Objets associés au mot-clé : Saint-Pierre-d’Oléron (17)
Articles associés
Hydraecia osseola (Staudinger, 1882)
Noctuelle de la guimauve

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle de la guimauve. Eurasiatique. Ça et là dans le sud de l’Europe y compris dans le bassin de la mer Noire. En France, on la trouve surtout sur les côtes atlantique et méditerranéenne et ça et là à l’intérieur des terres. Espèce des zones humides littorales et des marécages. Espèce univoltine en IX-X. Chenille peu observée, sur Calamagnostis, Althaea officinalis, Dactylis ?

I. Habite tout le Marais Poitevin, de la mer jusqu’aux abords de Niort (10 septembre au 15 octobre) (G&L 1912).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hydraecia osseola (Staudinger, 1882)
Xestia xanthographa (Denis & Schiffermüller, 1775)
Trimaculée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible d’août à octobre. Chenille sur dactylis, festuca, primula, viola ; hiverne dans les feuilles mortes, sous les arbres. Elle est visible en mai. Répandu et commun partout, ainsi que les aberrations cohesa Hs. (coloration grisâtre) et nigra Tutt. (gris noir).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Trimaculée. Méditerranéo-asiatique. Pratiquement partout en Europe sauf dans les régions les plus septentrionales. En France, commune partout. Abonde dans les friches et les zones sèches arborées. On peut trouver de papillon en ville ; observé en nombre sur Tartifume à Niort (79) dans les années 1960 (NT). Espèce univoltine en VIII-X. Chenille hivernante, polyphage, vit sur diverses plantes, Rumex, Plantago, Viola, Stellaria, Galium, Primula, Trifolium, en IV-V.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912) – Hanc 1999 (RL).

II. Availles-Thouarsais 21/09/2002 (CL) - Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Bessines 20/09/1980 (NT) - La Crèche 09/09/1971 (NT), 18/09/1971 (NT), 15/09/1982 (NT) - Marigny 01/10/2009 (AG) - 02/08/2005 (CL), 20/08/2005 (CL), 07/10/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 13/09/1997 (CL), 22/08/1999 (CL), 06/09/1999 (CL), 14/09/2007 (CL) - Niort 22/09/1969 (NT), 28/09/1969 (NT), 20/09/1970 (NT), 19/09/1976 (NT), 02/09/1980 (NT), 30/09/1980 (NT), 22/08/1982 (NT), 13/09/1982 (NT), 16/07/1983 (NT), 05/09/1983 (NT), 26/09/1983 (NT), 07/10/1983 (NT), 20/07/1993 (AG), 17/09/1996 (AG), 20/09/1997 (AG), 02/10/1997 (AG), 06/10/1997 (AG), 05/10/1998 (AG), 12/10/1998 (AG), 23/09/2000 (AG), 16/09/2007 (AG), 14/10/2007 (AG), 26/09/2008 (Rebeyrol Christian), 12/10/2008 (AG), 09/10/2010 (AG), 30/09/2011 (AG) - Secondigny 10/09/2008 (CL) - Villiers en Bois 23/09/2005 (AG), 07/10/2005 (AG), 11/09/2009 (AG), 25/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Xestia xanthographa (Denis & Schiffermüller, 1775)
Thaumetopoea processionea (Linnaeus, 1758)
Processionnaire du chêne

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de août à octobre. Le papillon se tient dans la cime des chênes ; on ne peut guère l’attirer qu’à l’aide de pièges lumineux. Chenille sur quercus, ulmus. Elle est visible en juin. Elles sont parfois assez nombreuses pour occasionner des dégâts. Quand elles descendent à terre, elles se suivent en longues files, ce qui leur a valu le nom de chenilles processionnaires. Répandu dans toute la zone océanique.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Processionnaire du chêne. Eurasiatique. Toute l’Europe sauf l’extrême nord. Largement répandue en France. Fréquente les chênaies thermophiles. Espèce univoltine en VIII-IX. Chenille sur Quercus.

I. Répandu dans toute la zone océanique (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Chizé 23/08/1972 (NT) - La Mothe Saint-Héray 02/09/1972 (NT) - Mauzé-Thouarsais 27/08/2008 (CL) - Niort 12/07/1968 (NT), 14/08/1982 (NT), 22/08/1982 (NT) - Souvigné 14/09/1980 (NT) - Villiers en Bois 29/08/1956 (NT), 25/08/1970 (NT) - Vouillé 20/08/1959 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Thaumetopoea processionea (Linnaeus, 1758)
Ocneria rubea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Bombyx rubicond

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Chenille sur quercus, rubus, arbustus. Elle est visible en juin. Espèce rare et très localisée.

Deux-Sèvres : Niort, 2 exemplaires le 28/07/1907 et 29/07/1909 (Gelin).


Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux-Sèvres : Amuré, 25/06/1927 (du Dresnay).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux exemplaires fin juillet à Longré et Aigre (Charente).


Etat des connaissances en 1998 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Partout dans la région ; commun en forêt des Moulières (Vienne) et dans celle des Combots d’Ansoine (La Coubre, près de Royan (17)).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Bombyx rubicond, le Liparis rosâtre. Méditerranéenne. Sud de l’Europe. En France, présente surtout méridionale. Fréquente les bois clairs et thermophiles, les garrigues. Espèce univoltine ou bivoltine en V-VII puis en IX-X. Chenille sur divers arbres et arbustes comme Quercus, Arbustus unedo, Pistacia.

I. Espèce rare et très localisée (G&L 1912). Amuré 25/06/1927 (du Dresnay).

II. Availles-Thouarsais 24/07/1998 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Ocneria rubea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Scopula imitaria (Hübner, 1799)
Fausse timandre

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en mai puis de juillet à septembre en deux générations. Fréquente les coteaux secs et les broussailles. Chenille sur lonicera, erica, rubus, galium, lotus, etc. Elle est visible en mai puis en juillet. Répandu et assez commun partout dans la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Fausse timandre. Toute l’Europe jusqu’à la Russie et l’Iran. Cette espèce se rencontre partout en France, excepté dans le nord-est. Fréquente les clairières, les bois de feuillus, les friches et les jardins. Espèce bivoltine en V-IX. Chenille sur Ligustrum, Lonicera, Clematis, Rubus fructicosus, Erica, Calluna vulgaris.

I. Répandu et assez commun partout dans la région (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/08/2002 (CL) - Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Marnes 20/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 01/06/2000 (CL) - Niort 14/08/1982 (MG), 03/08/1993 (AG), 03/08/1997 (AG), 15/09/2002 (AG), 04/06/2006 (AG), 29/06/2007 (AG), 07/08/2007 (AG), 21/08/2009 (AG) - Saint-Georges de Rex 29/07/1992 (AG) - Saint-Jean de Thouars 22/08/2009 (AG) - Villiers en Bois 09/09/2005 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Scopula imitaria (Hübner, 1799)
Cyclophora puppillaria (Hübner, 1799)
Phalène pupillée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ephyre pupillée. Cette espèce méditerranéenne migratrice est présente en France depuis le sud jusqu’au centre et sur la côte atlantique. Espèce à l’habitus très variable. L’imago est visible en III-X, en plusieurs générations. Chenille sur Quercus ilex, Q. cocciferus, Cistus, Myrtus communis, Erica, Arbustus unedo, en VI X.

II. Niort 20/07/1984 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cyclophora puppillaria (Hübner, 1799)
Orthonama obstipata (Fabricius, 1794)
Phalène dimorphe, Escortée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à novembre. Chenille sur leucanthemum, polygonum, convolvulus, senecio, anthemis. Elle est visible en avril puis en août.

Deux-Sèvres : Niort : 08/07/1906 ; 28/08/1906 ; 23/10/1906 ; 16/10/1907 ; 16/11/1903 ; 10/11/1904 ; 9 15/11/1907 par M. Lacroix, l’orbiculaire ressort en blanc sur le fond brun et est pupillée de brun.

Charente : Jarnac (Delam.)


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène dimorphe, l’Escortée. Cosmopolite et certainement migratrice à travers l’Europe du sud. En France, surtout dans le Midi mais s’étend vers le nord les années favorables. Fréquente les friches et les jardins jusqu’au cœur des villes. Espèce plurivoltine en III-XII. Chenille très polyphage sur de nombreuses plantes basses.

I. Niort 16/11/1903 (HG), 10/11/1904 (HG), 08/07/1906 (HG), 28/08/1906 (HG), 23/10/1906 (HG), 16/10/1907 (HG) 09/11/1907 (HG), 15/11/1907 (HG), 07/11/1908 (HG), 20/11/1908 (HG), 29/11/1911 (Lacroix).

II. Availles-Thouarsais 20/08/2002 (CL) – Beaussais 09/2006 (Wilding Neil).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Orthonama obstipata (Fabricius, 1794)
Campaea margaritata (Linnaeus, 1767)
Phaléne perlée, Celadon

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur quercus, carpinus, crataegus, fagus, alnus,. Elle est visible en juin puis en septembre et hiverne. Répandu et commun dans toute la région. Les exemplaires de printemps sont plus grands que ceux d’été.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Céladon. Espèce répandue dans toute l’Europe jusqu’au Caucase. En France, on la trouve jusqu’à 1500 m d’altitude. Assez rare en certains endroits. C’est l’hôte des hêtraies, forêts mixtes de feuillus, grands jardins et parcs. Espèce bivoltine en V-VI puis en VIII-IX, mais univoltine en altitude. Les imagos de la génération estivale sont plus petits. Chenille hivernante sur divers feuillus, Salix, Carpinus, Alnus, Fagus, Quercus, Malus, Sorbus, Acer, Fraxinus, en VIII et en VI-VII.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Arçais 12/05/1998 (AG) - Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Chizé 02/06/1970 (NT), 05/06/1970 (NT), 04/07/1970 (NT), 02/06/1971 (NT), 25/05/1976 (NT), 28/05/1976 (NT), 30/05/1981 (NT) - La Chapelle-Bâton 27/08/1987 (CL) - La Crèche 25/05/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 11/07/1971 (NT), 04/09/1971 (NT), 02/09/1972 (NT), 04/06/1983 (NT), 30/08/1983 (NT), 21/08/1996 (CL) - Magné 04/06/1971 (NT) - Mauzé-Thouarsais 25/07/1997 (CL), 15/05/1999 (CL) - Moutiers sous Argenton 04/06/1996 (CL) - Niort 06/09/1972 (NT), 21/05/1976 (NT), 19/08/1982 (NT), 29/08/1982 (NT), 22/08/1996 (AG), 30/05/1997 (AG), 18/09/2008 (Rebeyrol Christian), 19/05/2009 (Rebeyrol Christian), 05/06/2010 (Rebeyrol Christian) - Saint-Georges de Rex 10/06/1983 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 22/08/2001 (CL), 23/08/2001 (CL) - Secondigny 22/04/2004 (CL), 04/06/2008 (CL), 10/09/2008 (CL) - Souvigné 13/09/1980 (NT) - Villiers en Bois 05/06/1970 (NT), 08/06/1970 (NT), 11/06/1970 (NT), 15/05/1971 (NT) , 28/08/1976 (NT), 30/08/2005 (AG), 09/06/2006 (AG), 31/05/2009 (AG), 14/06/2009 (AG), 11/09/2009 (AG), 25/09/2009 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Campaea margaritata (Linnaeus, 1767)
Ennomos erosaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Ennomos rongée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet puis de août à septembre en deux générations. Chenille sur quercus, populus, pyrus, etc. Elle est visible en mai puis en août.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ennomos rongée. Espèce répandue dans toute l’Europe jusqu’au Caucase. Largement répandue en France. Fréquente les forêts de feuillus. Il est triste de constater que cette espèce soit disparue de nombreuses régions de France et ce depuis seulement quelques décennies. Espèce univoltine en V-VI avec une seconde génération partielle en (IX). Hiverne au stade d’œuf. Chenille sur Quercus, Betula, Tilia, Populus, Salix.

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 20/06/1973 (NT) - Niort 20/09/1970 (NT) - Villiers en Bois 25/06/1950 (MG), 10/07/1970 (NT), 18/07/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Ennomos erosaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Tephronia sepiaria (Hufnagel, 1767)
Gymnospile commune

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet (Niort, 17 juin - 30 juillet). Chenille sur lichens des murs, des arbres et des planches de clôtures. Elle est visible en mai. Répandu dans toute la zone, mais jamais commun.

La sous espèce cremiaria est visible de juillet à août et sa chenille est visible en juin.

  • Deux-Sèvres : 1 ex. Niort : 01/08/1907 (Gelin).
  • Charente-Maritime : Royan (B. et S.).

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Gymnospile commune. Toute l’Europe jusqu’en Transcaucasie. France : répartition mal connue pour une espèce qui semble insignifiante et pour laquelle en fait on sait peu de choses. La sous-espèce cremarie vole dans le nord de la France et le massif central. Espèce présentant plusieurs générations successives en V-VIII. Chenille hivernante, consomme les lichens des arbustes de haies en VI.

I. Répandu dans toute la zone, mais jamais commun (G&L 1912). Niort 1 ex. 01/08/1907 (HG).

II. Mauzé-Thouarsais 17/07/1992 (CL), 09/06/1997 (CL) - Moutiers sous Argenton 12/04/1996 (CL) - Saint-Maurice la Fougereuse 04/09/2003 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Tephronia sepiaria (Hufnagel, 1767)
Selidosema taeniolaria (Hübner, 1813)
Boarmie à bandes

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de août à septembre. Chenille sur prunus spinosa, genista. Elle est visible en juin.

  • Charente-Maritime : Ronce les Bains : 05/09/1910 (d’Olbreuse).

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Boarmie à bandes. Répartie surtout en Europe méridionale mais citée exceptionnellement de Suisse. France méridionale et centrale ; c’est une espèce très localisée ça et là jusqu’en quelques endroits de l’Ile de France. Affectionne les collines plutôt sèches et chaudes. Vient à la lumière à une heure tardive. Espèce univoltine en VIII-IX. Chenille hivernante et très polyphage sur divers Genista mais aussi sur Sarothamnus, Erica, Ulex, Cistus, Buxus ainsi que Prunus spinosa.

II. Mauzé-Thouarsais 27/07/1997 (CL), 13/09/1997 (CL), 21/08/2001 (CL), 27/08/2008 (CL) - Secondigny 04/06/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Selidosema taeniolaria (Hübner, 1813)
Plusia festucae (Linnaeus, 1758)
Plusie de la fétuque

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Plusie de la fétuque. Eurasiatique. Europe : largement répandue. En France, large distribution de l’espèce, assez localisée, surtout dans le sud. Elle affectionne les marais, les prairies mésophiles à humides. Espèce se raréfiant de par la disparition grandissante des zones humides. Espèce bivoltine en V-VI puis en VII-IX. La chenille se nourrit de plantes hygrophiles, Iris pseudocorus, Carex, Sparganum etc.

I. Répandu partout dans la région, mais en général peu commun (G&L 1912).

II. La Mothe Saint-Héray 26/06/1995 (CL) - Niort 01/08/1970 (NT) - Saint-Georges de Rex 05/08/1969 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 22/08/2001 (CL) - Sansais 15/05/1990 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Plusia festucae (Linnaeus, 1758)
Eublemma pulchralis (Villers, 1789)
Anthophile superbe
Observations récentes :
Observation de Roques Olivier - Grand Village Plage (17) - 09/09/2015 Observation de Charles Geneviève - Saint-Georges de Didonne (17) - 16/07/2015 Observation de West Hazel et Ron - Mortagne sur Gironde (17) - 11/06/2014 Observation de West Hazel et Ron - Saint-Georges d’Oléron (17) - 04/07/2013 Observation de Bruno Lavoué - Saint-Georges d’Oléron (17) - 25/06/2006

lire la suite de l'article : Eublemma pulchralis (Villers, 1789)
Rhizedra lutosa (Hübner, 1803)
Noctuelle du roseau

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle du roseau. Eurasiatique. Une grande partie de l’Europe. En France, ça et là, semble absente d’une partie du sud-ouest et de Corse. Espèce inféodée aux milieux humides de type phragmitaie, plus commune en zone côtière. Espèce univoltine en VIII-IX. Chenille dans les racines de Phragmites en IV-VII.

I. Assez commun à Niort, du 28/09 au 09/11 (HG).

II. Mauzé-Thouarsais 30/10/2006 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Rhizedra lutosa (Hübner, 1803)
Aletia straminea (Treitschke, 1825)
Leucanie paillée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Leucanie paillée. Eurasiatique. Europe, bien distribuée mais absente des îles Britanniques et de la Scandinavie. Répandue en France mais moins commune que les autres Aletia. Espèce qui peut-être confondue avec pallens. Affectionne les régions marécageuses sur des biotopes parfois de très faible surface. Espèce univoltine, en VI-IX. Chenille sur Phragmites, Phalaris, Carex et Typha, en V.

I. Amuré 29/06/1911 (d’Olbreuse), marais d’Amuré 1 ex. 11/06/1912 (HG).

II. Beaussais 06/1999 (Wilding Neil) - Genneton 23/08/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Aletia straminea (Treitschke, 1825)
Sablia sicula (Treitschke, 1835)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Leucanie sicilienne. Serait à mon sens mieux classée dans le genre Mythimna (NT). Ponto-méditerranéenne. Répandue dans une grande partie de l’Europe. En France, cette espèce est absente du Nord-Ouest, seule la sous-espèce scirpi vole en France. Thermophile, vole jusqu’en moyenne montagne , mais elle affectionne plus particulièrement les friches, les pelouses sèches et les coteaux herbeux. Bien installée dans l’Ouest. Espèce bivoltine, en V-IX. Chenille sur diverses graminées.

I. Echiré, 19/05 au 28/06/1929 (du Dresnay) - Niort 25/08/1904 (HG), 17/06/1905 (HG), 2 ex. 09/06/1907 (HG), 22/06/1908 (HG).

II. Mauzé-Thouarsais 15/09/1992 (CL), 02/06/1998 (CL) - Niort 30/05/1997 (AG), 15/06/1997 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 04/09/2000 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Sablia sicula (Treitschke, 1835)
Coenobia rufa (Haworth, 1809)
Nonagrie roussâtre

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Nonagrie roussâtre. Eurasiatique. Europe de l’Ouest dont la Grande-Bretagne et une partie de l’Irlande. Large répartition en France, mais plus localisée dans le sud. On la connait de Corse. Bord des cours d’eaux, marécages et tourbières. Espèce univoltine en VIII – IX. Chenille à l’intérieur de Juncus, notamment Juncus lamprocarpus, jusqu’en VI.

I. Amuré 10/09/1912 (d’Olbreuse), 05/08/1929 (d’Olbreuse).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Coenobia rufa (Haworth, 1809)
Membre actif du RPAPN : http://www.biodiversite-poitou-charentes.org/