Objets associés au mot-clé : 24. 16 - 31 Décembre
Articles associés
Cymothoe distincta (Overlaet, 1944)
Femelle
Détermination de Mr Oremans Philippe
Observation de Constanza Michélle - Yokadouma (Cameroun) - 27/12/2010

lire la suite de l'article : Cymothoe distincta (Overlaet, 1944)
Notodontidae à déterminer 20
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 27/12/2010

lire la suite de l'article : Notodontidae à déterminer 20
Victoria perornata (Warren, 1898)
L’espèce a été décrite du Nigeria (Warri) à partir d’une femelle (conservée au NHM de Londres). Je possède dans ma collection deux spécimens qui ont été collectés en République Centrafricaine (Boukoko). Note taxinomique : les Hemistolini (ainsi que quelques autres tribus) sont parfois inclus dans les Hemitheini par certains auteurs (Holloway, Herbulot) qui préconisent une interprétation dans un large concept.
Détermination et commentaires de Mr Guy Sircoulomb
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - (...)

lire la suite de l'article : Victoria perornata (Warren, 1898)
A déterminer - Chenille 9
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 25/12/2010

lire la suite de l'article : A déterminer - Chenille 9
Notodontidae à déterminer 19
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 26/12/2010

lire la suite de l'article : Notodontidae à déterminer 19
Notodontidae à déterminer 18
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 26/12/2010

lire la suite de l'article : Notodontidae à déterminer 18
Ennomini à déterminer - Espèce 1
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 26/12/2010

lire la suite de l'article : Ennomini à déterminer - Espèce 1
Notodontidae à déterminer 15
Observation de Constanza Michelle - Yokadouma (Cameroun) - 26/12/2010

lire la suite de l'article : Notodontidae à déterminer 15
A déterminer - Espèce 18
Observation de Constanza Michelle - Yokadouma (Cameroun) - 26/12/2010

lire la suite de l'article : A déterminer - Espèce 18
Noctuidae à déterminer 13
Observation de Constanza Michelle - Yokadouma (Cameroun) - 26/12/2010

lire la suite de l'article : Noctuidae à déterminer 13
Carnegia mirabilis (Aurivillius, 1895)
Identification de Mr Oehlke Bill
Observation de Constanza Michelle - Yokadouma (Cameroun) - 24/12/2010

lire la suite de l'article : Carnegia mirabilis (Aurivillius, 1895)
Imbrasia epimethea (Drury, 1773)
Mâle
Identification de Mr Oehlke Bill
Observation de Constanza Michelle - Yokadouma (Cameroun) - 09/02/2011 Identification de Mr Oehlke Bill
Observation de Constanza Michelle - Yokadouma (Cameroun) - 29/12/2010 Mâle
Identification de Mr Oehlke Bill
Observation de Constanza Michelle - Yokadouma (Cameroun) - 28/12/2010 Identification de Mr Oehlke Bill
Observation de Valot Patrick - Route de Mbalmayo (Cameroun) - 25/12/2010 Observation de Valot Patrick - Route de Mbalmayo (Cameroun) - (...)

lire la suite de l'article : Imbrasia epimethea (Drury, 1773)
Megadrepana cinerea (Holland, 1893)
Envergure : 3 cm
Ce spécimen appartient à la forme nominative typique.
Détermination et commentaires de Mr Guy Sircoulomb
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 17/12/2010

lire la suite de l'article : Megadrepana cinerea (Holland, 1893)
Megadrepana sp.
Envergure : 3 cm
Il s’agit peut-être de Megadrepana cinerea (Holland, 1893) de forme claire. Cet exemplaire est plus clair que la forme typique (peut-être s’agit-il d’une espèce nouvelle et non d’une forme claire). Le genre Megadrepana est monospécifique.
Détermination et commentaires de Mr Guy Sircoulomb
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 20/12/2010

lire la suite de l'article : Megadrepana sp.
A déterminer - Espèce 15
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 22/12/2010

lire la suite de l'article : A déterminer - Espèce 15
Catocalinae à déterminer 4
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 21/12/2010

lire la suite de l'article : Catocalinae à déterminer 4
Zeuctoboarmia viverra (Herbulot, 1981)

Le genre Zeuctoboarmia comprend 25 espèces dont 8 décrites du Cameroun par Claude Herbulot.

Commentaires de Mr Guy Sircoulomb



lire la suite de l'article : Zeuctoboarmia viverra (Herbulot, 1981)
Noctuidae à déterminer 12
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 20/12/2010

lire la suite de l'article : Noctuidae à déterminer 12
Melinoessa midas (Prout, 1932)

Mais attention : M. aureola Prout,1934 et M. croesaria Herrich-Schäffer, 1885 sont similaires, avec des teintes différentes (orange et orange foncé). Si la couleur est bien jaune paille, comme sur la photo, il s’agit de M. midas.

Détermination et commentaires de Mr Guy Sircoulomb



lire la suite de l'article : Melinoessa midas (Prout, 1932)
Chrysocraspeda sp.
Ce genre comprend une multitude d’espèces très colorées de jaune et de rouge.
Détermination et commentaires de Mr Guy Sircoulomb
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 19/12/2010

lire la suite de l'article : Chrysocraspeda sp.
Belenois aurota aurota (Fabricius, 1793)
Mâle
Détermination de Mr Martin Jean-Claude
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 21/12/2010

lire la suite de l'article : Belenois aurota aurota (Fabricius, 1793)
Eurema senegalensis senegalensis (Boisduval, 1836)
Femelle
Détermination de Mr Martin Jean-Claude
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 26/12/2010 Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 22/12/2010 Femelle
Détermination de Mr Martin Jean-Claude
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 21/12/2010

lire la suite de l'article : Eurema senegalensis senegalensis (Boisduval, 1836)
Noctuidae à déterminer 11
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 18/12/2010

lire la suite de l'article : Noctuidae à déterminer 11
Notodontidae à déterminer 14
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 18/12/2010

lire la suite de l'article : Notodontidae à déterminer 14
Scopula transecta (Schaus, 1912)
Il pourrait s’agir d’un Scopula, mais quelle est sa taille exacte ? Par son aspect (ailes blanchâtres, ligne médiane), elle ressemble beaucoup à Scopula transecta du Nigeria, mais cette dernière a les ailes postérieures plue arrondies.
Détermination et commentaires de Mr Guy Sircoulomb
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 18/12/2010

lire la suite de l'article : Scopula transecta (Schaus, 1912)
Notodontidae à déterminer 13
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 17/12/2010

lire la suite de l'article : Notodontidae à déterminer 13
Dioptrochasma sp.

Espèce à déterminer. Placement dans ce genre incertain et peut-être provisoire.

Détermination et commentaires de Mr Guy Sircoulomb



lire la suite de l'article : Dioptrochasma sp.
Arctiidae à déterminer 7
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 17/12/2010

lire la suite de l'article : Arctiidae à déterminer 7
Notodontidae à déterminer 10
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 16/12/2010

lire la suite de l'article : Notodontidae à déterminer 10
Orthogonioptilum vestigiatum (Holland, 1893)
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 17/12/2010 Détermination de Mr Oehlke Bill
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 16/12/2010

lire la suite de l'article : Orthogonioptilum vestigiatum (Holland, 1893)
Cymothoe caenis caenis (Drury, 1773)
Observation de Constanza Michélle - Yokadouma (Cameroun) - 16/04/2011 Détermination de Mr Martin Jean-Claude
Observation de Constanza Michélle - Yokadouma (Cameroun) - 02/04/2011 Femelle
Détermination de Mr Martin Jean-Claude - Identification à confirmer
Observation de Constanza Michélle - Yokadouma (Cameroun) - 18/02/2011 Détermination de Mr Oremans Philippe
Observation de Constanza Michélle - Yokadouma (Cameroun) - 27/12/2010 Détermination de Mr Martin Jean-Claude
Observation de Constanza Michélle - Yokadouma (Cameroun) - (...)

lire la suite de l'article : Cymothoe caenis caenis (Drury, 1773)
Micragone neonubifera (Rougeot, 1979)
Identification de Mr Oehlke Bill
Observation de Constanza Michelle - Yokadouma (Cameroun) - 24/12/2010 Mâle
Identification de Mr Oehlke Bill
Observation de Constanza Michelle - Yokadouma (Cameroun) - 24/12/2010 Micragone neonubifera or Micragone ducorpsi. L’examen des genitalia ou du code ADN est probablement nécessaire pour distinguer les deux espèces.
Détermination et commentaires de Mr Oehlke Bill
Observation de Constanza Michélle - Yokadouma (Cameroun) - (...)

lire la suite de l'article : Micragone neonubifera (Rougeot, 1979)
Goodia falcata (Aurivillius, 1893)
Identification de Mr Oehlke Bill
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 13/12/2010 Identification de Mr Oehlke Bill
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 13/05/2010 Identification de Mr Oehlke Bill
Observation de Constanza Michélle - Yokadoum (Cameroun) - 22/12/2009

lire la suite de l'article : Goodia falcata (Aurivillius, 1893)
Nephele rosae rosae (Butler, 1875)
Observation de Constanza Michelle - Yokadouma (Cameroun) - 05/12/2010 Mâle
Identification de Mr Haxaire Jean
Observation de Constanza Michelle - Yokadouma (Cameroun) - 22/12/2009

lire la suite de l'article : Nephele rosae rosae (Butler, 1875)
Pseudobunaea thyrrhena (Westwood, 1849)
Observation de Constanza Michélle - Yokadouma (Cameroun) - 14/04/2010 Identification de Mr Oehlke Bill
Observation de Constanza Michélle - Yokadouma (Cameroun) - 18/03/2010 Observation de Constanza Michélle - Yokadouma (Cameroun) - 19/02/2010 Observation de Constanza Michélle - Yokadouma (Cameroun) - 19/01/2010 Identification de Mr Oehlke Bill
Observation de Constanza Michélle - Yokadouma (Cameroun) - 24/12/2009

lire la suite de l'article : Pseudobunaea thyrrhena (Westwood, 1849)
Boriza argentipunctata (Dognin, 1911)
Observation de Mr Levesque Robert - Saint-Jean du Maroni (973) - 12/1987
Le nom de genre est inapproprié Identification par Mr Thiaucourt Paul

lire la suite de l'article : Boriza argentipunctata (Dognin, 1911)
Betola apostatica (Dyar, 1915)
Observation de Mr Levesque Robert - Saint-Jean du Maroni (973) - 12/1987
Identification par Mr Thiaucourt Paul

lire la suite de l'article : Betola apostatica (Dyar, 1915)
Apela divisa (Walker, 1855)
Observation de Goeleven Daniel - Piste de Kaw (973) - 03/2010 (A vérifier)
Observation de Mr Levesque Robert - Saint-Jean du Maroni (973) - 12/1987 Identification par Mr Thiaucourt Paul

lire la suite de l'article : Apela divisa (Walker, 1855)
Ankale mixta (Möschler, 1883)
Observation de Mr Levesque Robert - Saint-Jean du Maroni (973) - 12/1987
Identification par Mr Thiaucourt Paul

lire la suite de l'article : Ankale mixta (Möschler, 1883)
Ankale maltha (Schaus, 1905)
(ou espèce proche)
Observation de Mr Levesque Robert - Saint-Jean du Maroni (973) - 12/1987
Identification et commentaires par Mr Thiaucourt Paul

lire la suite de l'article : Ankale maltha (Schaus, 1905)
A déterminer sp2.
Observation de Mr Levesque Robert - Saint-Jean du Maroni (973) - 12/1987

lire la suite de l'article : A déterminer sp2.
Sematura lunus (Linnaeus, 1758)
Observations de Mr Guyonnet Antoine - Piste Risquetout (973) - 10/1999 Observation de Mr Levesque Robert - Saint-Jean du Maroni (973) - 12/1987

lire la suite de l'article : Sematura lunus (Linnaeus, 1758)
Dirphia tarquinia (Cramer, 1775)
Observation de Mr Levesque Robert - Saint-Laurent du Maroni (973) - 12/1987 http://www.gaboly.com/perso
Identification à Vérifier - Observation de Mr Gaboly Michel - Cacao (973) - 17/03/2005

lire la suite de l'article : Dirphia tarquinia (Cramer, 1775)
Antheraea polyphemus (Cramer, 1775)
Polyphème d’Amérique
Observation de Gagnon Veronique - Saint-Louis - 18/06/2009 Observation de Mr Bouchard Mathieu - Quebec (Canada) - 31/07/2008 Observation de Mme Leblond Caroline - Quebec (Canada) - 24/12/2008 Observation de Normand Mélanie - Lauzier Quebec - 06/2007

lire la suite de l'article : Antheraea polyphemus (Cramer, 1775)
Darisodes orygaria orygaria (Guenée, 1862)
Syntypes à partir de deux femelles préservées au NHM de Londres. La photo représente un exemplaire des formes n° 1 (mâle) et n° 6 (femelle) illustrées dans le vol. 2 de Ch. Guillermet (Hétérocères de l’Ile de la Réunion). La sous-espèce nominative (ssp. orygaria) est endémique de La Réunion. L’espèce est représentée aux Comores par la ssp. brunneata Warren, 1902 et à l’Ile Maurice par les ssp. dissimilis Warren, 1897 et ssp. mauritiaria Mabille, 1893.
Commentaires de Mr Sircoulomb Guy
Observation de Mme Bornot Claude - Le Tampon (La Réunion) - (...)

lire la suite de l'article : Darisodes orygaria orygaria (Guenée, 1862)
Aglais urticae (Linnaeus, 1758)
Petite tortue

La petite tortue est l’un des papillons les plus familiers et attrayants d’Europe. Le recto coloré est essentiellement orange, avec de grosses taches noires, jaunes et brun foncé, et de légères lunules bleues qui bordent les quatre ailes, accentuant l’aspect de mosaïque. Le verso, en revanche, est assez sombre, ce qui donne au papillon une livrée assez cryptique lorsqu’il se pose les ailes repliées. La petite tortue donne deux à trois générations par an ; les adultes de la dernière hivernent, se réfugiant souvent dans les granges et autres bâtiments, pour ressortir au printemps. Habite une grande variété de lieux, tels que les talus, les bordures des champs et des jardins, de la plaine aux montagnes. Vol : Mars à Octobre, en générations successives. (Nature en poche - Larousse)

Adulte : 40-50 mm. Fauve rougeâtre vif avec des taches noires, blanches et jaunes, ainsi qu’une rangée marginale de lunules bleues ; base des ailes postérieures noire. Revers des ailes postérieures brun foncé, avec l’aire marginale plus claire. Plante – hôte : Exclusivement l’Ortie dioïque. Chenille : atteint 30 mm. Noire avec une fine ponctuation claire et des bandes longitudinales jaunes ; épines noires ou jaunâtres Habitat : Milieux ouverts les plus divers. S’est raréfiée dans le nord de la France. Biologie : Les adultes se montrent très tôt au premier printemps, souvent dès le mois de février. Ils butinent alors activement les fleurs précoces, notamment celles du Pas-d’âne, du Bois-gentil et du Saule marsault. Les œufs sont déposés dès le mois d’avril en amas denses de 50 à 200 unités à la face inférieure des feuilles de la plante hôte. Les chenilles tissent des nids communautaires. Comme la plupart des chenilles se nourrissant d’orties, elles sont, malgré leurs couleurs vives, ou peut-être grâce à celles-ci, délaissées par les oiseaux insectivores. Il est possible que les épines dont elles sont pourvues, de même que l’absorption des principes contenues dans leurs plantes hôtes, leur confèrent une certaine immunité vis-à-vis de leurs ennemis. Toutefois, le fait que les chrysalides sont fréquemment la proie des mésanges rend plus vraisemblable la première hypothèse. Les adultes de la deuxième génération volent dès le mois de juin. L’espèce donne parfois une troisième génération et hiverne à l’état imagal.(Guide nature Nathan. Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)

La thermorégulation chez les papillons hivernant, "Petite tortue", par exemple : Chez tous les papillons, le sang coule dans un vaisseau unique qui se dirige de l’abdomen à la tête en passant par le thorax. Il véhicule de la chaleur tout au long de son parcours ; il revient jusqu’à l’abdomen en s’infiltrant dans les tissus. Le système circulatoire du papillon hivernant comprend deux échangeurs thermiques à contre-courant, l’un situé dans l’abdomen et l’autre dans le thorax. Dans celui de l’abdomen, le sang qui coule du coeur vers l’aorte est froid, alors que celui qui coule en sens opposé, à travers le tissu adjacent, est plus chaud ; la chaleur passe donc du tissu au vaisseau, et ensuite au thorax. L’échangeur thermique du thorax est l’aorte. Comme le sang de la partie descendante de la boucle est plus chaud que celui de la partie montante, la chaleur repart de la partie descendante vers la partie montante. Chez les grands papillons d’été, la partie descendante de l’aorte est séparée de la portion montante, de sorte que la chaleur est dissipée - certains papillons augmentent la chaleur de leur corps avant de prendre leur envol en faisant vibrer fortement leurs ailes- ( Source : revue "pour la science" - "scientific américan"- by Bernd HEINRICH - nr.116, mai 1987 ).



lire la suite de l'article : Aglais urticae (Linnaeus, 1758)
Vanessa atalanta (Linnaeus, 1758)
Vulcain, Amiral
Adulte : Ailes noires, antérieures avec la base brun foncé, une bande oblique rouge feu et quelques taches apicales blanches, postérieures avec une bande marginale rouge feu. Revers des ailes postérieures foncé orné de marbrures chatoyantes complexes. Plante – hôte : surtout Ortie dioïque, mais aussi ortie brûlante et Pariétaires des murailles Chenille : Robe très variable, gris jaunâtre à noire, avec une rangée de taches latérales blanc jaunâtre particulièrement apparente sur les sujets foncés. Habitat : Orées forestières, vergers sur prairies à litière, jardins, parcs urbains. Espèce encore commune presque partout. Biologie : Le Vulcain compte parmi les Papillons migrateurs les plus étudiés. Les premiers individus migrants arrivent dès la fin avril, suivis de forts contingents en mai et juin. Les œufs sont déposés isolément sur la plante hôte, en situation ombragée ou semi - ombragée. La chenille confectionne un abri bien reconnaissable en enroulant une feuille qu’elle maintient dans cette position au moyen de fils de soie, et dont elle ronge le pétiole, de sorte que la feuille pend librement. Cet abri sert plus tard à la nymphose. La chrysalide suspendue, brune ou grise, porte des taches dorsales à vif éclat métallique. L’espèce donne d’ordinaire deux générations, la seconde souvent très prolifique. En automne, les adultes de cette dernière vague d’émergences regagnent souvent les contrées plus méridionales. Les sujets en migration observent alors un vol rectiligne en direction du sud, se succédant à quelques mètres de distance. L’adulte hiverne en effet dans les régions sous influence méditerranéenne ; aujourd’hui il a tendance à hiverner dans des contrées plus septentrionales, à la suite du réchauffement climatique. Les individus restés sur place s’attardent souvent jusqu’à la fin d’octobre dans les vergers sur les fruits avancés, dont ils absorbent avidement le jus fermenté ; ils succombent généralement aux premières fortes gelées. (Guide nature Nathan. Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)

lire la suite de l'article : Vanessa atalanta (Linnaeus, 1758)
Cynthia cardui (Linnaeus, 1758)
Belle dame

L’ornementation rose saumoné, caractéristique du recto, fait de la belle dame l’un des papillons d’Europe les plus faciles à reconnaître, même en vol. D’aspect plus terne, le verso reste semblable au recto. La belle dame vit et se reproduit en Afrique du Nord et en Europe méridionale, où les adultes peuvent se rencontrer presque toute l’année. Elle migre en été vers le nord, souvent en nombre. Beaucoup meurent au premier gel, mais certains retournent dans leurs régions d’origine, plus clémentes. Se rencontre dans les lieux herbus fleuris, souvent jusque dans les jardins. Lorsqu’elle butine des fleurs telles que les chardons et les centaurées, la belle dame se laisse généralement approcher, et c’est le bon moment pour l’observer de près. Vol : Mars à Novembre. (Nature en poche - Larousse) Adulte : 45-60 mm. Ailes teintées de rose. Dessus brun jaunâtre, marques irrégulières brun noir. Aile antérieure : petites taches blanches vers l’apex. Dessous aile postérieure : 5 petites ocelles dans l’aire postdiscoïdale. Plante – hôte : une trentaine de plantes hôtes attestées : Circes, Chardons, Ortie dioïtique, Mauve musquée, Groseillier épineux, Chenille : atteint 40 mm. Jaunâtre pâle à brun verdâtre, avec des dessins sombres d’étendue variable. Habitat : Milieux ouverts et secs : pelouses, friches, carrières, espèce commune partout. Biologie : Espèce MIGRATRICE très étudiée, la vanesse des chardons, grâce à l’éclectisme alimentaire de sa chenille, est apte à conquérir une multitude de milieux. Autochtone dans les pays du Maghreb, l’espèce fournit au printemps une première vague de migrateurs qui atteignent à la fin de mars le sud de l’Europe, où ils se reproduisent aussitôt. Leurs descendants gagnent le nord et le centre de l’Europe en mai/juin où ils donnent une à deux générations. Les adultes automnaux migrent vers l’Afrique, l’espèce semble incapable d’hiverner en Europe. Les œufs sont déposés isolément sur les feuilles de la plante hôte. La chenille se développe à l’abri d’une feuille maintenue grossièrement enroulée par un réseau soyeux. (Guide nature Nathan. Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann).


Exceptionnelle migration de 2009 :

  • J’ai assisté à une migration très importante en mai 2009 dans le sens Sud Nord au Bourget du Lac (en gros un ou deux papillons toutes les deux ou trois minutes). Concernant la migration inverse que j’ai observé en août 2009. Le 17 août 2009, j’étais en randonnée au dessus du col des Montets, qui permet de rejoindre le Valais depuis Chamonix ; plus exactement, j’étais au sommet de l’Aiguillette des Posettes (altitude 2201 m) pour redescendre vers le col des Montets par un sentier qui longe une crête orientée en gros du nord au sud, appelée les Frettes. Au sommet, puis pendant la descente le long de cette crête, nous avons observé un grand nombre de Belles dames qui venaient de quitter la Suisse et descendaient vers le sud en passant par la vallée de Chamonix. Leur trajet était parallèle au nôtre et nous étions doublés régulièrement par ces papillons tantôt isolés, tantôt en petit groupes de 2 à 5. C’était impressionnant. Bernard FONSECA



lire la suite de l'article : Cynthia cardui (Linnaeus, 1758)
Scoliopteryx libatrix (Linnaeus, 1758)
Découpure, Friande
Ailes antérieures brun cannelle à nuance rosée, avec les deux tiers proximaux mêlés de rouge orangé, et le bord externe très festonné. (Quel est donc ce papillon - Heiko Bellmann)

lire la suite de l'article : Scoliopteryx libatrix (Linnaeus, 1758)
Alucita hexadactyla (Linnaeus, 1758)
Ornéode du Chèvrefeuille
Chaque aile est formée de six "plumes". Au repos, le papillon resserre étroitement ses ailes et forme ainsi un triangle ; il évoque alors une phalène ordinaire, tant qu’elles ne sont pas écartées pour dévoiler les plumes. Les adultes hivernent mais peuvent voler durant les nuits clémentes hivernales. Se rencontre dans les jardins et les bois, pourvu que ses chèvrefeuilles nourriciers y croissent. Envergure : 1,4 à 1,6 cm. Période de vol : se rencontre toute l’année à l’état adulte. (Nature en poche - Larousse)

lire la suite de l'article : Alucita hexadactyla (Linnaeus, 1758)
Trigonodes exportata (Guenée, 1852)
Observation de Mme Bornot Claude - Le Tampon (La Réunion) - 23/12/2006

lire la suite de l'article : Trigonodes exportata (Guenée, 1852)
Acleris ferrugana (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 14-18 mm. Répandue dans toute l’Europe. Signalée du Centre de la France et des massifs montagneux. Espèce bivoltine en VII-IX puis en X. Chenille sur Quercus, Fagus, Alnus.

I. Répandu partout mais en plus ou moins grande abondance (G&L 1912).

II. Reffannes 02/07/2011 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Acleris ferrugana (Denis & Schiffermüller, 1775)
Acleris kochiella (Goeze, 1783)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 15-18 mm. Répandue en Europe et en France, Corse comprise. Espèce bivoltine en VI-VII puis en IX. Chenille sur Ulmus campestris.

I. Commun et répandu dans toute la région (G&L 1912).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Acleris kochiella (Goeze, 1783)
Acleris variegana (Denis & Schiffermüller, 1775)
Tordeuse chagrinée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Tordeuse chagrinée. Envergure : 13-18 mm. Période de vol : VII-IX. Partout en Europe et en France, Corse comprise. Chenille sur Pirus, Prunus, Ulmus, Rubus, Carpinus, Corylus…

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Niort 08/06/2008 (Rebeyrol Christian) - Villiers en Bois 30/08/2005 (AG), 05/07/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Acleris variegana (Denis & Schiffermüller, 1775)
Larerannis aurantiaria (Hübner, [1799])
Hibernie orangée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de octobre à mars. Chenille sur quercus, betulus, prunus spinosa. Elle est visible en juin.

Deux-Sèvres : Niort : 04/11/1904 ; 16/11/1907 ; 26/11/1908 (Gelin) ; Niort : 01/12/1911 (Lacroix).

Charente-Maritime : Commun à Dompierre (Vigé).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hibernie orangée. Femelle microptère. Espèce présente dans toute l’Europe ; à l’est atteint le Caucase par l’Asie Mineure. Largement répandue en France. Espèce des forêts de feuillus, des bois, des vergers, des parcs et des jardins. D’une année sur l’autre les effectifs de cette espèce varient considérablement (NT). Hiverne au stade d’œuf. Espèce univoltine en X-XI. Chenille polyphage sur divers arbres et arbustes : Quercus, Betula, Salix, Tilia, Malus, Rubus, Ligustrum…

I. Niort : 04/11/1904 (HG), 16/11/1907 (HG), 26/11/1908 (HG), 01/12/1911 (Lacroix).

II. Beaussais 11/2005 (Wilding Neil) - Saint-Maurice la Fougereuse 11/12/2005 (CL) - Sainte-Verge 15/03/2005 (CL) - Taizé 28/03/1998 (CL) - Villiers en Bois 11/12/1971 (NT), 28/12/1997 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Larerannis aurantiaria (Hübner, [1799])
Cryopega aerugaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Hibernie messagère

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de octobre à mars. Chenille sur prunus spinosa, crataegus. Elle est visible en juin.

Deux-Sèvres : Niort : 07/11/1904 ; 16/11/1907 ; 06/12/1903 ; 20/14/1904 ; 02/12/1907 ; 25/01/1904 ; 20/01/1907 (Gelin).

Charente : Jarnac (Delam.).


Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux-Sèvres : Echiré, 27/02/1929 (d’Olbreuse).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’hibernie messagère. Femelle aptère. Espèce moins commune que les précédentes. Espèce répandue en Europe jusqu’en Russie, mais absente de la partie la plus septentrionale. En France, distribuée un peu partout jusqu’en moyenne altitude en montagne. Espèce des biotopes chauds et secs et des pentes bien exposées. Espèce univoltine en X-XI. L’œuf hiverne. Chenille sur Prunus, Quercus, Crataegus, Lonicera, Rubus, Berberis.

I. Echiré 27/02/1929 (d’Olbreuse) - Niort 07/11/1904 (HG), 16/11/1907 (HG), 06/12/1903 (HG), 25/01/1904 (HG), 20/12/1904 (HG), 20/01/1907 (HG), 02/12/1907 (HG).

II. Availles-Thouarsais 29/11/1995 (CL) - Mauzé-Thouarsais 27/10/2006 (CL), 30/10/2006 (CL) - Moutiers sous Argenton 11/11/2007 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cryopega aerugaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Larerannis marginaria (Fabricius, 1777)
Hibernie hâtive

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de octobre à mars (rare en automne, plus commun en mars). Chenille sur quercus, crataegus, prunus spinosa, ulmus. Elle est visible en juin. Répandu et assez commun dans toute la région ; ça et là, v. fuscata Harris, de nuance plus foncée, et sans ligne brune aux ailes postérieures.

Deux-Sèvres : Ab. fuscata, 20/12/1904 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hibernie hâtive. Espèce variable en coloration, mâle proche d’aurantiaria (NT). Espèce présente dans toute l’Europe jusqu’à l’Oural et au Caucase. En France, partout en zones boisées jusqu’en altitude. C’est une espèce des chênaies et des zones boisées. Espèce univoltine en III-IV. Chrysalide hivernante. Chenille sur Salix, Fagus, Malus, Rosa, Betula, Quercus, Prunus.

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 02/2008 (Wilding Neil) – Niort 01/03/2009 (Rebeyrol Christian) - Secondigny 13/03/2009 (Aubineau Morgane) - Villiers en Bois 13/03/1997 (AG), 27/02/1998 (AG), 10/03/2007 (AG), 18/03/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Larerannis marginaria (Fabricius, 1777)
Agrochola circellaris (Hufnagel, 1766)
Xanthie ferruginée, Fauvette

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Xanthie ferruginée, la Fauvette. Eurasiatique. Présente dans une grande partie de l’Europe excepté le Nord et l’extrême Sud-Est. En France, elle est largement répandue, absente de Corse. Fréquente tous types de milieux. Espèce univoltine en VIII-XI. Chenille polyphage sur Ulmus ou Populus (jeunes).

I. Niort 2 ex. 27/09/1904 (HG), 29/10/1904 (HG), 12/10/1906 (HG), 28/09/1907 (HG).

II. Beaussais 10/2006 (Wilding Neil) - Coulon 28/07/1989 (CL) - Magné 01/10/1983 (NT), 31/10/1983 (NT) - Mauzé-Thouarsais 22/08/1999 (CL) - Niort 05/10/1969 (NT), 24/10/1971 (NT) - Secondigny 04/06/2008 (CL) - Villiers en Bois 11/10/1971 (NT), 06/12/1997 (AG), 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agrochola circellaris (Hufnagel, 1766)
Alsophila aceraria (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de novembre à décembre. Chenille sur acer, quercus. Elle est visible en juin.

Charente : Jarnac (Delam.).


Etat des connaissances en 1999 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Deux-Sèvres : Forêt de Chizé.

Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce rare qui n’a plus été mentionnée depuis Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Alsophila aceraria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Autographa gamma (Linnaeus, 1758)
Lambda, Gamma

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de janvier à décembre en deux ou trois générations. Chenille très polyphage, vit sur vicia sepium, rumex, sonchus, galium, urtica, etc. Répandu et extrêmement commun partout. Un bel exemplaire très mélanique, pris à Royan le 01/08/1905, a les lignes des ailes antérieures écrites en brun, l’angle externe de ces mêmes ailes et l’angle anal des inférieures marqués d’une large tache brune. On peut l’appeler brunnescens (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Gamma, le Lambda. Eurasiatique. Europe : espèce très répandue et commune. En France, en quantité variable suivant l’endroit, cette migratrice est commune. Occupe les milieux les plus divers jusqu’en altitude. Espèce bivoltine en IV-VII (arrivée d’immigrants) puis en VII-IX (avec émigration vers le sud). Chenille polyphage en IX-V puis en VI-VIII.

I. Répandu et extrêmement commun partout (G&L 1912). Amuré, en juillet (DL).

II. Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Cersay 10/06/1975 (CL) - Chizé 17/09/1982 (NT) - Fressines 17/06/2006 (AG), 08/08/2006 (AG), 12/07/1971 (NT), 12/05/1982 (NT), La Mothe Saint-Héray 26/06/1973 (NT), 13/08/1980 (NT) - Magné 15/05/1969 (NT) - Marigny 01/10/2009 (AG) - Marnes 02/08/2005 (CL) - Niort 04/08/1956 (MG), 12/07/1969 (NT), 22/07/1969 (NT), 04/08/1969 (NT), 10/09/1969 (NT), 31/08/1976 (NT), 22/08/1980 (NT), 05/08/1982 (NT), 22/08/1982 (NT), 29/08/1982 (NT), 13/09/1982 (NT), 15/09/1982 (NT), 26/09/1983 (NT), 05/08/1989 (AG), 17/07/1991 (AG), 23/06/1993 (AG), 01/08/1996 (AG), 15/06/1997 (AG), 30/04/2006 (AG), 07/05/2006 (AG), 11/08/2006 (AG), 05/08/2007 (AG), 11/05/2009 (Rebeyrol Christian), 15/08/2010 (AG), 25/10/2011 (AG) - Villiers en Bois 17/08/1982 (NT), 30/08/2005 (AG), 09/06/2006 (AG), 11/09/2009 (AG), 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Autographa gamma (Linnaeus, 1758)
Caloptilia hemidactylella (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : environ 13 mm. Europe centrale et du nord. Période de vol : IX-XI puis hiverne et reparaît au printemps. Chenille sur Acer campestris.

I. La Tranchée près Niort 08/09/1912 (Lacroix), 01/10/1912 (Lacroix).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Caloptilia hemidactylella (Denis & Schiffermüller, 1775)
Caloptilia fribergensis (Fritzsche, 1871)
Observations récentes :
Observation de Peraud Joseph - Cressé (17) - 21/12/2013

lire la suite de l'article : Caloptilia fribergensis (Fritzsche, 1871)
Chesias legatella (Denis & Schiffermüller, 1775)
Chesias des genêts

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Chesias des genêts. Répandue dans toute l’Europe jusqu’aux Balkans. En France, largement répandue. Fréquente les landes à genêts, les forêts claires. Espèce univoltine en IX-X. Hiverne au stade de l’œuf. Chenille sur Genista, Sarothamnus.

I. Niort 09/11/1903 (HG), 13/11/1903 (HG), 15ex. 09/11/1905 (HG), 26/10/1906 (HG), 30/10/1906 (HG), 04/11/1907 (HG) - Chenilles à Saint-Georges de Noisné (DL).

II. Mauzé-Thouarsais 30/10/2006 (CL) - Missé 02/08/2005 (CL) - Moutiers sous Argenton 26/11/1995 (CL) - Saint-Maurice la Fougereuse 15/05/1997 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Chesias legatella (Denis & Schiffermüller, 1775)
Colotois pennaria (Linnaeus, 1761)
Phalène emplumée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de octobre à novembre. Chenille sur quercus, prunus spinosa, salix, betula. Elle est visible en mai. Répandu partout. Rare ou commun suivant les années.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène emplumée. Europe, largement répandue, vole aussi de l’Asie Mineure jusqu’au Japon. France : espèce commune, elle est répandue partout. Habite les lieux boisés et les haies, certaines friches et même en milieu urbain. Espèce univoltine en X-XI. Hiverne à l’état d’œuf. Les chenilles vivent sur diverses essences à feuilles caduques, Quercus, Betula, Salix, Populus, Fraxinus, Ligustrum, Acer, elles s’enterrent pour se chrysalider dans un cocon de soie et de terre (NT).

I. Répandu partout. Rare ou commun suivant les années (G&L 1912).

II. Beaussais 11/2008 (Wilding Neil) - Cersay 21/09/1979 (CL) - La Crèche 16/10/1971 (NT), 12/12/1971 (NT), 21/11/1981 (NT), 23/11/1981 (NT) - La Mothe Saint-Héray 22/09/1976 (NT), 24/10/1995 (CL) - Niort 14/10/2003 (AG) - Villiers en Bois 28/12/1997 (AG), 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Colotois pennaria (Linnaeus, 1761)
Conistra rubiginea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Tigrée, Orrhodie tigrée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Tigrée, l’Orrhodie tigrée. Eurasiatique. Elle habite une grande partie de l’Europe, hormis l’extrême Nord, le nord de la Grande-Bretagne et le sud de l’Espagne. En France, un peu partout. Elle fréquente les zones boisées à forêts mixtes. Espèce univoltine en XI-V (hiverne et reparaît au printemps). Chenille sur plusieurs feuillus : Quercus, Salix, Prunus, Rosa, Rubus.

I. Commun dans le sud des Deux-Sèvres (RL 1999).

II. Beaussais 10/2005 (Wilding Neil), 04/2005 (Wilding Neil).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Conistra rubiginea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Depressaria chaerophylli (Zeller, 1839)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Largement répandue en Europe. Chenille sur Chaerophyllum aureum, Chaerophyllum bulbosum.

I. L’Hermitain, 29/03/1908 - Niort 02/07/1902 (HG), 10/11/1903 (HG), 17/12/1903 (HG), 08/07/1906 (HG), 22/02/1908 (HG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Depressaria chaerophylli (Zeller, 1839)
Emmelina monodactyla (Linnaeus, 1758)
Ptérophore commun

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 18-27 mm. L’imago est visible tout au long de l’année. Chenille sur Convolvulacées.

I. Commun partout et toute l’année (G&L 1912).

II. Beaussais 07/1998 (Wilding Neil) - Cersay 22/07/2010 (CL) - Hanc 15/08/2002 (AG) - Niort 13/06/1969 (MG), 12/08/1969 (MG), 19/08/1969 (MG), 15/08/2001 (AG), 01/05/2006 (AG), 03/06/2006 (AG), 07/07/2007 (AG), 11/08/2007 (AG), 24/11/2009 (AG) - Rom 24/08/2010 (Minot Jean-Louis) - Secondigny 30/07/2007 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Emmelina monodactyla (Linnaeus, 1758)
Erannis defoliaria (Clerck, 1759)
Hibernie défeuillante, Phalène défeuillante

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de novembre à décembre. Chenille sur quercus, betula. Elle est visible en juin. Répandu et commun partout. L’aberration obscurata Stgr., avec le fond des ailes antérieures d’un brun ocracé presque uniforme, a été prise dans toute la zone.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hibernie défeuillante. La femelle est aptère et le mâle très variable. Europe : espèce répandue dans toute l’Europe. En France : presque partout et généralement commune dans son milieu. On la rencontre dans les bois de feuillus mélangés pourvu qu’ils soient frais et humides, les jardins abandonnés, les bocages et aussi en milieu urbain. Hiverne au stade d’œuf. Espèce univoltine en X-XII. Chenille sur Quercus, Fagus, Alnus, Salix, Carpinus.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. La Crèche 17/02/1971 (NT), 18/02/1972 (NT), 13/03/1972 (NT), 14/03/1972 (NT), 20/02/1973 (NT), 28/02/1973 (NT), 21/11/1981 (NT) - La Mothe Saint-Héray 17/03/1972 (NT), 19/11/1995 (CL), 19/12/1995 (CL) - Niort 07/12/1956 (NT), 11/11/2007 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 11/12/2005 (CL) - Villiers en Bois 11/12/1971 (NT), 28/12/1997 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Erannis defoliaria (Clerck, 1759)
Eudonia angustea (Curtis, 1827)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 17-22 mm. Répandue dans toute l’Europe. Période de vol VII-XI. Chenille sur les mousses des pierres, des rochers et des vieux murs.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Niort 30/11/2009 (AG), 09/10/2010 (AG), 21/11/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eudonia angustea (Curtis, 1827)
Eupsilia transversa (Hufnagel, 1766)
Satellite

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de octobre à avril (vole tout l’hiver). Chenille sur quercus, ulmus, populus, crataegus, prunus spinosa. Elle est visible en juin. Répandu dans toute la région, mais plus ou moins commun. On trouve, mais plus rarement, v. brunnea Lampa, dans laquelle la tache blanche et ses satellites sont remplacés par une tache et des points fauves.

Deux-Sèvres : Assez commun à Niort : 17/12/1903 ; 02/12/1905 ; 15/12/1906 ; 24/01/1905 ; 5, 10/02/1908 ; 15/02/1906 ; 25/03/1907 ; 08/04/1907 ; 12/10/1906 ; 02/04/1904 ; 06/04/1909 ; v. brunnea : 30/01/1906 ; 10/03/1907 ; 15/02/1906 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Satellite. Eurasiatique. Sa répartition couvre presque toute l’Europe, excepté l’extrême Nord, le sud de l’Espagne et le sud de la Grèce. En France, elle est largement répandue. Elle occupe divers milieux, principalement forestiers, jusqu’à 1600 m d’altitude, et peut se rencontrer à proximité des habitations. La chenille est polyphage. Espèce univoltine en IX-IV, l’adulte hiverne et vole de nouveau au printemps. Chenille sur divers arbres ou plantes, mais aussi consommant d’autres chenilles.

I. Répandu dans toute la région, mais plus ou moins commun (G&L). Assez commun à Niort 17/12/1903 (HG), 02/04/1904 (HG), 24/01/1905 (HG), 02/12/1905 (HG), 15/02/1906 (HG), v. brunnea 15/02/1906 (HG), 12/10/1906 (HG), 15/12/1906 (HG), v. brunnea 30/01/1906 (HG), v. brunnea 10/03/1907 (HG), 25/03/1907 (HG), 08/04/1907 (HG), 05/02/1908 (HG), 10/02/1908 (HG), 06/04/1909 (HG).

II. Availles-Thouarsais 18/05/2004 (CL) - Boussais 27/08/1998 (CL) - Chizé 15/03/1972 (NT) - La Crèche 16/02/1972 (NT) - La Mothe Saint-Héray 23/03/1973 (NT), 27/03/1973 (NT), 31/03/1973 (NT), 05/04/1985 (NT), 26/11/1995 (CL) - Niort 08/08/1956 (MG), 01/03/1997 (AG) - Secondigny 13/03/2009 (Aubineau Morgane) - Taizé 28/03/1998 (CL) - Villiers en Bois 19/03/1976 (NT), 03/04/1997 (AG), 27/02/1998 (AG), 18/03/2005 (AG), 18/03/2010 (AG), 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eupsilia transversa (Hufnagel, 1766)
Gymnoscelis rufifasciata (Haworth, 1809)
Fausse eupithécie, Phalène de l’olivier, Eupithécie des jardins

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juillet puis de août à décembre en deux générations. Chenille sur silene otites, statice, ulex (fleurs) ; très polyphage. Elle est visible en juillet puis en novembre. Répandu et commun partout. Varie à ailes plus grises (tempestivata Z) ; à lignes brunes droites, formant un seul angle (pauxillaria Hs) ; à forme estivale plus petite (parvularia Hs.).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Fausse eupithécie. Répandue dans toute l’Europe jusqu’en Asie centrale. Présente partout en France. Fréquente un grand nombre de milieux dont les centres urbains. L’imago est visible en I-XII en plusieurs générations. Chenille sur Clematis, Calluna, Origanum, Digitalis, Eupatorium, Sambucus, Artemisia.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Fressines 15/03/2009 (AG) - La Chapelle-Bâton 04/10/1997 (AG) - Niort 15/04/1997 (AG), 30/05/1997 (AG), 15/08/1997 (AG), 05/10/1997 (AG), 09/07/2006 (AG), 30/03/2007 (AG), 10/08/2007 (AG), 11/08/2007 (AG), 02/03/2009 (Rebeyrol Christian), 18/03/2010 (AG), 26/06/2010 (AG) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Villiers en Bois 13/03/1997 (AG), 03/04/1997 (AG), 14/06/2009 (AG), 25/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Gymnoscelis rufifasciata (Haworth, 1809)
Hypena obsitalis (Hübner, 1813)
Hypène des ponts

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hypène des ponts. Méditerranéo-asiatique. Europe : ouest et sud de la péninsule Ibérique au bassin égéen, remonte à l’ouest ponctuellement jusqu’en Angleterre. En France, espèce méridionale, sporadique sur le reste du continent les années chaudes. Affectionne les maisons d’habitation surtout dans les villages. Espèce bivoltine (peut-être plus) toute l’année, hiverne à l’état adulte. Chenille sur Urtica et Parietaria officinalis, P. judaica. Espèce commune à Niort ou elle peut se rencontrer en nombre dans certains vieux garages humides (AG).

I. Hanc 1983 (RL) - Commun à Niort, à peu près toute l’année (G&L 1912). L’hiver, dans les caves, où le papillon vole aux lumières (HG).

II. Niort 07/06/1969 (NT), 01/07/1972 (NT), 16/11/2008 (AG), 17/10/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hypena obsitalis (Hübner, 1813)
Hypena rostralis (Linnaeus, 1758)
Toupet

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Toupet. Eurasiatique. Toute l’Europe ; dans les montagnes s’élève jusqu’à 1600 m, absente dans l’extrême nord. En France, présente quasiment partout. Hôte des lisières, clairières, prairies humides, habitations et leurs jardins. Espèce bivoltine à trivoltine en III-X. Chenille sur Humulus, Urtica, Plantago, Rubus. Je rencontrais autrefois très fréquemment cette espèce en hiver dans la vielle maison bien humide de ma grand-mère à Tauché (commune de Sainte-Blandine) (79), sans doute la grande parcelle de framboisiers du jardin y était pour quelque chose (NT).

I. Répandu et commun partout (G&L 1912) - La Mothe Saint-Héray (RL 1983) – Niort (RL 1983).

II. Beaussais 05/2006 (Wilding Neil).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hypena rostralis (Linnaeus, 1758)
Leucochlaena oditis (Hübner, [1822])
Noctuelle marquetée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle marquetée. Atlanto-méditerranéenne. Principalement au sud-ouest de l’Europe. En France, au sud d’une ligne reliant la Manche aux Alpes-Maritimes. Affectionne tous types de milieux ouverts jusqu’en moyenne montagne. Espèce univoltine en IX-XII. Chenille sur plantes basses, surtout graminées, Lactuca, Plantago etc, en V-IX.

II. La Crèche 25/09/2011 (NT) - Mauzé-Thouarsais 11/09/1997 (CL), 13/09/1997 (CL) - Niort 19/09/1976 (NT), 22/07/1982 (NT), 03/09/1992 (AG), 10/10/1996 (AG), 02/10/1997 (AG), 16/09/2007 (AG), 12/10/2008 (AG), 09/10/2010 (AG), 24/09/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Leucochlaena oditis (Hübner, [1822])
Lithophane furcifera (Hufnagel, 1766)
Xyline du bouleau

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Xyline du bouleau. Eurasiatique. Presque toute l’Europe sauf l’extrême nord et le sud de la péninsule Ibérique. En France, large répartition sauf la Corse. Localisée aux bétulaies et aulnaies de plaine dans une grande partie de la France. Espèce univoltine en VIII-IV (hiverne et vole de nouveau au printemps). Chenille sur Alnus, Betula.

I. Niort 15/03/1904 (HG), 3ex. 09/09/1907 (HG), 06/04/1909 (HG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lithophane furcifera (Hufnagel, 1766)
Lithophane ornitopus (Hufnagel, 1766)
Nébuleuse

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Nébuleuse. Eurasiatique. Europe : large répartition exception faite du sud de la péninsule Ibérique et des pays nordiques. En France, espèce largement répandue. Comme L. semibrunnea c’est une espèce typique des feuillus en milieu forestier. Espèce hivernante univoltine en IX-IV. Chenille sur Salix, Populus, Prunus, Ulmus, Quercus, en V-VI.

I. Répandu et assez commun dans toute la zone (G&L 1912). Peu commun à Niort 07/11/1904 (HG), 17/02/1905 (HG), 29/03/1905 (HG), 13/04/1905 (HG), 10/03/1907 (HG), 20/09/1907 (HG), 04/10/1907 (HG), 02/11/1907 (HG), 25/03/1908 (HG).

II. Beaussais 03/2005 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 05/10/1980 (NT) - Marnes 07/10/2005 (CL) - Missé 02/08/2005 (CL) - Niort 01/03/1997 (AG) - Saint-Jean de Thouars 13/03/2005 (AG) - Villiers en Bois 13/03/1997 (AG), 06/12/1997 (AG), 18/03/2010 (AG), 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lithophane ornitopus (Hufnagel, 1766)
Lithophane semibrunnea (Haworth, 1809)
Xyline du frêne

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de octobre à avril (Niort, 12 octobre - 6 avril). Chenille sur quercus, fraxinus, prunus spinosa. Elle est visible en mai.

Deux-Sèvres : Commun à Niort, du 12 octobre au 6 avril (Gelin).

Vienne : Sommières : 31/10/1911 (d’Ald.).

Charente-Maritime : Assez commun à Dompierre (Vigé) ; Royan ; Saintes : 10/04/1908 (Gelin).

Charente : Jarnac (Delam.).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Xyline du frêne. Méditerranéo-asiatique. Europe de l’ouest. En France, largement répandue. Espèce typique des milieux forestiers riches en feuillus. Espèce hivernante univoltine, en IX-V. Chenille surtout sur Fraxinus, Quercus, mais aussi sur Prunus, en IV-V.

I. Commun à Niort du 12 octobre au 6 avril (HG).

II. Niort 25/10/1974 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lithophane semibrunnea (Haworth, 1809)
Monopis obviella (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 10-13 mm. Europe à l’exception de la péninsule Ibérique. Espèce bivoltine en V-X. La chenille se nourrit de plantes en décomposition et de matières organiques, particulièrement la laine. On trouve fréquemment la chenille dans les nids d’oiseaux.

I. Niort 14/10/1904 (HG), 30/09/1905 (HG), 04/12/1906 (HG), 10/05/1907 (HG), 20/06/1907 (HG), 21/11/1908 (HG), 17/12/1911 (Lacroix).

II. Niort 10/08/2007 (AG), 23/05/2010 (AG), 05/06/2010 (AG) - Reffannes 02/07/2010 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Monopis obviella (Denis & Schiffermüller, 1775)
Nymphalis polychloros (Linnaeus, 1758)
Grande tortue

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet puis de août à septembre en deux générations. Hiverne et reparaît nombreux en avril et mai. Avenues, jardins ; recherche les plaies suintantes des arbres cariés, les fruits tombés et pourris dans les vergers. Chenille sur ulmus, salix, pirus, malus. Elle est visible en juin puis en août. Répandu et commun partout, polychloros a été pris plusieurs fois à Auzay à un piège lumineux (Lucas), ce qui confirme les habitudes de vol nocturne de certains papillons du groupe vanessa.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Grande tortue. Répandue dans le sud et le centre de l’Europe, en déclin dans le nord-ouest, migratrice rare au Danemark et en Norvège. En France, répandue mais en déclin dans le tiers nord. Fréquente les bois clairs, les forêts riveraines, les vergers et les landes arbustives. En grand nombre certaines années, par exemple en 2007 (AG). Espèce monovoltine en II-X. Chenille sur Ulmus, Salix, Prunus.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Argenton les Vallées 23/03/2011 (Courtin Bernard) - Boismé 15/04/2010 (Rolland Ludovic) – Chanteloup 24/06/2006 (Bonnet Stéphane) - Clessé 06/07/2010 (Rolland Ludovic) – Genneton 17/04/2011 (Miteu Martine) - La Crèche 29/05/2007 (NT), 09/04/2011 (Debordes Laurent) - Magné 03/07/1969 (NT) - Ménigoute 31/10/2011 (NT) - Niort 15/05/1930 (MG), 22/06/1948 (MG), 15/07/1954 (MG), 06/07/1963 (MG), 05/07/1964 (MG), 13/07/1964 (MG), 16/07/1980 (NT), 18/05/1989 (chenille) (AG), 18/05/2006 (chenille) (AG), 07/04/2007 (AG), 20/03/2010 (AG) – Pamproux 26/04/2010 (Debordes Laurent) - Pierrefitte 21/04/2010 (Rolland Ludovic) – Prailles 04/04/2011 (Debordes Laurent) - Sainte-Radegonde 09/04/2010 (Meyer Daniel) - Villiers en Bois 04/03/2007 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Nymphalis polychloros (Linnaeus, 1758)
Operophtera brumata (Linnaeus, 1758)
Cheimatobie hyémale

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de octobre à janvier. La chenille est très nuisible ; elle vit en mai et juin sur presque tous les arbres fruitiers, dont elle agglomère les feuilles et les fleurs. Commun partout. Le papillon se pose, les ailes étendues, sur les murs, le tronc des arbres, etc.

Deux-Sèvres : Niort, en octobre, novembre, décembre, janvier, 05/01/1908 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène Brumeuse. Circum-paléarctique. Largement répandue en Europe. Répandue presque partout en France. Fréquente les bois de feuillus, les bocages, les milieux urbains. La femelle est aptère. Espèce univoltine en XI-II. Hiverne au stade de l’œuf. Chenille sur de nombreux arbres et arbustes, en V-VI.

I. Commun partout (G&L 1912). Niort, en 10, 11, 12, 01, 05/01/1908 (HG).

II. Availles-Thouarsais 29/11/1995 (CL) - Beaussais 12/2005 (Wilding Neil) - La Crèche 23/11/1981 (NT) - La Mothe Saint-Héray 18/11/1970 (NT), 28/11/1970 (NT), 26/11/1995 (CL), 19/12/1995 (CL) - Niort 12/12/1973 (NT), 18/12/1973 (NT), 15/11/1974 (NT), 24/12/1974 (NT), 30/11/1975 (NT), 28/12/1980 (NT), 19/12/1983 (NT), 18/08/1993 (AG), 30/12/2000 (AG), 09/12/2007 (AG), 29/11/2009 (AG) - Villiers en Bois 11/12/1971 (NT), 26/03/2003 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Operophtera brumata (Linnaeus, 1758)
Plodia interpunctella (Hübner, [1813])
Mite du blé, Pyrale des fruits secs

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Mite du blé, Pyrale des fruits secs. L’envergure atteint 14 à 20 mm. La chenille est active pratiquement toute l’année. Les œufs sont petits, gris blanchâtre, pondus directement sur la nourriture. Ils éclosent après quelques jours. Les larves sont généralement blanchâtres mais sont parfois brunes, jaunâtres. La chrysalidation a lieu souvent assez loin de la source de nourriture. L’imago est visible en V-VIII, XII, en plusieurs générations. Habitats : maisons, entrepôts de céréales, moulins, boulangeries, granges. Espèce sédentaire Espèce graniphage : céréales stockées, farines, fruits secs, aliments secs pour chiens et chats. Chenille sur diverses denrées alimentaires, cônes de Pinus.

I. Niort 1 ex. 24/08/1905 (HG).

II. Magné 21/08/2007 (chenille) (AG) - Niort 09/07/2007 (AG), 25/12/2007 (AG) – Rom 24/08/2010 (Minot Jean-Louis).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Plodia interpunctella (Hübner, [1813])
Poecilocampa populi (Linnaeus, 1758)
Bombyx du peuplier

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de novembre à décembre. Chenille sur quercus, ulmus. Elle est visible en juin. Populi est certainement répandu dans toute la région. L’époque tardive de son éclosion explique qu’on ne l’ait généralement obtenu que par élevage de la chenille.

Deux-Sèvres : Niort, 15 exemplaires pris de 1903 à 1910, entre le 23 octobre et le 27 décembre (Gelin).


Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux-Sèvres : Echiré, 12/12/1929 (du Dresnay).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Bombyx du peuplier. Eurasiatique. Toute l’Europe et presque toute la France. Fréquente les bois clairs et forêts de feuillus. L’imago est visible en IX-I. Chenille polyphage sur Quercus, Ulmus, Betula, Corylus, Tilia, Fagus en VI.

I. Niort, 15 ex. pris de 1903 à 1910, entre le 23/10 et le 27/12 (HG).

II. Beaussais 12/2008 (Wilding Neil) - Cersay 10/07/1983 (CL) - La Mothe Saint-Héray 28/11/1970 (NT), 26/11/1995 (CL), 19/12/1995 (CL) - Niort 06/01/1958 (NT), 24/12/1964 (NT) - Saint-Pierre à Champ 07/07/1983 (CL) - Villiers en Bois 11/12/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Poecilocampa populi (Linnaeus, 1758)
Ptilophora plumigera (Denis & Schiffermüller, 1775)
Plumet

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en novembre. Chenille sur acer, fagus, prunus spinosa. Elle est visible en juin.


Deux-Sèvres : Niort, 14/11/1908 ; 14/11/1904 ; 16/11/1903 ; 20/11/1908 ; 20/11/1903 ; 21/11/1907 ; 22/11/1904 ; 25/11/1910 ; 27/11/1907 ; 28/11/1906 ; 02/12/1907.

Charente-Maritime : Rare, Dompierre (Vigé).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Plumet, le Porte-plume. Eurasiatique. Europe tempérée. Toute la France. Fréquente les forêts de feuillus et les zones de haies. Espèce univoltine en X-XII. Chenille sur divers feuillus dont Acer campestre, Salix, Betula.

I. Niort 16/11/1903 (HG), 20/11/1903 (HG), 14/11/1904 (HG), 22/11/1904 (HG), 28/11/1906 (HG), 21/11/1907 (HG), 27/11/1907 (HG), 02/12/1907 (HG), 14/11/1908 (HG), 20/11/1908 (HG), 25/11/1910 (HG).

II. Beaussais 11/2008 (Wilding Neil) - Chizé 26/11/1981 (NT) - La Crèche 12/12/1971 (NT), 21/11/1981 (NT) - La Mothe Saint-Héray 26/11/1995 (CL) - Villiers en Bois 22/11/1970 (NT), 11/12/1971 (NT), 28/12/1997 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Ptilophora plumigera (Denis & Schiffermüller, 1775)
Stigmella microtheriella (Stainton, 1854)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Imago est visible en VII-V (hiverne). Chenille sur Corylus (mines), en VI puis IX.

I. Forêt de Chizé, mines sur Corylus (HG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Stigmella microtheriella (Stainton, 1854)
Stigmella splendidissimella (Herrich-Schäffer, 1855)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

En deux générations, VI puis VIII-III (hiverne). Chenille sur Rubus en XII.

I. Forêt de Chizé, mine sur Rubus (HG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Stigmella splendidissimella (Herrich-Schäffer, 1855)
Triphosa dubitata (Linnaeus, 1758)
Incertaine, Dent de scie, Douteuse
L’imago est visible de juillet à mai. Hiverne dans les caves, grottes et cavernes. Vu à Niort (79), Sommières (86) (Gelin et Lucas). La chenille est visible en juin (Gelin et Lucas).

lire la suite de l'article : Triphosa dubitata (Linnaeus, 1758)
Udea ferrugalis (Hübner, 1796)
Pyrale ferrugineuse

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Pyrale ferrugineuse. Envergure 18-22 mm. Espèce cosmopolite répandue dans toute l’Europe. L’imago est visible en IV-XII. Chenille polyphage sur Stachys palustris, S. sylvatica, Lycopus, Mentha, Eupatorium, Aster, Cirsium en I-XII.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Hanc 15/08/2002 (AG) - Niort 10/08/2007 (AG), 05/06/2010 (AG), 15/08/2010 (AG), 04/10/2011 (AG), 15/10/2011 (AG) - Villiers en Bois 09/09/2005 (AG), 25/09/2009 (AG), 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Udea ferrugalis (Hübner, 1796)
Xylena exsoleta (Linnaeus, 1758)
Brunâtre, Bois sec

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Brunâtre, le Bois sec. Eurasiatique. Toute l’Europe excepté l’extrême nord. En France, un peu partout. Fréquente les milieux frais et humides le plus souvent en forêt. Espèce univoltine en VIII-IV (hiverne puis reparaît au printemps). Chenille polyphage.

I. Répandu dans toute la région, mais partout rare (G&L 1912).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Xylena exsoleta (Linnaeus, 1758)
Xylena vetusta (Hübner, 1813)
Antique, Noctuelle ancienne

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Antique, La Noctuelle ancienne. Holarctique. Toute l’Europe. En France, un peu partout. Fréquente les milieux frais et humides. Espèce univoltine en VIII-IV (hiverne et reparaît au printemps). Chenille sur divers arbres, arbustes et plantes des milieux humides.

I. Niort 11/05/1907 (HG), 18/05/1907 (HG), 04/04/1908 (HG), 25/03/1909 (HG), 06/04/1909 (HG).

II. La Mothe Saint-Héray 03/05/1972 (NT) - Niort 21/09/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Xylena vetusta (Hübner, 1813)
Xylocampa areola (Esper, 1789)
Noctuelle Lithorhize

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de février à mai (Niort, du 30 janvier au 11 mai). Chenille sur lonicera. Elle est visible en juin. Répandu dans toute la zone, et généralement assez commun ; paraît rare en Vendée.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle aréolée. Méditerranéo-asiatique. Europe de l’ouest jusqu’au sud de la Scandunavie et une partie de l’Europe centrale. En France, un peu partout. Fréquente les forêts claires chaudes et humides. Espèce univoltine en XI-V. Chenille sur Lonicera.

I. Répandu dans toute la zone et généralement assez commun (G&L 1912).

II. Beaussais 04/2005 (Wilding Neil) - Chizé 11/05/1981 (NT) - Etusson 10/06/1983 (CL), 10/03/2001 (CL) - La Crèche 08/03/1973 (NT), 06/04/1973 (NT), 27/06/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 25/03/1971 (NT), 23/03/1973 (NT), 27/03/1974 (NT), 23/03/1979 (NT) - Marnes 22/04/2006 (CL) - Mauzé-Thouarsais 13/03/1996 (CL), 27/04/1998 (CL) - Moutiers sous Argenton 23/03/1996 (CL), 01/11/1999 (CL) - Niort 02/04/1997 (AG), 01/03/2009 (Rebeyrol Christian) - Saint-Jean de Thouars 14/04/1992 (AG), 13/03/2005 (AG), 23/08/2009 (AG), 31/12/2000 (AG) - Secondigny 05/05/1998 (CL), 13/03/2009 (Aubineau Morgane) - Villiers en Bois 12/04/1971 (NT), 16/04/1971 (NT), 15/04/1974 (NT), 26/03/1975 (NT), 13/04/1976 (NT), 27/02/1998 (AG), 21/04/2009 (AG), 18/03/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Xylocampa areola (Esper, 1789)
Agonopterix purpurea (Haworth, 1811)
Observation de Brigitte Seys - Fonterland (36) - 18/04/2011 Observation de M. Porteneuve Jean-Jacques - Brioude (43) - 11/04/2011 Observation de Brigitte Seys - Martizay (36) - 02/09/2010 Observation de Mme Blanc Josselyne - Savas (07) - 07/03/2009 (id. Tymo Muus) Observation de Mme Blanc Josselyne - Savas (07) - 17/12/2007 (id. Carbonecity)

lire la suite de l'article : Agonopterix purpurea (Haworth, 1811)
Hypena rostralis (Linnaeus, 1758)
Toupet
"En France, elle est présente un peu partout. Souvent à proximité immédiate de l’Homme, il n’est pas rare de la voir dans les habitations, y compris durant l’hiver où elle se réfugie dans les recoins humides." Le guide des papillons nocturnes de France - Delachaux et Niestlé

lire la suite de l'article : Hypena rostralis (Linnaeus, 1758)
Triphosa sabaudiata (Duponchel, 1830 )
Observation de Francoz Philippe - Allèves (74) - 28/12/2010 Observation de Mr Francoz Philippe - Brison Saint-Innocent (73) - 31/12/2008

lire la suite de l'article : Triphosa sabaudiata (Duponchel, 1830 )
Platyedra subcinerea (Haworth, 1828)
Observation Porteneuve Jean-Jacques - Lunel-Viel (34) - 20/06/2017 Observation Porteneuve Jean-Jacques - Lunel-Viel (34) - 02/03/2017 - Les dates et lieu des observations sont à prendre avec beaucoup de précautions, car il est possible que ces papillons se soient trouvés dans mon bois de chauffage, avant d’émerger dans la maison. Observation Porteneuve Jean-Jacques - Lunel-Viel (34) - 11/02/2017 Observation Porteneuve Jean-Jacques - Lunel-Viel (34) - 06/01/2017 Observation Porteneuve Jean-Jacques - Lunel-Viel (30) - 12/12/2016 Observation Porteneuve Jean-Jacques - Lunel-Viel (34) - (...)

lire la suite de l'article : Platyedra subcinerea (Haworth, 1828)
Agrochola lota (Clerck, 1759)
Xanthie lavée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Xanthie pavé. Eurasiatique. Largement répandue en Europe sauf le nord de la Scandinavie et de la Russie, ainsi que le sud-ouest de la péninsule Ibérique. En France : largement répandue. Espèce des milieux humides, souvent dans les aulnaies, peupleraies, saulaies. Espèce univoltine en IX-XI. Chenille sur Salix, Populus, Alnus, Betula, Hippophae, dans le jeune âge enfermé dans les feuilles réunies des jeunes rameaux. Plus tard elle se tient le jou dans les anfractuosités des branches.

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 11/2008 (Wilding Neil) - La Crèche 08/10/1971 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/11/1970 (NT) - Niort 11/10/1971 (NT), 24/10/1971 (NT), 28/11/2009 (AG) - Villiers en Bois 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agrochola lota (Clerck, 1759)
Borkhausenia nefrax (Hodges, 1974)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : environ 7 mm. Nous n’avons pas trouvé d’informations concernant cette espèce.

II. Niort 10/08/2007 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Borkhausenia nefrax (Hodges, 1974)
Conistra rubiginosa (Scopoli, 1763)
Isolée, Noctuelle silène, Orrhodie grise

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Isolée, la Noctuelle silène, l’Orrhodie grise. Europe : en grande partie. En France, très largement répandue. Fréquente tous types de milieux. Espèce univoltine en IX-IV (hiverne puis reparaît au printemps). Chenille sur Plantago, Quercus, Salix, Ulmus.

I. Commun à Niort du 26/11 au 29/03 (HG).

II. Beaussais 03/2005 (Wilding Neil) - Niort 01/03/1997 (AG), 11/01/1998 (AG), 27/02/1998 (AG) - Saint-Jean de Thouars 13/03/2005 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Conistra rubiginosa (Scopoli, 1763)
Apocheima hispidaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Observation de Brigitte Seys - Germignies (59) - 20/12/2015 Observation de Villatte Raymond - Couzeix (87) - 14/03/2012

lire la suite de l'article : Apocheima hispidaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Crambus pascuella (Linnaeus, 1758)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 21-26 mm. L’imago est visible en IV-VI puis VIII-IX en deux générations. Fréquente bois et prés humides. Chenille à la base de diverses graminées, notamment Poa, mais aussi sur Trifolium et mousses.

I. Commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2005 (Wilding Neil) - Boussais 13/06/2009 (CL) - Hanc 15/08/2002 (AG) - Magné 19/08/2010 (AG) - Niort 15/08/2001 (AG), 15/08/2010 (AG) - Reffannes 25/06/2010 (CL), 02/07/2010 (CL) - Saint-Pompain 14/08/2001 (AG) - Villiers en Bois 23/09/2005 (AG), 21/04/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Crambus pascuella (Linnaeus, 1758)
Chrysodeixis chalcites (Esper, 1789)
Plusie chalcite

Etat des connaissances en Décembre 2018 - Quatrième complément au Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure 35-37 mm. Espèce migratrice, principalement dans le bassin méditerranéen en Europe, mais elle remonte sur les côtes de la mer du Nord, et jusque dans le sud de la Russie par le bassin de la mer Noire. Période de vol : V-XI. Chenille sur Echium, Salvia, Geranium…

VI. Niort, 30-IX-2016 (AG, AG det.) ; 10-X-2011 (Michel Toussaint leg., AG det.).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Chrysodeixis chalcites (Esper, 1789)
Conistra vaccinii (Linnaeus, 1761)
Robuste

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Robuste, la Conistre polie, l’Orrhodie de l’airelle. Eurasiatique. Elle occupe l’Europe tempérée, mais est absente de la partie septentrionale et de la moitié sud de la péninsule Ibérique. En France, elle est largement répandue. On la rencontre toujours associée aux milieux forestiers mixtes, y compris dans les zones urbaines. Ses variations chromatiques sont très importantes et son identification n’est pas toujours aisée. Période de vol : X-IV. Espèce univoltine, l’adulte hiverne et vole de nouveau au printemps. Chenille sur Betula, Quercus, Salix, Ribes, Rubus, Malus, Sorbus, Prunus, Vaccinium myrtillus.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 18/03/2003 (CL) - Beaussais 04/2005 (Wilding Neil) - Chizé 17/04/1982 (NT), 10/06/1983 (CL) - La Crèche 18/04/1971 (NT), 08/03/1973 (NT), 01/07/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/11/1970 (NT), 23/03/1973 (NT), 10/06/1974 (NT), 05/06/1981 (NT), 05/06/1981 (NT), 26/10/1995 (CL) - Magné 19/08/2010 (AG) - Mauzé-Thouarsais 13/03/1999 (CL), 04/04/2000 (CL) - Niort 09/03/1981 (NT), 08/06/1982 (NT), 08/03/1997 (AG), 02/04/1997 (AG), 20/10/2008 (Rebeyrol Christian) - Saint-Jean de Thouars 13/03/2005 (AG) - Secondigny 13/03/2009 (Aubineau Morgane) - Taizé 28/03/1998 (CL) - Villiers en Bois 26/09/1970 (NT), 07/04/1971 (NT),13/04/1971 (NT), 11/10/1971 (NT), 13/03/1972 (NT), 13/03/1997 (AG), 27/02/1998 (AG), 15/10/2000 (AG), 18/03/2005 (AG), 18/03/2010 (AG), 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Conistra vaccinii (Linnaeus, 1761)
Pseudaletia unipuncta (Haworth, 1809)
Leucanie orbicole

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Leucanie orbicole. Subcosmopolite. En Europe, n’est autochtone que dans le sud. En France, se rencontre un peu partout mais plus fréquemment au sud. Occupe divers milieux, grand ravageur dans les pays chauds, s’attaquant au maïs, à la canne à sucre, au riz, au sorgho. On la trouve jusqu’en zone urbaine. Ressemble à Aletia albipuncta (NT). Espèce plurivoltine, migratrice, en I IV VII-XI. Chenille polyphage sur graminées ainsi que diverses céréales et plantes cultivées.

I. A Niort et dans le Marais Poitevin de septembre à novembre (G&L 1912). Niort 10/11/1913 (HG), 13/11/1903 (HG).

II. Beaussais 06/2002 (Wilding Neil) - Bessines 05/08/1983 (NT) - Magné 01/10/1983 (NT) - Marigny 01/10/2009 (AG) - Mauzé-Thouarsais 23/07/2006 (CL) - Moutiers sous Argenton 12/04/1996 (CL) - Niort 23/10/1971 (NT), 22/07/1982 (NT), 13/09/1982 (NT), 24/09/1983 (NT), 05/10/1983 (NT), 08/10/1983 (NT), 17/09/1996 (AG), 10/10/1996 (AG), 11/01/1998 (AG), 12/01/1998 (AG) - Sansais 01/10/1983 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Pseudaletia unipuncta (Haworth, 1809)
Scoliopteryx libatrix (Linnaeus, 1758)
Découpure

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à septembre (hiverne) puis de mars à mai en deux générations. Chenille sur salix. Elle est visible en mai. Répandu et assez commun partout. Pris l’hiver dans les salles basses du Donjon de Niort, dans les grottes d’Echiré, posé à côté des chauves-souris. Il y est généralement recouvert de fines gouttelettes d’eau (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Découpure. Holarctique. Habite toute l’Europe jusqu’à 2000 m d’altitude. En France, commune dans les biotopes humides ; ailleurs, par individus isolés. Affectionne les lisières humides, zones boisées périodiquement inondées, bois marécageux, dépressions fluviales, saulaies de vaste étendue. Adulte hivernant dans les grottes et lieux sombres humides. Espèce bivoltine en VI-VII puis en VIII-V. La chenille se nourrit de Salix et Populus, en V-VI, VII et IX.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912). Pris l’hiver dans les salles basses du Donjon de Niort, dans les grottes d’Echiré, posé à côté des chauves-souris. Il y est généralement recouvert de fines gouttelettes d’eau (HG).

II. Availles-Thouarsais 18/03/2003 (CL) - Beaussais 06/2005 (Wilding Neil) - Boussais 04/03/2008 (CL) - Cersay 01/07/1983 (CL) - Chizé 17/04/1982 (NT), 23/04/1982 (NT), 13/03/1989 (NT) - La Chapelle-Bâton 23/07/1998 (CL) - La Crèche 06/04/1973 (NT), 29/04/1982 (NT), 15/01/2011 (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 23/03/1970 (NT) - Magné 03/05/1970 (NT), 27/07/2003 (chenille) (AG) - Moutiers sous Argenton 23/03/1996 (CL) - 12/04/1996 (CL) - 18/06/1998 (CL) - Niort 16/08/1949 (MG), 12/10/1954 (MG), 12/09/1966 (MG), 05/07/1975 (NT), 29/03/1976 (NT), 25/03/1981 (NT), Niort 09/07/1983 (NT), 31/08/2003 (AG) - Saint-Georges de Rex 10/06/1983 (NT) - Secondigny 06/08/2008 (CL) - Souvigné 20/04/1984 (NT), 20/04/1984 (NT) - Taizé 28/03/1998 (CL) - Villiers en Bois 10/07/1970 (NT), 12/04/1971 (NT), 22/06/1972 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Scoliopteryx libatrix (Linnaeus, 1758)
Phigalia pilosaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Phalène velue, Phalène de l’aulne

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de janvier à mars (Niort, du 25 janvier au 15 mars). Chenille sur crataegus, prunus spinosa, ulmus, pirus. Elle est visible en juin. Répandu plus ou moins abondamment dans toute la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène velue. En Europe, surtout dans les régions septentrionales, occidentales et centrales. France : largement répandue en nombre variable suivant les localités. Habite les grandes forêts à sous-bois de myrtilles, bois de feuillus, marais, parcs et jardins dans les zones urbaines. Occupe les massifs montagneux également. Chrysalide hivernante. Espèce univoltine en II-IV. Chenille sur divers feuillus tels que Salix, Carpinus, Populus, Quercus, Sorbus, Malus, Pirus.

I. Répandu plus ou moins abondamment dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 03/2006 (Wilding Neil) - Bessines 05/03/1983 (NT) - La Crèche 16/02/1972 (NT), 18/02/1972 (NT), 08/03/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 23/07/1970 (NT), 26/08/1970 (NT), 23/07/1974 (NT), 13/08/1980 (NT), 16/07/1982 (NT), 30/08/1983 (NT) - Massais 23/02/2008 (CL) - Niort 20/03/1963 (MG), 17/07/1971 (NT), 14/08/1982 (NT) - Saint-Jean de Thouars 13/03/2005 (AG) - Souvigné 07/02/1981 (NT) - Villiers en Bois 18/07/1970 (NT), 17/09/1982 (NT), 27/02/1998 (AG), 18/03/2010 (AG), 18/03/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Phigalia pilosaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Peridroma saucia (Hübner, 1808)
Noctuelle blessée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L"imago est visible de mai à juillet puis de août à novembre (hiverne). Deux ou trois générations. Chenille sur rumex, sonchus, plantago. Elle est visible en mai. Commun dans toute la région. La var. margaritosa Hw. (partie costale des ailes antérieures très claire) est souvent aussi commune que la forme typique. Parfois cette partie costale aberre en sens inverse, et devient d’un noir intense (1 ex. pris à Niort, le 14/09/1909) ; on peut appeler cette forme nigrocosta (Gelin).

Deux-Sèvres : 19/02/1905 ; 02/07/1908 ; 01/06/1907 ; 03/07/1907 ; 25/08/1904 ; 01/09/1907 ; 12/10/1906 ; 06/11/1905 ; 28/12/1908, 10 exemplaires (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle blessée. Cosmopolite d’origine néotropicale. Europe : partout sauf le nord de la Scandinave. Partout en France. C’est une migratrice qui se rencontre en tous types de milieux. Espèce plurivoltine en V-X. Chenille polyphage sur plantes basses.

I. Commun dans toute la région (G&L 1912). 25/08/1904 (HG), 19/02/1905 (HG), 06/11/1905 (HG), 12/10/1906 (HG), 01/06/1907 (HG), 03/07/1907 (HG), 01/09/1907 (HG), 02/07/1908 (HG), 28/12/1908 (HG) sans précision de lieu.

II. Beaussais 10/2006 (Wilding Neil) - Etusson 10/06/1993 (CL) - Genneton 23/08/2008 (CL) - La Mothe Saint-Héray 11/08/1982 (NT) - Marigny 27/07/1994 (CL) - Massais 21/06/1988 (CL) - Mauzé-Thouarsais 30/10/2006 (CL) - Niort 01/10/1948 (MG), 24/10/1948 (MG), 26/08/1955 (MG), 31/07/1970 (NT), 06/08/1970 (NT), 29/08/1970 (NT), 30/08/1970 (NT), 02/09/1980 (NT), 22/01/1982 (NT), 17/05/1982 (NT), 01/02/1993 (AG), 02/08/1996 (AG), 11/03/1997 (AG), 12/08/1997 (AG), 16/03/1998 (AG), 27/10/2008 (Rebeyrol Christian) - Villiers en Bois 25/08/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Peridroma saucia (Hübner, 1808)
Orthonama obstipata (Fabricius, 1794)
Phalène dimorphe, Escortée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à novembre. Chenille sur leucanthemum, polygonum, convolvulus, senecio, anthemis. Elle est visible en avril puis en août.

Deux-Sèvres : Niort : 08/07/1906 ; 28/08/1906 ; 23/10/1906 ; 16/10/1907 ; 16/11/1903 ; 10/11/1904 ; 9 15/11/1907 par M. Lacroix, l’orbiculaire ressort en blanc sur le fond brun et est pupillée de brun.

Charente : Jarnac (Delam.)


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène dimorphe, l’Escortée. Cosmopolite et certainement migratrice à travers l’Europe du sud. En France, surtout dans le Midi mais s’étend vers le nord les années favorables. Fréquente les friches et les jardins jusqu’au cœur des villes. Espèce plurivoltine en III-XII. Chenille très polyphage sur de nombreuses plantes basses.

I. Niort 16/11/1903 (HG), 10/11/1904 (HG), 08/07/1906 (HG), 28/08/1906 (HG), 23/10/1906 (HG), 16/10/1907 (HG) 09/11/1907 (HG), 15/11/1907 (HG), 07/11/1908 (HG), 20/11/1908 (HG), 29/11/1911 (Lacroix).

II. Availles-Thouarsais 20/08/2002 (CL) – Beaussais 09/2006 (Wilding Neil).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Orthonama obstipata (Fabricius, 1794)
Paradrina clavipalpis (Scopoli, 1763)
Noctuelle des jachères

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de septembre à octobre (2-3 générations). Chenille sur plantes basses. Elle est visible en avril. Extrêmement commun partout. 1 ex. de l’ab. leucoptera Thnbg. (obscur, ailes antérieures gris foncé) a été capturé à Auzay, Vendée, le 27/06/1902 (Lucas).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle des jachères. Eurasiatique. Répandue dans toute l’Europe ainsi qu’en France. En montagne jusqu’à 2000 m d’altitude. Affectionne les lieux chauds et secs ; jachères, pentes ensoleillées, jardins, clairières, lisières, bords des chemins. Espèce bivoltine (voir trivoltine dans le sud) en III-VI puis XI. Chenille hivernante polyphage sur plantes basses dont Stellaria media, Rumex, Plantago.

I. Extrêmement commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 22/09/1976 (NT) - Niort 10/09/1948 (NT), 30/06/1963 (NT), 12/09/1969 (NT), 30/08/1970 (NT), 19/09/1976 (NT), 11/05/1982 (NT), 30/04/1997 (AG), 01/09/1997 (AG), 02/10/1997 (AG), 17/05/2009 (Rebeyrol Christian) - Saint-Jean de Thouars 22/08/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Paradrina clavipalpis (Scopoli, 1763)
Agrochola lychnidis (Denis & Schiffermüller, 1775)
Cannellée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Cannelée. Méditerranéo-asiatique. Europe centrale et méridionale. En France : largement répandue, mais plus commune dans la moitié sud. Espèce visible en de nombreux milieux pourvu qu’ils soient chauds, jusqu’en zone urbaine. Très variable en coloris (NT). Espèce univoltine en IX-IV. L’adulte hiverne et vole de nouveau au printemps. Chenille polyphage sur feuillus et plantes basses.

I. Très commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 11/2007 (Wilding Neil) - La Crèche 23/09/1971 (NT), 14/10/1971 (NT), 21/11/1981 (NT) - Marnes 07/10/2005 (CL) - Moutiers sous Argenton 28/11/1995 (CL) - Niort 25/09/1970 (NT), 04/10/1970 (NT), 25/10/1970 (NT), 23/10/1971 (NT), 24/10/1971 (NT), 25/10/1971 (NT), 30/10/1973 (NT), 09/11/1974 (NT), 07/11/1980 (NT), 03/11/1997 (AG), 05/11/1997 (AG), 20/09/1998 (AG), 15/10/2000 (AG), 20/10/2008 (Rebeyrol Christian).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agrochola lychnidis (Denis & Schiffermüller, 1775)
Agonopterix alstromeriana (Clerck, 1759)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 17-19 mm. Paléarctique. Période de vol : VIII-IV. Chenille sur Conium maculatum, en V-VII.

II. Marigny 01/10/2009 (AG) – Secondigny 30/07/2007 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agonopterix alstromeriana (Clerck, 1759)
Pseudococcyx tessulatana (Staudinger, 1871)
Observations récentes :
Observation de Laluque Olivier - Saint-Denis d’Oléron (17) - 02/07/2016

lire la suite de l'article : Pseudococcyx tessulatana (Staudinger, 1871)
Mompha subbistrigella (Haworth, 1828)

Etat des connaissances en Juin 2016 - Troisième complément au Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 7-12 mm. Espèce répandue dans toute l’Europe. Période de vol : IX-VI. Chenille sur Epilobium.

V. Niort, 24-XII-2012 (AG, détermination A. Cama) – Saint-Pierre à Champ, 08-III-2014 (CL, détermination A. Cama et 2 exemplaires pris le même jour).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Mompha subbistrigella (Haworth, 1828)
Leptotes pirithous (Linnaeus, 1767)
Azuré de Lang
Cet azuré au vol puissant est un magnifique migrateur. On observe rarement son recto, à dominante bleu-violet chez le mâle et plus brun chez la femelle. Le verso est rayé chez les deux sexes, avec des ocelles colorés et une longue "queue". Affectionne les prairies ensoleillées. Comme il migre, on le rencontre presque partout au sein de son domaine. Envergure : 2,5 cm. Période de vol : Mars à Novembre, en générations successives. (Nature en poche - Larousse)

lire la suite de l'article : Leptotes pirithous (Linnaeus, 1767)
Pachycnemia hippocastanaria (Hübner, 1799)
Callunaire

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à mai puis de juillet à septembre en deux générations. Dans les lieux fleuris de bruyères. Chenille sur erica, calluna, galium. Elle est visible en mai. Répandu et assez commun dans toute la zone ; particulièrement abondant sur le littoral.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Pachycnémie des callunes, la Callunaire. Europe centrale et méridionale jusqu’en Asie Mineure. Largement répandue en France. Fréquente les milieux chauds riches en bruyère et callune. On peut trouver cette espèce de jour sur sa plante hôte, ailes entourées autour du corps. Vient à la lumière. Espèce bivoltine en II-IV puis en IX-X. Chrysalide hivernante. Chenille sur Erica, Calluna.

I. Répandu et assez commun dans toute la zone - Particulièrement abondant sur le littoral (G&L 1912).

II. Boussais 04/04/2008 (CL), 25/09/2008 (CL) - La Chapelle-Bâton 23/07/1996 (CL) - Mauzé-Thouarsais 08/04/2000 (CL) - Moutiers sous Argenton 27/04/2008 (CL) – Secondigny 13/03/2009 (Aubineau Morgane).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Pachycnemia hippocastanaria (Hübner, 1799)
Acleris hastiana (Linnaeus, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Très largement répandue en Europe et en France, Corse comprise. Fréquente de nombreux types de milieux. Espèce bivoltine en VI-VII puis en VIII. Chenille sur Populus, Salix, Frangula.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Secondigny 30/07/2007 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Acleris hastiana (Linnaeus, 1775)
Nemapogon granella (Linnaeus, 1758)
Teigne des grains

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Teigne des grains. Envergure : environ 13 mm. Espèce ravageuse qui s’attaque aux grains entreposés (seigle, maïs, blé, orge ...) ou à d’autres aliments (champignon, fruits secs, amandes ...). Elle consomme également l’ergot du seigle ou le liège des bouchons. C’est la chenille qui cause des dégâts. Les pontes ont lieu sur les grains ou les autres aliments, l’incubation est de l’ordre de une à deux semaines. Les chenilles produisent pour s’abriter des soies abondantes. Elles forment ainsi des conglomérats caractéristiques formés de toiles et d’excréments.

I. Très commun et répandu partout dans les greniers à blé (G&L 1912).

II. Niort 15/09/2001 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Nemapogon granella (Linnaeus, 1758)
Inachis io (Linnaeus, 1758)
Paon du jour

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à septembre ; hiverne et reparaît en avril ; parfois une génération en mai juin, provenant de chrysalides ayant hiverné. Jardins, bords des chemins. Chenille sur urtica, humulus. Elle est visible de juin à septembre. Inachis io, appelée vulgairement le Paon du jour, est répandue, mais rarement abondante, dans toute la région. Quelques exemplaires provenant de chenilles mal nourries, restent de petite taille et constituent l’aberration ioides O. I. M. Frionnet dit (Les Premiers états des Lépidoptères, 2 ème fascicule, p.XXXVIII) que Pyrameis cardui vole "aussi bien la nuit que le jour". J’ai fait deux fois, aux lampes électriques de Niort, le 25/01 et le 10/11/1904, la capture de v. io. L’espèce n’a pu être prise ainsi qu’à condition d’exécuter, comme cardui, un vol nocturne (Gelin).


Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Remarque de Mathieu Charneau concernant l’année 2010 :

Concernant la raréfaction de l’espèce "Petite tortue" et notamment l’étude sur le parasitisme touchant les chenilles de cette espèce. Je voulais faire part d’une observation concernant le parasitisme des chenilles de paon de jour. L’année dernière (2010), je suis tombé sur une "colonie" de chenilles de Paon de jour. J’avais capturé deux chenilles âgées pour terminer l’élevage. Ces deux chenilles sont devenues chrysalides. Malheureusement, de ces deux chrysalides sont sorties deux asticots (diptères) ! Cela correspond donc à un taux de 100% de parasitisme même si sur un si petit échantillon cela ne peut pas être représentatif.

L’évolution des populations de paon de jour est donc lui aussi à surveiller car cette espèce pourrait dans les années à venir décliner comme l’a fait la Petite tortue. A suivre ...


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Paon du jour. Espèce très répandue en Europe sauf dans le nord de la Scandinavie et le sud de la péninsule Ibérique. Partout en France mais habituellement rare en climat méditerranéen sec. Fréquente les prairies, les friches, les lisières des bois, les parcs et jardins. Espèce univoltine à trivoltine selon les régions et les années en II-X. Chenille sur Urtica.

I. Répandu dans toute la région. Rarement abondant (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) – Azay le Brûlé 02/05/2009 (AG), 11/06/2011 (AG) - Boussais 01/07/2010 (Rolland Ludovic) – Bressuire 19/07/2010 (Rolland Ludovic) - Cersay 21/10/2007 (CL) - Chanteloup 20/08/2005 (Bonnet Stéphane), 22/04/2010 (Rolland Ludovic) – Chauray 11/10/2011 (Vien Danielle) - Clessé 24/04/2010 (Rolland Ludovic) – La Mothe Saint-Héray 03/07/2010 (Debordes Laurent) - Marnes 18/03/2010 (Rolland Ludovic) - Ménigoute 31/10/2011 (NT) - Niort 14/03/1993 (chenille) (AG), 20/02/2009 (Rebeyrol Christian), 20/06/2009 (AG), 08/09/2012 (AG) – Parthenay 28/08/2011 (Courant Julien) - Saint-Généroux 18/04/2010 (Rolland Ludovic) - Villiers en Bois 29/08/1988 (CL)- Voultegon 28/09/2010 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Inachis io (Linnaeus, 1758)
Vanessa atalanta (Linnaeus, 1758)
Vulcain

Etat des connaissances en 1912 - Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

L’imago est visible de mai à juin puis de septembre à octobre en deux générations. Hiverne comme papillon, plus rarement comme chrysalide ; les papillons reparaissent en mars-mai ; les chrysalides hivernées éclosent en mai-juin. La génération de septembre est la plus abondante. Chenille sur urtica, parietaria. Elle est visible de juin à octobre. Ce papillon, appelé vulgairement le Vulcain, est répandu dans toute la région, en quantité plus ou moin abondante selon les années. Il recherche les suintements des arbres cariés, les fruits pourris ou déjà attaqués par d’autres insectes. Quelques exemplaires possèdent un point blanc dans le tiers externe de la bande rouge des ailes antérieures (Lucas).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Vulcain. Espèce très répandue en Europe, migratrice. En France, largement répandue. Fréquente des habitats divers avec une préférence pour les lisières et les clairières des bois et les vergers. Espèce plurivoltine en II-XI. Souvent visible en plein hiver dans le sud de l’Europe. Chenille sur Urtica.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Bressuire 27/04/2010 (Rolland Ludovic) - Cersay 12/07/1980 (CL) - Chanteloup 25/05/2005 (Bonnet Stéphane), 03/07/2006 (Bonnet Stéphane) - Faye l’Abbesse 17/06/2009 (Rolland Ludovic) – Genneton 26/07/2009 (Miteu Martine), 18/09/2010 (Miteu Martine) - Germond-Rouvre 13/10/2010 (AG) - La Crèche 14/09/2010 (Debordes Laurent), 20/09/2011 (NT) - La Mothe Saint-Héray 02/09/1958 (MG) - Magné 09/08/2005 (Breuil Sandrine) - Ménigoute 31/10/2011 (NT) - Missé 08/07/2010 (Meyer Daniel) - Niort 11/07/1955 (MG), 19/09/1964 (MG), 06/09/1968 (NT), 06/07/1970 (MG), 24/07/1970 (NT), 19/07/1978 (NT), 21/10/1979 (NT), 02/09/1980 (NT), 25/09/1980 (NT), 26/09/1980 (NT), 09/10/1980 (NT), 21/10/1980 (NT), 20/02/2009 (Rebeyrol Christian), 08/09/2012 (AG) - Pierrefitte 21/04/2010 (Rolland Ludovic) - Sainte-Gemme 08/09/2005 (CL) – Sompt 30/08/2009 (Orsini Maria) – Villiers en Bois 25/09/2009 (AG) – Voultegon 03/09/2010 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Vanessa atalanta (Linnaeus, 1758)
Agonopterix ciliella (Stainton, 1849)
Sur photos il est impossible de faire la différence entre A. ciliella et A. heracliana... les photos sont mises mais avec réserves habituelles...

lire la suite de l'article : Agonopterix ciliella (Stainton, 1849)
Cacoecimorpha pronubana (Hübner, 1799)
Tordeuse de l’œillet
La Tordeuse de l’œillet. Envergure du mâle : 15-17 mm, de la femelle : 18-24 mm. Europe atlantique et méditerranéenne. Bien répandue en France surtout dans l’Ouest, le Midi et en Corse. Espèce bivoltine en V-IX. Chenille très polyphage qui peut-être nuisible dans les jardins, vergers, potagers. Extrait du Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert.

lire la suite de l'article : Cacoecimorpha pronubana (Hübner, 1799)
Cacyreus marshalli (Butler, 1898)
Brun du Pélargonium, Lycène du géranium, Porte-queue de Marshall

C’est un papillon de petite taille (maximum 2.6 cm) Le dessous des ailes comporte des dessins gris brunâtre, entremêlés de blanc. Parti des Baléares en 1989, ce papillon a progressé rapidement en ESPAGNE et envahi la FRANCE. Il est monophage et ne se nourrit que de géranium. Il se multiplie sans cesse du printemps jusqu’à l’hiver, contrairement à ses congénères. Cycle de 33 jours ! Jusqu’à 6 générations par an. Lors de journées ensoleillées, il vole autour des géraniums et s’y pose de temps en temps, il dépose ses oeufs sur les boutons floraux. Lors de l’éclosion, la minuscule chenille d’un vert tendre pénètre de suite à l’intérieur du bouton de fleur qu’elle dévore, et passe ensuite au bouton voisin. Elle rentre dans la hampe florale et chemine en dévorant l’intérieur, ne laissant que du vide. Elle peut aussi s’attaquer aux tiges qui finissent par casser, mais ne mange que très rarement les feuilles. A partir d’une certaine taille, apparaissent trois lignes roses longitudinales qui lui permettent de la confondre plus facilement avec les fleurs. Pendant l’hiver elle redevient entièrement verte.

Les oeufs, les chrysalides et les chenilles sont très résistantes, les froids hivernaux ne les inquiètent pas. (www.bonplant.fr/pages/cacyreus.htm)



lire la suite de l'article : Cacyreus marshalli (Butler, 1898)
Cydia pomonella (Linnaeus, 1758)
Carpocapse des pommes, Pyrale des pommes
Les ailes brun-gris portent un "miroir" doré à l’apex. On trouve la chenille dans les pommes et autres fruits, et ses dégâts dans les vergers peuvent être importants. Dans les vergers « industriels », on éradique ce papillon avec force pesticides ou grâce à des phéromones de synthèse qui leurrent les mâles et neutralisent ainsi la reproduction. Se rencontre où croissent les pommiers, notamment dans les vergers et les jardins. Période de vol : Mai à Août, parfois en deux générations. (Nature en poche - Larousse)

lire la suite de l'article : Cydia pomonella (Linnaeus, 1758)
Erannis defoliaria (Clerck, 1759)
Hibernie défeuillante, Phalène défeuillante

Adulte : Livrée du mâle extrêmement variable. Souvent jaunâtre, orné de deux bandes transversales brun roussâtre, mais souvent aussi uniformément roux ferrugineux ou jaune pâle ; dans tous les cas un point discoïdal sombre sur chaque aile. Femelle aptère, avec le corps gris jaunâtre pâle, marqué de forts points noirs. Chenille : Atteint 32 mm. Brun rouge ou jaunâtre, souvent marquée de taches contrastées, avec une fine lignesuprastigmatale noire. Plantes hôtes : Sur de nombreux arbres et arbustes feuillus, entre autres sur le Chêne pédonculé (Quercus robur), le charme commun (carpinus betulus), le bouleau verruqueux (Betula pendula), le Prunellier (Prunus spinosa), l’Aubépine à un style Crataegus monogyna) ou le pommier cultivé (Malus domestica). Habitat : Forêts, milieux ouverts, parcs urbains et jardins. Espèce commune partout. Biologie : L’adulte n’émerge ordinairement qu’après les premières gelées. L’oeuf hiverne. La chenille ne commet des dégâts qu’en cas de pullulation massive. (Guide nature Nathan. Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)

Le mâle extrêmement variable, au point que presque tous les exemplaires sont différents. Un nombre très important de formes ont été décrites. La frange des ailes antérieures est entrecoupée de points au niveau des nervures et non entre les nervures comme E. aurantiaria et E. marginaria auxquels il peut ressembler. La femelle est aptère. Cette espèce est répandue dans toue l’Europe, jusqu’au Caucase. En France, presque partout. Dans les milieux boisés, surtout frais et humides, parcs et même en milieu urbain. Les chenilles se nourrissent sur divers feuillus tels que Salix, Carpinus, Fagus, Quercuss…). Hiverne au stade de l’oeuf. Période de vol : X-(XI)-XII. Espèce univoltine. (Delachaux et niestlé, Guide des papillons nocturnes de France, coordonné par Roland Robineau)



lire la suite de l'article : Erannis defoliaria (Clerck, 1759)
Gymnoscelis rufifasciata (Haworth, 1809)
Fausse eupithécie, Phalène de l’olivier, Eupithécie des jardins
Largement répartie dans toute l’Europe, jusqu’à l’Asie centrale. En France, elle est présente même en milieu urbanisé. Se rencontre souvent posée sur les murs. La chenille est polyphage et se nourrit des fleurs de (Clématite, Bruyère, Origan, Digitale, Eupatoire, Sureau, Armoise) Clematis, Calluna, Origanum, Digitalis, Eupatorium, Sambucus, Artemisia. Hiverne généralement en chrysalide, mais sous toute forme dans le Midi. Période de vol : I-XII. Espèce bivoltine ou trivoltine, avec plusieurs générations étalées dans l’année. (Delachaux et Niestlé, Guide des papillons nocturnes de France, coordonné par Roland Robineau)

lire la suite de l'article : Gymnoscelis rufifasciata (Haworth, 1809)
Inachis io (Linnaeus, 1758)
Paon du jour
Les ocelles spectaculaires et la couleur criarde du paon du jour le rendent sans pareil. Comme d’autres vanesses colorées, c’est un visiteur fréquent des jardins où il vient butiner, notamment les fleurs de buddleias et les Mesembryanthemum. Au repos, les ailes repliées, la coloration cryptique du verso et le bord découpé des ailes donnent au papillon l’aspect d’une feuille morte ou d’une écorce, tel un excellent camouflage. Inquiété, le paon du jour ouvre brusquement ses ailes, dévoilant ainsi ses ocelles qui effraient les prédateurs potentiels. Fréquente les bords des chemins, les haies, les talus, les prairies, les jardins et les parcs. Vol : Juillet à Septembre, puis Mars à Mai après hivernage. (Nature en poche - Larousse)

lire la suite de l'article : Inachis io (Linnaeus, 1758)
Mythimna l-album (Linnaeus, 1767)
Crochet blanc, L blanc

L’imago est visible de mai à juin puis de août à octobre. Répandu et commun partout.

Eurasiatique. Présente en Europe moyenne et du Sud, montant au Nord jusqu’aux Pays-Bas et dans les pays Baltes. En France, elle se rencontre un peu partout. À tendance hygrophile en plaine, elle occupe les prairies mésophiles à humides, jusqu’en ville, mais peut monter en haute altitude (sans doute migratrice) dans les stations les plus xérothermiques. La chenille, polyphage, hiverne et vit sur diverses graminées. Période de vol : (I) IV-X (XII). Espèce plurivoltine. Il semble qu’elle apparaisse toute l’année sur le pourtour méditerranéen. (Delachaux et niestlé, Guide des papillons nocturnes de France, coordonné par Roland Robineau).



lire la suite de l'article : Mythimna l-album (Linnaeus, 1767)
Operophtera brumata (Linnaeus, 1758)
Phalène brumeuse
Comme son nom le suggère, la phalène brumeuse ne vole qu’en hiver. Comme chez d’autres géomètres, seul le mâle de cette espèce vole ; la femelle est presque aptère et évoque plutôt une araignée. On peut trouver les deux sexes sur les troncs en soirée. Le mâle vole volontiers les nuits pas trop froides. Se rencontre partout où se trouvent des arbres et arbustes feuillus. Le papillon occasionne de gros dégâts dans les vergers. Période de vol : Novembre à Février. (Nature en poche - Larousse)

lire la suite de l'article : Operophtera brumata (Linnaeus, 1758)
Poecilocampa populi (Linnaeus, 1758)
Bombyx du peuplier
Feuillus
Observation de Joussain Jean-Michel - Périgueux (24) - 22/11/2011 Observation de Le Mao Patrick - Trémereuc (22) - 03/01/2010 Observation de Le Mao Patrick - Trémereuc (22) - 27/12/2009 Observation de Francoz Philippe - Trévignin (73) - 20/10/2009 Observation de Mr Godet Laurent - Tréméreuc (22) - 03/12/2008 Observation Mme Aarts Tineke - Catus (46) - 01/12/2007

lire la suite de l'article : Poecilocampa populi (Linnaeus, 1758)
Triphosa dubitata (Linnaeus, 1758)
Incertaine, Dent de scie, Douteuse
Son habitus est variable, elle ressemble à Rheumaptera cervinalis. Large répartition à travers l’Europe jusqu’en Asie et au Japon. En France, elle est présente presque partout, en plaine comme en montagne. L’espèce hiverne dans les cavités ou les grottes dans lesquelles elle se fixe, les ailes étendues. Fréquente différents types d’habitats : friches, jardins, landes éboulis. La chenille vit sur Rhamnus, et Frangula alnus. Période de vol : VII. Espèce univoltine hivernante, active au printemps. (Delachaux et niestlé, Guide des papillons nocturnes de France, coordonné par Roland Robineau)

lire la suite de l'article : Triphosa dubitata (Linnaeus, 1758)
Orthonama obstipata (Fabricius, 1794)
Phalène dimorphe, Escortée
Cosmopolite, à l’habitus variable, elle est certainement migratrice. Elle se rencontre surtout au sud de l’Europe dont le Midi de la France, mais s’étend vers le Nord, au gré des années favorables. Elle fréquente tous les biotopes de types friches, vieux jardins, mais peut se trouver partout, jusqu’en ville. Période de vol III-XII. Espèce plurivoltine. (Delachaux et niestlé, Guide des papillons nocturnes de France, coordonné par Roland Robineau)

lire la suite de l'article : Orthonama obstipata (Fabricius, 1794)
Phlogophora meticulosa (Linnaeus, 1758)
Craintive, Méticuleuse
Au repos, les ailes de la méticuleuse sont repliées d’une façon singulière, qui lui donne l’aspect d’une feuille racornie. La couleur de l’aile antérieure varie du vert olive au brun roussâtre, mais le dessin reste constant. Certains sujets migrent vers le nord chaque année. Ce papillon se rencontre dans les jardins, bois, friches et en milieu urbanisé, car il n’est pas lié à un habitat spécifique, vu sa polyphagie. Période de vol : Mars à Novembre, en plusieurs générations. (Nature en poche - Larousse)

lire la suite de l'article : Phlogophora meticulosa (Linnaeus, 1758)
Membre actif du RPAPN : http://www.biodiversite-poitou-charentes.org/