1869 (HG) - Niort, 1 exemplaire au Vivier (HG) – Villiers en Bois 1999 (RL).

II. Cersay 01/08/1978 (CL) - Marnes 12/06/2005 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Aglaope infausta (Linnaeus, 1767)
Eremobia ochroleuca (Denis & Schiffermüller, 1775)
Noctuelle jaunâtre

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Chenille sur graminées, épis de froment. Elle est visible en mai.

  • Deux-Sèvres : Nord du département (Delahaye). Niort, 10 ex. du 26 juin au 28 juillet (Gelin).
  • Charente-Maritime : Assez rare à Dompierre (Vigé).

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle jaunâtre. Méditerranéo-asiatique. Toute l’Europe et toute la France. C’est l’hôte des milieux ouverts, surtout prairies sèches. Espèce univoltine en VI-VIII. Chenille sur graminées, Triticum, Secale, Agropyron, Alopecurus, en V-VI.

I. Nord du département (Delahaye). Niort 10 ex. 26/06 au 28/07 (HG).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Availles-Thouarsais 20/06/2006 (CL) - Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - La Chapelle-Bâton 27/05/1998 (CL) - La Crèche 01/07/1971 (NT),14/07/1972 (NT), 01/07/1973 (NT), 23/07/1974 (NT), 11/07/1975 (NT) - La Crèche 09/07/1977 (NT), 05/11/1983 (NT) - La Mothe Saint-Héray 24/05/1990 (CL) - Magné 15/07/1973 (NT) - Niort 16/07/1970 (NT) - 14/07/1972 (NT), 19/07/1980 (NT) - Sansais 20/05/1990 (CL) - Villiers en Bois 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eremobia ochroleuca (Denis & Schiffermüller, 1775)
Agonopterix pallorella (Zeller, 1839)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 19-24 mm. Répandue dans toute l’Europe. Période de vol VI-III. Chenille sur Centaurea scabiosa, Serratula.

I. Forêt de Chizé 27/05/1912 (DL).

II. Availles-Thouarsais 20/04/2010 (Favretto Jean-Pierre) - Villiers en Bois 21/04/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agonopterix pallorella (Zeller, 1839)
Viminia auricoma (Denis & Schiffermüller, 1775)
Chevelure dorée
Longueur maximale : 40 mm. Corps gris foncé, avec de larges bandes dorsales d’un noir velouté. Sur chacune de celles-ci, quatres verrues rouge orangé qui portent d’assez longues soies rougeâtres. Stigmates blancs, cerclés de noir. Tête d’un noir brillant (le guide des chenilles d’Europe - D-J Carter, B. Hargreaves)

lire la suite de l'article : Viminia auricoma (Denis & Schiffermüller, 1775)
Triaena psi (Linnaeus, 1758)
Psi
longueur maximale : 38 mm. Une protubérance dorsale, subconique, sur le premier segment abdominal et une autre, plus courte, sur le huitième. Corps gris bleuté, avec une large bande médio-dorsale de couleur jaune clair. Sur chaque flanc, une large bande blanche surmontée d’une rangée de taches rouges. Stigmates noirs. Tête d’un noir luisant. (guide des chenilles d’Europe - D.J. Carter, B. Hargreaves)

lire la suite de l'article : Triaena psi (Linnaeus, 1758)
Viminia rumicis (Linnaeus, 1758)
Noctuelle de la Patience, Cendrée noirâtre
On la rencontre un peu partout en France. Peu exigeante écologiquement, on la rencontre dans divers milieux, principalement mésophiles, y compris jusqu’en zone urbaine. La chenille, polyphage, se nourrit de diverses plantes basses. Période de vol : Mars à Juin, puis Juillet à Septembre. Espèce bivoltine. (Guide des papillons nocturnes de France)

lire la suite de l'article : Viminia rumicis (Linnaeus, 1758)
Amphipyra pyramidea (Linnaeus, 1758)
Pyramide, Noctuelle du noyer
Elle occupe toute la France. Elle est proche de l’habitus de Amphipyra berbera (la Berbère), ce qui est à l’origine de nombreuses confusions et d’erreurs de détermination (à l’état adulte). Elles possèdent également des moeurs similaires. On la rencontre dans divers milieux forestiers, y compris en zone urbaine. La chenille, polyphage, se développe sur diverses essences dont le chêne, le peuplier, le saule, le charme... Période de vol : Juillet à Octobre. Espèce univoltine. (Guide des papillons nocturnes de France - Coordonné par R. Robineau - Delachaux et Niestlé)

lire la suite de l'article : Amphipyra pyramidea (Linnaeus, 1758)
Autographa gamma (Linnaeus, 1758)
Gamma, Lambda

Eurasiatique. Largement répandue en Europe. En France, cette espèce migratrice se rencontre partout. Il semble qu’elle ne soit résidente que dans les régions méridionales aux hivers doux. Elle remonte régulièrement dans le nord du pays, la majeure partie des observations s’effectuant en fin d’été avec l’arrivée de migrants. Euryèce, elle se rencontre jusque dans les villes. Il n’est pas rare de l’observer la journée dans les herbes hautes. La chenille est polyphage. Période de vol : V-IX. Espèce bivoltine. (Delachaux et niestlé, Guide des papillons nocturnes de France, coordonné par Roland Robineau)

Adulte : 35-40 mm d’envergure. Ailes antérieures chatoyantes, brun grisâtre clair à brun rougeâtre, variées de motifs brun-noir, avec un dessin discal argenté évoquant les lettres grecques lambda ou gamma. Ailes postérieures brun jaunâtre avec la marge nettement plus sombre. Chenille : Atteint 35 mm. Légèrement atténuée dans sa partie antérieure, ne compte que deux paires de fausses pattes (les anales non comprises). Vert pâle, avec de fines lignes dorsales claires et une ligne stigmatale blanche un peu plus épaisse. Tête généralement pourvue d’une strie noire de chaque côté. Plantes hôtes : Sur de nombreuses plantes herbacées appartenant aux familles botaniques les plus diverses, par exemple sur la luzerne cultivée (Medicago sativa), l’Ortie dioïque (Urtica dioica), le chou potager (Brassica oleracea), le Trèfle de prés (Trifolium pratensis), la Carotte sauvage (Daucus carota), la Sauge des prés (Salvia pratensis), et le Pissenlit dent-de-lion (Taraxacum officinale). Habitat : Avant tout dans les milieux ouverts, mais dans les biotopes les plus divers, y compris dans les régions de culture intensive et jusqu’au cœur des villes. Espèce très banale partout. Biologie : Le Lambda est le plus commun des papillons migrateurs fréquentant l’Europe. L’imago se montre pendant presque toute l’année, présentant un pic d’abondance vers la fin de l’été. L’espèce hiverne d’ordinairement à l’état larvaire, et sans doute occasionnellement sous forme de chrysalide ou d’imago, au moins dans les régions les plus chaudes. Dans les contrées climatiquement moins favorables, elle ne survit pas à l’hiver ; ses effectifs se reconstituent chaque année à l’occasion des flux migratoires. Durant l’été, l’espèce engendre sur place deux ou trois générations successives. L’adulte est actif de nuit comme de jour, butinant activement les fleurs, sur lesquelles il se pose brièvement, ailes entrouvertes et vibrantes, constamment prêt à l’envol immédiat. Les œufs sont déposés isolément à la face inférieure des feuilles. La chenille montre une prédilection pour les plantes cultivées, sur lesquelles elle peut parfois causer des dommages. La nymphose s’effectue dans un cocon blanchâtre. (Guide nature Nathan. Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)

Le lambda est l’un des plus grands insectes migrateurs de la planète. Régulièrement, il vient en grand nombre des régions chaudes, au printemps et au début de l’été, pour se reproduire au Nord de l’Europe. Cette espèce ne survit pas aux rigueurs des hivers nordiques, chenilles, chrysalides et adultes périssant de froid. Le papillon, actif de jour comme de nuit, butine diverses fleurs dont le trèfle, la bruyère, le buddleia, le cardère et la valérianne (surtout la nuit). Il est attiré par la lumière. Période de vol : Mai à Octobre. (Nature en poche - Larousse)



lire la suite de l'article : Autographa gamma (Linnaeus, 1758)
Calophasia lunula (Hufnagel, 1766)
Holarctique. Largement répandue en Europe, sauf dans l’extrême Nord, une grande partie de le Grande-Bretagne et le sud de la péninsule Ibérique. En France, un peu partout. C’est un hôte des milieux ouverts à semi-ouverts, qui fréquente les prairies, les pelouses sèches et les lisières forestières. La chenille se nourrit essentiellement sur Linaires, Mufliers (Linaria, Antirrhinum). Dans la moitié sud de la France, les larves des espèces du genre Calophasia peuvent se rencontrer dans un même biotope au même moment, il est alors difficile de les différencier. Période de vol V-VI ; VII-VIII ; (IX). Espèce bivoltine à trivoltine, selon la localité et le climat. (Delachaux et niestlé, Guide des papillons nocturnes de France, coordonné par Roland Robineau)

lire la suite de l'article : Calophasia lunula (Hufnagel, 1766)
Cerura vinula (Linnaeus, 1758)
Grande Queue fourchue

Répartition géographique. Toute la France et pratiquement toute l’Europe.

Description. Longueur maximale : 65 mm. Corps épais, avec extrémité postérieure effilée et pourvue de deux processus minces. Tégument vert en grande partie. Une plage dorsale brun pourpré, entourée d’une bordure blanche. Cette plage est élargie au niveau du quatrième segment abdominal et fortement amincie sur le métathorax. Ce dernier avec une protubérance dorsale. Prothorax antérieurement marqué de rouge. Tête brune et noire. D’un brun noirâtre, les jeunes chenilles ont, derrière la tête, une paire de lobes saillants caractéristiques.

Biotopes. Landes, friches, etc.

Cycle biologique. Une seule génération annuelle. Les oeufs sont pondus sur les feuilles, en petits groupes (mai-juin). Ils éclosent au bout d’une dizaine de jours. Les chenilles s’observent de fin juin à début septembre. Lorsqu’on les inquiète, elles prennent une attitude d’intimidation : elles redressent l’avant de leur corps, tout en faisant saillir des filaments rouges à l’extrémité de leurs processus postéro-abdominaux. Elles peuvent également émettre un jet d’acide à l’aide d’une glande située sous le prothorax. Faits de soie et d’écorce mâchée, les cocons sont rigides ; ils se trouvent sur les troncs. Nymphose en septembre. Émergence l’année suivante, en avril-mai, voire en juin. (Guide des chenilles d’Europe - D. J. Carter et B. Hargreaves - Delachaux et Niestlé)



lire la suite de l'article : Cerura vinula (Linnaeus, 1758)
Cossus cossus (Linnaeus, 1758)
Cossus gâte-bois

Adulte : Ailes gris pâle, marbrées de gris sombre et de brun cannelle et finement réticulées de noir.

Chenille : atteint 10 cm. Presque glabre, très luisante, brun jaune pâle, avec le dos brun rougeâtre sombre, la tête noire et le bouclier prothoracique marqué de noirâtre.

Plante – hôte : Dans le tissu ligneux de nombreux feuillus, en particulier sur le Saule marsault, l’Osier commun, le Bouleau verruqueux, l’Aulne glutineux , le Poirier commun et le Pommier cultivé (Salix viminalis, Betula pendula, Alnus glutinosa, Pyrus communi et, Malus domestica).

Habitat : Boisement de préférence modérément humide, notamment forêts alluviales et ourlets boisés rivulaires, mais également parcs et jardins. Espèce encore commune presque partout.

Biologie : Les œufs sont déposés isolément ou par petits groupes sur l’écorce de la plante hôte, préférentiellement sur les arbres déjà occupés par d’autres chenilles de Cossus. La plupart du temps, il s’agit d’arbres dépérissant ou déjà morts sur pied. Les chenilles s’attaquent à l’écorce, au phloème, puis avec l’âge, pénètrent profondément dans l’aubier. Elles forent des galeries de section ovalaire, atteignant, à la maturité de la larve environ 2 cm de diamètre. Les chenilles matures exhalent une forte odeur d’acide pyroligneux (vinaigre de bois), qui se dégage également des arbres attaqués. Au terme de leur développement, qui dure de deux à quatre ans, les chenilles observent des comportements variés. Certaines quittent l’arbre nourricier avant l’automne, s’en éloignent pour aller creuser une loge souterraine dans laquelle elles hivernent, puis se nymphosent au printemps suivant. D’autres passent leur dernier hiver dans la galerie, n’entrant en errance de prénymphose qu’au printemps, s’enfouissant comme les précédentes pour le repos nymphal. D’autre, enfin, ne quittent jamais leur plante hôte, ménageant après l’hivernage une loge dans la partie terminale de leur galerie, sous l’orifice de sortie ; elles y tissent un cocon d’environ 6 cm de longueur, dans lequel sont incorporés des fragments ligneux. (Guide nature Nathan. Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)

Paléarctique. Toute l’Europe. Partout en France. Présente dans toutes les régions où les principales essences de feuillus et les arbres fruitiers existent, jusqu’à 1500m d’altitude en montagne. Chenilles xylophages se développant dans les troncs des Saules, Peupliers, Chênes, Ormes, Aulnes, Hêtres communs, Bouleau, Frênes, Tilleul, Erables, Charmes, Pommiers…Elles peuvent occasionner des dommages importants. Le cycle larvaire dure trois ans. Période de vol : VI-VIII. Espèce univoltine. (Delachaux et niestlé, Guide des papillons nocturnes de France, coordonné par Roland Robineau)

Mâle. Envergure : 60-75 mm. Ce papillon nocturne, très massif, aux ailes brun ferrugineux, marbré de blanchâtre et de réticulations noires (à l’aile antérieure) est caractéristique. Femelle. Envergure 75-96 mm. Aile plus ample, moins chargée de blanchâtre, abdomen très volumineux. Variation. Les sujets brun noir sont des subnigra Schultz, 1911, ceux qui tirent davantage sur le noir : f. nigra Dietze, 1919. Les exemplaires très clairs appartiennent à la f. albescens Kitt, 1925. Espèces proches. Cossus terebra (Denis & Schiffermüller), à l’aile antérieure plus élancée et à la réticulation plus élaborée. Biologie. Plantes-hôtes : divers feuillus, dont les arbres fruitiers : saules, peupliers, ormes, chênes, aulnes, hêtres, bouleaux, érables, frênes, tilleuls, noyers, pommiers, sorbiers, etc. Les chenilles se développent dans l’écorce, puis dans le bois, en deux à quatre années. Au printemps, certaines chenilles se rencontrent sur le sol à la recherche d’un nouveau tronc. Par leur action, les arbres parasités exhalent une odeur caractéristique d’acide pyroligneux. La nymphose a lieu dans la galerie larvaire ou dans le sol. Bois, vergers, jusqu’à 1500m en montagne. Vient peu à la lumière. Période d’apparition. Fin mai- juillet. Distribution. De l’Europe au Japon ; Afrique du Nord. Pratiquement toute l’Europe. En France, partout, mais se raréfie près des agglomérations. Statut. Assez commun. (NAP, Papillons de nuit d’Europe volume 1, Patrice Leraut)



lire la suite de l'article : Cossus cossus (Linnaeus, 1758)
Euproctis chrysorrhoea (Linnaeus, 1758)
Cul brun

Adulte : Ailes antérieures blanc satiné, avec parfois des petits points noirs bien nets près du tornus. Extrémité de l’abdomen fauve ferrugineux, garnie chez la femelle d’une bourre de poils.

Chenille : Atteint 45 mm. Brun grisâtre marbrée de plus clair, avec une rangée subdorsale de stries blanches sur chaque flanc, pourvue sur les segments 9 et 10 d’une verrue médio-dorsale infundibuliforme d’un rouge orangé éclatant.

Plantes hôtes : Sur divers arbres et arbustes feuillus, avant tout sur le Charme commun (Carpinus betulus), le Poirier commun (Pyrus communis), le Pommier cultivé (Malus domestica), l’Aubépine à un style (Crataegus monogyna), le Prunellier (Prunus spinosa) et le Chêne pédonculé (Quercus robur).

Habitat : Essentiellement le long des allées forestières, des alignements d’arbres et dans les vergers sur prairies à litière. Naguère très largement répandu et commun partout ; tend aujourd’hui à se raréfier.

Biologie : L’adulte, de mœurs nocturnes, vole au cours d’une unique génération. Inquiété, il simule la mort en adoptant une posture cataleptique singulière : pattes étroitement appliquées contre le corps, aile refermées, il se laisse tomber sur le côté tout en arquant son abdomen vers le bas, mettant en évidence son épaisse bourre anale, dont les poils renferment une substance toxique. Les œufs sont déposés sous forme d’ooplaques allongées sur les rameaux de la plante hôte ; la femelle les recouvre d’un épais feutrage issu de sa bourre anale. Les chenilles mènent une existence grégaire, confectionnant à l’extrémité d’un rameau un nid communautaire de 5 à 10 cm de longueur, à l’abri duquel elles hivernent, longues d’environ 4 mm. Dès les premières douceurs printanières, elles se chauffent au soleil à la surface de celui-ci, rongeant à l’occasion les bourgeons. Après le débourrement de ces derniers, elles achèvent rapidement leur croissance, retournant invariablement dans leur nid après chaque prise de nourriture. La chenille est pourvue de poils urticants, qui peuvent provoquer sur l’épiderme humain de vives réactions inflammatoires, cependant moins lourdes de conséquences que celles occasionnées par les poils des chenilles processionnaires. Ses verrues dorsales infundibuliformes sont aussi le siège d’une sécrétion qu’elle répand avec sa tête sur tout son corps, et dont la fonction, peut-être répulsive, n’est pas connue avec certitude. La nymphose s’effectue, isolément ou par petits groupes, dans un cocon jaunâtre tissé sur un rameau de la plante hôte. L’espèce connaît occasionnellement des pullulations massives, au cours desquelles elles peuvent se montrer dommageable, en particulier dans les vergers Ces gradations du Cul-brun sont régulées naturellement par le cortège parasitaire, les prédateurs et les maladies. (Guide nature Nathan. Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)

Paléarctique. Répandue dans toute l’Europe. Présente partout en France. Les imagos affectionnent tout particulièrement les haies buissonnantes, les friches ainsi que les vergers en terrain bocager, jusqu’à 1000 m d’altitude. Les œufs sont protégés par les poils urticants provenant de la touffe annale, velue et colorée de la femelle. Les chenilles vivent en société et hivernent ; elles se développent sur diverses essences qu’elles peuvent totalement défolier. Période de vol : VI-VII. Espèce univoltine. (Guide des papillons nocturnes de France). (Delachaux et niestlé, Guide des papillons nocturnes de France, coordonné par Roland Robineau)

Les oeufs sont protégés par des poils urticants provenant de la touffe anale velue et colorée de la femelle. Les chenilles vivent en société et hivernent ; elles se développent sur diverses essences telles que chênes, prunelliers, églantiers, arbres fruitiers, qu’elles peuvent entièrement défolier. Imago de Juillet à Août. (Guide des papillons nocturnes de France)



lire la suite de l'article : Euproctis chrysorrhoea (Linnaeus, 1758)
Euproctis similis (Fuessly, 1775)
Cul doré

Description. Longueur maximale 40 mm. Corps noir avec des soies noires et grises issues de petites verrues. Une double ligne médio-dorsale, d’un rouge orangé vif. Deux rangées latéro-dorsales de taches blanches, formées de touffes de poils ras. Flancs marqués, sous les stigmates, d’une ligne longitudinale d’un rouge terne. Tête noire, avec un dessin blanchâtre, en forme de "V".

Biotopes. Haies, bois et broussailles.

Cycle biologique. Généralement, un génération par an. Les pontes se trouvent sous les feuilles (juillet) ; chacune d’elles comprend de nombreux oeufs, recouverts par des poils abdominaux de l’imago femelle. La vie larvaire s’étend d’Août à mai, avec une période d’hibernation (pendant celle-ci, les chenilles restent cachées dans de petites poches de soie). La nymphose a lieu dans le feuillage de la plante-hôte. De couleur brune, les cocons incorporent des soies larvaires. Émergence en juillet.

(Guide des chenilles d’Europe - D. J. Carter et B. Hargreaves - Delachaux et Niestlé)



lire la suite de l'article : Euproctis similis (Fuessly, 1775)
Helcystogramma lutatella (Herrich-Schäffer, 1854)
Graminées
Observation Mme Aarts Tineke - Catus (46) - 09/06/2007
Brigitte Seys - St Valéry sur Somme (80) - 05/05/2009

lire la suite de l'article : Helcystogramma lutatella (Herrich-Schäffer, 1854)
Hemaris fuciformis (Linnaeus, 1758)
Sphinx gazé, Sphinx du Chèvrefeuille
Chèvrefeuille
Observation Mme Aarts Tineke - Catus (46) - 07/06/2007 sur chèvrefeuille des bois Observation Mme Aarts Tineke - Catus (46) - 02/07/2007 sur chèvrefeuille des bois

lire la suite de l'article : Hemaris fuciformis (Linnaeus, 1758)
Lasiocampa trifolii (Denis & Schiffermüller, 1775)
Bombyx du Trèfle
Adulte : Ailes antérieures du mâle brun rougeâtre ou beige grisâtre avec une ligne postmédiane jaunâtre, sinueuse en S aplati, et un point discoïdal blanc cerné de foncé. Chez la femelle la ligne claire peut être vestigiale ou au contraire foncée. Plante – hôte : sur une grande variété de plantes basses, en particulier les papilionacées, notamment : Bugrane épineuse, Trèfle rampant, Sainfoin, Gesse des prés, Luzerne, Genêt à balais ; mais entre autres aussi la Bruyère commune et nombreuses graminées : Canche bleue Chenille : atteint 75 mm. Couleur fondamentale gris sombre presque entièrement dissimulée par une épaisse et longue pilosité jaune ochracé et blanchâtre. Capsule céphalique roux ferrugineux, maculée de noir et de jaune. Habitat : milieux secs herbacés, largement répandu mais en forte régression dans de nombreuses régions. Biologie : La femelle ne fixe pas ses œufs sur les végétaux, mais les disperse en vol sur le sol. Selon les régions, les œufs libèrent les chenilles soit en automne, soit au printemps, après hivernage les chenilles observent des mœurs très discrètes, dissimulées au plus profond de la végétation, mais grimpent parfois au sommet des hautes graminées pour se chauffer au soleil. Elles se laissent tomber à la moindre secousse et s’enroulent sur elles-mêmes. Il convient d’éviter de les manipuler car elles sont pourvues, comme celles de quelques autres espèces apparentées, de poils urticants. La nymphose s’effectue dans un cocon brun, assez résistant, de consistance parcheminée. (Guide nature Nathan. Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)

lire la suite de l'article : Lasiocampa trifolii (Denis & Schiffermüller, 1775)
Lithosia quadra (Linnaeus, 1758)
Lithosie quadrille, la jaune à quatre points

Adulte : Présente un fort dimorphisme sexuel. Mâle avec les ailes antérieures grises, teintées de jaune à la base, et ourlées de noir bleuté à la naissance du bord costal. Femelle avec les ailes antérieures jaunes à blanc jaunâtre, ornées de deux gros points noir bleuâtre. Chenille : Atteint 28 mm. Gris noirâtre, marbré de plus clair, avec le dos blanchâtre, parcouru d’étroites lignes longitudinales grises, pourvu de grosses verrues punctiformes rouges et marqué d’une tache sombre, arrondie, sur chacun des segments 3, 7 et 11. Plantes hôtes : Sur la Xanthorie des murailles (Xanthoria parietina) et divers autres lichens. Habitat : Dans les endroits boisés, plus rarement dans les milieux ouverts. Espèce largement répandue, mais généralement peu commune. Biologie : L’adulte, de moeurs nocturnes, vole au cours d’une unique génération. Les œufs sont déposés par groupes de vingt à cinquante unités à la face inférieure des feuilles. La chenille vit aux dépens des lichens sur les feuillus ou les résineux ; mature, elle se nourrit également de feuilles. Elle hiverne, longue de 4 à 5 mm, à l’abri de l’écorce, où se déroule ultérieurement la nymphose, dans un cocon lâche. (Guide nature Nathan. Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)

Eurasiatique. Elle possède une vaste répartition allant de la péninsule Ibérique à l’Asie orientale. En France, elle est répandue sur tout le territoire, Corse comprise. Vole dans tous les milieux et n’est pas rare en ville. La chenille se nourrit des lichens des arbres, puis, après avoir hiverné, en attaque les feuilles. Dimorphisme sexuel important. Vol : VI-IX. Espèce univoltine. (Delachaux et niestlé, Guide des papillons nocturnes de France, coordonné par Roland Robineau)

Mâle. Envergure : 35-43 mm. Aile antérieure jaune orangé à la base, avec une ombre noire à la côte, gris-beige clair dans l’aire médiane, gris brunâtre clair dans le tiers distal. Postérieure jaune clair, assombrie à la côte. Abdomen orange. Femelle. Envergure : 35-62 mm. Aile antérieure d’un beau jaune citron, plus ou moins pâle, avec un gros point noir à la côte et un plus petit (parfois aussi gros) vers le bord interne, les deux dans l’aire médiane. Postérieure jaune clair. Variation. Mâle : aire discale non assombrie : f. luteomarginata Lambillion, 1906. Aile antérieure envahit de gris noirâtre, sur près du tiers de sa longueur : f. seminigra Dufay, 1954. Femelle : aile antérieure avec un seul point noir : f.unipunctata Spuler, 1910 ; sans points noirs distincts : f. impuctata Spuler, 1910 ; points noirs réunis en une ligne transversale : f. confluens Dumont, 1903. Espèce proche : aucune. Biologie. Chenille sur lichens (dont Peltigera canina) des troncs et des branches de chênes et autres arbres. Lieux boisés et leurs abords immédiats. Jusqu’en moyenne montagne où il peut abonder. Période d’apparition. Fin juin-août. Distribution. De l’Europe au Japon. En Europe, de l’Irlande et de l’Angleterre (où il est migrateur) aux Balkans. En France partout, mais s’est raréfié près des villes ; présent en Corse. Statut. Assez commun (abondant parfois localement). (NAP, Papillons de nuit d’Europe volume 1, Patrice Leraut)



lire la suite de l'article : Lithosia quadra (Linnaeus, 1758)
Lymantria dispar (Linnaeus, 1758)
Bombyx disparate, Disparate, Spongieuse
Partout en France, très commune, elle pullule certaines années. Hôte des bois et vergers à basse altitude. Les chenilles sont urticantes et se développent principalement sur divers chênes, mais aussi sur les arbres fruitiers, occasionnant quelquefois de sérieux dégâts. Imago en Juillet et Août. (Guide des papillons nocturnes de France)

lire la suite de l'article : Lymantria dispar (Linnaeus, 1758)
Macdunnoughia confusa (Stephens, 1850)
Goutte d’argent
Paléarctique. Cette migratrice est présente dans une grande partie de l’Europe, excepté l’extrême Nord. En France, on la rencontre un peu partout, mais elle semble peu fréquente dans l’extrême Sud-Est. Elle remonte régulièrement dans le nord du pays, la majeure partie des observations s’effectuant en fin d’été avec l’arrivée de migrants. Elle fréquente tous types de milieux, y compris les zones urbaines. La chenille vit sur diverses plantes herbacées Période de vol : IV-XI. Espèce bivoltine dans le Sud. (Delachaux et niestlé, Guide des papillons nocturnes de France, coordonné par Roland Robineau)

lire la suite de l'article : Macdunnoughia confusa (Stephens, 1850)
Malacosoma castrensis (Linnaeus, 1758)
Livrée des prés
Presque partout en France, sauf sur l’ouest, essentiellement sur sol calcaire. Souvent localisée, elle Habite les prairies ensoleillées à végétation herbacée jusqu’à 2000 mètres d’altitude. La chenille, polyphage, vit sur de nombreuses plantes basses. Le dimorphisme sexuel est accusé.(Guide des papillons nocturnes de France - Roland Robineau - Editions Delachaux et Niestlé)

lire la suite de l'article : Malacosoma castrensis (Linnaeus, 1758)
Noctua comes (Hübner, 1813)
Hulotte, Suivante
En France, elle est commune un peu partout. Peu exigeante écologiquement, elle se rencontre fréquemment en ville, dans les jardins et les parcs, mais aussi dans les ripisylves et prairies mésophiles de plaine et, plus en altitude, dans les stations ouvertes ou arbustives plus sèches. La chenille, polyphage, consomme de nombreuses plantes basses, notamment dans les jardins cultivés ! Période de vol : Mai à Septembre. Espèce univoltine, qui effectue une diapause estivale en plaine. (Guide des papillons nocturnes de France)

lire la suite de l'article : Noctua comes (Hübner, 1813)
Orgyia antiqua (Linnaeus, 1758)
Etoilée
Longueur maximale : 35 mm. Corps gris foncé, avec des verrues rougeâtres portant de longues soies blanc grisâtre. Sur chacun des quatre premiers segments abdominaux, une brosse dorsale constituée de poils bruns, jaunes ou ocre clair. Prothorax pourvu d’une paire de longs pinceaux noirs, dirigés vers l’avant ; En outre, deux petits pinceaux latéraux noirs, sur le deuxième segment abdominal. Flancs montrant, au niveau des stigmates, une ligne longitudinale blanche, discontinue. Tête d’un noir luisant. Les soies de cette chenille sont urticantes. (le guide des chenilles d’Europe)

lire la suite de l'article : Orgyia antiqua (Linnaeus, 1758)
Orthosia gothica (Linnaeus, 1758)
Gothique
Eurasiatique. Occupe toute l’Europe et la France, où elle est souvent commune. Hygrophile, elle se rencontre dans les milieux forestiers, les clairières et les prairies avoisinantes, s’observant jusqu’en haute montagne dans les pelouses. Comme de nombreuses espèces printanières, elle visite au crépuscule et en soirée les chatons des saules (notamment ceux du saule Marsault). La chenille, polyphage, se nourrit sur divers arbres et arbustes, mais aussi sur des plantes herbacées. Période de vol : Février à Mai. Espèce univoltine. (Guide des papillons nocturnes de France - Coordonné par R. Robineau - Delachaux et Niestlé)

lire la suite de l'article : Orthosia gothica (Linnaeus, 1758)
Papilio machaon (Linnaeus, 1758)
Machaon, Grand porte-queue

Adulte : 50-75 mm d’envergure. Ailes jaune clair à jaune foncé, chargées de motifs noirs complexes, les ailes postérieures caudées, avec une bande postmédiane de taches bleues et un ocelle anal rouge vif, surmonté de bleu et cerclé de noir.

Chenille : Atteint 45 mm de longueur. Glabre, lisse, vert clair, annelée de noir et également ponctuée de rouge orangé.

Plantes hôtes : Sur diverses Ombellifères (Apiacées), par exemple sur le Boucage saxifrage, le Fenouil commun, le Panais cultivé, le Peucédan des marais, la Carotte sauvage et le Fenouil des Alpes ; en outre sur la Rue fétide qui, appartenant à la famille des Rutacées, témoigne de liens trophiques très éloignés des précédents.

Habitat : Milieux découverts et ensoleillés les plus variés : bermes fleuries des chemins, pelouses sèches, jardins… Généralement assez commun.

Biologie : L’espèce donne deux générations, et même trois dans les régions les plus méridionales. L’adulte montre le même comportement de rassemblement sommital que le Flambé. Inquiétée la chenille évagine de son thorax un organe charnu et fourchu, jaune orangé, dit osmétérium, exhalant une odeur fétide d’acide butyrique. La nymphose s’effectue contre une tige ou sous une pierre. La chrysalide succincte, verte ou gris brunâtre, présente les mêmes particularités biologiques que celle du flambé. (Guide nature Nathan. Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)

Facilement identifiable par son apparence éclatante. Vol rapide et agile. Seule confusion possible : le porte queue de Corse. Peu de dimorphisme sexuel : la femelle est plus grande et ses ailes sont moins anguleuses. Envergure 64-100 mm ; vole : avril à août.

Le machaon est présent dans toute l’Europe mais semble se raréfier en Europe centrale. Cette espèce possède une vaste aire de répartition couvrant pratiquement tout l’hémisphère nord tempéré. Plus de cent sous-espèces ont été décrites. Envergure : jusqu’à 90 mm.

• Période de vol : mars à fin septembre, de une à trois générations en fonction de la latitude. • Habitat : prairies fleuries, au moins jusqu’à 1 800 m. • Plantes-hôtes : fenouil, diverses Ombellifères, Citrus • Une, deux ou trois générations par an selon les régions. Les œufs sont pondus isolément (mai-juin ; fin de l’été) sur les feuilles de la plante nourricière (ombellifères, régulièrement dans les feuilles de carottes et de fenouil dans les jardins sans insecticides). L’éclosion s’effectue environ une semaine après la ponte. Le développement larvaire dure à peu près un mois. Les chenilles ont une activité diurne. Quand on les inquiète, elles font saillir leur osmeterium orangé (glande odorante qui éloigne les prédateurs) voir cliché. Les chrysalides sont entourées d’une ceinture de soie. Selon les saisons, le stade nymphal dure trois semaines ou tout l’hiver. Les imagos qui hivernent, peuvent s’observer de mars à septembre.



lire la suite de l'article : Papilio machaon (Linnaeus, 1758)
Pieris brassicae (Linnaeus, 1758)
Piéride du chou
Longueur maximale : 40 mm. Corps vert clair ou grisâtre. De nombreuses taches noires, mieux développées dans la région dorsale que sur les parties latéro-ventrales. Une ligne médio-dorsale jaunâtre et une paire de bandes latérales de la même couleur. Tête mêlée de noir et de vert grisâtre. (guide des chenilles d’Europe)

lire la suite de l'article : Pieris brassicae (Linnaeus, 1758)
Pieris rapae (Linnaeus, 1758)
Piéride de la rave
Longueur maximale : 25 mm. Corps vert, avec une pilosité fine, courte et assez dense. De nombreux petits points noirs et une ligne médio-dorsale jaune. Flancs ornés, au niveau des stigmates, d’une rangée longitudinale de tâches jaunâtres. Stigmates blanchâtres, cerclés de noir. Tête verte. (guide des chenilles d’Europe)

lire la suite de l'article : Pieris rapae (Linnaeus, 1758)
Saturnia pavonia (Linnaeus, 1758)
Eurasiatique. Espèce à vaste distribution géographique recouvrant la majeure partie de l’Europe. Répandue partout en France. Elle fréquente principalement les landes collinéennes, les coteaux ensoleillés, les orées forestières jusqu’à 2000 m d’altitude dans les Alpes. Les chenilles sont polyphages sur Calluna, Erica, Crataegus, Rubus, Prunus, Fraxinus, Salix, Betula, etc. Attirés par les phéromones, les mâles volent rapidement le jour à la recherche des femelles qui restent dissimulées dans la végétation et ne volent que la nuit. Dimorphisme sexuel important. Espèce univoltine. (Guide des papillons nocturnes de France - Robineau Roland)

lire la suite de l'article : Saturnia pavonia (Linnaeus, 1758)
Saturnia pyri (Denis & Schiffermüller, 1775)
Grand Paon de Nuit

Espèce assez répandue en Europe méridionale et dans le Sud de l’Europe moyenne. Assez commune en France, mais absente du Nord. Longueur maximale : 120 mm. Corps d’un vert jaunâtre vif. Dorsalement et latéralement, des tubercules saillants, en grande partie bleus et munis de grandes soies noires. De chaque côté de l’abdomen, sous les stigmates, une ligne longitudinale de couleur blanchâtre. Pattes brunes. Ecusson anal brun, ainsi qu’une partie des fausses pattes anales. Tête verte avec un dessin noir en forme de "V". Les jeunes chenilles sont noires avec des tubercules rouges. (guide des chenilles d’Europe)

Répandue presque partout dans la moitié sud de la France, beaucoup plus rare vers le Nord où sa présence est sporadique. Semble en voie de régression dans plusieurs régions comme le Bassin parisien, par exemple. Fréquente les espaces arborés, les parcs et les jardins, les vallons à végétation arbustive où sa chenille se nourrit de différents feuillus (Aulne, Peuplier, Saule, Frêne) et arbres fruitiers. Les adultes volent jusqu’à l’altitude de 1800 m dans les Alpes ; leur vol est crépusculaire et nocturne. Les mâles sont fortement attirés par les phéromones émises par les femelles. Période de vol : Avril à Juin. Espèce univoltine. (Guide des papillons nocturnes de France)



lire la suite de l'article : Saturnia pyri (Denis & Schiffermüller, 1775)
Shargacucullia verbasci (Linnaeus, 1758)
Brèche, Cucullie du bouillon-blanc
Longueur maximale : 50 mm. Tégument blanc verdâtre à vert bleuté clair. Dorsalement, des bandes transversales jaunes avec des dessins noirs caractéristiques. Flancs ornés. eux aussi, de tâches noires et jaunes. Tête jaune, mouchetée de noir. (guide des chenilles d’Europe)

lire la suite de l'article : Shargacucullia verbasci (Linnaeus, 1758)
Smerinthus ocellata (Linnaeus, 1758)
Sphinx demi-paon
Peuple les bois clairs, les vergers, les jardins et les berges, où poussent les saules. La chenille possède une corne bleue. Elle consomme les feuilles de sa plante hôte, de juin à septempbre, avant d’hiverner à l’état de nymphe. Vol : Mai à Juillet. (Nature en poche - Larousse) Longueur maximale : 80mm. Corps vert bleuté ou vert jaunâtre, finement piqueté de blanc. De chaque côté, sept stries latérales blanchâtres ou d’un jaune verdâtre clair. Stigmates blancs, cerclés de rouge sombre. Scolus du huitième segment abdominal bleu grisâtre. Tête triangulaire, verte avec deux stries jaunes. Il existe une forme ornée de points latéraux rougeâtres. (guide des chenilles d’Europe)

lire la suite de l'article : Smerinthus ocellata (Linnaeus, 1758)
Spilosoma lubricipeda (Linnaeus, 1758)
Ecaille tigrée
Longueur maximale : 40 mm. Tégument d’un gris brunâtre foncé. Des touffes de soies noirâtres, issues de verrues noires, en relief. Une bande médio-dorsale rouge ou orangée. Tête d’un noir luisant. (guide des chenilles d’Europe D.J. Carter, B. Hargreaves)

lire la suite de l'article : Spilosoma lubricipeda (Linnaeus, 1758)
Thyatira batis (Linnaeus, 1758)
Batis
Longueur maximale : 35 mm. Thorax renflé avec, sur le dernier segment, une proéminence dorsale dirigée vers l’avant. Incisions intersegmentaires bien visibles en vue dorsale. Corps brun purpurin ou brun rougeâtre clair, avec une rangée de triangles dorsaux plus pâles. Une protubérance dorsale sur chacun des segments abdominaux 2 à 6, ainsi que sur le segment 8. Tête brun clair avec des dessins plus sombres (guide des chenilles d’Europe)

lire la suite de l'article : Thyatira batis (Linnaeus, 1758)
Tyria jacobaeae (Linnaeus, 1758)
Ecaille du séneçon, Goutte-de-sang
Atteint 40mm de longueur. Jaune orangé vif, annelé de noir sur chaque segment. tête noire.

lire la suite de l'article : Tyria jacobaeae (Linnaeus, 1758)
Vanessa atalanta (Linnaeus, 1758)
Vulcain
Adulte : Ailes noires, antérieures avec la base brun foncé, une bande oblique rouge feu et quelques taches apicales blanches, postérieures avec une bande marginale rouge feu. Revers des ailes postérieures foncé orné de marbrures chatoyantes complexes. Plante – hôte : surtout Ortie dioïque, mais aussi ortie brûlante et Pariétaires des murailles Chenille : Robe très variable, gris jaunâtre à noire, avec une rangée de taches latérales blanc jaunâtre particulièrement apparente sur les sujets foncés. Habitat : Orées forestières, vergers sur prairies à litière, jardins, parcs urbains. Espèce encore commune presque partout. Biologie : Le Vulcain compte parmi les Papillons migrateurs les plus étudiés. Les premiers individus migrants arrivent dès la fin avril, suivis de forts contingents en mai et juin. Les œufs sont déposés isolément sur la plante hôte, en situation ombragée ou semi - ombragée. La chenille confectionne un abri bien reconnaissable en enroulant une feuille qu’elle maintient dans cette position au moyen de fils de soie, et dont elle ronge le pétiole, de sorte que la feuille pend librement. Cet abri sert plus tard à la nymphose. La chrysalide suspendue, brune ou grise, porte des taches dorsales à vif éclat métallique. L’espèce donne d’ordinaire deux générations, la seconde souvent très prolifique. En automne, les adultes de cette dernière vague d’émergences regagnent souvent les contrées plus méridionales. Les sujets en migration observent alors un vol rectiligne en direction du sud, se succédant à quelques mètres de distance. L’adulte hiverne en effet dans les régions sous influence méditerranéenne ; aujourd’hui il a tendance à hiverner dans des contrées plus septentrionales, à la suite du réchauffement climatique. Les individus restés sur place s’attardent souvent jusqu’à la fin d’octobre dans les vergers sur les fruits avancés, dont ils absorbent avidement le jus fermenté ; ils succombent généralement aux premières fortes gelées. (Guide nature Nathan. Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)

lire la suite de l'article : Vanessa atalanta (Linnaeus, 1758)
Yponomeuta padella (Linnaeus, 1758)
Yponomeute du fusain
Pommier, Fusain
Observation de M. Porteneuve Jean-Jacques - Javaugues (43) - mises en élevage sur fusain Observation de M. Porteneuve Jean-Jacques - Brioude (43) - 18/04/2012 - chenilles en élevage Observation de M. Porteneuve Jean-Jacques - Brioude (43) - 04/05/2012 - chenilles en élevage Observation de M. Porteneuve Jean-Jacques - Brioude (43) - 09/05/2012 - chenilles en élevage Observation de M. Porteneuve Jean-Jacques - Brioude (43) - 13/05/2012 - chenilles en élevage Observation de M. Porteneuve Jean-Jacques - Brioude (43) - 22/05/2012 - chenilles en élevage Observation de M. (...)

lire la suite de l'article : Yponomeuta padella (Linnaeus, 1758)
Araschnia levana (Linnaeus, 1758)
Carte Géographique

Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Complément 1983 au Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

Dans le fascicule 2, tome 1 (1959), d’Alexanor, je notais la présence dans l’ouest de la France de ce papillon que n’avaient jamais rencontré les Lucas, Durand, D’Olbreuse, Gelin, Lacroix, etc.

Ma première capture date de juillet 1946 ; l’espèce avait été trouvée presque simultanément par le Commandant D. Lucas à Auzay.

J’ai noté que dans le Marais Poitevin, cette vanesse avait trois générations, la troisième (fin août-début septembre) étant la plus populeuse.

La progression de l’ortie à travers les cultures remplaçant les rouchis a favorisé l’expansion de ce nouvel hôte du marais que l’on rencontre depuis quelques années en pleine ville de Niort.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

JPEG


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Carte géographique. La forme printannière levana a le fond orange alors que celle estivale prorsa a le fond noir. Répandue en Europe moyenne où elle a étendu son aire de répartition au cours du 20 ème siècle. Fréquente les lisières et clairières des bois et les berges des cours d’eau. Espèce bivoltine ou trivoltine selon les régions en IV-IX. Chenille sur Urtica.

I. Dans le fascicule 2, tome 1 (1959), d’Alexanor, je notais la présence dans l’ouest de la France de ce papillon que n’avaient jamais rencontré les Lucas, Durand, D’Olbreuse, Gelin, Lacroix, etc. J’ai noté que dans le Marais Poitevin, cette vanesse avait trois générations, la troisième (fin août-début septembre) étant la plus populeuse. La progression de l’ortie à travers les cultures remplaçant les rouchis a favorisé l’expansion de ce nouvel hôte du marais que l’on rencontre depuis quelques années en pleine ville de Niort (RL 1983).

II. Amuré 28/05/1961 (NT), 22/07/2007 (AG) - Assais les Jumeaux 02/05/2009 (CL) - Azay le Brûlé 02/05/2009 (AG) - Coulon 27/06/1996 (CL), 27/08/2008 (Rebeyrol Christian) - La Crèche 15/05/1989 (NT), 25/06/1989 (NT), 11/09/2010 (Debordes Laurent), 06/04/2011 (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 07/02/1956 (MG), 07/08/1956 (NT), 02/07/1959 (MG), 02/07/1960 (NT), 13/05/1969 (NT), 22/05/1969 (NT) - Magné 19/06/1969 (NT), 21/08/1969 (MG), 10/07/1970 (NT), 14/07/1970 (NT), 01/09/1970 (NT), 10/09/1970 (NT), 04/05/1971 (NT), 02/09/1971 (NT), 27/07/1981 (CL) - Mauzé-Thouarsais 18/04/2009 (CL) - Niort 04/11/2007 (chenille) (AG) – Saint-Généroux 18/04/2010 (Rolland Ludovic) - Souvigné 19/05/1968 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Araschnia levana (Linnaeus, 1758)
Argynnis paphia (Linnaeus, 1758)
Tabac d’Espagne

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Bords des bois, haies ; sur les ronces en fleurs. Chenille sur viola crataegus. Elle est visible de mai à juin. Répandu et commun dans la région. La forme mélanisante et verdâtre de la femelle, variation valesina Esp., avec taches blanches et non fauves, n’est indiquée que dans un petit nombre de localités, sans doute par erreur pour quelques unes.

Charente : Variation Valesina, 2 exemplaires pris en juillet, forêt de la Braconne (Dupuy).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Tabac d’Espagne. Espèce largement répandue dans toute l’Europe, éteinte aux Pays-Bas. Répandue dans toute la France. Fréquente les clairières et les lisières des bois et forêts. Espèce univoltine en VI-IX. Chenille sur Viola.

I. Répandu et commun dans la région (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Assais les Jumeaux 20/06/2009 (CL) - Boësse 27/06/2011 (Courtin Bernard) - Chanteloup 03/07/2005 (Bonnet Stéphane) - Chizé 01/07/1971 (NT), 14/07/1971 (NT) - Coulonges-Thouarsais 28/07/2010 (Meyer Daniel) - Genneton 20/07/2010 (Miteu Martine) - La Crèche 02/07/2010 (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 13/06/1959 (MG), 02/07/1960 (MG) - Marigny 14/07/2003 (AG) – Rom 24/07/2010 (Minot Jean-Louis) - Villiers en Bois 02/07/1955 (MG), 14/07/1955 (MG), 20/07/1955 (MG), 02/07/1956 (MG), 29/06/1960 (MG), 02/07/1960 (NT), 14/07/1960 (NT), 30/06/1968 (NT), 05/07/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Argynnis paphia (Linnaeus, 1758)
Brintesia circe (Fabricius, 1775)
Silène

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Bords des chemins, pelouses sèches, coteaux rocailleux. Se pose à terre. Chenille sur anthoxanthum odoratum, lolium, bromus. Elle est visible de mai à juin. Circe est assez commun dans la partie de la région située au sud de la vallée de la Loire. La forme prise à Auzay, et qui ne paraît pas différente des autres exemplaires provenant de l’ouest océanique, a les deux premières taches blanches nettement dentées, et M. Fruhstorfer l’a appelée v. maga (Entom. Zeits. Stuttgart, mars 1909). 1 exemplaire pris le 30 juillet 1909 au Peu de Saint-Martin de Bernegoue (79) porte, sur la tache blanche placée entre les nervures médiane et sous-médiane un point noir bien marqué, mais non répété en dessous (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Silène. Sud et centre de l’Europe. En France, espèce commune dans le Midi, semble en progression vers le nord. Fréquente les bois clairs, les landes et pelouses sèches arborées ou buissonneuses. Espèce univoltine en VI-IX. Chenille sur Lolium, Bromus.

I. Répandu et assez commun au sud de la Loire (G&L 1912).

II. Assais les Jumeaux 20/07/2011 (Debordes Laurent) - Availles-Thouarsais 08/07/2010 (Rolland Ludovic) – Boussais 01/07/2010 (Rolland Ludovic) - Cersay 17/06/1979 (CL) - François 02/07/1949 (MG) - Luzay 27/08/2006 (AG) - Marnes 19/06/2005 (CL) - Niort 19/07/1947 (MG), 06/07/1950 (MG), 12/07/1956 (MG), 18/07/1956 (MG), 15/07/1964 (MG), 22/07/1980 (NT) - Pressigny 20/06/2009 (CL) - Saint-Symphorien 15/08/1921 (MG) - Villiers en Bois 06/07/1947 (MG), 19/07/1948 (MG), 19/08/1950 (MG), 14/07/1956 (MG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Brintesia circe (Fabricius, 1775)
Chazara briseis (Linnaeus, 1764)
Hermite

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Pelouses sèches, collines calcaires ensoleillées, dunes du littoral. Se pose sur les pierres ou sur les parties dénudées du sol. Chenille sur le racine des graminées, surtout sesleria caerulea. Elle est visible en juin. Espèce des terrains calcaires, briseis manque en Bretagne et dans la partie granitique de la Vendée. Assez commun en Maine et Loire, dans la Vienne, les Deux-Sèvres et tout le sud de la région océanique.

Deux-Sèvres : Assez commun, localisé : Pamproux, La Mothe, Prahecq, Saint-Symphorien, Assais, Taizé, etc. Sa forme se rapproche très sensiblement de meridionalis Stgr., avec les bandes blanches très nettes, et les deux ocelles grands, souvent de même dimension (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Statut : déterminance P-C (espèce en très fort déclin, rare et menacée, présence actuelle à confirmer)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hermite. Espèce localisée mais abondante dans le sud et le centre de l’Europe, en forte régression. Disparue de Belgique et du Luxembourg. En France, présente dans le sud, très rare et localisée ailleurs, se raréfie. Fréquente les pelouses sèches et caillouteuses. Espèce univoltine en VI-IX. Chenille sur Festuca, Poa.

I. Amuré 23/06/1952 (G. Durand) - Assais (HG) - La Mothe Saint-Heray (HG) - Pamproux (HG) - Prahecq (HG) - Saint-Symphorien (HG) - Taizé (HG). Assez commun (HG).

II. Prahecq 29/07/1987 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Chazara briseis (Linnaeus, 1764)
Colias hyale (Linnaeus, 1758)
Soufré

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à octobre en deux générations. Champs cultivés, trèfles, luzernes, friches. Chenille sur trifolium, medicago, vicia, coronilla, hippocrepis, lotus. Elle est visible en juin puis en octobre. Commun partout, en 2, 3 générations. La macule de l’espace apical et marginal des ailes supérieures est quelquefois entièrement noire (ab. uhli Verity).

Deux-Sèvres : Un exemplaire en forêt de Chizé (79), très voisin de v. uhli (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Soufré. Espèce répandue en Europe centrale. En France, surtout dans le centre-ouest et dans la moitié est. L’imago est visible en IV-X, en deux ou trois générations. Champs cultivés, trèfles, luzernes, friches. Attention, la différence entre alfacariensis, hyale et certains exemplaires de crocea ne peut se faire que sur les chenilles ou avec l’étude des génitalia. Chenille sur Trifolium, Medicago, Vicia, Coronilla, Hippocrepis, Lotus, en VI puis en X.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. La Foye Monjault 01/08/1998 (Tarde Frédéric), 28/06/2000 (Tarde Frédéric) - La Mothe Saint-Héray 02/07/1960 (NT) - Niort 02/10/1955 (MG), 03/05/1971 (MG), 28/09/1976 (MG) - Saint-Maxire 26/08/1962 (MG), 03/07/1969 (MG) - Sainte-Verge 29/07/1948 (MG) - Villiers en Bois 09/09/1948 (NT), 19/09/1948 (MG), 05/07/1949 (MG), 20/07/1955 (MG), 15/09/1955 (NT), 27/08/1959 (MG), 03/05/1971 (NT) - Vouillé 16/07/1955 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Colias hyale (Linnaeus, 1758)
Cyaniris semiargus (Rottemburg, 1775)
Demi-Argus

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en mai puis de juillet à août en deux générations. Prairies fraîches. Chenille sur melilotus, astragalus, anthyllis vulneraria. Elle est visible en juin. Répandu partout ; commun au sud de la Loire. Une femelle prise à Bessines près de Niort (79), le 27/05/1910, a le dessus des ailes semé de quelques atomes bleus (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Statut : Détermonance P-C (espèce peu commune à rare, en forte régression)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Demi-Argus. Espèce répandue dans toute l’Europe, disparue d’Angleterre. En France, rare dans le nord et dans l’ouest. Fréquente prairies fleuries et champs de trèfle. Période de vol : V-X en plusieurs générations. Chenille sur Astragalus, Melilotus.

I. Répandu et commun au sud de la Loire (G&L 1912) – Hanc 1983 (RL).

II. Azay le Brûlé 02/05/2009 (AG) - Beaussais 19/06/1981 (NT) - Bessines 21/05/1972 (NT) - Cherveux 30/04/2011 (Debordes Laurent) – La Chapelle-Bâton 10/05/2009 (Collober Olivier) - La Mothe Saint-Héray 28/05/1960 (NT) - Le Vanneau-Irleau 13/05/2010 (Debordes Laurent) - Magné 29/07/1971 (NT) - Niort 15/05/1956 (MG), 01/06/1970 (NT), 07/06/1970 (MG), 28/07/1971 (NT), 04/07/1972 (NT), 30/04/2007 (Luzzato Thomas) - Périgné 24/05/1970 (NT) -Saint-Georges de Rex 11/09/1971 (NT) - Sainte-Verge 26/07/1948 (MG) - Villiers en Bois 11/06/1949 (MG), 17/06/1949 (MG), 17/05/1952 (MG), 28/06/1983 (NT).




lire la suite de l'article : Cyaniris semiargus (Rottemburg, 1775)
Inachis io (Linnaeus, 1758)
Paon du jour

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à septembre ; hiverne et reparaît en avril ; parfois une génération en mai juin, provenant de chrysalides ayant hiverné. Jardins, bords des chemins. Chenille sur urtica, humulus. Elle est visible de juin à septembre. Inachis io, appelée vulgairement le Paon du jour, est répandue, mais rarement abondante, dans toute la région. Quelques exemplaires provenant de chenilles mal nourries, restent de petite taille et constituent l’aberration ioides O. I. M. Frionnet dit (Les Premiers états des Lépidoptères, 2 ème fascicule, p.XXXVIII) que Pyrameis cardui vole "aussi bien la nuit que le jour". J’ai fait deux fois, aux lampes électriques de Niort, le 25/01 et le 10/11/1904, la capture de v. io. L’espèce n’a pu être prise ainsi qu’à condition d’exécuter, comme cardui, un vol nocturne (Gelin).


Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Remarque de Mathieu Charneau concernant l’année 2010 :

Concernant la raréfaction de l’espèce "Petite tortue" et notamment l’étude sur le parasitisme touchant les chenilles de cette espèce. Je voulais faire part d’une observation concernant le parasitisme des chenilles de paon de jour. L’année dernière (2010), je suis tombé sur une "colonie" de chenilles de Paon de jour. J’avais capturé deux chenilles âgées pour terminer l’élevage. Ces deux chenilles sont devenues chrysalides. Malheureusement, de ces deux chrysalides sont sorties deux asticots (diptères) ! Cela correspond donc à un taux de 100% de parasitisme même si sur un si petit échantillon cela ne peut pas être représentatif.

L’évolution des populations de paon de jour est donc lui aussi à surveiller car cette espèce pourrait dans les années à venir décliner comme l’a fait la Petite tortue. A suivre ...


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Paon du jour. Espèce très répandue en Europe sauf dans le nord de la Scandinavie et le sud de la péninsule Ibérique. Partout en France mais habituellement rare en climat méditerranéen sec. Fréquente les prairies, les friches, les lisières des bois, les parcs et jardins. Espèce univoltine à trivoltine selon les régions et les années en II-X. Chenille sur Urtica.

I. Répandu dans toute la région. Rarement abondant (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) – Azay le Brûlé 02/05/2009 (AG), 11/06/2011 (AG) - Boussais 01/07/2010 (Rolland Ludovic) – Bressuire 19/07/2010 (Rolland Ludovic) - Cersay 21/10/2007 (CL) - Chanteloup 20/08/2005 (Bonnet Stéphane), 22/04/2010 (Rolland Ludovic) – Chauray 11/10/2011 (Vien Danielle) - Clessé 24/04/2010 (Rolland Ludovic) – La Mothe Saint-Héray 03/07/2010 (Debordes Laurent) - Marnes 18/03/2010 (Rolland Ludovic) - Ménigoute 31/10/2011 (NT) - Niort 14/03/1993 (chenille) (AG), 20/02/2009 (Rebeyrol Christian), 20/06/2009 (AG), 08/09/2012 (AG) – Parthenay 28/08/2011 (Courant Julien) - Saint-Généroux 18/04/2010 (Rolland Ludovic) - Villiers en Bois 29/08/1988 (CL)- Voultegon 28/09/2010 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Inachis io (Linnaeus, 1758)
Lasiommata maera (Linnaeus, 1758)
Némusien

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Se pose sur les murs des clôtures, sur les rochers. Chenille sur festuca, poa annua, glyceria fluitans, hordeum murinum. Elle est visible en avril puis en juin. Répandu et commun dans toute la région. D’après M. Obth. (Lépid. Comp., III, P. 370) la forme de la faune française serait presque exclusivement Adrasta, plus claire que le type.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Némusien (mâle), l’Ariane (femelle). Espèce assez répandue en Europe. Largement répandue en France mais rare ou absente de la partie ouest. Fréquente les pelouses sèches, les landes et lisières ensoleillées. Espèce monovoltine ou bivoltine en IV-X. Chenille sur graminées diverses.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Cersay 15/05/1976 (CL) - Niort 30/07/1948 (MG), 06/08/1955 (MG), 23/08/1955 (NT), 12/08/1959 (MG), 03/09/1962 (MG), 06/09/1972 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lasiommata maera (Linnaeus, 1758)
Heodes tityrus (Poda, 1761)
Cuivré Fuligineux

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France)

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Prés, bords des bois. Chenille sur : sarothamnus vulgaris, rumex. Elle est visible en avril puis en juin. Assez commun partout. Cette espèce présente dans toute la région quelques exemplaires femelles assez fortement rembrunis en dessus : c’est la variation Circe Hb. Une femelle, prise dans la forêt de l’Hermitain (79) le 25/05/1902, présente sur les ailes inférieures une rangée de petits points bleuâtres parallèle à la ligne des tâches fauves du bord : c’est l’aberration purpureo punctata Wheeler (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Cuivré fuligineux, le Cuivré myope. Espèce répandue en Europe centrale et méridionale. Partout en France. Fréquente prairies, clairières et allées forestières. Période de vol : IV-X en plusieurs générations. Chenille sur Rumex acetosa.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Argenton les Vallées 02/05/2011 (Courtin Bernard) - Azay le Brûlé 02/05/2009 (AG) - Béceleuf 15/05/1976 (NT) - Bressuire 14/09/2011 (Séchet Vanina) - Chanteloup 07/05/2006 (Bonnet Stéphane) – Coulonge-Thouarsais 28/07/2010 (Meyer Daniel) - Etusson 10/05/2012 (Clochard Noé et Alain) - Exireuil 30/04/2005 (Luzzato Thomas) – Genneton 16/05/2011 (Miteu Martine) – La Crèche 27/09/2010 (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 14/07/1947 (MG), 28/05/1960 (NT), 05/05/1990 (NT), 12/05/1990 (NT), 15/05/1990 (NT) - Massais 23/07/2006 (Rolland Ludovic) - Mauzé-Thouarsais 11/08/1987 (CL) - Missé 28/07/2010 (Meyer Daniel) - Niort 09/09/1947 (MG), 08/06/1970 (NT), 03/05/1971 (NT), 28/07/1971 (NT), 28/09/1971 (NT), 07/05/2010 (Rebeyrol Christian) - Saint-Clémentin 01/05/2010 (Courtin Bernard) - Saint-Maxire 28/07/1970 (NT), 20/08/1972 (NT), 20/08/1974 (MG) - Saint-Sauveur de Givre en Mai 22/05/2012 (Clochard Noé et Alain) - Sainte-Radegonde 14/07/2011 (Miteu Martine) - Taizé 11/05/2005 (CL) - Verrines sous Celles 16/05/1970 (NT), 31/05/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Heodes tityrus (Poda, 1761)
Polyommatus coridon (Poda, 1761)
Argus bleu nacré

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à septembre. (deux générations dans la zone méditerranéenne). Habite les coteaux secs, se pose sur les fleurs de sedum, d’origan et de serpolet. Chenille sur vicia, coronilla varia, hippocredis, trifolium, lotus. Elle est visible en juin. Répandu et abondant par places, dans la partie calcaire de la région. La variation femelle syngrapha Kef. avec le dessus bleu, bordé de noir marqué de lunules fauves, est presque aussi abondant partout que la forme typique. L’aberration cinnus Hb. avec les ailes inférieures dépourvues d’ocelles en dessous, a été prise par M. Oberthur, à Dompierre près La Rochelle, à Angoulême, et dans la forêt de Chizé (79) ; elle a les espaces internervuraux du dessus rayonnés de brun sur fond gris argenté et réalise ainsi une forme intermédiaire entre la femelle brune de corydon et syngrapha.


Etat des connaissances en 1922 - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

Charente-Maritime : Dompierre sur mer, 07/08/1921, 3 exemplaires dépourvus de taches rouges en dessus, et que je nomme ab. Gelini (Lucas).


Etat des connaissances en 1932 - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

Charente-Maritime : Des exemplaires appartenant à la forme syngrapha, Kef., capturés à Dompierre sur mer, n’ont pas les ocelles des ailes postérieures, en dessous, bordées de rougeâtre. Je nomme cette forme : aberration Olbrensei (Lucas). Un exemplaire remarquable de syngrapha présente sur l’aile postérieure, en dessus, une grande tache noire partant de la partie supérieure et occupant le tiers de la surface environ.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Statut : déterminance P-C (espèce rare et localisée)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Bleu nacré. Espèce répandue et abondante en Europe centrale et méridionale. Partout en France. Fréquente les pelouses sèches, les landes ouvertes, surtout sur sol calcaire. Période de vol : VI-IX. Chenille sur Vicia, Lotus, Coronilla.

I. Répandu et abondant par places (G&L 1912). Bois de Mallet, 23/08/1913 (HG).

II. Assais les Jumeaux 23/06/2008 (CL) - Boussais 27/07/1988 (CL) - Chizé 10/08/1969 (NT), 26/07/1975 (NT) - Niort 09/09/1972 (NT), 27/07/1994 (CL), 28/08/1996 (CL) - Pressigny 29/08/2010 (Debordes Laurent) - Villiers en Bois 29/08/1947 (MG), 09/09/1948 (MG), 19/09/1948 (MG), 11/06/1949 (MG), 31/08/1957 (MG), 09/09/1957 (MG), 09/08/1958 (MG), 05/08/1959 (MG), 08/08/1959 (MG), 26/08/1962 (MG), 15/08/1970 (NT), 08/08/1971 (NT), 26/04/1998 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Polyommatus coridon (Poda, 1761)
Didymaeformia didyma (Esper, 1778)
Mélitée Orangée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Bordure des bois, prairies sèches. Chenille sur plantago lanceolata, scabiosa, teucrium scorodonia, linaria, veronica. Elle est visible en avril puis en juillet. Répandu dans toute la région et commun au sud de la Loire. Les mâles sont uniformément d’un rouge bai très vif. La teinte des femelles varie beaucoup : tantôt elles sont, sur les quatre ailes, de même couleur que les mâles (v. occidentalis Stgr.) ; tantôt leurs ailes supérieures sont d’un fauve un peu pâle, plus ou moins semé d’écailles noires (c’est la forme typique) ; tantôt ces mêmes ailes sont nuancées d’un gris plus ou moins foncé et verdâtre (v. meridionalis Stgr.).

Deux-Sèvres : 1 exemplaire femelle de la v. meridionalis, pris au Fief de François le 20/08/1906, diffère de la femelle typique par la couleur gris très sombre du dessus des ailes et par la présence sur les ailes supérieures d’une grande tache costale jaune clair entre la 3ème et la 4ème ligne noire transverse. Un sujet pris au Puits d’Enfer est analogue à l’ab. radiata figurée pl. XXVI, 143, dele Lépid. comp. Obth., mais avec un mélanisme plus accentué (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Mélitée orangée. Répandue et abondante en Europe méridionale, plus localisée en Europe centrale, disparue de Belgique et du Luxembourg. En France, absente du nord-ouest, commune dans le Midi et sur les reliefs. Fréquente les prairies et les pelouses fleuries. Espèce univoltine ou bivoltine selon la latitude et l’altitude en IV-IX. Chenille sue Plantago, Veronica, Artemisia absinthium, Linaria.

I. Répandu et commun au sud de la Loire (G&L 1912).

II. Bressuire 23/09/2011 (Séchet Vanina) - Cersay 20/06/1980 (CL) - Exoudun 05/2006 (Wilding Neil) – Fressines 09/09/2006 (AG) – La Crèche 02/08/2010 (Debordes Laurent), 18/04/2011 (chenille) (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 05/05/1990 (NT) - Marnes 05/06/2005 (CL), 25/05/2010 (Rolland Ludovic) - Missé 15/05/2005 (CL) - Niort 15/05/1960 (MG), 20/08/1974 (MG) - Pamproux 06/05/2007 (Joris Antoine) - Saint-Maxire 31/05/1970 (NT), 20/08/1972 (NT) - Taizé 15/05/2005 (CL) - Thouars 14/05/2010 (Courtin Bernard) - Verrines sous Celles 04/08/1991 (NT) - Villiers en Bois 30/05/1948 (MG), 14/06/1948 (MG), 05/05/1957 (MG), 14/06/1958 (NT), 14/05/1960 (MG), 15/06/1960 (MG), 31/05/1970 (NT), 10/08/1970 (NT), 01/07/1971 (NT), 08/08/1971 (NT), 13/09/1980 (NT), 11/06/1983 (NT), 17/06/1984 (NT), 11/06/1989 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Didymaeformia didyma (Esper, 1778)
Nymphalis antiopa (Linnaeus, 1758)
Morio

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à septembre. Il hiverne puis reparaît au printemps avec la bordure jaune lacérée et pâlie (une seule génération dans l’ouest océanique). Prairies des vallées humides, sentiers et chenmins peu fréquentés. Chenille sur salix, alnus, betula, populus. Elle est visible de juin à juillet. Répandu dans toute la région mais jamais abondant.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Statut : déterminance P-C.

(Espèce en très forte régression, plus présente en Vienne, notamment dans la région de Poitiers).

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Morio. Espèce assez répandue en Europe mais en déclin, disparue des Pays-Bas. Migratrice rare en Grande-Bretagne. En France, absente ou très rare dans le nord, le nord-ouest et une grande partie du sud-ouest. Fréquente les berges des lacs et des cours d’eau, les bois clairs. Espèce que Robert Levesque me confiait voir autrefois abondamment en banlieue Niortaise et qui semble être devenue très rare (AG). Espèce univoltine en III-IX. Chenille sur Alnus, Betula, Populus.

I. Répandu dans toute la région. Jamais abondant (G&L 1912).

II. Cersay 10/09/1997 (CL) - La Mothe Saint-Héray 15/08/1999 (NT) - Niort 15/05/1930 (MG), 15/07/1934 (MG) - Sainte-Verge 25/07/1948 (MG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Nymphalis antiopa (Linnaeus, 1758)
Pararge aegeria (Linnaeus, 1758)
Tircis

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à juin puis de août à septembre en deux générations (quelques uns des exemplaires que l’on trouve en mars et avril ont certainement hiverné). Le papillon aime à se poser sur les pampres, les feuilles des arbustes. Chenille sur poa annua et trivialis, triticum repens (toute la belle saison). Répandu et commun partout. La vallée de la Loire constitue ici la limite de séparation de la forme pâle du nord (egerides Stgr.) et de la forme fauve foncé du midi (aegeria type). A Vannes, egerides domine. A Nantes et Angers on trouve, avec les deux formes principales, de nombreux individus intermédiaires, et ces derniers se rencontrent encore vers le sud jusqu’aux environs de Niort, à Sainte-Pezenne, 05/06/1910, 26/05/1911 (Gelin). Dans la partie méridionale de la région on ne trouve que le type. Une bande marginale fauve, qui part de l’apex des ailes antérieures peut descendre jusqu’au tiers inférieur de la bordure, mais est parfois réduite à une simple macule placée au milieu du bord externe. La tache jaune en forme d’S retourné, qui part du bord costal de l’aile postérieure, est fréquemment divisée en deux macules distinctes. La bande maculaire jaune des ailes postérieures porte en dessus 4 ocelles noirs, dont les 3 derniers seulement sont papillés de blanc ; en dessous, on voit 5 ocelles plus pâles, dont le second est à peine indiqué. Quelques exemplaires ayant le dessus des ailes plus ou moins envahi par la teinte fauve ont été capturés en Vendée, à La Vergne, près de la Châtaigneraie ’Allard), à Auzay, 24/04/1911 (Lucas), et dans les Deux-Sèvres, forêt de Chizé, 06/05/1911 (Gelin). M. Ch. Oberthur a figuré, pl. 2 du XV ième fascicule des Et. d’entomol., une aberration albine prise en Gironde, à Saint-André de Cubzac, par l’abbé Mège.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Tircis. Espèce très répandue et abondante en Europe à l’exception de la Scandinavie. Partout en France. Fréquente bois, vergers, parcs, jardins, clairières et lisières des forêts. Plurivoltin en II-XI. Chenille sur Agropyron repens, Poa bulbosa.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Arçais 12/06/2002 (AG) – Argenton-Château 17/04/2010 (Rolland Ludovic) – Argenton les Vallées 23/06/2011 (Courant Julien) - Availles-Thouarsais 20/04/2010 (Rolland Ludovic) - Azay le Brûlé 02/05/2009 (AG) – Bressuire 22/06/2009 (Séchet Vanina) - Cersay 01/05/1989 (CL) - Chambroutet 06/10/2010 (Rolland Ludovic) - Chanteloup 03/06/2006 (Bonnet Stéphane) – Cirières 07/05/2012 Clochard Noé et Alain) - Faye l’Abbesse 17/06/2009 (Rolland Ludovic) – Fors 10/10/2010 (AG) - Fressines 09/09/2006 (AG) – Genneton 07/08/2010 (Miteu Martine) - La Crèche 07/08/1974 (NT), 15/05/1989 (NT) - Le Chillou 09/05/2004 (CL) - Magné 24/07/2000 (AG) – Marnes 16/04/2010 (Rolland Ludovic) - Mauzé-Thouarsais 21/08/2008 (CL) - Missé 24/05/2010 (Meyer Daniel) - Niort 16/10/1979 (NT), 13/04/1980 (NT), 10/08/1980 (NT), 15/06/2000 (AG), 10/05/2009 (AG), 18/09/2009 (AG), 29/03/2010 (Rebeyrol Christian) - Parthenay 28/08/2011 (Courant Julien) - Saint-Généroux 18/04/2010 (Rolland Ludovic) - Saint-Jean de Thouars 25/06/2006 (AG) – Sainte-Verge 18/09/2011 (Courant Julien) - Sansais 24/07/1974 (NT) - Scieq 20/02/1993 (AG) – Sompt 27/08/2009 (Orsini Maria) – Thouars 18/04/2011 (Courtin Bernard) - Villiers en Bois 30/03/1989 (CL), 27/07/1994 (CL), 16/09/2007 (AG) – Vouillé 06/06/1993 (AG) – Voultegon 23/09/2011 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Pararge aegeria (Linnaeus, 1758)
Pieris brassicae (Linnaeus, 1758)
Piéride du chou

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juillet puis d’août à septembre e deux générations. Jardins, prairies, champs cultivés. La chenille vit sur brassica, raphanus, sinapis, tropaelum. Elle est visible en juin, août, octobre. Elle détruit parfois complètement les plantations de choux. La génération printannière de brassica a généralement la tâche apicale d’un noir moins vif, avec le contour interne moins dentelé chez le mâle que dans la génération d’été. Répandu dans toute la région, et extrêmement commun certaines années. La chenille est parasitée par divers hyménoptères, dont le plus commun est le microgaster granulatus L, qui enraye heureusement l’extrême prolifération de cette espèce. - Une femelle aberrante, de 5 cm d’envergure, prise à Niort le 11/05/1911, a les ailes allongées et très étroites, celles du côté droit excavées au bord externe, les postérieures nuancées de jaunâtre en dessus (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Pieris brassicae Etat connaissances 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Piéride du chou. Répandue dans toute l’Europe et toute la France, espèce migratrice. L’imago est visible en III-XI en deux générations. Jardins, prairies, champs cultivés. La chenille vit sur Brassica, Raphanus, Sinapis, Tropaelum, en V-VI puis VIII-X.

I. Répandu et extrêmement commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Availles-Thouarsais 20/04/2010 (Rolland Ludovic) – Azay le Brûlé 11/06/2011 (AG), 11/08/2011 (AG) – Bressuire 09/04/2011 (Séchet Vanina), 30/06/2011 (Séchet Vanina) - Faye l’Abbesse 17/06/2009 (Rolland Ludovic) – Fors 10/10/2010 (AG) - Fressines 06/08/2006 (AG), 09/09/2006 (AG) – Genneton 05/09/2010 (Miteu Martine) - La Crèche 16/07/1976 (NT) - La Mothe Saint-Héray 10/07/1955 (MG) - Marnes 06/04/2010 (Rolland Ludovic) - Niort 15/07/1947 (MG), 09/09/1947 (MG), 10/08/1955 (MG), 20/04/1970 (NT), 09/05/1970 (NT), 10/05/1970 (NT), 29/05/1970 (NT), 06/09/1980 (NT), 25/09/2008 (AG), 29/03/2010 (Rebeyrol Christian), 10/04/2010 (AG), 09/10/2010 (AG) – Rom 22/08/2010 (Minot Jean-Louis) - Saint-Généroux 18/04/2010 (Rolland Ludovic) - Saint-Jean de Thouars 05/09/2003 (AG), 09/06/2007 (AG) - Saint-Rémy 07/09/1980 (NT) - Sainte-Blandine 15/03/1968 (NT), 30/03/1968 (NT), 14/09/1980 (NT), 25/08/2000 (AG), 02/09/2000 (AG) - Taizé 07/04/1987 (CL) - Villiers en Bois 14/05/1949 (MG), 14/06/1965 (NT), 13/09/1980 (NT), 16/09/2007 (AG), Voultegon 11/06/2010 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Pieris brassicae (Linnaeus, 1758)
Plebejus argus (Linnaeus, 1758)
Azuré de l’Ajonc

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à septembre en deux générations. Gazons secs, dunes du littoral. Chenille sur trifolium, ononis, lotus, genista, helichrisum stoechas. Elle est visible de mai à juillet.

Deux-Sèvres : Saint-Symphorien, Avon, Bessines, coteaux secs du calcaire oxfordien (Gelin).

Vienne : Sommières (d’Aldin).

Charente-Maritime : Commun sur le littoral. Ile de Ré, La Couarde (Gelin). Le Galon d’or (Mabille).

Charente : Assez commun en Forêt de Livernant (Obth.).


Etat des connaissances en 1932 - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

Dans l’ouest atlantique, ce lépidoptère est observé sous deux formes assez différentes : 1° Sur le littoral de l’Océan, il est de petite taille, avec des bandes marginales moins foncées que dans la forme suivante ; les femelles sont souvent saupoudrées de bleu aux ailes antérieures ; elles présentent, surtout à Longeville (85), des tendances à l’hermaphroditisme ; plusieurs exemplaires, tout à fait hermaphrodites, ont été capturés par G. Durand et le docteur Glais, en 1931, dans cette localité. Le docteur Glais a décrit, des côtes du Morbihan, une forme remarquable qu’il a appelée : Plouharnelensis, caractérisée aux ailes inférieures, en dessous, par une tache discale en forme de crochet. 2° Dans les bocages breton et vendéen, on observe une forme robuste avec de larges bandes antémarginales, d’un noir vif et le dessous des ailes à fond bleuâtre, plus clair que dans les exemplaires du littoral. On ne la trouve que dans les terrains schisteux et granitiques ; elle est toujours moins abondante que l’autre.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Petit argus. Espèce répandue dans toute l’Europe à l’exception de l’Irlande et dans l’extrême nord. Fréquente landes, prairies, pelouses et clairières. Espèce monovoltine ou bivoltine en V-VIII. Chenille sur Genista, Trifolium, Lotus.

I. Avon (HG) - Bessines (HG) - Saint-Symphorien (HG).

II. Chizé 15/06/1968 (NT), 24/06/1970 (NT) - François 01/06/1965 (NT) - Genneton 08/08/2010 (Miteu Martine) - La Crèche 01/07/1989 (NT) - Marnes 02/08/2005 (CL), 25/06/2010 (Rolland Ludovic) - Verrines sous Celles 21/06/1970 (NT), 17/08/1970 (NT) - Villiers en Bois 27/09/1992 (CL), 01/07/1994 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Plebejus argus (Linnaeus, 1758)
Vanessa atalanta (Linnaeus, 1758)
Vulcain

Etat des connaissances en 1912 - Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

L’imago est visible de mai à juin puis de septembre à octobre en deux générations. Hiverne comme papillon, plus rarement comme chrysalide ; les papillons reparaissent en mars-mai ; les chrysalides hivernées éclosent en mai-juin. La génération de septembre est la plus abondante. Chenille sur urtica, parietaria. Elle est visible de juin à octobre. Ce papillon, appelé vulgairement le Vulcain, est répandu dans toute la région, en quantité plus ou moin abondante selon les années. Il recherche les suintements des arbres cariés, les fruits pourris ou déjà attaqués par d’autres insectes. Quelques exemplaires possèdent un point blanc dans le tiers externe de la bande rouge des ailes antérieures (Lucas).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Vulcain. Espèce très répandue en Europe, migratrice. En France, largement répandue. Fréquente des habitats divers avec une préférence pour les lisières et les clairières des bois et les vergers. Espèce plurivoltine en II-XI. Souvent visible en plein hiver dans le sud de l’Europe. Chenille sur Urtica.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Bressuire 27/04/2010 (Rolland Ludovic) - Cersay 12/07/1980 (CL) - Chanteloup 25/05/2005 (Bonnet Stéphane), 03/07/2006 (Bonnet Stéphane) - Faye l’Abbesse 17/06/2009 (Rolland Ludovic) – Genneton 26/07/2009 (Miteu Martine), 18/09/2010 (Miteu Martine) - Germond-Rouvre 13/10/2010 (AG) - La Crèche 14/09/2010 (Debordes Laurent), 20/09/2011 (NT) - La Mothe Saint-Héray 02/09/1958 (MG) - Magné 09/08/2005 (Breuil Sandrine) - Ménigoute 31/10/2011 (NT) - Missé 08/07/2010 (Meyer Daniel) - Niort 11/07/1955 (MG), 19/09/1964 (MG), 06/09/1968 (NT), 06/07/1970 (MG), 24/07/1970 (NT), 19/07/1978 (NT), 21/10/1979 (NT), 02/09/1980 (NT), 25/09/1980 (NT), 26/09/1980 (NT), 09/10/1980 (NT), 21/10/1980 (NT), 20/02/2009 (Rebeyrol Christian), 08/09/2012 (AG) - Pierrefitte 21/04/2010 (Rolland Ludovic) - Sainte-Gemme 08/09/2005 (CL) – Sompt 30/08/2009 (Orsini Maria) – Villiers en Bois 25/09/2009 (AG) – Voultegon 03/09/2010 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Vanessa atalanta (Linnaeus, 1758)
Membre actif du RPAPN : http://www.biodiversite-poitou-charentes.org/