Objets associés au mot-clé : Aytré (17)
Articles associés
Phlogophora meticulosa (Linnaeus, 1758)
Craintive

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à novembre en deux générations. Chenille sur lamium, urtica. Elle est visible en avril puis en juillet. Très commun partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Craintive. Méditerranéo-asiatique. Occupe toute l’Europe, ainsi que toute la France. Se rencontre dans tout type de milieux jusqu’en zone urbaine. Paradoxalement les imagos ne viennent que très peu à la lumière (NT). Espèce plurivoltine en III-XI hiverne et reparaît en I-II. Chenille sur nombreuses plantes herbacées, très facile à observer, en II-IV puis en VII-X.

I. Très commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Chizé 30/05/1981 (NT) - Genneton 23/08/2008 (CL), 27/02/2011 (chenille) (Miteu Martine) - La Crèche 18/07/1971 (NT) - La Mothe Saint-Héray 18/05/1957 (MG), 28/08/1969 (NT), 26/08/1970 (NT), 19/05/1982 (NT) - Magné 08/05/2008 (AG) - Marigny 01/07/1994 (CL) - Massais 20/06/1988 (CL) - Mauzé-Thouarsais 21/04/1998 (CL), 28/04/1998 (CL), 15/05/1999 (CL) - Niort 24/04/1951 (MG), 02/04/1957 (MG), 24/05/1957 (MG), 15/08/1960 (MG), 12/01/1961 (MG), 14/01/1961 (MG), 22/07/1969 (NT), 19/03/1970 (NT), 03/04/1970 (NT), 02/05/1971 (NT), 02/10/1971 (NT), 20/03/1975 (NT), 22/09/1975 (MG), 10/04/1983 (NT), 13/06/1992 (AG), 10/10/1996 (AG), 15/10/1996 (AG), 09/06/1998 (AG) 15/07/2000 (AG), 15/06/2000 (chenille) (AG), 28/10/2007 (AG), 18/03/2008 (AG), 20/10/2008 (Rebeyrol Christian), 20/04/2009 (Rebeyrol Christian) - Prin-Deyrançon 08/07/1971 (NT) - Sansais 26/05/1970 (NT), 17/05/1993 (CL), 18/04/2009 (Vanderschueren Claire) - Secondigny 10/09/2008 (CL) - Villiers en Bois 29/06/1970 (NT), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Phlogophora meticulosa (Linnaeus, 1758)
Hemaris fuciformis (Linnaeus, 1758)
Sphinx gazé

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Vole en plein jour en bordure des bois ou dans les clairières. Chenille sur galium, scabiosa, lonicera, lychnis. Elle est visible en juillet puis en septembre. Répandu dans toute la région mais assez commun seulement sur la lisière des bois d’une certaine étendue.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Sphinx gazé, le Sphinx fuciforme, le Sphinx du chèvrefeuille. Eurasiatique. Toute l’Europe et toute la France, y compris en Corse. Fréquente les prairies, friches, chemins forestiers, jardins. Période de vol : V-VIII en une ou deux générations. Le vol est diurne. Chenille sur Lonicera, Galium, Knautia.

I. Répandu dans toute la région mais assez commun seulement sur la lisière des bois d’une certaine étendue (G&L 1912).

II. Bougon 25/05/1990 (NT) - Coulon 30/05/2009 (Petit Antoinette) - Echiré 07/05/1990 (NT) - Genneton 22/05/2011 (Miteu Martine) - La Crèche 29/06/1990 (NT) - La Mothe Saint-Héray 09/08/1956 (MG), 14/08/1956 (MG), 09/05/1959 (MG), 16/07/1960 (MG), 08/08/1971 (NT), 06/05/1990 (NT), 25/05/1990 (NT) - Ménigoute 28/05/2000 (AG) - Niort 15/08/1970 (NT), 28/07/1971 (NT) - Saint-Lin 03/05/1997 (AG) – Sainte-Verge 26/07/2010 (Meyer Daniel).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hemaris fuciformis (Linnaeus, 1758)
Saturnia pavonia (Linnaeus, 1758)
Petit paon de nuit

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai. Le mâle vole souvent en plein jour. Chenille sur rubus, crataegus, potentilla tormentilla, prunus spinosa. Répandu et assez commun partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Petit paon de nuit. Eurasiatique. L’imago est visible en II-VI. Espèce à vaste distribution géographique recouvrant la majeure partie de l’Europe. Répandue partout en France. Elle fréquente principalement les landes collinéennes, les coteaux ensoleillés, les orées forestières jusqu’à 2000 m d’altitude dans les Alpes. Espèce univoltine. Chenille sur Rubus, Crataegus, Potentilla tormentilla, Prunus spinosa, en V-VII.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 04/2007 (Wilding Neil) - Cersay 15/04/1983 (CL) - La Crèche 29/04/1982 (NT) - Niort 03/04/1959 (NT), 05/04/1961 (NT), 20/04/1971 (NT), 03/04/2007 (AG) - Sauzé-Vaussais 10/04/2011 (Enaud Lartial) - Villiers en Bois 04/04/1959 (NT), 21/04/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Saturnia pavonia (Linnaeus, 1758)
Sesia apiformis (Clerck, 1759)
Sésie apiforme

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Chenille sur salix, populus (dans l’intérieur des troncs, où elle passe 2 ans, puis se chrysalide au printemps). Très nuisible à la croissance des peupliers et des saules qu’elle infecte. Répandu partout, plus ou moins commun selon les années et les localités.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Papillon frelon, la Sésie du pauplier, la Sésie apiforme. Espèce cosmopolite répandue dans presque toute l’Europe. L’imago est visible en VI-VII. Chenille sur Salix, populus (dans l’intérieur des troncs, où elle passe 2 ans, puis se chrysalide au printemps). Très nuisible à la croissance des peupliers et des saules qu’elle infecte.

I. Répandu partout, plus ou moins commun selon les années et les localités (G&L 1912) – Villiers en Bois (RL 1999).

II. Chauray 01/06/1947 (MG), 01/06/1947 (NT) - La Crèche 04/06/2011 (Debordes Laurent) - Sansais 09/07/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Sesia apiformis (Clerck, 1759)
Subacronicta megacephala (Denis & Schiffermüller, 1775)
Mégacéphale

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Chenille sur Populus, Betula, Salix, Ulmus. Elle est visible en octobre. Répandu partout, mais plus ou moins commun. Varie beaucoup comme coloration foncière ; parfois d’un gris blanchâtre.

Deux-Sèvres : Niort, du 5 mai au 20 septembre ; 1 exemplaire du 25/04/1904 a le fond des ailes supérieures d’un gris jaunâtre (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Mégacéphale. Eurasiatique. Toute l’Europe mais plus rare dans la partie nord. Elle affectionne les prairies humides, les marais mais aussi les jachères ainsi que bois, parcs et jardins. Espèce bivoltine en IV-VI puis en VII-IX. Chenille sur Populus, Salix, plus rarement sur Alnus, en VI-X.

I. Répandu partout, mais plus ou moins commun (G&L 1912) – Hanc 1983 (RL).

II. Amuré 02/08/1996 (AG) - Beaussais 05/2005 (Wilding Neil) - Bessines 07/08/1982 (NT) - Chizé 19/04/1971 (NT), 11/05/1981 (NT), 20/05/1982 (NT) - La Crèche 05/06/2011 (chenille) (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 19/05/1982 (NT), 11/06/1982 (NT) - Magné 26/05/1970 (NT), 08/05/2008 (AG), 19/08/2010 (AG) - Marigny 10/11/1992 (CL) - Mauzé-Thouarsais 14/07/2007 (CL) - Niort 14/07/1972 (NT), 07/08/1982 (NT) - Saint-Georges de Rex 05/08/1969 (NT), 24/06/1975 (NT) - Sansais 26/05/1970 (NT) - Villiers en Bois 25/05/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Subacronicta megacephala (Denis & Schiffermüller, 1775)
Allophyes oxyacanthae (Linnaeus, 1758)
Aubépinière

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Aubépinière. Méditerranéo-asiatique. Toute l’Europe de la France à la Russie. En France, un peu partout. Fréquente les milieux arbustifs et boisés. Espèce univoltine en IX-XI. Chenille sur Crataegus oxyacantha, Prunus spinosa ou autres rosacées.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Amuré 12/09/1998 (AG) - Beaussais 11/2007 (Wilding Neil) - Genneton 25/10/2011 (Miteu Martine) - La Crèche 10/10/1971 (NT), 23/10/1971 (NT), 25/10/1971 (NT), 04/11/1983 (NT), 30/09/1985 (NT) - La Mothe Saint-Héray 05/10/1980 (NT), 26/10/1995 (CL) - Les Aubiers 25/10/2000 (CL) - Marigny 01/10/2009 (AG) - Mauzé-Thouarsais 11/08/1997 (CL) - Niort 23/10/1971 (NT), 05/12/2008 (Rebeyrol Christian) - Saint-Jean de Thouars 02/11/2000 (AG) - Souvigné 31/10/1983 (NT) - Villiers en Bois 11/10/1971 (NT), 10/10/1996 (AG), 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Allophyes oxyacanthae (Linnaeus, 1758)
Thaumetopoea pityocampa (Denis & Schiffermüller, 1775)
Processionnaire du pin

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Chenille sur pinus. Ell est visible en mars. Cette espèce, connue sous le nom de processionnaire des pins, est commune en Poitou et dans le sud de la région ; elle est principalement abondante sur le littoral.

Deux-Sèvres : Commun à Niort, 06/07/1907 ; 20/08/1900 (Gelin). Bourses dnas les pins : Chauray, Sainte-Pezenne etc.

Charente-Maritime : Royan (B. et S.). Dans les bois de pins maritimes de Saint-Trojan, les bourses de chenilles, au lieu d’avoir pour axe la branche qui les supporte et les traverse, occupent une position latérale (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Processionnaire du pin, le Bombyx pityocampe. Méditerranéenne. Europe centrale et méridionale. Fréquente les pinèdes bien exposées. Espèce univoltine en VI-VIII. Chenille urticante sur Pinus.

I. Commune en Poitou. Bourses dans les pins : Chauray, Sainte-Pezenne etc. (G&L 1912). Commun à Niort 06/07/1907 (HG), 20/08/1900 (HG).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) – Chizé 07/08/2010 (Debordes Laurent) - Fressines 03/07/2009 (AG) - La Chapelle-Bâton 27/05/1995 (CL) - La Mothe Saint-Héray 19/08/1969 (NT) - Niort 10/07/1968 (NT), 12/07/1968 (NT), 01/08/1970 (NT), 13/08/1972 (NT), 21/06/2009 (Rebeyrol Christian) - Saint-Georges de Rex 13/08/1969 (NT) - Saint-Jean de Thouars 12/06/2010 (AG) - Secondigny 22/04/2004 (CL) - Villiers en Bois 25/08/1970 (NT), 14/07/1971 (NT), 16/07/1971 (NT), 18/07/1971 (NT), 19/08/1980 (NT), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Thaumetopoea pityocampa (Denis & Schiffermüller, 1775)
Tyria jacobaeae (Linnaeus, 1758)
Ecaille du séneçon, Goutte de sang

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin. Chenille sur senecio jacobaea et vulgaris. Elle est visible en juillet. Répandu et commun partout. A chercher l’aberration flavescens Th. Mieg, à ailes postérieures jaunes, et celle ou toutes les parties rouges des ailes antérieures confluent en une bande unique, coudée à l’angle apical.

Vienne : 2 exemplaires de l’aberration flavescens, à Sommières (d’Aldin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ecaille du séneçon, la Goutte-de-sang, l’Ecaille carmin. Eurasiatique. Toute l’Europe sauf l’extrême nord. En France, partout. Fréquente les chemins forestiers, lieux incultes, landes et jardins. Espèce univoltine en VI-VII. Chenille surtout sur Senecio jacobaea. La chenille peut-être abondante en certains endroits (AG).

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 06/2004 (Wilding Neil) - Cersay 03/06/1985 (CL), 15/09/1997 (CL) - Coulon 15/05/1989 (CL) - Exoudun 14/06/2009 (Montenot Jean-Pierre) - Genneton 26/07/2009 (chenille) (Miteu Martine) - La Crèche 25/05/1973 (NT), 27/05/1973 (NT), 10/06/1973 (NT) - Magné 01/05/1969 (NT), 11/05/1969 (NT), 31/05/1969 (NT) - Niort 15/06/1940 (MG), 15/06/1946 (MG), 10/05/1952 (MG), 09/06/1954 (MG), 24/04/1960 (NT), 17/05/1960 (MG), 31/05/1971 (NT), 26/04/1975 (NT), 28/09/1976 (NT), 20/06/1980 (NT), 03/08/1980 (NT), 01/04/1981 (NT), 25/05/1981 (NT), 08/06/1982 (NT), 12/06/1982 (NT), 18/05/2009 (Rebeyrol Christian) - Paizay le Chapt 25/06/2009 (chenille) (Conort Nadège) - Rom 24/07/2010 (chenille) (Minot Jean-Louis) – Saint-Génard 27/09/2009 (Rousseau Astrid) - Saint-Jean de Thouars 12/06/1991 (AG) - Saint-Maxire 14/04/1961 (MG), 03/07/1969 (NT) - Saint-Pierre à Champ 03/06/1985 (CL) – Sainte-Radegonde 28/06/1994 (CL) - Villiers en Bois 31/05/1970 (NT), 11/07/1970 (NT) – Voultegon 09/06/2010 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Tyria jacobaeae (Linnaeus, 1758)
Chloroclystis v-ata (Haworth, 1809)
Eupithécie couronnée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Eupithécie couronnée. Répandue dans toute l’Europe, jusqu’en Asie et au Japon. Partout en France. Fréquente les forêts de feuillus, les jardins. L’imago est visible en IV-IX en deux générations. Chrysalide hivernante. Chenille polyphage sur Clematis, Crataegus, Rhamnus, Filipendula, Syringa, Lonicera, Valeriana...

II. Beaussais 07/2005 (Wilding Neil) - Magné 07/05/2000 (AG) - Marigny 25/05/1993 (CL) - Mauzé-Thouarsais 20/06/2006 (CL), 23/06/2006 (CL) - Moutiers sous Argenton 04/06/1996 (CL) - Niort 13/06/1999 (AG), 21/06/2009 (Wilding Neil), 15/08/2010 (AG) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Secondigny 30/07/2007 (CL) - Villiers en Bois 14/06/2009 (AG), 22/06/2009 (AG), 05/07/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Chloroclystis v-ata (Haworth, 1809)
Emmelia trabealis (Scopoli, 1763)
Arlequinette jaune, Noctuelle sulfurée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Vole en plein jour. Chenille sur convolvulus. Elle est visible en septembre. Répandu et commun partout dans la région. Les dessins noirs varient dans leur développement.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Arlequinette jaune. Eurasiatique. Europe : répandue dans toute la région paléarctique, à l’exclusion des territoires polaires. France : occupe une large répartition mais l’espèce est souvent localisée. Elle fréquente surtout les paysages ouverts, les steppes et les prairies, les biotopes secs et ensoleillés et les prairies mésophiles de moyenne altitude. Espèce bivoltine en IV-VI puis en VII-IX, hivernante à l’état nymphal. La chenille se développe sur Convolvulus et très certainement sur diverses plantes basses.

I. Répandu et commun partout dans la région (G&L 1912).

II. Amuré 02/08/1996 (AG) - Availles-Thouarsais 20/06/2006 (CL) - Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Bessines 11/08/1972 (NT), 05/08/1983 (NT) - Chizé 11/06/1971 (NT), 07/08/2010 (Debordes Laurent) - Coulon 28/07/1989 (CL) - La Crèche 19/08/1979 (NT), 20/08/1987 (NT) - Marnes 04/08/2005 (CL), 09/06/2006 (CL) - Mauzé-Thouarsais 21/06/1998 (CL), 23/06/2006 (CL), 14/07/2007 (CL) - Niort 11/07/1970 (NT), 11/07/1971 (NT), 11/07/1983 (NT), 12/08/1983 (NT), 18/08/1983 (NT) - Souvigné 15/05/1948 (MG), 08/06/1948 (MG), 23/07/1948 (MG), 09/08/1983 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Emmelia trabealis (Scopoli, 1763)
Saturnia pyri (Denis & Schiffermüller, 1775)
Grand paon de nuit

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France)

L’imago est visible de avril à mai (Niort : 28 avril au 15 mai). C’est le plus grand papillon d’Europe. Assez commun et répandu partout. Chenille sur pirus, amygdalus, prunus, ulmus. Elle est visible en juillet. Des hybrides de pavonia et de pyri ont été obtenus par M. Braun, de Royan (Lucas). 1 exemplaire femelle, capturé à Angers, porte sur l’aile inférieure droite un second oeil, entre l’oeil normal et la base (Abot).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Grand paon de nuit. Méditerranéo-asiatique. L’imago est visible en IV-VI. C’est le plus grand papillon d’Europe. Espèce assez répandue en Europe méridionale et dans le Sud de l’Europe moyenne. Assez commune en France, mais absente du Nord. Longueur maximale : 120 mm. Chenille sur Pirus, Amygdalus, Prunus, Ulmus, en VII-VIII.

I. Assez commun et répandu partout (G&L 1912).

II. Aiffres 21/04/2011 (Dubois Thierry) – Ardin 03/05/2011 (Leray Julien) - Azay le Brûlé 07/05/2009 (AG) - Beaussais 05/2005 (Wilding Neil) – Celles sur Belle 06/06/2010 (Fontaine Xavier) - Cersay 05/05/1992 (CL) - Chauray 23/07/2010 (chenille) (Réaud Michel) – Chizé 30/04/2011 (Aller Grégory) – Le Vanneau-Irleau 24/04/2011 (Boisde Virginie) – Luché-Thouarsais 03/05/2011 (Miteu Martine) - Magné 08/05/1992 (CL), 08/05/2008 (AG), 01/05/2010 (AG) - Mazières en Gâtine 15/04/2011 (Caillet Alain) – Melle 04/05/2011 (Minet Pierre et Edith) - Niort 13/04/1969 (NT), 13/05/1970 (NT), 14/05/1970 (NT), 08/05/1971 (NT), 15/05/1971 (NT), 13/05/1972 (NT), 06/05/2008 (AG) - Saint-Amand sur Sèvres 14/08/2007 (chenille) (Soulard Anne) – Saint-Aubin le Cloud 24/05/2012 (Rocher Olivier) - Sainte-Blandine 13/05/1967 (NT) – Verrines sous Celles 06/06/2010 (Fontaine Xavier) – Vouillé 14/05/2010 (Haillani Nassira).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Saturnia pyri (Denis & Schiffermüller, 1775)
Acontia lucida (Hufnagel, 1766)
Collier blanc, Noctuelle maculée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à juin puis de juillet à août en deux générations. Vole en plein jour. Chenille sur malva, convulvus, chenopodium, glechoma. Elle est visible de juin à septembre. Commun partout, ainsi que la variation albicollis F., dont la base des ailes antérieures et le thorax sont d’un beau blanc. L’étendue des dessins noirs aux ailes postérieures est très variable ; il ne s’y trouve quelquefois qu’une mince bordure noire : Saint-Trojan, dans l’Ile d’Oléron, 05/09/1905 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Collier blanc. Eurasiatique. Europe tempérée, espèce migratrice qui se rencontre parfois dans le nord de l’Europe. France : espèce ayant une assez grande répartition, sauf au nord malgré quelques apparitions sporadiques certaines années chaudes, plus commune au sud. Occupe un grand nombre de milieux jusqu’en zone urbaine. Espèce plurivoltine, en V-X. Chenille polyphage : Convolvulus, Malva, Chenopodium.

I. Commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Bessines 05/08/1983 (NT) - Chizé 11/07/1971 (NT) - Fressines 03/07/2009 (AG) - La Crèche 15/10/1979 (NT) - La Mothe Saint-Héray 27/05/1990 (CL) - Mauzé-Thouarsais 20/07/1997 (CL) - Niort 15/06/1949 (MG), 13/07/1949 (MG), 08/06/1970 (NT), 01/08/1970 (NT), 30/07/1972 (NT), 19/07/1980 (NT), 22/07/1982 (NT),18/08/1983 (NT), 15/05/2008 (Rebeyrol Christian) - Saint-Jean de Thouars 15/08/1997 (AG) - Sainte-Verge 27/07/1948 (MG) - Souvigné 09/08/1983 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Acontia lucida (Hufnagel, 1766)
Heliothis peltigera (Denis & Schiffermüller, 1775)
Peltigère

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Peltigère. Paléotropicale. Présente dans toute l’Europe ainsi qu’en France. Souvent confondue avac Heliothis nubigera, espèce présente également en Deux-Sèvres. Espèce bivoltine butinant les fleurs de jour comme de nuit en IV-VI puis en VII-X. Chenille sur Centaurea calcitrappa, Hyosciamus niger, en VII-X.

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2003 (Wilding Neil) – Niort 22/05/2009 (Rebeyrol Christian) - Mauzé-Thouarsais 18/08/1998 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Heliothis peltigera (Denis & Schiffermüller, 1775)
Noctua comes (Hübner, 1813)
Hulotte

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Répandu et commun dans toute la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Hulotte, la Suivante. Méditerranéo-asiatique. Presque toute l’Europe, excepté le nord-est. En France, elle est commune un peu partout. Peu exigeante écologiquement, elle se rencontre fréquemment en ville, dans les jardins et les parcs, mais aussi dans les ripisylves et prairies mésophiles de plaine et, plus en altitude, dans les stations ouvertes ou arbustives plus sèches. Espèce univoltine, qui effectue une diapause estivale en plaine, en V-IX. La chenille, polyphage, consomme de nombreuses plantes basses, notamment les plantes cultivées des jardins !

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2004 (Wilding Neil) - Chizé 11/06/1970 (NT), 09/07/1970 (NT), 03/07/1971 (NT) - La Mothe Saint-Héray 23/07/1970 (NT) - Marigny 01/10/2009 (AG) - Marnes 02/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 27/07/1997 (CL) - Niort 15/08/1940 (MG), 04/07/1969 (NT), 18/09/1969 (NT), 11/07/1970 (NT), 31/05/1971 (NT), 29/09/1971 (NT), 19/08/1972 (NT), 16/06/1982 (NT), 06/07/1983 (NT), 22/07/1983 (NT), 11/02/1993 (AG), 03/05/1993 (AG), 05/06/1993 (AG), 13/06/1993 (AG), 14/07/1993 (AG), 20/07/1993 (AG), 01/08/1996 (AG), 30/05/1997 (AG), 09/05/2006 (AG), 27/05/2006 (AG), 19/08/2008 (Rebeyrol Christian), 12/10/2008 (AG), 18/04/2009 (AG), 09/10/2010 (AG) - Saint-Jean de Thouars 15/08/1997 (AG) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Villiers en Bois 14/06/2009 (AG), 05/07/2009 (AG), 11/09/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Noctua comes (Hübner, 1813)
Deltote bankiana (Fabricius, 1775)
Barré d’argent

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Barré d’argent. Eurasiatique. Europe : répartition discontinue sur une grande partie de l’Europe de l’Espagne à la Russie ; colonies dispersées dans le nord. En France, bien répandue, mais absente de la zone méditerranéenne et d’une partie du massif central. L’espèce affectionne les marais, les prairies humides, les zones boisées marécageuses, les clairières et coupes. Espèce univoltine ou bivoltine en V-IX. Les imagos volent de nuit comme de jour. Chenille sur graminées spontanées, notamment Poa et Calamagrostis epigejos, et divers Cypréracées.

I. Assez commun dans le marais de la Sèvre (Amuré, Sazais, Grand-Jouet), du 22/06 au 15/07 (HG).

II. Coulon 26/05/1992 (CL) - Le Vanneau-Irleau 02/08/1970 (NT) - Saint-Georges de Rex 19/06/1982 (NT), 10/06/1983 (NT) - Sansais 11/06/1970 (NT), 15/05/1990 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Deltote bankiana (Fabricius, 1775)
Agrotis ripae (Hübner, 1823)
Noctuelle du littoral

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Chenille sur Honkenya peploides, kakile maritima, atriplex, salsola kaki. Elle est visible en octobre. "Le papillon est extrêmement variable : parfois blanc crème uni, avec une faible indication, en jaunâtre, des taches ordinaires (var. Weissenborni Frr.), parfois rougeâtre (var. Desillei Pierret) ; chez quelques-uns les traits sagittés sont extrêmement accentués, alors que chez d’autres exemplaires ils sont totalement absents" (de Joan.). Ripae est certainement répandu, et sans doute assez commun sur tout le littoral océanique.

Charente-Maritime : Royan (B. et S.) ; Grande côte de Royan, assez commun, 18/08/1901 ; 20/08/1903 et ab. Desillei Pier. (Lucas).




lire la suite de l'article : Agrotis ripae (Hübner, 1823)
Camptogramma bilineata (Linnaeus, 1758)
Brocatelle d’or, Brocatelle dorée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à septembre en deux générations. La chenille est très polyphage ; sur rumex, potentilla, ononis, etc. Elle est visible en avril puis en juin. Répandu et très commun partout. Nombreuses variations, provenant surtout de l’intensité plus ou moins prononcée des deux bandes brunes transverses des ailes antérieures. L’espace compris entre ces bandes est très clair dans la forme infuscata Gmp. prise un peu partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Brocatelle d’or. Répandue à travers toute l’Europe jusqu’en Asie centrale. Espèce présente partout en France. Fréquente les jardins, les allées ombragées, les lisières forestières, les forêts de feuillus. Espèce univoltine en V-VII avec une seconde génération partielle dans le sud en (IX-X). La chenille hiverne. Chenille sur Rumex, Plantago, Galium, Ononis.

I. Répandu et très commun partout (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Arçais 25/05/2006 (AG) - Assais les Jumeaux 20/06/2009 (CL) - Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Bessines 14/08/1969 (NT) - Cersay 20/06/1987 (CL) - Chauray 17/05/1948 (NT) - La Mothe Saint-Héray 15/08/2001 (AG) - Le Vanneau-Irleau 20/08/1971 (NT), 21/06/1975 (NT) - Magné 19/08/2010 (AG) - Massais 21/06/1998 (CL) - Mauzé-Thouarsais 09/08/1997 (CL), 19/08/1998 (CL) - Niort 14/07/1948 (NT), 13/06/1949 (NT), 06/07/1949 (NT), 06/06/1969 (NT), 01/06/1970 (NT), 20/07/1970 (NT), 30/08/1970 (NT), 31/05/1971 (NT), 02/07/1980 (NT), 17/08/2007 (AG), 23/06/2008 (CL), 05/07/2009 (AG), 26/05/2010 (Rebeyrol Christian), 11/06/2010 (AG) - Saint-Georges de Rex 29/07/1992 (AG) - Saint-Jean de Thouars 12/07/1991 (AG), 23/08/2009 (AG) - Saint-Lin 14/07/1991 (AG) - Saint-Varent 30/05/2008 (Brams Jean-Marie) - Villiers en Bois 30/08/2005 (AG), 14/06/2009 (AG), 11/09/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Camptogramma bilineata (Linnaeus, 1758)
Chrysocrambus craterellus (Scopoli, 1763)
Crambus rayé

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : environ 20 mm. Europe du sud. L’imago est visible en V-VII. Chenille sur diverses graminées.

I. Répandu partout (G&L 1912). Forêt de Chizé 09/05/1907 (HG) - Bois de Mallet 27/05/1913 (HG) - Niort, 25/04/1905 (HG).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Fressines 17/06/2006 (AG) - Genneton 15/06/2011 (Miteu Martine) - Niort 04/06/2006 (AG), 17/06/2007 (AG), 05/06/2010 (AG), 26/06/2010 (AG) - Saint-Léger de Montbrun 08/06/2003 (AG) - Villiers en Bois 09/06/2006 (AG), 31/05/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Chrysocrambus craterellus (Scopoli, 1763)
Autographa gamma (Linnaeus, 1758)
Lambda, Gamma

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de janvier à décembre en deux ou trois générations. Chenille très polyphage, vit sur vicia sepium, rumex, sonchus, galium, urtica, etc. Répandu et extrêmement commun partout. Un bel exemplaire très mélanique, pris à Royan le 01/08/1905, a les lignes des ailes antérieures écrites en brun, l’angle externe de ces mêmes ailes et l’angle anal des inférieures marqués d’une large tache brune. On peut l’appeler brunnescens (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Gamma, le Lambda. Eurasiatique. Europe : espèce très répandue et commune. En France, en quantité variable suivant l’endroit, cette migratrice est commune. Occupe les milieux les plus divers jusqu’en altitude. Espèce bivoltine en IV-VII (arrivée d’immigrants) puis en VII-IX (avec émigration vers le sud). Chenille polyphage en IX-V puis en VI-VIII.

I. Répandu et extrêmement commun partout (G&L 1912). Amuré, en juillet (DL).

II. Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Cersay 10/06/1975 (CL) - Chizé 17/09/1982 (NT) - Fressines 17/06/2006 (AG), 08/08/2006 (AG), 12/07/1971 (NT), 12/05/1982 (NT), La Mothe Saint-Héray 26/06/1973 (NT), 13/08/1980 (NT) - Magné 15/05/1969 (NT) - Marigny 01/10/2009 (AG) - Marnes 02/08/2005 (CL) - Niort 04/08/1956 (MG), 12/07/1969 (NT), 22/07/1969 (NT), 04/08/1969 (NT), 10/09/1969 (NT), 31/08/1976 (NT), 22/08/1980 (NT), 05/08/1982 (NT), 22/08/1982 (NT), 29/08/1982 (NT), 13/09/1982 (NT), 15/09/1982 (NT), 26/09/1983 (NT), 05/08/1989 (AG), 17/07/1991 (AG), 23/06/1993 (AG), 01/08/1996 (AG), 15/06/1997 (AG), 30/04/2006 (AG), 07/05/2006 (AG), 11/08/2006 (AG), 05/08/2007 (AG), 11/05/2009 (Rebeyrol Christian), 15/08/2010 (AG), 25/10/2011 (AG) - Villiers en Bois 17/08/1982 (NT), 30/08/2005 (AG), 09/06/2006 (AG), 11/09/2009 (AG), 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Autographa gamma (Linnaeus, 1758)
Acherontia atropos (Linnaeus, 1758)
Sphinx Tête de mort

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en mai puis de août à septembre en deux générations. Dans la zone méditerranéenne atropos a deux générations de mai à juillet puis de août à novembre. La question de savoir si les exemplaires d’atropos qu’on rencontre en mai ont hiverné à l’état d’imago ou de chrysalide a été longuement contrversée (v. Feuille des jeunes Nat., an. 1903), sans recevoir de solution complète, parce que, pendant longtemps, on n’avait pu signaler aucune capture anthentique du papillon vivant faite en plein hiver. Cependant Goossens dit l’avoir "vu au bois de Boulogne dans une cabane et cela tout un hiver" (Ann. Levallois, année 1905, p. 27). Ce qui est très probable, c’est que les deux systèmes biologiques destinés à maintenir la continuité de l’espècepeuvent fonctionner, tour à tour ou simultanément selon les années, les latitudes et les localités, comme le fait est maintenant établi pour quelques unes de nos vanesses, dont on capture, au mois de mai, des sujets frais à côté de sujets fatigués par une hibernation évidente. Les captures d’atropos dans des ruches ont donné naissance à une croyance qui doit-être sans fondement : on l’accuse de se délecter du miel des abeilles ; or, à notre connaissance, jamais ce papillon n’a été pris aux miellées, alors que d’autres sphinx, elpenor notamment, ont été capturés par nous à plusieurs reprises sur les appâts sucrés. La chenille vit sur sur solanum, tuberosum, et dulcamara, fraxinus excelsior, datura stramonium, lycium, ligustrum vulgare, syringa vulgaris. Elle est visible en juillet. Dans son 7ème Mém. sur les insectes, écrit vers 1736, c’est à dire avant l’époque de la diffusion de la pomme de terre comme plante agricole, Réaumur dit que la chenille d’atropos se nourrit de jasmin. Répandu dans toute la région, mais ne se trouvant d’ordinaire que par unité. On rencontre ça et là des chenilles de couleur brune ou grise.

Deux-Sèvres : Niort, 07/05/1905, 25/08/1904, 06/09/1907 ; 02/10/2005. Trouvé la chenille sur pomme de terre, lyciet (chen. brune) et sur lilas (Gelin).

Charente-Maritime : Chenille trouvée sur fraxinus à Royan (Ch. Perez).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Sphinx Tête de mort. Afrotropicale. Migratrice en Europe jusqu’en Scandinavie. Répandue dans toute la France. L’imago est visible en VI-VIII. Espèce migratrice. Extrait de Gelin et lucas 1912 : « La question de savoir si les exemplaires d’atropos qu’on rencontre en mai ont hiverné à l’état d’imago ou de chrysalide a été longuement contrversée (v. Feuille des jeunes Nat., an. 1903), sans recevoir de solution complète, parce que, pendant longtemps, on n’avait pu signaler aucune capture anthentique du papillon vivant faite en plein hiver. Cependant Goossens dit l’avoir "vu au bois de Boulogne dans une cabane et cela tout un hiver" (Ann. Levallois, année 1905, p. 27). Ce qui est très probable, c’est que les deux systèmes biologiques destinés à maintenir la continuité de l’espèce peuvent fonctionner, tour à tour ou simultanément selon les années, les latitudes et les localités, comme le fait est maintenant établi pour quelques unes de nos vanesses, dont on capture, au mois de mai, des sujets frais à côté de sujets fatigués par une hibernation évidente. Les captures d’atropos dans des ruches ont donné naissance à une croyance qui doit-être sans fondement : on l’accuse de se délecter du miel des abeilles ; or, à notre connaissance, jamais ce papillon n’a été pris aux miellées, alors que d’autres sphinx, elpenor notamment, ont été capturés par nous à plusieurs reprises sur les appâts sucrés. » La chenille vit sur sur Solanum tuberosum et Solanum dulcamara, Fraxinus excelsior, Datura stramonium, Lycium, Ligustrum vulgare, Syringa vulgaris, en VI-VIII X XII.

I. Niort 25/08/1904 (HG), 07/05/1905 (HG), 02/10/1905 (HG), 06/09/1907 (HG).

II. Argenton les Vallées 14/10/1954 (MG) - Azay le Brûlé 31/10/2004 (NT) - Champeaux 07/08/2010 (AG) - Coulon 14/07/2006 (chenille) (AG) – Magné 11/10/2003 (chenille) (AG) - Niort 15/09/1941 (MG), 25/08/1951 (MG), 02/10/1967 (MG), 09/10/1967 (NT), 23/08/1970 (MG), 02/09/1970 (MG), 15/10/1996 (AG), 16/06/1998 (AG), 25/09/1998 (AG) - Saint-Join de Marnes 15/08/2003 (chenille) (Meyer Daniel) - Saint-Maxire 15/09/1959 (MG) - Sainte-Blandine 15/09/1998 (NT) - Sauzé-Vaussais 15/10/1962 (MG) - Villiers en Bois 20/10/1980 (NT), 23/08/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Acherontia atropos (Linnaeus, 1758)
Macdunnoughia confusa (Stephens, 1850)
Confuse

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Confuse. Paléarctique. Europe : espèce migratrice, autochtone au sud et ça et là au nord de l’arc alpin, dans les régions les plus chaudes ; jusqu’à 1200 m. En France, largement répandue, mais plus fréquente dans le sud-est. Affectionne les milieux chauds, secs et ensoleillés, les pentes, les lisières mais aussi les forêts périodiquement inondées ; parfois dans les zones urbaines. Activité diurne et nocturne. Espèce bivoltine (au sud ?) en IV-XI. Chenille sur diverses plantes herbacées. La chenille hiverne (NT).

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Boussais 27/07/1988 (CL) - La Crèche 19/05/1982 (NT), 21/09/1983 (NT), 19/04/1985 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/06/1970 (NT) - Magné 08/05/2008 (AG) - Marnes 07/10/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 21/04/1998 (CL), 06/04/1999 (CL), 22/08/1999 (CL) - Niort 15/07/1949 (MG), 12/09/1954 (MG), 07/05/1958 (MG), 31/07/1970 (NT), 23/10/1971 (NT), 30/09/1980 (NT), 09/07/1983 (NT), 16/07/1983 (NT), 05/08/1992 (AG), 03/08/1997 (AG), 05/10/1997 (AG), 15/06/2000 (AG), 15/08/2000 (chenille) (AG), 17/09/2008 (Rebeyrol Christian) - Saint-Jean de Thouars 09/05/1998 (AG) - Sansais 10/09/1985 (NT), 15/09/1985 (NT) - Secondigny 10/10/2008 (CL), 10/07/1991 (AG) – Villiers en Bois 10/07/1991 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Macdunnoughia confusa (Stephens, 1850)
Cameraria ohridella (Deschka & Dimic, 1986)
Gracillarie du marronnier

Etat des connaissances en Mars 2015 - Deuxième complément au Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Gracillarie du marronnier. Envergure : 3-8 mm. Espèce découverte en 1986 dans les Balkans puis en 1989 en Autriche, elle s’est répandue rapidement de façon circulaire à partir de ses deux foyers initiaux. Elle est désormais répandue à travers toute l’Europe. On estime son arrivée en France au cours de l’année 2000. Période de vol : à partir de mars-avril en trois ou quatre générations. Chenille dans les feuilles de marronnier d’Inde (Aesculus hippocastanum), marronnier rouge, érables, à l’intérieur d’une mine, les chrysalides passent l’hiver dans les feuilles mortes.

IV. Niort, 29-VIII-2013 (AG, détermination AG et Alain Cama).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cameraria ohridella (Deschka & Dimic, 1986)
Epicallia villica (Linnaeus, 1758)
Ecaille villageoise

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin. Chenille sur genista, lonicera, etc. Elle est visible en avril. Répandu et commun partout. La forme de l’ouest océanique, qui est aussi celle de toute la Bretagne et de l’Angleterre, a les taches claires des ailes antérieures blanc crème, au lieu de blanc pur de la villica typique, qui est d’Allemagne. M. Oberthur l’a appelé britannica. (la variation angelica Bdv., dont les taches sont également blanc crème, mais sont bien plus grandes, est la forme d’Espagne. Lép. comp. v, page 141).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ecaille villageoise, l’Ecaille fermière. Paléarctique. Toute l’Europe jusqu’en Asie Mineure. En France, partout. Elle est très variable quant à l’étendue des taches, qui fusionnent quelquefois presque complètement. Espèce univoltine enV-VII. Chenille sur de nombreuses plantes basses.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Assais les Jumeaux 23/06/2008 (CL), 21/05/2010 (CL) - Availles-Thouarsais 21/05/2010 (CL) - Beaussais 05/2006 (Wilding Neil) - Cersay 10/06/1975 (CL) - Chizé 06/06/1981 (NT) - Clussais la Pommeraie 12/06/2010 (Debordes Laurent) – Coulon 21/06/1975 (CL) - Fressines 16/06/2006 (AG) - Genneton 11/08/2010 (Miteu Martine) - La Crèche 19/06/1971 (NT), 28/05/1973 (NT), 10/06/1973 (NT), 12/06/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 04/06/1973 (NT), 14/06/1973 (NT) - Le Breuil sous Argenton 20/05/1975 (CL) - Marnes 03/05/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 02/06/2006 (CL) - Niort 20/05/1948 (MG), 21/05/1948 (MG), 11/05/1957 (MG), 26/05/1961 (MG), 08/06/1970 (MG), 31/05/1971 (MG), 10/06/1971 (MG), 16/05/1980 (NT), 30/04/1997 (AG), 04/06/2006 (AG), 23/05/2010 (AG) - Saint-Gelais 25/04/1997 (AG) - Saint-Pierre à Champ 10/06/1975 (CL) – Sainte-Radegonde 10/06/1975 (CL) - Usseau 16/04/1989 (AG), 17/05/1989 (AG) - Villiers en Bois 12/06/1958 (MG), 24/05/1960 (MG), 15/06/1968 (NT), 02/06/1971 (MG), 19/06/1971 (NT), 06/06/1981 (NT), 15/05/1982 (NT), 09/06/2006 (AG), 31/05/2009 (AG), 14/06/2009 (AG), 21/05/2010 (AG), 02/06/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Epicallia villica (Linnaeus, 1758)
Gymnoscelis rufifasciata (Haworth, 1809)
Fausse eupithécie, Phalène de l’olivier, Eupithécie des jardins

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juillet puis de août à décembre en deux générations. Chenille sur silene otites, statice, ulex (fleurs) ; très polyphage. Elle est visible en juillet puis en novembre. Répandu et commun partout. Varie à ailes plus grises (tempestivata Z) ; à lignes brunes droites, formant un seul angle (pauxillaria Hs) ; à forme estivale plus petite (parvularia Hs.).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Fausse eupithécie. Répandue dans toute l’Europe jusqu’en Asie centrale. Présente partout en France. Fréquente un grand nombre de milieux dont les centres urbains. L’imago est visible en I-XII en plusieurs générations. Chenille sur Clematis, Calluna, Origanum, Digitalis, Eupatorium, Sambucus, Artemisia.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Fressines 15/03/2009 (AG) - La Chapelle-Bâton 04/10/1997 (AG) - Niort 15/04/1997 (AG), 30/05/1997 (AG), 15/08/1997 (AG), 05/10/1997 (AG), 09/07/2006 (AG), 30/03/2007 (AG), 10/08/2007 (AG), 11/08/2007 (AG), 02/03/2009 (Rebeyrol Christian), 18/03/2010 (AG), 26/06/2010 (AG) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Villiers en Bois 13/03/1997 (AG), 03/04/1997 (AG), 14/06/2009 (AG), 25/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Gymnoscelis rufifasciata (Haworth, 1809)
Euchloe crameri (Butler, 1869)
Piéride de la biscutelle

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à avril puis de juin à juillet, parfois de août à octobre en trois générations. Dans les plaines cultivées, volant très vite au-dessus des blés ; suce les fleurs de la moutarde des champs. Chenille sur barbarea vulgaris, sinapis arvensis, biscutella laevigata ; accepte en captivité, cichorium intybus, sisymbrium erucastrum. Elle est visible de juillet à septembre. - Belia vernalis appartient à la forme occidentalis Verity. La 2ème génération, Belia aestivalis (ausonia Hb.) est de taille plus forte, le corps est moins longuement velu, et l’espace costal, au lieu de stries noires transversales, porte des points noirs plus ou moins abondants. La variation sulphurea Obth., avec le dessous des ailes inférieures soupoudré d’atomes ochracés, a été prise à Niort (79) et à Villeneuve de Blaye (33). La variation albescens Obth., été dénommée sur un exemplaire provenant de cette dernière localité. En 1910, belia a présenté 3 générations ; quelques individus de la 2ème portaient, en-dessous, l’écaillure nacrée de belia typique ; enfin les exemplaires d’automne étaient plus grands qu’ausonia (53 mm d’envergure chez les mâles et femelles). - ça et là, mais jamais en grand nombre ; en Anjou et au sud de la Loire.

Deux-Sèvres : Pamproux, La Mothe, Saint-Maixent, Amuré, Bessines, Saint-Symphorien, Mauzé. Un exemplaire d’ausonia, pris à Niort le 21/08/1903, appartient à la variation sulphurea Obth. (Gelin).

Charente-Maritime : Rochefort le 08/03 16/05 ; Ausonia, 07/06 09/08 (Delav.) ; V. ausonia, Châtellaillon, 14/07/1902 (Gelin) ; Saint-Martin de la Coudre, 23/03/1910 (Lacroix), 3ème génération à Chatellaillon et au Marouillet, 18/10/1910 (Gelin).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Complément 1983 au Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

En 45 ans de chasse, j’ai pris la première génération en nombre quatre fois dans les Deux-Sèvres : le 27/04/1947, du 11/04 au 26/04/1971 ; et deux fois dans le Marais Poitevin de 1971 à 1982. Mais des observations faites depuis dix ans le long des côtes vendéennes et charentaises m’ont permis de constater qu’il y était commun, régulier et parfois abondant en avril, et souvent dès la fin mars (très abondant à l’île de Ré sur Biscuitella). Une migration allant des côtes vers l’intérieur du continent est peut-être l’explication de ma constatation du 24/04/1947. Certains exemplaires sont absolument similaires à la sous-espèce corse insularis (Staudinger). Une seconde génération de grande taille, déjà notée par Delahaye, n’est pas rare en août dans le Marais poitevin (Sansais).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Piéride de la biscutelle. En France, surtout dans le Midi et sur le littoral atlantique. L’imago est visible en III-IV puis VI-X en deux ou trois générations. Dans les plaines cultivées, volant très vite au-dessus des blés ; suce les fleurs de la moutarde des champs. Chenille sur Barbarea vulgaris, Sinapis arvensis, Biscutella laevigata ; accepte en captivité, Cichorium intybus, Sisymbrium erucastrum, en VII-IX.

I. Amuré (HG) - Bessines (HG) - La Mothe (HG) - Mauzé sur le Mignon (HG) - Niort (HG) - Pamproux (HG) - Saint-Maixent (HG) - Saint-Symphorien (HG). En 45 ans de chasse, j’ai pris la première génération en nombre quatre fois dans les Deux-Sèvres : le 27/04/1947, du 11/04 au 26/04/1971 - Et deux fois dans le Marais Poitevin de 1971 à 1982 (RL).

II. Airvault 10/06/2006 (CL) - Availles-Thouarsais 10/06/2006 (CL) - Chizé 27/07/1969 (NT) - Etusson 20/06/1987 (CL) - La Rochénard 15/04/1981 (NT) - Marnes 05/06/2005 (CL) - Pierrefite 21/04/2010 (Rolland Ludovic) - Usseau 15/04/1981 (NT) - Villiers en Bois 11/06/1969 (MG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Euchloe crameri (Butler, 1869)
Chloroclystis rectangulata (Linnaeus, 1758)
Eupithécie rectangulaire

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juillet. Chenille sur fleurs de pyrus et malus. Elle est visible en avril. Parfois nuisible. Répandu et commun partout dans la région ainsi que ses diverses variétés.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Eupithécie rectangulaire. Répandue dans toute l’Europe jusqu’en Asie et au Japon. Partout en France. Fréquente les bois clairs, les haies, les jardins. L’imago est visible en V-VI en une génération. Hiverne à l’état d’œuf. Chenille sur arbres fruitiers, Malus, Prunus.

I. Répandu et commun partout dans la région (G&L 1912). Niort 31/05/1916 (HG).

II. Beaussais 07/1998 (Wilding Neil) - Magné 29/10/2000 (AG) - Niort 30/06/1969 (NT), 12/07/1969 (NT), 02/06/1970 (NT), 08/06/1970 (NT), 21/06/1971 (NT), 23/06/1971 (NT), 08/06/1982 (NT), 16/06/1982 (NT), 13/06/1999 (AG), 31/05/2009 (AG) - Villiers en Bois 23/06/2001 (AG), 09/06/2006 (AG), 22/06/2009 (AG), 01/07/2010 (AG), 23/06/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Chloroclystis rectangulata (Linnaeus, 1758)
Shargacucullia verbasci (Linnaeus, 1758)
Cucullie du bouillon-blanc

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à juin. Chenille sur verbascum thapsus. Elle est visible en juin. Répandu et commun dans toute la zone.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Brèche. Eurasiatique. Ça et là dans une grande partie de l’Europe. Largement répandue en France, parfois en nombre, dépasse 1600 m en montagne. En de nombreux milieux dont bordures des chemins de campagne, vallées rocailleuses, carrières, vignobles. Parfois difficile à séparer des espèces voisines. Dans les années 1990 cette espèce était très très commune sur la commune de La Crèche (79) (NT). Espèce univoltine en IV – VI. Chenille sur Buddleia, Scrophularia, Verbascum dont V. thapsus, en V-VIII.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 05/1999 (Wilding Neil) – Genneton 17/05/2008 (chenille) (Miteu Martine) – La Chapelle-Bâton 02/06/2000 (AG) - La Crèche 15/06/2009 (chenille) (Conort Nadège) - Marnes 21/04/2007 (CL) - Mauzé-Thouarsais 08/04/1990 (CL), 28/04/1998 (CL) - Moutiers sous Argenton 20/04/1996 (CL), 18/06/1998 (CL) - Niort 27/06/1948 (MG), 23/04/1949 (MG), 24/05/1949 (MG), 22/04/1957 (MG), 27/04/1970 (NT), 18/03/1981 (NT), 19/03/1981 (NT), 22/03/1981 (NT), 25/03/1981 (NT), 26/03/1981 (NT), 25/05/1981 (NT) - Rom 02/04/2010 (Minot Jean-Louis) - Saint-Jean de Thouars 12/06/2010 (AG) - Saint-Maxire 01/07/1969 (MG) - Sainte-Blandine 15/05/1979 (NT) – Villiers en Bois 24/04/2009 (Joris Antoine).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Shargacucullia verbasci (Linnaeus, 1758)
Vanessa atalanta (Linnaeus, 1758)
Vulcain

Etat des connaissances en 1912 - Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

L’imago est visible de mai à juin puis de septembre à octobre en deux générations. Hiverne comme papillon, plus rarement comme chrysalide ; les papillons reparaissent en mars-mai ; les chrysalides hivernées éclosent en mai-juin. La génération de septembre est la plus abondante. Chenille sur urtica, parietaria. Elle est visible de juin à octobre. Ce papillon, appelé vulgairement le Vulcain, est répandu dans toute la région, en quantité plus ou moin abondante selon les années. Il recherche les suintements des arbres cariés, les fruits pourris ou déjà attaqués par d’autres insectes. Quelques exemplaires possèdent un point blanc dans le tiers externe de la bande rouge des ailes antérieures (Lucas).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Vulcain. Espèce très répandue en Europe, migratrice. En France, largement répandue. Fréquente des habitats divers avec une préférence pour les lisières et les clairières des bois et les vergers. Espèce plurivoltine en II-XI. Souvent visible en plein hiver dans le sud de l’Europe. Chenille sur Urtica.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Bressuire 27/04/2010 (Rolland Ludovic) - Cersay 12/07/1980 (CL) - Chanteloup 25/05/2005 (Bonnet Stéphane), 03/07/2006 (Bonnet Stéphane) - Faye l’Abbesse 17/06/2009 (Rolland Ludovic) – Genneton 26/07/2009 (Miteu Martine), 18/09/2010 (Miteu Martine) - Germond-Rouvre 13/10/2010 (AG) - La Crèche 14/09/2010 (Debordes Laurent), 20/09/2011 (NT) - La Mothe Saint-Héray 02/09/1958 (MG) - Magné 09/08/2005 (Breuil Sandrine) - Ménigoute 31/10/2011 (NT) - Missé 08/07/2010 (Meyer Daniel) - Niort 11/07/1955 (MG), 19/09/1964 (MG), 06/09/1968 (NT), 06/07/1970 (MG), 24/07/1970 (NT), 19/07/1978 (NT), 21/10/1979 (NT), 02/09/1980 (NT), 25/09/1980 (NT), 26/09/1980 (NT), 09/10/1980 (NT), 21/10/1980 (NT), 20/02/2009 (Rebeyrol Christian), 08/09/2012 (AG) - Pierrefitte 21/04/2010 (Rolland Ludovic) - Sainte-Gemme 08/09/2005 (CL) – Sompt 30/08/2009 (Orsini Maria) – Villiers en Bois 25/09/2009 (AG) – Voultegon 03/09/2010 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Vanessa atalanta (Linnaeus, 1758)
Inachis io (Linnaeus, 1758)
Paon du jour

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à septembre ; hiverne et reparaît en avril ; parfois une génération en mai juin, provenant de chrysalides ayant hiverné. Jardins, bords des chemins. Chenille sur urtica, humulus. Elle est visible de juin à septembre. Inachis io, appelée vulgairement le Paon du jour, est répandue, mais rarement abondante, dans toute la région. Quelques exemplaires provenant de chenilles mal nourries, restent de petite taille et constituent l’aberration ioides O. I. M. Frionnet dit (Les Premiers états des Lépidoptères, 2 ème fascicule, p.XXXVIII) que Pyrameis cardui vole "aussi bien la nuit que le jour". J’ai fait deux fois, aux lampes électriques de Niort, le 25/01 et le 10/11/1904, la capture de v. io. L’espèce n’a pu être prise ainsi qu’à condition d’exécuter, comme cardui, un vol nocturne (Gelin).


Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Remarque de Mathieu Charneau concernant l’année 2010 :

Concernant la raréfaction de l’espèce "Petite tortue" et notamment l’étude sur le parasitisme touchant les chenilles de cette espèce. Je voulais faire part d’une observation concernant le parasitisme des chenilles de paon de jour. L’année dernière (2010), je suis tombé sur une "colonie" de chenilles de Paon de jour. J’avais capturé deux chenilles âgées pour terminer l’élevage. Ces deux chenilles sont devenues chrysalides. Malheureusement, de ces deux chrysalides sont sorties deux asticots (diptères) ! Cela correspond donc à un taux de 100% de parasitisme même si sur un si petit échantillon cela ne peut pas être représentatif.

L’évolution des populations de paon de jour est donc lui aussi à surveiller car cette espèce pourrait dans les années à venir décliner comme l’a fait la Petite tortue. A suivre ...


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Paon du jour. Espèce très répandue en Europe sauf dans le nord de la Scandinavie et le sud de la péninsule Ibérique. Partout en France mais habituellement rare en climat méditerranéen sec. Fréquente les prairies, les friches, les lisières des bois, les parcs et jardins. Espèce univoltine à trivoltine selon les régions et les années en II-X. Chenille sur Urtica.

I. Répandu dans toute la région. Rarement abondant (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) – Azay le Brûlé 02/05/2009 (AG), 11/06/2011 (AG) - Boussais 01/07/2010 (Rolland Ludovic) – Bressuire 19/07/2010 (Rolland Ludovic) - Cersay 21/10/2007 (CL) - Chanteloup 20/08/2005 (Bonnet Stéphane), 22/04/2010 (Rolland Ludovic) – Chauray 11/10/2011 (Vien Danielle) - Clessé 24/04/2010 (Rolland Ludovic) – La Mothe Saint-Héray 03/07/2010 (Debordes Laurent) - Marnes 18/03/2010 (Rolland Ludovic) - Ménigoute 31/10/2011 (NT) - Niort 14/03/1993 (chenille) (AG), 20/02/2009 (Rebeyrol Christian), 20/06/2009 (AG), 08/09/2012 (AG) – Parthenay 28/08/2011 (Courant Julien) - Saint-Généroux 18/04/2010 (Rolland Ludovic) - Villiers en Bois 29/08/1988 (CL)- Voultegon 28/09/2010 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Inachis io (Linnaeus, 1758)
Membre actif du RPAPN : http://www.biodiversite-poitou-charentes.org/