Objets associés au mot-clé : Disparue
Articles associés
Coenonympha hero (Linnaeus, 1761)

Etat des connaissances en 1912 - Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

Vienne : d’Aldin nous signale la capture qu’il a faite de cette espèce "dans les prairies et bois marécageux de Lussac les Châteaux".


Situation actuelle - 2009 (Guyonnet Antoine) : Aucune mention depuis 1912, cette espèce peut-être considérée comme disparue de la région.




lire la suite de l'article : Coenonympha hero (Linnaeus, 1761)
Eucharia festiva (Hufnagel, 1766)
Ecaille rose

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis en octobre en deux générations. Chenille sur euphorbia, etc. Elle est visible en avril. Répandu sur les terrains calcaires de la zone, mais jamais en grande abondance.

  • Deux-Sèvres : Niort, assez commun en mai, 3 ex. le 20/10/1905. Le rose des ailes postérieures est plus ou moins vif. Les deux bandes noires transverses du milieu des ailes antérieures sont plus ou moins larges et confluentes ; la bande médiane des ailes inférieures est complète ou simplement indiquée par un trait s’appuyant sur le bord antérieur (Gelin).
  • Charente-Maritime : Assez commun à Dompierre (Vigé) ; Royan (B. et S.) ; La Rochelle (Gelin) ; Rochefort (Delav.).

Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Deux-Sèvres : Introuvable depuis certaines années.
  • Charente-Maritime : Saint-Martin de la Coudre, 17/05/1931 (Lacroix).

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ecaille rose. Eurasiatique. Presque toute l’Europe sauf le nord. Sud de la France, espèce en régression. Fréquente les pelouses rocailleuses bien exposées. Espèce univoltine en IV-VII. Chenille sur de nombreuses plantes basses.

I. Répandu sur les terrains calcaires de la zone, mais jamais en grande abondance. Introuvable depuis certaines années (HG 1932).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eucharia festiva (Hufnagel, 1766)
Hyles galii (Rottemburg, 1775)
Sphinx de la garance

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à octobre en deux générations. Chenille sur galium, epilobium et surtout rubia tinctorum. Elle est visible en septembre. La découverte de l’alizarine artificielle (1869), en ruinant la culture industrielle de la garance (rubia tinctorum) a fait rapidement disparaître cette plante, et, avec elle, Hyles galii. Les quelques captures signalées remontent à une date déjà lointaine, et l’espèce n’existe sans doute plus dans la région. Toutefois, elle a dû être extrêmement répandue autour de certaines garancières. J’en trouve la preuve dans le passage ci-après, emprunté au journal Les Affiches du Poitou du 8 juin 1780 : "M. Ingault, directeur de la garancière de Saint-Gilles Croix de Vie (85) adresse un appel à ceux qui pourraient lui fournir les moyens de débarasser cette garancière des chenilles qui l’envahissent. Ces chenilles ont varié de couleur en grossissant ; elles sont maintenant de couleur d’ardoise". Cette note, et le court signalement fourni par la dernière phrase, permettent d’attribuer sans aucun doute à l’abondance extrême de Hyles galii les ravages dont souffrit en 1780 la garancière de Saint-Gilles Croix de Vie (Gelin).

Deux-Sèvres : Indiqué par Maillard, (Rhopaloc. des Deux-Sèvres, 1878). J’ai vu dans son cabinet 1 exemplaire capturé aux environs de La Mothe avant 1870 (Gelin).


Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine - Levesque Robert) : Espèce qui semble disparue de la région.




lire la suite de l'article : Hyles galii (Rottemburg, 1775)
Laelia coenosa (Hübner, 1808)
Liparis du rubanier

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Espèce des marais tourbeux. Chenille broute en plein jour les tiges de cladium mariscus, carex acuta, festuca, arundo phragmites. Elle est visible en juillet.

Deux-Sèvres : Assez commun dans le marais d’Amuré, du Bourdet, de Prin, de Saint-Hilaire la Palud, du 6 juillet au 8 août (Gelin).

Charente-Maritime : Saujon (B. et S.). Ronce les bains, 1 exemplaire le 04/08/1909 (Lucas).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Liparis du rubanier, le Liparis des marais, le Liparis sali. Paléarctique. Toute l’Europe. En France, elle est présente dans les régions possédant encore de vastes zones humides et milieux marécageux. Cette espèce n’a plus été retrouvée en Deux-Sèvres depuis les années Gelin et Lucas, l’assèchement des zones de marais ou elle était présente en est la cause (AG). Espèce univoltine ou bivoltine en VI-IX. Chenille polyphage sur Sparganium erectum, Phragmites australis et d’autres plantes de berges.

I. Assez commun dans le marais d’Amuré, du Bourdet, de Prin, de Saint-Hilaire la Palud, du 6 juillet au 8 août (HG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Laelia coenosa (Hübner, 1808)
Rhyparioides metelkana (Lederer, 1861)
Ecaille des Marais

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Chenille sur caltha, nymphaea alba, euphorbia palustris, iris pseudo-acorus. Elle est visible en mai. Belle et rare espèce, qui n’a encore été rencontrée en France que dans les marais des environs de Reims en 1886 (Buchillot), et par nous dans les Deux-Sèvres. Signalée du Japon, de la Mandchourie et de la Hongrie.

  • Deux-Sèvres : Du 6 au 15 juillet. 1 ex. marais sud d’Amuré : 08/07/1903 (Lucas) ; 1 ex. marais du Bourdet : 15/07/1906 (Sauvaget) ; 1 ex. à Niort (lampes élect.) : 06/07/1905 (Gelin) ; 1 ex. id. : 09/07/1910 (Lacroix).

Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Deux-Sèvres : Amuré. Doit se rechercher la nuit à la lanterne ; on trouve souvent des accouplements sur les plantes basses. Quelques exemplaires présentent, chez les femelles, une confluence des taches noires sur le centre des ailes postérieures. L’espèce s’élève avec le Taraxacum (Lucas). De fin juin à juillet.

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ecaille des marais. Européenne. Présente par îlots dispersés de la France à la Roumanie. En France, extrêmement localisée de la Marne et des Deux-Sèvres. Fréquente les marais et milieux humides. Malheureusement, cette espèce semble bien avoir totalement disparue des Deux-Sèvres, les marais où elle se trouvait ayant été asséchés (AG). L’imago est visible en VI-VII. Chenille sur Iris pseudacorus.

I. Du 6 au 15 juillet (G&L 1912). Marais sud d’Amuré 1 ex. 08/07/1903 (DL), Amuré 1932 (DL) - Marais du Bourdet 1 ex. 15/07/1906 (Sauvaget) - Niort (lampes élect.) 1 ex. 06/07/1905 (HG) - 1 ex. id. 09/07/1910 (Lacroix).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Rhyparioides metelkana (Lederer, 1861)
Espèces semblant disparues de la région


Renseignements récents m’ayant été communiqués.
Merci à tous ! ______________________________________________________ Mr Dupin Stéphane signale la présence de Hipparchia fagi sur le 79 le 22/08/2004 ______________________________________________________ Mr Deschamps Pascal vient de m’indiquer la présence de Mellicta parthenoides sur Nanteuil (79) en 2000. ______________________________________________________ Mr Tarde frederic vient de m’indiquer la présence de Colias hyale à la Foye Monjault (79) en fin 06/2000 et 01/08/1998. (...)

lire la suite de l'article : Espèces semblant disparues de la région
Membre actif du RPAPN : http://www.biodiversite-poitou-charentes.org/