Objets associés au mot-clé : 16
Articles associés
Eupithecia icterata (Villers, 1789)
Observations récentes :
Observation de Julian Francis - Chillac (16) - 21/09/2016 Observation de West Hazel - Corignac (17) - 24/08/2016 Observation de West Hazel et Ron - La Clotte (17) - 09/09/2015

lire la suite de l'article : Eupithecia icterata (Villers, 1789)
Lacanobia contigua (Denis & Schiffermüller, 1775)
Observations récentes :
Observation de Guyonnet Antoine et West Hazel - Yves (17) - 10/10/2016 Observation de West Hazel - La Clotte (17) - 08/08/2016 Observation de West Hazel - Corignac (17) - 27/05/2016 Observation de Julian Francis - Chillac (16) - 08/08/2015

lire la suite de l'article : Lacanobia contigua (Denis & Schiffermüller, 1775)
Coleophora sp.
Observations récentes :
Observation de Champarnaud Claude - Rochefort (17) - 24/08/2016 Observation de Champion Emmanuelle et Terrisse Jean - Romegoux (17) - 24/08/2016 Observation de Champion Emmanuelle et Terrisse Jean - Saint-Savinien (17) - 18/08/2016 Observation de Champion Emmanuelle et Terrisse Jean - Romegoux (17) - 14/08/2016 Observation de West Hazel - Corignac (17) - 14/08/2016 Observation de West Hazel - La Clotte (17) - 08/08/2016 Observation de West Hazel - Corignac (17) - 06/08/2016 Observation de Charles Geneviève - Lozay (17) - 02/08/2016 Observation de (...)

lire la suite de l'article : Coleophora sp.
Diaphania perspectalis (Walker, 1859)
Pyrale du Buis

Etat des connaissances en décembre 2013 - Premier complément au Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Pyrale du Buis. Envergure : 35-45 mm. Espèce invasive qui figure depuis 2008 sur la liste d’alerte de l’Organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes (OEPP). Nocturne qui se laisse attirer par la lumière. Chenille sur Buxus.

III. Niort 22-VIII-2013 (AG), 28-VIII-2013 (AG), 29-VIII-2013 (AG) ; La Crèche 25-IX-2013 (NT) ; Sansais (La Garette) 25-IX-2013 (Neil Wilding et Michel Toussaint).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Diaphania perspectalis (Walker, 1859)
Ochropacha duplaris (Linnaeus, 1761)
Double ligne, Bipoint, Colon

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Double ligne, le Bipoint, le Colon. Eurasiatique. Europe septentrionale et centrale à l’exception des régions les plus méridionales. Fréquente les bois clairs et humides plantés de bouleaux, de peupliers, de trembles et d’aulnes. Espèce univoltine ou bivoltine selon la latitude en IV-IX. Chenille sur Betula, Populus, Alnus.

I. Le Fief de François 20/07/1916 (HG).

II. Bessines 07/08/1982 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Ochropacha duplaris (Linnaeus, 1761)
Recherche par départements
Cliquez dans la colonne de droite, dans la rubrique "Mots clés" "Départements", sur le numéro de département dont vous voulez voir le nom des espèces saisies sur le site.

lire la suite de l'article : Recherche par départements
Brenthis hecate (Denis & Schiffermüller, 1775)
Nacré de la filipendule

Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}

Statut : déterminance P-C (espèce rare découverte récemment en Charente).


Situation actuelle - 2010 (Guyonnet Antoine) : Espèce nouvelle pour la région. A définir par l’atlas.


Généralités : Localisé dans le sud de l’Europe. France : Midi et Charente. Pelouses sèches et prairies fleuries à buissons ou arbres épars, riches en Filipendule (Filipendula vulgaris), la principale plante hôte, 100-1600 m. Monovoltin : mai-juillet. (Papillons d’Europe - Tristan Lafranchis)




lire la suite de l'article : Brenthis hecate (Denis & Schiffermüller, 1775)
Polyommatus thersites (Cantener, 1835)

Etat des connaissances en 1932 - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

Répandu en deux générations, mai et août, dans les terrains calcaires.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Statut : déterminance P-C (espèce en très fort déclin, pas de mention récente)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Azuré de Chapman. Espèce localisée dans le sud et le centre de l’Europe, disparu de Belgique. Largement répandue en France mais semble disparue du nord et de l’ouest. Fréquente les prairies, les pelouses sèches et les clairières. Période de vol : IV-IX en plusieurs générations. Chenille sur Onobrychis viciifolia.

I. Forêt de Chizé, Marigny, Bois de Mallet, Saint-Symphorien, Le Fief de François, du 16 juin au 6 septembre (G&L 1912). Mauzé sur le Mignon, 21/05/1914 (G&L 1922).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Polyommatus thersites (Cantener, 1835)
Peribatodes rhomboidaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Boarmie rhomboïdale
Présente de nombreuses formes, dont certaines totalement noires. En France, elle est largement répandue dans tous les types d’habitats. En plaine comme en montagne, dans les bois clairs, les friches, même en ville. Les chenilles sont polyphages et se nourrissent sur diverses espèces telles que Épicea, Céraiste, Clématite, Ronces, Églantier, Cytise, Genêts, Hélianthème, Myrtillier, Sorbier, Gaillets, Chèvrefeuille... La chenille hiverne. Période de vol : Avril à Septembre. Espèce développant plusieurs générations. (Guide des papillons nocturnes de France - Coordonné par R. Robineau - Delachaux et Niestlé)

lire la suite de l'article : Peribatodes rhomboidaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Anthocharis cardamines (Linnaeus, 1758)
Aurore, Piéride du cresson

39-48 mm. Mâle : pointe apex noire ; aile antérieure, marque orangé étendu sur le tiers, 1 seule tache noire. Femelle : Apex gris dépourvu de taches, aile antérieure dépourvu de marque orange, tache centrale plus étendue, en forme de croissant, aile postérieure parfois teintée de jaune. Vol d’avril à juillet. (Octopus. Tous les papillons de France et d’Europe. P. Whalley)

35-45 mm. Ailes antérieures pourvue d’une bordure apicale et d’une petite tache discoidale noire ; chez le mâle toute leur moitié externe est occupée par une tache orangée qui fait défaut chez la femelle. Revers des ailes postérieures persillé de vert dans les deux sexes. Habitat : prairies humides, orées forestières. Biologie : Œufs d’abord blancs puis rouges sont déposés sur les pédoncules floraux de la plante hôte. Une génération, hiverne à l’état nymphal. (Guide nature Nathan. Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)



lire la suite de l'article : Anthocharis cardamines (Linnaeus, 1758)
Colias crocea (Fourcroy, 1785)
Souci
45-54 mm. Plusieurs générations, Vol puissant et rapide, d’avril en septembre, remarquable migrateur (population du nord de l’Europe). Habitat : terrain dégagés, notamment champs de luzerne et de trèfle. Mâle : ailes jaune orangé vif, larges marges noires traversées de nervures jaunes. Femelle : ailes antérieures idem mâle mais avec marge plus large et enfermant des taches jaunes de taille variable, ailes postérieures sombre avec taches orange. Dessous jaune suffusé de vert sur la marge de l’aile antérieure et sur l’ensemble de l’aile postérieure. Forme Helice : Femelle dessus vert blanchâtre suffusé de gris sur aile postérieure. Dessous aile antérieure marques postdiscales plus grandes que chez le mâle. (Octopus. Tous les papillons de France et d’Europe. P. Whalley)

lire la suite de l'article : Colias crocea (Fourcroy, 1785)
Pararge aegeria (Linnaeus, 1758)
Tircis

Adulte : brun sombre marqué de taches clair jaune pâle à fauve orangé, avec un ocelle pupillé de blanc à l’apex des ailes antérieures, et autres ocelles identiques sur la marge des postérieures. Revers des ailes postérieures lavé de violâtre sur la marge. Chenille : Atteint 27 mm de longueur. Assez effilée, vert pâle, couverte d’une pubescence rase, avec la tête verte et une ligne dorsale sombre liserée de clair. Plantes hôtes : sur diverses graminées : Palène, Canche bleue, Roseau des bois. Mais aussi sur les Cypéracées : Laîche des bois. Habitat : préférentiellement dans les bois clairs et le long des orées forestières. Encore commun presque partout.

Biologie : dans le nord de son aire de répartition, le Tircis et représenté par la sous-espèce à tache crème ou jaune clair, et dans le sud par la sous-espèce, à tache fauve orangée. Dans les zonez de contact entre les deux sous-espèces, on observe des formes de transition. Le mâle présente un comportement territorial accusé. Posté sur une feuille, il surveille son domaine et fond sur tout concurrent pénétrant dans son territoire, pour aussitôt après regagner son poste de guet. L’adulte ne fréquent guère les fleurs ; il se nourrit davantage des écoulements de sève et du suc des fruits avancés, et s’abreuve aussi sur le sol humide. Les œufs sont déposés isolément sur les feuilles de la plante hôte. La chenille, diurne dans son jeune âge, adopte en cours de croissance des mœurs nocturnes ; elle se nymphose près du sol. Chrysalide suspendue, verte. L’espèce hiverne à l’état larvaire ou nymphal. (Guide nature Nathan. Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)



lire la suite de l'article : Pararge aegeria (Linnaeus, 1758)
Polyommatus coridon (Poda, 1761)
Argus bleu nacré, Bleu nacré

Cette espèce héliophile qui peuple les friches calcaires est très délicate. Le dessus des ailes du mâle, d’un bleu ciel vif, s’aperçoit souvent quand le papillon se tient au soleil. Le recto de la femelle est plus terne, essentiellement brun foncé, et l’aile postérieure présente un alignement d’ocelles orange, blanc et noir. Comme chez nombre de Lycènes, la chenille est soignée par les fourmis, qui raffolent du liquide sucré qu’elle régurgite. La variabilité de cette espèce est notoire, notamment par l’extension de la marge foncée. Associé aux friches calcaires et autres escarpements fleuris où sa plante-hôte est localisée. Envergure : 4 cm. Période de vol : Juillet-Août. (Nature en poche - Larousse)

Observés butinant les fleurs d’une grosse touffe de sariette, en compagnie d’azurés de la luzerne et d’azurés bleu céleste. ( Michel Rouché)



lire la suite de l'article : Polyommatus coridon (Poda, 1761)
Maniola jurtina (Linnaeus, 1758)
Myrtil
C’est probablement l’un des papillons les plus abondants dans les lieux herbus de nos régions. On voit surtout la face inférieure des ailes. L’aile antérieure est orange et chamoisée avec un ocelle distinct, l’aile postérieure brunâtre avec une bande plus claire ornée de points noirs. Contrairement à ses congénères, le myrtil dévoile parfois le recto de ses ailes sur le terrain. Elles sont brun intense avec une tache orangée contenant un ocelle sur l’aile antérieure (l’orange est plus étendu chez la femelle). Se rencontre dans divers habitats herbus, talus des routes, prés, allées des bois, régions vallonnées, jusqu’à 1500 m au moins. Vol : Juin à Octobre. (Nature en poche - Larousse)

lire la suite de l'article : Maniola jurtina (Linnaeus, 1758)
Brenthis daphne (Denis & Schiffermüller, 1775)
Nacré de la ronce
40-50 mm. 1 génération Adulte : ailes arrondies, fauve orangé vif, avec la bande marginale noire incomplète, nettement fractionnée aux postérieures. Revers de l’aile postérieure à motifs plutôt fondus,avec une bande postdiscale comparable à celle de Brenthis ino ; dans la bande médiane jaune verdâtre, la tache disco-cellulaire de l’espace 4 est toujours suffusée de violet ; aire marginale elle aussi presque entièrement suffusée de violet. Habitat : Orées forestières chaudes et ensoleillées, clairs-bois mésophiles. Espèce méditerranéenne naguère restreinte en France au Midi et à l’Alsace ; a fortement progressé vers le Nord atteignant la région parisienne en 1997. Biologie : l’adulte butine sur les Ronces et les Chardons. Les œufs sont déposés isolément, en juillet, sur les feuilles de la plante hôte. La chenille qui hiverne manifestement formée dans l’œuf, se tient à découvert sur les feuilles des Ronces. La chrysalide, suspendue, porte 2 rangées dorsales d’épines flanquées de taches brillantes à vif éclat bleu métallique. La Chenille atteint 28 mm de longueur. Ressemble beaucoup à celle de Brenthis ino ; en diffère par les stries longitudinales sombres, contrastant davantage sur le fond blanc, et par ses épines jaunes, à pointe non distinctement éclaircie. Plantes hôtes : Ronces (Rubus fruticosus) et Framboisier (Rubus idaeus) (Guide nature Nathan. Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)// 42-52 mm. Se différencie de Brenthis hecate par les taches moins distinctes sur le dessous de l’aile postérieure et par la rangée irrégulière de taches postdiscales sur le dessus de l’aile antérieure. Vole dans les vallées jusqu’à 1200 m en juin juillet. Commun à l’Est de son aire de répartition. PN : Ronces, Violette. (Octopus. Tous les papillons de France et d’Europe. P. Whalley)

lire la suite de l'article : Brenthis daphne (Denis & Schiffermüller, 1775)
Aglais urticae (Linnaeus, 1758)
Petite tortue

La petite tortue est l’un des papillons les plus familiers et attrayants d’Europe. Le recto coloré est essentiellement orange, avec de grosses taches noires, jaunes et brun foncé, et de légères lunules bleues qui bordent les quatre ailes, accentuant l’aspect de mosaïque. Le verso, en revanche, est assez sombre, ce qui donne au papillon une livrée assez cryptique lorsqu’il se pose les ailes repliées. La petite tortue donne deux à trois générations par an ; les adultes de la dernière hivernent, se réfugiant souvent dans les granges et autres bâtiments, pour ressortir au printemps. Habite une grande variété de lieux, tels que les talus, les bordures des champs et des jardins, de la plaine aux montagnes. Vol : Mars à Octobre, en générations successives. (Nature en poche - Larousse)

Adulte : 40-50 mm. Fauve rougeâtre vif avec des taches noires, blanches et jaunes, ainsi qu’une rangée marginale de lunules bleues ; base des ailes postérieures noire. Revers des ailes postérieures brun foncé, avec l’aire marginale plus claire. Plante – hôte : Exclusivement l’Ortie dioïque. Chenille : atteint 30 mm. Noire avec une fine ponctuation claire et des bandes longitudinales jaunes ; épines noires ou jaunâtres Habitat : Milieux ouverts les plus divers. S’est raréfiée dans le nord de la France. Biologie : Les adultes se montrent très tôt au premier printemps, souvent dès le mois de février. Ils butinent alors activement les fleurs précoces, notamment celles du Pas-d’âne, du Bois-gentil et du Saule marsault. Les œufs sont déposés dès le mois d’avril en amas denses de 50 à 200 unités à la face inférieure des feuilles de la plante hôte. Les chenilles tissent des nids communautaires. Comme la plupart des chenilles se nourrissant d’orties, elles sont, malgré leurs couleurs vives, ou peut-être grâce à celles-ci, délaissées par les oiseaux insectivores. Il est possible que les épines dont elles sont pourvues, de même que l’absorption des principes contenues dans leurs plantes hôtes, leur confèrent une certaine immunité vis-à-vis de leurs ennemis. Toutefois, le fait que les chrysalides sont fréquemment la proie des mésanges rend plus vraisemblable la première hypothèse. Les adultes de la deuxième génération volent dès le mois de juin. L’espèce donne parfois une troisième génération et hiverne à l’état imagal.(Guide nature Nathan. Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)

La thermorégulation chez les papillons hivernant, "Petite tortue", par exemple : Chez tous les papillons, le sang coule dans un vaisseau unique qui se dirige de l’abdomen à la tête en passant par le thorax. Il véhicule de la chaleur tout au long de son parcours ; il revient jusqu’à l’abdomen en s’infiltrant dans les tissus. Le système circulatoire du papillon hivernant comprend deux échangeurs thermiques à contre-courant, l’un situé dans l’abdomen et l’autre dans le thorax. Dans celui de l’abdomen, le sang qui coule du coeur vers l’aorte est froid, alors que celui qui coule en sens opposé, à travers le tissu adjacent, est plus chaud ; la chaleur passe donc du tissu au vaisseau, et ensuite au thorax. L’échangeur thermique du thorax est l’aorte. Comme le sang de la partie descendante de la boucle est plus chaud que celui de la partie montante, la chaleur repart de la partie descendante vers la partie montante. Chez les grands papillons d’été, la partie descendante de l’aorte est séparée de la portion montante, de sorte que la chaleur est dissipée - certains papillons augmentent la chaleur de leur corps avant de prendre leur envol en faisant vibrer fortement leurs ailes- ( Source : revue "pour la science" - "scientific américan"- by Bernd HEINRICH - nr.116, mai 1987 ).



lire la suite de l'article : Aglais urticae (Linnaeus, 1758)
Iphiclides podalirius (Linnaeus, 1758)
Flambé
50-70 mm. 2 générations. Ailes jaune pâle, barrées de bandes transversales noires qui se prolongent d’une paire sur l’autre. Ailes postérieures longuement caudées, avec lunules marginales bleues et un ocelle anal bleu, cerné de noir et surmonté d’un arc orangé. Habitat : milieux ouverts et secs.(Guide nature Nathan, Quel est donc ce papillon ?)

lire la suite de l'article : Iphiclides podalirius (Linnaeus, 1758)
Saturnia pyri (Denis & Schiffermüller, 1775)
Grand paon de nuit

L’imago est visible de avril à mai. C’est le plus grand papillon d’Europe. Espèce assez répandue en Europe méridionale et dans le Sud de l’Europe moyenne. Assez commune en France, mais absente du Nord. Longueur maximale : 120 mm. Corps d’un vert jaunâtre vif. Dorsalement et latéralement, des tubercules saillants, en grande partie bleus et munis de grandes soies noires. De chaque côté de l’abdomen, sous les stigmates, une ligne longitudinale de couleur blanchâtre. Pattes brunes. Ecusson anal brun, ainsi qu’une partie des fausses pattes anales. Tête verte avec un dessin noir en forme de "V". Les jeunes chenilles sont noires avec des tubercules rouges. (guide des chenilles d’Europe)

Répandue presque partout dans la moitié sud de la France, beaucoup plus rare vers le Nord où sa présence est sporadique. Semble en voie de régression dans plusieurs régions comme le Bassin parisien, par exemple. Fréquente les espaces arborés, les parcs et les jardins, les vallons à végétation arbustive où sa chenille se nourrit de différents feuillus (Aulne, Peuplier, Saule, Frêne) et arbres fruitiers. Les adultes volent jusqu’à l’altitude de 1800 m dans les Alpes ; leur vol est crépusculaire et nocturne. Les mâles sont fortement attirés par les phéromones émises par les femelles. Période de vol : Avril à Juin. Espèce univoltine. (Guide des papillons nocturnes de France - Delachaux et Niestlé)



lire la suite de l'article : Saturnia pyri (Denis & Schiffermüller, 1775)
Leptidea sinapis (Linnaeus, 1758)
Piéride du Lotier, Piéride de la moutarde
36-48 mm. 2-3 générations. Plus petite et plus fragile que les autres piérides. Vol près du sol dans les clairières et les abords des bois. 2ème génération plus blanche, taches apicales plus noires. (Octopus. Tous les papillons de France et d’Europe. P. Whalley) 30-40 mm. D’aspect fragile, avec l’abdomen gracile. Aile antérieure pourvue d’une tache apicale gris noirâtre chez le mâle, gris pâle ou imperceptible (voir absente) chez la femelle. Revers des ailes postérieures avec 2 bandes transversales grises, diffuses. Habitat : bois clairs, orées forestières, bords des chemins, prairies naturelles. Biologie : à la différence de celle du genre Pieris, les piérides du genre Lepyidea vivent exclusivement sur les Papilionacées. De ce fait, l’ancien nom de piéride de la moutarde couramment usité pour cette espèce, simple traduction de son nom scientifique, est totalement impropre, et son emploi devrait à tout prix être évité (le remplacement du nom scientifique, tout aussi inexact, n’est pas autorisé par les règles du Code de nomenclature). Chez cette espèce, la parade nuptiale est particulièrement caractéristique. Le mâle se place face à sa partenaire, dodeline de la tête, déroule sa trompe et la passe autour de la tête de la femelle. Si cette dernière est réceptive, elle oriente son abdomen en direction du mâle, qui procède à l’accouplement. Les femelles ne s’accouplent qu’une fois. Les œufs sont déposés isolément sur la plante hôte. Avant la ponte, la femelle gratte l’épiderme foliaire de la plante avec ses griffes et teste la sève, manifestement pour s’assurer que le végétal convient au développement de sa descendance. L’espèce donne 2 ou 3 générations annuelles et hiverne à l’état nymphal. PN : Papilionacées : Lotier corniculé, Coronille bigarrée, Jarosse, Gesse des prés. (Guide nature Nathan. Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)

lire la suite de l'article : Leptidea sinapis (Linnaeus, 1758)
Vanessa atalanta (Linnaeus, 1758)
Vulcain, Amiral
Adulte : Ailes noires, antérieures avec la base brun foncé, une bande oblique rouge feu et quelques taches apicales blanches, postérieures avec une bande marginale rouge feu. Revers des ailes postérieures foncé orné de marbrures chatoyantes complexes. Plante – hôte : surtout Ortie dioïque, mais aussi ortie brûlante et Pariétaires des murailles Chenille : Robe très variable, gris jaunâtre à noire, avec une rangée de taches latérales blanc jaunâtre particulièrement apparente sur les sujets foncés. Habitat : Orées forestières, vergers sur prairies à litière, jardins, parcs urbains. Espèce encore commune presque partout. Biologie : Le Vulcain compte parmi les Papillons migrateurs les plus étudiés. Les premiers individus migrants arrivent dès la fin avril, suivis de forts contingents en mai et juin. Les œufs sont déposés isolément sur la plante hôte, en situation ombragée ou semi - ombragée. La chenille confectionne un abri bien reconnaissable en enroulant une feuille qu’elle maintient dans cette position au moyen de fils de soie, et dont elle ronge le pétiole, de sorte que la feuille pend librement. Cet abri sert plus tard à la nymphose. La chrysalide suspendue, brune ou grise, porte des taches dorsales à vif éclat métallique. L’espèce donne d’ordinaire deux générations, la seconde souvent très prolifique. En automne, les adultes de cette dernière vague d’émergences regagnent souvent les contrées plus méridionales. Les sujets en migration observent alors un vol rectiligne en direction du sud, se succédant à quelques mètres de distance. L’adulte hiverne en effet dans les régions sous influence méditerranéenne ; aujourd’hui il a tendance à hiverner dans des contrées plus septentrionales, à la suite du réchauffement climatique. Les individus restés sur place s’attardent souvent jusqu’à la fin d’octobre dans les vergers sur les fruits avancés, dont ils absorbent avidement le jus fermenté ; ils succombent généralement aux premières fortes gelées. (Guide nature Nathan. Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)

lire la suite de l'article : Vanessa atalanta (Linnaeus, 1758)
Rhodometra sacraria (Linnaeus, 1767)
Phalène sacrée, Aspilate sacrée, Vestale
Espèce variable qui se pose les ailes en toit. Cette cosmopolite, migratrice habite la partie atlanto-méditerranéenne de l’Europe et de la France. Elle fréquente les friches, le maquis ainsi que le littoral. Souvent actf le jour, l’imago vient également à la lumière. La chenille, polyphage et au développement très rapide, se nourrit sur divers Asteraceae, Rosaceae, Chenopodiaceae… Hiverne à différents stades. Période de vol III-XI. Espèce plurivoltine. (Delachaux et niestlé, Guide des papillons nocturnes de France, coordonné par Roland Robineau)

lire la suite de l'article : Rhodometra sacraria (Linnaeus, 1767)
Polyommatus icarus (Rottemburg, 1775)
Azuré de la bugrane, Azuré commun
C’est l’un des papillons les plus communs dans nos régions et il fréquente la plupart des prairies naturelles et semi-naturelles. Localement, les bonnes années, il peut même être très abondant. Malgré une certaine variabilité, la plupart des mâles ont un recto bleu nuancé de violet. Celui de la femelle est brun, avec des macules orange et une sulfurisation bleu-violet à la base des ailes d’étendue variable. Le revers des deux sexes est gris-brun avec des macules oranges et des points noirs cernés de blanc. Se rencontre dans une grande variété de lieux, de la plaine jusqu’à plus de 2000 m, partout où ses plantes-hôtes abondent. Plantes hôtes : Lotier, Fabacées. Vol : Avril à octobre, en générations successives. (Nature en poche - Larousse)

lire la suite de l'article : Polyommatus icarus (Rottemburg, 1775)
Inachis io (Linnaeus, 1758)
Paon du jour
La chenille du paon du jour vit dans une toile de soie sur sa plante nourricière (orties). Il faut rechercher les structures de ce type dans les touffes d’orties en été. Vol : Juillet à Septembre, puis Mars à Mai après hivernage. (Nature en poche - Larousse) Longueur maximale : 42 mm. Corps noir, avec des points blancs bien visibles. Flancs et région dorsale avec des scoli grêles, de couleur noire. Fausses pattes brun jaunâtre. Tête d’un noir brillant. (guide des chenilles d’Europe)

lire la suite de l'article : Inachis io (Linnaeus, 1758)
Argynnis paphia (Linnaeus, 1758)
Tabac d’Espagne
Adulte : Mâle fauve orangé vif, orné de points et de stries noires, dont quatre épaisses stries androconiales sur les nervures postérieures de l’aile antérieure. Femelle fauve terne, plus rarement gris verdâtre sombre (forme valesina Esper) dépourvue de stries. Revers des ailes postérieures vert à reflet métallique dans les deux sexes, traversé de bandes blanc nacré s’amincissant d’avant en arrière. Chenille : Atteint 38 mm de longueur. Brun foncé, avec deux bandes dorsales jaune adjacentes et des épines fauves ; en outre, une paire d’épines thoraciques noires, dépassant la tête à la manière d’antennes. Plantes hôtes : sur divers espèces de Violettes, selon les région, par exemple sur la Violette hérissée (Viola hirta) Habitat : orées et laies forestières, clairières mésophiles richement fleuries, prairies sylvatiques. Espèce encore assez répandue et abondante, reste la plus commune de toutes les Argynnes. Biologie : l’espèce ne donne qu’une génération annuelle. Lors de la parade nuptiale, le mâle plonge en vol sous la femelle, stimulant celle-ci en répandant le parfum de ses androconies. Si la femelle est réceptive, elle se pose rapidement, oriente son abdomen en direction du mâle, venu se poser à ses côtés, et distille à son tour au moyen de ses glandes abdominales des hormones aphrodisiaques propre à stimuler son partenaire, qui procède alors à l’accouplement. Les oeufs sont déposés non pas sur les plantes nourricières, mais à proximité de celles-ci, sur le fût des arbres avoisinants, notamment des pins et des épicéas. A cet effet la femelle décrit en vol une spirale autour du tronc choisi, y déposant un œuf tous les mètres environ. Les chenilles éclosent à la fin de l’automne, et sans prendre la moindre nourriture, s’enferment dans un abri soyeux pour hiverner. En mars, elles gagnent les violettes, sur lesquelles elles se nourrissent la nuit, se dissimulant sous les feuilles durant la journée. La nymphose s’effectue sur un rameau à peu de distance du sol. La chrysalide suspendue, brune, présente des rangées de protubérances dorsales acuminées et des taches brillantes à reflet bleu métallique. (Guide nature Nathan. Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)

lire la suite de l'article : Argynnis paphia (Linnaeus, 1758)
Didymaeformia didyma (Esper, 1778)
Mélitée orangée

Cette belle espèce est fort variable, avec un dimorphisme sexuel et saisonnier, et des variations géographiques. Toutefois, la plupart des mâles sont bien caractérisés par leur recto orange vif, comme celui d’un Robert le diable frais éclos, orné par ailleurs de taches bien différentes. Cependant, l’étendue des points noirs et l’intensité du fond varient au sein du domaine du papillon et, à un degré moindre, selon la génération. Le recto de la femelle est globalement plus gris, au point que parfois certaines formes évoquent une espèce différente. Se rencontre dans des biotopes herbus fleuris, prairies de plaine, bord des talus, et jusqu’à 2000 m en montagne. Vol : Mai à Août, en plusieurs générations. (Nature en poche - Larousse)

Adulte : Mâle : Fauve orangée vif à fauve rougeâtre, avec des rangées transversales de taches quadrangulaires noires. Femelle : très variable, avec les ailes antérieures souvent envahies de crème ou suffusées de gris verdâtre ; même motifs que chez le mâle. Revers des ailes postérieures crème dans les deux sexes, avec deux bandes transversales fauve orangé vif, ainsi que des rangées de lunules de traits et de points noirs. Plante – hôte : Molène farineuse, Linaire, Plantain lancéolé, Epiaire droite, Véronique d’Autriche, et diverses autres plantes herbacées Chenille : Atteint 28 mm. Blanche avec de fines lignes sombres et des épines blanches ; deux rangées dorsales de taches orangées supportant chacune une épine concolore à pointe blanche. Habitat : Milieux ouverts, chauds et secs. Abondante dans le sud de la France, mais en forte régression dans la moitié nord où elle a disparu de maintes régions… Biologie : L’espèce donne 1 à 3 générations. Les œufs sont généralement déposés par petits groupes à la face inférieure des feuilles de la plante nourricière. Les chenilles vivent isolément dès la naissance, longues de 10 mm avant l’hivernage, elles s’abritent volontiers dans les capsules fructifères vides de diverses plantes herbacées, par exemple dans celles des primevères. La nymphose se déroule en juin sur une tige sèche. La chrysalide, succincte, est ornée des mêmes motifs bariolés que la chenille. (Guide nature Nathan. Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)



lire la suite de l'article : Didymaeformia didyma (Esper, 1778)
Acherontia atropos (Linnaeus, 1758)
Sphinx tête de mort
Olivier, Lilas, Catalpa, Datura, Pommes de terre, Jasmin, Buddleia, Aubergine, Frêne
Observation de Filomenko Madeleine - Ahuy (21) - 21/07/2016 Observation de Sérieys Claude - Gémenos (13) - 19/07/2016 Observation de Bigot Jean-Marc - Tours (37) - 13/08/2015 Observation de Bigot Jean-Marc - Tours (37) - 30/07/2015 Observation de Tashan Michel - Gap (05) - 09/08/2013 Observation de Georges Gwénaël - Yvré l’Evèque (72) - 31/07/2013 Observation de Madame Golé Mireille - Lavercantière (46)- 18/07/2013 sur Pomme de terre Observation Porteneuve Jean-Jacques - Lunel-Viel (34) - 15/11/2012 (...)

lire la suite de l'article : Acherontia atropos (Linnaeus, 1758)
Aedia leucomelas (Linnaeus, 1758)
Observation de Teulier Emilien - Albias (82) - 01/10/2013 Observation de Meistermann Jean-Marc - Roquevidal (81) - 07/10/2012 Observation de Mr Coutureau Michel - L’Isle d’Espagnac (16) - 17/10/2006

lire la suite de l'article : Aedia leucomelas (Linnaeus, 1758)
Eupithecia centaureata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Observation de Vogel Gérard - Inor (55) - 27/09/2013 Observation de Villatte Raymond - l’Arbre (16) - 18/09/2011 Observation de Brigitte Seys - Carvin (62) - 18/10/2010 Observation de Brigitte Seys - Thumeries (59) - 12/10/2009 Observation de Brigitte Seys - St Martin d’Auxy (71) - 10/09/2009

lire la suite de l'article : Eupithecia centaureata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Heliothis viriplaca (Hufnagel, 1766)
Noctuelle de la Cardère
Observation de Villatte Raymond - Isle (87) - 23/09/2011 Observation de Paquereau Réjane - Fléac (16) - 05/08/2011

lire la suite de l'article : Heliothis viriplaca (Hufnagel, 1766)
Crambus perlella (Scopoli, 1763)
Crambus perlé

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 21-28 mm. L’imago est visible en V-VII puis VIII-IX en deux générations. Chenille sur Festuca ovina, Festuca duriuscula, Aira et Deschampsia flexuosa.

I. Commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Magné 19/08/2010 (AG) - Niort 15/08/2010 (AG) - Saint-Léger de Montbrun 08/06/2003 (AG) - Villiers en Bois 06/07/1949 (NT), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Crambus perlella (Scopoli, 1763)
Abraxas grossulariata (Linnaeus, 1758)
Zérène du Groseillier

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Chenille sur prunus spinosa, ribes, evonymus, etc. Elle est visible en mai. Répandu et commun partout. Très variable quant à l’intensité de la ponctuation noire. Les exemplaires nourris sur evonymus japonicus des jardins donnent parfois des aberrations remarquables. M. Arnold Pictet (Mém. Soc. Genève 1905) a établi que ces variations ne se produisent que sur la troisième des générations élevées sur le fusain du Japon, et qu’à partir de la quatrième, l’espèce revient à ses formes normales. (Feuille des J. N., 1905, p. 166).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Zérène du groseillier, la Phalène mouchetée. Largement répandue en Europe jusqu’au Japon en Asie. Répandue dans toute la France. Fréquente les vieux jardins, les allées forestières, les forêts de feuillus. Espèce univoltine en VII. La chenille hiverne. Chenille sur Ribes, Prunus, Crataegus, Evonymus, Salix, Persica.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Argenton les Vallées 20/06/2011 (Courtin Bernard) - Beaussais 07/2004 (Wilding Neil) - La Chapelle-Bâton 22/08/1998 (AG) - La Mothe Saint-Héray 13/08/1980 (NT), 01/07/1989 (NT) - Magné 15/07/1969 (NT) - Massais 21/06/1987 (CL) - Niort 18/07/1964 (MG), 30/06/1969 (MG), 12/07/1969 (MG), 22/07/1969 (NT), 04/07/1971 (NT), 15/07/1996 (AG) - Sansais 06/06/1970 (NT), 25/06/1970 (NT) - Villiers en Bois 10/07/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Abraxas grossulariata (Linnaeus, 1758)
Abrostola tripartita (Hufnagel, 1766)
Plusie de l’ortie

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Plusie de l’ortie. Eurasiatique. Présente dans toute l’Europe. En France, largement répandue. Affectionne tout type de milieux relativement ouvert, parcs et jardins en zone urbaine. Espèce bivoltine en V-VIII puis en VIII-IX. Chenille sur Urtica.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912). Niort 05/08/1897 (HG), 15/05/1904 (HG), 20/06/1904 (HG), 14/08/1904 (HG), 26/09/1907 (HG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Abrostola tripartita (Hufnagel, 1766)
Abrostola triplasia (Linnaeus, 1758)

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril puis en août en deux générations. Chenille sur urtica. Elle est visible en juillet puis en septembre. Répandu et assez commun partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle de l’ortie, les Lunettes. Eurasiatique. Europe tempérée jusqu’à 2000 m. En France, large répartition mais jamais en nombre. Habite les lisières humides, bords des ruisseaux et cours d’eau, mouillères, bords et clairières des forêts de feuillus, prairies des vallées humides mais aussi dans les cultures, parcs et jardins. Espèce bivoltine en IV-VII puis en VIII-IX. Chenille sur diverses Urtica.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912). Niort 08/04/1898 (HG), 15/04/1899 (HG), 14/08/1903 (HG), 10/06/1905 (HG), 24/06/1907 (HG), 15/05/1909 (HG).

II. Beaussais 05/2005 (Wilding Neil) - Cersay 16/08/1988 (CL) - Chizé 07/08/2010 (NT) - La Crèche 27/05/1973 (NT), 13/06/1973 (NT), 12/07/1975 (NT), 19/05/1982 (NT), 10/09/1985 (NT) - La Mothe Saint-Héray 17/07/1980 (NT), 05/06/1981 (NT), 12/06/1981 (NT) - Marigny 25/05/1993 (CL) - Marnes 09/06/2006 (CL) - Mauzé-Thouarsais 15/09/2007 (CL) - Niort 15/08/1941 (MG), 19/06/1949 (NT), 15/07/1955 (MG), 23/08/1956 (MG), 08/05/1958 (NT), 22/05/1971 (NT), 11/08/1971 (NT), 14/08/1982 (NT), 14/08/1983 (NT) - Secondigny 10/09/2008 (CL) - Villiers en Bois 02/06/1971 (NT), 22/06/1971 (NT), 02/06/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Abrostola triplasia (Linnaeus, 1758)
Acherontia atropos (Linnaeus, 1758)
Sphinx Tête de mort

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en mai puis de août à septembre en deux générations. Dans la zone méditerranéenne atropos a deux générations de mai à juillet puis de août à novembre. La question de savoir si les exemplaires d’atropos qu’on rencontre en mai ont hiverné à l’état d’imago ou de chrysalide a été longuement contrversée (v. Feuille des jeunes Nat., an. 1903), sans recevoir de solution complète, parce que, pendant longtemps, on n’avait pu signaler aucune capture anthentique du papillon vivant faite en plein hiver. Cependant Goossens dit l’avoir "vu au bois de Boulogne dans une cabane et cela tout un hiver" (Ann. Levallois, année 1905, p. 27). Ce qui est très probable, c’est que les deux systèmes biologiques destinés à maintenir la continuité de l’espècepeuvent fonctionner, tour à tour ou simultanément selon les années, les latitudes et les localités, comme le fait est maintenant établi pour quelques unes de nos vanesses, dont on capture, au mois de mai, des sujets frais à côté de sujets fatigués par une hibernation évidente. Les captures d’atropos dans des ruches ont donné naissance à une croyance qui doit-être sans fondement : on l’accuse de se délecter du miel des abeilles ; or, à notre connaissance, jamais ce papillon n’a été pris aux miellées, alors que d’autres sphinx, elpenor notamment, ont été capturés par nous à plusieurs reprises sur les appâts sucrés. La chenille vit sur sur solanum, tuberosum, et dulcamara, fraxinus excelsior, datura stramonium, lycium, ligustrum vulgare, syringa vulgaris. Elle est visible en juillet. Dans son 7ème Mém. sur les insectes, écrit vers 1736, c’est à dire avant l’époque de la diffusion de la pomme de terre comme plante agricole, Réaumur dit que la chenille d’atropos se nourrit de jasmin. Répandu dans toute la région, mais ne se trouvant d’ordinaire que par unité. On rencontre ça et là des chenilles de couleur brune ou grise.

Deux-Sèvres : Niort, 07/05/1905, 25/08/1904, 06/09/1907 ; 02/10/2005. Trouvé la chenille sur pomme de terre, lyciet (chen. brune) et sur lilas (Gelin).

Charente-Maritime : Chenille trouvée sur fraxinus à Royan (Ch. Perez).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Sphinx Tête de mort. Afrotropicale. Migratrice en Europe jusqu’en Scandinavie. Répandue dans toute la France. L’imago est visible en VI-VIII. Espèce migratrice. Extrait de Gelin et lucas 1912 : « La question de savoir si les exemplaires d’atropos qu’on rencontre en mai ont hiverné à l’état d’imago ou de chrysalide a été longuement contrversée (v. Feuille des jeunes Nat., an. 1903), sans recevoir de solution complète, parce que, pendant longtemps, on n’avait pu signaler aucune capture anthentique du papillon vivant faite en plein hiver. Cependant Goossens dit l’avoir "vu au bois de Boulogne dans une cabane et cela tout un hiver" (Ann. Levallois, année 1905, p. 27). Ce qui est très probable, c’est que les deux systèmes biologiques destinés à maintenir la continuité de l’espèce peuvent fonctionner, tour à tour ou simultanément selon les années, les latitudes et les localités, comme le fait est maintenant établi pour quelques unes de nos vanesses, dont on capture, au mois de mai, des sujets frais à côté de sujets fatigués par une hibernation évidente. Les captures d’atropos dans des ruches ont donné naissance à une croyance qui doit-être sans fondement : on l’accuse de se délecter du miel des abeilles ; or, à notre connaissance, jamais ce papillon n’a été pris aux miellées, alors que d’autres sphinx, elpenor notamment, ont été capturés par nous à plusieurs reprises sur les appâts sucrés. » La chenille vit sur sur Solanum tuberosum et Solanum dulcamara, Fraxinus excelsior, Datura stramonium, Lycium, Ligustrum vulgare, Syringa vulgaris, en VI-VIII X XII.

I. Niort 25/08/1904 (HG), 07/05/1905 (HG), 02/10/1905 (HG), 06/09/1907 (HG).

II. Argenton les Vallées 14/10/1954 (MG) - Azay le Brûlé 31/10/2004 (NT) - Champeaux 07/08/2010 (AG) - Coulon 14/07/2006 (chenille) (AG) – Magné 11/10/2003 (chenille) (AG) - Niort 15/09/1941 (MG), 25/08/1951 (MG), 02/10/1967 (MG), 09/10/1967 (NT), 23/08/1970 (MG), 02/09/1970 (MG), 15/10/1996 (AG), 16/06/1998 (AG), 25/09/1998 (AG) - Saint-Join de Marnes 15/08/2003 (chenille) (Meyer Daniel) - Saint-Maxire 15/09/1959 (MG) - Sainte-Blandine 15/09/1998 (NT) - Sauzé-Vaussais 15/10/1962 (MG) - Villiers en Bois 20/10/1980 (NT), 23/08/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Acherontia atropos (Linnaeus, 1758)
Achlya flavicornis (Linnaeus, 1758)
Flavicorne

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Flavicorne, la Bi-sulphurée. Eurasiatique. Toute l’Europe moyenne et septentrionale. En France, partout à l’exception des régions les plus méridionales. Fréquente les landes plantées de bouleaux, les vallons frais et les peupleraies. Espèce univoltine en III-V. Chenille sur le Betula, Populus, Quercus et arbres fruitiers.

I. Niort 1 ex. 20/07/1904 (HG).

II. Boussais 04/03/2008 (CL) - La Mothe Saint-Héray 23/02/1973 (NT), 27/03/1973 (NT), 28/03/1973 (NT) - Secondigny 10/03/2009 (CL), 13/03/2009 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Achlya flavicornis (Linnaeus, 1758)
Acleris ferrugana (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 14-18 mm. Répandue dans toute l’Europe. Signalée du Centre de la France et des massifs montagneux. Espèce bivoltine en VII-IX puis en X. Chenille sur Quercus, Fagus, Alnus.

I. Répandu partout mais en plus ou moins grande abondance (G&L 1912).

II. Reffannes 02/07/2011 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Acleris ferrugana (Denis & Schiffermüller, 1775)
Acleris rhombana (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 14-18 mm. Période de vol VIII-X. Très largement répandue en Europe et en France. Période de vol : VIII-X. Chenille sur Crataegus, Pirus, Malus, Prunus, Rosa, Sorbus, Cerasus, Quercus, Corylus.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 10/2005 (Wilding Neil) - Boussais 21/07/2008 (CL) - Villiers en Bois 07/10/2005 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Acleris rhombana (Denis & Schiffermüller, 1775)
Acleris variegana (Denis & Schiffermüller, 1775)
Tordeuse chagrinée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Tordeuse chagrinée. Envergure : 13-18 mm. Période de vol : VII-IX. Partout en Europe et en France, Corse comprise. Chenille sur Pirus, Prunus, Ulmus, Rubus, Carpinus, Corylus…

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Niort 08/06/2008 (Rebeyrol Christian) - Villiers en Bois 30/08/2005 (AG), 05/07/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Acleris variegana (Denis & Schiffermüller, 1775)
Acontia lucida (Hufnagel, 1766)
Collier blanc, Noctuelle maculée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à juin puis de juillet à août en deux générations. Vole en plein jour. Chenille sur malva, convulvus, chenopodium, glechoma. Elle est visible de juin à septembre. Commun partout, ainsi que la variation albicollis F., dont la base des ailes antérieures et le thorax sont d’un beau blanc. L’étendue des dessins noirs aux ailes postérieures est très variable ; il ne s’y trouve quelquefois qu’une mince bordure noire : Saint-Trojan, dans l’Ile d’Oléron, 05/09/1905 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Collier blanc. Eurasiatique. Europe tempérée, espèce migratrice qui se rencontre parfois dans le nord de l’Europe. France : espèce ayant une assez grande répartition, sauf au nord malgré quelques apparitions sporadiques certaines années chaudes, plus commune au sud. Occupe un grand nombre de milieux jusqu’en zone urbaine. Espèce plurivoltine, en V-X. Chenille polyphage : Convolvulus, Malva, Chenopodium.

I. Commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Bessines 05/08/1983 (NT) - Chizé 11/07/1971 (NT) - Fressines 03/07/2009 (AG) - La Crèche 15/10/1979 (NT) - La Mothe Saint-Héray 27/05/1990 (CL) - Mauzé-Thouarsais 20/07/1997 (CL) - Niort 15/06/1949 (MG), 13/07/1949 (MG), 08/06/1970 (NT), 01/08/1970 (NT), 30/07/1972 (NT), 19/07/1980 (NT), 22/07/1982 (NT),18/08/1983 (NT), 15/05/2008 (Rebeyrol Christian) - Saint-Jean de Thouars 15/08/1997 (AG) - Sainte-Verge 27/07/1948 (MG) - Souvigné 09/08/1983 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Acontia lucida (Hufnagel, 1766)
Acosmetia caliginosa (Hübner, 1813)
Noctuelle vineuse

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle vineuse. Eurasiatique. Occupe l’Europe tempérée, du nord de l’Espagne à la Russie. En France c’est une espèce localisée mais assez répandue sauf dans le nord et nord-est ; absente de Corse. Cette espèce des marais et marécages affectionne les zones boisées clairsemées. Espèce univoltine en V-VII. La chenille se développe sur Serratula tinctoria, en VIII.

I. Marais d’Amuré 2 ex. 17/06/1911 (DL), 03/07/1911 (DL) - Assez commun à Hanc de mai à août (RL 1983).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Acosmetia caliginosa (Hübner, 1813)
Acrobasis consociella (Hübner, [1813])

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 17-22 mm. L’imago est visible en VI-VIII. Chenille sur Quercus, en VI-VII.

I. Assez commun partout dans les bois de chênes (G&L 1912).

II. Le Chillou 20/06/2009 (CL) - Reffannes 02/07/2011 (CL) - Secondigny 30/07/2007 (CL), 30/07/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Acrobasis consociella (Hübner, [1813])
Arctomyscis aceris (Linnaeus, 1758)
Noctuelle de l’Erable

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juillet. Deux générations dans la zone méditerranée et peut-être aussi, certaines années, dans la zone océanique. Chenille sur Aesculus hippocastanum, Corylus, Quercus, Ulmus, Acer. Elle est visible en septembre. Commun dans toute la région. Un exemplaire de la variété méridionale candelisequa Esp., avec les ailes antérieures plus obscures, les postérieures jaunâtres, a été pris en Maine et Loire par Tarlé.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle de l’érable. Eurasiatique. Europe et France un peu partout jusqu’à 1600 m d’altitude, dans les Alpes. Habite allées, jardins et ripisylves en pourtour méditerranéen. Espèce bivoltine en V-VI puis en VII-VIII. Chenille sur Populus, Acer, Salix, Ulmus. La chrysalide hiverne et j’ai trouvé une chenille sur marronnier à la mi-août à Villeneuve (NT).

I. Commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 06/2005 (Wilding Neil) - Fressines 03/07/2009 (AG) - La Crèche 14/06/1971 (NT), 04/07/1983 (NT), 24/06/1989 (NT) - La Mothe Saint-Héray 04/07/1971 (NT), 11/08/1971 (NT), 16/08/1990 (CL) - Mauzé-Thouarsais 27/07/1998 (CL), 27/08/2008 (CL) - Niort 15/05/1941 (MG), 15/05/1956 (MG), 18/06/1959 (MG), 11/05/1982 (NT), 16/06/1982 (NT), 11/07/1983 (NT), 16/07/1983 (NT) - Saint-Georges de Rex 10/06/1983 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 27/06/2001 (CL), 22/08/2001 (CL) - Saint-Rémy 20/08/1976 (NT) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Villiers en Bois 12/07/1970 (NT), 19/08/1980 (NT), 14/06/2009 (AG), 05/07/2009 (AG), 01/07/2010 (AG) - Vouillé 16/07/1955 (MG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Arctomyscis aceris (Linnaeus, 1758)
Jocheaera alni (Linnaeus, 1767)

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juillet. Chenille sur Alnus, Salix, Betula, Populus, etc. Elle est visible en septembre.

Deux-Sèvres : Niort, 15/05/1904 ; 20/07/1904, 10 exemplaires ; 15/05/1909 ; 22/07/1904 ; 22/07/1906 ; 27/07/1905. Plus de la moitié des exemplaires ont les ailes inférieures bordées d’une marge noire plus ou moins large ; on peut appeler cette forme nigromarginata (Gelin).

Charente-Maritime : Rochefort, 31/05/1878 (Delav.). Royan 01/08/1905 (Gelin), Jonzac (Delamain).


Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux-Sèvres : Echiré, 5 mai et 30 juillet 1929. Amuré : 31 juillet 1927.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Aunette. Eurasiatique. Europe : partout. En France, pas commune par endroits et même parfois très rare. Habite les champs entrecoupés de bocages, lisières, pentes broussailleuses, bords de chemins, prairies des vallées. Espèce univoltine en IV-VIII. Chenille sur Betula, Tilia, Carpinus, Salix, Populus. Chenille surprenante de beauté (NT).

I. Amuré, 31/07/1927 (HG) - Echiré, 05/05/1929 (HG), 30/07/1929 (HG) - Niort 15/05/1904 (HG), 10 ex. 20/07/1904 (HG), 22/07/1904 (HG), 27/07/1905 (HG), 22/07/1906 (HG), 15/05/1909 (HG).

II. Beaussais 05/2005 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 04/06/1983 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Jocheaera alni (Linnaeus, 1767)
Viminia auricoma (Denis & Schiffermüller, 1775)
Chevelure dorée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur Corylus, Pirus, Scabiosa, Rubus, Calluna, Prunus spinosa. Elle est visible en juin puis en août. Répandu partout mais plus ou moins commun.

Deux-Sèvres : La Fontenelle près de Saint-Maixent, 1 exemplaire ex larva, éclos le 01/08/1903 (Lucas).

Vienne : Sommières (d’Ald.).

Charente-Maritime : Assez rare à Dompierre (Vigé) ; Royan (B. et S.) ; Rochefort 29/08/1877 (Delav.). Royan 08/08/1901 ; 14/08/1902 ; Commun à Ronce les Bains, fin août 1910 (Lucas).

Charente : Angoulême (Dupuy).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Chevelure dorée. Eurasiatique. Répandue en Europe. En France, un peu partout, mais en basse altitude. Espèce forestière, en forêts mixtes claires, surtout les lisières et clairières. Cette espèce peut-être confondue avec V. menyanthidis qui en est très proche (NT). Espèce bivoltine en IV-IX. Chenille sur Rubus, Prunus, Corylus, Salix, Betula, Genista ainsi que sur plantes basses, en VI-VII puis en IX-X.

I. Répandu partout mais plus ou moins commun (G&L 1912) - Hanc 1983 (RL) - La Fontenelle près de Saint-Maixent, 1 ex. ex larva éclos le 01/08/1903 (DL).

II. Availles-Thouarsais 18/05/2004 (CL) - Chizé 11/04/1971 (NT) - La Crèche 30/07/1971 (NT) - Marnes 24/04/2006 (CL) - Saint-Maurice la Fougereuse 01/05/1997 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Viminia auricoma (Denis & Schiffermüller, 1775)
Viminia euphorbiae (Denis & Schiffermüller, 1775)
Noctuelle de l’Euphorbe

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis en août en deux générations. Chenille sur euphorbia, erica, euphrasia. Elle est visible de juillet à septembre.

Deux-Sèvres : Sainte-Néomaye, 1 exemplaire ex larva, éclos le 21/08/1903 (Lucas).

Charente-Maritime : Assez rare à Dompierre (Vigé) ; Royan (B. et S.).

Charente : Angoulême (Dupuy).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle de l’euphorbe. Ouest-paléarctique. Répartie dans toute l’Europe. En France, présente partout mais plus commune dans le sud. C’est une espèce de basse et moyenne altitude qui affectionne les pentes chaudes ensoleillées, les endroits rocailleux et secs mais aussi les forêts claires de chênes verts. Espèce bivoltine en III-VI puis en VII-IX. Chenille sur plantes basses dont Euphorbia et Rumex, en VIII-X.

I. Sainte-Néomaye, 1 ex. ex larva éclos le 21/08/1903 (DL).

II. Bessines 17/08/1969 (NT) - Mauzé-Thouarsais 21/08/2001 (CL) - Saint-Maurice la Fougereuse 04/09/2000 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Viminia euphorbiae (Denis & Schiffermüller, 1775)
Subacronicta megacephala (Denis & Schiffermüller, 1775)
Mégacéphale

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Chenille sur Populus, Betula, Salix, Ulmus. Elle est visible en octobre. Répandu partout, mais plus ou moins commun. Varie beaucoup comme coloration foncière ; parfois d’un gris blanchâtre.

Deux-Sèvres : Niort, du 5 mai au 20 septembre ; 1 exemplaire du 25/04/1904 a le fond des ailes supérieures d’un gris jaunâtre (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Mégacéphale. Eurasiatique. Toute l’Europe mais plus rare dans la partie nord. Elle affectionne les prairies humides, les marais mais aussi les jachères ainsi que bois, parcs et jardins. Espèce bivoltine en IV-VI puis en VII-IX. Chenille sur Populus, Salix, plus rarement sur Alnus, en VI-X.

I. Répandu partout, mais plus ou moins commun (G&L 1912) – Hanc 1983 (RL).

II. Amuré 02/08/1996 (AG) - Beaussais 05/2005 (Wilding Neil) - Bessines 07/08/1982 (NT) - Chizé 19/04/1971 (NT), 11/05/1981 (NT), 20/05/1982 (NT) - La Crèche 05/06/2011 (chenille) (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 19/05/1982 (NT), 11/06/1982 (NT) - Magné 26/05/1970 (NT), 08/05/2008 (AG), 19/08/2010 (AG) - Marigny 10/11/1992 (CL) - Mauzé-Thouarsais 14/07/2007 (CL) - Niort 14/07/1972 (NT), 07/08/1982 (NT) - Saint-Georges de Rex 05/08/1969 (NT), 24/06/1975 (NT) - Sansais 26/05/1970 (NT) - Villiers en Bois 25/05/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Subacronicta megacephala (Denis & Schiffermüller, 1775)
Triaena psi (Linnaeus, 1758)
Psi

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à septembre en deux générations. La chenille est polyphage, et vit principalement sur les arbres fruitiers et forestiers. Elle est visible en septembre. Commun partout. Quelques exemplaires portent, sur le milieu du prothorax, une ligne noire longitudinale, qui les rapproche de cuspis Hb.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Psi. Eurasiatique. Europe : espèce très largement répandue jusqu’à 1600 m dans les Alpes. En France, large distribution. Elle occupe les bois mixtes, les bords des grandes routes, les chemins de campagne, bocages et jardins sauvages. Espèce bivoltine en III-VI puis en VII-IX. Chenille sur Salix, Alnus, Populus, … Polyphage sur arbres divers et arbustes. Séparation difficile avec T. tridens (génitalia souhaitables) même si cette espèce est la plus commune du genre (NT). La distinction peut se faire sur les chenilles, qui elles, sont tès différentes (AG).

I. Commun partout (G&L 1912) – Hanc 1983 (RL).

II. Aiffres 26/10/1968 (NT) - Beaussais 06/2001 (Wilding Neil) - Bessines 07/08/1982 (NT) - Boussais 27/06/2008 (CL) - Chizé 30/05/1981 (NT), 20/05/1982 (NT) - La Crèche 30/08/1971 (NT), 16/07/1972 (NT) - La Mothe Saint-Héray 05/06/1970 (NT), 16/04/1990 (CL), 27/05/1990 (CL) - Marnes 04/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 18/07/1997 (CL), 13/08/1999 (CL), 23/07/2006 (CL) - Niort 14/07/1972 (NT), 16/06/1982 (NT), 22/07/1982 (NT), 27/06/2009 (Rebeyrol Christian) - Saint-Maurice la Fougereuse 21/08/2006 (CL) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Sansais 29/07/1974 (NT) - Villiers en Bois 15/05/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Triaena psi (Linnaeus, 1758)
Viminia rumicis (Linnaeus, 1758)
Noctuelle de la Patience

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à septembre en deux générations (1 exemplaire du 15/09/1906 à Niort). La chenille est polyphage : Rumex, polygonum aviculare, plantago, malva, scabiosa, iris, etc. Elle est visible en juillet. Extrêmement commun partout. Ne diffère guère de auricoma que par une teinte plus foncée qui laisse mieux ressortir la virgule blanche terminant la coudée vers le bord intérieur des ailes supérieures.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle de la patience. Eurasiatique. Europe : largement répandue, mais moins fréquente dans le nord. En France, c’est une noctuelle banale que l’on trouve un peu partout. Habite de nombreux biotopes découverts, y compris les régions de cultures. Voir V. auricoma et V. menyanthidis ; à ne pas confondre. Espèce bivoltine en III-VI puis en VII-IX. Chenille polyphage sur arbustes et plantes herbacées. Je l’ai trouvé en juin à Villeneuve sur Rumex acetosa (NT).

I. Extrêmement commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2008 (Wilding Neil) - Bessines 02/10/1994 (AG) - Fressines 03/07/2009 (AG) - Genneton 11/05/2011 (chenille) (Miteu Martine) - La Crèche 20/07/1971 (NT), 28/05/1973 (NT), 15/06/2009 (chenille) (Conort Nadège) - La Mothe Saint-Héray 28/07/1969 (NT) - Magné 06/05/1969 (NT), 30/10/2008 (chenille) (AG) - Marigny 03/09/1989 (CL) - Marnes 22/04/2006 (CL) - Mauzé-Thouarsais 21/04/1998 (CL), 26/04/1998 (CL), 28/04/1998 (CL), 18/04/2000 (CL) - Moutiers sous Argenton 16/04/1996 (CL), 23/04/2006 (CL) - Niort 24/05/1957 (MG), 30/05/1970 (NT), 02/06/1970 (NT), 08/06/1970 (NT), 12/04/1971 (NT), 20/04/1971 (NT), 11/05/1982 (NT), 19/05/1982 (NT), 22/07/1982 (NT), 04/05/1983 (NT), 15/07/2000 (AG), 10/09/2008 (Rebeyrol Christian), 24/06/2009 (AG), 23/05/2010 (AG), 15/08/2010 (AG) - Saint-Georges de Rex 15/07/1969 (NT), 04/08/1969 (NT) - Saint-Jean de Thouars 06/10/1996 (AG), 23/08/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 15/04/1988 (CL) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Sansais 22/06/2009 (chenille) (Vanderschueren Claire) 24/09/2009 (AG) - Taizé 28/03/1998 (CL) - Villiers en Bois 03/04/1997 (AG), 21/04/2009 (AG), 31/05/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Viminia rumicis (Linnaeus, 1758)
Triaena tridens (Denis & Schiffermüller, 1775)
Trident

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur Salix, Prunus spinosa, Crataegus, Ulmus etc. Elle est visible en septembre. Commun partout. Ne diffère guère de psi que par la coloration plus foncée des ailes antérieures.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Trident. Eurasiatique. Europe et France en grande partie mais moins commun que T. psi, mais les deux espèces peuvent se trouver en même temps sur un même site. T. tridens est néanmoins plus xérophile que T. psi, ainsi on le trouve le long des lisières forestières et les zones arbustives. Espèce bivoltine en V-VII puis en VIII-IX. Chenille sur Crataegus , Salix, Quercus, Tilia, Alnus.

I. Commun partout (G&L 1912).

II. Marnes 22/04/1996 (CL) - Massais 23/02/2008 (CL) - Mauzé-Thouarsais 13/03/1999 (CL), 19/04/2007 (CL) - Moutiers sous Argenton 23/03/1996 (CL), 07/03/1997 (CL) - Niort 13/04/1957 (MG), 01/08/1970 (NT), 20/04/1971 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 10/03/2001 (CL) - Sainte-Verge 18/03/2005 (CL) - Secondigny 05/05/1998 (CL) - Villiers en Bois 25/08/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Triaena tridens (Denis & Schiffermüller, 1775)
Adactylotis contaminaria (Hübner, 1813)
Boarmie souillée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juillet puis en août en deux générations. Chenille sur betula, quercus. Elle est visible en octobre.

  • Deux-Sèvres : 1 ex. Bois d’Arpentéreaux : 29/05/1904 ; 2 ex. Bois d’Olbresuse : 14/05/1911 (Gelin) ; 15 ex. Forêt de Chizé : 06/05/1911 (Gelin et Lucas) ; 1 ex. Bois de la Foye-Monjault : 09/05/1911 (Lucas).
  • Charente : Jarnac (Delam.).

Etat des connaissances en 1922 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Deux-Sèvres : Forêt de Chizé, fin avril, mai (Lucas et d’Olbreuse).

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Boarmie souillée. Europe : restreinte à quelques pays : péninsule Ibérique, Suisse, Italie, France. Espèce en nette régression qui occupait autrefois beaucoup plus de départements français. Affectionne les bosquets, taillis, petits bois et forêts de chênes, ça et là dans les endroits chauds. Espèce bivoltine en IV-V puis en IX-X. Chenille sur Quercus en V-VI puis en X-XI.

I. Bois d’Arpentéreaux 1 ex. 29/05/1904 (HG) - Forêt de Chizé 15 ex. 06/05/1911 (G&L), fin avril, mai (Lucas et d’Olbreuse) - Bois de la Foye-Monjault 1 ex. 09/05/1911 (DL) - Bois d’Olbreuse 14/05/1911 (HG).

II. La Mothe Saint-Héray 04/06/1973 (NT), 30/04/1982 (NT), 19/05/1982 (NT), 20/05/2001 (AG) - Marigny 27/07/1995 (CL) - Saint-Maurice la Fougereuse 16/06/1994 (CL) - Sansais 27/05/1992 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Adactylotis contaminaria (Hübner, 1813)
Adela reaumurella (Linnaeus, 1758)
Adèle verdoyante

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Adèle verdoyante. Envergure : 16-22 mm. La couleur de fond est noire, vert bronze avec des reflets métallisés. Le mâle a de très longues antennes et de nombreux grands poils noir sur la tête et le thorax. La femelle a les antennes plus courtes et une couleur de fond plus bronze. La larve vit dans un fourreau confectionné avec des débris, dans la litière. Les mâles ont l’habitude de danser en essaim lorsque le soleil brille. Fréquente les parcs, les lisières forestières, les bois clairs. Espèce univoltine en IV-V. Chenille sur Fagus, Quercus. Espèce commune.

I. Répandu et commun dans tous les grands bois (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/08/2002 (CL) - La Mothe Saint-Héray 30/04/1970 (MG), 23/05/2001 (AG) - Le Chillou 20/08/1993 (CL), 19/06/2005 (CL) - Moutiers sous Chantemerle 07/05/2009 (CL) - Reffannes, 16/05/1992 (CL) – Saint-Maixent l’Ecole 16/05/1992 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Adela reaumurella (Linnaeus, 1758)
Adscita statices (Linnaeus, 1758)
Turquoise

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis en août en deux générations. Chenille sur rumex acetosa, globularia. Elle est visible en avril puis en mai. Répandu et assez commun dans toute la région. La couleur varie du vert bleu au vert doré.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Turquoise, le Procris de l’oseille. Envergure : 25-27 mm. Largement répandue en Europe. L’imago est visible en V-VI puis en VIII en deux générations. Chenille sur Rumex acetosa, Globularia. Elle est visible en IV-V puis en VI-VII.

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912) – Villiers en Bois 1999 (RL).

II. Chizé 08/06/1973 (NT) - La Crèche 14/07/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Adscita statices (Linnaeus, 1758)
Aedia leucomelas (Linnaeus, 1758)
L’imago est visible de juin à juillet. Vu à Royan (17) (Gelin et Lucas).

lire la suite de l'article : Aedia leucomelas (Linnaeus, 1758)
Aethalura punctulata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Boarmie ponctuée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à mai puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur alnus, betula. Elle est visible en juillet.


Etat des connaissances en 1922 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Charente : Mouthiers, 27/07/1922 (Durand).

Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Deux-Sèvres : Forêt de Chizé.

Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce qui semble assez rare.




lire la suite de l'article : Aethalura punctulata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Aetheria bicolorata (Hufnagel, 1766)
Noctuelle sereine

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juin à août en deux générations. Chenille sur hieracium, taraxacum, rubus, cichorium. Elle est visible en avril puis en septembre. Répandu et commun partout. La forme la plus ordinaire se réfère à leuconota Ev., avec thorax blanchâtre et fascie médiane très obscure. (Culot, Noct. PL. XIX, f. 6).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle sereine. Noctuelle rangée dans le genre Hecatera selon certains auteurs. Méditerranéenne. En Europe, du nord-est de l’Espagne à la Russie. En France, elle a une vaste distribution, excepté sur le zone littorale méditerranéenne. Espèce de plaine et jusqu’en montagne à plus ou moins 1700m. Se différencie en zone méditerranéenne de H. weissi, seulement par l’examen des genitalia (NT). Espèce bivoltine, en IV-V puis VII-VIII. Chenille polyphage sur fleurs de Lactuca, Sonchus, Hieracium et Prenanthes.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 18/05/2004 (CL) - Cersay 16/07/1990 (CL) - Chizé 17/05/1985 (NT) - La Crèche 16/07/1972 (NT), 15/07/1983 (NT) - Marnes 04/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 11/08/1997 (CL), 27/07/2001 (CL) - Niort 04/06/1956 (MG), 22/05/1969 (NT), 20/05/1970 (NT), 11/07/1970 (NT), 01/08/1970 (NT), 02/05/1971 (NT), 20/05/1976 (NT), 17/07/1977 (NT), 16/07/1983 (NT), 03/05/2009 (Rebeyrol Christian).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Aetheria bicolorata (Hufnagel, 1766)
Aetheria dysodea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Noctuelle dysodée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à août. Chenille sur plantes basses, lactuca. Elle est visible en septembre. Répandu et assez commun dans toute la région. L’ab. caduca Hs, grise et presque dépourvue d’écailles jaune orange, a été prise à Auzay, en Vendée, les 06/07/1902 et 16/08/1903 (Lucas).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle dysodée. Ponto-méditerranéenne. Présente en Europe, sauf le nord-est. En France, on la rencontre un peu partout mais moins fréquemment dans le nord. Thermophile, se rencontre dans les milieux les plus divers jusque près des habitations. Espèce plurivoltine, en IV-IX. La chenille se nourrit de fleurs et de graines de diverses Astéracées, Lactuca, Hieracium et Sonchus, en VII-VIII.

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912) – Hanc 1999 (RL).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Bessines 05/08/1983 (NT) - La Crèche 13/06/1973 (NT) - Niort 21/05/1948 (MG), 23/05/1948 (MG), 20/06/1949 (MG), 09/05/1956 (MG), 23/05/1957 (MG), 11/07/1969 (NT), 30/08/1970 (NT), 18/05/1976 (NT), 21/06/1976 (NT), 11/08/1976 (NT), 18/05/1997 (AG), 10/08/2007 (AG), 04/06/2008 (Rebeyrol Christian), 13/06/2010 (Rebeyrol Christian), 26/06/2010 (AG) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Aetheria dysodea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Aethes tesserana (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Presque partout en Europe et en France, Corse comprise. Période de vol : V-VIII. Chenille sur Pieris, Crepis, Inula.

I. Bessines 08/05/1909 (DL).

II. Niort 25/05/2010 (AG) - Villiers en Bois 30/08/2005 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Aethes tesserana (Denis & Schiffermüller, 1775)
Agapeta hamana (Linnaeus, 1758)
Crampon

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Crampon, l’Euxanthie du chardon. Europe : largement répandue. France : un peu partout. Période de vol : VI-VIII. Chenille sur Ononis repens, Trifolium.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/06/2006 (CL) - Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Fressines 03/07/2009 (AG) - Marigny 01/09/2009 (AG) - Marnes 09/06/2006 (CL) - Niort 08/06/1969 (MG) 12/08/1969 (MG) - Secondigny 30/07/2008 (CL) - Villiers en Bois 15/06/2003 (AG), 30/08/2005 (AG), 09/09/2005 (AG), 23/09/2005 (AG), 09/06/2006 (AG), 14/06/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agapeta hamana (Linnaeus, 1758)
Agapeta zoegana (Linnaeus, 1767)
Foreuse des racines, Euxanthie de la scabieuse

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Foreuse des racines, l’Euxanthie de la scabieuse. Répandu en Europe. Presque partout en France. Période de vol : V-VIII. Chenille sur Scabiosa, Serratula, Knautia, Centaurea.

I. Répandu partout, mais plus ou moins commun (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - La Crèche 19/08/1979 (NT) - Massais 22/07/2008 (CL) - Mauzé-Thouarsais 23/07/2006 (CL) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Secondigny 30/07/2007 (CL), 30/07/2008 (CL) - Villiers en Bois 30/08/2005 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agapeta zoegana (Linnaeus, 1767)
Aglais urticae (Linnaeus, 1758)
Petite tortue

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet puis de août à octobre en deux générations ; hiverne et reparaît en mars avril ; parfois trois générations. Voltige autour des habitations, le long des chemins, sur les fleurs des pruniers, des prunelliers, etc. Chenille sur urtica. Elle est visible de juin à août. Répandu partout ; en état d’abondance très variable suivant les années.

Deux-Sèvres : Extrêmement rare à Niort de 1903 à 1905. Commun en mars sur les pruniers en fleurs (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


2011 - Neil Wilding : Disparition de la Petite Tortue, le débat continue Dans un précédent article (La Virgule (version 79) n°2

* octobre 2007, p3), nous avions signalé que la Petite Tortue (Aglais urticae), un papillon commun dans les Deux-Sèvres jusqu’à vers 2000, était devenu rare. Plusieurs observateurs ont relaté le même phénomène partout en Poitou-Charentes et dans d’autres régions de l’Ouest de la France (Albouy V. 2008. Insectes 19 ; Guyonnet A. 2008. La Virgule PCN no 1, p 3). La quasi-disparition de l’espèce s’est poursuivie dans ces régions en 2008 et 2009 (Guyonnet A. comm. pers.) Dans le même article, nous avions mentionné que les populations de cette espèce sont aussi en déclin en Grande-Bretagne. Les chiffres montrent que l’abondance de la Petite Tortue y a diminué globalement de 50% depuis 1998. C’est pendant cette même année (1998), qu’une mouche parasitoïde de la chenille de cette espèce a été observée pour la première fois en Angleterre (un parasitoïde est un insecte qui se développe sur ou à l’intérieur de son hôte et qui le tue inévitablement alors que, normalement, un parasite vit sur ou à l’intérieur de son hôte mais ne le tue pas). Ce parasitoïde, Sturmia bella (Diptera : Tachinidae), grand comme une Mouche Verte, pond ses oeufs sur les feuilles d’ortie, plante-hôte de l’espèce, et ceux-ci sont ingérés involontairement par les chenilles. Les oeufs éclosent et leurs larves se développent dans la chenille qui est fi nalement tuée. La chenille d’une autre espèce, le Paon du Jour (Inachis io), dont la plante- hôte est également l’ortie, peut aussi être l’hôte du parasitoïde en question, mais sans souffrir d’un déclin signifi catif. En 2008, un projet a été lancé par une équipe de chercheurs de l’Université d’Oxford, avec des données de l’UK Butterfl y Monitoring Scheme (http://ukbms.org) pour étudier l’importance de ce parasitoïde sur le déclin de la Petite Tortue. Les chenilles de ces deux espèces de Lépidoptères vivent respectivement en groupes dans des nids de soie pendant leurs quatre premiers stades et se séparent pendant le dernier. En 2008, des échantillons de chenilles des deux espèces ont été recueillis dans plus de 50 sites de la moitié Sud de Grande-Bretagne. Un rapport préliminaire (Lewis O. & Hamer N., 2009 : http://users.ox.ac.uk/-zool0376/Small- Tortoiseshell.htm) montre que S. bella est bien répartie dans la zone de prospection avec plusieurs autres espèces de parasitoïdes et, chez la Petite Tortue, il est l’espèce la plus abondante, tuant en moyenne 60% des chenilles dans les échantillons où il est présent. Cependant, il tue beaucoup moins de chenilles du Paon du Jour. En Angleterre, le Paon du Jour n’a qu’une génération, alors que la Petite Tortue en a deux et S. bella est plus fréquent dans les chenilles de la deuxième génération, en août/septembre que dans celles de la première. Le taux de parasitisme des chenilles de la première génération de la Petite Tortue (en juin) est assez semblable à celui des chenilles du Paon du Jour (en mi-juin/mi-juillet), ce qui laisse supposer que le Tachinaire est plus actif en août-septembre, lors de la deuxième génération de la Petite-Tortue. indiquent que, malgré la proportion de chenilles de la Petite Tortue tuées par le parasitoïde, il est peu probable que ce dernier soit responsable du déclin du papillon. Cette étude s’est poursuivie en 2009, mais les résultats ne sont pas encore disponibles. En France et dans le reste de l’Europe continentale, le parasitoïde est connu depuis longtemps et il semble improbable qu’il soit la cause du déclin en question, sauf si son efficacité a été augmentée par une modification écologique ou climatique. Il serait intéressant de connaître la proportion de chenilles de la Petite Tortue parasitée par le Tachinaire dans notre région, mais avec la quasi-disparition de l’espèce, il est impossible de l’évaluer ! Par contre, les chenilles du Paon du Jour sont abondantes et, en 2010, nous avons l’intention d’examiner l’importance des populations de S. bella en utilisant le protocole développé par l’équipe anglaise et ce, dans les chenilles de première et de seconde génération, car en France, le Paon du Jour a deux générations. Nous envisageons d’évaluer le parasitisme dans les deux générations de chenilles présentes en mai/juin puis en août. Dans une autre étude anglaise effectuée en laboratoire, Pullin A.S. (1987. OIKOS 49 : 39-45) a montré que les chenilles de la Petite Tortue se développent plus vite et produisent des chrysalides plus lourdes lorsqu’elles s’alimentent sur les jeunes plantes d’ortie au printemps et sur les repousses de plantes coupées en été, que sur les plantes matures. Ces différences correspondent à une teneur en eau et en azote plus élevée dans les jeunes plantes. Par la suite, Pollard E., Greatorex-Davies J.N. & Thomas J.A. (1997. Ecological Entomology 22 : 315 - 318), utilisant des données de terrain de 1976 à 1995, ont trouvé que le papillon est plus abondantdurant les années ayant des mois de mai et juin frais et humides plutôt que chauds et secs. Ces observations suggèrent que la Petite Tortue s’adapte mal aux années de canicule, ce qui fut le cas en 2003 et 2006. En 2010, l’équipe d’Oxford projette d’approfondir l’étude des effets de la sécheresse sur les chenilles de cette espèce. En France, la Petite Tortue reste toujours abondante dans les zones montagneuses, zones qui sont, normalement, les moins affectées par la sécheresse (Guyonnet A., comm. pers. basée sur ses observations et des données récupérées via son site : http://papillon-poitou-charentes.org ). En France, il n’existe pas d’observations précises réalisées sur de longues périodes, mais la Petite Tortue était globalement beaucoup plus abondante en 2006 qu’en 2007 et 2008 ( http://noeconservation.org ). Il faut préciser que l’année 2006 fut, dans son ensemble, beaucoup plus chaude et sèche que les deux dernières. Notons cependant que mai 2006 fut plus frais et plus pluvieux que la moyenne, alors que mai 2007 et 2008 furent plus chauds et plus secs que la moyenne ! Les entomologistes se posent toujours des questions quant à la raréfaction de la Petite Tortue, mais, comme le suggère Albouy (2008), les effets du réchauffement climatique ne sont pas à exclure, pas plus qu’une simple variation normale de l’abondance de l’espèce. Pour étayer cette dernière hypothèse, il est intéressant de citer Gelin et Lucas (1912, Mémoires de la Société Historique et Scientifique des Deux-Sèvres, 232 p) qui, au début du siècle dernier, ont noté que l’espèce était : “répandue partout, mais en état d’abondance très variable suivant les années”. Nous remercions Antoine Guyonnet, le Dr Sofia Gripenberg et Chris Raper pour leurs commentaires précieux ainsi que notre bon ami et ancien collègue Guy Latteur pour la rédaction du texte.

Neil Wilding DSNE


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Petite tortue. Très répandue en Europe et en France. Fréquente les prairies et les friches. Espèce qui a fortement décliné depuis le début des années 2000 pour devenir rare alors qu’elle était commune. La cause de ce déclin est toujours incertaine, parasitage, réchauffement climatique ou cumul des deux (AG). Espèce univoltine à trivoltine selon les régions en II-X. Chenille sur Urtica.

I. Répandu partout, abondance très variable (G&L 1912). Extrêmement rare à Niort entre 1903 et 1905 (HG).

II. Azay le Brûlé 02/07/1991 (AG) - Boismé 14/04/2010 (Rolland Ludovic) - Bressuire 17/03/2010 (Rolland Ludovic), 29/03/2010 (2 exemplaires) (Rolland Ludovic) - Cersay 12/07/1980 (CL) - Chanteloup 12/06/2005 (Bonnet Stéphane) - La Mothe Saint-Héray 05/07/1967 (NT) - Niort 15/06/1944 (MG), 15/07/1948 (MG), 21/06/1954 (MG), 15/07/1954 (MG), 22/07/1954 (MG), 12/08/1955 (MG), 30/06/1964 (NT), 12/07/1964 (NT), 26/06/1969 (NT) - Saint-Jean de Thouars 22/08/1993 (AG) – Saint-Symphorien 13/06/1995 (chenille) (AG) - Sainte-Blandine 06/08/1967 (NT) - Villiers en Bois 27/05/1954 (MG), 29/06/1960 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Aglais urticae (Linnaeus, 1758)
Aglia tau (Linnaeus, 1758)
Hachette

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en avril. Le mâle vole en plein jour à la recherche des femelles, qui se posent généralement près du sol, contre un tronc d’arbre ou sur une tige basse. Chenille sur betula, fagus, carpini, quercus. Elle est visible en mai et en juin. L’espèce est vraisemblablement répandue dans toutes les forêts de la région.

Deux-Sèvres : Forêt de Chizé 31/03/1910 (Gelin et Lucas).


Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux-Sèvres : Forêt de Chantemerle (G. Durand).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Hachette. Eurasiatique. Toute l’Europe à l’exception de la Grande-Bretagne et de la Sicile. En France, partout sauf sur le pourtour méditerranéen et en Corse. Fréquente landes arbustives et forêts de bouleaux. Dimorphisme sexuel prononcé. Espèce univoltine en III-V. Chenille sur Corylus, Tilia, Alnus, Carpinus, Ulmus, Betula.

I. Vraisemblablement répandue dans toutes les forêts de la région (G&L 1912). Forêt de Chantemerle 1932 (G. Durand) - Forêt de Chizé 31/03/1910 (G&L)

II. Beauvoir sur Niort 27/05/1989 (CL) - Belleville 25/03/2011 (AG) – Chizé 30/04/1994 (CL) – La Mothe Saint-Héray 20/05/2004 (CL) – Magné 28/04/1994 (CL) - Moutiers sous Chantemerle 24/04/2009 (CL) - Secondigny 20/04/1989 (CL), 06/05/1998 (CL), 12/05/1998 (CL), 11/05/2004 (CL), 01/05/2005 (CL), 06/05/2008 (CL) - Villiers en Bois 14/05/1967 (NT), 14/04/1968 (NT), 20/04/1968 (NT), 13/04/1969 (NT), 15/05/1970 (NT), 11/04/1971 (NT), 13/04/1971 (NT), 14/04/1971 (NT), 16/04/1971 (NT), 18/04/1971 (NT), 25/04/1971 (NT), 15/05/1971 (NT), 19/04/1975 (NT), 04/04/1980 (NT), 11/04/1980 (NT), 12/04/1980 (NT), 14/04/1980 (NT), 25/03/1981 (NT), 11/04/1981 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Aglia tau (Linnaeus, 1758)
Aglossa pinguinalis (Linnaeus, 1758)
Teigne de la graisse

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Teigne de la graisse. Envergure : 30-40 mm. L’imago est visible en V-VIII. Même remarque que pour A. caprealis, les observations se font souvent dans ou autour des habitations. Chenille sur débris organiques et végétaux variés (litières, graisses animales, paille, bouchons, bois …).

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Villiers en Bois 15/06/2003 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Aglossa pinguinalis (Linnaeus, 1758)
Agonopterix ocellana (Fabricius, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 19-22 mm. Répandue dans toute l’Europe. L’imago hiverne et apparaît de la fin de l’hiver au tout début du printemps. Chenille sur Salix, Betula, Quercus.

I. Répandu partout, mais en général peu commun (G&L 1912).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agonopterix ocellana (Fabricius, 1775)
Agonopterix arenella (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 19-23 mm. Répandue dans toute l’Europe à l’exception de la péninsule Ibérique. Période de vol : VIII-V. Chenille sur Cirsium, Arctium, Carduus, Centaurea, Knautia, Serratula.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Niort 11/03/2003 (AG) - Villiers en Bois 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agonopterix arenella (Denis & Schiffermüller, 1775)
Agonopterix purpurea (Haworth, 1811)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 13-15 mm. Répandue dans toute l’Europe. Période de vol : VIII-VI. Chenille sur Daucus carota, Anthriscus, Chaerophyllum, Torilis.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agonopterix purpurea (Haworth, 1811)
Cryopega aerugaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Hibernie messagère

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de octobre à mars. Chenille sur prunus spinosa, crataegus. Elle est visible en juin.

Deux-Sèvres : Niort : 07/11/1904 ; 16/11/1907 ; 06/12/1903 ; 20/14/1904 ; 02/12/1907 ; 25/01/1904 ; 20/01/1907 (Gelin).

Charente : Jarnac (Delam.).


Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux-Sèvres : Echiré, 27/02/1929 (d’Olbreuse).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’hibernie messagère. Femelle aptère. Espèce moins commune que les précédentes. Espèce répandue en Europe jusqu’en Russie, mais absente de la partie la plus septentrionale. En France, distribuée un peu partout jusqu’en moyenne altitude en montagne. Espèce des biotopes chauds et secs et des pentes bien exposées. Espèce univoltine en X-XI. L’œuf hiverne. Chenille sur Prunus, Quercus, Crataegus, Lonicera, Rubus, Berberis.

I. Echiré 27/02/1929 (d’Olbreuse) - Niort 07/11/1904 (HG), 16/11/1907 (HG), 06/12/1903 (HG), 25/01/1904 (HG), 20/12/1904 (HG), 20/01/1907 (HG), 02/12/1907 (HG).

II. Availles-Thouarsais 29/11/1995 (CL) - Mauzé-Thouarsais 27/10/2006 (CL), 30/10/2006 (CL) - Moutiers sous Argenton 11/11/2007 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cryopega aerugaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Agriopis leucophaearia (Denis & Schiffermüller, 1775)
Hibernie grisâtre

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de février à mars (Niort, du 13 février au 25 mars). Chenille sur quercus, betulus. Elle est visible en juin. Répandu et commun partout, ainsi que la forme mélanienne marmorinaria Esp., avec deux bandes noires aux ailes antérieures. Quelques exemplaires d’Anjou sont très rembrunis, et un sujet pris par M. Delahaye à Saint-Barthélemy a les ailes antérieures d’un beau noir et se rapproche de ab. merularia Weym.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hibernie grisâtre. La femelle est aptère et le mâle variable. Dans les régions chaudes d’Europe jusqu’à la Syrie par l’Asie Mineure ; connue du Japon. France : large distribution de l’espèce et fréquente partout. Hôte des zones boisées. Hiverne au stade de chrysalide. Espèce univoltine en I-III. La chenille se développe au printemps sur arbres et arbustes divers : Populus, Salix, Quercus, Betula, Rosa.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 01/2007 (Wilding Neil) - La Crèche 07/03/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/11/1970 (NT) - Massais 23/02/2008 (CL) - Moutiers sous Argenton 07/03/1999 (CL) - Saint-Jean de Thouars 13/03/2005 (AG) - Sainte-Verge 18/03/2005 (CL) - Sansais 26/05/1990 (CL) - Villiers en Bois 11/12/1971 (NT), 10/03/2007 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agriopis leucophaearia (Denis & Schiffermüller, 1775)
Larerannis marginaria (Fabricius, 1777)
Hibernie hâtive

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de octobre à mars (rare en automne, plus commun en mars). Chenille sur quercus, crataegus, prunus spinosa, ulmus. Elle est visible en juin. Répandu et assez commun dans toute la région ; ça et là, v. fuscata Harris, de nuance plus foncée, et sans ligne brune aux ailes postérieures.

Deux-Sèvres : Ab. fuscata, 20/12/1904 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hibernie hâtive. Espèce variable en coloration, mâle proche d’aurantiaria (NT). Espèce présente dans toute l’Europe jusqu’à l’Oural et au Caucase. En France, partout en zones boisées jusqu’en altitude. C’est une espèce des chênaies et des zones boisées. Espèce univoltine en III-IV. Chrysalide hivernante. Chenille sur Salix, Fagus, Malus, Rosa, Betula, Quercus, Prunus.

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 02/2008 (Wilding Neil) – Niort 01/03/2009 (Rebeyrol Christian) - Secondigny 13/03/2009 (Aubineau Morgane) - Villiers en Bois 13/03/1997 (AG), 27/02/1998 (AG), 10/03/2007 (AG), 18/03/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Larerannis marginaria (Fabricius, 1777)
Agriphila geniculea (Haworth, 1811)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 22-26 mm. Largement répandue en Europe. Fréquente les lieux secs. L’imago est visible en VIII-X. Chenille à la base de diverses graminées.

I. Commun et répandu dans toute la région (G&L 1912).

II. Fressines 09/09/2006 (AG) – Genneton 26/09/2006 (Miteu Martine) - Niort 15/09/2002 (AG), 15/10/2002 (AG) - Villiers en Bois 09/09/2005 (AG), 11/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agriphila geniculea (Haworth, 1811)
Agriphila inquinatella (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : environ 22 mm. Largement répandue en Europe. L’imago est visible en VI-X. Fréquente prés et coteaux secs. Chenille surtout sur Festuca ovina.

I. Espèce répandue et abondante dans toute la région (G&L 1912).

II. Belleville 21/08/2010 (AG) - Cours 11/09/2010 (AG) - Genneton 09/09/2011 (Miteu Martine) - Hanc 15/08/2002 (AG) - Niort 15/08/2001 (AG), 15/10/2002 (AG), 21/08/2009 (AG), 09/10/2010 (AG) - Saint-Jean de Thouars 22/08/2009 (AG) - Saint-Pompain 14/08/2001 (AG) - Villiers en Bois 30/08/2005 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agriphila inquinatella (Denis & Schiffermüller, 1775)
Agriphila tristella (Denis & Schiffermüller, 1775)
Crambus des tiges

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : environ 27 mm. L’imago est visible en IV-IX. Chenille à la base de diverses graminées, notamment Deschampsia cespitosa.

I. Répandu et commun dans la région au nord de la Gironde. (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/08/2003 (CL) - Cersay 15/07/1983 (CL) - Coulon 26/07/1989 (CL) - Cours 11/09/2010 (AG) - Luzay 27/08/2006 (AG) - Magné 19/08/2010 (AG) - Rom 24/08/2010 (Minot Jean-Louis) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG) - Villiers en Bois 30/08/2005 (AG) 09/09/2005 (AG), 11/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agriphila tristella (Denis & Schiffermüller, 1775)
Agrius convolvuli (Linnaeus, 1758)
Sphinx du liseron

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de août à octobre. Butine le soir, sur les fleurs de pétunias, de tabac odorant. Chenille verte ou brune, sur convolvulus arvensis. Elle est visible en juillet. Répandu partout, et plus abondant que ligustri.

Deux-Sèvres : Niort, 06/08/1904 ; 25/08/1907 ; 10/09/1908 ; 02/10/1905 ; 09/10/1907. Paraît succéder à ligustri.

Charente-Maritime : Saintes, 25/08/1907 ; 10/09/1908 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Sphinx du liseron. Afrotropicale. L’adulte, visible en VII-X, essentiellement crépusculaire et nocturne, se dissimule durant la journée contre les troncs et les parois rocheuses, où sa livrée homotypique lui assure un camouflage efficace, en dépit de sa grande taille. A la tombée de la nuit, mais parfois dès la fin de l’après-midi, il butine en vol stationnaire sur les fleurs à profonde corolle tubuleuse, notamment sur celles des Tabacs, Plox, Pétunias, Stramoines, ou Saponaires, qu’il explore grâce à sa trompe démesurément longue. Attiré par les éclairages urbains, il vient tournoyer autour des réverbères, où il est souvent confondu avec une chauve-souris. Grâce à ses formes particulièrement aérodynamiques, il compte parmi les plus puissants migrateurs de l’ordre des Lépidoptères. Sa vitesse de croisière, sur de courtes distances, peut dépasser 100 km/h, et sur les longs trajets, se maintient autour de 50 km/h. Cette capacité de vol soutenu lui permet de partir de son principal réservoir, le continent africain, notamment en présence de courants aériens favorables, de franchir sans peine la Méditerranée, puis les Alpes et de se répandre à travers toute l’Europe, souvent jusqu’en Scandinavie. Les individus migrateurs voyagent par petits groupes. Une première vague migratoire quitte l’Afrique dès la mi-avril, atteignant le Nord de la France dès la mi-mai. La vague la plus abondante déferle en juin et peut se prolonger jusqu’en juillet. En cours de migrations, les femelles déposent leurs œufs dès qu’elles rencontrent un milieu favorable abritant des liserons. Butine le soir, sur les fleurs de pétunias, de tabac odorant. Chenille verte ou brune, sur Convolvulus arvensis, en VII-IX.

I. Répandu partout (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 07/09/2007 (CL) - Beaussais 09/2003 (Wilding Neil) - Boussais 26/08/2008 (CL) - Cersay 09/08/1982 (CL), 10/07/1983 (CL) - Châtillon sur Thouet 18/09/2007 (Brunet Jean-Louis) - Chauray 12/09/1990 (AG) - Cours 26/09/2010 (Colas Anthony) - Fressines 06/10/1998 (AG) - Frontenay Rohan-Rohan 20/09/1998 (AG) - La Crèche 29/08/1983 (NT) - Magné 12/09/1996 (AG) - Mauzé-Thouarsais, 14/07/2007 (CL) - Niort 28/08/1950 (MG), 04/09/1959 (MG), 02/09/1960 (MG), 09/09/1960 (MG), 22/09/1960 (MG), 29/09/1960 (NT), 05/10/1962 (MG) - Rom 24/07/2010 (Minot Jean-Louis) - Saint-Georges de Rex 11/09/1982 (NT) - Sainte-Blandine 06/04/1969 (NT), 04/09/1995 (NT) - Villiers en Bois 25/09/2009 (AG) – Voultegon 07/09/2010 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agrius convolvuli (Linnaeus, 1758)
Agrochola lota (Clerck, 1759)
Xanthie lavée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Xanthie pavé. Eurasiatique. Largement répandue en Europe sauf le nord de la Scandinavie et de la Russie, ainsi que le sud-ouest de la péninsule Ibérique. En France : largement répandue. Espèce des milieux humides, souvent dans les aulnaies, peupleraies, saulaies. Espèce univoltine en IX-XI. Chenille sur Salix, Populus, Alnus, Betula, Hippophae, dans le jeune âge enfermé dans les feuilles réunies des jeunes rameaux. Plus tard elle se tient le jou dans les anfractuosités des branches.

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 11/2008 (Wilding Neil) - La Crèche 08/10/1971 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/11/1970 (NT) - Niort 11/10/1971 (NT), 24/10/1971 (NT), 28/11/2009 (AG) - Villiers en Bois 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agrochola lota (Clerck, 1759)
Agrochola lychnidis (Denis & Schiffermüller, 1775)
Cannellée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Cannelée. Méditerranéo-asiatique. Europe centrale et méridionale. En France : largement répandue, mais plus commune dans la moitié sud. Espèce visible en de nombreux milieux pourvu qu’ils soient chauds, jusqu’en zone urbaine. Très variable en coloris (NT). Espèce univoltine en IX-IV. L’adulte hiverne et vole de nouveau au printemps. Chenille polyphage sur feuillus et plantes basses.

I. Très commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 11/2007 (Wilding Neil) - La Crèche 23/09/1971 (NT), 14/10/1971 (NT), 21/11/1981 (NT) - Marnes 07/10/2005 (CL) - Moutiers sous Argenton 28/11/1995 (CL) - Niort 25/09/1970 (NT), 04/10/1970 (NT), 25/10/1970 (NT), 23/10/1971 (NT), 24/10/1971 (NT), 25/10/1971 (NT), 30/10/1973 (NT), 09/11/1974 (NT), 07/11/1980 (NT), 03/11/1997 (AG), 05/11/1997 (AG), 20/09/1998 (AG), 15/10/2000 (AG), 20/10/2008 (Rebeyrol Christian).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agrochola lychnidis (Denis & Schiffermüller, 1775)
Agrotis crassa (Hübner, 1803)
Noctuelle trapue

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de août à septembre. Chenille sur sonchus, brassica, etc. Hiverne sur racines de trifolium. Elle est visible en avril. Assez commun partout, plus abondant sur le littoral. 1 exemplaire pris à Auzay (Vendée), le 01/08/1909, a les ailes antérieures presque unicolores, d’un blanc jaunâtre (Lucas).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle épaisse. Méditerranéo-asiatique. Présente sur une grande partie de l’Europe. En France, c’est une espèce largement répandue, surtout en plaine. Semble être plus fréquente sur le littoral atlantique. Espèce univoltine en V-IX. Chenille sur les racines de graminées mais également sur Sonchus, Brassica, Trifolium (racines), en IV.

I. Assez commun partout, plus abondant sur le littoral (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/08/2003 (CL) - Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Chizé 01/07/1973 (NT) - Fressines 08/08/2006 (AG) - Genneton 23/08/2008 (CL) - La Crèche 10/09/1985 (NT) - Magné 19/08/2010 (AG) - Mauzé-Thouarsais 11/08/1995 (CL), 11/08/1997 (CL), 27/08/1997 (CL), 23/07/2006 (CL) - Niort 06/08/1997 (AG), 02/08/1998 (AG), 02/09/1998 (AG), 02/09/1998 (AG), 11/08/2006 (AG), 11/08/2007 (AG), 15/08/2010 (AG) - Saint-Georges de Rex 29/07/1992 (AG) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 23/08/2001 (CL) - Villiers en Bois 19/08/1980 (NT), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agrotis crassa (Hübner, 1803)
Agrotis exclamationis (Linnaeus, 1758)
Point d’exclamation

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à septembre en deux générations (la deuxième génération est moins abondante). Chenille sur rumex, chenopodium murale, graminées. Elle est visible en avril puis en juillet. Répandu et commun partout dans la région. Varie du gris au roussâtre. Deux exemplaires de la variation serena Alph., (d’un gris cendré), ont été capturés à Dampierre (Maine et Loire) par M. Abot.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Point d’exclamation. Paléarctique. Répandue dans toute la France. Espèce venant parfois en grand nombre à la lumière, s’avère être parfois gênante dans les chasses de nuit. Espèce bivoltine en IV-VI puis en VIII-IX. Chenille sur Rumex, Chenopodium, Lactuca et diverses graminées, en IV-VII.

I. Répandu et commun partout dans la région (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/06/2006 (CL) - Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Cersay 16/07/1990 (CL) - Chizé 30/05/1981 (NT) - Etusson 10/06/1986 (CL) - Fressines 16/06/2006 (AG), 03/07/2009 (AG) - La Crèche 09/07/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 04/06/1973 (NT) - Magné 19/08/1968 (NT), 19/08/2010 (AG) - Mauzé-Thouarsais 02/06/1998 (CL), 14/07/2007 (CL) - Moutiers sous Argenton 08/06/1996 (CL) - Niort 20/05/1948 (NT), 24/05/1948 (MG), 19/06/1949 (MG), 29/05/1969 (NT), 02/07/1969 (NT), 30/05/1970 (NT), 01/06/1970 (NT), 02/06/1970 (NT), 21/05/1976 (NT), 09/08/1976 (NT), 13/05/1982 (NT), 18/05/1982 (NT), 30/04/1997 (AG), 01/05/1999 (AG), 14/05/2006 (AG), 21/05/2006 (AG), 03/06/2006 (AG), 04/06/2006 (AG), 11/08/2006 (AG), 08/08/2007 (AG), 11/08/2007 (AG), 17/05/2009 (Rebeyrol Christian), 30/05/2009 (AG), 13/06/2009 (AG), 17/05/2010 (Rebeyrol Christian), 23/05/2010 (AG), 15/08/2010 (AG) - Saint-Georges de Rex 10/06/1983 (NT), 13/07/1989 (NT), 29/07/1992 (AG) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 21/08/2006 (CL) - Sansais 09/07/1971 (NT), 09/08/1971 (NT) - Villiers en Bois 12/07/1972 (NT), 09/06/2006 (AG), 31/05/2009 (AG), 14/06/2009 (AG), 22/06/2009 (AG), 21/05/2010 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agrotis exclamationis (Linnaeus, 1758)
Agrotis ipsilon (Hufnagel, 1766)
Noctuelle baignée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à novembre (hiverne) en deux générations. Chenille sur graminées, plantes basses. Elle est visible en mai. Répandu et commun partout.

Deux-Sèvres : Commun à Niort, 29/03/1905 ; 06/04/1905 ; 18/05/1907 ; 25/06/1904 ; 16/08/1902 ; 18/09/1901 ; 15/10/1903 ; 10/11/1904 ; 20/12/1908 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle baignée. Cosmopolite. Présente en Europe, sauf dans l’extrême nord. Espèce migratrice, hôte des milieux ouverts, en IV-XI. Chenille sur graminées, Sonchus, en IV-V.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912). Commun à Niort 18/09/1901 (HG), 16/08/1902 (HG), 15/10/1903 (HG), 25/06/1904 (HG), 10/11/1904 (HG), 29/03/1905 (HG), 06/04/1905 (HG), 18/05/1907 (HG), 20/12/1908 (HG).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Cersay 16/08/2003 (CL) - Chizé 12/04/1980 (NT) - Etusson 17/06/1990 (CL) - La Crèche 07/10/1971 (NT) - La Mothe Saint-Héray 26/05/1970 (NT), 04/07/1970 (NT), 30/08/1983 (NT) - Le Vanneau-Irleau 02/08/1970 (NT) - Mauzé-Thouarsais 22/07/1998 (CL), 23/07/2006 (CL), 27/10/2006 (CL) - Niort 16/07/1970 (NT), 06/08/1970 (NT), 31/08/1976 (NT), 19/09/1978 (NT), 20/09/1978 (NT) - Saint-Georges de Rex 04/08/1969 (NT), 10/06/1983 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 20/05/2001 (CL), 23/08/2001 (CL), 27/09/2006 (CL) - Saint-Rémy 21/08/1976 (NT) - Secondigny 10/09/2008 (CL), 10/10/2008 (CL) - Villiers en Bois 26/09/1970 (NT), 30/08/2005 (AG), 09/09/2005 (AG), 25/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agrotis ipsilon (Hufnagel, 1766)
Agrotis puta (Hübner, 1803)
Noctuelle des Renouées

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en mai puis de juillet à octobre en deux générations. Chenille sur graminées ... Répandu et commun dans toute la région ainsi que l’ab. renitens Hb. (couleur plus claire) et ab. mâle lignosa God. (ailes antérieures presque noires).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle des renouées, L’élagueuse. Atlanto-méditerranéenne. Surtout au sud de l’Europe. En France, elle est présente partout. Elle habite les champs, les terrains vagues, les bois et les marécages. Adultes observés de nuit sur Buddleya (NT). Espèce bivoltine en V-XI. La chenille polyphage se rencontre surtout sur Polygonum, Rumex, Taraxacum, Lactuca, en IV-VI.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2000 (Wilding Neil) - Cersay 16/07/1990 (CL) - Etusson 10/06/1996 (CL) - Marigny 30/11/1992 (CL) - Mauzé-Thouarsais 21/08/2001 (CL), 27/08/2008 (CL) - Niort 02/09/1997 (AG) - Saint-Jean de Thouars 15/08/1997 (AG), 23/08/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 05/09/1998 (CL), 31/08/2006 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agrotis puta (Hübner, 1803)
Agrotis segetum (Denis & Schiffermüller, 1775)
Moissonneuse

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à octobre en deux générations. Chenille sur polygonum aviculare, verbascum thapsus, graminées, choux, pois etc. Elle est visible en mai. Elle peut être assez abondante pour devenir nuisible. Répandu et commun partout, varie considérablement pour la couleur et le dessin, depuis la forme catenatus Hw. , qui est gris clair, ou pallida Stgr., qui est gris jaunâtre, jusqu’à nigricornis Vill., dont les ailes antérieuressont d’un noir profond.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle des moissons. Eurasiatique. Largement répandue en Europe, ainsi qu’en France et ce dans tous les milieux, en IV-X. Chenille sur Polygonum aviculare, Verbascum thapsus, graminées, choux, pois, etc… en V-VI. Parfois nuisible, vue en nombre sur les choux de mon grand-père (NT) à diverses reprise à Tauché (Sainte-Blandine).

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/08/2002 (CL), 02/06/2006 (CL) - Beaussais 05/2006 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Genneton 16/08/2010 (Miteu Martine) - La Mothe Saint-Héray 28/07/1976 (NT), 28/08/1976 (NT), 26/08/1982 (NT) - Marigny 01/10/2009 (AG) - Mauzé-Thouarsais 11/08/1997 (CL), 27/08/1997 (CL), 06/09/1999 (CL), 20/07/2006 (CL), 23/07/2006 (CL) - Niort 22/05/1948 (MG), 23/09/1948 (MG), 07/10/1955 (MG), 08/07/1970 (NT), 06/08/1970 (NT), 08/08/1976 (NT), 31/08/1976 (NT), 30/04/1997 (AG), 15/06/1997 (AG), 28/09/2008 (Rebeyrol Christian), 11/07/2009 (AG),18/08/2009 (AG), 23/05/2010 (AG), 15/08/2010 (AG) - Saint-Georges de Rex 25/08/2000 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 23/08/2001 (CL) - Villiers en Bois 25/08/1970 (NT), 31/05/2009 (AG), 11/09/2009 (AG), 25/09/2009 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agrotis segetum (Denis & Schiffermüller, 1775)
Agrotis trux (Hübner, 1824)
Noctuelle farouche

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de août à octobre. Chenille sur plantes basses. Elle est visible en avril. Répandu partout ; plus ou moins commun selon les localités. L’ab. terranea Frr. (d’un brun rouge uniforme) et l’ab. lunigera Stph. (ailes antérieures avec macule noire sagittée) se rencontrent ça et là dans toute la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle farouche. Cette espèce fait l’objet d’une foule de descriptions d’aberrations qui ne se justifient pas. Méditerranéo-asiatique. Europe de l’ouest et du sud. Partout en France sauf au nord de la région parisienne, en V-XI. Chenille sur plantes herbacées, en IV.

I. Répandu partout, plus ou moins commun selon les localités (G&L).

II. Chizé 30/05/1981 (NT) - Genneton 02/10/2011 (Miteu Martine) - La Crèche 09/09/1971 (NT), 18/09/1971 (NT), 07/10/1971 (NT), 08/10/1971 (NT) - Marigny 30/11/1992 (CL) - Mauzé-Thouarsais 11/09/1997 (CL), 13/09/1997 (CL), 06/09/1999 (CL), 15/09/2007 (CL) - Niort 03/09/1997 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 21/08/2006 (CL) - Villiers en Bois 23/09/2005 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agrotis trux (Hübner, 1824)
Zygaena fausta (Linnaeus, 1767)
Zygène de la bruyère

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à septembre en deux générations. Espèce propre aux terrains calcaires très secs. Chenille sur ornithopus, hippocrepis, coronilla. Elle est visible en juin. Commun dans le sud des Deux-Sèvres et dens les Charentes, rare dans le Bordelais. L’espèce varie beaucoup quant à la confluence des taches rouges et la largeur du liseré jaune qui les circonscrit. La tache submarginale en forme de haricot peut être complètement isolée ; elle est de couleur blanchâtre dans la forme Dupuyi Obth. (Lép. comp., pl. XXII, 109). Dans melusina Obth. (Pl. XXII, fig. 108), forme capturée à Angoulême par M. Dupuy, le disque des ailes antérieures est en entier rouge, sauf deux faibles taches jaunes et un minuscule point noir. Enfin dans fausta lugdunensis Mill. toutes les parties rouges dans le type sont devenues jaunes (aberrat. prise au plateau de la Tourette, près d’Angoulême, par M. Dupuy, le 10/09/1908 (Lép. comp., pl. XXIX, 177). Melusina, capturé à Dompierre sur mer (17), le 01/09/1911, et lugdunensis, au même lieu, le 04/09/1911 (Lucas).


Etat des connaissances en 1922 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Charente-Maritime : Dompierre sur mer, 2 ex. ab. melusina (Obth.), 04/06/1919 (Lucas).

Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Charente-Maritime : Plusieurs aberrations lugdunensis, Mill. ont été récemment capturées à Dompierre sur mer.

Situation actuelle - 2010 (Guyonnet Antoine) : Espèce qui semble devenue assez rare et localisée. Découverte récemment pour la Vienne par Samuel Ducept.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Zygène de la petite coronille. Largement répandue en Europe. L’imago est visible en V-VI puis en VIII-IX en deux générations. Chenille sur Ornithopus, Hippocrepis, Coronilla coronata. Elle est visible en VI.

I. Commun dans le sud des Deux-Sèvres (G&L 1912).

II. Le Chillou 26/06/1993 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.


Avertissement concernant les Zygaenidae : la détermination certaine passe par l’étude des genitalias. Il ne s’agit donc que de propositions d’identifications.




lire la suite de l'article : Zygaena fausta (Linnaeus, 1767)
Alabonia geoffrella (Linnaeus, 1767)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 17-21 mm. Répandue dans toute l’Europe. Période de vol : V-VI. Chenille sur Corylus, Rubus.

II. Secondigny 30/07/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Alabonia geoffrella (Linnaeus, 1767)
Alcis repandata (Linnaeus, 1758)
Boarmie recourbée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à août. Chenille sur salix, rubus, prunus spinosa, fagus, populus, etc. Elle est visible en avril.


Etat des connaissances en 1922 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Deux-Sèvres : Forêt de l’Hermitain, 10/06/1913 (Lacroix).

Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Assez commun en forêt dans toute la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Boarmie recourbée. Toute l’Europe mais plus répandue dans sa moitié nord, se rencontre jusqu’au Kazakhstan. France : régulière et souvent abondante en plaine comme en montagne. Habitats diversifiés dont les forêts de feuillus et de résineux abritant des sous-bois denses, jardins et parcs en milieux urbains. Espèce univoltine en VI-VII. Chenille hivernante. Chenille polyphage sur Abies, Pteridium, Pinus, Populus, Salix, Corylus, Betula, Quercus, Berberis, Acer, Galium, Clematis, Crataegus…

I. Forêt de l’Hermitain 10/06/1913 (Lacroix). Assez commun en forêt dans toute la région (RL 1983).

II. Beaussais 08/2002 (Wilding Neil) - La Crèche 26/06/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 23/06/1971 (NT), 07/07/1975 (NT), 01/07/1983 (NT), 27/06/1990 (CL), 27/05/1992 (CL) - Marigny 25/05/1993 (CL) - Mauzé-Thouarsais 08/07/1997 (CL), 18/07/1997 (CL) - Secondigny 04/06/2008 (CL) - Villiers en Bois 22/06/1971 (NT), 07/07/1972 (NT), 27/06/1975 (NT), 18/06/1982 (NT), 07/07/2001 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Alcis repandata (Linnaeus, 1758)
Aleimma loeflingiana (Linnaeus, 1758)
Tordeuse de Loefling

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Tordeuse de Loefling. En Europe, très largement répandue. Période de vol : VII-VIII. Chenille sur Carpinus, Quercus.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Reffannes 25/06/2010 (CL) - Villiers en Bois 14/06/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Aleimma loeflingiana (Linnaeus, 1758)
Lomographa distinctata (Herrich-Schäffer, 1839)
Phalène distincte

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à avril (Niort, du 18 mars au 18 avril). Chenille sur prunus spinosa. Elle est visible en juillet. Répandu partout, et généralement assez commun.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène distincte. Toute l’Europe jusqu’en Asie centrale. En France, commune. Cette espèce affectionne les plaines et les coteaux secs et chauds. Espèce univoltine en III-IV. Chrysalide hivernante. Chenille sur Prunus spinosa

I. Répandu partout, et généralement assez commun (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 31/03/2003 (CL) - Beaussais 04/2005 (Wilding Neil) - Boussais 04/04/2008 (CL) - La Crèche 22/04/1982 (NT) - Moutiers sous Argenton 23/05/1996 (CL) - Niort 13/03/1997 (AG), 19/03/2009 (Rebeyrol Christian).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lomographa distinctata (Herrich-Schäffer, 1839)
Allophyes oxyacanthae (Linnaeus, 1758)
Aubépinière

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Aubépinière. Méditerranéo-asiatique. Toute l’Europe de la France à la Russie. En France, un peu partout. Fréquente les milieux arbustifs et boisés. Espèce univoltine en IX-XI. Chenille sur Crataegus oxyacantha, Prunus spinosa ou autres rosacées.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Amuré 12/09/1998 (AG) - Beaussais 11/2007 (Wilding Neil) - Genneton 25/10/2011 (Miteu Martine) - La Crèche 10/10/1971 (NT), 23/10/1971 (NT), 25/10/1971 (NT), 04/11/1983 (NT), 30/09/1985 (NT) - La Mothe Saint-Héray 05/10/1980 (NT), 26/10/1995 (CL) - Les Aubiers 25/10/2000 (CL) - Marigny 01/10/2009 (AG) - Mauzé-Thouarsais 11/08/1997 (CL) - Niort 23/10/1971 (NT), 05/12/2008 (Rebeyrol Christian) - Saint-Jean de Thouars 02/11/2000 (AG) - Souvigné 31/10/1983 (NT) - Villiers en Bois 11/10/1971 (NT), 10/10/1996 (AG), 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Allophyes oxyacanthae (Linnaeus, 1758)
Alsophila aceraria (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de novembre à décembre. Chenille sur acer, quercus. Elle est visible en juin.

Charente : Jarnac (Delam.).


Etat des connaissances en 1999 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Deux-Sèvres : Forêt de Chizé.

Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce rare qui n’a plus été mentionnée depuis Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Alsophila aceraria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Alucita hexadactyla (Linnaeus, 1758)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 14-16 mm. Espèce cosmopolite répandue dans toute l’Europe. L’imago est visible toute l’année. Chenille sur Lonicera.

I. Répandu et très commun partout (G&L 1912).

II. Argenton les Vallées 29/04/2008 (CL) – Beaussais 05/2005 (Wilding Neil) - Mauzé-Thouarsais 30/06/2007 (CL), 14/07/2007 (CL) - Moutiers sous Argenton 27/04/2008 (CL) - Niort 22/11/2007 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Alucita hexadactyla (Linnaeus, 1758)
Amblyptilia acanthadactyla (Hübner, 1813)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 17-23 mm. Espèce bivoltine en VII puis en IX-V. Chenille spermatophage (se nourrit des graines) sur Calamintha nepeta, Lavandula stoechas, Teucrium scorodonium, Stachys, Rosmarinus officinalis, Mentha longifolia, Prasium majus, Aquilegia vulgaris, Chaenorrhinum rubrifoliu..

I. Répandu dans toute la région, mais peu commun (G&L 1912).

II. Beaussais 10/2005 (Wilding Neil) - Niort 13/06/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Amblyptilia acanthadactyla (Hübner, 1813)
Amphipyra berbera (Rungs, 1949)
Berbère, Noctuelle berbère
Arbres divers, Arbustes divers, Chêne, Saule, Charme, Peuplier
Observations récentes :
Observation de West Hazel et Ron - Saint-Sorlin de Conac (17) - 14/07/2015 Observation de Montenot Jean-Pierre - La Rochelle (17) - 04/07/2015 Observation de Pâquereau Réjane - Salignac sur Charente (17) - 07/08/2014 Observation de West Hazel et Ron - Mortagne sur Gironde (17) - 17/07/2014 Observation de Brunet Claudie - Voulgezac (16) - 15/05/2013 Observation de Brunet Claudie - Voulgezac (16) - 07/09/2010 Observation de West Hazel et Ron - Saint-Genis de Saintonge (17) - 10/05/2010 Observation (...)

lire la suite de l'article : Amphipyra berbera (Rungs, 1949)
Amphipyra pyramidea (Linnaeus, 1758)
Noctuelle du noyer, Pyramide

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à septembre. Chenille sur salix, quercus, prunus spinosa, etc. Elle est visible en mai. Répandu et assez commun dans toute la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Pyramide, la Noctuelle du noyer. Eurasiatique. Occupe toute l’Europe et toute la France. On la trouve dans les forêts humides et les bois mixtes, les vergers et espaces verts jusque dans les villes. Espèce typique des miellées pratiquées par les Lépidoptéristes. A l’origine de nombreuses erreurs de détermination dans les collections anciennes car confondue avec A. berbera. Espèce univoltine en VI-X. Chenille très polyphage sur Quercus, Prunus, Crataegus, Ulmus, Salix, Syringa, Lonicera, en V.

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Bessines 12/08/1969 (NT) - Boussais 25/09/2008 (CL), 07/10/2010 (CL) - Chizé 22/07/1983 (NT) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 04/07/1970 (NT) - Mauzé-Thouarsais 27/08/2008 (CL) - Niort 03/07/1948 (MG), 22/07/1970 (NT), 01/08/1970 (NT), 21/09/1970 (NT), 02/08/1996 (AG), 07/08/1997 (AG), 10/08/1997 (AG), 09/07/2006 (AG) - Prin-Deyrançon 18/07/1971 (NT) - Saint-Georges de Rex 12/06/1969 (NT), 30/07/1974 (NT), 13/07/1989 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 04/09/2000 (CL) - Saint-Maxire 02/08/1969 (NT) - Saint-Rémy 02/08/1969 (NT) - Sansais 29/07/1974 (NT) - Secondigny 10/09/2008 (CL) - Villiers en Bois 24/07/1970 (NT), 25/08/1970 (NT), 16/07/1971 (NT), 22/07/1983 (NT), 11/08/2012 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Amphipyra pyramidea (Linnaeus, 1758)
Amphipyra tragopoginis (Clerck, 1759)
Triponctuée, Noctuelle du Salsifis

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Triponctuée. Holarctique. Occupe toute l’Europe. En France, un peu partout. Affectionne particulièrement les marais et prairies humides mais, on la rencontre également en lisière des bois et forêts ainsi que dans les parcs. Atteint les zones de moyenne montagne. Espèce univoltine, en VII-X. Chenille sur plantes basses : Epilobium, Artemisia, Serratula, Rumex, Linaria, Gallium, Plantago en V.

I. Dans toute la zone, mais plus ou moins abondant suivant les localités (G&L 1912).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Amphipyra tragopoginis (Clerck, 1759)
Anania verbascalis (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 22-26 mm. Répandue dans toute l’Europe. Période de vol : VI-VIII. Chenille sur Verbascum thapsus, Teucrium scorodonium, Scrofularia...

II. Boussais 18/06/2009 (CL) - Sansais 11/06/1970 (MG) - Villiers en Bois 25/08/2001 (AG), 30/08/2005 (AG), 14/06/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Anania verbascalis (Denis & Schiffermüller, 1775)
Anarta myrtilli (Linnaeus, 1761)
Noctuelle de la myrtille

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle de la myrtille. Atlanto-méditerranéenne. En Europe, la présence de cette espèce est liée à celle de la Callune, et manque dans les régions polaires. En France, elle est localisée mais se rencontre un peu partout. Elle se déplace la journée à vive allure par temps ensoleillé et affectionne les landes à bruyères, les tourbières jusqu’aux forêts de pins et proches prairies. Espèce bivoltine entre V-IX. Hiverne au stade nymphal. Chenille sur Calluna vulgaris et Vaccinium, en VI-X. La chenille d’une beauté exceptionnelle se trouve assez facilement sur les callunes à la fin de l’automne (NT).

I. Répandu, mais non commun partout (G&L 1912).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Anarta myrtilli (Linnaeus, 1761)
Ancylis achatana (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Répandue en Europe et en France. Période de vol : VI-VII. Chenille sur Crataegus, Prunus, Rubus.

I. Répandu partout, plus ou moins commun.

II. Reffannes 02/07/2010 (CL) - Villiers en Bois 22/06/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Ancylis achatana (Denis & Schiffermüller, 1775)
Ancylolomia tentaculella (Hübner, 1796)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 30-34 mm. Europe centrale et du sud. Période de vol : VII-VIII. L’imago est visible en VII-X. Chenille sur Dactylis glomerata.

I. Assez commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Aiffres 26/09/1968 (NT) - Beaussais 08/2005 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Bessines 11/08/1972 (MG) - Cersay 01/08/1977 (CL) - La Crèche 23/07/1974 (NT), 15/10/1979 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/07/1976 (MG) - Magné 19/08/2010 (AG) - Mauzé-Thouarsais 28/07/1989 (CL) - Niort 08/08/1948 (NT), 10/08/1948 (NT), 29/07/1949 (NT), 01/08/1970 (MG), 30/07/1972 (MG), 15/08/2001 (AG), 10/08/2009 (AG), 11/08/2009 (AG), 15/08/2010 (AG) - Saint-Jean de Thouars 22/08/2009 (AG) – Villiers en Bois 10/08/2005 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Ancylolomia tentaculella (Hübner, 1796)
Angerona prunaria (Linnaeus, 1758)
Angéronie du Prunier

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Chenille sur prunus spinosa, carpinus, crataegus, corylus. Elle est visible en avril. Répandu et assez commun partout ; très variable. Dans l’aberration spangbergi Lampa,les ailes sont unicolores, sans stries noires ; dans nigrolimbata de Joannis, les quatre ailes sont pourvues d’une forte marge noire ; enfin dans l’aberration sordiata Fuess. les quatre ailes sont noires, sauf une bande médiane d’un jaune plus ou moins ocracé. La première de ces aberrations est signalée de Morbihan, de Maine et Loire et de Vendée ; nigrolimbataest du Finistère et du Morbihan, et sordiata du Morbihan, de la Loire Inférieure, de la Gironde, et des Basses Pyrénées. D’après Frionnet cette dernière forme proviendrait surtout des éclosions tardives.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène du noisetier. Espèce très variable (NT). Europe : largement répandue, puis en Asie centrale jusqu’au Japon. France : presque partout, localement commune. Habite les bois clairs, les parcs, les friches, les haies, les jardins. Espèce univoltine en V-VI, une seconde génération partielle durant les années favorables. Chenille hivernante dans la strate herbacée, se nourrit sur Lonicera, Syringa, Fraxinus, Prunus, Ligustrum.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2008 (Wilding Neil) - Cersay 20/06/1978 (CL) - Chizé 10/07/1970 (NT) - La Chapelle-Bâton 23/07/1996 (CL) - La Mothe Saint-Héray 11/06/1970 (NT), 04/07/1970 (NT), 06/07/1970 (NT), 23/06/1971 (NT) - Massais 06/07/1985 (CL), 20/06/1987 (CL) - Reffannes 25/06/2010 (CL) - Saint-Maurice la Fougereuse 16/06/1996 (CL), 27/07/1996 (CL) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Villiers en Bois 25/06/1970 (NT), 06/07/1970 (NT), 09/07/1970 (NT), 10/07/1970 (NT), 03/07/1971 (NT), 09/07/1971 (NT), 07/07/1972 (NT), 12/07/1972 (NT), 25/06/1979 (NT), 23/06/2001 (AG), 14/06/2009 (AG), 22/06/2009 (AG), 05/07/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Angerona prunaria (Linnaeus, 1758)
Antonechloris smaragdaria (Fabricius, 1787)
Emeraude

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Emeraude, l’Emeraudine. Sud et est de l’Europe. Largement répandue en France à l’exception du nord-ouest. Fréquente les prairies steppiques, les éboulis, les friches. Espèce univoltine en VI-VII. Chenille hivernante sur Achillea, Tanacetum, Senecio, Artemisia.

I. Niort 1 ex. 27/06/1904 (HG).

II. Boussais 27/06/2008 (CL) - Moutiers sous Argenton 18/06/1998 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Antonechloris smaragdaria (Fabricius, 1787)
Apamea anceps (Denis & Schiffermüller, 1775)
Double-Feston

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin. Chenille sur graminées, froment, maïs, dans les épis. Elle est visible en juillet.

  • Deux-Sèvres : Commun à Niort (Gelin).
  • Charente-Maritime : Commun à Dompierre (Vigé) ; Saintes, 12/06/1907 (Gelin).
  • Charente : Jonzac (Delam.).

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Double feston, La Noctuelle équivoque. Eurasiatique. Europe : partout excepté le nord de la Grande-Bretagne, l’Irlande et le sud-ouest de la péninsule Ibérique. En France c’est une espèce localisée. Fréquente les prairies et landes sèches jusqu’en moyenne montagne. Espèce univoltine en V-VII. Chenille sur graminées, Triticum, Zea mays (dans les épis).

I. Commun à Niort (HG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Apamea anceps (Denis & Schiffermüller, 1775)
Apamea lithoxylaea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Doucette, Noctuelle lithoxylée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Chenille sur racines de graminées. Elle est visible en mai. Répandu et assez commun partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Doucette, la Noctuelle lithoxylée. Eurasiatique. Répandue en Europe. En France, on la rencontre un peu partout, y compris en Corse. Ecologiquement peu exigeante, elle occupe divers milieux ouverts, jusqu’en zone urbaine. Espèce univoltine en V-VII. La chenille se développe sur les racines de diverses graminées.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 06/2006 (Wilding Neil) - Cersay 13/06/1975 (CL) - Chizé 29/06/1971 (NT) - Etusson 04/05/2000 (CL) - La Crèche 30/05/1973 (NT), 10/06/1973 (NT), 11/06/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 09/06/1974 (NT) - Marigny 01/07/1994 (CL) - Mauzé-Thouarsais 18/06/1998 (CL), 23/06/2006 (CL) - Niort 21/06/1974 (NT) - Villiers en Bois 14/06/2009 (AG), 22/06/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Apamea lithoxylaea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Apamea monoglypha (Hufnagel, 1766)
Monoglyphe

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Chenille sur dactylis glomerata, poa pratensis et annua, dans les racines. Elle est visible en mai. Répandu et assez commun partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle radicée. Les auteurs modernes la classe le plus souvent dans le genre Abromias (NT). Eurasiatique. Toute l’Europe jusqu’à 2500 m d’altitude, sauf dans l’extrême sud de la péninsule Ibérique. En France, espèce commune partout. Peu exigeante, on la trouve dans les forêts, jardins et parcs de zones urbaines. Espèce univoltine en V-IX. Chenille sur les racines de graminées, en III-V.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 06/2006 (Wilding Neil) - Boussais 28/06/2008 (CL) - La Crèche 17/06/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 04/07/1970 (NT), 04/06/1973 (NT), 11/07/1975 (NT) - Marnes 09/06/2006 (CL) - Mauzé-Thouarsais 22/07/1998 (CL) - Niort 27/06/1969 (MG), 11/07/1970 (NT), 10/06/1971 (NT), 08/06/1982 (NT), 09/07/1983 (NT), 27/06/2010 (AG) - Villiers en Bois 22/08/1971 (NT), 14/06/2009 (AG), 22/06/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Apamea monoglypha (Hufnagel, 1766)
Apamea ophiogramma (Esper, 1794)
Noctuelle ophiogramme

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Chenille sur iris, phalaris, glyceria, tiges. Elle est visible en mars.


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Quelques exemplaires dans le Marais Poitevin et dans la vallée de l’Osme (16).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle ophiogramme. Eurasiatique. Toute l’Europe. En France, presque partout. Fréquente les prairies marécageuses. Espèce univoltine en VI-VIII. Chenille sur diverses plantes rivulaires comme la Glycérie aquatique.

I. Quelques exemplaires dans le Marais Poitevin (RL 1983).

II. Bessines 29/07/1971 (NT) - La Mothe Saint-Héray 11/07/1971 (NT) - Niort 11/07/1970 (NT) - Villiers en Bois 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Apamea ophiogramma (Esper, 1794)
Apatura ilia (Denis & Schiffermüller, 1775)
Petit mars changeant

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Arbres au bord des rivières, des prairies basses. Se pose quelquefois à terre, sur les matières stercoraires. Chenille sur populus, salix, alnus (le peuplier fournirait, d’après Scudder, la variation clytie). Habite toute la région, mais jamais en grand nombre. La variation clytie Schif., à fond des ailes jaune, est à peu près aussi abondante que le type.


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Le catalogue ne mentionne qu’une génération. Une seconde génération a lieu du 20 août au 30 septembre. Les exemplaires sont plus petits en général, et très souvent, ils pourraient être le produit de ilia X clytie (première génération). Les couleurs sont intermédiaires, et les formes pures des deux variétés ilia et clytie sont rares. J’ai vu un exemplaire encore en parfait état le 30 octobre 1958.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Petit mars changeant. Localisé en Europe centrale. En France, espèce largement répandue. Fréquente les forêts et bois à proximité de cours d’eau. Espèce monovoltine ou bivoltine en V-X. Chenille sur Populus tremula, Salix.

I. Répandu partout. Peu commun (G&L 1912). Commun à Bessines le 24/06/1915 (HG), rare en 1908 à François (HG). Le catalogue ne mentionne qu’une génération. Une seconde génération a lieu du 20 août au 30 septembre. Les exemplaires sont plus petits en général, et très souvent, ils pourraient être le produit de ilia X clytie (première génération). Les couleurs sont intermédiaires, et les formes pures des deux variétés ilia et clytie sont rares. J’ai vu un exemplaire encore en parfait état le 30 octobre 1958 (RL 1983).

II. Boussais 01/07/2010 (Rolland Ludovic) – Bressuire 19/07/2010 (Rolland Ludovic) – Echiré 12/07/1991 (AG) – Lezay 19/07/2010 (Debordes Laurent) - Sansais 07/07/1971 (NT), 09/07/1971 (NT) - Villiers en Bois 02/07/1971 (NT), 02/07/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Apatura ilia (Denis & Schiffermüller, 1775)
Apatura iris (Linnaeus, 1758)
Grand mars changeant

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Grands bois, forêts. Se pose, le matin, près des flaques d’eau et des matières stercoraires. Chenille sur tremula, populus, salix caprea, salix cinirea. Espèce du plateau central, des Pyrénées et du nord de la France. La vallée de la Loire paraît former la limite de son aire d’extension vers les plaines de l’ouest océanique.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Statut : Non mentionné (PCN, 01)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Situation actuelle - 2009 (Guyonnet Antoine) : A déterminer par l’atlas car espèce non mentionnée dans la région ni par Gelin et Lucas ni par Robert Levesque.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Grand mars changeant. Europe centrale. En France, surtout dans l’est, localisé à l’ouest. Fréquente les forêts de feuillus et les bois mixtes. Espèce univoltine en VI-VIII. Chenille sur Salix.

II. La Crèche 21/08/2011 (NT) – Lezay 17/06/2006 (Wilding Neil).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Apatura iris (Linnaeus, 1758)
Aphomia sociella (Linnaeus, 1758)
Pyrale du bourdon

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Pyrale du bourdon. Envergure : 25-38 mm. L’imago est visible en IV-VI pui VII-IX en deux générations. Dimorphisme sexuel marqué. Chenille dans les ruches ou dans les nids de bourdons et de guêpes. Elle chrysalide en cocon fait d’une sorte de carton soyeux. De taille inégale et de dessins variés.

I. Commun et répandu dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Fressines 03/07/2009 (AG) - Niort 26/06/1969 (MG), 28/06/1969 (MG), 26/06/2010 (AG), 27/06/2010 (AG) - Saint-Pompain 14/08/2001 (AG) - Villiers en Bois 09/07/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Aphomia sociella (Linnaeus, 1758)
Aplocera plagiata (Linnaeus, 1758)
Triple raie

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à septembre. Chenille sur les fleurs en boutons de hypericum. Répandu et commun dans toute la région (Gelin et Lucas).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Triple raie, la Rayure à trois lignes. Circum-paléarctique. Largement répandue en Europe et en France. Fréquente les landes, les prairies mésophiles, les bois de feuillus. Espèce bivoltine en V-VI puis en VIII-IX. Chenille hivernante. Chenille sur Hypericum.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2005 (Wilding Neil) – Bouillé-Loretz 22/04/2010 (Courtin Bernard) - Boussais 25/09/2008 (CL) - Cersay 14/09/1978 (CL) - Chizé 16/04/1971 (NT) - La Chapelle-Bâton 04/10/1997 (AG) - La Crèche 16/05/1949 (MG), 27/05/1973 (NT), 29/06/1973 (NT), 09/06/1981 (NT) - Mauzé-Thouarsais 19/04/2007 (CL), 14/07/2007 (CL) - Niort 15/06/1940 (NT), 08/07/1982 (NT) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Villiers en Bois 09/09/1948 (MG), 19/09/1948 (MG), 05/05/1957 (MG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Aplocera plagiata (Linnaeus, 1758)
Apocheima hispidaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Nyssie hispide

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à avril. Chenille sur quercus, malus, ulmus, fagus. Elle est visible en juin.

  • Deux-Sèvres : Peu commun à Niort : 15/03/1904 ; 25, 31/03/1908 ; 25/03/1909, 2 exemplaires ; 06/04/1909 ; Forêt de l’Hermitain : 29/03/1908 (Gelin).
  • Charente : Jarnac (Delam.).

Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Deux-Sèvres : Assez commun dans toutes les forêts de la région (Chizé, L’Hermitain, la Sésine).

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Nyssie hispide. Femelle aptère (NT). Répandue dans toute l’Eurasie tempérée jusqu’en Extrême-Orient. En France, un peu partout, mais plus fréquente dans le nord et dans le sud. Espèce affectionnant les forêts de feuillus, les bois mixtes, les steppes arborées et les jardins. Espèce univoltine en III-IV. Chrysalide hivernante. Chenille sur Quercus, Malus, Betula, Ulmus, Prunus.

I. Forêt de l’Hermitain 29/03/1908 (HG) - Peu commun à Niort 15/03/1904 (HG), 25/03/1908 (HG), 31/03/1908 (HG), 2 ex. 25/03/1909 (HG), 06/04/1909 (HG). Assez commun dans toutes les forêts de la région (Chizé, L’Hermitain, la Sésine) (RL 1983).

II. Beaussais 02/2008 (Wilding Neil) - Boussais 04/04/2008 (CL) - Cersay 16/04/1990 (CL) - La Crèche 16/03/1972 (NT) - La Mothe Saint-Héray 07/03/1981 (NT), 26/03/1982 (NT) - Moutiers sous Argenton 20/04/1996 (CL), 27/04/2008 (CL) - Secondigny 22/04/2004 (CL), 13/03/2009 (Aubineau Morgane) - Villiers en Bois 19/05/1971 (NT), 17/03/1972 (NT), 19/03/1976 (NT), 13/03/1997 (AG), 10/03/2007 (AG), 18/03/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Apocheima hispidaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Phigalia pilosaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Phalène velue, Phalène de l’aulne

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de janvier à mars (Niort, du 25 janvier au 15 mars). Chenille sur crataegus, prunus spinosa, ulmus, pirus. Elle est visible en juin. Répandu plus ou moins abondamment dans toute la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène velue. En Europe, surtout dans les régions septentrionales, occidentales et centrales. France : largement répandue en nombre variable suivant les localités. Habite les grandes forêts à sous-bois de myrtilles, bois de feuillus, marais, parcs et jardins dans les zones urbaines. Occupe les massifs montagneux également. Chrysalide hivernante. Espèce univoltine en II-IV. Chenille sur divers feuillus tels que Salix, Carpinus, Populus, Quercus, Sorbus, Malus, Pirus.

I. Répandu plus ou moins abondamment dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 03/2006 (Wilding Neil) - Bessines 05/03/1983 (NT) - La Crèche 16/02/1972 (NT), 18/02/1972 (NT), 08/03/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 23/07/1970 (NT), 26/08/1970 (NT), 23/07/1974 (NT), 13/08/1980 (NT), 16/07/1982 (NT), 30/08/1983 (NT) - Massais 23/02/2008 (CL) - Niort 20/03/1963 (MG), 17/07/1971 (NT), 14/08/1982 (NT) - Saint-Jean de Thouars 13/03/2005 (AG) - Souvigné 07/02/1981 (NT) - Villiers en Bois 18/07/1970 (NT), 17/09/1982 (NT), 27/02/1998 (AG), 18/03/2010 (AG), 18/03/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Phigalia pilosaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Apoda limacodes (Hufnagel, 1766)
Tortue

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Chenille sur quercus, fagus. Elle est visible de septembre à octobre. Répandu dans toute la zone, mais en général fort peu commune ; grands bois, forêts.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Tortue. Eurasiatique. L’imago est visible en V-IX. Répandue dans toute la zone dans les grands bois, forêts. Adulte : 20-30 mm. Chenille sur Quercus, Carpinus, Fagus, en IX-X. Elle est pourvue de pattes vestigiales et se déplace comme les escargots, en glissant par mouvements ondulatoires sur un pied musculaire sécrétant un mucus adhésif.

I. Répandu dans toute la zone, mais en général fort peu commune (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 07/09/2007 (CL) - Boussais 27/06/2008 (CL) - Coulon 28/07/1989 (CL) - La Couarde (Neil Wilding) - La Mothe Saint-Héray 23/06/1971 (NT), 11/07/1971 (NT), 07/05/1975 (NT), 16/07/1982 (NT), 01/07/1983 (NT), 01/07/1983 (NT), 27/05/1990 (CL) - Marigny 25/07/1995 (CL) - Mauzé-Thouarsais 08/07/1997 (CL), 22/07/2005 (CL), 23/06/2006 (CL), 04/07/2008 (CL) - Secondigny 20/07/2007 (CL), 30/07/2008 (CL) - Soudan 12/10/2004 (chenille) (AG) - Villiers en Bois 13/07/1970 (NT), 18/07/1970 (NT), 21/07/1971 (NT), 24/07/1971 (NT), 14/06/2009 (AG), 01/07/2010 (AG), 02/06/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Apoda limacodes (Hufnagel, 1766)
Aporophyla canescens (Duponchel, 1826)
Xyline blanchissante, Xyline de l’Asphodèle

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de septembre à octobre. Chenille (décrite et figurée par D. Lucas, Ann. soc. ent. de Fr., 3ème tri. 1903) sur trifolium pratense. Elle est visible en avril.

Deux-Sèvres : Peu commun à Niort, 28/09/1907 ; 01/10/1898 ; 02/10/1906 ; 9, 16 et 22/10/1907 (Gelin).

Vienne : Sommières (d’Ald.).

Charente-Maritime : Assez rare à Dompierre (Vigé), Saintes, 27/09/1908, 2 esemplaires (Gelin).

Charente : Jarnac (Delam.).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Xyline blanchissante. Méditerranéo-asiatique. Localisation exclusive au sud de l’Europe. Du Portugal à la Grèce. En France, ne remonte pas au-delà du nord de la Loire. Espèce inféodée aux biotopes secs, maquis et garrigues, pelouses rases et particulièrement sèches. Espèce univoltine en VIII-X. Chenille sur graminées et plantes basses, Liliacées et Amaryllidacées, surtout sur Asphodelus microcarpus, en IV.

I. Peu commun à Niort 01/10/1898 (HG), 02/10/1906 (HG), 28/09/1907 (HG), 09/10/1907 (HG), 16/10/1907 (HG), 22/10/1907 (HG).

II. La Mothe Saint-Héray 11/07/1975 (NT) - Mauzé-Thouarsais 27/07/1997 (CL) - Niort 30/06/1971 (NT), 19/09/1976 (NT) - Saint-Georges de Rex 10/07/1973 (NT) - Saint-Rémy 20/08/1976 (NT) - Sansais 26/07/1994 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Aporophyla canescens (Duponchel, 1826)
Aporophyla lutulenta (Denis & Schiffermüller, 1775)
Noctuelle boueuse

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle boueuse. Statut à redéfinir. Selon Ronkay et al. (2001), A. lutulenta serait une espèce d’Europe orientale, les populations françaises se rattachant à l’espèce très proche lueneburgensis. Toutefois ces hypothèses n’ont pas été confirmées par les analyses ADN (G. Orhant, à paraître) (Lepinet). Chenille sur Cytisus, Genista, Rumex acetosella, Calluna vulgaris.

I. Répandu partout mais plus ou moins commun. (G&L 1912)

II. Beaussais 10/2005 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 05/10/1980 (NT) - Niort 07/08/1956 (MG), 10/10/1971 (NT) - Villiers en Bois 26/09/1970 (NT), 11/10/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Aporophyla lutulenta (Denis & Schiffermüller, 1775)
Aporophyla nigra (Haworth, 1809)
Noctuelle anthracite

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de septembre à octobre. Chenille sur erica, cinerea, rumex, lotus, trifolium, prunus spinosa. Elle est visible en mai. Répandu et commun partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle anthracite. Méditerranéo-asiatique. Europe de l’ouest et du sud. En France, partout sauf le sud-est. On trouve cette espèce en tout type de milieu. Espèce univoltine en IX-XI. Chenille polyphage sur plantes basses (Rumex, Calluna), en VIII-X.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 10/2005 (Wilding Neil) - Boussais 07/10/2010 (CL) - Chizé 06/06/1982 (NT), 17/09/1982 (NT) - Etusson 10/06/1983 (CL) - La Crèche 23/09/1971 (NT), 10/10/1971 (NT), 05/10/1983 (NT), 10/10/1983 (NT), 15/09/1985 (NT), 30/09/1985 (NT) - La Mothe Saint-Héray 05/10/1980 (NT), 03/10/1983 (NT) - Marigny 01/10/2009 (AG) - Marnes 07/10/2005 (CL) - Niort 10/10/1971 (NT), 20/10/1971 (NT), 23/10/1971 (NT), 30/09/1980 (NT), 07/11/1980 (NT), 05/10/1983 (NT), 08/10/1983 (NT), 09/10/1983 (NT), 10/10/1996 (AG), 22/10/2000 (AG), 20/11/2008 (Rebeyrol Christian) - Saint-Maurice la Fougereuse 29/09/2000 (CL), 04/10/2000 (CL) - Villiers en Bois 11/10/1971 (NT), 17/09/1982 (NT), 23/09/2005 (AG), 07/10/2005 (AG), 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Aporophyla nigra (Haworth, 1809)
Archips podana (Scopoli, 1763)
Tordeuse de l’osier

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Tordeuse de l’osier. Envergure : 19-23 mm. Largement répandue en Europe et en France, Corse comprise. Période de vol : V-IX. Chenille polyphage sur Quercus, Corylus, Fagus.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. L’Absie 03/06/2011 (CL) - Marnes 09/06/2006 (CL) - Saint-Jean de Thouars 14/08/2000 (AG) - Villiers en Bois 22/06/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Archips podana (Scopoli, 1763)
Archips rosana (Linnaeus, 1758)
Tordeuse des buissons

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Tordeuse des buissons. Largement répandue en Europe et en France, Corse comprise. Période de vol : VII-IX. Chenille polyphage sur Rosa, Ribes, Salix.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Boussais 13/06/2009 (CL) - Le Chillou 20/06/2009 (CL) - Villiers en Bois 14/06/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Archips rosana (Linnaeus, 1758)
Archips xylosteana (Linnaeus, 1758)
Tordeuse des bourgeons

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Tordeuse des bourgeons. Envergure : 17-24 mm. Largement répandue en Europe et en France, Corse comprise. Période de vol : VII-VIII. Chenille polyphage sur Quercus, Salix, Populus.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Boussais 13/06/2009 (CL) - La Mothe Saint-Héray 29/06/1957 (NT), 23/05/2001 (AG) - Villiers en Bois 25/06/2001 (AG), 14/06/2009 (AG), 22/06/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Archips xylosteana (Linnaeus, 1758)
Arctia caja (Linnaeus, 1758)
Ecaille-martre, Hérissonne

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juillet puis de août à octobre en deux générations. La chenille est très polyphage. Elle est visible en avril puis en juillet. Répandue et commun partout. Varie considérablement, mais sans fixité, pour l’étendue des bandes blanches aux ailes antérieures, et des taches bleues aux ailes postérieures. Un exemplaire avec les ailes postérieures jaune d’ocre a été pris aux environs d’Angers par M. Cheux.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ecaille martre, l’Ecaille hérissonne. Eurasiatique. Toute l’Europe et toute la France. Fréquente tous les types de milieux. Espèce univoltine en VI-VIII. Chenilles sur diverses plantes basses, Genista, Sarothamnus, Rubus idaeus, Rubus fructicosus...

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Aiffres 26/09/1968 (NT) - Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Cersay 10/06/1975 (CL) - Coulon 21/06/1975 (CL) - Frontenay Rohan-Rohan 18/04/2009 (chenille) (Sellier Nicolas) - Genneton 23/08/2008 (CL), 25/04/2010 (chenille) (Miteu Martine) - La Crèche 15/08/1971 (NT), 10/06/1973 (NT), 21/05/1974 (NT), 22/07/1998 (CL), 23/07/2006 (CL), 14/07/2007 (CL) - Mauzé-Thouarsais 22/07/1998 (CL), 23/07/2006 (CL), 14/07/2007 (CL) - Niort 08/06/1948 (MG), 10/06/1949 (MG), 08/06/1950 (MG), 13/09/1952 (MG), 10/06/1954 (MG), 21/04/1959 (MG), 14/05/1959 (MG), 02/06/1960 (MG), 08/06/1960 (MG), 19/09/1960 (MG), 12/05/1961 (MG), 15/06/1961 (MG), 18/09/1963 (MG), 19/06/1967 (NT), 04/08/1971 (MG), 03/04/1993 (AG), 17/07/1993 (AG), 02/08/1998 (AG) - Prin-Deyrançon 02/08/1980 (NT), 21/08/1980 (NT) - Saint-Gelais 15/03/1997 (AG) - Saint-Georges de Rex 13/08/1969 (NT), 10/06/1983 (NT) - Saint-Jean de Thouars 19/09/1998 (AG), 25/07/2009 (AG), 23/08/2009 (AG) - Saint-Maxire 01/09/1972 (MG) - Saint-Pierre à Champ 10/06/1975 (CL) - Sainte-Radegonde 10/06/1975 (CL) - Sansais 29/07/1974 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Arctia caja (Linnaeus, 1758)
Epicallia villica (Linnaeus, 1758)
Ecaille villageoise

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin. Chenille sur genista, lonicera, etc. Elle est visible en avril. Répandu et commun partout. La forme de l’ouest océanique, qui est aussi celle de toute la Bretagne et de l’Angleterre, a les taches claires des ailes antérieures blanc crème, au lieu de blanc pur de la villica typique, qui est d’Allemagne. M. Oberthur l’a appelé britannica. (la variation angelica Bdv., dont les taches sont également blanc crème, mais sont bien plus grandes, est la forme d’Espagne. Lép. comp. v, page 141).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ecaille villageoise, l’Ecaille fermière. Paléarctique. Toute l’Europe jusqu’en Asie Mineure. En France, partout. Elle est très variable quant à l’étendue des taches, qui fusionnent quelquefois presque complètement. Espèce univoltine enV-VII. Chenille sur de nombreuses plantes basses.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Assais les Jumeaux 23/06/2008 (CL), 21/05/2010 (CL) - Availles-Thouarsais 21/05/2010 (CL) - Beaussais 05/2006 (Wilding Neil) - Cersay 10/06/1975 (CL) - Chizé 06/06/1981 (NT) - Clussais la Pommeraie 12/06/2010 (Debordes Laurent) – Coulon 21/06/1975 (CL) - Fressines 16/06/2006 (AG) - Genneton 11/08/2010 (Miteu Martine) - La Crèche 19/06/1971 (NT), 28/05/1973 (NT), 10/06/1973 (NT), 12/06/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 04/06/1973 (NT), 14/06/1973 (NT) - Le Breuil sous Argenton 20/05/1975 (CL) - Marnes 03/05/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 02/06/2006 (CL) - Niort 20/05/1948 (MG), 21/05/1948 (MG), 11/05/1957 (MG), 26/05/1961 (MG), 08/06/1970 (MG), 31/05/1971 (MG), 10/06/1971 (MG), 16/05/1980 (NT), 30/04/1997 (AG), 04/06/2006 (AG), 23/05/2010 (AG) - Saint-Gelais 25/04/1997 (AG) - Saint-Pierre à Champ 10/06/1975 (CL) – Sainte-Radegonde 10/06/1975 (CL) - Usseau 16/04/1989 (AG), 17/05/1989 (AG) - Villiers en Bois 12/06/1958 (MG), 24/05/1960 (MG), 15/06/1968 (NT), 02/06/1971 (MG), 19/06/1971 (NT), 06/06/1981 (NT), 15/05/1982 (NT), 09/06/2006 (AG), 31/05/2009 (AG), 14/06/2009 (AG), 21/05/2010 (AG), 02/06/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Epicallia villica (Linnaeus, 1758)
Fabriciana adippe (Denis & Schiffermüller, 1775)
Moyen Nacré

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Grands bois, recherche les ronciers fleuris. Chenille sur viola. Elle est visible de mai à juin. Répandu et commun partout. La v. cleodoxa Ochs., (sans taches nacrées en dessous) se rencontre avec la forme typique, mais généralement en moins grande abondance.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Moyen nacré. Espèce largement répandue en Europe. En France, absente ou très rare dans le nord et dans l’’ouest, plus commune ailleurs. Espèce univoltine en V-IX. Chenille sur Viola.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Chizé 01/07/1971 (NT), 08/08/1971 (NT), 28/06/1983 (NT) - Villiers en Bois 26/06/1942 (MG), 23/06/1947 (MG), 27/06/1947 (MG), 03/07/1948 (MG), 02/07/1955 (MG), 10/06/1956 (MG), 30/06/1956 (MG), 07/07/1956 (MG), 30/06/2012 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Fabriciana adippe (Denis & Schiffermüller, 1775)
Fabricianna niobe (Linnaeus, 1758)
Chiffre

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Chenille sur viola, plantago. Elle est visible de mai à juin. Espèce des Pyrénées et du Plateau central, dont la var. eris Meig, (taches du dessous sans reflet nacré), a été prise dans la Forêt de la Braconne (16) par M. Dupuy.


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Dans une note parue dans le fascicule 7, tome VI, d’Alexanor, j’ai présenté la forme niobe eris (centre-ouest) que l’on trouve dans la vallée de l’Osme (sud des Deux-Sèvres, nord de la Charente et de la Charente-Maritime).

Très localisé, abondant sur ses places. Je l’ai rencontré à quelques kilomètres de la Forêt de Chizé, mais jamais dans cette forêt. Les coupes faites dans celle-ci sont très favorables à la croissance des violettes, plantes nourricières de sa chenille, ce qui devrait permettre une extension rapide. Signalée en Forêt de la Braconne par Dupuy, cette espèce semble gagner vers le nord par les chaumes et les petits bois de la vallée de l’Osme depuis une quarantaine d’années.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}

Statut : déterminance P-C (espèce localisée et en forte régression à l’échelle régionale).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Chiffre. Espèce assez répandue en Europe centrale et méridionale, absente de Grande-Bretagne, du nord et du centre de la Scandinavie et de la plupart des régions basses du nord-ouest de l’Europe, en fort déclin. En France, cette espèce a fortement décliné, en particulier dans la moitié nord. Fréquente les prairies et bois clairs, lisières et clairières des bois et forêts. Espèce univoltine en VI-VII. Chenille sur Viola, Rubus.

I. Boisserolles 06/07/1975 (G. Collinet), 29/05/1976 (Drouet Eric) - Buffageasse 02/06/1967 (RL), 22/06/1969 (RL) - Hanc 08/06/1947 (RL), 12/06/1948 (RL), 12/06/1949 (RL), 14/06/1964 (RL), 23/06/1965 (RL), 08/10/1967 (RL) - Le Vert 27/06/1977 (Eric Drouet), 04/07/1977 (Eric Drouet). Dans une note parue dans le fascicule 7, tome VI, d’Alexanor, j’ai présenté la forme niobe eris (centre-ouest) que l’on trouve dans la vallée de l’Osme (sud des Deux-Sèvres, nord de la Charente et de la Charente-Maritime). Très localisé, abondant sur ses places, je l’ai rencontré à quelques kilomètres de la Forêt de Chizé, mais jamais dans cette forêt. Les coupes faites dans celle-ci sont très favorables à la croissance des violettes, plantes nourricières de sa chenille, ce qui devrait permettre une extension rapide (RL 1983).

II. Villiers en Bois 25/07/1987 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Fabricianna niobe (Linnaeus, 1758)
Pandoriana pandora (Denis & Schiffermüller, 1775)
Cardinal, Pandora

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à septembre en deux générations. Recherche les fleurs des chardons et autres carduacées. Chenille sur viola tricolor. Elle est visible en juin. Commune sur le littoral. Se raréfie en approchant de la limite est de la région. Les macules argentées du dessous des ailes postérieures sont très réduites dans l’aberration paupercula Rag., fréquente en Vendée. Une femelle très mélanienne, prise à Vouvant le 22/06/1901 peut, par analogie, être appelée valesina (Lucas).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Statut : déterminanceP-C (commune sur la côte, rare et localisée à l’intérieur des terres).

Dernières mentions : Chizé, 24/07/1948 (Levesque R.), 10/08/1968 (Cloux) ; Niort 08 1943 1945 ; La Foye Monjault, 15/07/1981 ; Exireuil, 2000 (Levesque R.).

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Cardinal. Espèce répandue dans le sud de l’Europe. En France, pourtour méditerranéen et littoral atlantique. Fréquente les clairières, les lisières et les allées des bois et forêts. Espèce qui se rencontre de façon erratique dans le département. Espèce univoltine en V-X. Chenille sur Viola.

I. Chizé, 24/07/1948 (RL), 10/08/1968 (Cloux) - Exireuil, 2000 (RL) - La Foye Monjault 15/07/1981 (RL) - Niort 08/1943 (RL), 08/1945 (RL).

II. Villiers en Bois 26/06/1948 (MG), 01/07/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Pandoriana pandora (Denis & Schiffermüller, 1775)
Asthena albulata (Hufnagel, 1767)
Phalène candide

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Chenille sur carpinus, fagus, corylus, quercus. Ell est visible en mars puis en juin. Répandu et commun partout, dans la vallée de la Loire et au sud de cette vallée.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène candide, l’Acidalie candide. Largement répandue en Europe jusqu’en Asie Mineure. Répandue dans presque toute la France. Fréquente les bois et forêts de feuillus. Espèce bivoltine en V-VIII. Chrysalide hivernante. Chenille sur Carpinus, Betula, Quercus, Corylus, Cornus.

I. Répandu et commun partout, dans la vallée de la Loire et au sud de cette vallée (G&L 1912).

II. Belleville 21/08/2010 (AG) - Hanc 15/08/2002 (AG) - La Chapelle-Bâton 08/08/1997 (AG), 22/08/1998 (AG) - La Mothe Saint-Héray 22/05/1969 (NT), 28/05/1970 (NT), 26/05/2001 (AG) - Niort 08/06/1970 (NT), 17/05/1971 (NT), 04/06/1971 (NT), 30/05/1997 (AG) - Secondigny 20/07/2007 (CL) - Villiers en Bois 19/04/1952 (MG), 30/08/2005 (AG), 21/04/2009 (AG), 31/05/2009 (AG), 05/07/2009 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Asthena albulata (Hufnagel, 1767)
Autographa gamma (Linnaeus, 1758)
Lambda, Gamma

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de janvier à décembre en deux ou trois générations. Chenille très polyphage, vit sur vicia sepium, rumex, sonchus, galium, urtica, etc. Répandu et extrêmement commun partout. Un bel exemplaire très mélanique, pris à Royan le 01/08/1905, a les lignes des ailes antérieures écrites en brun, l’angle externe de ces mêmes ailes et l’angle anal des inférieures marqués d’une large tache brune. On peut l’appeler brunnescens (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Gamma, le Lambda. Eurasiatique. Europe : espèce très répandue et commune. En France, en quantité variable suivant l’endroit, cette migratrice est commune. Occupe les milieux les plus divers jusqu’en altitude. Espèce bivoltine en IV-VII (arrivée d’immigrants) puis en VII-IX (avec émigration vers le sud). Chenille polyphage en IX-V puis en VI-VIII.

I. Répandu et extrêmement commun partout (G&L 1912). Amuré, en juillet (DL).

II. Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Cersay 10/06/1975 (CL) - Chizé 17/09/1982 (NT) - Fressines 17/06/2006 (AG), 08/08/2006 (AG), 12/07/1971 (NT), 12/05/1982 (NT), La Mothe Saint-Héray 26/06/1973 (NT), 13/08/1980 (NT) - Magné 15/05/1969 (NT) - Marigny 01/10/2009 (AG) - Marnes 02/08/2005 (CL) - Niort 04/08/1956 (MG), 12/07/1969 (NT), 22/07/1969 (NT), 04/08/1969 (NT), 10/09/1969 (NT), 31/08/1976 (NT), 22/08/1980 (NT), 05/08/1982 (NT), 22/08/1982 (NT), 29/08/1982 (NT), 13/09/1982 (NT), 15/09/1982 (NT), 26/09/1983 (NT), 05/08/1989 (AG), 17/07/1991 (AG), 23/06/1993 (AG), 01/08/1996 (AG), 15/06/1997 (AG), 30/04/2006 (AG), 07/05/2006 (AG), 11/08/2006 (AG), 05/08/2007 (AG), 11/05/2009 (Rebeyrol Christian), 15/08/2010 (AG), 25/10/2011 (AG) - Villiers en Bois 17/08/1982 (NT), 30/08/2005 (AG), 09/06/2006 (AG), 11/09/2009 (AG), 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Autographa gamma (Linnaeus, 1758)
Autographa jota (Linnaeus, 1758)
Iota

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Iota. Ouest-paléarctique. Espèce assez répandue en Europe, surtout au sud. En France, localisée mais avec une large distribution. Habitat variable puisqu’on la rencontre aussi bien sur des pentes chaudes et sèches, lisières, clairières que dans les prairies humides et bords de cours d’eau. Espèce univoltine en VI-IX. Chenille hivernante, vit sur diverses plantes basses. Il y a lieu de comparer A. jota avec A. pulchrina qui est proche de l’habitus de cette espèce, mais facilement séparable (NT).

I. Niort 17/06/1905 (HG), 21/06/1905 (HG), 30/06/1905 (HG), 22/06/1908 (HG), 16/06/1909 (HG). Forêt de Gâtine et dans le sud des Deux-Sèvres (L’Hermitain, Hanc) (RL 1983).

II. Chizé 24/06/1970 (NT), 26/06/1970 (NT), 30/05/1981 (NT) - La Mothe Saint-Héray 26/06/1970 (NT), 04/06/1973 (NT), 31/05/1981 (NT), 05/06/1981 (NT), 23/10/1992 (CL) - Saint-Maurice la Fougereuse 16/06/1996 (CL) - Secondigny 27/05/1999 (CL), 04/06/2008 (CL), 10/10/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Autographa jota (Linnaeus, 1758)
Axylia putris (Linnaeus, 1761)
Noctuelle putride

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en juin puis de août à septembre en deux générations. Chenille sur racines de graminées ... Elle est visible en mai puis en juillet.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle putride. Eurasiatique. Toute l’Europe, toute la France y compris dans les villes mais aussi dans les haies, les lisières de forêts, les jardins, et les champs. Ressemble à un petit morceau de bois cassé. Espèce univoltine en IV-IX. Chenille sur Rumex, Plantago, Galium, Convolvulus, Atriplex, en VIII.

II. Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Chizé 30/05/1970 (NT) - Coulon 17/07/1991 (CL) - La Chapelle-Bâton 22/08/1998 (AG) - La Mothe Saint-Héray 18/07/1980 (NT) - Niort 17/05/1957 (MG), 23/05/1969 (NT), 30/05/1970 (NT), 11/05/1971 (NT), 22/05/1971 (NT), 13/05/1982 (NT), 15/08/2010 (AG) - Saint-Georges de Rex 04/08/1969 (NT), 29/07/1992 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 08/04/1987 (CL) - Villiers en Bois 23/04/1982 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Axylia putris (Linnaeus, 1761)
Bactra lancealana (Hübner, 1799)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 11-20 mm. Répandue dans toute l’Europe et dans toute la France, y compris en Corse. Période de vol : VII-X. Chenille sur Juncus, Scirpus.

I. Répandu et très commun partout (G&L 1912).

II. Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Secondigny 30/07/2007 (CL) - Villiers en Bois 09/09/2005 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Bactra lancealana (Hübner, 1799)
Bena bicolorana (Fuessly, 1775)
Halias du chêne, Chappe verte à bande

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur quercus, fagus, alnus, betula. Elle est visible en juillet et en octobre. Répandu partout mais beaucoup moins commun que prasinanus.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Halias du chêne. Eurasiatique. Europe et au-delà, largement répandue, du sud de la Scandinavie au bassin méditerranéen et à l’Oural. En France, partout y compris en Corse. Cette espèce se rencontre dans les bois et forêts de feuillus en basse altitude et en moyenne montagne. Espèce univoltine en VI-VII. Chenille sur divers Quercus et sur Betula. D’automne à fin mai dans les feuilles mortes, en juin sur le chêne.

I. Répandu partout mais beaucoup moins commun que prasinanus (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2001 (Wilding Neil) - La Crèche 18/07/1972 (NT), 15/07/1983 (NT) - La Mothe Saint-Héray 04/07/1973 (NT) - Mauzé-Thouarsais 20/07/1997 (CL) - Niort 10/07/1982 (NT) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Bena bicolorana (Fuessly, 1775)
Bichroma famula (Esper, 1787)
Fidonie du Genêt

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin. Chenille sur genista, cytisus. Elle est visible en août. Répandu partout, et généralement assez commun.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Philobie du genêt. Atlanto-méditerranéenne. Europe centrale et méridionale. En France, un peu partout mais de façon localisée. Fréquente les landes chaudes, les pelouses rases. Espèce univoltine en V. Chenille sur Genista, Cytisus, Sarothamnus.

I. Répandu partout, et généralement assez commun (G&L 1912).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Bichroma famula (Esper, 1787)
Biston betularia (Linnaeus, 1758)
Phalène du Bouleau

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juillet (Niort, 15 mai - 22 juillet). Chenille sur quercus, rubus, prunus spinosa, crataegus, salix. Elle est visible en octobre. Répandu et commun dans toute la zone.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène du bouleau. Largement répandue à travers l’Europe jusqu’en Scandinavie centrale et en Finlande méridionale. En France, commune dans les zones boisées de plaine comme d’altitude (feuillus mélangés). Les formes mélanisantes sont assez rares mais peuvent se trouver dans d’autres milieux que les milieux urbains (NT). Chrysalide hivernante. Espèce univoltine en IV-VII. Chenille sur divers feuillus ; Salix, Betula, Carpinus, Alnus, Fagus, Sorbus, Prunus, Cornus.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Chizé 06/07/1970 (NT), 30/05/1981 (NT) - Etusson 20/09/1985 (CL) - La Chapelle-Bâton 30/07/1997 (AG), 22/08/1998 (AG) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 24/06/1989 (NT), 24/06/1989 (NT) - La Mothe Saint-Héray 22/03/1970 (NT), 05/06/1970 (NT), 26/06/1970 (NT), 23/07/1974 (NT) - Magné 19/06/1969 (NT), 22/07/1969 (NT) - Mauzé-Thouarsais 06/07/1997 (CL), 17/07/2002 (CL) - Moutiers sous Argenton 18/06/1998 (CL) - Niort 29/04/1957 (NT), 11/07/1970 (NT), 16/07/1970 (NT), 31/07/1970 (NT), 01/08/1970 (NT), 08/06/1982 (NT), 09/07/1983 (NT), 16/07/1983 (NT), 05/05/1987 (MG) - Saint-Georges de Rex 10/06/1983 (NT) - Saint-Jean de Thouars 13/03/2005 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 06/04/1987 (CL), 15/04/1988 (CL) - Sainte-Blandine 24/06/1967 (NT) - Sansais 26/07/1990 (CL) - Secondigny 20/07/2007 (CL) - Souvigné 15/07/1959 (MG) - Villiers en Bois 04/07/1970 (NT), 13/03/1997 (AG), 27/02/1998 (AG), 21/07/2001 (AG), 15/03/2009 (AG), 14/06/2009 (AG), 18/03/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Biston betularia (Linnaeus, 1758)
Biston strataria (Hufnagel, 1767)
Biston marbré

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à mai (Niort, du 3 mars au 5 mai). Chenille sur quercus, ulmus, tilia, etc. Elle est visible en septembre. Espèce répandue et commune dans toute la zone. La v. terrarius Weym. (ailes antérieures gris brun presque uniforme, presque dépourvues de stries blanches) est un peu plus rare que le type.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Marbrée. Espèce variable (NT). Espèce répartie à travers toute l’Europe, puis en Asie jusqu’en Extrême-Orient. France : présente partout, mais un peu moins commune au sud. Affectionne les bois clairs, les prairies humides, les grands parcs et jardins. Chrysalide hivernante. Espèce univoltine en III-IV. Chenille sur diverses essences de feuillus : Populus, Salix, Quercus, Ribes, Acer, Lonicera.

I. Espèce répandue et commune dans toute la région (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 15/03/1993 (CL) - Beaussais 03/2008 (Wilding Neil) - Boussais 04/03/2008 (CL) - Chizé 01/07/1973 (NT), 12/04/1980 (NT), 11/04/1981 (NT) - La Crèche 09/03/1972 (NT), 14/03/1972 (NT), 18/03/1972 (NT) - La Mothe Saint-Héray 17/03/1972 (NT), 23/03/1973 (NT), 22/03/1974 (NT), 27/03/1974 (NT), 26/03/1982 (NT) - Mauzé-Thouarsais 13/03/1999 (CL) - Niort 07/05/1956 (MG) - Saint-Maurice la Fougereuse 06/04/1987 (CL), 12/03/2000 (CL) - Secondigny 13/03/2009 (Aubineau Morgane) - Villiers en Bois 17/04/1969 (NT), 12/04/1971 (NT), 19/04/1971 (NT), 26/03/1975 (NT), 11/03/2003 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Biston strataria (Hufnagel, 1767)
Brenthis daphne (Denis & Schiffermüller, 1775)
Nacré de la Ronce , Daphné

Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Le complément 1972 indiquait que l’espèce avait été trouvée par unité dans trois départements, ce qui laissait supposer que cette espèce, qui vit d’une façon plutôt grégaire dans le Midi, devait exister en nombre dans la région. Fin juin 1973, 1974, 1975 et 1976, j’ai inventorié plusieurs foyers comprenant quelques dizaines d’individus dans les cantons d’Aigre et de Villefagnan (Charente). Le département des Deux-Sèvres a été atteint en force au cours de ces dernières années (1978-1982) sur tous les cantons limitrophes de la Charente et de la Charente-Maritime. Il semble que l’on assiste à une véritable "marche vers le nord" de cette espèce.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Nacré de la ronce. Espèce répandue et abondante dans le centre et le sud de l’Europe. En France, Midi et centre, en ectension vers le nord. Fréquente les lisières et les clairières des bois et forêts, les prairies buissonneuses, les haies. Espèce univoltine en V-VIII. Chenille sur Viola, Rubus.

I. Le complément 1972 indiquait que l’espèce avait été trouvée par unité dans trois départements, ce qui laissait supposer que cette espèce, qui vit d’une façon plutôt grégaire dans le Midi, devait exister en nombre dans la région. Le département des Deux-Sèvres a été atteint en force au cours de ces dernières années (1978-1982) sur tous les cantons limitrophes de la Charente et de la Charente-Maritime. Il semble que l’on assiste à une véritable "marche vers le nord" de cette espèce (RL 1983).

II. Airvault 10/06/2006 (CL) - Assais les Jumeaux 23/06/2008 (CL) - Availles-Thouarsais 29/06/2010 (Rolland Ludovic) – Boussais 01/07/2010 (Rolland Ludovic) – Faye l’Abbesse 17/06/2009 (Rolland Ludovic) – Fressines 07/06/2010 (Debordes Laurent) - Marnes 25/06/2010 (Rolland Ludovic) - Saint-Loup Lamairé 21/06/2009 (CL) - Villiers en Bois 01/07/1971 (NT), 19/06/1976 (NT), 27/07/1981 (CL), 14/06/1982 (NT), 24/06/1989 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Brenthis daphne (Denis & Schiffermüller, 1775)
Brenthis ino (Rottemburg, 1775)
Nacré de la Sanguisorbe, Grande violette

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en juin puis en août en deux générations. Prairies humides des bois. Chenille sur plantago, melampyrum, veronica. Elle est visible en mai. Espèce du nord de la France, du Plateau central, des Alpes et des Pyrénées, signalée sur quelques points seulement de la région (M. Oberthur l’indique également de Limoges, point voisin de nos limites).

Charente : Environs d’Angoulême, localisée dans un pré marécageux de la vallée du Charreau, entre Cethiers et Barbarit, ou il est commun du 10 août au 15 septembre (Dupuy).


Etat des connaissances en 1922 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Charente : Mouthiers, assez commun 28/07/1921 (Lucas et Durand).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}

Statut : déterminance P-C.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Nacré de la sanguisorbe. Espèce assez localisée en Europe centrale et septentrionale, sud de l’Italie (Calabre), éteinte des Pays-Bas. En France, assez commune dans l’est, absente ou rare à l’ouest. Fréquente les prairies humides, les tourbières, les clairières des forêts, les pelouses sèches. Espèce univoltine en VI-VIII. Chenille sur Sanguisorba officinalis, Filipendula ulmaria.

II. Caunay 13/06/2006 (Wilding Neil).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Brenthis ino (Rottemburg, 1775)
Bryotropha domestica (Haworth, 1828)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 12-13 mm. Largement répandue en Europe. Période de vol : V-VIII. Chenille sur les mousses poussant sur les murs.

I. Répandu partout, plus ou moins abondant (G&L 1912).

II. Le Breuil sous Argenton 20/08/2010 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Bryotropha domestica (Haworth, 1828)
Cabera exanthemata (Scopoli, 1763)
Cabère pustulée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juillet puis de août à septembre en deux générations. Chenille sur salix cinerea, crataegus, quercus. Elle est visible en juillet et en septembre. Répandu et commun partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Cabère pustulée. Europe, partout sauf dans les régions les plus froides. En France, régulière mais moins commune que C. pusaria. On la trouve dans les forêts humides, en milieu de bocages et dans toutes les zones boisées abritant des taillis de saules et de peupliers. Espèce bivoltine en IV-V puis en VII-VIII. Chrysalide hivernante. Chenille sur Betula, Salix, Alnus… en VI-IX.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2002 (Wilding Neil) - Boussais 27/07/1988 (CL) - Genneton 23/08/2008 (CL) - La Chapelle-Bâton 30/07/1997 (AG) - La Mothe Saint-Héray 28/04/1960 (MG), 07/05/1960 (MG), 22/05/1969 (MG), 29/05/1970 (NT), 19/05/1982 (NT), 04/06/1983 (NT) - Magné 19/08/2010 (AG) - Marigny 25/05/1993 (CL) - Niort 15/08/2010 (AG) - Secondigny 04/06/2008 (CL) - Villiers en Bois 05/06/1970 (NT), 12/07/1991 (AG), 14/06/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cabera exanthemata (Scopoli, 1763)
Cabera pusaria (Linnaeus, 1758)
Cabère virginale

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Bois et prairies humides. Chenille sur salix, tamarix, alnus, betulus. Elle est visible en juillet et en septembre. Répandu et commun partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Cabère virginale. Europe : largement répandue dans toute l’Europe tempérée depuis le niveau des plaines jusqu’à des altitudes élevées (plus ou moins 1600 m). Affectionne les prairies humides, forêts de feuillus, parcs, prés et berges des plans et des cours d’eau. Adulte actif le jour. Espèce bivoltine en IV-V puis en VII-VIII. Chrysalide hivernante. La chenille vit sur Betula, Salix, Alnus…

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2002 (Wilding Neil) - Coulon 26/07/1977 (CL) - La Chapelle-Bâton 08/08/1997 (AG) - La Mothe Saint-Héray 22/05/1969 (NT), 28/06/1971 (NT), 26/05/1973 (NT), 14/06/1973 (NT), 10/06/1974 (NT), 19/05/1982 (NT), 04/06/1983 (NT), 01/07/1983 (NT) - Niort 06/08/1970 (NT) - Saint-Georges de Rex 10/06/1983 (NT) - Secondigny 06/08/2008 (CL), 10/09/2008 (CL) - Villiers en Bois 19/05/1971 (NT), 02/06/1971 (NT), 22/06/1971 (NT), 01/07/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cabera pusaria (Linnaeus, 1758)
Cacoecimorpha pronubana (Hübner, 1799)
Tordeuse de l’œillet

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Tordeuse de l’œillet. Envergure du mâle : 15-17 mm, de la femelle : 18-24 mm. Europe atlantique et méditerranéenne. Bien répandue en France surtout dans l’Ouest, le Midi et en Corse. Espèce bivoltine en V-IX. Chenille très polyphage qui peut-être nuisible dans les jardins, vergers, potagers.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. La Mothe Saint-Héray 15/05/2002 (AG) - Niort 13/06/1945 (NT), 15/08/2001 (AG), 11/08/2007 (AG), 12/07/2009 (AG), 18/08/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cacoecimorpha pronubana (Hübner, 1799)
Cacyreus marshalli (Butler, 1898)
Brun des pélargoniums

Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Brun des pélargoniums. Originaire d’Afrique du sud, introduit avec les Pelargonium dans le sud-ouest de l’Europe vers 1992 où il a colonisé la péninsule Ibérique, le sud de la France et l’Italie. Parfois rencontré au nord (région Parisienne, sud de l’Angleterre, Belgique, Pays-Bas). Fréquente les jardins, parcs et habitats fleuris variés. Peut se rencontrer tout au long de l’année mais semble en plus grand nombre à partir du mois de septembre. Remonte jusque dans le Maine et Loire. Pond dans le calice des fleurs de Géranium, Pélargonium.

II. Châtillon sur Thouet 07/2005 (Berthomé Jean-François) - La Crèche 21/08/2011 (NT), 29/09/2011 (NT), 30/09/2011 (NT) – Niort 11/04/2007 (AG), 21/09/2008 (AG), 28/09/2008 (AG), 13/09/2009 (AG), 08/09/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cacyreus marshalli (Butler, 1898)
Callimorpha dominula (Linnaeus, 1758)
Ecaille marbrée, Ecaille rouge

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Chenille sur lonicera, lamium, myosotis, cynoglossum, rubus idaeus, symphytum officinale (à Auzay). Elle est visible en mai.

Deux-Sèvres : 1 exemplaire à Niort : 30/06/1904 (Gelin).

Charente-Maritime : Royan (B. et S.) ; forêt de la Coubre, en juin 1908 (Braun).


Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux-Sèvres : Amuré, 27/06/1929, 30/06/1930 (G.Durand et Lucas).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Variété lusitanica Staudinger (Ballon fluorescent) : avec la forme typique, qui est très commune par places dnas les marais de la Sèvre-Niortaise (79) et de l’Osme (16).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ecaille marbrée, l’Ecaille lustrée. Eurasiatique. Toute l’Europe sauf l’extrême nord. En France, répandu presque partout jusqu’à 1500 m d’altitude. Fréquente les milieux plutôt humides et boisés. Activité diurne et nocturne. Cette espèce abondait du temps de Robert Levesque dans le marais Poitevin, elle semble devenue bien rare désormais (AG). Espèce univoltine en VI-VIII. Chenille en particulier sur Urtica urens.

I. Amuré 27/06/1929 (G. Durand et DL), 30/06/1930 (G. Durand et DL) - Niort 1 ex. 30/06/1904 (HG). Variété lusitanica Staudinger (Ballon fluorescent) : avec la forme typique, qui est très commune par places dans les marais de la Sèvre niortaise (79) (RL 1983).

II. La Crèche 03/07/1971 (NT) - Le Bourdet 21/06/1961 (MG), 06/07/1968 (NT) - Le Vanneau-Irleau 06/07/1971 (MG) - Mauzé-Thouarsais 02/06/1998 (CL) - Niort 16/06/1984 (NT) - Prin-Deyrançon 21/06/1980 (NT) - Saint-Georges de Rex 24/06/1971 (NT), 04/07/1972 (NT), 08/07/1972 (NT), 19/06/1982 (NT), 10/06/1983 (NT) - Sainte-Blandine 24/05/1967 (NT) - Villiers en Bois 29/06/1971 (NT), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Callimorpha dominula (Linnaeus, 1758)
Callistege mi (Clerck, 1759)
M noir

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin. Espèce de terrains calcaires qui vole souvent en plein jour. Chenille sur lotus corniculatus, ononis, trifolium. Elle est visible en septembre. Répandu dans toute la région. Tous les exemplaires pris par nous appartiennent à la forme litterata Cyr., dont les macules claires sont d’un blanc légèrement rosé.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Mi. Eurasiatique. Europe : répandu et jusqu’à 1700 m d’altitude. En France, partout. Affectionne les prairies, jachères, clairières, lisières de forêts. Espèce univoltine en V-VI ou bivoltine selon la latitude en VIII-IX. Espèce avec une activité diurne. Chenille polyphage sur Genista, Trifolium, Medicago, Vicia, en IX-X et VI-VIII.

I. Répandu dans toute la région (G&L 1912).

II. Chizé 11/06/1971 (NT), 11/06/1984 (NT) - La Crèche 16/05/2010 (Debordes Laurent) - Mauzé-Thouarsais 02/06/1998 (CL) - Saint-Maxire 14/06/1970 (NT) - Villiers en Bois 30/05/1948 (MG), 14/05/1949 (MG), 20/05/1956 (MG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Callistege mi (Clerck, 1759)
Calliteara pudibunda (Linnaeus, 1758)
Orgyie pudibonde

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à septembre en deux générations ; (cette seconde génération ne se produit pas tous les ans). Chenille sur quercus, populus, corylus, ulmus, etc. Elle est visible en juillet. Occasionne parfois des dégâts. Assez commun partout.

Charente-Maritime : Saintes, commun en mai ; 1 exemplaire le 27/09/1908 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Patte étendue, la Pudibonde. Paléarctique. Toute l’Europe, à l’exception de l’extrême Nord, jusqu’au Moyen-Orient. Partout en France. Fréquente un grand nombre de types de milieux. Dimorphisme sexuel important. Espèce univoltine en V-VI. Chenille polyphage sur divers arbres à feuilles caduques.

I. Assez commun partout (G&L 1912).

II. Azay le Brûlé 07/05/2009 (AG) - Beaussais 05/2005 (Wilding Neil) - Chizé 23/05/1970 (NT), 30/05/1970 (NT), 05/05/1973 (NT), 23/05/1978 (NT), 30/05/1981 (NT), 29/04/1982 (NT) - Coulon 26/05/1992 (CL) - Germond-Rouvre 19/09/2007 (chenille) (Chausseray Stéphane) - La Crèche 04/06/1972 (NT), 12/06/1973 (NT), 21/05/1974 (NT), 30/08/2009 (chenille) (Chupeau Pierre) - La Foye-Monjault 22/10/2006 (chenille) (Coutureau Michel) - La Mothe Saint-Héray 28/05/1970 (NT), 31/05/1981 (NT), 05/06/1981 (NT), 30/04/1982 (NT) - Magné 23/05/1969 (NT), 23/05/1969 (NT), 26/05/1970 (NT), 08/05/2008 (AG) - Niort 30/05/1970 (NT), 18/05/2009 (Rebeyrol Christian) - Saint-Maurice la Fougereuse 20/05/2001 (CL) - Sansais 26/05/1970 (NT) - Secondigny 28/04/2006 (CL) - Villiers en Bois 25/04/1971 (NT), 19/05/1971 (NT), 28/05/1976 (NT), 25/03/1981 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Calliteara pudibunda (Linnaeus, 1758)
Callophrys rubi (Linnaeus, 1758)
Thécla de la Ronce

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juillet en deux générations (parfois une 3ème génération en septembre). Bordure des bois ; se pose sur les feuilles. Chenille sur rubus, cornus, rhamnus, genista, etc. Elle est visible en août. Répandu et commun dans toute la région. Rubi n’y porte pas de tache blanche sous les ailes antérieures. Les ailes postérieures sont dépourvues en dessous de tache blanche (caecus Geof., pris en Vendée), ou portent une seule tache près du bord antérieur (dans le type linnéen), ou bien encore une ligne blanche complète, découpée en 7 traits distincts par les nervures et accompagnée d’un point blanc à l’angle anal. Cette dernière forme est la plus répandue dans l’ouest océanique.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Thécla de la Ronce. Espèce répandue dans toute l’Europe et dans toute la France. L’imago est visible en IV-IX. Peuple divers biotopes broussailleux, landes, lisières, haies, friches. Territoriaux, les mâles se posent sur leurs lieux favoris. Chenille sur Ulex, Genista, Erica, en VIII.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Assais les Jumeaux 20/06/2009 (CL) - Beauvoir sur Niort 28/06/1988 (CL) - Chizé 30/05/1981 (NT) - La Mothe Saint-Héray 16/05/2010 (Debordes Laurent) - Le Chillou 27/07/1994 (CL) - Marnes 06/05/2010 (Rolland Ludovic) - Niort 27/07/1994 (CL), 22/04/2003 (AG) - Pamproux 14/05/2010 (Meyer Daniel) – Pierrefite 21/04/2010 (Rolland Ludovic) - Secondigny 27/05/1979 (NT) - Villiers en Bois 11/06/1949 (MG), 02/05/1956 (MG), 20/05/1956 (MG), 03/05/1959 (MG), 09/05/1959 (MG), 30/05/1959 (MG), 07/05/1960 (NT), 14/05/1960 (NT), 25/05/1973 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Callophrys rubi (Linnaeus, 1758)
Calophasia lunula (Hufnagel, 1766)

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Chenille sur linaria. Elle est visible en juillet puis en octobre.

Deux-Sèvres : Assez commun à Niort, du 15 mai au 12 juin, puis du 7 juillet au 12 septembre, 15 exemplaires de 1903 à 1909 (Gelin).

Charente-Maritime : Dompierre (Vigé), Saintes : 22/05/1908 ; 28/07/1907 ; 01/07/1908 (Gelin), Royan : 01/08/1905 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Calophasie d’Hufnagel. Holarctique. Largement répandue en Europe, sauf dans l’extrême nord, présente en Grande-Bretagne et le sud de la péninsule ibérique. En France, un peu partout. On la rencontre dans les prairies, les pelouses sèches ouvertes et en bordure des bois et forêts claires. Espèce bivoltine et parfois trivoltine selon la région et le climat, en V-VI puis VII-VIII et éventuellement IX. Chenille sur Linaria, en VI-VIII.

I. Assez commun à Niort, du 15 mai au 12 juin, puis du 7 juillet au 12 septembre, 15 exemplaires de 1903 à 1909 (HG).

II. Mauzé-Thouarsais 18/07/1997 (CL) - Niort 22/08/1982 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Calophasia lunula (Hufnagel, 1766)
Calophasia platyptera (Esper, 1788)
Cléophane platyptère

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Cléophane platyptère. Ponto-méditerranéenne. Europe méditerranéenne, remonte jusqu’au sud de l’Allemagne et Tchéquie. En France, surtout méridionale mais occupe un territoire au sud d’une diagonale reliant la Vendée au Jura. Elle affectionne les pelouses sèches et les plantes rocailleuses chaudes de moyenne altitude. Espèce bivoltine, en IV-V puis VI-X. Chenille sur Linaria et Anthirrinum, en VII-IX.

I. Assez commun à Niort 20 ex. (1903-1909) du 28/04 au 15/07 et du 14/08 au 01/09, 4 ex. 28/07/1904, 28/07/1908, 02/08/1904, 20/08/1909 (HG).

II. Niort 25/04/1948 (MG), 22/05/1957 (MG), 19/06/1957 (MG), 15/06/1997 (AG), 09/10/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Calophasia platyptera (Esper, 1788)
Cameraria ohridella (Deschka & Dimic, 1986)
Gracillarie du marronnier

Etat des connaissances en Mars 2015 - Deuxième complément au Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Gracillarie du marronnier. Envergure : 3-8 mm. Espèce découverte en 1986 dans les Balkans puis en 1989 en Autriche, elle s’est répandue rapidement de façon circulaire à partir de ses deux foyers initiaux. Elle est désormais répandue à travers toute l’Europe. On estime son arrivée en France au cours de l’année 2000. Période de vol : à partir de mars-avril en trois ou quatre générations. Chenille dans les feuilles de marronnier d’Inde (Aesculus hippocastanum), marronnier rouge, érables, à l’intérieur d’une mine, les chrysalides passent l’hiver dans les feuilles mortes.

IV. Niort, 29-VIII-2013 (AG, détermination AG et Alain Cama).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cameraria ohridella (Deschka & Dimic, 1986)
Campaea honoraria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Phalène honorée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juillet. Chenille sur quercus, betula. Elle est visible en septembre.

Deux-Sèvres : 10 ex. forêt de Chizé : 08/5/1912 (Luc., d’Olbr., Lacr.).

Charente-Maritime : Royan (B. et S.) ; l’Oasis, Deffet, près de Saint-Palais (Br.) ; Saint-Martin de la Coudre, 1 ex. 06/06/1911 (Lacroix).

Charente : Jarnac (Delam.).


Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux-Sèvres : Forêt de Chizé, du 24 au 30 mai (du Dresnay).

Charente-Maritime : forêt de Benon, fin mai (du Dresnay).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux-Sèvres : Une génération dans les forêts de ce département.

Charente-Maritime : Une seconde génération au cours de la première semaine de septembre de septembre à l’Ile d’Oléron.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène honorée. Répandue en Europe centrale et méridionale. En France, bien répandue sauf en Ile de France ou elle semble disparue et dans le nord de sa distribution où elle est en forte régression. Espèce des bois de chêne en priorité. Espèce univoltine dans le nord en VI-VII ; bivoltine dans le sud en V-VI puis en VIII-IX. Les individus de la seconde génération sont plus petits et plus colorés. Chrysalide hivernante (NT). Chenille sur Quercus et selon certains auteurs sur Olea europaea et Betula.

I. Forêt de Chizé 10 ex. 08/5/1912 (DL, d’Olbreuse, Lacroix), du 24 au 30 mai (du Dresnay). Une génération dans les forêts des Deux-Sèvres (RL 1983).

II. Chizé 04/06/1974 (NT) - La Chapelle-Bâton 15/06/1983 (NT) - Mauzé-Thouarsais 08/07/1997 (CL) - Villiers en Bois 30/05/1970 (NT), 19/05/1971 (NT), 04/06/1974 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Campaea honoraria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Campaea margaritata (Linnaeus, 1767)
Phaléne perlée, Celadon

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur quercus, carpinus, crataegus, fagus, alnus,. Elle est visible en juin puis en septembre et hiverne. Répandu et commun dans toute la région. Les exemplaires de printemps sont plus grands que ceux d’été.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Céladon. Espèce répandue dans toute l’Europe jusqu’au Caucase. En France, on la trouve jusqu’à 1500 m d’altitude. Assez rare en certains endroits. C’est l’hôte des hêtraies, forêts mixtes de feuillus, grands jardins et parcs. Espèce bivoltine en V-VI puis en VIII-IX, mais univoltine en altitude. Les imagos de la génération estivale sont plus petits. Chenille hivernante sur divers feuillus, Salix, Carpinus, Alnus, Fagus, Quercus, Malus, Sorbus, Acer, Fraxinus, en VIII et en VI-VII.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Arçais 12/05/1998 (AG) - Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Chizé 02/06/1970 (NT), 05/06/1970 (NT), 04/07/1970 (NT), 02/06/1971 (NT), 25/05/1976 (NT), 28/05/1976 (NT), 30/05/1981 (NT) - La Chapelle-Bâton 27/08/1987 (CL) - La Crèche 25/05/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 11/07/1971 (NT), 04/09/1971 (NT), 02/09/1972 (NT), 04/06/1983 (NT), 30/08/1983 (NT), 21/08/1996 (CL) - Magné 04/06/1971 (NT) - Mauzé-Thouarsais 25/07/1997 (CL), 15/05/1999 (CL) - Moutiers sous Argenton 04/06/1996 (CL) - Niort 06/09/1972 (NT), 21/05/1976 (NT), 19/08/1982 (NT), 29/08/1982 (NT), 22/08/1996 (AG), 30/05/1997 (AG), 18/09/2008 (Rebeyrol Christian), 19/05/2009 (Rebeyrol Christian), 05/06/2010 (Rebeyrol Christian) - Saint-Georges de Rex 10/06/1983 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 22/08/2001 (CL), 23/08/2001 (CL) - Secondigny 22/04/2004 (CL), 04/06/2008 (CL), 10/09/2008 (CL) - Souvigné 13/09/1980 (NT) - Villiers en Bois 05/06/1970 (NT), 08/06/1970 (NT), 11/06/1970 (NT), 15/05/1971 (NT) , 28/08/1976 (NT), 30/08/2005 (AG), 09/06/2006 (AG), 31/05/2009 (AG), 14/06/2009 (AG), 11/09/2009 (AG), 25/09/2009 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Campaea margaritata (Linnaeus, 1767)
Camptogramma bilineata (Linnaeus, 1758)
Brocatelle d’or, Brocatelle dorée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à septembre en deux générations. La chenille est très polyphage ; sur rumex, potentilla, ononis, etc. Elle est visible en avril puis en juin. Répandu et très commun partout. Nombreuses variations, provenant surtout de l’intensité plus ou moins prononcée des deux bandes brunes transverses des ailes antérieures. L’espace compris entre ces bandes est très clair dans la forme infuscata Gmp. prise un peu partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Brocatelle d’or. Répandue à travers toute l’Europe jusqu’en Asie centrale. Espèce présente partout en France. Fréquente les jardins, les allées ombragées, les lisières forestières, les forêts de feuillus. Espèce univoltine en V-VII avec une seconde génération partielle dans le sud en (IX-X). La chenille hiverne. Chenille sur Rumex, Plantago, Galium, Ononis.

I. Répandu et très commun partout (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Arçais 25/05/2006 (AG) - Assais les Jumeaux 20/06/2009 (CL) - Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Bessines 14/08/1969 (NT) - Cersay 20/06/1987 (CL) - Chauray 17/05/1948 (NT) - La Mothe Saint-Héray 15/08/2001 (AG) - Le Vanneau-Irleau 20/08/1971 (NT), 21/06/1975 (NT) - Magné 19/08/2010 (AG) - Massais 21/06/1998 (CL) - Mauzé-Thouarsais 09/08/1997 (CL), 19/08/1998 (CL) - Niort 14/07/1948 (NT), 13/06/1949 (NT), 06/07/1949 (NT), 06/06/1969 (NT), 01/06/1970 (NT), 20/07/1970 (NT), 30/08/1970 (NT), 31/05/1971 (NT), 02/07/1980 (NT), 17/08/2007 (AG), 23/06/2008 (CL), 05/07/2009 (AG), 26/05/2010 (Rebeyrol Christian), 11/06/2010 (AG) - Saint-Georges de Rex 29/07/1992 (AG) - Saint-Jean de Thouars 12/07/1991 (AG), 23/08/2009 (AG) - Saint-Lin 14/07/1991 (AG) - Saint-Varent 30/05/2008 (Brams Jean-Marie) - Villiers en Bois 30/08/2005 (AG), 14/06/2009 (AG), 11/09/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Camptogramma bilineata (Linnaeus, 1758)
Carcharodus alceae (Esper, 1780)
Hespérie de la Passe-rose, Hespérie de l’Alcée, Grisette

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Côteaux boisés, clairières, lieux secs et ensoleillés. La chenille vit dans la feuille enroulée des malva et des althaea. Elle est visible en juin puis en octobre. Répandu et assez commun dans toute la région.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hespérie du Marrube. Répandue en Europe centrale et du sud. Partout en France. L’imago est visible en V-IX, en deux générations. Clairières des bois, friches, jardins. Chenille sur Stachys germanica, Marrubium, en IV.

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Availles-Thouarsais 23/04/2001 (CL), 20/04/2010 (Rolland Ludovic) - Bessines 02/09/1971 (NT) - Bressuire 27/08/2009 (Séchet Vanina) - Chanteloup 26/07/2005 (Bonnet Stéphane) – Genneton 18/07/2010 (Miteu Martine) – La Crèche 18/04/2011 (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 08/07/1947 (MG) - Le Chillou 09/05/2004 (CL) - Magné 05/06/1971 (NT) - Niort 24/09/1947 (MG), 03/05/1971 (NT), 06/07/1971 (NT), 31/08/1974 (NT), 10/07/1976 (NT), 20/08/1976 (NT), 25/08/1982 (NT), 01/09/1982 (NT), 13/09/2006 (AG) - Saint-Maxire 16/08/1959 (MG) - Saint-Symphorien 18/05/1980 (NT) - Sainte-Ouenne 30/07/2010 (Debordes Laurent) - Villiers en Bois 29/08/1947 (MG), 30/05/1948 (MG), 14/04/1958 (MG) – Voultegon 16/07/2011 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Carcharodus alceae (Esper, 1780)
Carcharodus floccifera (Zeller, 1847)
Hespérie du Marrube

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Clairières des bois. Chenille sur stachys germanica, marrubium. Elle est visible en avril. Espèce rarement prise dans la région.


Vienne : 1 exemplaire à Saint-Benoist, 01/07/1909 (Gelin).

Charente-Maritime : Dompierre, peu commun (Vigé) ; environs de La Rochelle, 27/05/1907 (Lucas).

Charente : Environs d’Angoulême.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hespérie de la bétoine. Europe centrale et du sud. En France, peu commune dans l’ouest et sur les reliefs. Fréquente les prairies fleuries. Période de vol : V-VI puis en VII-IX. Chenille sur Stachys germanica, Marrubium.

II. Mentionnée pour les Deux-Sèvres par le site Lepinet mais pas retrouvée pour le moment.

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Carcharodus floccifera (Zeller, 1847)
Carcina quercana (Fabricius, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 16-22 mm. Espèce cosmopolite répandue dans toute l’Europe. Période de vol : VII-VIII. Chenille sur Quercus, Crataegus, Fagus, Acer campestris. Commun.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2006 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - La Mothe Saint-Héray 22/09/1976 (MG) - Villiers en Bois 25/08/2001 (AG), 30/08/2005 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Carcina quercana (Fabricius, 1775)
Cataclysta lemnata (Linnaeus, 1758)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 18-24 mm. Répandue dans toute l’Europe. Période de vol : VI-VIII. Chenille sur les lentilles d’eau.

I. Répandu et très commun au bord des rivières et des fossés (G&L 1912).

II. Niort 02/07/1969 (MG) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cataclysta lemnata (Linnaeus, 1758)
Catarhoe rubidata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Eubolie roussâtre

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur galium, asperula. Elle est visible en juin puis en septembre. Accepte, en captivité, rubia peregrina (Lucas).

Deux-Sèvres : Niort : 05/04/1906 (Gelin) ; forêt de Chizé : 02/04/1905 (Sauvaget).

Charente-Maritime : Royan (B. et S.) ; Ronce les bains, 28/08/1910 (Lucas).

Charente : Jarnac (Delam.).


Etat des connaissances en 1922 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Vienne : L’Isle jourdain, 07/06/1911 (Dupont).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Eubolie roussâtre. Répandue dans toute l’Europe. Partout en France. Fréquente les prairies, les bords des bois et des chemins. Espèce bivoltine en V-VIII. Chenille sur Galium, Asperula.

I. Forêt de Chizé 02/04/1905 (Sauvaget) - Niort 05/04/1906 (HG)

II. Beaussais 05/2005 (Wilding Neil) - Bessines 05/08/1983 (MG) - Coulon 26/05/1992 (CL) - La Crèche 11/06/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/06/1970 (NT), 10/06/1974 (NT), 09/06/1969 (MG), 11/05/1982 (NT), 08/06/1982 (NT) - Mauzé-Thouarsais 02/06/1998 (CL), 14/07/2007 (CL) - Niort 12/06/1983 (NT), 15/06/1997 (AG) - Villiers en Bois 14/06/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Catarhoe rubidata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Catocala conversa (Esper, 1783)
Chênes
Observations récentes :
Observation de Guyonnet Antoine - Les Mathes (17) - 07/08/2000 Collection de M. Levesque Robert

lire la suite de l'article : Catocala conversa (Esper, 1783)
Catocala electa (Vieweg, 1790)
Elue

Etat des connaissances en 1912 - Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

L’imago est visible de août à septembre. Chenille sur populus, salix. Elle est visible en juillet. Répandu dans toute la zone mais généralement peu commun. Une femelle prise dans la forêt de Vouvant a l’abdomen rose en dessous (Lucas).


Etat des connaissances en 1983 - Complément 1983 au Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique (1912-1922) d’Henri Gelin et Daniel Lucas, par Robert Levesque :

Beaucoup plus commun qu’on ne l’a cru dans les marais et partout ou le saule abonde. La miellée lui convient très bien dans les derniers jours d’août. Est attiré par la lumière, mais après avoir voltigé rapidement autour de la source lumineuse, il va se mettre dans un coin ombreux.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Elue. Eurasiatique. Europe moyenne, du nord-est de l’Espagne à la Russie. France, partout exception faite du nord-est, et peu fréquente sur le pourtour méditerranéen. D’une manière générale cette espèce se raréfie. Thermophile, affectionne les forêts de feuillus humides et les ripisylves de basse altitude. Espèce univoltine en VII-IX. Chenille sur Salix et Populus, en VI-VII. Ressemble quelque peu à C. optata (NT).

I. Répandu dans toute la zone mais généralement peu commun (G&L 1912). Beaucoup plus commun qu’on ne l’a cru dans les marais et partout ou le saule abonde. La miellée lui convient très bien dans les derniers jours d’août. Est attiré par la lumière, mais après avoir voltigé rapidement autour de la source lumineuse, il va se mettre dans un coin ombreux (RL 1983).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Catocala electa (Vieweg, 1790)
Catocala elocata (Esper, 1787)
Déplacée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à octobre. Chenille sur salix, populus. Elle est visible en juillet. Assez commun dans la vallée de la Loire et toute la région au sud de ce fleuve. 1 exemplaire pris à Royan le 15/08/1901 (Lucas) a les ailes antérieures gris jaunâtre.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Déplacée. Eurasiatique. Europe occidentale, centrale et méridionale, en Asie mineure et en Syrie : à l’est elle s’étend jusqu’en Inde septentrionale. France : espèce répandue, hormis l’extrême nord. C’est une espèce des biotopes humides, les ripisylves ou les endroits broussailleux situés à proximité des rivières et des ruisseaux, jusqu’en zone urbaine. Espèce univoltine en VII-X. Chenille sur divers Salix et Populus, en V-VII. C’est la plus grande des Catocales rouges ; je la rencontre régulièrement chaque année et ce depuis près de quarante ans sur les murs de ma maison (La Crèche 79) (NT).

I. Assez commun dans la vallée de la Loire et toute la région au sud de ce fleuve (G&L 1912).

II. La Crèche 10/09/1971 (NT), 15/09/1971 (NT), 04/09/1975 (NT), 30/08/1983 (NT), 09/09/1985 (NT), 27/08/1987 (NT), 05/09/1987 (NT), 05/09/1988 (NT), 10/09/1989 (NT), 29/08/1994 (NT), 10/08/2003 (NT), 18/09/2012 (NT) - Mauzé-Thouarsais 13/09/1997 (CL), 21/08/2001 (CL) - Niort 31/07/1949 (MG), 28/07/1950 (MG), 11/08/1950 (MG), 01/09/1961 (MG), 20/08/1991 (AG), 03/09/1997 (AG) - Sansais 28/08/1990 (CL), 26/07/2006 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Catocala elocata (Esper, 1787)
Catocala fraxini (Linnaeus, 1758)
Lichénée bleue

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de août à septembre. Chenille sur salix, populus, fraxinus. Elle est visible en juillet. Belle espèce répandue dans toute la région, mais toujours en faible nombre.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle du frêne, la Lichénée bleue. Eurasiatique. Répandue dans toutes les forêts de feuillus de la région paléarctique (sauf dans l’extrême sud) et de l’Amérique du nord. France : large distribution mais très localisée en zone méditerranéenne et jusqu’en moyenne altitude. Elle occupe les milieux forestiers et les marais bordés d’arbres ainsi que les zones boisées relativement humides. Espèce univoltine en VIII-X. La chrysalide, brun foncé, est couverte dune pruinosité bleuâtre : elle repose dans un cocon lâche tissé parmi le feuillage. Chenille sur Fraxinus, Ulmus, Acer, Populus, en V-VI. Cette espèce considérée à juste titre comme un joyau de la faune lépidoptérologique est extrêmement variable en raison des variations de conditions climatiques. Souvent en nombre sur les miellées, dans le marais poitevin elle vient le plus souvent à une heure tardive sur la miellée (NT).

I. Belle espèce répandue dans toute la région, mais toujours en faible nombre (G&L 1912). Beaucoup plus commun qu’on ne l’a cru dans les peupleraies ou les forêts où abonde Populus tremula. Se prend aux UV, mais surtout à la miellée, quand on réussit à lui présenter celle qui lui convient, ce qui n’est pas évident (RL 1983).

II. Arçais 15/07/2009 (Quete Jean-François) - La Chapelle-Bâton 08/08/1997 (AG), 06/09/1997 (AG) - La Garette 30/08/1970 (NT) - Magné 20/09/1968 (NT), 13/09/1969 (NT), 20/09/1969 (NT), 21/09/1970 (NT) - Niort 13/10/1963 (NT), 21/09/1969 (NT), 28/09/1969 (NT), 21/09/1970 (NT), 23/09/1970 (NT) - Sansais 12/09/1969 (NT), 15/09/1969 (NT), 25/09/1994 (CL) - Souvigné 15/09/1969 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Catocala fraxini (Linnaeus, 1758)
Catocala nupta (Linnaeus, 1767)
Lichénée rouge

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à octobre. Chenille sur salix, populus. Elle est visible en juillet. Répandu et, d’ordinaire, très commun partout. Les exemplaires de Ronce les Bains (17) ont les ailes antérieures très foncées (Lucas).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Mariée. Eurasiatique. Europe : partout sauf l’extrême nord. En France, partout. Cette Catocale fréquente avant tout les forêts de feuillus humides, bords des eaux courantes ou stagnantes, parcs urbains et avenues bordées de feuillus. Espèce univoltine en VI-IX. Chenille sur Salix, Populus, P. tremula en particulier, en V-VII. C’est la plus commune des Catocales, ressemble quelque peu à C. elocata, comme les autres lichénées elle affectionne les fruits avancés et vient facilement à la miellée. Comme C. elocata, je la rencontre chaque année à La Crèche (79) sur les rebords de mon toit de maison et parfois dans la maison (NT).

I. Répandu et, d’ordinaire, très commun partout (G&L 1912).

II. Aiffres 09/08/1972 (NT) - Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Bessines 17/08/1969 (NT) - Coulon 12/07/2007 (Miskiw Guillaume) - La Crèche 01/08/1957 (NT), 29/08/1975 (NT), 19/07/1985 (NT), 27/07/1986 (NT), 01/08/1997 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/07/1976 (NT) - Niort 04/07/1948 (MG), 30/07/1968 (MG), 31/07/1970 (NT), 02/09/1972 (MG), 08/08/1976 (NT), 02/09/1976 (NT), 19/07/1978 (NT), 05/08/1979 (NT), 23/08/1980 (NT), 05/08/1982 (NT), 15/08/1982 (NT), 03/08/1983 (NT), 15/08/1983 (NT), 24/08/1983 (NT), 04/09/1983 (NT), 11/09/1983 (NT), 03/09/1997 (AG), 30/08/1991 (AG), 13/09/2006 (AG) - Saint-Georges de Rex 30/07/1974 (NT) - Sainte-Blandine 27/07/1969 (NT) - Sansais 26/07/1990 (CL), 25/09/1994 (CL), 26/05/2003 (NT) - Villiers en Bois 11/07/1970 (NT), 23/07/1983 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Catocala nupta (Linnaeus, 1767)
Catocala promissa (Denis & Schiffermüller, 1775)
Promise

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Promise. Méditerranéo-asiatique. Occupe une grande partie de l’Europe excepté la Scandinavie et le nord de la Russie. En France, on la trouve un peu partout sauf dans l’extrême nord-ouest et le nord. C’est une espèce des bois et forêts de feuillus. Espèce univoltine en VI-VIII. L’œuf hiverne comme pour les autres Catocales et se développe au printemps sur les chênes. Chenille sur Quercus et Castanea, en V-VI. Comme la Fiancée et l’Elue, cette lichénée se distingue des autres espèces du genre par ses ailes postérieures rouge carminé (et non rouge vermillon) (NT).

I. Répandu partout dans les bois de chênes, mais commun seulement certaines années. Saint-Maixent 1 ex. 07/1875 (HG).

II. Beaussais 06/2005 (Wilding Neil) - La Chapelle-Bâton 08/08/1997 (AG) - La Mothe Saint-Héray 01/07/1971 (NT) - Mauzé-Thouarsais 14/07/2007 (CL) - Saint-Maurice la Fougereuse 22/08/2001 (CL) - Villiers en Bois 10/07/1970 (NT), 11/07/1970 (NT), 18/07/1970 (NT), 13/07/1971 (NT), 16/07/1971 (NT), 22/07/1983 (NT), 23/07/1983 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Catocala promissa (Denis & Schiffermüller, 1775)
Catocala sponsa (Linnaeus, 1767)
Fiancée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Fiancée. Méditerranéo-asiatique. Espèce répandue en Afrique du nord, dans toute l’Europe tempérée jusqu’à l’Oural et en Asie mineure. France, se rencontre pratiquement partout. Affectionne les chênaies. Ressemble à C. dilecta avec laquelle elle est souvent confondue, mais elle est plus grande que cette dernière. Se capture le plus souvent à la miellée. Espèce univoltine en VII-X. Chenille sur Quercus et Castanea, en V-VI.

I. Le Busseau 1 ex. 09/08/1896 (HG).

II. Availles-Thouarsais 07/09/2007 (CL) - Beaussais 07/2005 (Wilding Neil) - Mauzé-Thouarsais 21/08/2001 (CL) - Niort 06/09/1998 (AG) - Sansais 20/08/1990 (CL), 25/09/1994 (CL) - Verrines sous Celles 15/07/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Catocala sponsa (Linnaeus, 1767)
Catoptria pinella (Linnaeus, 1758)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 18-24 mm. Espèce cosmopolite répandue dans toute l’Europe. L’imago est visible en VI-VIII. Chenille parmi les racines d’Eriophorum vaginatum, Deschampsia cespitosa.

I. Signalé dans toute la région mais en général peu commun (G&L 1912).

II. Villiers en Bois 22/06/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Catoptria pinella (Linnaeus, 1758)
Celastrina argiolus (Linnaeus, 1758)
Azuré des nerpruns

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Vergers, bois taillis. Se pose sur le feuillage des arbres. Chenille sur Cornus sanguinea, rhamnus, robinia, hedera, erica. Elle est visible en juin puis en septembre. Répandu et commun partout. Est en général plus petit au printemps qu’en été et la femelle a les bordures noires bien plus étroites. Un exemplaire d’argiolus, pris par M. Chabot aux environs de Vannes "a le bleu des ailes dépourvu de la teinte violacée ordinaire, et rappelant plutôt celui de melanops" (de Joan.). Une femelle de cette nuance, prise à Angers, le 14/06/1911 par M. Delahaye, et désignée par lui sous le nom de caerulo-cana, a les points marginaux des ailes postérieures réduits à de petits traits. Même forme prise à Niort le 13/05/1911 (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Azuré des nerpruns. Espèce répandue dans toute l’Europe à l’exception de l’extrême nord. Partout en France. Fréquente les clairières et lisières des forêts, les landes arbustives, les jardins. Période de vol : III-IX en plusieurs générations. Chenille sur Melilotus alba, Lythrum salicaria, Calluna vulgaris, Cornus sanguinea.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Argenton-Château 17/04/2010 (Rolland Ludovic) - Argenton les Vallées 10/09/2010 (AG) – Availles-Thouarsais 20/04/2010 (Rolland Ludovic) - Azay le Brûlé 02/05/2009 (AG) – Boussais 01/07/2010 (Rolland Ludovic) – Bressuire 28/07/2011 (Séchet Vanina) - Chanteloup 28/05/2005 (Bonnet Stéphane), 22/04/2010 (Rolland Ludovic) – Cherveux 30/04/2011 (Debordes Laurent) - Combrand 14/06/2006 (AG) – Genneton 22/08/2010 (Miteu Martine) – La Crèche 27/04/2010 (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 13/05/1959 (MG), 11/06/1969 (MG) - Marnes 25/06/2010 (Rolland Ludovic) - Mauzé-Thouarsais 18/04/2009 (CL) - Ménigoute 20/06/2000 (AG) – Missé 30/05/2010 (Meyer Daniel) - Niort 04/08/1955 (MG), 06/08/1955 (MG), 10/08/1956 (MG), 12/08/1959 (MG), 28/07/1971 (MG), 22/07/1975 (NT), 21/08/1976 (NT), 04/09/1977 (NT), 31/05/1978 (NT), 17/08/1980 (NT), 24/08/1980 (NT), 15/08/2004 (AG), 21/07/2009 (AG) - Noireterre 05/05/2010 (Rolland Ludovic) - Saint-Généroux 18/04/2010 (Rolland Ludovic) - Saint-Georges de Rex 13/07/1989 (NT) - Saint-Lin 03/05/1997 (AG) - Secondigny 27/05/1979 (NT) - Taizé 15/05/2005 (CL) - Villiers en Bois 03/07/1948 (MG), 19/07/1948 (MG), 16/07/1960 (MG), 03/05/1970 (NT), 24/05/1970 (NT), 27/07/1994 (CL), 26/04/1998 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Celastrina argiolus (Linnaeus, 1758)
Argyroploce lacunana (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 16-18 mm. Presque toute l’Europe et toute la France, y compris la Corse. Période de vol : V-VIII. Chenille polyphage sur Fagus, Ligustrum, Glechoma, Urtica, Agrimonia, Anthriscus, Betula, Caltha, Chaerophyllum, Chrysanthemum, Cirsium, Comarum, Gentiana, Inula, Lamium, Lysimachia, Matricaria, Mentha, Myosotis , Plantago, Primula, Quercus, Ranunculus, Rubus, Salix, Spiraea, Ulmus, Veronica, Viola, Artemisia, Sanguisorba, Ononis, Cerasus, Larix, Abies. Peut-être nuisible aux cultures de fraisiers.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Azay le Brûlé 07/05/2009 (AG) - Boussais 08/06/2008 (CL), 13/06/2009 (CL), 18/06/2009 (CL) - Cersay 15/06/2009 (CL) - Niort 15/08/2010 (AG) - Reffannes 25/06/2010 (CL) - Secondigny 30/07/2007 (CL) - Villiers en Bois 21/04/2009 (AG), 31/05/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Argyroploce lacunana (Denis & Schiffermüller, 1775)
Cerastis rubricosa (Denis & Schiffermüller, 1775)
Noctuelle rubiconde

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à avril. Chenille sur galium, polygonum et autres plantes basses. Elle est visible en juin et juillet.

Deux-Sèvres : Commun à Niort. L’ab. rufa Hw. est presque aussi commune que le type (Gelin).

Charente-Maritime : Royan (B. et S.).

Charente : Jarnac (Delam.)


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle rubiconde. Eurasiatique. Largement répandue en Europe et en Asie tempérée. En France, présente un peu partout sauf sur le littoral méditerranéen. Affectionne les lisières des bois et les landes humides. Espèce univoltine en II-IV. Chenille polyphage sur Galium, Fragaria, Rumex, Plantago, Taraxacum, en V-VI.

I. Commun à Niort (HG).

II. Beaussais 04/2007 (Wilding Neil) - Chizé 19/04/1971 (NT), 15/03/1972 (NT) - La Crèche 09/03/1972 (NT) - La Mothe Saint-Héray 25/03/1971 (NT), 23/03/1973 (NT), 27/03/1973 (NT) - Saint-Jean de Thouars 20/04/2010 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 08/04/1987 (CL) - Villiers en Bois 12/04/1971 (NT), 07/05/1971 (NT), 13/03/1972 (NT), 17/03/1972 (NT), 27/02/1998 (AG), 18/03/2005 (AG), 15/03/2009 (AG), 18/03/2009 (AG), 21/04/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cerastis rubricosa (Denis & Schiffermüller, 1775)
Cerura vinula (Linnaeus, 1758)
Queue fourchue

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à mai puis de juin à octobre en deux générations. Sans doute quelques exemplaires hivernent et reparaissent au printemps. Chenille sur salix, populus, alni. Elle est visible en juin puis en septembre.


Deux-Sèvres : Assez commun à Niort, 12/03/1905 ; 08/04/1907 ; 07/05/1904 ; 10/06/1907 (Gelin).

Charente-Maritime : Saintes, 05/05/1908 ; 08/07/1907 ; 20/09/1907 ; 15/06/1907 (Gelin). Assez commun à Rochefort, avril (Delav.). Assez rare à Dompierre (Vigé) ; Royan (B. et S.).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Grande queue fourchue. Eurasiatique. Du nord de la zone méditerranéenne jusqu’en Chine en passant par l’Europe tempérée. Partout en France jusqu’à 2500 m d’altitude. Fréquente les milieux plutôt humides. Espèce univoltine en IV-VIII. Chenille sur Salix, Populus.

I. Niort 07/05/1904 (HG), 12/03/1905 (HG), 08/04/1907 (HG), 10/06/1907 (HG).

II. Beaussais 06/2001 (Wilding Neil) - Cersay 16/05/1974 (CL) - La Mothe Saint-Héray 14/06/1974 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cerura vinula (Linnaeus, 1758)
Charanyca trigrammica (Hufnagel, 1766)
Noctuelle trilignée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle trilignée. Méditerranéo-asiatique. Toute l’Europe. Répandue en France ainsi qu’en Corse. Espèce hygrophile, affectionne les prairies mésophiles à humides ainsi que les marais. Espèce univoltine en IV-VII. Chenille hivernante sur plantes basses en particulier Plantago, en VII-VI.

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 05/2006 (Wilding Neil) - Chizé 19/05/1971 (NT), 30/05/1981 (NT), 03/06/1983 (NT) - La Mothe Saint-Héray 27/05/1990 (CL) - Niort 20/05/1948 (MG), 30/04/1997 (AG), 23/05/2010 (AG) - Villiers en Bois 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Charanyca trigrammica (Hufnagel, 1766)
Chariaspilates formosaria (Eversmann, 1837)
Aspilate des marais

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août (peut-être en deux générations avec individus hivernants). Chenille sur caltha palustris, lysimachia vulgaris.

  • Deux-Sèvres : 1 ex. marais du Petit Jouet de Prin : 26/07/1906 (Sauvaget) ; 1 ex. marais sud d’Amuré : 22/08/1911 (Gelin). Plusieurs ex. en juillet 1912, marais d’Amuré (d’Olbreuse).
  • Charente : 1 ex. environs d’Angoulême (Dupuy).

Etat des connaissances en 1922 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Deux-Sèvres : Amuré, 20 ex. 22/07/1922 (Lucas et d’Olbreuse).

Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Charente : Haute vallée de l’Osme (Paizay-Naudouin).

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène du populage. Europe centrale jusqu’à l’Oural ; absente du Danemark, de Grande-Bretagne et de la Scandinavie. En France, rare et extrêmement localisée dans quelques marais de France méridionale et occidentale. Espèce inféodée aux marais. Espèce disparue des marais de l’ouest (Amuré – Marais du Petit-Jouet de Prin…). Et pourtant, il y a quelque quarante ans, les amis R. Levesque, M. Guimard et N. Thibaudeau n’ont pas ménagé leur peine pour tenter de retrouver cette espèce (NT). Espèce univoltine en VI-VIII. Chenille hivernante sur Lysimachia vulgaris, Caltha palustris et Myrica gale.

I. Marais sud d’Amuré 1 ex. 22/08/1911 (HG), marais d’Amuré plusieurs ex. en juillet 1912 (d’Olbreuse), marais d’Amuré, 04/07/1913 (d’Olbreuse, Lucas, Gelin), Amuré 20 ex. 22/07/1922 (Lucas et d’Olbreuse) - Marais du Petit Jouet de Prin 1 ex. 26/07/1906 (Sauvaget).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Chariaspilates formosaria (Eversmann, 1837)
Chiasmia clathrata (Linnaeus, 1758)
Géomètre à barreaux, Réseau

Etat des connaissances en 1912 - Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à août en deux générations. Dans les luzernes, les grandes herbes, la lisière des bois. Chenille sur trifolium, medicago, onobrychis, genista. Elle est visible en juin puis en septembre. Répandu et commun partout, avec les formes suivantes, beaucoup moins abondantes que le type : aberration nocturnata Fuchs. (ailes obscurcies, sauf les macules claires anté-marginales) ; aberration cancellaria Hb. (jaune roussâtre, stries noires subparallèles, non réticulées).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Géomètre à barreaux, le Réseau. Largement répandue en Europe jusqu’à la Mongolie. Répandue dans toute la France. Fréquente les prairies fleuries, les friches. Espèce bivoltine en IV-V puis en VII-VIII. Chrysalide hivernante. Chenille sur Sarothamnus, Genista, Trifolium, Vicia, Galium.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 07/09/2007 (CL) - Beaussais 05/2005 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Chizé 26/04/1969 (NT) - Coulon 28/07/1989 (CL) - Fressines 03/07/2009 (AG) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 01/05/2010 (Debordes Laurent) - Marnes 18/06/2005 (CL), 04/08/2005 (CL), 07/10/2005 (CL), 03/05/2006 (CL) - Mauzé-Thouarsais 11/08/1997 (CL), 17/08/1997 (CL), 13/09/1997 (CL), 21/06/1998 (CL), 19/07/2007 (CL), 15/09/2007 (CL) - Moutiers sous Argenton 27/04/2008 (CL) - Niort 11/04/1948 (MG), 19/07/1948 (MG), 23/07/1948 (MG), 27/04/1969 (MG), 02/05/1970 (NT), 20/04/1971 (NT), 02/05/1971 (NT), 19/07/1980 (NT), 17/05/1982 (NT), 14/08/1982 (NT), 13/09/1982 (NT), 05/09/1983 (NT), 19/06/2005 (CL), 21/06/2010 (Rebeyrol Christian) - Saint-Jean de Thouars 29/08/1993 (AG), 25/07/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 31/08/2006 (CL) - Saint-Maxire 14/06/1970 (NT) - Secondigny 28/04/2006 (CL), 10/09/2008 (CL) - Souvigné 13/09/1980 (NT) - Villiers en Bois 12/07/1991 (AG), 16/09/2007 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Chiasmia clathrata (Linnaeus, 1758)
Actinotia hyperici (Denis & Schiffermüller, 1775)
Noctuelle du millepertuis

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle du millepertuis. Ouest-paléarctique. Toute l’Europe. Partout en France mais plus fréquente dans le Nord. Clairières et prairies. Espèce bivoltine en III-V puis en VII-VIII. Chenille sur espèces de Hypericum, en VII-X.

I. Niort 05/05/1904 (HG), 07/05/1904 (HG), 15/04/1905 (HG), 16/05/1905 (HG), 26/05/1906 (HG).

II. Cersay 16/07/1990 (CL) - Mauzé-Thouarsais 27/07/1989 (CL) - Niort 18/05/1982 (NT), 10/07/1982 (NT), 12/07/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Actinotia hyperici (Denis & Schiffermüller, 1775)
Choristoneura hebenstreitella (Müller, 1764)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 22-29 mm. Largement répandue en Europe, plus rare dans les régions méditerranéennes littorales. Période de vol : VI-VII. Chenille polyphage sur Quercus, Betula, Corylus.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Niort 15/10/2003 (AG), 15/12/2008 (AG) - Villiers en Bois 09/06/2006 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Choristoneura hebenstreitella (Müller, 1764)
Chortodes pygmina (Haworth, 1809)
Nonagrie des laîches

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Nonagrie des laîches. Eurasiatique. Répandue dans toute l’Europe. En France, on la rencontre un peu partout. Elle affectionne les prairies sèches mais aussi les prairies humides. Espèce univoltine en VII-IX. Chenille sur Glyceria aquatica et divers Carex, C. pseudocyperus, C. juncus, Iris. Espèce classée aujourd’hui dans le genre Denticuculus (NT).

I. Amuré 25/08/1930 (du Dresnay) - Echiré 25/08/1930 (du Dresnay).

II. Amuré 19/09/1998 (AG) - Niort 02/08/1996 (AG), 17/09/1996 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 05/09/1998 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Chortodes pygmina (Haworth, 1809)
Chrysocrambus craterellus (Scopoli, 1763)
Crambus rayé

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : environ 20 mm. Europe du sud. L’imago est visible en V-VII. Chenille sur diverses graminées.

I. Répandu partout (G&L 1912). Forêt de Chizé 09/05/1907 (HG) - Bois de Mallet 27/05/1913 (HG) - Niort, 25/04/1905 (HG).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Fressines 17/06/2006 (AG) - Genneton 15/06/2011 (Miteu Martine) - Niort 04/06/2006 (AG), 17/06/2007 (AG), 05/06/2010 (AG), 26/06/2010 (AG) - Saint-Léger de Montbrun 08/06/2003 (AG) - Villiers en Bois 09/06/2006 (AG), 31/05/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Chrysocrambus craterellus (Scopoli, 1763)
Chrysoteuchia culmella (Linnaeus, 1758)
Crambus des jardins

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : environ 20 mm. L’imago est visible en VI-VII. Espèce des prés humides, également dans les prés arides. Chenille sur les racines de graminées. Egalement sur les mousses.

I. Commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) – Beaussais 07/1998 (Wilding Neil) - Boussais 13/06/2009 (CL) - Fressines 03/07/2009 (AG) - Le Chillou 20/06/2009 (CL) - Mauzé-Thouarsais 23/07/2006 (CL) - Niort 25/07/2001 (AG) - Secondigny 30/07/2007 (CL), 30/07/2008 (CL) - Villiers en Bois 25/06/2001 (AG), 22/06/2009 (AG), 05/07/2009 (AG), 11/09/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Chrysoteuchia culmella (Linnaeus, 1758)
Cilix glaucata (Scopoli, 1763)
Petite épine

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur crataegus, prunus spinosa. Elle est visible en juin et juillet. Commun dans toute la région. La génération estivale plus petite, et avec la macule médiane brune des ailes antérieures très réduite, a reçu le nom de aeruginata Trti.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Petite épine. Eurasiatique. Toute l’Europe moyenne et méridionale. Partout en France. Fréquente les bois et les forêts, les parcs et jardins ainsi que les steppes buissonnantes. Espèce bivoltine en II-IX. Chenille principalement sur Prunus spinosa, Crataegus monogyna.

I. Commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 05/2004 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Boussais 25/09/2008 (CL) - La Crèche 13/06/1973 (NT), 09/04/1981 (NT), 22/04/1982 (NT) - Le Breuil sous Argenton 13/07/1988 (CL) – Magné 02/09/2000 - Marnes 22/04/2006 (CL), 09/05/2006 (CL) - Mauzé-Thouarsais 21/04/2007 (CL), 27/08/2008 (CL) - Moutiers sous Argenton 20/07/1989 (CL), 27/04/2008 (CL) - Niort 15/05/1948 (MG), 05/06/1948 (MG), 06/07/1956 (MG), 31/05/1957 (MG), 28/06/1969 (MG), 05/07/1969 (NT), 20/07/1969 (NT), 11/07/1970 (NT), 13/05/1982 (MG) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 09/08/1991 (CL) - Sansais 03/05/1968 (NT) - Secondigny 28/04/2006 (CL), 30/07/2008 (CL), 06/08/2008 (CL), 10/08/2008 (CL) - Villiers en Bois 09/09/2005 (AG), 14/06/2009 (AG), 21/05/2010 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cilix glaucata (Scopoli, 1763)
Cladocerotis optabilis (Boisduval, 1834)
Agrotide de la Lagosère

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Agrotide de la Lagosère. Atlanto-méditerranéenne. Largement répandue en Europe. En France, surtout méridionale et occidentale. Espèce calcicole qui aime les plantes rocailleuses et les zones boisées claires. Espèce univoltine en IX. Chenille hivernante sur Pterotheca nemausensis, boutons et fleurs, et peut-être sur certaines plantes basses IV-V.

I. Niort 4 ex. 30/09/1903 (HG), 23/09/1904 (HG), 25/09/1905 (HG), 26/09/1907 (HG), 15/09/1908 (HG), 29/09/1908 (HG), 23/09/1909 (HG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cladocerotis optabilis (Boisduval, 1834)
Cleora cinctaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Boarmie ceinte

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur artemisia, genista, lotus.

  • Deux-Sèvres : 1 ex. Niort : 13/04/1904 (Gelin).
  • Charente-Maritime : Commun à Dompierre (Vigé) ; Royan (B. et S.).
  • Charente : Jarnac (Delam.).

Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Assez commun en forêt dans toute la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Boarmie ceinte. Répandue dans toute la région paléarctique boréale et tempérée. En France, localisée mais présente un peu partout dont la moyenne montagne où elle est plus commune et ça et là jusqu’à 2400 m d’altitude. Affectionne les forêts et les bois clairs, les champs, les friches et les jardins. Espèce univoltine en IV-V. Chrysalide hivernante. Chenille polyphage sur Prunus, Betula, Pinus, Genista, Coronilla, Artemisia…

I. Niort 1 ex. 13/04/1904 (HG). Assez commun en forêt dans toute la région (RL 1983).

II. Mauzé-Thouarsais 26/04/2000 (CL) - Villiers en Bois 17/04/1969 (NT), 01/05/1969 (NT), 14/04/1971 (NT), 12/05/1971 (NT), 18/05/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cleora cinctaria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Cleorodes lichenaria (Hufnagel, 1767)
Boarmie des lichens

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Chenille sur lichens des murs et des arbres. Elle est visible en juin puis en octobre. Répandu partout mais en plus ou moins grande abondance. Les exemplaires de la deuxième génération sont plus petits.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Boarmie des lichens. Europe : largement répartie jusqu’en Russie dont le Caucase. France centrale et septentrionale ainsi que dans les Alpes du sud et en Corse. Affectionne les forêts de feuillus jusqu’en moyenne altitude (1000 m). Espèce en voie de régression en de nombreuses régions. Espèce bivoltine en V-VIII. Imagos de la seconde génération plus petits et plus colorés. Chenille hivernante se nourissant sur lichens de feuillus dont Quercus, Populus, Ulmus.

I. Répandu partout mais en plus ou moins grande abondance (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 07/09/2007 (CL) - Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) – Belleville 21/08/2010 (AG) - Boussais 04/06/2008 (CL), 27/06/2008 (CL), 28/06/2008 (CL) - Genneton 23/08/2008 (CL) - La Crèche 27/05/1973 (NT), 10/06/1973 (NT), 14/06/1973 (NT), 11/07/1975 (NT) - La Mothe Saint-Héray 29/06/1973 (NT) - Magné 15/07/1969 (NT), 26/05/1970 (NT), 19/08/2010 (AG) - Marnes 18/06/2005 (CL), 02/08/2005 (CL), 09/06/2006 (CL) - Mauzé-Thouarsais 17/08/1998 (CL), 06/09/1999 (CL), 26/08/2001 (CL), 21/08/2004 (CL), 04/06/2006 (CL), 20/06/2006 (CL), 23/07/2006 (CL), 14/07/2007 (CL), 15/09/2007 (CL) - Moutiers sous Argenton 04/06/1996 (CL) - Niort 31/05/1957 (MG), 20/05/1970 (NT), 26/07/1970 (NT), 30/07/1970 (NT), 31/07/1970 (NT), 01/08/1970 (NT), 09/04/1971 (NT), 15/08/2010 (AG) - Saint-Georges de Rex 13/07/1989 (NT) - Saint-Jean de Thouars 22/08/2009 (AG), 23/08/2009 (AG) - Souvigné 13/09/1980 (NT), 20/04/1984 (NT) - Villiers en Bois 23/05/1970 (NT), 12/04/1971 (NT), 25/04/1971 (NT), 24/03/1974 (NT), 04/04/1981 (NT), 17/09/1982 (NT), 09/09/2005 (AG), 31/05/2009 (AG), 22/06/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cleorodes lichenaria (Hufnagel, 1767)
Clepsis consimilana (Hübner, 1817)
Tordeuse du cyclamen

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Tordeuse du cyclamen. Largement répandue en Europe et en France, Corse comprise. Période de vol : VI-IX. Chenille polyphage sur Ligustrum, Syringa, Lonicera.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2005 (Wilding Neil) - Boussais 13/06/2009 (CL) - Genneton 30/05/2011 (Miteu Martine) - Niort 07/08/2007 (AG) - Reffannes 25/06/2010 (CL), 02/07/2011 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Clepsis consimilana (Hübner, 1817)
Clepsis dumicolana (Zeller, 1847)
Observations récentes :
Observation de Charles Geneviève - Ternant (17) - 09/09/2016 Observation de Pâquereau Réjane - Salignac sur Charente (17) - 23/05/2014 Observation de Coutureau Michel - L’Isle d’Espagnac (16) - 19/08/2007

lire la suite de l'article : Clepsis dumicolana (Zeller, 1847)
Clossiana dia (Linnaeus, 1767)
Petite violette

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juin à août en deux générations, parfois une troisième en septembre et octobre. Clairières de tous les bois. Répandu et commun partout.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Petite violette. Répandue en Europe tempérée. En France, répandue partout sauf dans le nord et le nord-ouest. Fréquente les prairies herbeuses, les landes ouvertes et les clairières de forêt. Très abondante certaines années en Forêt de Chizé dans les allées forestières (AG). Espèce bivoltine ou trivoltine en III-IX. Chenille sur Viola.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Argenton les Vallées 17/04/2010 (Rolland Ludovic) - Assais les Jumeaux 20/06/2009 (CL) - Availles-Thouarsais 14/04/2002 (CL), 20/04/2010 (Rolland Ludovic) - Boussais 01/07/2010 (Rolland Ludovic) - Cersay 10/06/1975 (CL), 08/05/2005 (CL) - Chizé 07/08/2010 (Debordes Laurent) - Cirières 07/05/2012 (Clochard Noé et Alain) - Etusson 26/03/1989 (CL) - Le Chillou 01/06/2001 (CL) - Moutiers sous Argenton 28/03/1998 (CL) - Niort 11/04/1948 (MG) - Pierrefitte 21/04/2010 (Rolland Ludovic) - Saint-Généroux 18/04/2010 (Rolland Ludovic) - Saint-Loup Lamairé 21/06/2009 (CL) - Thouars 18/04/2011 (Courtin Bernard) - Villiers en Bois 12/05/1927 (MG), 03/07/1948 (MG), 14/04/1957 (MG), 08/04/1961 (MG), 15/08/1970 (NT), 30/06/2012 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Clossiana dia (Linnaeus, 1767)
Clossiana euphrosyne (Linnaeus, 1758)
Grand collier argenté

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis en août en deux générations. Petits bois, jardins. Chenille sur scabiosa, succisa, viola, fragaria. Elle est visible en avril puis en juillet. Répandu et assez commun partout.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}

Statut : déterminance P-C (espèce devenue extrêmement rare, peut-être disparue. Présence actuelle à confirmer).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Grand collier argenté. Espèce localisée dans une grande partie de l’Europe, disparue des Pays-Bas. En France, très raréfiée dans le nord et dans l’ouest, rare dans le sud-ouest. Fréquente les lisières et les clairières des bois. Espèce univoltine en IV-VII avec localement une génération partielle en (VII-IX) suivant la latitude et l’altitude. Chenille sur Viola.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Caunay 13/05/2012 (Wilding Neil) - Villiers en Bois 14/05/1949 (MG), 13/05/1956 (MG), 14/05/1960 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Clossiana euphrosyne (Linnaeus, 1758)
Clossiana selene (Denis & Schiffermüller, 1775)
Petit collier argenté

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis en août en deux générations. Chenille sur viola, fragari, plantago. Elle est visible en avril puis en juillet. Partout répandu sans être commun nulle part.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}

Statut : déterminance P-C (Espèce devenue extrêmement rare, peut-être disparue. Présence actuelle à confirmer).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Petit collier argenté. Espèce répandue dans le centre et le nord de l’Europe. En France, absent du sud-est et très raréfiée dans le nord-ouest. Fréquente les landes, les clairières des forêts et les tourbières. Espèce univoltine ou bivoltine selon la latitude et l’altitude en V-IX. Chenille sur Viola.

I. Répandu partout, peu commun (G&L 1912).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Clossiana selene (Denis & Schiffermüller, 1775)
Coenonympha oedippus (Fabricius, 1787)
Oedippe, Fadet de laîches

Etat des connaissances en 1912 - Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

L’imago est visible du 15 juin au 15 juillet ; se pose sur les hautes herbes des prés marécageux. Chenille sur poa, carex, iris pseudo-acorus, cladium mariscus. Elle est visible en mai. La race d’oedipus abondante dans les marais de la Sèvre Niortaise (Amuré, etc.) donne lieu aux remarques ci-après : - Mâle. Les ailes inférieures sont pourvues en dessous de 5-6 ocelles noirs, cerclés de jaune et pupillés de blanc, dont 4-5 alignés en arc parallèlement au bord externe, et un autre en retrait, près du bord antérieur. Aile supérieure sans ocelle en dessous, ou avec 1-3 ocelles dépourvus de pupille blanche. En dessus, deux ou trois ocelles des ailes inférieures transparaissent, mais sans la pupille blanche, dans un petit nombre de mâles, alors que cette transparence est la règle générale pour les femelles. Quelquefois les 4-5 ocelles alignés sous les ailes inférieures sont accompagnés intérieurement d’une liture jaunâtre ou blanche, étroite et un peu ondulée. - Femelle. Les 5 ocelles alignés sous les ailes inférieures et les 4-5 ocelles des ailes supérieures sont soulignés intérieurement d’un trait blanc, plus large et d’un éclat plus nacré que dans le mâle. Cette ligne devient même une véritable bande, d’une épaisseur égale au diamètre des ocelles dans la variation miris Fabr., comprenant au moins la moitié des femelles récoltées à Amuré, le Bourdet, Prin, etc. - Les ailes inférieures des deux sexes, les ailes supérieures des femelles et de quelques mâles portent, en dessous et au bord externe, un léger liseré argenté, séparé de la frange par une autre ligne d’égale épaisseur, de couleur jaune foncé. Cette dernière ligne peut apparaître également en dessus, ourlant le bord externe des quatre ailes dans quelques rares femelles. - Un exemplaire mâle, dont les ocelles alignés du dessous des ailes inférieures sont privés de pupille blanche, a été capturé à Amuré, le 13/07/1902 ; il appartient à la variation Gelini (Obth.). Un autre mâle, capturé au même lieu et à la même date, porte en dessus des ailes inférieures 4 ocelles très nets, non cerclés de jaune, mais vivement pupillés de blanc. J’en fait une variation Lucasi, en souvenir de mon ami M. Daniel Lucas, qui a souvent exploré avec moi ces marais si riches en plantes et en lépidoptères intéressants (Gelin).

Deux-Sèvres : Du 15 juin au 15 juillet, commun dans les marais à rouches (cladium mariscus, carex, iris, schoenus nigricans) des communes d’Amuré, Le Bourdet, Prin-Deyrançon, Saint-Hilaire La Palud. Nombreux exemplaires avec la ligne blanc d’argent des ailes inférieures très large : variation Miris F. On y trouve aussi v. Gelini et v. Lucasi (Gelin).

Charente : Juin 1908. Marais voisin des Eaux-Claires et forêt de Livernant, près d’Angoulême (Obth.).


Etat des connaissances en 1922 - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

Deux-Sèvres : L’espèce se raréfie dans les marais d’Amuré. Dans une note sur cette espèce, publiée dans le Bull. de la Soc. Ent. de France, 1914 (page 160, planche), j’ai décrit et figuré deux variétés nouvelles : ocellaris, qui laisse transparaître 4 ocelles sur chacune des quatre ailes, et Lucasi, forme dont les ailes postérieures, chez le mâle, portent des ocelles légèrement pupillés de blanc en dessus (Gelin).


Etat des connaissances en 1932 - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

Deux-Sèvres : Deux exemplaires albinisants ont été capturés à Amuré les 07/07/1928 et 29/06/1929 (Lucas).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Statut : Annexex II et IV Directive Habitats, protection nationale, déterminance P-C

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Fadet des laîches. Espèce localisée en Europe centrale, en fort déclin, disparue de Bulgarie et de Slovaquie. En France, très localisée, les colonies les plus importantes se trouvent dans le sud-ouest. Fréquente les prairies et landes ouvertes humides, localement sur pelouses mésophiles. Espèce qui semble avoir disparu des Deux-Sèvres autour des années 1970. Espèce univoltine en VI-VIII. Chenille sur Lolium, Carex caryophyllea, Iris pseudacorus.

I. Amuré 07/07/1928 (DL), 29/06/1929 (DL) - Le Bourdet (HG) - Prin-Deyrançon (HG) - Saint-Hilaire la Palud (HG). L’espèce se raréfie dans les marais d’Amuré (HG 1922).

II. Le Bourdet 12/06/1960 (MG), 21/06/1961 (MG), 04/07/1964 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Coenonympha oedippus (Fabricius, 1787)
Coenonympha pamphilus (Linnaeus, 1758)
Procris

Etat des connaissances en 1912 - Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations (parfois 3 générations). Lieux gazonnés. Chenille sur cynosurus cristatus, poa annua, anthoxanthum odoratum. Elle est visible en avril puis en juillet. Pamphilus est l’un des papillons les plus commun dans la région. La plupart des exemplaires présentent, aux ailes supérieures un ocelle subapical, pupillé seulement en dessous, où il est parfois surmonté d’un point et accompagné, vers l’angle externe, d’un second ocelle très rudimentaire. Les ailes inférieures portent, en dessous, 4-6 ocelles plus ou moins obsolètes, indiqués surtout par la pupille blanc d’argent vaguement entourée d’un cercle un peu plus foncé que le fond. Un exemplaire de la variation bipupillata Cosmov., bipupillé de blanc en dessous, a été pris à Charroux (86) par M. R. Oberthur. La variation pallida Tut, à fond des ailes blanc jaunâtre, a été capturée au Haillan (33) par M. Panessac, et à Gennes (49), en juin1908, par M. Abot.


Etat des connaissances en 1922 - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

Deux-Sèvres : Variation pallida Tut. au Bois de Mallet près de Mauzé, 17/07/1913 (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Procris. Espèce répandue et abondante dans toute l’Europe et toute la France. Absente de Crète et de l’extrême nord de la Scandinavie. Fréquente des habitats herbeux variés. Espèce plurivoltine en III-X. Chenille sur Cynosurus cristatus, Poa annua, Anthoxanthum odoratum.

I. Répandu et très commun partout (G&L 1912). Bois de Mallet près Mauzé 17/07/1913 (HG).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Argenton les Vallées 04/06/2010 (Courtin Bernard) - Assais les Jumeaux 23/06/2008 (CL) - Availles-Thouarsais 20/04/2010 (Rolland Ludovic), 08/07/2010 (Rolland Ludovic) - Azay le Brûlé 02/05/2009 (AG) – Boussais 24/06/2009 (Rolland Ludovic) – Bressuire 18/05/2011 (Séchet Vanina) - Cersay 08/04/1977 (CL) - Fressines 06/08/2006 (AG), 09/09/2006 (AG) – Genneton 30/04/2011 (Miteu Martine) - Luzay 27/08/2007 (AG) – Marnes 25/06/2010 (Rolland Ludovic) – Massais 23/07/2010 (Rolland Ludovic) - Niort 13/08/1970 (NT), 01/08/1982 (NT), 02/08/1992 (AG), 11/05/2008 (AG), 23/06/2008 (CL), 27/04/2010 (AG) – Pierrefite 21/04/2010 (Rolland Ludovic) - Saint-Généroux 18/04/2010 (Rolland Ludovic) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG), 12/06/2010 (AG) – Saint-Léger de Montbrun 08/06/2003 (AG) - Thouars 02/05/2010 (Courtin Bernard) - Villiers en Bois 30/08/2005 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Coenonympha pamphilus (Linnaeus, 1758)
Colias alfacariensis (Ribbe, 1905)
Fluoré

Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Complément 1983 au Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

A l’époque de la rédaction du Catalogue, la distinction n’avait pas encore été faite entre C. australis et C. hyale. On le trouve surtout dans les chaumes et les bois secs du sud des Deux-Sèvres et dans les Charentes.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Répandue dans le sud et le centre de l’Europe. En France, assez répandue sauf en Bretagne et dans les Landes. L’imago est visible en III-X. Attention, la différence entre alfacariensis, hyale et certains exemplaires de crocea ne peut se faire que sur les chenilles ou avec l’étude des génitalia. Chenille sur Hippocrepis comosa.

I. A l’époque de la rédaction du Catalogue, la distinction n’avait pas encore été faite entre C. alfacariensis et C. hyale. On le trouve surtout dans les chaumes et les bois secs du sud des Deux-Sèvres et dans les Charentes (RL 1983).

II. Availles-Thouarsais 20/04/2010 (Rolland Ludovic) – Marnes 25/05/2010 (Rolland Ludovic) - Niort 07/09/1970 (MG), 03/05/1971 (MG), 28/07/1971 (MG), 31/08/1972 (NT), 21/09/1976 (NT), 20/09/1981 (NT) - Villiers en Bois 19/09/1948 (MG), 28/07/1955 (MG), 15/09/1955 (MG), 15/09/1955 (MG), 28/07/1956 (MG) - Voultegon 30/07/2010 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.


Généralités : Attention, la différence entre alfacariensis, hyale et certains exemplaires de crocea ne peut se faire que sur les chenilles ou avec l’étude des génitalias. Les observations de cette rubrique ne sont donc que des propositions.




lire la suite de l'article : Colias alfacariensis (Ribbe, 1905)
Colobochyla salicalis (Denis & Schiffermüller, 1775)
Madope du Saule

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Madope du saule. Eurasiatique. Europe en grande partie jusqu’à 200m dans les massifs montagneux. France : pas rare dans maintes régions, mais d’ordinaire irrégulière et localisée en région méditerranéenne. Habite les marais, les prairies humides, prés inondables et berges. Espèce univoltine ou bivoltine en V-VIII puis VIII-IX. Chenille hivernante sur Salix, Populus (surtout sur les rejets) en VIII-VI.

I. Dans les Deux-Sèvres, La Chapelle-Bâton (RL 1999).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Colobochyla salicalis (Denis & Schiffermüller, 1775)
Colocasia coryli (Linnaeus, 1758)
Noctuelle du coudrier

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis en juillet en deux générations (Niort : 31 mars ; 22 mai ; 30 juin ; 18 juillet). Chenille sur quercus, fagus, salix, corylus, etc. Elle est visible de juin à septembre. Coryli est répandu et assez commun dans toute la région. Varie par l’intensité et la largeur de la bande brune qui traverse l’aile antérieure.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle du coudrier, la Noctuelle du noisetier. Eurasiatique. Europe centrale et septentrionale ; vers l’est jusqu’en Asie tempérée occidentale. En France, partout et commun. Elle habite les haies, les bois clairs et collines ; en région méditerranéenne elle se cantonne aux milieux frais de moyenne montagne. On rencontre pendant la journée ce papillon sur les troncs et les branches (NT). Espèce bivoltine en III-VI puis en VII-IX. Chenille sur diverses essences, Salix, Quercus, Betula, Corylus, Acer, Alnus …

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 31/03/2003 (CL) - Beaussais 04/2008 (Wilding Neil) - Chizé 24/04/1969 (NT), 26/04/1969 (NT), 24/05/1969 (NT), 18/07/1970 (NT), 14/04/1971 (NT), 11/04/1981 (NT), 11/05/1981 (NT), 17/05/1985 (NT) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 02/05/1969 (NT), 02/05/1970 (NT), 17/07/1980 (NT), 26/03/1982 (NT), 30/04/1982 (NT), 15/04/1983 (NT) - Niort 19/04/1971 (NT), 02/04/1997 (AG), 27/06/2009 (Rebeyrol Christian) - Saint-Georges de Rex 10/06/1985 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 01/05/1997 (CL) - Secondigny 12/05/1998 (CL), 22/04/2004 (CL) - Souvigné 20/04/1984 (NT) - Taizé 28/03/1998 (CL) - Villiers en Bois 18/07/1970 (NT), 12/04/1971 (NT), 18/04/1971 (NT), 05/05/1971 (NT), 03/04/1997 (AG), 21/04/2009 (AG), 05/07/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Colocasia coryli (Linnaeus, 1758)
Colostygia multistrigaria (Haworth, 1809)
Cidarie pointillée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Cidarie pointillée. Répartition discontinue en Europe. En France, c’est une espèce discrète et localisée. Fréquente les steppes, les friches sèches, les forêts de feuillus. Espèce univoltine en II-IV. La chrysalide ou l’imago hivernent. Chenille sur Galium.

I. Niort 29/02/1907 (HG). Espèce commune (RL 1983).

II. Villiers en Bois 27/02/1998 (AG), 11/03/2003 (AG), 15/03/2009 (AG), 18/03/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Colostygia multistrigaria (Haworth, 1809)
Colostygia pectinataria (Knoch, 1781)
Cidarie verdâtre

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Cidarie verdâtre. Répandue dans toute l’Europe jusqu’à l’Altaï. En France, répandue partout. Fréquente tous types de milieux. Espèce bivoltine en V-VI puis en VIII-IX. Chenille polyphage sur Rumex, Galium, Plantago…

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Azay le Brûlé 02/05/2009 (AG), 07/05/2009 (AG) - Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Chizé 15/05/1982 (NT) - La Mothe Saint-Héray 31/05/1981 (NT), 25/05/2001 (AG) - Magné 08/05/2008 (AG) - Mauzé-Thouarsais 27/08/2008 (CL) - Niort 11/05/1960 (MG), 08/05/1971 (NT), 11/05/1971 (NT), 17/05/1971 (NT), 11/05/1982 (NT), 13/05/1982 (NT), 17/05/1982 (NT), 24/05/1982 (NT), 11/05/1998 (AG) - Secondigny 04/06/2008 (CL) - Villiers en Bois 19/05/1971 (NT), 31/05/2009 (AG), 14/06/2009 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Colostygia pectinataria (Knoch, 1781)
Colotois pennaria (Linnaeus, 1761)
Phalène emplumée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de octobre à novembre. Chenille sur quercus, prunus spinosa, salix, betula. Elle est visible en mai. Répandu partout. Rare ou commun suivant les années.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène emplumée. Europe, largement répandue, vole aussi de l’Asie Mineure jusqu’au Japon. France : espèce commune, elle est répandue partout. Habite les lieux boisés et les haies, certaines friches et même en milieu urbain. Espèce univoltine en X-XI. Hiverne à l’état d’œuf. Les chenilles vivent sur diverses essences à feuilles caduques, Quercus, Betula, Salix, Populus, Fraxinus, Ligustrum, Acer, elles s’enterrent pour se chrysalider dans un cocon de soie et de terre (NT).

I. Répandu partout. Rare ou commun suivant les années (G&L 1912).

II. Beaussais 11/2008 (Wilding Neil) - Cersay 21/09/1979 (CL) - La Crèche 16/10/1971 (NT), 12/12/1971 (NT), 21/11/1981 (NT), 23/11/1981 (NT) - La Mothe Saint-Héray 22/09/1976 (NT), 24/10/1995 (CL) - Niort 14/10/2003 (AG) - Villiers en Bois 28/12/1997 (AG), 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Colotois pennaria (Linnaeus, 1761)
Conistra erythrocephala (Denis & Schiffermüller, 1775)
Hyacinthe, Noctuelle érythrocéphale, Orrhodie érythrocéphale

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hyacinthe, la Noctuelle érythrocéphale, l’Orrhodie érythrocéphale. Méditerranéo-asiatique. Occupe une grande partie de l’Europe, excepté les pays nordiques et la moitié sud de la péninsule Ibérique. En France, un peu partout, mais plud répandue dans la Sud. Les adultes apparaissent sous deux formes tranchées, claire et foncée. Fréquente les forêts de feuillus. Espèce univoltine en X-V (hiverne et reparaît au printemps). Chenille sur Galium, Plantago, Quercus.

I. Répandu partout, mais peu commun par places (G&L 1912).

II. Beaussais 10/2004 (Wilding Neil), 03/2005 (Wilding Neil) - La Crèche 26/09/1983 (NT) - Villiers en Bois 13/03/1997 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Conistra erythrocephala (Denis & Schiffermüller, 1775)
Conistra ligula (Esper, 1791)
Orrhidie ligulée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de septembre à octobre, hiverne et reparaît en février mars. Chenille sur Prunus spinosa, puis sur plantes basses, en juin. Paraît répandu dans toute la région, mais en général peu commun.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Orrhidie ligulée. Eurasiatique. Europe non septentrionale. En France, on la rencontre un peu partout, bien qu’elle soit plus répandue dans la moitié Sud. L’adulte est souvent confondue avec C. vaccinii, ces deux espèces proches possédant un grande variation de couleurs. On peut généralement la distinguer à l’apex de ses ailes antérieures légèrement falqué. À tendance plus thermophile, C. ligula affectionne les milieux boisés, clairs et secs. La chenille est polyphage. Période de vol : IX-IV. Espèce univoltine, l’adulte hiverne et vol de nouveau au printemps. Chenille sur Prunus, Acer, Salix, Tilia, Clematis.

I. Paraît répandu dans la région mais en général peu commun (G&L 1912).

II. Fressines 15/03/2009 (AG) - Niort 20/10/2008 (Rebeyrol Christian) - Villiers en Bois 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Conistra ligula (Esper, 1791)
Conistra vaccinii (Linnaeus, 1761)
Robuste

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Robuste, la Conistre polie, l’Orrhodie de l’airelle. Eurasiatique. Elle occupe l’Europe tempérée, mais est absente de la partie septentrionale et de la moitié sud de la péninsule Ibérique. En France, elle est largement répandue. On la rencontre toujours associée aux milieux forestiers mixtes, y compris dans les zones urbaines. Ses variations chromatiques sont très importantes et son identification n’est pas toujours aisée. Période de vol : X-IV. Espèce univoltine, l’adulte hiverne et vole de nouveau au printemps. Chenille sur Betula, Quercus, Salix, Ribes, Rubus, Malus, Sorbus, Prunus, Vaccinium myrtillus.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 18/03/2003 (CL) - Beaussais 04/2005 (Wilding Neil) - Chizé 17/04/1982 (NT), 10/06/1983 (CL) - La Crèche 18/04/1971 (NT), 08/03/1973 (NT), 01/07/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/11/1970 (NT), 23/03/1973 (NT), 10/06/1974 (NT), 05/06/1981 (NT), 05/06/1981 (NT), 26/10/1995 (CL) - Magné 19/08/2010 (AG) - Mauzé-Thouarsais 13/03/1999 (CL), 04/04/2000 (CL) - Niort 09/03/1981 (NT), 08/06/1982 (NT), 08/03/1997 (AG), 02/04/1997 (AG), 20/10/2008 (Rebeyrol Christian) - Saint-Jean de Thouars 13/03/2005 (AG) - Secondigny 13/03/2009 (Aubineau Morgane) - Taizé 28/03/1998 (CL) - Villiers en Bois 26/09/1970 (NT), 07/04/1971 (NT),13/04/1971 (NT), 11/10/1971 (NT), 13/03/1972 (NT), 13/03/1997 (AG), 27/02/1998 (AG), 15/10/2000 (AG), 18/03/2005 (AG), 18/03/2010 (AG), 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Conistra vaccinii (Linnaeus, 1761)
Coscinia cribraria (Linnaeus, 1758)
Crible

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à septembre. Chenille sur erica, calluna, etc. Elle est visible en mai. Répandu de l’Anjou aux Pyrénées. La forme trouvée dans la Vienne, la Charente, et sans doute celle désignée sous le nom de Candida Cyr. pour la Dordogne et la Gironde, appartiennent à la v. inquinata Rbr. ; elle est d’aspect jaunâtre et non blanche, les ailes antérieures sont souvent marquées de quelques points bruns ; la tête est jaunâtre. Les exemplaires trouvés sur le littoral, à Saint-Trojan et à Ronce les bains, ont la tête blanche, les ailes antérieures à fond blanc soyeux, marquées de 3-4 séries anguleuses de points noirs, les ailes postérieures grises en dessus, avec frange blanche ; leurs 4 ailes sont d’un gris uniforme en dessous ; ils paraissent se référer à la formr typique (God. Pl. XLIII, 1, 2). Contrairement à l’assertion de Martin-Laralde, la v. Ripperti Bdv. n’aurait pas été rencontrée par Rippert aux environs de Pau, mais d’après Boisduval, "dans les Pyrénées espagnoles" (V. Obth, Lép. comp., p. 168 et suiv. ; inquinata est figurée pl. LXXX, 732).

Vienne : Lizant : 11/09/1911 (d’Aldin) ; Vivonne : 24/06/1911 (Lucas). Rambur dit avoir rencontré la v. inquinata en Touraine et autour de Poitiers (Cat. And., p. 222).

Charente-Maritime : Ronce les bains : 25/08/1910 (Lucas) ; Saint-Trojan : 06/09/1905 ; 11/09/1905, 2 ex. (Gelin).

Charente : Angoulême (Dupuy).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Crible, l’Ecaille criblée. Paléarctique. Toute l’Europe sauf le Nord. Partout en France, jusqu’à 2000 m d’altitude. Elle se rencontre dans tous les milieux thermophiles, pelouses, bords de rivière sablonneux… L’imago est visible en V-VIII. Chenille sur Erica et différentes espèces d’herbes et plantes basses.

I. Répandu de l’Anjou aux Pyrénées (G&L 1912).

II. Sainte-Radegonde 06/09/1999 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Coscinia cribraria (Linnaeus, 1758)
Cosmia affinis (Linnaeus, 1767)
Cosmie bais

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Cosmie bais. Eurasiatique. Largement répandue un peu partout. En France, surtout partie Nord, plus localisée au Sud. Affectionne les foêts, les lisières et ripisylves des régions de plaine. Espèce univoltine en VI-IX. Chenille sur Ulmus, Quercus, en V.

I. Répandu partout mais plus ou moins abondant (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/06/2006 (CL) - Beaussais 06/2001 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Cersay 07/07/1998 (CL) - Chizé 12/07/1971 (NT) - Fressines 03/07/2009 (AG) - Le Vanneau-Irleau 06/07/1971 (NT), 11/07/1975 (NT) - Magné 24/07/1969 (NT), 11/07/1971 (NT) - Mauzé-Thouarsais 23/06/2006 (CL) - Niort 22/06/1948 (MG), 04/07/1957 (MG), 08/07/1982 (NT) - Sansais 09/07/1971 (NT) - Villiers en Bois 14/07/1971 (NT), 14/06/2009 (AG), 22/06/2009 (AG), 05/07/2009 (AG), 11/09/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cosmia affinis (Linnaeus, 1767)
Cosmia trapezina (Linnaeus, 1758)
Trapèze

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Trapèze. Eurasiatique. Toute l’Europe, jusqu’au cercle polaire arctique. En France, on la trouve un peu partout, parfois en grand nombre surtout dans le nord du pays. Plus localisée en zone méditerranéenne. Espèce univoltine en VI-IX. Chenille sur feuillus se nymphosant dans un cocon à proximité du sol, en V-VI.

I. Commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) – Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Cersay 13/06/1975 (CL) - Chizé 07/08/2010 (NT) - La Chapelle-Bâton 27/05/1995 (CL), 08/08/1997 (AG) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 06/03/1972 (NT), 13/08/1980 (NT), 16/04/1990 (CL) - Mauzé-Thouarsais 27/07/1997 (CL) - Niort 16/07/1970 (NT), 22/07/1982 (NT), 09/07/1983 (NT), 16/07/1983 (NT) - Sainte-Blandine 14/07/1989 (NT) - Sansais 06/03/1972 (NT) - Villiers en Bois 18/07/1970 (NT), 26/08/1970 (NT), 14/07/1971 (NT), 19/08/1980 (NT), 05/07/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cosmia trapezina (Linnaeus, 1758)
Cosmorhoe ocellata (Linnaeus, 1758)
Lynx

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre (surtout en mai et août) en deux générations. Chenille sur galium, elle est visible en avril puis en juin. Répandu et assez commun partout dans la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Lynx, la Phalène ocellée. Paléarctique. Répandue en Europe jusqu’au Japon. Présente partout en France. Fréquente les jardins, les lisières forestières, les bords des rivières. Espèce bivoltine en V-X. La chenille hiverne. Chenille sur divers Galium.

I. Répandu et assez commun partout dans la région (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2004 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 25/05/2001 (AG) - Magné 08/05/2008 (AG) - Niort 02/06/1957 (MG), 01/09/1980 (NT), 15/06/1997 (AG), 10/05/2010 (Rebeyrol Christian).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cosmorhoe ocellata (Linnaeus, 1758)
Cossus cossus (Linnaeus, 1758)
Gâte bois

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet (Niort, du 15 juin au 30 juillet). La chenille vit dans le tronc de ulmus, quercus ; elle occasionne le dépérissement des arbres attaqués. Répandu et trop commun dans toute la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Cossus gâte bois. Paléarctique. Toute l’Europe. Partout en France. Période de vol : V-VIII. Espèce univoltine. Mâle : Envergure : 60-75 mm. Femelle : Envergure 75-96 mm. Chenille : atteint 10 cm. Presque glabre, très luisante, brun jaune pâle, avec le dos brun rougeâtre sombre, la tête noire et le bouclier prothoracique marqué de noirâtre. Dans le tissu ligneux de nombreux feuillus, en particulier sur Salix viminalis, S. caprea, Betula pendula, Alnus glutinosa, Pirus communi et, Malus domestica, toute l’année.

I. Répandu et trop commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2005 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Courlay 20/07/2008 (Jourdain André) - La Crèche 20/07/1972 (NT) - La Mothe Saint-Héray 11/07/1981 (NT) - Mauzé-Thouarsais 23/06/2006 (CL), 14/07/2007 (CL) - Niort 10/06/1953 (MG), 19/06/1961 (MG), 17/07/1991 (AG) - Saint-Georges de Rex 10/07/1975 (NT), 10/07/1976 (NT) - Saint-Maixent l’Ecole 12/05/1982 (NT) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Sansais 25/06/2009 (Vanderschueren Claire) - Thouars 27/06/1950 (MG), 09/07/1964 (MG) - Villiers en Bois 07/07/1972 (MG), 27/06/1975 (NT), 14/06/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cossus cossus (Linnaeus, 1758)
Costaconvexa polygrammata (Borkhausen, 1794)
Phalène convexe

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à octobre en deux générations. Chenille sur galium erectum et palustre. Elle est visible en juillet puis en octobre. Espèce répandue sur tout le littoral océanique et qui paraît s’avancer peu à peu dans les terres.

Charente-Maritime : Rare à Dompierre (Vigé) ; Le Galon d’Or, août 1910 (Mab.) ; Royan : 15/08/1902 (Lucas) ; Saint-Trojan : 11/09/1905, et Royan (Gelin).

Charente : Jarnac (Delam.).


Etat des connaissances en 1999 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Charente-Maritime : Connue de toute la côte océanique.

Deux-Sèvres : Cette géomètre existe aussi dans les Deux-Sèvres, au Marais Poitevin.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène convexe. Répandue en Europe jusqu’au Caucase. En France, sa répartition a tendance à se restreindre et à être localisée. De plus c’est une espèce discrète, ce qui ne favorise pas son inventaire. Fréquente les friches, les prairies sablonneuses, les bords des rivières. Espèce bivoltine en III-V puis IX-X. Chenille sur Galium.

I. Connue de toute la côte océanique, cette géomètre existe aussi dans les Deux-Sèvres, au Marais Poitevin (RL 1999).

II. Beaussais 08/2006, 09/2007 (Wilding Neil).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Costaconvexa polygrammata (Borkhausen, 1794)
Crambus pascuella (Linnaeus, 1758)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 21-26 mm. L’imago est visible en IV-VI puis VIII-IX en deux générations. Fréquente bois et prés humides. Chenille à la base de diverses graminées, notamment Poa, mais aussi sur Trifolium et mousses.

I. Commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2005 (Wilding Neil) - Boussais 13/06/2009 (CL) - Hanc 15/08/2002 (AG) - Magné 19/08/2010 (AG) - Niort 15/08/2001 (AG), 15/08/2010 (AG) - Reffannes 25/06/2010 (CL), 02/07/2010 (CL) - Saint-Pompain 14/08/2001 (AG) - Villiers en Bois 23/09/2005 (AG), 21/04/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Crambus pascuella (Linnaeus, 1758)
Craniophora ligustri (Denis & Schiffermüller, 1775)
Noctuelle du Troëne

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations (Niort : 15 mai au 9 septembre). Chenille sur farxinus, jasminum, ligustrum, syringa. Elle est visible de juillet à septembre. Répandu partout et assez commun sauf peut-être au sud de la Charente. Une forme brun verdâtre, où l’on ne retrouve aucun dessin blanc pur, constitue la v. Sundewalli Lampe, et est signalée dans la Vendée, les Deux-Sèvres, la Charente-Maritime.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Troënière. Eurasiatique. Europe : partout. En France, partout, mais seulement en basse altitude (800 m maxi dans les Alpes). Cette espèce extrêmement variable en coloris se rencontre surtout le long des lisières de forêts d’essences feuillues mélangées, ainsi que dans les prairies humides et aussi dans les zones urbaines. Espèce bivoltine en IV-VI puis en VII-IX. Chenille sur Ligustum, Fraxinus, Alnus, Syringa, en IX-X puis en VII.

I. Répandu partout et assez commun (G&L 1912).

II. Amuré 02/08/1996 (AG) - Availles-Thouarsais 06/05/2000 (CL), 20/08/2002 (CL) - Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Cersay 13/06/1975 (CL) - Chizé 30/04/1981 (NT), 07/08/2010 (Debordes Laurent) - 07/08/2010 (NT) - Coulon 27/07/1989 (CL) - Etusson 09/07/1986 (CL) - La Chapelle-Bâton 27/05/1995 (CL) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 30/07/1971 (NT), 10/08/1971 (NT), 31/07/1974 (NT), 14/08/1974 (NT), 12/06/1975 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/07/1969 (NT), 19/05/1982 (NT), 11/08/1982 (NT) - Le Vanneau-Irleau 02/08/1970 (NT), 20/08/1971 (NT) - Magné 25/07/1969 (NT), 08/05/2008 (AG), 01/05/2010 (AG), 19/08/2010 (AG) - Marigny 25/05/1990 (CL) - Mauzé-Thouarsais 28/07/1992 (CL), 18/06/1997 (CL), 06/09/1999 (CL), 01/07/2000 (CL), 26/04/2001 (CL), 23/07/2006 (CL) - Niort 01/08/1970 (NT), 08/05/1971 (NT), 11/05/1982 (NT), 22/05/1982 (NT), 10/08/1982 (NT), 18/08/1982 (NT), 30/05/2009 (AG) - Saint-Georges de Rex 04/08/1969 (NT), 15/08/1969 (NT), 13/07/1989 (NT) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 20/08/2001 (CL) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Sansais 26/05/1970 (NT), 24/05/1995 (CL) - Secondigny 22/04/2004 (CL), 28/04/2006 (CL) - Villiers en Bois 30/05/1970 (NT), 19/05/1971 (NT), 30/08/2005 (AG), 09/09/2005 (AG), 14/06/2009 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Craniophora ligustri (Denis & Schiffermüller, 1775)
Crocallis elinguaria (Linnaeus, 1758)
Phalène de la mancienne, Crocalle aglosse

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à septembre. Chenille sur lonicera, prunus spinosa, quercus, salix, genista, corylus. Elle est visible en mai. Répandu et assez commun dans toute la zone.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène de la mancienne. Europe tempérée et boréale jusqu’au cercle polaire arctique. France : largement répartie jusqu’à 1500 m d’altitude. Affectionne les forêts, les marais, les prairies humides et les jardins. Espèce univoltine en VII-VIII. Hiverne au stade de l’œuf. Chenille sur arbres et arbustes, Salix, Betula, Fagus, Rubus, Rosa, Syringa, en VIII-IX.

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2005 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 28/07/1969 (NT), 12/07/1971 (NT), 10/08/1971 (NT), 15/08/1971 (NT), 18/08/1971 (NT), 05/10/1983 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/07/1969 (NT), 22/08/1969 (NT), 13/08/1970 (NT), 23/07/1974 (NT) - Mauzé-Thouarsais 25/07/1997 (CL) - Niort 02/08/1996 (AG), 03/08/1997 (AG) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Sansais 30/09/1983 (NT) - Villiers en Bois 09/09/2005 (AG), 23/09/2005 (AG), 07/10/2005 (AG), 11/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Crocallis elinguaria (Linnaeus, 1758)
Cryphia domestica (Hufnagel, 1766)
Bryophile perlée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Chenille sur lichens des murs et des arbres. Elle est visible en juin. Répandu partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Perle. Méditerranéo-asiatique. Largement répandue en Europe, du sud de la Scandinavie au nord de l’Italie ainsi qu’en Asie tempérée. En France, large répartition. Elle habite la campagne et les endroits riches en lichens dans les forêts claires, pelouses rocailleuses et coteaux ensoleillés. Espèce univoltine en VII-IX. La Chenille se nourrit de divers lichens en début de matinée et se cache, le reste de la journée, dans un abri de soie fait de lichen et de mousse comme pour la chrysalide (NT).

I. Répandu partout (G&L 1912).

II. Mauzé-Thouarsais 13/08/1999 (CL) - Niort 10/08/1948 (MG), 30/08/1948 (MG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cryphia domestica (Hufnagel, 1766)
Cryphia muralis (Forster, 1771)

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Chenille sur lichens des murs. Elle est visible en juin. Répandu et assez commun partout ; çà et là, var. par Hb. plus pâle et avec les stries des ailes antérieures en grande partie obsolètes.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Bryophile du lichen. Atlanto-méditerranéenne. Toute l’Europe sauf la Scandinavie. En France, bien répandue notamment en zone méditerranéenne où elle est plus commune que la proche espèce C. domestica. Cette espèce se rencontre surtout en milieu sec et rocailleux (pentes) ainsi que dans les zones boisées claires. Espèce univoltine en VII-X. Chenille sur lichens et algues (Protococcus).

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Aiffres 06/08/1969 (NT) - Beaussais 08/2009 (Wilding Neil) - Beauvoir sur Niort 11/08/2009 (Cenet Grégory) - Belleville 21/08/2010 (AG) - La Crèche 14/08/1974 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/07/1976 (NT) - Marigny 03/09/1989 (CL) - Mauzé-Thouarsais 27/07/1997 (CL), 21/06/1998 (CL), 17/07/2002 (CL) - Niort 23/07/1948 (MG), 10/08/1948 (MG), 30/08/1948 (MG), 25/07/1949 (MG), 04/08/1949 (MG), 01/08/1969 (MG), 18/08/1982 (NT), 22/08/1982 (NT), 15/08/1993 (AG), 02/08/1996 (AG), 30/07/1997 (AG) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cryphia muralis (Forster, 1771)
Cryphia ravula (Hübner, 1813)
Bryophile lupuline

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Chenille sur lichens des murailles, parmelia. Elle est visible en mai.

  • Deux-Sèvres : Assez commun à Niort, du 12 juin au 27 juillet. 1 ex. très clair, du 08/07/1906 (Gelin).
  • Vienne : Poitiers, 1 ex. 24/07/1907 (Lucas).
  • Charente-Maritime : Royan (B. et S.).
  • Charente : Jarnac (Delam.).



lire la suite de l'article : Cryphia ravula (Hübner, 1813)
Cucullia absinthii (Linnaeus, 1761)
Pointillée, Cucullie de l’absinthe

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Chenille sur artemisia vulgaris et absinthium. Elle est visible en septembre.

Charente-Maritime : Dompierre (Vigé).

Charente : Jarnac (Delam.)


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Pointillée. Eurasiatique. Présente dans toute l’Europe, excepté dans le bassin égéen. Large répartition en France, mais localisée. Hôte des friches, le long des fossés et divers milieux où se trouve l’armoise. Espèce univoltine en VI-VIII. Chenille sur les fleurs d’Artemisia vulgaris et A. absinthium. Chenille hivernante particulièrement mimétique (NT).

I. 2 ex., respectivement dans le sud et le nord des Deux-Sèvres (RL 1999).

II. Mauzé-Thouarsais 18/07/1997 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cucullia absinthii (Linnaeus, 1761)
Cucullia chamomillae (Denis & Schiffermüller, 1775)
Cucullie de la camomille

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Cucullie de la camomille. Eurasiatique. Répandue dans toute la partie chaude de l’Europe ; s’étend loin vers l’est par l’Asie mineure. En France, surtout centrale et méridionale où elle est plus commune. Cette espèce est l’hôte des prairies sèches, des terrains sablonneux et les milieux dunaires. Espèce univoltine en III-VI. Chenille sur diverses Astéracées dont Matricaria, Calendula, Anthemis, Achillea, Chrysanthemum, etc.

I. Niort 27/04/1909 (HG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cucullia chamomillae (Denis & Schiffermüller, 1775)
Cucullia gnaphalii (Hübner, 1813)
Observations récentes :
Observation de West Hazel - La Clotte (17) - 03/07/2016

lire la suite de l'article : Cucullia gnaphalii (Hübner, 1813)
Cucullia lactucae (Denis & Schiffermüller, 1775)
Cucullie de la laitue

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Cucullie de la laitue. Eurasiatique. Toute l’Europe, sauf îles britanniques. Large répartition en France mais localisée. Cette espèce se rencontre en montagne à plus ou moins 2000 m, mais plus fréquente en faible altitude dans les pelouses et friches ainsi que les clairières. Espèce univoltine en V-VIII. Chenille sur Lactuca, Sonchus, Hieracium, Prenanthes purpurea, en VI-VIII.

I. Niort 11/04/1908 (HG).

II. Niort 15/07/1925 (MG), 17/08/1955 (MG), 06/08/1956 (MG), 26/06/1957 (MG), 12/04/1958 (MG), 08/06/1970 (NT), 31/07/1970 (NT), 06/09/1979 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cucullia lactucae (Denis & Schiffermüller, 1775)
Cucullia tanaceti (Denis & Schiffermüller, 1775)
Cucullie de la Tanaisie

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Chenille sur tanacetum, matricaria, achillea, artemisia. Elle est visible en septembre.

Charente-Maritime : Chenille trouvée en août sur artemisia maritima et sur matricaria inodora-maritima, Saint-Trojan (Mabille), et à Ronce les bains (Lucas, Mabille).

Charente : Jonzac (Delam.)




lire la suite de l'article : Cucullia tanaceti (Denis & Schiffermüller, 1775)
Cucullia umbratica (Linnaeus, 1758)
Ombrageuse

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ombrageuse. Eurasiatique. Répandue de l’Europe jusqu’en Asie centrale. En France, régulière et très commune. Cette espèce affectionne les landes, bord des chemins, lisières, mouillères, bois mixtes, prairies des vallées. Espèce univoltine avec parfois une seconde génération, en V-VII puis quelquefois en X. Chenille sur Sonchus, Hypochoeris, Eri geron, Cichorium, Convolvulus, Leontodon, Taraxacum. Nymphose au niveau du sol. La phase nymphale dure parfois deux ans (NT).

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2005 (Wilding Neil) - La Crèche 15/08/1971 (NT), 20/07/1987 (NT) - Magné 25/06/1969 (NT) - Niort 16/06/1982 (NT) - Saint-Georges de Rex 10/06/1983 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 15/04/1984 (CL) - Villiers en Bois 06/07/1970 (NT), 10/07/1970 (NT), 01/07/1971 (NT), 18/07/1971 (NT), 12/07/1972 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cucullia umbratica (Linnaeus, 1758)
Cybosia mesomella (Linnaeus, 1758)
Lithosie à quatre points, Éborine

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juillet. Chenille sur lichens des arbres (jungermannia, sticta). Elle est visible en avril. Répandu et assez commun partout, avec la forme eborina Hb., dont les ailes antérieures ont le milieu du disque blanchâtre.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Lithosie à quatre points, l’Éborine. Eurasiatique. Presque toute l’Europe. En France, partout mais localisée, non signalée de Corse. Fréquente les forêts claires ou leurs lisières et les landes boisées. Espèce univoltine en V-VIII. Chenille sur algues et lichens terrestres.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Amuré 25/06/2000 (AG) - Le Bourdet 04/07/1964 (NT) - Mauzé-Thouarsais 04/06/2006 (CL), 20/06/2006 (CL) - Niort 15/06/2010 (Rebeyrol Christian) - Villiers en Bois 09/06/2006 (AG), 14/06/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cybosia mesomella (Linnaeus, 1758)
Cyclophora porata (Linnaeus, 1767)
Phalène ocellée, Ephyre trouée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène ocellée, l’Ephyre trouée. Subméditérranéenne, son aire s’étend jusqu’à la Grande-Bretagne, le Danemark, la Russie et l’Iran. En France, elle occupe presque tout le pays. Fréquente les chênaies bien exposées, les maquis. L’imago est visible en IV-VI puis en VII-IX en deux générations. Chenille sur Quercus robur, Q. petraea, en VI-X.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912) – La Chapelle-Bâton 1983 (RL).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) – La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 09/04/1980 (NT), 16/07/1982 (NT) - Mauzé-Thouarsais 28/07/1997 (CL), 26/04/2000 (CL), 22/07/2005 (CL) - Niort 26/07/1970 (NT) - Secondigny 22/04/2004 (CL), 06/08/2008 (CL) - Villiers en Bois 18/07/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cyclophora porata (Linnaeus, 1767)
Cyclophora punctaria (Linnaeus, 1758)
Soutenue

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible d’avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur quercus, betula. Elle est visible en juin puis en octobre. Commun et répandu partout.

Deux-Sèvres : 1 exemplaire de ab. radiomarginata, à Niort (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène ponctuée, l’Ephyre ponctuée, la Soutenue. Répandue dans toute l’Europe jusqu’en Scandinavie et au Liban. En France, elle est présente presque partout, sauf dans l’extrême sud, exception faite des Alpes-Maritimes. Elle fréquente les forêts mixtes et les chênaies. L’imago est visible en IV-IX en deux générations. Chrysalide hivernante. Chenille sur Quercus robur, Q. petraea, en VI puis en X.

I. Commun et répandu partout (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Chizé 20/06/1982 (NT) - La Chapelle-Bâton 23/07/1996 (CL), 30/07/1997 (AG), 08/08/1997 (AG) - La Mothe Saint-Héray 07/05/1960 (NT), 22/05/1969 (MG), 28/05/1970 (NT), 28/06/1970 (NT), 11/08/1982 (NT) - Niort 11/07/1970 (NT), 16/07/1970 (NT), 01/08/1970 (NT), 02/09/1980 (MG), 08/07/1982 (NT), 10/07/1982 (NT) - Souvigné 13/09/1980 (NT) - Villiers en Bois 24/07/1971 (NT), 26/04/1981 (NT), 31/05/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cyclophora punctaria (Linnaeus, 1758)
Cydia pomonella (Linnaeus, 1758)
Carpocapse des pommes

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 14-22 mm. Répandue dans toute l’Europe et dans toute la France, y compris en Corse. Période de vol : VII-VIII. Chenille sur les fruits de Malus, Pirus, Cydonia, Persica, Prunus, Amygdalus, Cerasus, Juglans, Citrus, Nèfles du Japon, Sorbus, Castanea. Très souvent nuisible aux vergers.

I. Répandu et très commun partout (G&L 1912).

II. Mauzé-Thouarsais 23/07/2006 (CL) - Niort 11/07/1969 (MG) - Villiers en Bois 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cydia pomonella (Linnaeus, 1758)
Cymatophorina diluta (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Dilutée, la Cymatophore délayée. Eurasiatique. Europe occidentale et centrale. En France, presque partout à l’exception du sud-ouest. Fréquente les landes arbustives, les chênaies claires. Espèce univoltine en VIII-X. Chenille sur Quercus, Betula et Populus.

I. Forêt de Chizé 18/09/1909 (HG) - Hanc 1983 (RL) - Niort 15/10/1903 (HG) - 30/10/1905 (HG) - 06/10/1906 (HG) - 2 ex. 12/10/1907 (HG).

II. La Crèche 10/10/1971 (NT) - Marnes 07/10/2005 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cymatophorina diluta (Denis & Schiffermüller, 1775)
Cymbalophora pudica (Esper, 1784)
Ecaille tesselée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis août à septembre en deux générations. Chenille sur graminées, etc. Elle est visible en mai et en juillet. Espèce surtout répandue dans la zone méditerranéenne. Signalée dans deux départements de la zone océanique.

  • Charente : Angoulême (Dupuy).

Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce rare découverte dans la collection de Norbert Thibaudeau en date du 20/06/1986 sur Niort.




lire la suite de l'article : Cymbalophora pudica (Esper, 1784)
Deilephila elpenor (Linnaeus, 1758)
Grand sphinx de la vigne

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Butine le soir sur les plantes en fleurs. A été pris à la miellée (Lucas). Chenille sur epilobium, galium, polygonum persicaria, vitis, lythrum salicaria. Elle est visible en août. Répandu et assez commun dans toute la région.

Deux-Sèvres : Niort, 19/05/1910 ; 20/05/1903 ; 06/06/1904 ; 05/07/1905 ; 06/07/1907 ; 1-25/08/1905 ; 10/09/1907 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Grand sphinx de la vigne. Eurasiatique. Toute l’Europe et toute la France, y compris en Corse. L’imago est visible en IV-IX, en deux générations. Butine le soir sur les plantes en fleurs. A été pris à la miellée (Lucas). Chenille sur Epilobium, Galium, Polygonum persicaria, Vitis, Lythrum salicaria, en VII-VIII.

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912). Niort 20/05/1903 (HG), 06/06/1904 (HG), 05/07/1905 (HG), 01 au 25/08/1905 (HG), 06/07/1907 (HG), 10/09/1907 (HG), 19/05/1910 (HG).

II. Assais les Jumeaux 20/06/2009 (CL) - Beaussais 09/2001 (Wilding Neil) - Boussais 26/08/2008 (CL) - Chizé 15/05/1982 (NT) - Cours 10/07/2010 (Colas Anthony) – La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 05/07/2008 (Auzanneau Daniel) - Le Breuil sous Argenton 11/06/1987 (CL) - Magné 15/07/1992 (AG) - Mauzé-Thouarsais 23/06/2006 (CL) - Niort 03/07/1956 (MG), 10/05/1958 (MG), 26/04/1959 (MG), 07/05/1963 (MG), 17/05/1968 (NT), 01/07/1968 (NT), 22/04/1969 (NT), 24/04/1970 (NT), 08/06/1970 (NT), 31/05/1971 (NT), 10/06/1971 (NT), 24/04/1972 (NT) -Saint-Georges de Rex 13/07/1989 (NT) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Sansais 04/06/1970 (NT), 11/06/1970 (NT), 11/06/1978 (NT) - Secondigny 04/06/2008 (CL) - Villiers en Bois 03/06/1979 (NT), 15/05/1982 (NT), 14/06/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Deilephila elpenor (Linnaeus, 1758)
Deilephila porcellus (Linnaeus, 1758)
Petit sphinx de la vigne

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Butine, le soir, sur le chèvrefeuille et les fleurs des parterres. Chenille sur galium, vitis, epilobium. Elle est visible en août. Répandu et assez commun dans toute la région au sud de la Loire.

Deux-Sèvres : Niort, 16/05/1905 ; 18/06/1905 ; 22/07/1906 ; 25/08/1904 (Gelin).

Charente-Maritime : Saintes, 22/05/1908 ; 12/06/1907 ; 12/07/1906 ; 10/09/1908 ; Royan, 01/08/1905 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Petit sphinx de la vigne. Eurasiatique. Toute l’Europe et toute la France, y compris en Corse. L’imago est visible en V-IX en deux générations. Butine, le soir, sur le chèvrefeuille et les fleurs des parterres. Chenille sur Galium, Vitis, Epilobium, en VIII.

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912). Niort 25/08/1904 (HG), 16/05/1905 (HG), 18/06/1905 (HG), 22/07/1906 (HG).

II. Arçais 12/05/1998 (AG) - Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - La Crèche 18/06/1972 (NT) - Marnes 30/05/2005 (CL) - Niort 30/05/1968 (NT), 01/06/1970 (NT), 18/06/2009 (Rebeyrol Christian) - Saint-Symphorien 18/05/1980 (NT) - Sansais 29/07/1974 (NT) - Souvigné 09/08/1983 (NT) - Villiers en Bois 22/06/2009 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Deilephila porcellus (Linnaeus, 1758)
Dendrolimus pini (Linnaeus, 1758)
Bombyx du pin

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Chenille sur abies, pinus. Elle est visible en mai. Paraît répandu partout, mais en état d’abondance très variable. Les exemplaires du Poitou et de la Saintonge ont l’aile antérieure traversée, extérieurement au point blanc cellulaire, par une large bande courbée, d’un gris soyeux, nuance qui se retrouve également sur la marge (Gelin).

Deux-Sèvres : Assez commun à Niort, 26/06/1905 ; 11/07/1904 ; 27/07/1905 ; 05/08/1905 ; 20/08/1906 ; 01/10/1903, 6 exemplaires (Gelin).

Vienne : Sapinières de Lussac-les-Châteaux (d’Aldin).

Charente-Maritime : Assez rare à Dompierre (Vigé) ; Royan (B. et S.). Assez commun Le Galon d’or en août (Lucas). Saintes, 28/07/1907 ; 25/08/1908 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Bombyx du pin. Eurasiatique. Toute l’Europe et toute la France. L’imago est visible en V-IX. Habitat : Pineraies. Comptait jadis parmi les plus redoutables ravageurs forestiers, de nos jours, ne se montre plus guère que par individus isolés. Paraît répandu partout, mais en état d’abondance très variable. Chenille sur Pinus abies, en V.

I. Paraît répandu partout, mais en état d’abondance très variable (G&L 1912). Assez commun à Niort, 6 ex. 01/10/1903 (HG), 11/07/1904 (HG), 26/06/1905 (HG), 27/07/1905 (HG), 05/08/1905 (HG), 20/08/1906 (HG).

II. Beaussais 09/1999 (Wilding Neil) - Cersay 21/05/1987 (CL) - La Crèche 01/08/1957 (NT), 04/08/1997 (NT) - Villiers en Bois 19/08/1980 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Dendrolimus pini (Linnaeus, 1758)
Diachrysia chrysitis (Linnaeus, 1758)
Vert-doré, Plusie vert-doré

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations (Niort, du 15 mai au 26 juin ; du 11 juillet au 26 septembre). Chenille sur mentha, urtica. Elle est visible en avril puis en juillet. Répandu partout dans la région, mais en général peu commun.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Vert doré. Eurasiatique. Europe : répandue jusqu’aux régions polaires. Plus répandue en plaine, mais atteint des altitudes élevées dans les montagnes. En France, un peu partout, mais plus localisée en région méditerranéenne ; abondance de l’espèce très variable d’une année sur l’autre. C’est l’hôte des zones forestières périodiquement inondées, marais, bord des cours d’eau, jachères et bords des chemins et parfois dans les parcs et jardins. Espèce bivoltine en V-VII puis en VIII-X. Chenille sur Urtica en IX-V, hivernage puis VI-VII. Pour distinguer cette espèce des autres du genre on peut avoir recours à l’étude des génitalia (NT).

I. Répandu partout dans la région, mais en général peu commun (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 07/09/2007 (CL) - Beaussais 08/2004 (Wilding Neil) - Chizé 19/05/1971 (NT) - Coulon 15/04/1985 (CL), 26/05/1992 (CL) - La Crèche 03/07/1971 (NT), 05/09/1971 (NT), 10/06/1973 (NT), 14/06/1973 (NT), 10/09/1985 (NT) - La Mothe Saint-Héray 08/08/1948 (NT), 04/06/1970 (NT), 05/06/1970 (NT), 26/06/1995 (CL) - Le Vanneau-Irleau 20/08/1971 (NT) - Magné 04/06/1970 (NT), 09/06/1970 (NT) - Marigny 25/05/1993 (CL) - Massais 30/06/1988 (CL) - Mauzé-Thouarsais 18/06/1998 (CL), 21/08/2001 (CL) - Niort 04/07/1956 (NT), 09/08/1956 (NT), 30/04/1957 (NT), 30/05/1970 (NT), 08/05/1971 (NT), 31/05/1971 (NT), 24/05/1982 (NT), 12/08/1983 (NT), 07/10/1983 (NT), 14/08/1996 (AG), 07/08/1997 (AG), 01/06/2010 (Rebeyrol Christian) - Saint-Georges de Rex 10/06/1970 (NT), 13/08/1971 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 23/08/2005 (CL) - Sansais 07/05/1970 (NT), 04/06/1970 (NT), 09/09/1970 (NT), 26/09/1970 (NT), 15/05/1990 (CL), 24/05/1995 (CL) - Secondigny 04/06/2008 (CL) - Verrines sous Celles 07/06/1981 (NT) - Villiers en Bois 18/06/1982 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Diachrysia chrysitis (Linnaeus, 1758)
Diacrisia sannio (Linnaeus, 1758)
Ecaille roussette, Bordure ensanglantée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis en août en deux générations. Chenille sur plantago, taraxacum, scabiosa, etc. Elle est visible de avril à juillet. Répandu et commun dans toute la zone. Mâles et femelles varient pour l’importance des parties noires des ailes postérieures en dessus. La femelle sans marge noire est dit immaculata Obth., par opposition à la forme nigrolimbata, figurée par Clerck et par Ch. Barret, et que M. Oberthur estime répondre au type linnéen.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Bordure ensanglantée, l’Ecaille roussette, l’Ecaille à bordure amarante. Eurasiatique. Toute l’Europe, sauf le sud des régions méditerranéennes, jusqu’en Asie orientale. En France, répandue presque partout, y compris en Corse. Fréquente les plaines, mais surtout la moyenne montagne jusqu’à 2000 m d’altitude, dans tous les milieux herbeux. Le dimorphisme sexuel est accusé. Espèce univoltine ou bivoltine en V-IX. Chenille sur diverses plantes basses.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 06/2004 (Wilding Neil) - Coulon 26/05/1992 (CL) - La Crèche 12/06/1973 (NT), 14/08/1974 (NT), 06/06/1982 (NT) - La Mothe Saint-Héray 10/08/1971 (NT), 23/07/1974 (NT), 20/05/1981 (NT) - Le Breuil sous Argenton 21/08/1987 (CL) - Moutiers sous Argenton 21/08/1987 (CL) - Niort 15/06/1946 (MG), 13/05/1949 (NT), 18/05/1954 (MG), 11/08/1955 (MG), 29/05/1956 (MG), 10/08/1956 (MG), 04/08/1964 (MG), 06/08/1964 (MG), 25/08/1968 (NT), 21/05/1969 (NT), 29/05/1969 (NT), 13/08/1970 (NT), 19/05/2008 (Rebeyrol Christian), 12/05/2009 (Rebeyrol Christian) - Saint-Maxire 26/08/1962 (MG), 26/08/1962 (MG) - Villiers en Bois 11/06/1949 (MG), 30/08/2005 (AG), 06/06/1972 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Diacrisia sannio (Linnaeus, 1758)
Diaphora mendica (Clerck, 1759)
Ecaille mendiante

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin. Chenille sur rumea, plantago, souchus, taraxacum, urtica, etc. Elle est visible en août. Répandu et commun partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ecaille mendiante. Eurasiatique. En Europe : s’étend de l’Espagne à l’Asie Mineure. En France, répandue partout mais non signalée de Corse. Fréquente presque tous types de milieux, les jardins et les zones urbanisées également, jusqu’à 2000m d’altitude. Elle est attirée par les lumières en deuxième partie de la nuit. Le dimorphisme sexuel est accusé. Espèce univoltine en III-VI. Chenille sur diverses plantes basses.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912). Très commun dans les forêts de Gâtine (RL 1983).

II. Azay le Brûlé 07/05/2009 (AG) - Beaussais 05/2005 (Wilding Neil) - Champdeniers 22/03/1948 (MG) - Hanc 20/06/2010 (chenille) (Conort Nadège) - La Crèche 28/05/1973 (NT), 05/07/2007 (NT) - Magné 08/05/2008 (AG) - Niort 20/04/1947 (MG), 06/03/1949 (MG), 09/03/1949 (MG), 12/03/1949 (MG), 15/03/1958 (MG), 19/03/1958 (MG), 06/04/1997 (AG), 15/04/1997 (AG), 30/04/2006 (AG), 01/05/2006 (AG), 04/04/2009 (AG), 23/04/2009 (AG), 23/05/2010 (AG) - Saint-Maixent l’Ecole 12/05/1982 (NT) - Saint-Pierre à Champ 26/05/1992 (CL) - Villiers en Bois 23/05/1973 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Diaphora mendica (Clerck, 1759)
Dicallomera fascelina (Linnaeus, 1758)
Bombyx porte brosses

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Chenille sur genista, betula, quercus, populus, rosa, abies, onobrychis, etc. Elle est visible en mai.

Vienne : Sommières (d’Aldin).

Charente-Maritime : Saintes, 28/07/1907 ; 15-25/08/1907 ; 1-25/08/1908 (Gelin).

Charente : Environ d’Angoulême (Dupuy).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Bombyx porte brosses. Eurasiatique. Toute l’Europe hors domaine méditerranéen. En France, presque partout mais plus rare dans les régions méridionales. Fréquente les prairies et les landes. Dimorphisme sexuel important. Espèce univoltine en VI-VIII. Chenille polyphage sur Quercus, Genista, Sarothamnus, Populus, Rosa, Abies, Onobrychis.

II. Etusson 16/06/1986 (CL) - Niort 10/07/1979 (NT) - Secondigny 27/05/1979 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Dicallomera fascelina (Linnaeus, 1758)
Dichonia aprilina (Linnaeus, 1758)
Runique

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de septembre à novembre (Saintes, 15/11/1907, Gelin). Chenille sur quercus. Elle est visible en juin. Se tient le jour dans les rides de l’écorce. Répandu partout, mais paraît assez rare et très localisé.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Runique. Méditerranéo-asiatique. Toute l’Europe tempérée y compris le sud de la Scandinavie. En France, largement répandue. Fréquente une grande variété de milieux. Espèce univoltine en IX-XI. Chenille sur Quercus.

I. Répandu partout, mais paraît assez rare et très localisé (G&L 1912).

II. Argenton les vallées 29/11/1995 (CL) - Beaussais 10/2003 (Wilding Neil) - Chizé 03/06/1974 (NT) - La Crèche 10/10/1971 (NT), 23/10/1971 (NT), 19/10/1973 (NT), 11/09/1983 (NT), 04/11/1983 (NT), 06/11/1984 (NT) - La Mothe Saint-Héray 06/10/1955 (MG), 30/09/1956 (MG), 09/11/1957 (MG), 24/09/1958 (MG), 12/10/1958 (MG), 26/10/1995 (CL) - Saint-Jean de Thouars 24/11/2009 (AG) - Souvigné 31/10/1983 (NT) - Villiers en Bois 02/06/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Dichonia aprilina (Linnaeus, 1758)
Dicycla oo (Linnaeus, 1758)
Double zéro

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Double zéro. Ponto-méditerranéen. Toute l’Europe, mais plus fréquente dans la moitié sud. Largement réparti sur l’hexagone toutefois plus commun au sud. Espèce particulièrement thermophile représentative des bois et forêts claires à chênes verts mais également des zones boisées mixtes et ripisylves. Espèce de basse altitude. Univoltine en VI-VII. Chenille sur divers Quercus, en V.

I. Niort 1 ex. 09/07/1905 (HG) - Pamproux 1 ex. 07/1869.

II. Mauzé-Thouarsais 18/07/1997 (CL), 25/07/1997 (CL), 09/06/2007 (CL) - Moutiers sous Argenton 18/06/1998 (CL) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Dicycla oo (Linnaeus, 1758)
Discestra trifolii (Hufnagel, 1766)
Noctuelle de l’Ansérine

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur chenopodium, atriplex, polygonum, genista. Répandu et commun partout. Elle est visible en octobre.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle du trèfle. Holarctique. Répandue dans toute l’Europe et en France. Adultes capturés dans les Alpes jusqu’à plus ou moins 1600 m à la lampe (NT). On la trouve un peu partout et remarquablement adaptée aux milieux agricoles en y occasionnant parfois des dégâts. Espèce bivoltine en IV-VI puis VII-IX. Espèce hivernante à l’état nymphal. Chenille polyphage sur plantes herbacées, en VI-X.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/06/2006 (CL) - Beaussais 08/2005 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - La Crèche 13/06/1973 (NT), 31/07/1974 (NT), 11/09/1975 (NT), 15/10/1979 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/07/1970 (NT), 23/07/1974 (NT), 25/05/1998 (CL) - Marnes 02/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 23/06/2006 (CL) - Niort 11/07/1970 (NT), 16/07/1970 (NT), 26/07/1970 (NT), 11/05/1971 (NT), 22/08/1982 (NT), 13/09/1982 (NT), 09/07/1983 (NT), 03/08/1997 (AG), 07/08/1997 (AG), 08/08/1997 (AG), 02/09/1997 (AG), 04/10/1997 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 04/09/2000 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Discestra trifolii (Hufnagel, 1766)
Ditula angustiorana (Haworth, 1811)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Europe atlantique jusqu’en Italie et en Suisse. Un peu partout en France, Corse comprise. Période de vol : VI-VII. Chenille très polyphage sur Malus, Pirus, Prunus, Abies, Betula, Corylus, Crataegus ….

I. Commun partout (G&L 1912).

II. Azay le Brûlé 07/05/2009 (AG) - L’Absie 26/06/2011 (CL) - Niort 15/08/2001 (AG) - Reffannes 25/06/2010 (CL), 02/07/2010 (CL), 19/08/2010 (CL) - Secondigny 30/07/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Ditula angustiorana (Haworth, 1811)
Diurnea fagella (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 19-29 mm. Répandue dans toute l’Europe. Période de vol : III-V. Chenille sur Salix, Fagus, Quercus, Carpinus, Prunus, Populus, Corylus, Typha, Acer, Rubus.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Chizé 19/03/1976 (MG) - La Crèche 17/03/1972 (NT), 04/04/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 17/03/1972 (NT) - Niort 30/06/1969 (MG), 11/03/1981 (MG), 22/03/2009 (AG) - Villiers en Bois 11/03/2003 (AG), 18/03/2005 (AG), 10/03/2007 (AG), 15/03/2009 (AG), 21/04/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Diurnea fagella (Denis & Schiffermüller, 1775)
Dolicharthria punctalis (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 22-27 mm. Europe centrale et du sud. L’imago est visible en VI-IX. Biologie larvaire controversée. Chenille sur Lotus, Trifolium, Zostera.

I. Répandu partout sans être commun nulle part (G&L 1912).

II. Le Chillou 20/06/2009 (CL) - Mauzé-Thouarsais 23/06/2006 (CL), 14/07/2007 (CL) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Saint-Jean de Thouars 25/07/2009 (AG) - Secondigny 20/07/2007 (CL) - Villiers en Bois 09/09/2005 (AG), 22/06/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Dolicharthria punctalis (Denis & Schiffermüller, 1775)
Drymonia dodonaea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Triple tâche

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin. Chenille sur quercus, betula. Elle est visible en août. Répandu dans toute la région, mais peu abondant. La var. dodonea Hb., avec les ailes antérieures grises, fasciées de blanc, est aussi commune que le type, qu’elle paraît même remplacer dans plusieurs localités. Commun à Auzay (Lucas).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Triple tache. Eurasiatique. Toute l’Europe et toute la France. Fréquente les bois et forêts de feuillus. Espèce univoltine en IV-VII. Chenille sur divers feuillus.

I. Répandu dans toute la région, mais peu abondant (G&L 1912).

II. Chizé 30/04/1981 (NT) - Genneton 18/08/1996 (CL) - La Mothe Saint-Héray 28/05/1970 (NT), 02/06/1970 (NT), 05/05/1971 (NT), 19/05/1971 (NT), 19/05/1982 (NT) - Marigny 25/05/1993 (CL) - Secondigny 06/08/2008 (CL) - Villiers en Bois 15/05/1971 (NT), 19/05/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Drymonia dodonaea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Drymonia ruficornis (Hufnagel, 1766)
Demi-lune noire

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai. Chenille sur quercus. Elle est visible en juillet. Répandu dans toute la région, mais plus ou moins abondant. Très variable pour la coloration. Plusieurs sujets de Vannes (de Joan.), un autre de Niort (Gelin), ont le disque des ailes supérieures presque complètement blanc.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Demi-lune noire. Eurasiatique. Toute l’Europe. Toute la France mais de façon localisée. Fréquente les bois et forêts de feuillus. Espèce univoltine en III-VI. Chenille sur Quercus.

I. Répandu dans toute la région, mais plus ou moins abondant (G&L 1912).

II. Beaussais 04/2008 (Wilding Neil) - Boussais 04/03/2008 (CL), 04/04/2008 (CL) - Chizé 11/07/1970 (NT), 30/04/1981 (NT) - Coulon 27/07/1989 (CL) - La Crèche 12/05/1982 (NT) - La Mothe Saint-Héray 04/07/1970 (NT), 07/04/1981 (NT), 30/04/1982 (NT), 15/04/1983 (NT) - Marigny 25/05/1993 (CL) - Moutiers sous Argenton 20/04/1996 (CL), 27/04/2008 (CL) - Secondigny 22/04/2004 (CL), 20/04/2008 (CL) - Villiers en Bois 12/04/1971 (NT), 13/04/1971 (NT), 14/04/1971 (NT), 19/04/1971 (NT), 17/04/1982 (NT), 03/04/1997 (AG), 21/04/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Drymonia ruficornis (Hufnagel, 1766)
Drymonia velitaris (Hufnagel, 1766)
Voile

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Chenille sur quercus, fagus, populus. Espèce signalée ça et là, dans toutes les régions françaises.

Charente : Environs d’Angoulême (Dupuy).

Charente-Maritime : Royan, 1 exemplaire (Braun).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Assez commun en forêt de Chizé, dans le sud des Deux-Sèvres (Hanc) et le nord de la Charente (Aigre). Deux générations : avril-mai, août-septembre.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Voile. Européenne. Europe occidentale et centrale. En France, un peu partout mais très localisée et peu abondante. Fréquente les milieux boisés xérothermiques. Espèce univoltine en V-VII. Chenille sur le Quercus, Fagus, Populus.

I. Echiré, 05/08/1930 (du Dresnay). Assez commun en forêt de Chizé, dans le sud des Deux-Sèvres (Hanc) (RL 1983).

II. Chizé 15/05/1971 (NT) - La Chapelle-Bâton 30/07/1997 (AG) - La Mothe Saint-Héray 14/06/1974 (NT), 07/07/1975 (NT), 11/08/1982 (NT) - Mauzé-Thouarsais 13/08/1998 (CL) - Villiers en Bois 06/07/1970 (NT), 19/05/1971 (NT), 16/07/1971 (NT), 02/06/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Drymonia velitaris (Hufnagel, 1766)
Dryobota labecula (Esper, 1788)
Ecu blanc

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ecu blanc. Méditerranéo-asiatique. Europe méditerranéenne. En France, surtout dans la moitié sud. Fréquente les zones boisées sèches et les maquis. Espèce univoltine en IX-X. Chenille sur Quercus ilex.

II. La Mothe Saint-Héray 27/07/1970 (NT) - Niort 16/07/1948 (MG), 26/07/1970 (NT), 01/08/1970 (NT) - Saint-Georges de Rex 28/08/1976 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Dryobota labecula (Esper, 1788)
Dryobotodes eremita (Fabricius, 1775)
Jaspe vert

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Jaspe vert. Méditerranéo-asiatique. Toute l’Europe tempérée jusqu’au sud de la Scandinavie. En France, un peu partout mais plus fréquente dans la moitié sud. Fréquente tous types de milieux. Espèce univoltine en IX-XI. Chenille sur Quercus.

I. Répandu et commun partout où se trouvent des bois de chênes (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2006 (Wilding Neil) - Niort 10/10/1996 (AG) - Villiers en Bois 25/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Dryobotodes eremita (Fabricius, 1775)
Dryobotodes monochroma (Esper, 1790)
Jaspe gris

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Jaspe gris. Ponto-méditerranéenne. Sud de l’Europe jusqu’en Europe centrale. En France, occupe la moitié sud. Fréquente les milieux boisés de type maquis. Espèce univoltine en VIII-X. Chenille sur Quercus, principalement Quercus pubescens et Quercus faginea.

I. Niort 2ex. 09/10/1907 (HG), 25/10/1908 (HG) - Verrines sous Celles 20/10/1909 (G&L).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Dryobotodes monochroma (Esper, 1790)
Dryobotodes roboris (Boisduval, 1828)
Jaspe menu

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Jaspe menu. Atlanto-méditerranéenne. Europe du sud-ouest. En France, principalement dans la moitié sud excepté la Corse. Fréquente les forêts de feuillus. Espèce univoltine en IX-XI. Chenille sur Quercus.

I. Répandu et commun partout, dans les bois plantés de chênes (G&L 1912).

II. Marigny 10/10/1996 (AG), 01/10/2009 (AG) - Marnes 07/10/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 13/09/1997 (CL) - Villiers en Bois 19/05/1971 (NT), 23/09/2005 (AG), 07/10/2005 (AG), 25/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Dryobotodes roboris (Boisduval, 1828)
Dypterygia scabriuscula (Linnaeus, 1758)
Noctuelle hérissée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle hérissée. Eurasiatique. Présente dans toute l’Europe ainsi qu’en France mais moins communément dans la zone méditerranéenne. Affectionne les prairies mésophiles dans les zones forestières. Espèce bivoltine en V-IX. Chenille sur Rumex, Polygonum, en IV-VII. Le cocon abritant la chrysalide se trouve à la surface du sol (NT).

I. Commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - La Crèche 12/07/1971 (NT), 29/07/1971 (NT), 14/07/1972 (NT), 09/06/1983 (NT) - Mauzé-Thouarsais 11/08/1997 (CL), 23/07/2006 (CL) - Niort 18/05/1956 (MG), 03/06/1956 (MG), 06/06/1956 (MG), 09/08/1956 (MG), 28/05/1957 (MG), 20/06/1957 (MG), 11/05/1960 (MG), 06/08/1970 (NT), 15/06/1971 (NT), 21/06/1971 (NT), 30/06/1971 (NT), 23/08/1983 (NT), 20/06/1991 (AG), 15/07/1991 (AG), 08/08/1998 (AG), 25/06/2008 (Rebeyrol Christian) - Saint-Maurice la Fougereuse 22/08/2001 (CL), 23/08/2001 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Dypterygia scabriuscula (Linnaeus, 1758)
Dysgonia algira (Linnaeus, 1767)
Passagère

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet puis de août à septembre. Niort, 26 juin, 22 juillet, 20 août, 14 septembre. Chenille sur rubus, salix, genista. Elle est visible en octobre. Répandu et assez commun dans toute la zone.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Passagère. Méditerranéo-asiatique. Europe : moitié sud et à l’est jusqu’au nord du bassin de la mer noire. En France, espèce migratrice largement distribuée mais localisée sur une bonne partie nord. Cette espèce se rencontre dans les zones forestières ainsi qu’en lisière des bois et forêts jusque dans les parcs des zones urbaines. Espèce bivoltine en V-IX. Chenille polyphage sur Salix, Rubus etc.

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Arçais 02/08/2009 (Quete Jean-François) - Ardin 27/07/1993 (AG) - Beaussais 09/2006 (Wilding Neil) – Chauray 02/08/2009 (Réaud Michel et Geneviève) - Chizé 14/08/1981 (NT) - Etusson 04/05/2000 (CL) - La Crèche 12/07/1971 (NT), 15/07/1983 (NT), 25/06/1989 (NT) - La Mothe Saint-Héray 27/05/1990 (CL) - Massais 20/06/1988 (CL) - Mauzé-Thouarsais 31/07/1993 (CL), 13/08/1999 (CL) - Missé 17/07/2010 (Meyer Daniel) - Niort 06/08/1950 (MG), 23/05/1956 (MG), 14/07/1969 (MG), 08/07/1970 (NT), 30/06/1971 (NT), 14/07/1972 (NT), 21/06/1976 (NT), 22/08/1982 (NT), 06/07/1983 (NT), 16/07/1983 (NT), 18/08/1983 (NT), 13/06/1996 (AG), 14/06/1996 (AG), 12/07/2000 (AG), 15/08/2010 (AG)- Saint-Maurice la Fougereuse 23/08/2001 (CL) - Sansais 09/07/1971 (NT), 09/07/1971 (NT) - Villiers en Bois 14/06/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Dysgonia algira (Linnaeus, 1767)
Earias clorana (Linnaeus, 1761)
Halias du Saule

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur salix. Elle est visible en juin puis en septembre. Répandu et assez commun partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Halias du saule. Eurasiatique. Répandue dans toute l’Europe et au-delà jusqu’au centre de la Russie et à l’Oural ainsi que sur le pourtour méditerranéen. En France, largement répandue. Cette espèce affectionne les lieux humides dont les marais où croissent les saulaies. Espèce bivoltine en V-VI puis en VII-VIII. Chenille sur Salix surtout S. viminalis.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2002 (Wilding Neil) - Mauzé-Thouarsais 30/06/2007 (CL) - Sansais 26/05/1970 (NT) - Secondigny 30/07/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Earias clorana (Linnaeus, 1761)
Egira conspicillaris (Linnaeus, 1758)
Conspicillaire

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Conspicillaire. Méditerranéo-asiatique. Occupe toute l’Europe, excepté l’extrême nord. Espèce typique des milieux forestiers et des steppes arborées. A progressivement colonisé les parcs, les jardins et les vergers. Espèce univoltine, en III-V. Chenille polyphage sur graminées et Fabacées.

I. Répandu partout mais plus ou moins commun (G&L 1912).

II. Beaussais 04/2008 (Wilding Neil) - Cersay 16/07/1990 (CL) - Chizé 01/05/1970 (NT), 18/04/1971 (NT), 17/05/1980 (NT), 11/04/1981 (NT), 17/05/1986 (NT) - La Crèche 03/05/1972 (NT), 19/04/1985 (NT) - Magné 03/05/1970 (NT) - Marnes 22/04/2006 (CL) - Moutiers sous Argenton 23/04/2006 (CL) - Niort 03/05/1970 (NT), 20/04/1971 (NT), 02/04/1997 (AG) - Saint-Jean de Thouars 09/05/1998 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 06/04/1987 (CL), 08/04/1987 (CL), 01/05/1998 (CL) - Villiers en Bois 03/04/1997 (AG), 21/04/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Egira conspicillaris (Linnaeus, 1758)
Eilema caniola (Hübner, 1808)
Manteau pâle

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en juin puis de août à septembre en deux générations. Chenille sur lichens des murs et des toits. Elle est visible en mai puis en juin. Répandu et très commun partout. La var. lacteola B. (ail. ant. unicolores, blanchâtres) est signalée de Maine et Loire, Charente-Maritime et Gironde.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Manteau pâle. Méditerranéenne. Toute l’Europe sauf l’extrême nord. En France, presque partout mais plus commune dans la moitié sud et en Corse. Fréquente les forêts claires, les lieux avec de vieux murs, jusqu’en ville. Espèce univoltine ou bivoltine en VI-X. Chenille sur lichens du sol et des pierres, en particulier du genre Cladonia.

I. Répandu et très commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2006 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Fressines 03/07/2009 (AG) - Genneton 15/06/2011 (Miteu Martine) - Marnes 07/10/2005 (CL) - Niort 30/08/1972 (MG) - 31/08/1976 (NT), 30/09/1980 (NT), 13/05/1982 (NT), 10/07/1982 (NT), 16/05/1992 (AG), 05/08/1997 (AG), 26/06/2010 (AG) – Saint-Pierre à Champ 26/05/1992 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eilema caniola (Hübner, 1808)
Eilema complana (Linnaeus, 1758)
Lithosie aplatie

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Chenille sur lichens du prunus domestica et des rochers parmelia, sticta). Elle est visible en mai.

Deux-Sèvres : Peu commun à Niort : 15,18/07/1906 ; 06/08/1903 (Gelin).

Charente-maritime : Assez commun à Dompierre (Vigé) ; Royan (B. et S.).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Lithosie aplatie, Le Manteau à tête jaune. Eurasiatique. Europe : partout excepté dans l’extrême nord. Partout en France jusqu’à 1500 m, Corse comprise. Fréquente les forêts de feuillus. Espèce univoltine en VI-IX. Chenille sur divers lichens.

I. Peu commun à Niort 06/08/1903 (HG), 15/07/1906 (HG), 18/07/1906 (HG).

II. Assais les Jumeaux 07/09/2007 (CL) - Beaussais 09/2005 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Boussais 27/06/2008 (CL) - Cours 11/09/2010 (AG) – La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 03/07/2011 (AG) - La Mothe Saint-Héray 08/06/1969 (NT), 17/07/1980 (NT) - Marnes 20/08/2005 (CL) - Niort 20/05/1948 (MG), 08/05/1969 (NT), 30/05/1997 (AG), 15/06/2000 (AG), 12/06/2010 (Rebeyrol Christian) - Saint-Maurice la Fougereuse 27/06/2001 (CL) - Villiers en Bois 26/06/1950 (MG), 11/09/2009 (AG), 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eilema complana (Linnaeus, 1758)
Eilema depressa (Esper, 1787)
Lithosie ocre

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Chenille sur lichens des pins. Elle est visible en mai.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Lithosie ocre, la Lithosie déprimée. Eurasiatique. En France, partout Corse comprise mais localisée. Fréquente les forêts mixtes et de feuillus ainsi que les plaines. Espèce univoltine ou bivoltine en V-IX. Chenille sur lichens des conifères et des hêtres ainsi que d’autres arbres.

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Boussais 25/09/2008 (CL) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Secondigny 10/09/2008 (CL), 10/10/2008 (CL) - Villiers en Bois 14/06/2009 (AG), 11/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eilema depressa (Esper, 1787)
Eilema lurideola (Zincken, 1817)
Lithosie Plombée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Chenille sur lichens des arbres (parmelia). Elle est visible en mai. Répandu et commun partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Lithosie plombée. Eurasiatique. Toute l’Europe et toute la France. Fréquente les forêts de feuillus ou les forêts mixtes jusqu’à 2000 m d’altitude. Cette espèce a pullulé à Niort durant le mois de juin 1992 (AG). Espèce univoltine en VI-VIII. Chenille sur lichens des arbres (saule, peuplier, chêne, érable …).

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Amuré 02/08/1996 (AG) - Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Cersay 25/05/1993 (CL) - Chizé 01/07/1994 (CL) - Fressines 03/07/2009 (AG) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - Le Vanneau-Irleau 02/08/1970 (MG) - Niort 30/07/1972 (MG), 25/06/1992 (AG), 05/08/1997 (AG), 20/05/2000 (chenille) (AG), 15/06/2000 (AG) - Saint-Jean de Thouars 25/07/2009 (AG) - Secondigny 10/09/2008 (CL) - Villiers en Bois 06/07/1970 (NT), 12/07/1972 (MG), 30/08/2005 (AG), 16/09/2007 (AG), 14/06/2009 (AG), 05/07/2009 (AG), 25/09/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eilema lurideola (Zincken, 1817)
Eilema lutarella (Linnaeus, 1758)
Manteau safran

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à août. Chenille sur lichens des arbres et des pierres. Elle est visible en avril.

  • Charente : Angoulême (Dupuy).

Etat des connaissances en 1922 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Vienne : Morthemer, 27/09/1908 (d’Aldin).

Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Charente-Maritime : Cette forme existe dans ce département.

Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce rare qui n’a plus été mentionnée depuis Gelin et Lucas.




lire la suite de l'article : Eilema lutarella (Linnaeus, 1758)
Eilema palliatella (Scopoli, 1763)
Manteau bicolore

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à août. Chenille sur lichens des arbres, lichens terrestres. Elle est visible en avril.

  • Charente : Angoulême (Dupuy).

Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce rare qui n’a plus été mentionnée dans la région depuis Gelin et Lucas.




lire la suite de l'article : Eilema palliatella (Scopoli, 1763)
Eilema pygmaeola (Doubleday, 1847)
Manteau nain

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Chenille sur lichens des arbres. Elle est visible en juin.

  • Deux-Sèvres : Assez commun à Niort, du 25 mai au 26 août (Gelin).
  • Charente-Maritime : Assez commun à Dompierre, Royan, Ronce les Bains (Lucas).
  • Charente : Angoulême (Dupuy).

Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Charente-Maritime : Forme existante dans ce département (Lucas).

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Manteau nain. Paléarctique. Toute l’Europe et toute la France mais plus répandue dans l’ouest. Fréquente les prairies xérothermiques et les garrigues. Espèce univoltine en VII-VIII. Chenille sur lichens des arbres.

I. Assez commun à Niort, du 25/05 au 26/06 (HG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eilema pygmaeola (Doubleday, 1847)
Wittia sororcula (Hufnagel, 1766)
Manteau jaune

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin. Chenille sur les lichens des arbres. Elle est visible en avril.

  • Deux-Sèvres : Assez commun à Niort, forêt de Chizé, du 15 mai au 10 juin (Gelin).
  • Charente : Commun (Dupuy).

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Manteau jaune. Eurasiatique. Toute l’Europe, sauf le sud de l’Espagne jusqu’en Asie. En France, elle est présente presque partout, Corse comprise. Fréquente les bois et forêts thermophiles de feuillus ou mixtes en plaine. Espèce univoltine en IV-VII. Chenille sur lichens des chênes et des conifères.

I. Assez commun à Niort, forêt de Chizé, du 15/05 au 10/06 (HG).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - La Chapelle-Bâton 08/08/1997 (AG) - Magné 08/05/2008 (AG) - Marigny 15/05/1993 (CL), 25/05/1993 (CL) - Niort 30/05/1970 (NT), 08/05/1971 (MG), 17/05/1971 (MG), 31/05/1971 (MG), 08/06/1982 (NT), 02/04/1997 (AG), 22/04/2009 (Rebeyrol Christian) - 15/08/2010 (AG) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Villiers en Bois 05/05/1971 (MG), 21/04/2009 (AG), 31/05/2009 (AG), 21/05/2010 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Wittia sororcula (Hufnagel, 1766)
Elophila nymphaeata (Linnaeus, 1758)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 22-30 mm. Répandue dans toute l’Europe. Période de vol : V-IX. Chenille sur Nuphar, Nymphaea, Potamogeton, Hydrocharis.

I. Répandu et très commun partout dans les lieux aquatiques (G&L 1912).

II. Bessines 20/09/1980 (NT) - Chauray 17/05/1948 (NT) - Le Vanneau-Irleau 02/08/1970 (NT) - Magné 04/06/1970 (NT) - Marigny 14/07/2007 (CL) - Niort 28/06/1968 (NT) - Prin-Deyrançon 06/06/1969 (NT) - Sansais 11/06/1970 (NT), 27/07/1989 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Elophila nymphaeata (Linnaeus, 1758)
Ematurga atomaria (Linnaeus, 1758)
Phalène picotée, Rayure jaune picotée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en avril puis de juin à août en deux générations. Chenille sur centaurea, lythrum, calluna, erica, betula, achillea, etc. Elle est visible en septembre. Répandu et commun dans toute la région. La variation unicoloraria Stgr. avec les ailes presque entièrement brunes, a été prise en Anjou (Aubert, Delahaye). La couleur foncière varie du jaune pâle au jaune brun, et la femelle, ordinairement blanchâtre, est quelquefois aussi foncée que le mâle.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène picotée. Toute l’Europe jusqu’en Sibérie. France : pas rare et localement abondante en plaine comme en montagne jusqu’en haute altitude. Affectionne les milieux ouverts secs et ouverts, les pentes ensoleillées, jachères ainsi que les lisières forestières. J’ai observé cette espèce volant de jour, parfois en grand nombre sur les pentes dans les Alpes (NT). Espèce bivoltine en IV-V puis en VIII-IX. Chenille polyphage sur diverses plantes basses, Genista, Lotus, Coronilla.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Bessines 21/05/1972 (NT) - Boussais 21/07/2000 (CL) - Chizé 14/07/1972 (NT) - La Crèche 24/06/2010 (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 03/06/1956 (NT), 20/11/1995 (CL) - Moutiers sous Argenton 04/06/1996 (CL), 17/04/2005 (CL) - Niort 31/07/1970 (NT), 01/08/1970 (NT), 02/05/1971 (NT), 03/05/1971 (NT), 12/05/2008 (Rebeyrol Christian) - 04/05/2009 (Rebeyrol Christian) -Villiers en Bois 14/05/1949 (NT), 05/07/1949 (NT), 03/05/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Ematurga atomaria (Linnaeus, 1758)
Emmelia trabealis (Scopoli, 1763)
Arlequinette jaune, Noctuelle sulfurée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Vole en plein jour. Chenille sur convolvulus. Elle est visible en septembre. Répandu et commun partout dans la région. Les dessins noirs varient dans leur développement.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Arlequinette jaune. Eurasiatique. Europe : répandue dans toute la région paléarctique, à l’exclusion des territoires polaires. France : occupe une large répartition mais l’espèce est souvent localisée. Elle fréquente surtout les paysages ouverts, les steppes et les prairies, les biotopes secs et ensoleillés et les prairies mésophiles de moyenne altitude. Espèce bivoltine en IV-VI puis en VII-IX, hivernante à l’état nymphal. La chenille se développe sur Convolvulus et très certainement sur diverses plantes basses.

I. Répandu et commun partout dans la région (G&L 1912).

II. Amuré 02/08/1996 (AG) - Availles-Thouarsais 20/06/2006 (CL) - Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Bessines 11/08/1972 (NT), 05/08/1983 (NT) - Chizé 11/06/1971 (NT), 07/08/2010 (Debordes Laurent) - Coulon 28/07/1989 (CL) - La Crèche 19/08/1979 (NT), 20/08/1987 (NT) - Marnes 04/08/2005 (CL), 09/06/2006 (CL) - Mauzé-Thouarsais 21/06/1998 (CL), 23/06/2006 (CL), 14/07/2007 (CL) - Niort 11/07/1970 (NT), 11/07/1971 (NT), 11/07/1983 (NT), 12/08/1983 (NT), 18/08/1983 (NT) - Souvigné 15/05/1948 (MG), 08/06/1948 (MG), 23/07/1948 (MG), 09/08/1983 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Emmelia trabealis (Scopoli, 1763)
Emmelina monodactyla (Linnaeus, 1758)
Ptérophore commun

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 18-27 mm. L’imago est visible tout au long de l’année. Chenille sur Convolvulacées.

I. Commun partout et toute l’année (G&L 1912).

II. Beaussais 07/1998 (Wilding Neil) - Cersay 22/07/2010 (CL) - Hanc 15/08/2002 (AG) - Niort 13/06/1969 (MG), 12/08/1969 (MG), 19/08/1969 (MG), 15/08/2001 (AG), 01/05/2006 (AG), 03/06/2006 (AG), 07/07/2007 (AG), 11/08/2007 (AG), 24/11/2009 (AG) - Rom 24/08/2010 (Minot Jean-Louis) - Secondigny 30/07/2007 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Emmelina monodactyla (Linnaeus, 1758)
Endotricha flammealis (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 18-22 mm. L’imago est visible en VI-IX. Cette espèce vient bien aux piégeages lumineux mais se rencontre également en journée. Chenille jeune sur lotier et divers arbustes puis sur feuilles mortes, plantes herbacées.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2005 (Wilding Neil) - Fressines 03/07/2009 (AG) - Marnes 02/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 23/06/2006 (CL), 14/07/2007 (CL) - Niort 08/07/1949 (NT), 10/07/1969 (MG), 13/06/2006 (AG), 17/06/2007 (AG), 07/07/2007 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 31/08/2006 (CL) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Sansais 28/07/1998 (CL) - Secondigny 20/07/2007 (CL), 30/07/2007 (CL) - Thouars 14/07/2007 (CL) - Villiers en Bois 15/06/2003 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Endotricha flammealis (Denis & Schiffermüller, 1775)
Ennomos alniaria (Linnaeus, 1758)
Ennomos du Tilleul

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet puis de septembre à novembre en deux générations. Chenille sur alnus, ulmus, salix, betulus, populus. Elle est visible en mai puis en septembre. Répandu dans toute la zone, mais toujours en petit nombre.

Deux-Sèvres : Niort : 10/10/1904 ; 20/10/1906 ; 24/11/1903 (Gelin) ; Amuré : 17/06/1911 (Lucas).

Charente-Maritime : Saintes : 11/07/1907 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ennomos du tilleul. Espèce répandue dans toute l’Europe jusqu’aux Balkans. Partout en France. Fréquente les bois et forêts de feuillus, les bords des cours d’eau, les zones humides. Tête et thorax jaune canari, ce qui différencie cette espèce des autres Ennomos. Espèce univoltine en VII-IX. Hiverne au stade d’œuf. Chenille sur Alnus, Tilia, Ulmus, Quercus, Corylus.

I. Répandu dans toute la zone, mais toujours en petit nombre (G&L 1912). Amuré 17/06/1911 (DL) - Niort 10/10/1904 (HG), 20/10/1906 (HG), 24/11/1903 (HG).

II. Amuré 19/09/1998 (AG) - Beaussais 07/1998 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 17/07/1980 (NT) - Niort 28/08/1965 (NT), 20/08/1975 (NT), 07/10/1983 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 22/08/2001 (CL) - Villiers en Bois 18/07/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Ennomos alniaria (Linnaeus, 1758)
Ennomos fuscantaria (Haworth, 1809)
Ennomos du Frêne

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à novembre. Chenille sur fraxinus, fagus, ligustri, etc. Elle est visible en juin.

Deux-Sèvres : Niort : 01/07/1904 ; 14/08/1904 ; 12/09/1905 ; 05/10/1904 ; 22/11/1903 (Gelin).

Vienne : Sommières (d’Aldin).

Charente-Maritime : Saintes : 25/08/1908 (Gelin).

Charente : Jarnac (Delam.).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ennomos du frêne. Espèce répandue dans toute l’Europe jusqu’en Sibérie. Largement répandue en France. Fréquente les bois et forêts de feuillus, les parcs, les jardins. Espèce proche d’E. erosaria (NT). Espèce univoltine en VIII-IX. Hiverne au stade d’œuf. Chenille sur Fraxinus, Betula, Ligustrum.

I. Niort 22/11/1903 (HG), 01/07/1904 (HG), 14/08/1904 (HG), 05/10/1904 (HG), 12/09/1905 (HG).

II. Bessines 05/08/1983 (NT) - Chizé 03/07/1971 (NT) - La Crèche 18/07/1971 (NT), 10/08/1971 (NT), 15/08/1971 (NT), 30/09/1983 (NT), 01/10/1983 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/11/1970 (NT) - Le Vanneau-Irleau 06/07/1971 (NT), 20/08/1971 (NT), 01/10/1983 (NT) - Magné 25/07/1969 (NT), 26/07/1969 (NT), 10/10/1983 (NT) - Mauzé-Thouarsais 14/09/2007 (CL) - Niort 12/09/1964 (MG), 22/07/1969 (NT), 20/09/1974 (NT), 19/07/1980 (NT), 20/07/1982 (NT) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 22/06/2001 (CL), 31/08/2006 (CL) - Sainte-Blandine 16/08/1969 (NT) - Sansais 06/07/1971 (NT) - Souvigné 13/09/1980 (NT) - Villiers en Bois 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Ennomos fuscantaria (Haworth, 1809)
Epilecta linogrisea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Noctuelle gris de lin

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible d’août à septembre. Chenille sur Anagallis, primula, rumex. Elle est visible en avril. Répandu partout, d’abondance très variable suivant les années et les localités.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle gris de lin. En France, elle se rencontre un peu partout, y compris en Corse, mais elle est discrète et localisée. Thermophile, elle occupe les coteaux herbeux bien exposés, les bois clairs et chauds, les pentes sèches et rocailleuses de moyenne montagne à végétation arbustive clairsemée et les friches sur substrat sablonneux. Espèce univoltine, effectuant une diapause estivale locale, en VI-XI. La chenille, polyphage, hiverne et consomme diverses plantes herbacées : Primula, Rumex, Epilobium, Taraxacum...

I. Répandu partout, d’abondance très variable suivant les années et les localités (G&L 1912).

II. Mauzé-Thouarsais 27/07/1997 (CL), 13/08/1997 (CL), 12/09/1997 (CL), 13/09/1997 (CL), 15/09/1997 (CL), 20/09/1999 (CL) - Saint-Jean de Thouars 15/08/1997 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Epilecta linogrisea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Epione repandaria (Hufnagel, 1767)
Epione marginée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet puis de août à septembre en deux générations. Chenille sur salix, alnus, Populus. Elle est visible en mai puis en juillet. Répandu et plus ou moins abondant dans toute la région. L’ombre violette accompagnant extérieurement la ligne noire flexueuse qui traverse les quatre ailes est plus ou moins étendue, et occupe quelquefois tout l’espace marginal. Elle manque entièrement dans un mâle pris à Amuré par M. Lacroix. On peut appeler cette forme non marginata (Gelin).

Deux-Sèvres : Niort : 30/06/1905 ; Amuré : 01/07/1905 ; Le Fief : 20/08/1904, 3 exemplaires ; 10 exemplaires Amuré, le 29/06/1911 (Lacroix).


Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce qui semble assez rare dans la région.




lire la suite de l'article : Epione repandaria (Hufnagel, 1767)
Epirrhoe alternata (Müller, 1764)
Alternée, Phalène du pied de lion

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur galium, galeopsis tetrahit (dans les capsules). Elle est visible en juin puis en octobre. Répandu et commun partout dans la région, sauf peut-être au sud de la Charente.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Alternée, la Mélanippe de l’alchémille, la Phalène du pied-de-lion. Répandue dans toute l’Europe jusqu’en Extrême-Orient. Présente partout en France. Fréquente les bords de chemins, les lisières de forêt, les jardins. Espèce bivoltine en VI-IX. Chenille sur Galium.

I. Répandu et commun partout dans la région, sauf peut-être au sud de la Charente (G&L 1912).

II. Arçais 12/05/1998 (AG) - Availles-Thouarsais 20/04/2007 (CL), 07/09/2007 (CL) - Beaussais 09/2005 (Wilding Neil) – Fressines 09/09/2006 (AG) – Genneton 17/05/2011 (Miteu Martine) - La Crèche 11/07/1975 (NT), 14/04/2011 (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 22/05/1969 (NT), 31/05/1981 (NT), 21/08/1986 (CL) - Le Vanneau-Irleau 17/07/1969 (NT) - Magné 26/05/2001 (AG), 19/08/2010 (AG) - Marnes 20/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 15/09/2007 (CL) - Niort 03/05/1948 (MG), 12/07/1969 (NT), 20/05/1970 (NT), 07/04/1997 (AG), 04/10/1997 (AG), 20/09/1998 (AG), 02/05/2008 (Rebeyrol Christian) - Saint-Georges de Rex 13/07/1989 (NT), 13/07/1989 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 16/06/1996 (CL) - Souvigné 09/08/1983 (MG) - Villiers en Bois 25/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Epirrhoe alternata (Müller, 1764)
Epirrhoe galiata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Mélanthie du caille-lait

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur galium erectum, verum, sylvaticum. Elle est visible en juillet puis en septembre. Répandu et commun partout dans la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Mélanippe du caille-lait, la Mélanthie du caille-lait. Répandue dans toute l’Europe jusqu’en Asie centrale. Se rencontre partout en France. Fréquente les friches, les prairies sablonneuses, les éboulis. Espèce bivoltine en IV-VIII. Chenille sur Galium.

I. Répandu et commun partout dans la région (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 06/05/2000 (CL), 20/08/2002 (CL) - Belleville 21/08/2010 (AG) - La Crèche 08/06/1973 (NT), 09/06/1973 (NT) - Marnes 20/08/2005 (CL) - Niort 02/06/1957 (MG), 11/06/1957 (MG), 01/06/1970 (NT), 30/08/1970 (NT), 11/05/1971 (NT), 11/05/1982 (NT), 13/09/1982 (NT), 16/07/1983 (MG), 08/08/1997 (AG), 06/09/1997 (AG), 08/08/1998 (AG), 14/05/2009 (Rebeyrol Christian) - Villiers en Bois 22/06/2009 (AG), 11/09/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Epirrhoe galiata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Epirrhoe rivata (Hübner, 1813)
Mélanippe claire, Mélanippe riveraine

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur galium, alchemilla, rosa, rubus. Elle est visible en juin puis en octobre. Répandu et commun partout dans la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Mélanippe rude. En Europe, de l’Espagne au Caucase. Présente partout en France. Fréquente les lisières des forêts, les friches, les prairies. Espèce univoltine en V-VII avec une seconde génération partielle en (VIII). Chenille sur Galium.

I. Répandu et commun partout dans la région (G&L 1912).

II. Bessines 05/08/1983 (MG) - Cirières 07/05/2012 (Clochard Alain et Noé) - Niort 20/05/1948 (MG), 30/05/1957 (NT), 30/05/1970 (MG), 22/05/1971 (MG), 07/04/1997 (AG) - Secondigny 28/04/2006 (CL), 06/08/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Epirrhoe rivata (Hübner, 1813)
Epirrita dilutata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Épirrite diluée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de septembre à novembre. Chenille sur corylus, quercus, fagus, betula, prunus spinosa. Elle est visible en mai. Répandu et commun partout.

Charente-Maritime : 1 exemplaire pris à Chervette le 01/11/1911 (Lacroix) avait, étant frais, les ailes antérieures nuancées d’un reflet verdâtre très accentué. Ce reflet s’est atténué par la dessication.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Epirite diluée. Largement répandue en Europe. En France, répandue presque partout. Fréquente les jardins, les forêts de feuillus. Espèce difficile à différencier de E. christyi et E. autumnata. Epirrita dilutata est dans des tons plus foncés avec des lignes bien marquées. Espèce univoltine en IX-XI. Hiverne au stade de l’œuf. Chenille sur Populus, Quercus, Crataegus, Rosa, Prunus.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 10/2006 (Wilding Neil) – La Mothe Saint-Héray 28/11/1970 (NT), 07/11/1980 (NT) - Mauzé-Thouarsais 27/10/2006, 30/10/2006 (CL) –Moutiers sous Argenton 26/11/1995 (CL) – Niort 05/11/1953 (MG) - Saint-Georges de Rex 10/06/1983 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Epirrita dilutata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Episema glaucina (Esper, 1789)
Noctuelle du muscari

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle du muscari. Méditerranéeo-asiatique. Europe du sud. France méridionale mais remonte ça et là, absente de la région parisienne et du nord de la Bretagne. Espèce inféodée aux milieux ouverts calcaires. Espèce univoltine en VIII-X. Chenille sur Muscari racemosum, Anthericum liliago, et Ornithogalum, jusqu’en V.

I. Niort 26/09/1905 (HG), 21/09/1906 (HG), 02/10/1906 (HG), 19/09/1907 (HG), 20/09/1907 (HG), 19/09/1908 (Sauvaget), 22/09/1908 (Sauvaget), 29/09/1908 (HG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Episema glaucina (Esper, 1789)
Erannis defoliaria (Clerck, 1759)
Hibernie défeuillante, Phalène défeuillante

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de novembre à décembre. Chenille sur quercus, betula. Elle est visible en juin. Répandu et commun partout. L’aberration obscurata Stgr., avec le fond des ailes antérieures d’un brun ocracé presque uniforme, a été prise dans toute la zone.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hibernie défeuillante. La femelle est aptère et le mâle très variable. Europe : espèce répandue dans toute l’Europe. En France : presque partout et généralement commune dans son milieu. On la rencontre dans les bois de feuillus mélangés pourvu qu’ils soient frais et humides, les jardins abandonnés, les bocages et aussi en milieu urbain. Hiverne au stade d’œuf. Espèce univoltine en X-XII. Chenille sur Quercus, Fagus, Alnus, Salix, Carpinus.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. La Crèche 17/02/1971 (NT), 18/02/1972 (NT), 13/03/1972 (NT), 14/03/1972 (NT), 20/02/1973 (NT), 28/02/1973 (NT), 21/11/1981 (NT) - La Mothe Saint-Héray 17/03/1972 (NT), 19/11/1995 (CL), 19/12/1995 (CL) - Niort 07/12/1956 (NT), 11/11/2007 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 11/12/2005 (CL) - Villiers en Bois 11/12/1971 (NT), 28/12/1997 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Erannis defoliaria (Clerck, 1759)
Eriogaster catax (Linnaeus, 1758)
Laineuse du prunellier

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en mai puis de septembre à novembre en deux générations (L’éclosion du printemps n’a pas lieu chaque année). Chenille sur prunus spinosa, pirus, crataegus, betula, quercus, etc. Elle est visible en juillet.

Vienne : Saint-Secondin, près Saint-Julien l’Ars (d’Aldin).

Charente-Maritime : Royan (B. et S.). Rochefort, du 2 au 10/11/1877 (Delav.). Saintes, 05/11/1908 (Gelin).


Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Charente-Maritime : forêt de Benon, chenilles nombreuses en 1928 (Lucas).


Etat des connaissances en 1998 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Forêt de Chizé (79), forêt de Benon (17), Vallée du Thouet (79) ; région de Poitiers (86).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Laineuse du prunellier. Répandue dans toute l’Europe. Presque partout en France mais de façon localisée. L’imago est visible en IV-V puis en IX-XI en deux générations. Chenille sur Prunus spinosa, Pirus, Crataegus, Betula, Quercus, en IV puis en VII.

I. Forêt de Chizé - Vallée du Thouet 1998 (RL).

II. Availles-Thouarsais 28/04/2002 (CL) - Massais 25/05/1992 (CL) - Moutiers sous Argenton 13/04/2012 (chenille) (CL) - Villiers en Bois 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eriogaster catax (Linnaeus, 1758)
Eriogaster lanestris (Linnaeus, 1758)
Laineuse du cerisier

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de février à avril puis de septembre à octobre en deux générations. Chenille sur crataegus, prunus spinosa, salix, betula etc. Elle est visible en juin. Le papillon n’éclôt parfois qu’après deux ans de nymphose. La chenille est abondante sur les haies, dans toute la région, pendant l’été. Quelques papillons éclosent en septembre octobre, mais beaucoup de chysalides hivernent et éclosent entre février et avril ; d’autres enfin n’éclosent qu’au bout de deux ans.

Deux-Sèvres : Des chenilles nombreuses recueillies à Saint-Symphorien et Frontenay le 21/05/1905, des papillons sont éclos du 20 février au 06 mars 1906 ; Niort, 05/03/1908 ; 31/03/1908 ; 25/03/1909 (5 ex.) (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Laineuse du cerisier. L’imago est visible en II-IV puis IX-XII en deux générations. Eurasiatique. Presque toute l’Europe. Répandue partout en France, mais localisée et rare à l’état adulte. Bois de feuillus, forêts claires, vergers, haies. Chenille sur Crataegus, Prunus spinosa, Salix, Betula etc, en IV-VI.

I. La chenille est abondante sur les haies, dans toute la région, pendant l’été (G&L 1912). Des chenilles nombreuses recueillies à Saint-Symphorien et Frontenay le 21/05/1905 (HG), des papillons sont éclos du 20 /02 au 06/03 1906 - Niort, 05/03/1908 (HG) - 31/03/1908 (HG) - 5 ex. 25/03/1909 (HG).

II. Cersay 20/03/1987 (CL) - Chauray 15/03/1993 (chenilles) (AG) - Chizé 20/11/1973 (NT) - Genneton 26/06/2010 (chenille) (Miteu Martine) - La Crèche 12/12/1971 (NT), 23/11/1981 (NT) - La Mothe Saint-Héray 30/04/1982 (NT) - Niort 11/02/1956 (NT), 06/03/1957 (NT), 12/03/1965 (NT), 08/04/1965 (NT), 10/04/1965 (NT), 04/03/1982 (NT), 03/03/1983 (NT) – Saint-Pierre à Champ 20/03/1987 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eriogaster lanestris (Linnaeus, 1758)
Erynnis tages (Linnaeus, 1758)
Point-de-Hongrie

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juin à août en deux générations. Bords des chemins, bordure des bois. Chenille sur lotus corniculatus, coronilla, eryngium, campestre. Elle est visible en avril puis en septembre. Répandu partout dans la région, commun au sud de la Loire.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Point-de-Hongrie. Toute l’Europe à l’exception des îles méditerranéennes et du centre et nord de la Scandinavie. L’imago est visible en IV-VIII, en deux générations. Bords des chemins, bordure des bois. Chenille sur Lotus corniculatus, Coronilla, Eryngium campestre, en IV puis en IX.

I. Répandu partout dans la région, commun au sud de la Loire (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Assais les Jumeaux 02/05/2009 (CL) - Availles-Thouarsais 20/04/2010 (Rolland Ludovic) - Azay le Brûlé 02/05/2009 (AG) - Beauvoir sur Niort 27/04/1989 (CL), 25/05/1993 (CL) - Bressuire 29/07/2009 (Séchet Vanina) – La Crèche 02/05/2010 (Debordes Laurent) - Marnes 06/05/2010 (Rolland Ludovic) - Niort 15/09/1946 (MG), 11/04/1948 (MG), 17/04/1957 (MG), 03/05/1971 (NT), 28/07/1971 (NT), 02/05/2009 (Rebeyrol Christian), 01/05/2010 (Rebeyrol Christian) - Pierrefite 21/04/2010 (Rolland Ludovic) - Villiers en Bois 05/08/1959 (MG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Erynnis tages (Linnaeus, 1758)
Esperia sulphurella (Fabricius, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 12-16 mm. Répandue dans toute l’Europe. Période de vol : V-VI. Chenille sur Crataegus, bois mort.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. La Mothe Saint-Héray 23/05/2001 (AG) - Moutiers sous Chantemerle 01/05/2009 (CL) - Niort 14/04/2009 (AG) - Secondigny 13/07/2007 (CL), 26/04/2008 (CL) – Thouars 14/07/2007 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Esperia sulphurella (Fabricius, 1775)
Ethmia bipunctella (Fabricius, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 19-28 mm. Espèce cosmopolite présente en Europe centrale et du sud. Espèce bivoltine en VI-IX. Chenille sur Echium vulgare, Anchusa officinalis, Symphytum.

I. Répandu dans toute la région, mais peu commun (G&L 1912).

II. Fressines 03/07/2009 (AG) - Niort 24/04/1957 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Ethmia bipunctella (Fabricius, 1775)
Eublemma parva (Hübner, 1808)
Anthophile des Inules
Observations récentes :
Observation de Charles Geneviève - Saint-Jean d’Angély (17) - 30/08/2015 Observation de Montenot Jean-Pierre - Saint-Georges de Didonne (17) - 16/07/2015 Observation de West Hazel et Ron - Agudelle (17) - 08/07/2015 Observation de Pâquereau Réjane - Salignac sur Charente (17) - 06/07/2015 Observation de West Hazel et Ron - Saint-Sorlin de Conac (17) - 30/06/2015

lire la suite de l'article : Eublemma parva (Hübner, 1808)
Euchalcia modestoides (Poole, 1989)
Plusie modeste

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Plusie modeste. Eurasiatique. Europe : répandue des Pyrénées à la Russie, mais non connue du nord et de l’extrême sud. En France, surtout en région montagneuse mais aussi dans certaines localités à basse altitude. S’observe dans les forêts et zones boisées de plaine et prairies de montagne jusqu’à 2400 m. Espèce univoltine en VI-VII. Chenille sur Cynoglossum, Pulmonaria, Symphytum.

I. Forêt de Chizé 01/06/1927 (du Dresnay) - Niort 1 ex. 11/07/1907 (HG).

II. Moutiers sous Argenton 04/06/1996 (CL) - Saint-Maurice la Fougereuse 16/06/1990 (CL) - Villiers en Bois 15/05/1982 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Euchalcia modestoides (Poole, 1989)
Euchloe crameri (Butler, 1869)
Piéride de la biscutelle

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à avril puis de juin à juillet, parfois de août à octobre en trois générations. Dans les plaines cultivées, volant très vite au-dessus des blés ; suce les fleurs de la moutarde des champs. Chenille sur barbarea vulgaris, sinapis arvensis, biscutella laevigata ; accepte en captivité, cichorium intybus, sisymbrium erucastrum. Elle est visible de juillet à septembre. - Belia vernalis appartient à la forme occidentalis Verity. La 2ème génération, Belia aestivalis (ausonia Hb.) est de taille plus forte, le corps est moins longuement velu, et l’espace costal, au lieu de stries noires transversales, porte des points noirs plus ou moins abondants. La variation sulphurea Obth., avec le dessous des ailes inférieures soupoudré d’atomes ochracés, a été prise à Niort (79) et à Villeneuve de Blaye (33). La variation albescens Obth., été dénommée sur un exemplaire provenant de cette dernière localité. En 1910, belia a présenté 3 générations ; quelques individus de la 2ème portaient, en-dessous, l’écaillure nacrée de belia typique ; enfin les exemplaires d’automne étaient plus grands qu’ausonia (53 mm d’envergure chez les mâles et femelles). - ça et là, mais jamais en grand nombre ; en Anjou et au sud de la Loire.

Deux-Sèvres : Pamproux, La Mothe, Saint-Maixent, Amuré, Bessines, Saint-Symphorien, Mauzé. Un exemplaire d’ausonia, pris à Niort le 21/08/1903, appartient à la variation sulphurea Obth. (Gelin).

Charente-Maritime : Rochefort le 08/03 16/05 ; Ausonia, 07/06 09/08 (Delav.) ; V. ausonia, Châtellaillon, 14/07/1902 (Gelin) ; Saint-Martin de la Coudre, 23/03/1910 (Lacroix), 3ème génération à Chatellaillon et au Marouillet, 18/10/1910 (Gelin).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Complément 1983 au Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

En 45 ans de chasse, j’ai pris la première génération en nombre quatre fois dans les Deux-Sèvres : le 27/04/1947, du 11/04 au 26/04/1971 ; et deux fois dans le Marais Poitevin de 1971 à 1982. Mais des observations faites depuis dix ans le long des côtes vendéennes et charentaises m’ont permis de constater qu’il y était commun, régulier et parfois abondant en avril, et souvent dès la fin mars (très abondant à l’île de Ré sur Biscuitella). Une migration allant des côtes vers l’intérieur du continent est peut-être l’explication de ma constatation du 24/04/1947. Certains exemplaires sont absolument similaires à la sous-espèce corse insularis (Staudinger). Une seconde génération de grande taille, déjà notée par Delahaye, n’est pas rare en août dans le Marais poitevin (Sansais).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Piéride de la biscutelle. En France, surtout dans le Midi et sur le littoral atlantique. L’imago est visible en III-IV puis VI-X en deux ou trois générations. Dans les plaines cultivées, volant très vite au-dessus des blés ; suce les fleurs de la moutarde des champs. Chenille sur Barbarea vulgaris, Sinapis arvensis, Biscutella laevigata ; accepte en captivité, Cichorium intybus, Sisymbrium erucastrum, en VII-IX.

I. Amuré (HG) - Bessines (HG) - La Mothe (HG) - Mauzé sur le Mignon (HG) - Niort (HG) - Pamproux (HG) - Saint-Maixent (HG) - Saint-Symphorien (HG). En 45 ans de chasse, j’ai pris la première génération en nombre quatre fois dans les Deux-Sèvres : le 27/04/1947, du 11/04 au 26/04/1971 - Et deux fois dans le Marais Poitevin de 1971 à 1982 (RL).

II. Airvault 10/06/2006 (CL) - Availles-Thouarsais 10/06/2006 (CL) - Chizé 27/07/1969 (NT) - Etusson 20/06/1987 (CL) - La Rochénard 15/04/1981 (NT) - Marnes 05/06/2005 (CL) - Pierrefite 21/04/2010 (Rolland Ludovic) - Usseau 15/04/1981 (NT) - Villiers en Bois 11/06/1969 (MG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Euchloe crameri (Butler, 1869)
Euclidia glyphica (Linnaeus, 1758)
Doublure jaune

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Vole en plein jour. Chenille sur ononis, medicago, trifolium. Elle est visible en juin puis en septembre. Répandu et commun partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Doublure jaune. Eurasiatique. Toute l’Europe jusqu’aux régions polaires. Dans les montagnes, atteint 2000 mètres. En France, largement répandue. Espèce des pentes chaudes et ensoleillées, pelouses maigres, clairières et lisières des forêts. Espèce bivoltine en IV-VIII. Chenille polyphage sur plantes basses, Lotus, Vicia, Trifolium, en IX-X et VI-VIII. Présence très variable selon l’année en un biotope déterminé ; cela peut aller jusqu’à la pullulation (NT).

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Assais les Jumeaux 02/05/2009 (CL) - Chanteloup 26/07/2005 (Bonnet Stéphane) - Chizé 30/05/1981 (NT), 23/06/1983 (NT), 11/06/1984 (NT) - La Crèche 18/04/2010 (Debordes Laurent) - Magné 14/07/1970 (NT) - Missé 15/05/2005 (CL) - Niort 17/05/1982 (NT), 24/05/1982 (NT), 27/05/1982 (NT), 12/06/1982 (NT), 24/04/2009 (Rebeyrol Christian), 20/05/2010 (Rebeyrol Christian) - Prailles 24/04/2011 (Debordes Laurent) – Thouars 14/05/2010 (Courtin Bernard) - Villiers en Bois 30/05/1948 (NT), 11/06/1969 (NT), 20/06/1983 (NT), 24/04/1993 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Euclidia glyphica (Linnaeus, 1758)
Eucosma conterminana (Guenée, 1845)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 15-19 mm. Largement répandue en Europe et en France. Période de vol : VII-VIII. Chenille sur Lactuca, Sonchus. Peut causer des dommages à la culture des laitues.

I. Niort 29/06/1902 (HG), 07/07/1902 (HG).

II. Villiers en Bois 05/07/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eucosma conterminana (Guenée, 1845)
Eudonia angustea (Curtis, 1827)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 17-22 mm. Répandue dans toute l’Europe. Période de vol VII-XI. Chenille sur les mousses des pierres, des rochers et des vieux murs.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Niort 30/11/2009 (AG), 09/10/2010 (AG), 21/11/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eudonia angustea (Curtis, 1827)
Eudonia mercurella (Linnaeus, 1758)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 16-19 mm. Répandue dans toute l’Europe. Période de vol : VI-IX. Chenille sur diverses mousses et certains lichens.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Belleville 21/08/2010 (AG) - Niort 15/08/2010 (AG) - Reffannes 19/08/2010 (CL) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG) - Secondigny 20/07/2007 (CL) - Villiers en Bois 30/08/2005 (AG), 11/09/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eudonia mercurella (Linnaeus, 1758)
Eulithis pyraliata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Cidarie pyrale, Phalène du caille-lait jaune

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Cidarie pyrale, la Phalène du caille-lait jaune. Répandue dans toute l’Europe jusqu’en Asie centrale. Cette espèce est présente partout en France. Fréquente un grand type de milieux dont les lisières des bois, les forêts de feuillus. L’imago est visible en VI-VIII en une génération. Hiverne au stade de l’œuf. Chenille sur Galium, en IV.

I. Forêt de Chizé 6 ex. 07/07/1901 (HG) - Hanc (RL 1983) - Niort 07/07/1906 (HG)

II. Beaussais 06/2006 (Wilding Neil) - Coulon 20/07/1988 (CL) - La Mothe Saint-Héray 07/07/1975 (NT) - Massais 21/06/1988 (CL) - Moutiers sous Argenton 04/06/1996 (CL) - Niort 13/06/1999 (AG) - Saint-Georges de Rex 24/06/1975 (NT) - Villiers en Bois 27/06/1975 (NT), 23/06/2001 (AG), 14/06/2009 (AG), 22/06/2009 (AG), 05/07/2009 (AG), 01/07/2010 (AG), 02/06/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eulithis pyraliata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Eulithis testata (Linnaeus, 1761)
Cidarie agate
L’imago est visible de juillet à septembre. Vu à Le Busseau (79), Marais d’Amuré (79) (Gelin et Lucas). La chenille est visible en avril puis en juin (Gelin et Lucas).

lire la suite de l'article : Eulithis testata (Linnaeus, 1761)
Euphydryas aurinia (Rottemburg, 1775)
Damier de la Succise

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis en août en deux générations. Prés secs, bordure des bois. Chenille sur scabiosa, hieracium, veronica, plantago, teucrium. Elle est visible en mai. La seconde génération paraît ne pas se reproduire partout ni tous les ans. On trouve ça et là des exemplaires presque blanc, et qui paraissent se rattacher à la v. Provincialis B, (signalée d’Eure et Loir par Guenée). Répandu et commun dans toute la région.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Statut : annexex II et IV Directive habitats, protection nationale, déterminance P-C (espèce en forte régression, encore bien présente en Double saintongeaise, devenue rare ailleurs).

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Damier de la succise. Espèce localisée dans une grande partie de l’Europe, disparue des Pays-Bas. Un peu partout en France mais d’abondance très variable selon les années. Fréquente les prairies, les pelouses, les landes, les tourbières, les lisières et clairières des bois. Espèce univoltine en IV-VIII selon l’altitude. Chenille sur Plantago, Scabiosa, Succisa.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. La Mothe Saint-Héray 27/05/1956 (MG), 18/05/1957 (MG), 18/05/1957 (NT), 07/05/1959 (MG), 16/05/1959 (MG), 16/05/1959 (NT), 07/05/1960 (MG) - Villiers en Bois 09/05/1959 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Euphydryas aurinia (Rottemburg, 1775)
Euphyia biangulata (Haworth, 1809)
Cidarie-pivert

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sue stellaria media, crataegus, prunus spinosa, etc. Elle est visible en juin puis en octobre. Répandu partout, plus ou moins commun selon les localités.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Cidarie Pivert. Largement répandue en Europe jusqu’en Asie Mineure. Répandue presque partout en France. Fréquente les prairies humides, les zones boisées thermophiles en plaine comme en montagne. Espèce bivoltine en IV-V puis en VII-VIII. La chrysalide hiverne. Chenille sur Stellaria, Crataegus, Prunus.

I. Répandu partout, plus ou moins commun selon les localités (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Béceleuf 11/05/1976 (NT) - La Crèche 05/09/1971 (NT), 27/05/1973 (NT), 15/10/1979 (NT), 10/09/1985 (NT) - La Mothe Saint-Héray 06/09/1980 (NT), 30/08/1983 (NT) - Mauzé-Thouarsais 11/08/1997 (CL), 15/05/1999 (CL) - Niort 18/08/1983 (NT) - Souvigné 13/09/1980 (NT) - Villiers en Bois 04/04/1981 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Euphyia biangulata (Haworth, 1809)
Eupithecia abbreviata (Stephens, 1831)
Eupithécie printanière

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai. Chenille sur les jeunes feuilles de quercus. Elle est visible en juin. Répandu et commun dans toute la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Eupithécie printannière. Répandue en Europe occidentale, centrale et méridionale. Répandue dans toute la France à l’exception de la Corse. Fréquente les forêts de feuillus, les maquis. L’imago est visible en IV en une génération. Chrysalide hivernante. Chenille sur Quercus.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. La Mothe Saint-Héray 17/06/1972 (NT) - Niort 07/04/1997 (AG) - Villiers en Bois 13/03/1997 (AG), 18/03/2005 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eupithecia abbreviata (Stephens, 1831)
Eupithecia centaureata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Eupithecie de la centaurée, Eupithécie oblongue

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à septembre en deux générations. Chenille sur galium, senecio, achillea, centaurea et ombellifères. Elle est visible en juillet puis en octobre. Répandu et commun partout dans la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Eupithécie de la centaurée, l’Eupithécie oblongue. Europe centrale et orientale jusqu’à l’Oural. Répandue partout en France. Fréquente les jardins, les parcs, les friches, les cultures, les prairies. L’imago est visible en IV-IX, en plusieurs générations. Chrysalide hivernante. Chenille polyphage sur Rumex, Clematis, Plantago, Vicia, Succisa, Daucus, Calluna, Rubus, Hypericum, Pimpinella, Peucedanum, Heracleum, Salvia, Knautia, Scabiosa, Eupatorium, Solidago, Aster, Achillea…

I. Répandu et commun partout dans la région (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/08/2002 (CL), 31/03/2003 (CL) - Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Magné 19/08/2010 (AG) - Marnes 02/08/2005 (CL), 04/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 18/07/1997 (CL), 13/09/1997 (CL), 22/07/2005 (CL) - Niort 15/05/1948 (MG), 23/07/1949 (MG), 14/05/1957 (NT), 12/09/1969 (NT), 06/08/1970 (NT), 21/05/1976 (NT), 16/06/1982 (NT), 08/07/1982 (NT), 06/08/1995 (AG), 07/05/2009 (Rebeyrol Christian) - 13/06/2009 (AG) - Saint-Jean de Thouars 15/08/1997 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 22/08/2001 (CL) - Secondigny 20/05/2009 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eupithecia centaureata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Eupithecia innotata (Hufnagel, 1767)
Eupithécie réputée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à août (2 générations). Chenille sur suaeda maritima, artemisia. Elle est visible en octobre.

Deux-Sèvres : 1 exemplaire à Niort : 24/04/1909 (Gelin).

Charente-Maritime : Assez rare à Dompierre (Vigé) ; assez commun à Chatelaillon : 29/07/1904, 15/08/1904 ; V. tamarisciata, Grande côte de Royan : 25/08/1902 (Lucas) ; Rochefort (Delavoie) ; Le Galon d’Or, écl. 23/09/1910 (Mab.).

Charente : Jarnac (Delam.).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Eupithécie réputée. Répandue dans toute l’Europe à l’exception des pays scandinaves et du sud de la Grèce. Répandue partout en France. Fréquente les milieux ouverts, les prairies, les friches, les haies, les lisières forestières. Espèce bivoltine en III-X. Chrysalide hivernante. Chenille polyphage sur Prunus, Crataegus, Rosa, Olea, Fraxinus, Tamarix, Sambucus, Hippophae, deuxième génération sur Artemisia.

I. Niort 1 ex. 24/04/1909 (HG).

II. Marnes 22/04/2006 (CL) - Moutiers sous Argenton 18/04/2006 (CL) - Saint-Maurice la Fougereuse 01/10/2003 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eupithecia innotata (Hufnagel, 1767)
Eupithecia irriguata (Hübner, 1813)
Eupithécie arrosée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai. Chenille sur quercus, fagus. Elle est visible en juin puis en septembre.

Charente : Jarnac (Delamain).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Eupithécie arrosée. Répandue dans toute l’Europe. Répandue partout en France mais plus commune dans le sud. Fréquente les futaies, les taillis et les plantations de chênes. Espèce univoltine en IV-V. Chrysalide hivernante. Chenille sur Quercus, Fagus.

I. Forêt de Chizé, commune le 27/04/1930 (d’Olbreuse et Lacroix).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eupithecia irriguata (Hübner, 1813)
Eupithecia vulgata (Haworth, 1809)
Eupithécie austère

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin. Chenille sur polygonum, sedum, crataegus, rubus. Elle est visible en septembre. Répandu partout, mais peu commun.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Eupithécie austère. Répandue dans toute l’Europe. En France, répandue partout à l’exception de la zone côtière méditerranéenne. Fréquente les forêts de feuillus, les parcs, les jardins, les milieux cultivés, les prairies, les friches. L’imago est visible en IV-VI puis en VIII-IX en deux générations. Chrysalide hivernante. Chenille polyphage sur plantes basses, Humulus, Vaccinium, Digitalis, Ribes, Urtica.

I. Répandu partout, mais peu commun (G&L 1912).

II. Niort 09/05/1956 (MG), 14/05/1957 (NT), 20/06/1969 (NT), 23/05/1970 (NT), 06/04/1971 (NT), 08/05/1971 (NT), 21/05/1976 (NT) - Villiers en Bois 13/04/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eupithecia vulgata (Haworth, 1809)
Euplexia lucipara (Linnaeus, 1758)
Brillante

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Brillante. Eurasiatique. Partout en Europe. En France, espèce largement répandue mais localisée en région méditerranéenne. Affectionne les landes et divers milieux forestiers bien dégagés. On la trouve également en zone urbaine. Espèce bivoltine en V-IX. Chenille sur plantes basses, Anchusa, Chelidonium, Solanum, Lactua, Rumex, Taraxacum, ainsi que sur feuillus, en X.

I. Commun à Niort avant l’installation de l’éclairage public - Forêts de Gâtine (RL 1983).

II. Chizé 11/06/1970 (NT) - La Mothe Saint-Héray 23/06/1957 (NT), 26/06/1970 (NT), 04/07/1970 (NT), 23/06/1971 (NT), 09/08/1972 (NT), 26/06/1973 (NT) - Secondigny 04/06/2008 (CL), 10/09/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Euplexia lucipara (Linnaeus, 1758)
Euproctis chrysorrhoea (Linnaeus, 1758)
Cul brun

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Le papillon repose, le jour, appliqué sur les murs ou le tronc des arbres, à une faible distance du sol. Chenille sur sorbus, crataegus, rubus, ulmus, quercus, pirus, malus. Elle est visible en mai. Son abondance la rend fréquemment nuisible aux arbres fruitiers. Extrêmement commun partout. On trouve quelques exemplaires faiblement pnctués de noir aux ailes antérieures (aberration punctigera Teich.)


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Cul brun. Paléarctique. Toute l’Europe et toute la France. Fréquente les haies buissonnantes, les friches ainsi que les vergers en terrain bocager, jusqu’à 1000 m d’altitude. Cette espèce s’est répandue en un grand manteau blanc sur la ville de Niort au printemps 1987, le nombre de papillons devait être de plusieurs centaines de mille, cet évènement ne s’est jamais reproduit depuis (AG). Espèce univoltine en VI-VII. Chenille sur divers arbres et arbustes comme le Prunus spinosa, Crataegus et Malus.

I. Extrêmement commun partout (G&L 1912).

II. Arçais 25/05/2006 (AG) - Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Cersay 10/06/1975 (CL) - Genneton 05/05/2011 (chenille) (Miteu Martine) - La Mothe Saint-Héray 23/07/1970 (NT) - Le Vanneau-Irleau 02/08/1970 (NT) - Magné 11/07/1971 (NT) - Niort 07/07/1953 (MG), 18/07/1956 (MG), 03/05/1957 (MG), 12/07/1963 (MG), 27/06/1964 (MG), 11/07/1970 (NT), 21/06/1971 (NT), 26/06/1980 (NT), 19/07/1980 (MG), 18/06/2000 (AG), 29/06/2008 (Rebeyrol Christian) - Saint-Georges de Rex 10/07/1975 (NT) - Villiers en Bois 10/07/1970 (NT), 05/07/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Euproctis chrysorrhoea (Linnaeus, 1758)
Euproctis similis (Fuessly, 1775)
Cul doré

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet puis en août en deux générations. Dans les bois. Chenille sur quercus, crataegus, prunus spinosa. Elle est visible en mai. Répandu partout, mais moins abondant et de moeurs plus sylvatiques que chrysorrhoea. Beaucoup d’exemplaires ont les ailes antérieures marquées de deux points fauves (ab. nyctea Gr.)


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Cul doré, la Queue d’or, le Cul jaune. Eurasiatique. Toute l’Europe et toute la France. Fréquente les bois clairs plutôt humides, le long des cours d’eau. Espèce univoltine ou bivoltine en VI-X. Chenille sur divers arbres et arbustes comme Prunus spinosa, Crataegus, Malus.

I. Répandu partout, mais moins abondant (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2005 (Wilding Neil) - Cersay 02/08/1977 (CL) - Genneton 23/08/2008 (CL) - La Mothe Saint-Héray 05/07/1973 (NT) - Magné 06/05/1969 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Euproctis similis (Fuessly, 1775)
Eupsilia transversa (Hufnagel, 1766)
Satellite

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de octobre à avril (vole tout l’hiver). Chenille sur quercus, ulmus, populus, crataegus, prunus spinosa. Elle est visible en juin. Répandu dans toute la région, mais plus ou moins commun. On trouve, mais plus rarement, v. brunnea Lampa, dans laquelle la tache blanche et ses satellites sont remplacés par une tache et des points fauves.

Deux-Sèvres : Assez commun à Niort : 17/12/1903 ; 02/12/1905 ; 15/12/1906 ; 24/01/1905 ; 5, 10/02/1908 ; 15/02/1906 ; 25/03/1907 ; 08/04/1907 ; 12/10/1906 ; 02/04/1904 ; 06/04/1909 ; v. brunnea : 30/01/1906 ; 10/03/1907 ; 15/02/1906 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Satellite. Eurasiatique. Sa répartition couvre presque toute l’Europe, excepté l’extrême Nord, le sud de l’Espagne et le sud de la Grèce. En France, elle est largement répandue. Elle occupe divers milieux, principalement forestiers, jusqu’à 1600 m d’altitude, et peut se rencontrer à proximité des habitations. La chenille est polyphage. Espèce univoltine en IX-IV, l’adulte hiverne et vole de nouveau au printemps. Chenille sur divers arbres ou plantes, mais aussi consommant d’autres chenilles.

I. Répandu dans toute la région, mais plus ou moins commun (G&L). Assez commun à Niort 17/12/1903 (HG), 02/04/1904 (HG), 24/01/1905 (HG), 02/12/1905 (HG), 15/02/1906 (HG), v. brunnea 15/02/1906 (HG), 12/10/1906 (HG), 15/12/1906 (HG), v. brunnea 30/01/1906 (HG), v. brunnea 10/03/1907 (HG), 25/03/1907 (HG), 08/04/1907 (HG), 05/02/1908 (HG), 10/02/1908 (HG), 06/04/1909 (HG).

II. Availles-Thouarsais 18/05/2004 (CL) - Boussais 27/08/1998 (CL) - Chizé 15/03/1972 (NT) - La Crèche 16/02/1972 (NT) - La Mothe Saint-Héray 23/03/1973 (NT), 27/03/1973 (NT), 31/03/1973 (NT), 05/04/1985 (NT), 26/11/1995 (CL) - Niort 08/08/1956 (MG), 01/03/1997 (AG) - Secondigny 13/03/2009 (Aubineau Morgane) - Taizé 28/03/1998 (CL) - Villiers en Bois 19/03/1976 (NT), 03/04/1997 (AG), 27/02/1998 (AG), 18/03/2005 (AG), 18/03/2010 (AG), 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eupsilia transversa (Hufnagel, 1766)
Eurrhypara hortulata (Linnaeus, 1758)
Pyrale de l’ortie

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Pyrale de l’ortie. Espèce cosmopolite répandue dans toute l’Europe. Envergure : 24-28 mm. Période de vol : VI-VIII. Chenille polyphage sur Urtica, Mentha, Stachys, Convolvulacées, Ribes, Marrubium …

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) – La Crèche 04/06/2011 (Debordes Laurent) - Mauzé-Thouarsais 23/07/2006 (CL) - Niort 10/07/1956 (NT), 07/08/1956 (NT), 07/06/1957 (NT) 01/06/1958 (NT), 27/06/1979 (NT) - Villiers en Bois 02/06/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eurrhypara hortulata (Linnaeus, 1758)
Euthrix potatoria (Linnaeus, 1758)
Buveuse

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août (Niort et Saintes : du 07/07 au 25/08). Chenille sur graminées dures, dactylis glomerata, carex. Elle est visible en juin et juillet. Répandu dans toute la région et assez commun.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Buveuse. Eurasiatique. Toute l’Europe et toute la France. L’imago est visible en V puis en VII-VIII. Fréquente les prairies et bois humides. Chenille sur Graminées dures, Dactylis glomerata, Carex en V-VII.

I. Répandu dans toute la région et assez commun (G&L 1912). Amuré, en juillet (d’Olbreuse, du Dresnay, Durand et DL).

II. Belleville 21/08/2010 (AG) - Boussais 27/07/1998 (CL) - La Chapelle-Bâton 27/05/1995 (CL) - La Mothe Saint-Héray 26/08/1970 (NT), 09/08/1972 (NT), 23/07/1974 (NT), 16/07/1982 (NT), 11/08/1982 (NT) - Niort 05/07/1964 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Euthrix potatoria (Linnaeus, 1758)
Euxoa conspicua (Hübner, 1824)
Agrotide agricole

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à septembre. Chenille sur graminées. Elle est visible en mars. Espèce des pyrénées, quelquefois prise dans la région.

Charente-Maritime : Saint-Romain de Benet (E. Robin).

Charente : Angoulême (Dupuy).




lire la suite de l'article : Euxoa conspicua (Hübner, 1824)
Everes alcetas (Hoffmannsegg, 1804)
Azuré de la faucille

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin en deux générations. Ochseinheimer, en dénommant la forme coretas, se demande s’il faut la considérer comme espèce, ou la rattacher comme variété à Argiades, dont elle diffère par l’absence des taches anales jaune rouge ainsi que des points argentés, et par la faible longueur de la queue. M. Oberthur n’hésite pas à la considérer comme espèce (cf. Lépid. comparée, IV, 160). Coretas habite les Pyrénées et a été signalé dans deux départements de l’ouest.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Azuré de la faucille. Espèce localisée dans le sud de l’Europe. En France, des piémonts pyrénéens à l’ouest et aux Préalpes du nord. Commun dans le sud-ouest. Fréquente les prairies, les pelouses et les clairières des bois. Période de vol : IV-IX en plusieurs générations. Chenille sur Medicago lupulina.

II. Bressuire 11/07/2004 (Séchet Vanina) - Niort 31/08/2008 (Rebeyrol Christian) - Sansais 10/08/1990 (CL) - Villiers en Bois 27/09/1992 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Everes alcetas (Hoffmannsegg, 1804)
Everes argiades (Pallas, 1771)
Azuré du trèfle

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en mai puis de juillet à septembre en deux générations. Prairies, trèfles et luzernes, bois frais. Chenille sur erica tetralix, lotus corniculatus, genista, trifolium, medicago. Répandu, mais non abondant partout. Les individus de la première génération (polysperchon Bergt.), ordinairement peu nombreux, sont plus petits, d’un bleu plus clair, avec la bordure noire des ailes plus fine, et la femelle est souvent plus ou moins bleue ; alors que la femelle de la génération estivale est toujours noire en dessous, souvent avec 2 points jaune orangé vif près de la petite queue des ailes inférieures.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Azuré du trèfle. Espèce localisée en Europe tempérée. En France, largement répandue mais se raréfie beaucoup dans le tiers nord. Fréquente prairies et landes fleuries. Période de vol : IV-X en plusieurs générations. À la belle saison, il étend son domaine et migre parfois vers le nord. Envergure : 2,5-3 cm. Chenille sur Genista, Trifolium, Lotus corniculatus, Erica.

I. Répandu mais non abondant partout (G&L 1912).

II. Chenay 31/08/2009 (Orsini Maria) – Saint-Marc la Lande 19/08/2009 (Collober Olivier) - Villiers en Bois 14/07/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Everes argiades (Pallas, 1771)
Evergestis limbata (Linnaeus, 1767)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 20-23 mm. Répandue dans toute l’Europe. Période de vol : V-VIII. Chenille sur Sisymbrium, Alliaria, Erysimum …

I. Répandu partout et assez commun (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 06/05/2000 (CL) - Beaussais 05/2007 (Wilding Neil) - La Crèche 10/09/1985 (NT) - Niort 04/05/1970 (MG), 08/05/1971 (MG), 30/07/1976 (MG), 15/08/2001 (AG) – Thouars 29/08/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Evergestis limbata (Linnaeus, 1767)
Furcula bifida (Brahm, 1787)
Petite queue fourchue

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur populus, salix. Elle est visible de juin à octobre.

Deux-Sèvres : Assez commun à Niort, 05/05/1908 : 01/06/1907 ; 28/07/1908 ; 20/08/1909 (Gelin).

Charente-Maritime : Royan (B. et S.). Saintes, 22/05/1908 ; 28/07/1907 ; Royan, 01/08/1905 (Gelin).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Assez commun dans les marais de l’Osme (16).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Petite queue fourchue, la Dicranoure bifide. Paléarctique. Toute l’Europe. Presque partout en France. Fréquente les zones boisées humides ou à proximité des cours d’eau. Espèce univoltine ou bivoltine en IV-IX. Chenille sur Populus, Salix.

I. Niort 01/06/1907 (HG), 05/05/1908 (HG), 28/07/1908 (HG), 20/08/1909 (HG).

II. Bessines 29/07/1971 (NT) - Magné 11/07/1971 (NT) - Niort 22/07/1969 (NT) - Villiers en Bois 15/05/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Furcula bifida (Brahm, 1787)
Furcula furcula (Clerck, 1759)
Harpye fourchue, Queue fourchue du hêtre

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur tremula, salix populus, fagus, betula. Elle est visible en juin puis en octobre.

Deux-Sèvres : 1 exemplaire à Niort, 14/08/1904 (Gelin).

Charente-Maritime : Royan (S. et B.).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Commun dans les marais de l’Osme (16). Quelques unités dans le marais Poitevin.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Harpye fourchue, la Dicranoure furcule, la Petite queue fourchue du hêtre. Paléarctique. Toute l’Europe. Toute la France mais plus ou moins localisée. Fréquente plusieurs types de milieux. Espèce univoltine ou bivoltine en IV-VIII. Chenille sur Fagus, Quercus, Salix, Betula, Populus.

I. Niort 14/08/1904 (HG). Quelques unités dans le Marais Poitevin (RL 1983).

II. Beaussais 07/2001 (Wilding Neil) - Coulon 26/05/1992 (CL) - La Crèche 30/08/1972 (NT), 06/04/1973 (NT), 19/05/1982 (NT) - La Mothe Saint-Héray 09/08/1972 (NT), 04/06/1973 (NT) - Mauzé-Thouarsais 27/07/2001 (CL) - Niort 06/08/1970 (NT) - Saint-Georges de Rex 13/07/1989 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Furcula furcula (Clerck, 1759)
Gastropacha quercifolia (Linnaeus, 1758)
Feuille morte du chêne

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à septembre (Niort : 20 juin - 10 septembre, très commun en juillet 1903 (Gelin). Chenille sur salix, malus, prunus spinosa, quercus, etc. Elle est visible en juin. Répandu et assez commun dans toute la région. Quelques exemplaires brun très foncé tendent vers l’ab. alnifolia O. Les lignes noires des ailes antérieures sont plus ou moins nettement écrites.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Feuille morte du chêne. Eurasiatique. Toute l’Europe à l’exception de l’Irlande. Partout en France. Fréquente les forêts de feuillus. L’imago est visible en V-IX en deux générations. Chenille sur Salix, Malus, Prunus spinosa, Quercus, etc, en VI-VII.

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/06/2006 (CL) - Beaussais 08/2001 (Wilding Neil) - La Crèche 22/07/1971 (NT), 15/07/1972 (NT), 20/07/1972 (NT), 11/07/1981 (NT) - La Mothe Saint-Héray 23/07/1970 (NT), 11/07/1971 (NT) - Le Vanneau-Irleau 02/08/1970 (NT) - Magné 29/07/1969 (NT), 11/07/1971 (NT) - Mauzé-Thouarsais 14/07/2007 (CL) - Niort 02/07/1956 (MG), 28/07/1962 (NT), 10/06/1964 (NT), 22/07/1969 (NT), 16/07/1970 (NT), 01/08/1970 (NT), 15/08/2010 (AG) - Pamproux 28/07/2010 (Debordes Laurent) - Saint-Georges de Rex 10/06/1983 (NT) - Saint-Pierre à Champ 15/05/1990 (CL) – Sainte-Radegonde 14/07/2007 (CL) - Sansais 09/07/1971 (NT), 29/07/1974 (NT) - Souvigné 15/08/1950 (NT) - Villiers en Bois 01/07/1971 (NT), 24/07/1971 (NT), 14/06/2009 (AG), 05/07/2009 (AG), 01/07/2010 (AG), 02/06/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Gastropacha quercifolia (Linnaeus, 1758)
Geometra papilionaria (Linnaeus, 1758)
Grande nayade

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Grande naïade, la Géomètre papillonaire. Paléarctique. Largement répandue en Europe et dans toute la France. Fréquente les sous-bois humides, les prairies et bords des cours d’eau. Espèce univoltine en VI-VII. Chenille généralement sur Betula, Alnus, Corylus, Fagus, Sorbus, Salix.

I. Répandu partout mais toujours rare (G&L 1912).

II. La Crèche 08/08/1972 (NT) - La Mothe Saint-Héray 26/06/1973 (NT), 03/06/1981 (NT), 01/07/1983 (NT), 26/06/1990 (CL) - Villiers en Bois 25/06/1970 (NT), 06/07/1970 (NT), 12/07/1970 (NT), 18/07/1970 (NT), 02/06/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Geometra papilionaria (Linnaeus, 1758)
Glaucopsyche alexis (Poda, 1761)
Azuré des Cytises

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin. Clairières des bois, prairies. Chenille sur genista,melilotus, astragalus, cytisus. Elle est visible en avril. L’espèce se rencontre ça et là, en Anjou et dans toute la région au sud de la Loire ; n’est abondante que sur quelques pelouses sèches des terrains calcaires. Sa couleur varie du bleu violet d’icarus au bleu céleste de bellargus. La borduare noire des ailes antérieures du mâle est en général assez large, mais plus ou moins fondue intérieurement. Dans la femelle, la partie bleue partant de la base occupe du tiers à la moitié de la surface du disque. Le dessous des ailes antérieures porte de 4 à 6 points noirs cerclés de blanc, dont deux ou trois sont plus gros, et les ailes postérieures de 0 à 9 points noirs beaucoup plus petits. Ces derniers ponts limitent généralement un espace basal saupoudré d’une fine écaillure bleu verdâtre ; mais dans certains exemplaires, plus ou moins dépourvus de points sous les ailes inférieures, cette nuance occupe presque toute la surface (v. aeruginosa Stgr, dont ’ai pris plisieurs sujeys à Mallet et à Prin, près de Mauzé (79). Dans une femelleprise à la Sauve, près de Bordeaux, le 01/06/1903, par M. Gouin, 4 points du dessous des ailes postérieures se reproduisent en dessus ; un sujet femelle pris par moi dans la forêt de Chizé (79) ke 23/06/1907, appartient à une forme identique, et deux petits espaces noirs très nets répètent, sur la partie bleue du disque, les points correspondants du dessous. C’est la forme punctata Gouin, laquelle peut-être rattachée à la variation Blachieri Mill., qui est de Provence, et chez qui la répétition en dessus des points noirs du dessous a lieu dans les 4 ailes (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Azuré des cytises. Espèce assez répandue en Europe. Répandue presque partout en France. Fréquente les prairies, les landes, les lisières et clairières de forêts. Période de vol : III-VII. Chenille sur Genista, Melilotus, Astragalus, Cytisus.

I. Répandu partout au sud de la Loire sans être abondant (G&L 1912).

II. Beauvoir sur Niort 21/06/1988 (CL) - Chizé 30/05/1982 (NT), 06/06/1982 (NT) - Epannes 27/06/1971 (NT) - La Mothe Saint-Héray 15/05/1968 (NT) - Niort 15/08/1940 (MG), 05/07/1971 (NT) - Pamproux 16/05/2010 (Debordes Laurent) - Sansais 10/08/1990 (CL) - Villiers en Bois 14/05/1949 (MG), 14/06/1958 (MG), 07/06/1959 (MG), 13/06/1959 (MG), 17/06/1959 (MG), 15/05/1968 (NT), 23/06/1968 (NT), 21/06/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Glaucopsyche alexis (Poda, 1761)
Gnophos furvatus (Denis & Schiffermüller, 1775)
Gnophos ténébreuse

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Chenille sur genista, prunus spinosa, etc. Elle est visible en mai.


Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Semble assez rare dans la région.


Généralités : Des formes locales existent : les individus des collines calcaires de l’extrême Sud-Est sont plus grands, plus clairs et sans points discaux (ssp. cinerascens), ceux de la vallée de la Vésubie, parfois très contrastés ; appartiennent à la forme meridionalis. Espèce répandue en Europe méridionale et centrale jusqu’en Ukraine. Présente en France centrale et méridionale, surtout en montagne, elle est très rare ou a disparu dans la partie Nord. Fréquente les friches broussailleuses, les prairies sèches et les terrains ouverts, steppiques, les jardins, les éboulis. Active en fin de journée et au crépuscule, souvent repérée en pleine journée butinant les chardons. La chenille, polyphage, vit sur : Plantain, Prunellier, Cornouiller sanguin, Clématite des haies, Hippocrépide chevelu, Thym serpolet, Hélianthéme, Sanguisorbe, Troène, Viorne... La chenille hiverne. Période de vol : Juillet-Août. Espèce univoltine. (Guide des papillons nocturnes de France)




lire la suite de l'article : Gnophos furvatus (Denis & Schiffermüller, 1775)
Gonepteryx cleopatra (Linnaeus, 1767)
Citron de Provence

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août, hiverne et reparaît en avril mai. Taillis, coteaux boisés et ensoleillés. Chenille sur : rhamnus alaternus, catharticum et frangula. Elle est visible en juin. Cleopatra, espèce abondamment répandue dans l’Espagne et la France méridionale, remonte dans notre région jusqu’à la boucle que fait la Charente vers le nord, du côté de Civray (86), c’est à dire jusqu’à la latitude 46° 10’. Malgré l’opinion émise par quelques entomologistes, elle ne paraît pas y être d’introduction récente. On la trouve à une latitude à peine inférieure dans le Cantal (Sand) et elle se rattache à l’habitat méditerranéen par des stations situées dans le Lot, l’Aveyron etc. Elle présente l’aberration dimorphique massiliensis Foulquier, 1789 (italica, Gerh. 1882), dans laquelle le mâle a le dessous des ailes uniformément sulfureux. D’abondance irrégulière selon les années.

Vienne : Le type et la variation massiliensis se capturent, certaines années aux enviros de Civray, dans la vallée de la Charente (d’Aldin).

Charente-Maritime : Cercoux, à l’extrême sud du département (abbé de Labonnefon).

Charente : Condac près de Ruffec, Tusson, Agris, près de La Rochefoucaud ; Rouillac, Le Quéroy, Angoulême (Dupuy).


Supplément 1922 du Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique (Gelin Henri et Lucas Daniel) :

Charente : Mouthiers sur Boëme, 5 exemplaires 28/07/1921 (Lucas et Durand).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Gonepteryx cleopatra Etat des connaissances 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Citron de Provence. Europe méditerranéenne. En France, remonte dans le sud-ouest et la haute vallée du Rhône, erratique plus au nord. L’imago est visible en IV-V puis en VII-VIII en deux générations. Espèce se rencontrant de façon erratique dans le département et suivant les années chaudes. Chenille sur Rhamnus alaternus, R. catharticus et R. frangula, en VI.

II. Exemplaires erratiques mentionnées sur le site Lépinet pour les Deux-Sèvres.

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Gonepteryx cleopatra (Linnaeus, 1767)
Gonepteryx rhamni (Linnaeus, 1758)
Citron

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août ; quelques exemplaires volent encore dans la première quinzaine de septembre, hiverne, et reparaît dès les premiers beaux jours (3-5). Chenille sur rhamnus catharticus et frangula. Elle est visible en juin. Répandu et commun dans toute la région. Rhamni commence très tôt son hibernation : le 15/09/1909, en enlevant une forte couche de lierres enchevêtrés sur les tuiles d’une toiture, au Fief de François (79), j’en ai fait envoler une dizaine d’exemplaires qui avaient certainement gagné déjà leur gîte hivernal, car on n’en voyait plus voler depuis quelques jours dans le voisinage ; et ceux que j’avais ainsi dérangés s’empressèrent, malgré l’heure peu avancée et un soleil superbe, de chercher une nouvelle retraite dans une touffe de lierre placée non loin de la première (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Citron. Répandue dans toute l’Europe et dans toute la France. L’imago est visible en II-IX. Chenille sur Rhamnus catharticus et R. frangula, en VI.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Argenton-Château 17/04/2010 (Rolland Ludovic) – Availles-Thouarsais 20/04/2010 (Rolland Ludovic) - Boismé 17/03/2010 (Rolland Ludovic) – Bressuire 22/03/2010 (Rolland Ludovic) - Cersay 10/08/1975 (CL) - Chambroutet 29/03/2010 (Rolland Ludovic) – Fressines 17/02/2011 (Debordes Laurent) - Genneton 25/04/2011 (Miteu Martine) - La Mothe Saint-Héray 14/07/1947 (MG), 02/07/1948 (MG), 07/08/1956 (NT), 02/07/1958 (MG), 02/09/1958 (MG), 02/07/1959 (MG) - Le Bourdet 06/07/1968 (NT) - Mazières en Gâtine 13/03/2009 (Rebeyrol Christian) - Ménigoute 15/06/1991 (AG) - Missé 15/05/2005 (CL), 11/06/2010 (Meyer Daniel) - Niort 02/09/1958 (NT), 06/07/1964 (NT), 19/07/1970 (NT), 01/07/1972 (NT), 02/07/1976 (NT), 21/09/1976 (NT), 20/03/1981 (NT), 30/09/1981 (NT) - Saint-Généroux 18/04/2010 (Rolland Ludovic) - Villiers en Bois 20/04/1958 (MG), 16/07/1960 (MG), 19/07/1967 (NT), 14/04/1968 (NT), 26/07/1975 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Gonepteryx rhamni (Linnaeus, 1758)
Gymnoscelis rufifasciata (Haworth, 1809)
Fausse eupithécie, Phalène de l’olivier, Eupithécie des jardins

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juillet puis de août à décembre en deux générations. Chenille sur silene otites, statice, ulex (fleurs) ; très polyphage. Elle est visible en juillet puis en novembre. Répandu et commun partout. Varie à ailes plus grises (tempestivata Z) ; à lignes brunes droites, formant un seul angle (pauxillaria Hs) ; à forme estivale plus petite (parvularia Hs.).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Fausse eupithécie. Répandue dans toute l’Europe jusqu’en Asie centrale. Présente partout en France. Fréquente un grand nombre de milieux dont les centres urbains. L’imago est visible en I-XII en plusieurs générations. Chenille sur Clematis, Calluna, Origanum, Digitalis, Eupatorium, Sambucus, Artemisia.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Fressines 15/03/2009 (AG) - La Chapelle-Bâton 04/10/1997 (AG) - Niort 15/04/1997 (AG), 30/05/1997 (AG), 15/08/1997 (AG), 05/10/1997 (AG), 09/07/2006 (AG), 30/03/2007 (AG), 10/08/2007 (AG), 11/08/2007 (AG), 02/03/2009 (Rebeyrol Christian), 18/03/2010 (AG), 26/06/2010 (AG) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Villiers en Bois 13/03/1997 (AG), 03/04/1997 (AG), 14/06/2009 (AG), 25/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Gymnoscelis rufifasciata (Haworth, 1809)
Hada plebeja (Linnaeus, 1761)
Noctuelle dentine, Vagabonde

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Chenille sur taraxacum. Elle est visible en mai. Répandu et assez commun partout. La forme hilaris Zett., avec la tache bidentée très claire, se prend en Poitou, en Saintonge, et sans doute ailleurs.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Vagabonde. Eurasiatique. Largement répandue à travers l’Europe ; jusqu’à 2500 m d’altitude. En France, elle se rencontre un peu partout mais surtout en montagne. Elle occupe les milieux les plus divers, jusqu’en zone urbaine. Espèce univoltine en V-VIII. Chenille polyphage sur plantes basses.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Bessines 11/08/1972 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/05/1970 (NT), 14/06/1974 (NT) - Niort 28/05/1970 (NT), 01/06/1970 (NT), 06/08/1970 (NT), 20/09/1970 (NT) - Souvigné 09/08/1983 (NT) - Villiers en Bois 31/05/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hada plebeja (Linnaeus, 1761)
Hadena albimacula (Borkhausen, 1792)
Noctuelle parée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin. Chenille sur silene otites, lychnis dioïca, cucubalus nutans. Elle est visible en août.

  • Charente : Angoulême (Dupuy).

Etat des connaissances en 1999 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Charente-Maritime : Commun sur la côte océanique, en particulier à l’île de Ré.
  • Deux-Sèvres : Hanc.

Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce peu commune découverte récemment pour la Vienne par Samuel Ducept.




lire la suite de l'article : Hadena albimacula (Borkhausen, 1792)
Hadena bicruris (Hufnagel, 1766)
Noctuelle capsulaire

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à septembre en deux générations. Chenille sur lychnis, dioïca, silene nutans, saponaria officinalis, graines. Elle est visible en juillet puis en octobre. Répandu et commun dans toute la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle capsulaire. Atlanto-méditerranéenne. Moitié ouest de l’Europe jusqu’à 2000 m d’altitude. En France, cette noctuelle n’est pas rare mais jamais très abondante. On la rencontre au bord des ruisseaux, berge des lacs, forêts inondées périodiquement, lisière et clairières. Espèce bivoltine, en IV-VI puis VII-IX. Chenille au cœur des fleurs, sur les graines des Caryophyllacées, Silene (S. vulgaris et S. dioica), Dianthus, Lychnis, Melampyrum, Saponaria, en VIII.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 06/2004 (Wilding Neil) - Bessines 11/08/1972 (NT) - Niort 30/04/1997 (AG), 30/05/1997 (AG), 10/05/2010 (Rebeyrol Christian) - Saint-Jean de Thouars 09/05/1998 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hadena bicruris (Hufnagel, 1766)
Hadena luteago (Denis & Schiffermüller, 1775)
Noctuelle limoneuse

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin. Chenille sur fleurs et capsules de silene. Elle est visible en août. Peut-être répandu dans toute la région mais peu commun. La forme régionale semble former une transition du type à la var. foncée argillacea Hb.

Deux-Sèvres : 12 ex. du 15 mai au 18 juin ; quelques ex. un peu rembrunis (Gelin).

Charente-Maritime : Royan (B. et S.).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle limoneuse. Ponto-méditerranéenne. Occupe l’Europe de la France à la Russie sauf l’extrême nord et le nord de l’Europe Centrale. En France, largement répartie, principalement dans la région méridionale, absente du nord-est. Espèce thermophile des milieux herbeux chauds et ouverts. Univoltine, en V-VIII. Chenille sur diverses caryophyllacées dont elle consomme les capsules.

I. 12 ex. du 15 mai au 18 juin, quelques ex. un peu rembrunis, lieu de capture non précisé (HG).

II. Marnes 09/06/2009 (CL) - Massais 20/06/1988 (CL) - Mauzé-Thouarsais 09/06/1987 (CL), 09/08/1997 (CL), 02/06/1998 (CL), 23/06/2006 (CL) - Niort 01/06/1970 (NT), 02/06/1970 (NT), 30/05/2009 (AG), 18/06/2009 (Rebeyrol Christian) - Saint-Maurice la Fougereuse 10/06/1996 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hadena luteago (Denis & Schiffermüller, 1775)
Pyrausta despicata (Scopoli, 1763)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 14-19 mm. Répandue dans toute l’Europe. Période de vol : V-VI puis en VII-VIII. Chenille sur les plantains, les Lamiacées, etc.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2005 (Wilding Neil) - Niort 25/08/1992 (AG), 15/08/2010 (AG) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG) - Villiers en Bois 09/09/2005 (AG), 23/09/2005 (AG), 22/06/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Pyrausta despicata (Scopoli, 1763)
Hamearis lucina (Linnaeus, 1758)
Lucine

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin (2ème génération en juillet-août dans le sud). Bords des allées et chemins des grands bois. Chenille sur primula, rumex. Elle est visible en juin puis en septembre. Commun en Anjou et dans toute la région au sud de la Loire.

Charente-Maritime : Rochefort du 30/04 au 15/08 (Delav.).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Lucine. Répandue en Europe centrale, absente de l’extrême nord et des zones de basse altitude en région méditerranéenne. En France, assez répandue sauf dans l’ouest, le nord et la région méditerranéenne. Fréquente les lisières et les clairières des bois. L’imago est visible en III-VIII en deux générations. Chenille sur Primula, Rumex, en VI puis IX.

I. Répandu et commun au sud de la Loire (G&L 1912).

II. Assais les Jumeaux 20/05/2009 (CL) - Couture d’Argenson 05/07/2010 (Debordes Laurent) - Marigny 05/04/1997 (AG) – Marnes 06/05/2010 (Rolland Ludovic) - Villiers en Bois 19/07/1948 (MG), 14/05/1949 (MG), 14/07/1955 (MG), 06/04/1957 (MG), 14/07/1957 (MG), 19/07/1957 (MG), 03/05/1959 (MG), 09/05/1959 (MG), 29/07/1984 (NT), 27/07/1994 (CL), 30/06/2012 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hamearis lucina (Linnaeus, 1758)
Hedya nubiferana (Haworth, 1811)
Tordeuse grise des bourgeons

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 15-21 mm. Répandue dans toute l’Europe. Partout en France à l’exception de la Corse. Période de vol : VI-VIII. Chenille sur Crataegus, Prunus spinosa, Armeniaca, Mespilus, Ribes, Myrica, Salix, Rosa, Quercus, Alnus, Amelanchier, Sorbus, Betula, Fraxinus. Peut occasionner des dégâts aux arbres fruitiers.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 05/2006 (Wilding Neil) - Boussais 13/06/2009 (CL) - La Chapelle-Bâton 12/05/2011 (AG) - Villiers en Bois 31/05/2009 (AG), 22/06/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hedya nubiferana (Haworth, 1811)
Hedya ochroleucana (Frölich, 1828)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 16-21 mm. Largement répandue en Europe et en France. Période de vol : VI-VII. Chenille sur Rosa, Malus.

I. Répandu partout, plus ou moins commun (G&L 1912).

II. La Mothe Saint-Heray 23/05/2001 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hedya ochroleucana (Frölich, 1828)
Hedya pruniana (Hübner, 1799)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 15-18 mm. Très largement répandue en Europe et en France, y compris la Corse. Période de vol : V-VII. Chenille sur Prunus, Sorbus, Crataegus, Rosa, Salix, Corylus. Peut occasionner des dégâts aux arbres fruitiers.

I. Répandu partout, et très commun (G&L 1912).

II. Genneton 24/04/2011 (Miteu Martine) - Massais 22/07/2008 (CL), 07/09/2008 (CL) - Mauzé-Thouarsais 04/06/2006 (CL) - Niort 21/05/1957 (NT), 17/04/2000 (AG) - Villiers en Bois 25/06/2003 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hedya pruniana (Hübner, 1799)
Helicoverpa armigera (Hübner, 1808)
Armigère, Noctuelle de la tomate

Etat des connaissances en 1912 - Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

L’imago est visible de mai à juillet puis de août à novembre en deux générations. Chenille sur plantago, reseda lutea, hyociamus niger. Elle est visible en avril puis en juillet. Répandu partout mais en général assez peu commun.

Deux- Sèvres : Assez commun à Niort : 26/05/1909 ; 10/09/1904 ; nombreux exemplairesen octobre et novembre (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Armigère. Paléotropicale. Très répandue en Europe et en France. Espèce migratrice et bivoltine en V-VII puis en VIII-XI. Vol crépusculaire et nocturne. Chenille sur Plantago, Reseda lutea, Hyosciamus niger et diverses plantes herbacées en IV puis en VII-X.

I. Répandu partout mais en général assez peu commun (G&L 1912). Assez commun à Niort 10/09/1904 (HG), 26/05/1909 (HG), nombreux exemplaires en octobre et novembre (HG).

II. Beaussais 10/2005 (Wilding Neil) - Niort 30/10/1975 (NT), 05/10/1983 (NT) - Villiers en Bois 10/10/1996 (AG), 25/09/2009 (AG), 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Helicoverpa armigera (Hübner, 1808)
Heliothis peltigera (Denis & Schiffermüller, 1775)
Peltigère

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Peltigère. Paléotropicale. Présente dans toute l’Europe ainsi qu’en France. Souvent confondue avac Heliothis nubigera, espèce présente également en Deux-Sèvres. Espèce bivoltine butinant les fleurs de jour comme de nuit en IV-VI puis en VII-X. Chenille sur Centaurea calcitrappa, Hyosciamus niger, en VII-X.

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2003 (Wilding Neil) – Niort 22/05/2009 (Rebeyrol Christian) - Mauzé-Thouarsais 18/08/1998 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Heliothis peltigera (Denis & Schiffermüller, 1775)
Heliothis viriplaca (Hufnagel, 1766)
Noctuelle de la Cardère

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à août. Vole en plein jour. Chenille sur silene otites, plantes basses. Elle est visible en mars puis en septembre. Répandu et commun dans toute la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle de la cardère. Eurasiatique. Présente dans toute l’Europe et la France, moins fréquente dans le nord. Espèce bivoltine active jour et nuit en zones ouvertes et chaudes, V-VIII. Chenille sur plantes basses, Silene otites, Centaurea, en III puis en VIII-IX. La chenille se trouve également sur Trifolium et Medicago (Sand).

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Bessines 14/08/1974 (NT), 05/08/1983 (NT) - La Crèche 02/07/2010 (Debordes Laurent) - Marigny 27/07/1994 (CL) - Marnes 04/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 09/06/1997 (CL), 18/07/1997 (CL), 27/07/1997 (CL), 23/07/2006 (CL) - Missé 01/05/2005 (CL) - Moutiers sous Argenton 04/06/1996 (CL) - Niort 06/06/1948 (MG), 08/06/1948 (MG), 13/06/1948 (MG), 09/08/1956 (MG), 15/06/1959 (MG), 01/08/1970 (NT) - Saint-Jean de Thouars 09/05/1998 (AG), 25/07/2009 (AG) - Sainte-Blandine 10/08/1969 (NT) - Sansais 04/06/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Heliothis viriplaca (Hufnagel, 1766)
Hemaris fuciformis (Linnaeus, 1758)
Sphinx gazé

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Vole en plein jour en bordure des bois ou dans les clairières. Chenille sur galium, scabiosa, lonicera, lychnis. Elle est visible en juillet puis en septembre. Répandu dans toute la région mais assez commun seulement sur la lisière des bois d’une certaine étendue.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Sphinx gazé, le Sphinx fuciforme, le Sphinx du chèvrefeuille. Eurasiatique. Toute l’Europe et toute la France, y compris en Corse. Fréquente les prairies, friches, chemins forestiers, jardins. Période de vol : V-VIII en une ou deux générations. Le vol est diurne. Chenille sur Lonicera, Galium, Knautia.

I. Répandu dans toute la région mais assez commun seulement sur la lisière des bois d’une certaine étendue (G&L 1912).

II. Bougon 25/05/1990 (NT) - Coulon 30/05/2009 (Petit Antoinette) - Echiré 07/05/1990 (NT) - Genneton 22/05/2011 (Miteu Martine) - La Crèche 29/06/1990 (NT) - La Mothe Saint-Héray 09/08/1956 (MG), 14/08/1956 (MG), 09/05/1959 (MG), 16/07/1960 (MG), 08/08/1971 (NT), 06/05/1990 (NT), 25/05/1990 (NT) - Ménigoute 28/05/2000 (AG) - Niort 15/08/1970 (NT), 28/07/1971 (NT) - Saint-Lin 03/05/1997 (AG) – Sainte-Verge 26/07/2010 (Meyer Daniel).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hemaris fuciformis (Linnaeus, 1758)
Hemaris tityus (Linnaeus, 1758)
Sphinx bourdon

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en mai puis de juillet à août en deux générations. Les papillons du printemps paraissent provenir de chrysalides non écloses en juillet août (observation de M. de Lastours). Vole en plein jour, bord des bois, clairières. Chenille sur scabiosae, spirea. Elle est visible en juillet puis en septembre. Répandu dans toute la région, mais peu commun en dehors des terrains fortement boisés.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Sphinx bourdon. Eurasiatique. Toute l’Europe et toute la France. L’imago est visible en V-VIII, en deux générations. Les papillons du printemps paraissent provenir de chrysalides non écloses en juillet août (Gelin). Vole en plein jour, bord des bois, clairières. Chenille sur Scabiosa, Spirea, en VII-IX.

I. Répandu dans toute la région, mais peu commun en dehors des terrains fortement boisés (G&L 1912).

II. La Crèche 15/05/2011 (NT) - La Mothe Saint-Héray 07/08/1956 (MG), 09/08/1956 (MG), 14/08/1956 (MG), 14/09/1956 (MG) - Villiers en Bois 31/05/1970 (NT), 21/06/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hemaris tityus (Linnaeus, 1758)
Hemithea aestivaria (Hübner, 1789)
Phalène sillonnée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène sillonnée. Toute l’Europe et toute la France. Fréquente les forêts, les bois, les parcs et jardins et les abords des zones humides. Espèce univoltine en VI-VII. Chenille hivernante et polyphage sur Prunus, Clematis, Lonicera, Corylus, Alnus, Betula, Quercus...

I. Répandu partout mais en général peu commun (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Boussais 21/07/2008 (CL) - La Mothe Saint-Héray 25/06/1970 (NT), 29/06/1973 (NT), 14/06/1974 (NT) - Mauzé-Thouarsais 30/06/2007 (CL) - Niort 27/06/1969 (MG), 08/06/1970 (NT), 11/07/1970 (NT), 21/06/1971 (NT), 03/07/1972 (NT), 08/06/1982 (NT), 16/06/1982 (NT), 16/08/1982 (NT), 16/07/1983 (NT) - Villiers en Bois 14/06/2009 (AG), 01/07/2010 (AG), 02/06/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hemithea aestivaria (Hübner, 1789)
Hepialus humuli (Linnaeus, 1758)
Hépiale du houblon

Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux-Sèvres : Amuré, assez commune, vole au crépuscule au début de juillet. Quelques femelles ont les ailes supérieures lavées de rougeâtre (G. Durand et D. Lucas).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Deux-Sèvres et Charente : Une chasse plus intensive dans le Marais poitevin et les affluents de la Charente (Osme, Boutonne et ses petits ruisseaux) montre que l’espèce devait être bien implantée autrefois si l’on en juge par ce qui existe encore dans les vallées où poussent Eupatoires et Orties, qui sont sans aucun doute les plantes nourricières, car humuli existe parfois en nombre dans des marais où il n’y a pas de Houblon.

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hépiale du houblon. Univoltine en V-VII. Chenille sur les plantes basses (Humulus lupulus, Eupatorium, Urtica).

I. Amuré, assez commune, vole au crépuscule au début de juillet (G. Durand et DL) (G&L 1912). Une chasse plus intensive dans le Marais poitevin et les affluents de la Charente (Osme, Boutonne et ses petits ruisseaux) montre que l’espèce devait être bien implantée autrefois si l’on en juge par ce qui existe encore dans les vallées où poussent eupatoires et orties, qui sont sans aucun doute les plantes nourricières, car humuli existe parfois en nombre dans des marais où il n’y a pas de houblon (RL1983).

II. Chizé 20/05/1982 (NT), 20/06/1982 (NT) - Le Bourdet 12/06/1960 (NT) - Sansais 09/06/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hepialus humuli (Linnaeus, 1758)
Hesperia comma (Linnaeus, 1758)
Virgule

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Coteaux secs, rochers, bruyères ; se pose le plus souventà terre ou sur la tige sèche des carduacées. Chenille sur coronilla, lotus, ornithopus, festuca, poa, holcus. Elle est visible en juin. Se trouve en quelques points de la région, localisé et toujours rare.

Deux-Sèvres : Coteaux de Monnée, commune de Saivre ; 06/09/1910, 20/08/1911 à Saint-Symphorien ; Marigny, en bordure de forêt de Chizé, 22/08/1911, 15 exemplaires (Gelin).

Charente-Maritime : Royan (S. et B.), id., 29/08/1907 (Lucas) ; Dompierre, r. (Vigé).

Charente : Environs d’Angoulême (Dupuy) ; un mâle privé des taches blanches du dessous des ailes inférieures, ab. Dupuyi (Obth.), figuré dans Lépid. comp. IV, pl. XXXVII, 240.

Vienne : Lizant, 8-11/09/1911 ; Morthemer, 17/09/1911 (d’Aldin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Virgule. Répandue dans toute l’Europe. En France, assez commune dans le midi, rare dans le nord et l’ouest. L’imago est visible en VII-VIII. Coteaux secs, rochers, bruyères ; se pose le plus souvent à terre ou sur la tige sèche des carduacées. Chenille sur Coronilla, Lotus, Ornithopus, Festuca, Poa, Holcus, en VI.

I. Marigny (HG) - Saint-Symphorien (HG) - Saivre, 06/09/1910 (HG), 20/08/1911 (HG) - Villiers en Bois, 22/08/1911 (HG).

II. Boussais 21/07/2008 (CL) – Pressigny 29/08/2010 (Debordes Laurent).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hesperia comma (Linnaeus, 1758)
Heteropterus morpheus (Pallas, 1771)
Miroir

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Prés marécageux, bois humides. Chenille sur graminées des bois. Elle est visible en mai.

Deux-Sèvres : Peu commun et localisé, Forêt de Chizé, marais de la Sèvre (Gelin).

Charente-Maritime : Royan (S. et B) ; environs de Rochefort.

Charente : Environs d’Angoulême (Dupuy).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Miroir. Europe occidentale et centrale. En France, assez commune dans l’ouest, plus localisée dans le centre. L’imago est visible en VI-VIII. Prés marécageux, bois humides. Chenille sur graminées des bois, en V.

I. Amuré (HG) - Villiers en Bois, (HG).

II. Boussais 21/07/2008 (CL), 24/06/2009 (Rolland Ludovic), 01/07/2010 (Rolland Ludovic) - Etusson 19/06/1986 (CL) - Le Chillou 30/08/1992 (CL) - Sainte-Eanne 30/06/2010 (Debordes Laurent) - Villiers en Bois 29/06/1957 (MG), 17/06/1959 (MG), 29/06/1960 (MG), 14/07/1972 (NT), 15/07/1972 (NT), 30/06/2008 (Joris Antoine), 14/06/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Heteropterus morpheus (Pallas, 1771)
Hipparchia semele (Linnaeus, 1758)
Agreste

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Bois secs, coteaux. Se pose sur le tronc des arbres, les rochers. Suce les fleurs du serpolet. Chenille sur festuca ovina, aira caespitosa, triticum repens. Elle est visible en mai. Commun sur tout le littoral, répandu dans toute la région. Varie par l’intensité plus ou moins grande de coloration des bandes brunes ou blanchâtres et aussi par ses moeurs : sur le littoral, se pose sur le tronc des pins ; dans les Pyrénées se pose sur les flancs des rochers ; dans le camp de Châlons, où elle abonde, se pose sur le sol calcaire, et non sur les pins. (Gelin).

Charente : M. Obth. a pris près d’Angoulême, le 26/07/1908, une variation ayant les ailes inférieures brun foncé en dessous, sans éclaircie blanchâtre ; les ailes supérieures sont aussi obscurcies (Lép. comp. fasc. III, p. 268).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Agreste. Espèce assez répandue en Europe, absente de Grèce. En France, assez répandue dans le Midi, en fort déclin dans la moitié nord où elle ne survit surtout que le long des côtes. Fréquente les pelouses sèches, les landes, les dunes côtières et les bois clairs. Espèce univoltine en VI-X. Chenille sur Deschampsia caespitosa, Agropyron repens.

I. Répandu dans toute la région (G&L 1912).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hipparchia semele (Linnaeus, 1758)
Neohipparchia statilinus (Hufnagel, 1766)
Faune

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de août à septembre. Coteaux arides, dunes du littoral. Se pose sur le sol. Chenille sur festuca, poa, bromus. Elle est visible en juin. Ne recherche pas exclusivement les terrains calcaires, comme ses congénères briseis et arethusa Obth. Assez commun sur le littoral, localisé et généralement peu abondant ailleurs.

Deux-Sèvres : Peu commun, localisé : Puy d’Enfer près Saint-Maixent, Vernoux en Gâtine, La Chapelle Largeau, Saint-Aubin de Baub. (Gelin).

Vienne : Sommières (d’Aldin). Fontaine le comte (Gelin).

Charente-Maritime : Royan (Obth.). Commun sur le littoral, plus rare ailleurs ; Châtellaillon (Gelin), Rochefort (Delavoie).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Statut : déterminance P-C (espèce rare et localisée, connue de la région de Saint-Maixent et du nord des Deux-Sèvres)

Etat des connaissances 31122009 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Faune. Espèce répandue et souvent abondante en Europe méridionale, très localisée en Europe centrale, disparue de Belgique. En France, surtout dans le Midi, Bourgogne et Anjou. Fréquente les pelouses sèches, les landes ouvertes et les bois clairs. Espèce univoltine en VII-X. Chenille sur Bromus, Brachypodium, Festuca.

I. La Chapelle Largeau (HG) - Saint-Maixent (HG) - Saint-Aubin de Baubigné (HG) - Vernoux en Gâtine (HG).

II. Massais 05/08/1987 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Neohipparchia statilinus (Hufnagel, 1766)
Hofmannophila pseudospretella (Stainton, 1849)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 15-26 mm. Espèce cosmopolite répandue dans toute l’Europe. L’imago est visible toute l’année. Chenille dans les denrées alimentaires stockées.

I. Répandu dans toute la région, mais plus ou moins abondant (G&L 1912).

II. Fressines 03/07/2009 (AG) – Rom 26/08/2010 (Minot Jean-Louis) - Secondigny 10/09/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hofmannophila pseudospretella (Stainton, 1849)
Homoeosoma sinuella (Fabricius, 1794)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 18-23 mm. L’imago est visible en V-VII. Chenille sur Plantago, Chenopodium, en V.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Boussais 18/06/2009 (CL) - Le Chillou 20/06/2009 (CL) - Niort 26/06/2010 (AG) - Villiers en Bois 09/06/2006 (AG), 14/06/2009 (AG), 22/06/2009 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Homoeosoma sinuella (Fabricius, 1794)
Hoplodrina ambigua (Denis & Schiffermüller, 1775)
Ambigüe

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à septembre. Chenille sur taraxacum, elle est visible en mai. Très commun dans toute la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ambigüe. Méditerranéo-asiatique. Présente dans toute l’Europe, en montagne atteint 1600 m d’altitude. Commune en France. Habite les endroits secs et ensoleillés, lisières, landes, bords des champs, mais aussi prairies mouillées et jardins. L’adulte se tient souvent, la journée caché dans les feuilles mortes (NT). Espèce bivoltine en IV-VI puis VII-XI. Chenille hivernante sur Plantago, Lactuca, Taraxacum, Rumex, en IX-IV.

I. Très commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Genneton 23/08/2008 (CL) - La Crèche 14/07/1972 (NT) - Marnes 02/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 18/06/1997 (CL), 23/07/2006 (CL) - Niort 08/06/1970 (NT), 14/08/1982 (NT), 24/08/1982 (NT), 13/09/1982 (NT), 30/05/1983 (NT), 18/08/1983 (NT), 28/08/1983 (NT), 02/08/1996 (AG), 07/09/1997 (AG), 03/06/2006 (AG), 04/06/2006 (AG), 07/08/2007 (AG), 19/08/2008 (Rebeyrol Christian), 21/05/2009 (Rebeyrol Christian), 31/05/2009 (AG), 21/08/2009 (AG) - Saint-Jean de Thouars 22/08/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 31/08/2006 (CL) - Villiers en Bois 25/08/1970 (NT), 30/08/2005 (AG), 09/09/2005 (AG), 31/05/2009 (AG), 14/06/2009 (AG), 22/06/2009 (AG), 11/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hoplodrina ambigua (Denis & Schiffermüller, 1775)
Horisme vitalbata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Larentie de la clématite

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à septembre en deux générations. Buissons, haies, bordure des bois. Chenille sur Clematis vitalba. Elle est visible en juin puis en octobre. Répandu et assez commun en Ajou et au sud de la Loire.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Larentie de la clématite Répandue dans toute l’Europe et dans toute la France. Fréquente les friches, les bois clairs, les jardins, les forêts de feuillus. Espèce bivoltine en IV-V puis en VII-VIII. Chrysalide hivernante. Chenille sur Clematis.

I. Répandu et assez commun en Ajou et au sud de la Loire (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/08/2002 (CL), 20/06/2006 (CL) - Beaussais 08/2002 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - La Chapelle-Bâton 30/07/1997 (AG) - Marigny 25/05/1993 (CL) - Mauzé-Thouarsais 17/02/2002 (CL) - Niort 09/08/1980 (NT), 15/06/1997 (AG), 11/08/2007 (AG) - Villiers en Bois 02/06/1971 (NT), 15/08/1980 (NT), 30/08/2005 (AG), 31/05/2009 (AG), 21/05/2010 (AG), 02/06/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Horisme vitalbata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Hydraecia micacea (Esper, 1789)
Noctuelle de la pomme de terre

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à septembre. Chenille sur racines d’equisetum, de carex, tiges de rumex. Elle est visible en mai.

Deux-Sèvres : 3 exemplaires à Niort : 6 et 19/07/1904, 22/09/1905 (Gelin).

Cherente-Maritime : 1 exemplaire à Saint-Martin de Villeneuve (Lacroix).


Etat des connaissances en 1932 - Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

Deux-Sèvres : Amuré, 28/08/1930 (du Dresnay).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Complément 1983 au Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

Commun dans le Marais Poitevin (79), Niort (79) (miellée) ; Vallée de l’Osme (16).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle de la pomme de terre. Eurasiatique. Toute l’Europe, surtout en partie nord. Répandue en France, mais surtout au sud, absente de Corse. Espèce des marécages, marais et tourbières. Espèce univoltine en VI-X. Chenille sur diverses graminées, Carex, Equisetum, Arundo, Iris, Rumex, en V.

I. Niort 06/07/1904 (HG), 19/07/1904 (HG), 22/09/1905 (HG). Commun dans le Marais Poitevin - Niort (miellée) (RL 1983).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Bessines 29/07/1971 (NT), 05/08/1981 (NT) - Le Vanneau-Irleau 02/08/1970 (NT), 20/08/1971 (NT) - Mauzé-Thouarsais 21/08/2001 (CL) - Moutiers sous Argenton 13/06/1998 (CL) - Niort 14/08/1996 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 22/08/2001 (CL) - Sansais 29/07/1974 (NT), 13/09/1985 (NT), 29/08/1995 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hydraecia micacea (Esper, 1789)
Hylaea fasciaria (Linnaeus, 1758)
Métrocampe verte

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à octobre en deux générations. Chenille sur pinus maritimus, sylvestris et autres conifères. Elle est visible en juillet puis en octobre. Répandu dans la moitié nord de la zone, où l’aberration grisearia Fuchs (de couleur grisâtre) et l’aberration prasinaria Hb. (de couleur verdâtre, avec stries blanches), ont été prises également, mais en petit nombre.

Deux-Sèvres : Bois de Mallet, juin 1896 ; Niort : 21/10/1903 ; 25/09/1908 (Gelin).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Charente : Aigre.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Bilieuse. Répandue dans toute l’Eurasie septentrionale et tempérée ; suit les forêts de conifères. Cette espèce se caractérise par son polymorphisme remarquable. La forme fasciaria domine en plaine, la forme prasinaria (verte) domine en altitude. Cette espèce vient à la lumière, mais peut se rencontrer de jour. Espèce bivoltine en IV-V puis en VIII-IX (vol seulement en juillet en montagne). Chenille sur Abies alber, Picea abies, Pinus sylvestris, Larix decidua.

I. Bois de Mallet, juin 1896 (G&L) - Niort 21/10/1903 (HG), 25/09/1908 (HG).

II. Marigny 02/06/1997 (CL) - Niort 04/10/1970 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 22/08/2001 (CL) - Villiers en Bois 17/09/1982 (NT), 10/10/1996 (AG), 23/06/2001 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hylaea fasciaria (Linnaeus, 1758)
Hyles euphorbiae (Linnaeus, 1758)
Sphinx de l’euphorbe

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Les éclosions du printemps et de l’automne proviennent presque toutes de chrysalides ayant hiverné, quelques unes pendant plusieurs années. Chenille sur euphorbia, mercurialis annua. Elle est visible en octobre. Espèce répandue et commune sur tout le littoral océanique ; moins commune dans les terres. Beaucoup de sujets ont le fond des ailes légèrement rougeâtre ; ils tendent vers ab. paralias Nick, et peuvent être rapportés à la forme intermédiaire rubescens Garb. (avec couleur beaucoup moins vive toutefois que l’exemplaire espagnol figuré dans la Lép. comp., LXX, 655).

Deux-Sèvres : Niort, 21/05/1904 ; 02/06/1904 ; 22/06/1908 ; 13/07/1904 ; 05/08/1905 ; 25/08/1905 ; 01/09/1907 (Gelin).

Charente-Maritime : Chenilles très communes à Châtelaillon sur euphorbia paralias (Lucas).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Sphinx de l’euphorbe. Eurasiatique. Espèce migratrice présente dans toute la France. L’imago est visible en V-VIII, en deux générations. Les éclosions du printemps et de l’automne proviennent presque toutes de chrysalides ayant hiverné, quelques unes pendant plusieurs années (Gelin). Chenille sur Euphorbia, Mercurialis annua, IX-X.

I. Niort 21/05/1904 (HG), 02/06/1904 (HG), 13/07/1904 (HG), 05/08/1905 (HG), 25/08/1905 (HG), 01/09/1907 (HG), 22/06/1908 (HG).

II. Argenton l’Eglise 22/08/1956 (MG) - Availles-Thouarsais 20/06/2006 (CL) - Mauzé-Thouarsais 04/06/2006 (CL), 27/08/2008 (CL) - Niort 18/08/1956 (MG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hyles euphorbiae (Linnaeus, 1758)
Hyles livornica (Esper, 1779)
Sphinx Livournien

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

Espèce originaire d’Amérique, dont nous n’avons en Europe que la forme livornica. L’imago est visible de avril à juin puis de août à septembre en deux générations. Quelques exemplaires hivernent. Butine le soir, sur les plantes en fleurs. Chenille sur galium, rumex, vitis, linaria antirrhinum. Elle est visible en juin puis en septembre. Espèce répandue dans toute la région. Assez commun surtout au sud de la Loire.

Deux-Sèvres : Niort, 12/04/1905 ; 07/05/1904 ; 15/06/1906 ; 20/07/1904 ; 05/08/1904 ; 6 exemplaires le 10/09/1904. Les exemplaires trouvés en avril ont sans nul doute hiverné (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Sphinx livournien. Eurasiatique. Espèce migratrice en France. L’imago est visible en IV-IX, en deux générations. Espèce originaire d’Amérique, dont nous n’avons en Europe que la forme livornica (Gelin). Quelques exemplaires hivernent. Butine le soir, sur les plantes en fleurs. Chenille sur Galium, Rumex, Vitis, Linaria, Antirrhinum, en VI-IX.

I. Niort, 07/05/1904 (HG), 20/07/1904 (HG), 05/08/1904 (HG), 6 ex. 10/09/1904 (HG), 12/04/1905 (HG), 15/06/1906 (HG)

II. Argenton l’Eglise 25/05/1958 (MG) - Saint-Jean de Thouars 04/06/2006 (AG) - Saint-Maixent l’Ecole 15/06/1950 (MG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hyles livornica (Esper, 1779)
Sphinx pinastri (Linnaeus, 1758)
Sphinx du Pin

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à août (peut-être deux générations se succèdent sans interruption). Chenille sur pinus, abies et autres conifères. Elle est visible en septembre. Répandu partout, mais peu commun en dehors des bois de conifères.

Deux-Sèvres : Niort, 15/05/1906 ; 05/06/1907 ; 18/06/1905 ; 06/07/1900 ; 24/07/1903 ; 15/08/1903 ; Pamproux, 30/08/1900 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Sphinx du Pin. Eurasiatique. L’imago est visible en V-VIII, en deux générations. Répandu dans toute la France continentale. Le papillon s’observe dès le crépuscule dans les régions de bois et de forêts de conifères, jusqu’à 2000 m dans les Alpes. La couleur de fond peut varier fortement, de blanchâtre à noire. Chenille sur Pinus abies et autres conifères, en VI puis en IX.

I. Répandu partout (G&L 1912).

II. Beaussais 08/1999 (Wilding Neil) - Boussais 28/06/2008 (CL) - Marigny 27/07/1994 (CL) - Niort 09/06/1944 (MG), 12/07/1992 (AG) - Villiers en Bois 11/06/1970 (NT), 14/07/1971 (NT), 11/07/1979 (NT), 20/05/1982 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Sphinx pinastri (Linnaeus, 1758)
Hypena obsitalis (Hübner, 1813)
Hypène des ponts

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hypène des ponts. Méditerranéo-asiatique. Europe : ouest et sud de la péninsule Ibérique au bassin égéen, remonte à l’ouest ponctuellement jusqu’en Angleterre. En France, espèce méridionale, sporadique sur le reste du continent les années chaudes. Affectionne les maisons d’habitation surtout dans les villages. Espèce bivoltine (peut-être plus) toute l’année, hiverne à l’état adulte. Chenille sur Urtica et Parietaria officinalis, P. judaica. Espèce commune à Niort ou elle peut se rencontrer en nombre dans certains vieux garages humides (AG).

I. Hanc 1983 (RL) - Commun à Niort, à peu près toute l’année (G&L 1912). L’hiver, dans les caves, où le papillon vole aux lumières (HG).

II. Niort 07/06/1969 (NT), 01/07/1972 (NT), 16/11/2008 (AG), 17/10/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hypena obsitalis (Hübner, 1813)
Hypena proboscidalis (Linnaeus, 1758)
Noctuelle à museau, Hypène proboscidale

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations (Niort 15 mai - 20 juin ; 7 juillet - 22 septembre). Chenille sur urtica, plantago. Elle est visible en avril puis en juillet. Répandu et commun dans toute la région. Les exemplaires de la seconde génération sont plus petits.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle à museau. Eurasiatique. Toute l’Europe : jusqu’à 1600 m dans les massifs montagneux. En France, largement répandue. Affectionne les clairières et lisières, prés humides, berges, prairies, jardins. Espèce bivoltine à trivoltine en IV-X. Chenille sur Lamium, Plantago, Urtica dioica, en VIII-V, avec hivernage ; VII-VIII.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Amuré 20/09/1998 (AG) - Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Bessines 20/09/1980 (NT), 07/08/1982 (NT) - Cersay 27/05/1983 (CL) - Chizé 25/08/1970 (NT), 30/05/1981 (NT) - Coulon 26/07/1988 (CL) - La Crèche 13/06/1973 (NT), 08/06/1974 (NT), 10/09/1985 (NT) - La Mothe Saint-Héray 12/06/1981 (NT) - Marigny 22/05/1990 (CL) - Massais 25/07/2008 (CL) - Mauzé-Thouarsais 02/06/1998 (CL), 15/09/2007 (CL) - Niort 04/06/1969 (NT), 09/06/1969 (NT), 11/06/1969 (NT), 05/10/1969 (MG), 23/05/1970 (NT), 08/06/1970 (NT), 30/06/1970 (NT), 30/08/1970 (NT), 02/09/1980 (NT), 12/08/1983 (NT), 18/08/1983 (NT), 17/09/1996 (AG), 01/09/1997 (AG), 15/07/2002 (AG), 25/05/2006 (AG), 15/08/2010 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 16/06/1996 (CL) - Secondigny 10/09/2008 (CL) - Villiers en Bois 14/06/2009 (AG), 02/06/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hypena proboscidalis (Linnaeus, 1758)
Hypena rostralis (Linnaeus, 1758)
Toupet

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Toupet. Eurasiatique. Toute l’Europe ; dans les montagnes s’élève jusqu’à 1600 m, absente dans l’extrême nord. En France, présente quasiment partout. Hôte des lisières, clairières, prairies humides, habitations et leurs jardins. Espèce bivoltine à trivoltine en III-X. Chenille sur Humulus, Urtica, Plantago, Rubus. Je rencontrais autrefois très fréquemment cette espèce en hiver dans la vielle maison bien humide de ma grand-mère à Tauché (commune de Sainte-Blandine) (79), sans doute la grande parcelle de framboisiers du jardin y était pour quelque chose (NT).

I. Répandu et commun partout (G&L 1912) - La Mothe Saint-Héray (RL 1983) – Niort (RL 1983).

II. Beaussais 05/2006 (Wilding Neil).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hypena rostralis (Linnaeus, 1758)
Hypomecis punctinalis (Scopoli, 1763)
Boarmie apparentée, Boarmie pointillée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations (Niort, du 28 mai au 11 août). Chenille sur quercus, populus, malus, salix, etc. Elle est visible en juin puis en septembre. Répandu partout et, en général assez commun.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Boarmie apparenté. Peut-être confondue avec H. roboraria bien que plus petite. Largement répandue en Europe tempérée et en Asie. En France, partout en plaine comme en montagne. Affectionne les forêts claires de feuillus, les prairies humides, les jardins et les parcs. Espèce trivoltine, sauf en montagne, en V-IX. Chenille polyphage sur essences forestières diverses : Tilia, Salix, Carpinus, Alnus, Acer…

I. Répandu partout et, en général assez commun (G&L 1912).

II. Amuré 02/08/1996 (AG) - Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Fressines 03/07/2009 (AG) - La Crèche 27/05/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 05/06/1970 (NT), 31/05/1981 (NT), 01/03/1983 (NT), 27/06/1990 (CL) - Magné 08/05/2008 (AG) - Niort 07/06/1968 (MG), 08/06/1968 (MG), 08/05/1970 (NT), 30/05/1970 (NT), 01/06/1970 (NT), 21/05/1976 (NT), 06/07/1983 (NT), 19/06/2010 (Rebeyrol Christian), 15/08/2010 (AG) - Sansais 26/05/1995 (CL) - Secondigny 04/06/2008 (CL) - Villiers en Bois 02/06/1970 (NT), 06/06/1970 (NT), 11/06/1970 (NT), 12/07/1972 (NT), 22/06/1978 (NT), 04/04/1981 (NT), 31/05/2009 (AG), 22/06/2009 (AG), 05/07/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hypomecis punctinalis (Scopoli, 1763)
Hypomecis roboraria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Boarmie du chêne, Phalène du rouvre

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Chenille sur quercus, fagus. Elle est visible en mai. Répandu dans toute la région. N’a été capturé que rarement bien qu’il soit d’ordinaire abondant dans les forêts de vieux chênes. L’aberration menetriesi Stgr., avec le dessous des ailes non strié, a été prise le 16/06/1909 dans la forêt de Vouvant (Lucas).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Boarmie du chêne. Présente dans toute l’Europe jusqu’en Chine mais manque dans l’extrême sud de l’Europe. France : partout, jusqu’en moyenne altitude. On la rencontre dans les forêts d’essences feuillues mélangées, clairières, bords des chemins, lisières forestières, prairies humides, jardins et parcs. C’est l’une des premières espèces que j’ai capturé à la lampe à gaz dans ma jeunesse, elle pullulait dans les chemins de Tauché-Sainte-Blandine ! Ce n’est plus le cas aujourd’hui car maintenant elle n’est jamais abondante et ce, un peu partout (NT). Espèce univoltine en V-VII avec une deuxième génération partielle en (IX). Chenille hivernante. Elle vit sur Quercus et sur Fagus sylvatica en VIII-V (et sans doute sur d’autres essences).

I. Répandu dans toute la région (G&L 1912).

II. Arçais 13/05/2008 (Quété Jean-François) - Beaussais 07/2008 (Wilding Neil) - Chizé 01/07/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 01/07/1983 (NT) - Marigny 27/07/1994 (CL) - Mauzé-Thouarsais 08/07/1997 (CL) - Villiers en Bois 12/07/1970 (NT), 22/06/1971 (NT), 12/02/1972 (NT), 30/06/1974 (NT), 01/07/1983 (NT), 09/06/2006 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hypomecis roboraria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Idaea macilentaria (Herrich-Schäffer, 1846)
Acidalie maigre

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Chenille sur salvia, centaurea, achillea, scabiosa, polygonum aviculare, sonchus, etc. Elle est visible en avril puis en septembre. Espèce répandue et commune partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Acidalie maigre. Partout en Europe. Espèce présente partout en France excepté dans la partie nord. Fréquente les zones boisées, les friches, les bords des chemins et des champs. Espèce univoltine en VI. Chenille sur Plantago, Rumex, Sonchus, Achillea millefolium, Stellaria, Salvia, Centaurea …

I. Espèce répandue et commune partout (G&L 1912).

II. Boussais 27/06/2008 (CL), 05/07/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Idaea macilentaria (Herrich-Schäffer, 1846)
Idaea aversata (Linnaeus, 1758)
Impolie

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Répandu et assez commun partout. La forme spoliata Stgr., avec les quatre ailes non traversées par une bande foncée, est la plus commune dans le nord de la zone. Chenille sur genista, etc. Elle est visible en mai.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Impolie. Répandue en Europe jusqu’au Japon. En France, partout. Fréquente aussi bien les lisières de forêt que les friches. Espèce plurivoltine en IV-X. Chenille sur Sarothamnus scoparius, Corylus, Galium, Poterium, Ribes, Vaccinium, Poa, Taraxacum, Calluna, Alnus.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Bessines 07/08/1982 (NT) - Boussais 05/07/2008 (CL) - Chizé 07/08/2009 (Debordes Laurent) - Fressines 03/07/2009 (AG) - Genneton 23/08/2008 (CL) - La Chapelle-Bâton 30/07/1997 (AG), 08/08/1997 (AG), 22/08/1998 (AG) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 23/07/1970 (NT), 23/06/1971 (NT), 13/08/1980 (NT) - Magné 04/06/1971 (NT) - Marigny 25/05/1993 (CL) - Mauzé-Thouarsais 22/08/1993 (CL), 30/06/2007 (CL), 05/07/2008 (CL) - Niort 14/07/1969 (NT), 11/07/1970 (NT), 26/07/1970 (NT), 01/08/1970 (NT), 04/07/1971 (NT), 16/08/1982 (NT), 11/07/1983 (NT), 22/05/1997 (AG), 15/06/1997 (AG), 03/08/1997 (AG), 15/09/2002 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 07/07/1996 (CL) - Secondigny 20/07/2007 (CL) - Villiers en Bois 06/07/1970 (NT), 18/07/1970 (NT), 25/08/1970 (NT), 12/07/1972 (NT), 30/08/2005 (AG), 09/06/2006 (AG), 05/07/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Idaea aversata (Linnaeus, 1758)
Idaea biselata (Hufnagel, 1767)
Truie

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Chenille sur crataegus, etc. Elle est visible en avril.

Deux-Sèvres : Amuré : 30/05/1911 (Lacroix).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Lieux humides : Marais Poitevin, en particulier marais de Saint-Rémy.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Truie. De l’Europe jusqu’en Corée. En France, elle est présente partout à l’exception des parties non montagneuses du Midi. Fréquente les sous-bois humides. L’imago est visible en V-VIII, espèce univoltine ou bivoltine selon les sites. Chenille polyphage sur arbres, arbustes et plantes basses.

I. Amuré 30/05/1911 (Lacroix) - Marais Poitevin, en particulier marais de Saint-Rémy (RL 1983).

II. Beaussais 06/2001 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 01/07/1983 (NT) - Niort 27/06/1969 (NT), 29/06/1969 (NT), 11/07/1983 (MG) - Secondigny 30/07/2000 (CL) - Villiers en Bois 14/06/2009 (AG), 22/06/2009 (AG), 05/07/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Idaea biselata (Hufnagel, 1767)
Idaea degeneraria (Hübner, [1799])
Acidalie dégénérée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août (Niort, 18 mai-1er septembre) en deux générations. Chenille sur polygonum aviculare, etc. Elle est visible en avril puis en juillet. Répandu et commun dans toute la région. La forme mediaria Mill., avec bande médiane brune et la partie externe des ailes verdâtre pâle, a été prise à Angers par Mr Delahaye.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Acidalie dégénérée. Sud de l’Europe jusqu’en Asie centrale. Espèce présente partout en France mais plus localisée en Ile de France et dans l’est. Fréquente les bords des chemins, les friches, les terrains bien exposés. Espèce bivoltine en IV-IX. Chenille sur Scabiosa, Convolvulus, Achillea, Veronica, Polygonum, Rubus, etc.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - La Crèche 13/06/1973 (NT) - Magné 19/08/2010 (AG) - Marigny 25/05/1993 (CL) - Marnes 02/08/2000 (CL) - Niort 08/05/1971 (NT), 11/05/1971 (NT), 17/05/1971 (NT), 21/05/1976 (NT), 13/05/1982 (NT), 17/05/1982 (NT), 08/06/1982 (NT), 22/05/1997 (AG), 28/05/1997 (AG), 03/08/1997 (AG), 08/08/1997 (AG), 25/05/2010 (AG), 15/08/2010 (AG) - Saint-Jean de Thouars 22/08/2009 (AG) - Villiers en Bois 19/05/1971 (NT), 25/08/2001 (AG), 30/08/2005 (AG), 09/06/2006 (AG), 31/05/2009 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Idaea degeneraria (Hübner, [1799])
Idaea dimidiata (Hufnagel, 1767)
Phalène écussonnée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène écussonnée. Commune et répandue à travers toute l’Europe. Répandue et commune en France. Fréquente les collines boisées, les coteaux en friche, les forêts de feuillus. L’imago est visible en V-IX en deux générations. Chenille sur Prunus spinosa, Salix, Alnus, Plantago, Anthriscus, Filipendula, Pimpinella, Galium…

I. Amuré 01/07/1905 (HG) - Le Fief de François 25/08/1904 (HG) - Niort 2 ex. 30/06/1906 (HG). Répandu partout (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2006 (Wilding Neil) - Massais 22/07/2008 (CL) - Mauzé-Thouarsais 14/07/2007 (CL) - Niort 22/08/1998 (AG), 02/07/2006 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 16/06/1996 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Idaea dimidiata (Hufnagel, 1767)
Eudonia delunella (Stainton, 1849)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Evergure : 17-17 mm. Répandue dans toute l’Europe. Période de vol : VII-VIII. Chenille sur diverses mousses et lichens des écorces des frênes, pommiers et ormes.

I. Répandu dans toute la région, mais peu commun (G&L 1912).

II. Reffannes 02/07/2010 (CL) - Villiers en Bois 09/06/2006 (AG), 31/05/2009 (AG), 14/06/2009 (AG), 22/06/2009 (AG), 05/07/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eudonia delunella (Stainton, 1849)
Idaea fuscovenosa (Goeze, 1781)
Acidalie familière

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet (Niort, 24 juin - 17 juillet). Chenille sur plantes basses. Elle est visible en mai. Assez commun dans toute la région. Plusieurs catalogues l’ont confondu avec dilutaria Hb., ou sont établi (avec Berce) une synonymie entre les deux noms.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Acidalie familière. Répandue dans toute l’Europe et dans toute la France. Fréquente les endroits chauds. L’imago est visible en VI-VII en une génération. Chenille sur diverses plantes, arbustes et mousses.

I. Assez commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2005 (Wilding Neil) - Fressines 13/06/2006 (AG) - Genneton 07/06/2011 (Miteu Martine) - Marnes 09/06/2006 (CL) - Mauzé-Thouarsais 30/06/2007 (CL) - Niort 15/06/1997 (AG), 01/07/2006 (AG), 02/07/2006 (AG), 09/07/2007 (AG), 26/06/2010 (AG) - Villiers en Bois 23/06/2001 (AG), 05/07/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Idaea fuscovenosa (Goeze, 1781)
Idaea humiliata (Hufnagel, 1767)
Salie, Phalène à côte rousse

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Salie, la Phalène à côte rousse. Répandue à travers toute l’Europe jusqu’au Caucase. Largement répandue en France à l’exception de l’extrême ouest. Fréquente les coteaux ensoleillés. L’imago est visible en V-VIII en une génération. Chenille sur Rumex, Taraxacum, Veronica, Hippocrepis, Ononis, Thymus.

I. Forêt de Chizé 20/06/1904 (HG) - Niort 23/05/1911 (HG), 07/07/1906 (HG), 25/07/1903 (HG)

II. Beaussais 07/2004 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 21/07/2001 (AG) - Saint-Maxire 01/07/1969 (NT), 03/07/1969 (NT) - Villiers en Bois 23/06/2001 (AG), 14/06/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Idaea humiliata (Hufnagel, 1767)
Idaea inquinata (Scopoli, 1763)
Dosithée naine

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Dosithée naine. Toute l’Europe. Répandue dans toute la France. Peut se rencontrer près des habitations. Espèce bivoltine en IV-VI puis en VII-IX. Chenille sur feuilles et fourrage secs.

I. Niort 25/06/1901 (HG), 16/06/1906 (HG), 2 ex. 21/06/1906 (HG), 20/07/1907 (HG), 11/07/1908 (HG).Fréquente toute la région mais plus ou moins abondant selon les localités (G&L 1912).

II. Niort 05/07/1969 (NT), 11/07/1969 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Idaea inquinata (Scopoli, 1763)
Idaea moniliata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Coquille, Acidalie chapelet

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Acidalie chapelet, la Coquille. Eurasiatique. Son aire de répartition s’arrête à la hauteur des pays de la Loire, elle est commune dans le sud, plus localisée dans le reste de la France. Espèce univoltine en VI-VIII. Chenille sur Leontodon, Viola, Vicia, Myosotis, Borrago, Taraxacum.

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Idaea moniliata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Idaea politaria (Hübner, 1799)
Acidalie glacée, Acidalie luisante

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Acidalie glacée, l’Acidalie luisante. Méditerranéenne. Remonte du littoral, sur la moitié sud de la France. Affectionne les sites xériques et préfère les plaines et les bords de rivière. L’imago est visible en VI-VII en une génération. Chenille sur la partie sèche des plantes basses.

I. Bessines 5 ex. dans une prairie 27/07/1909 (HG) - Forêt de Chizé 23/07/1912 (HG).

II. Villiers en Bois 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Idaea politaria (Hübner, 1799)
Idaea seriata (Schrank, 1802)
Vieillie, Voisine

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juillet. Chenille sur genista, sedum album, thymus, lychnis. Elle est visible en avril.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Vieillie, la Voisine. Presque partout en Europe. Répandue dans toute la France. C’est une espèce commune en France excepté dans quelques départements. L’imago est visible en III-X en plusieurs générations. Chenille sur Lonicera, Plantago, Urtica...

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Niort 04/05/1948 (NT), 27/05/1969 (NT), 03/06/1969 (NT), 08/06/1969 (NT), 09/06/1969 (NT), 10/06/1969 (NT), 11/06/1969 (NT), 14/06/1969 (NT), 02/07/1969 (NT), 16/06/1982 (NT), 25/05/1993 (AG), 31/05/1993 (AG), 19/04/1997 (AG), 30/05/1997 (AG), 15/06/1997 (AG), 02/09/1997 (AG), 04/10/1997 (AG), 11/05/1998 (AG), 22/08/1998 (AG), 07/05/2006 (AG), 09/05/2006 (AG), 25/05/2006 (AG), 11/08/2006 (AG), 07/08/2007 (AG), 09/05/2010 (AG), 24/05/2010 (AG), 02/06/2010 (AG), 15/08/2010 (AG) 09/10/2010 (AG) - Saint-Jean de Thouars 22/08/2009 (AG) - Villiers en Bois 30/08/2005 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Idaea seriata (Schrank, 1802)
Idaea straminata (Borkhausen, 1794)
Acidalie sobre

L’imago est visible de juin à juillet. La chenille est polyphage et vit sur les feuilles sèches, sur thymus serpyllum et autres plantes basses. Elle est visible en avril.

Vienne : V. circellata Gn. (verdêtre, distinct. ponctuée de noir), Sommières (d’Ald.).

Charente : V. circellata, Jarnac (Delam.).

Deux-Sèvres : 1 ex. forêt de l’Hermitain : 25/06/1905 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Acidalie sobre. Répandue dans toute l’Europe jusqu’à l’Extrême-Orient. Espèce présente dans toute la France. Fréquente les biotopes ouverts tels que les steppes sablonneuses, les forêts claires, les pinèdes, les maquis. Espèce bivoltine en V-X. Chenille sur plantes basses : Rumex, Lysimachia, Sonchus, Stellaria, Viola, Galium.

I. Forêt de l’Hermitain 1 ex. 25/06/1905 (HG) - Mallet près Mauzé 17/07/1913 (HG).

II. Arçais 12/05/1998 (AG) - Beaussais 09/2006 (Wilding Neil) – Niort 14/06/2010 (Rebeyrol Christian) - Villiers en Bois 09/09/2005 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Idaea straminata (Borkhausen, 1794)
Idaea subsericeata (Haworth, 1809)
Acidalie blanche, Acidalie blanchâtre

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Acidalie blanche, l’Acidalie blanchâtre. Répandue en Europe et en France. Fréquente les friches, les bords des chemins, les clairières. L’imago est visible en IV-IX en plusieurs générations. Chenille sur Plantago, Stellaria, Anagallis, Polygonum, Rumex, Lactuca, Taraxacum, Vicia, Galium, Prunus, Urtica…

I. Niort 18/06/1905 (HG), 10/06/1908 (HG). Assez commun et répandu partout (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - La Chapelle-Bâton 08/08/1997 (AG) - La Mothe Saint-Héray 02/06/1968 (NT), 28/05/1970 (NT), 16/07/1982 (NT) - Niort 25/04/1948 (NT), 07/05/1948 (NT), 04/06/1948 (NT), 24/05/1970 (NT), 11/06/1970 (NT), 22/05/1971 (NT), 08/07/1982 (NT), 10/05/1994 (AG), 11/08/2007 (AG) - Villiers en Bois 25/06/2001 (AG), 09/06/2006 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Idaea subsericeata (Haworth, 1809)
Idaea trigeminata (Haworth, 1809)
Acidalie retournée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Acidalie retournée. Europe méridionale jusqu’au Liban. Répandue dans toute la France. Elle fréquente les friches et les clairières. Espèce univoltine en VI-VII. Chenille sur diverses plantes basses ou sur divers feuillus : Betula, Acer, Taraxacum, Polygonum…

I. Forêt de l’Hermitain 25/06/1912 (HG). Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 06/2003 (Wilding Neil) - Fressines 13/06/2006 (AG), 03/07/2009 (AG) - Niort 09/07/1970 (NT), 11/07/1983 (MG), 16/07/1983 (MG), 13/06/1999 (AG), 03/06/2000 (AG), 26/06/2010 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 07/07/1996 (CL) - Villiers en Bois 22/06/1971 (NT), 23/06/2001 (AG), 02/07/2001 (AG), 09/06/2006 (AG), 31/05/2009 (AG), 14/06/2009 (AG) 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Idaea trigeminata (Haworth, 1809)
Idaea vulpinaria (Herrich-Schäffer, 1851)
Phalène rustique

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Chenille sur feuilles sèches, plantes basses. Elle est visible en avril puis en août.

Deux-Sèvres : Assez commun à Niort, du 10/06 à fin juillet (Gelin).

Charente-Maritime : Ronce les bains, assez commun ; 04/08/1909, variation vulpinaria Hs. (plus pâle, ailes antérieures traversées par une fascie brunâtre) 1 exemplaire à Chatellaillon, le 27/07/1904 (Lucas).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène rustique. Répandue à travers toute l’Europe. Présente dans toute la France. Fréquente les lieux ouverts, les friches et les jardins bien exposés. Commune dans le centre ville de Niort (AG). Espèce univoltine en VI-VIII. Chenille polyphage sur plantes basses et arbres fruitiers.

I. Assez commun à Niort, du 10/06 à fin 07 (HG).

II. Availles-Thouarsais 20/06/2006 (CL) - Beaussais 07/2005 (Wilding Neil) - Boussais 20/07/1998 (CL) - Fressines 13/06/2006 (AG), 17/06/2006 (AG) - Marnes 18/06/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 23/06/2006 (CL) - Niort 05/07/1969 (NT), 11/07/1969 (NT), 14/07/1970 (NT), 08/08/1980 (NT), 01/08/1996 (AG), 02/08/1996 (AG), 03/08/1997 (AG), 13/06/2006 (AG), 01/07/2006 (AG), 01/07/2006 (AG), 02/07/2006 (AG), 09/07/2006 (AG), 11/08/2006 (AG), 17/06/2007 (AG), 07/07/2007 (AG), 11/08/2007 (AG), 11/07/2009 (AG), 25/06/2010 (AG) - Villiers en Bois 05/07/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Idaea vulpinaria (Herrich-Schäffer, 1851)
Iphiclides podalirius (Linnaeus, 1758)
Flambé

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à septembre en deux générations . Le papillon recherche les fleurs des arbres fruitiers, des lilas, des scabieuses, de la luzerne. La chenille vit sur : Prunus spinosa, cerasus, crataegus, sorbus, pirus, amygdalus et autres rosacées arborescentes. Elle est visible de juin à août puis de septembre à octobre. Cette espèce remonte dans l’Europe centrale, jusqu’au parallèle de 55° ; mais l’espèce se raréfie à l’ouest bien en deça de cette lalitude. Elle manque en Angleterre et est rare en Bretagne. D’après le Dr Seitz elle n’aurait qu’une génération au-dessus du 50° degré. Sur le littoral océanique de la France, on constate un nouveau fléchissement, et cette seconde limite n’est pas non plus atteinte. Podalirius, en effet, est peu commun, et n’a qu’une génération dans le Morbihan (Griffith), l’Ille et Vilaine (Obth.), le Loire inférieure (S Bonjour), et ce dernier département atteint au sud le parallèle 47°. Cependant l’espèce possède deux générations plus au nord, à Chartres (Guenée), à Angers (Millet, delahaye) ; elle les a de même dans tous les départements situés au sud de la Loire.

Ces deux générations sont très distinctes par la taille et la coloration. Les papillons de la génération de printemps ont le corps très velu, et le front garni d’une sorte de houppe de poils dirigés an avent ; l’abdomen est complètement noir en dessus ; le bord interne et réfléchi des ailes postérieures porte une marge sombre très élargie, par suite de la quasi juxtaposition des deux bandes noires qui la forment. Les individus appartenant à la génération estivale sont plus grands ; ils ont le corps beaucoup moins velu et sont dépourvus de houppe frontale saillante ; les deux bandes noires longeant le bord interne des ailes inférieures sont séparées par un intervalle clair de même largeur que chacune d’elles ; de plus, certains exemplaires ont l’abdomen blanchâtre sur les côtés et le dessus de la partie postérieure, se rapprochant ainsi de la forme zancleus z., du midi de l’Europe ; en outre la queue est plus longue et plus marquée, à l’extrémité, de blanc sur environ un cinquième de sa longueur.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Flambé. Répandue dans le sud et le centre de l’Europe. En France, absente du quart nord-ouest. L’imago est visible en IV-X, en deux générations. Le papillon recherche les fleurs des arbres fruitiers, des lilas, des scabieuses, de la luzerne. La chenille vit sur : Prunus spinosa, Cerasus, Crataegus, Sorbus, Pirus, Amygdalus et autres rosacées arborescentes, en VI-X.

I. Tout le sud de la Loire (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Beauvoir sur Niort 26/04/1998 (CL) - Cersay 15/06/1991 (CL) - Chambroutet 19/07/2010 (Rolland Ludovic) - Chanteloup 17/072005 (Bonnet Stéphane) – Cours 01/10/2011 (Colas Anthony) - Fenioux 14/04/2011 (Chauveau Joseph) - Fomperron 10/05/2011 (Le Louarn Christelle) - Fressines 10/08/1993 (chenille) (AG) – Genneton 05/08/2009 (Miteu Martine) - La Crèche 31/07/1974 (NT), 08/07/1992 (NT), 20/08/2009 (Conort Nadège) - Magné 30/05/2003 AG), 30/07/2003 (AG) - Mauzé-Thouarsais 17/06/1991 (CL) - Missé 9/07/2010 (Meyer Daniel) - Niort 22/09/1948 (MG), 07/07/1949 (MG), 31/12/1952 (MG), 15/07/1959 (MG), 17/07/1959 (MG), 22/08/1959 (MG), 18/07/1964 (MG), 25/07/1964 (MG), 14/08/1964 (MG), 06/08/1970 (MG), 15/08/1993 (AG), 24/05/2005 (Sellier Nicolas), 07/07/2006 (AG), 23/04/2009 (Rebeyrol Christian), 20/07/2009 (AG), 17/07/2011 (Maupetit Jean-Jacques), 18/06/2012 (AG) - Pierrefite 21/04/2010 Rolland Ludovic) - Saint-Généroux 18/04/2010 Rolland Ludovic) - Saint-Jean de Thouars 17/08/1997 (AG) – Scieq 28/08/2011 (AG) - Sompt 18/08/2009 (Orsini Maria) – Verrines sous Celles 05/06/2010 (Fontaine Xavier) - Villiers en Bois 08/08/1950 (MG), 27/05/1970 (NT), 8/04/1971 (NT), 27/06/1988 (CL) – Voultegon 02/05/2011 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Iphiclides podalirius (Linnaeus, 1758)
Ipimorpha subtusa (Denis & Schiffermüller, 1775)
Soumise

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Soumise. Eurasiatique. Présente dans toute l’Europe. En France on la trouve un peu partout mais, beaucoup moins fréquente dans le sud. Tendance hygrophile, cette espèce occupe les zones boisées humides dont les peupleraies, parfois en zone urbaine. Espèce univoltine en VI-VII. Chenille sur Populus et Salix, en V.

I. Signalé dans toute la région mais en général peu commun (G&L 1912).

II. Le Vanneau-Irleau 06/07/1971 (NT) - Magné 11/07/1971 (NT) - Mauzé-Thouarsais 23/06/2006 (CL), 02/07/2006 (CL) - Saint-Georges de Rex 11/07/1983 (NT) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Ipimorpha subtusa (Denis & Schiffermüller, 1775)
Issoria lathonia (Linnaeus, 1758)
Petit nacré

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de août à septembre, parfois il y a une troisième génération (Frionnet dit que lathonia hiverne quelquefois). Pâturages, bords des chemins. Chenille sur viola, borrago, onobrychis. Elle est visible en mars puis en juillet. Répandu et commun partout dans la région.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Petit nacré. Espèce répandue dans toute l’Europe. En France, répandue partout. Fréquente les prairies, les pelouses et friches, les bois. Période de vol : III-X en plusieurs générations. Chenille sur Viola.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) – Argenton les Vallées 17/04/2010 (Rolland Ludovic), 12/05/2010 (Courtin Bernard) – Availles-Thouarsais 08/07/2010 (Rolland Ludovic) – Bressuire 19/07/2010 (Rolland Ludovic) – Chanteloup 07/05/2006 (Bonnet Stéphane) – Genneton 20/07/2010 (Miteu Martine) - La Mothe Saint-Héray 02/07/1960 (NT) - Massais 23/07/2010 (Rolland Ludovic) – Missé 22/07/2010 (Meyer Daniel) - Niort 28/04/2010 (Rebeyrol Christian) - Saint-Généroux 18/04/2010 (Rolland Ludovic) - Villiers en Bois 23/06/1947 (MG), 13/06/1948 (MG), 03/07/1948 (MG), 27/02/1959 (MG), 16/07/1960 (NT) – Voultegon 15/08/2010 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Issoria lathonia (Linnaeus, 1758)
Jodia croceago (Denis & Schiffermüller, 1775)
Orthosie safranée, Xanthie safranée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Orthosie safranée, la Xanthie safranée Méditerranéo-asiatique. Occupe une grande partie de l’Europe, mais absente des pays nordiques et du Nord de la Grande-Bretagne, ainsi que du sud de l’Espagne. En France, on la rencontre un peu partout, quoique plus localisée dans la moitié nord du pays. Fréquente les milieux arbustifs et boisés secs, mais peut localement se rencontrer en milieux humides. Espèce univoltine en IX-V, l’adulte hiverne et vole de nouveau au printemps. La chenille se développe sur divers arbres dont Quercus, Fagus sylvatica, Acer.

I. Luzay 22/10/1909 (HG) - Niort 08/04/1907 (HG), 02/12/1907 (HG), 10/03/1908 (HG), 20/11/1908 (HG).

II. Marnes 28/04/2006 (CL), 03/05/2006 (CL) - Mauzé-Thouarsais 19/04/2007 (CL), 21/04/2007 (CL) - Villiers en Bois 18/03/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Jodia croceago (Denis & Schiffermüller, 1775)
Jodis lactearia (Linnaeus, 1758)
Hémithée éruginée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Hémithée éruginée. Paléarctique. Toute l’Europe et toute la France. Fréquente les forêts humides, les clairières, les jardins ombragés, les abords des zones humides. Espèce univoltine en V-VI avec une seconde génération partielle possible en (VIII). Chrysalide hivernante. Chenille sur Betula, Vaccinium, Quercus, Malus, Sorbus, Tilia, Salix, Carpinus, Fraxinus.

I. Répandu partout mais en général peu commun. (G&L 1912).

II. Beaussais 19/04/1981 (NT), 07/2006 (Wilding Neil) - La Chapelle-Bâton 30/07/1997 (AG), 22/08/1998 (AG) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 22/05/1969 (NT) - Magné 15/07/1971 (NT) - Niort 17/06/1971 (NT), 16/07/1971 (NT) - Secondigny 20/07/2007 (CL), 30/07/2007 (CL), 03/07/2008 (CL) - Villiers en Bois 14/07/1971 (NT) 23/06/2001 (AG), 05/07/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Jodis lactearia (Linnaeus, 1758)
Jordanita globulariae (Hübner, 1793)
Procris de la Globulaire

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juillet. Chenille dans les feuilles de globularia, plantago, scabiosa. Elle est visible en avril et en mai. Espèce capturée partout , dans les calcaires secs, de la Loire à la Gironde, mais généralement peu abondante.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Turquoise de la globulaire. Envergure : 19-30 mm. L’imago est visible en V-VII. Chenille dans les feuilles de Globularia, Plantago, Scabiosa, Centaurea. Elle est visible en IV-V.

I. Espèce capturée partout, dans les calcaires secs, de la Loire à la Gironde, mais généralement peu abondante (G&L 1912).

II. Mauzé-Thouarsais 18/07/1997 (CL) - Villiers en Bois 31/05/2009 (AG), 22/06/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Jordanita globulariae (Hübner, 1793)
Korscheltellus lupulinus (Linnaeus, 1758)
Louvette, Petite hépiale du houblon

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin. Vole au crépuscule. Chenille sur graminées (racines), adulte en juillet. Répandu et assez commun dans toute la région. Variable pour la nuance et les dessins. Deux exemplaires pris entre Beauvoir et la forêt de Chizé (79), le 06/05/1911 (Gelin), appartiennent à la variation dacicus Carad. (avec les 4 ailes d’un gris uniforme très clair).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Louvette, la Petite hépiale du houblon. La chenille se développe dans les racines de Plantago, Valeriana, Urtica, Humulus, enVII.

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Azay le Brûlé 07/05/2009 (AG) - Beaussais 05/2008 (Wilding Neil) - Chauray 10/05/1956 (NT) - Chizé 22/04/1971 (NT), 28/05/1976 (NT) - La Crèche 01/05/2010 (Debordes Laurent) - Niort 21/05/1957 (NT), 09/05/1970 (NT), 08/05/1971 (NT), 11/05/1971 (NT), 01/05/2006 (AG) - Villiers en Bois 09/06/2006 (AG), 31/05/2009 (AG), 14/06/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Korscheltellus lupulinus (Linnaeus, 1758)
Lacanobia oleracea (Linnaeus, 1758)
Noctuelle des potagers

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de août à octobre en deux générations. Chenille sur lactuca, chenopodium vulvaria et murale, atriplex hastata. Elle est visible en mars puis en juillet. Répandu et très commun dans toute la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Potagère. Eurasiatique. Occupe toute l’Europe, sauf l’extrême Nord. En France, c’est une espèce répandue à large distribution. Affectionne les forêts humides, marais, vallées fluviales, jardins et parcs. Espèce bivoltine, en IV-IX. Chenille polyphage sur Lactuca, Chenopodium vulvaria et C. murale, Atriplex hastata, en III-VII.

I. Répandu et très commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Bessines 17/08/1969 (NT) - La Crèche 05/09/1971 (NT), 10/09/1971 (NT), 08/06/1974 (NT) - Le Vanneau-Irleau 20/08/1971 (MG) - Magné 10/05/1969 (NT), 13/05/1970 (NT), 08/05/2008 (AG) - Mauzé-Thouarsais 21/06/1998 (CL) - Niort 28/04/1948 (MG), 23/05/1948 (MG), 22/05/1969 (NT), 13/06/1969 (MG), 24/08/1971 (NT), 28/08/1976 (NT), 31/08/1976 (NT), 17/05/1982 (NT), 24/05/1982 (NT), 08/06/1982 (NT), 19/08/1982 (NT), 05/08/1983 (NT), 18/08/1983 (NT), 24/05/1987 (NT), 30/04/1997 (AG), 31/05/2009 (AG), 13/06/2009 (AG), 23/05/2010 (Rebeyrol Christian) - Saint-Georges de Rex 10/06/1980 (NT), 10/06/1983 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 20/08/2001 (CL), 22/08/2001 (CL) - Secondigny 10/08/2008 (CL) - Verrines sous Celles 07/06/1981 (NT) - Villiers en Bois 31/05/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lacanobia oleracea (Linnaeus, 1758)
Lacanobia thalassina (Hufnagel, 1766)
Noctuelle thalassine

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à septembre en deux générations. Chenille sur genista, rubus, betula, etc. Elle est visible en octobre.

Charente : Angoulême (Dupuy).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Double W. Méditerranéenne. Occupe une plus grande distribution que w-latinum en Europe. En France, cette espèce est localisée mais assez répandue. Gelin ne la signale pas des Deux-Sèvres et les indications données par ce dernier nous semblent quelque peu erronées (NT). Milieux ouverts et paradoxalement souvent frais et humides. Espèce univoltine en V-VII. Chenille sur plantes herbacées et feuilles d’arbres.

II. Boussais 28/06/2008 (CL) - La Mothe Saint-Héray 05/06/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lacanobia thalassina (Hufnagel, 1766)
Lacanobia w-latinum (Hufnagel, 1766)
Noctuelle du genêt

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en mai puis en juillet en deux générations. Chenille sur genista, sarothamnus. Elle est visible en septembre. Répandu et commun partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle du genêt. Eurasiatique. Occupe l’Europe moyenne. En France, on la rencontre un peu partout. Thermophile ; se rencontre en landes sèches et pelouses arbustives. Souvent confondue avec L. thalassina (Hufnagel, 1766) (NT). Espèce univoltine en IV-VII. Chenille polyphage sur Genista, Sarothamnus, Prunus, Calluna.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 05/2006 (Wilding Neil) - Chizé 11/06/1970 (NT), 30/05/1981 (NT), 06/06/1981 (NT) - La Crèche 17/06/1973 (NT), 30/06/1973 (NT), 14/08/1974 (NT) - La Mothe Saint-Héray 04/07/1970 (NT), 27/05/1990 (CL), 29/05/1998 (CL) - Massais 20/06/1988 (CL) - Niort 06/05/1954 (MG), 25/05/1957 (MG), 01/06/1970 (NT), 02/06/1970 (NT), 08/06/1970 (NT) - 08/05/1971 (NT) - 11/05/1971 (NT), 10/06/1971 (NT), 07/05/1982 (NT) - 30/05/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lacanobia w-latinum (Hufnagel, 1766)
Laothoe populi (Linnaeus, 1758)
Sphinx du peuplier

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Chenille sur populus, salix, betula. Elle est visible en juin puis en octobre. Espèce répandue partout, mais jamais abondante.

Deux-Sèvres : Assez commun à Niort, 16/04/1906 ; 15/05/1904 ; 12/06/1906 ; 20/07/1903 ; 25/08/1905 ; 20/09/1904 (Gelin).

Charente-Maritime : Saintes, 17/07/1908 ; 05/09/1907 (Gelin). Châtellaillon, assez commun en août (Lucas).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Sphinx du peuplier. Eurasiatique. Toute l’Europe et toute la France. L’imago est visible de IV-IX en deux générations. Le papillon s’observe aux abords des forêts humides jusqu’à 2000 m. Espèce sensible aux nitrates. Chenille sur Populus, Salix, Betula, en III-VI puis en VII-X.

I. Espèce répandue partout, mais jamais abondante (G&L 1912). Niort 20/07/1903 (HG), 15/05/1904 (HG), 20/09/1904 (HG), 25/08/1905 (HG), 16/04/1906 (HG), 12/06/1906 (HG),

II. Beaussais 08/2005 (Wilding Neil) - Chey 22/05/1948 (MG) - La Chapelle-Bâton 08/08/1997 (AG) - La Crèche 05/05/1972 (NT), 06/06/1983 (NT), 09/06/1983 (NT) - Le Vanneau-Irleau 02/08/1970 (NT) - Magné 26/06/1968 (NT), 11/05/1969 (NT), 09/06/1970 (NT), 04/08/1971 (NT), 08/05/2008 (AG) - Marnes 21/04/2007 (CL) - Niort 02/05/1957 (MG), 26/03/1966 (NT), 20/08/1971 (MG), 20/05/1976 (NT), 15/03/1996 (AG), 30/04/1996 (AG), 02/10/1997 (AG), 31/07/1998 (AG), 23/04/2009 (AG) - Saint-Georges de Rex 12/06/1982 (NT) - Saint-Jean de Thouars 15/08/1997 (AG) - Sansais 18/06/1968 (NT), 26/05/1970 (NT), 29/07/1974 (NT) - Verrines sous Celles 09/07/1983 (NT) - Villiers en Bois 02/06/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Laothoe populi (Linnaeus, 1758)
Larentia clavaria (Haworth, 1809)
Larentie cloutée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Larentie cloutée. Paléarctique. Largement répandue en Europe. En France, espèce répartie sur tout le territoire mais de façon irrégulière. Fréquente les terrains ouverts, les terrains sablonneux, les friches et les jardins bien exposés. Espèce univoltine en X-XI. Chenille sur Malva, Althaea.

II. Beaussais 10/1998 (Wilding Neil) - Niort 30/10/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Larentia clavaria (Haworth, 1809)
Lasiocampa quercus (Linnaeus, 1758)
Minime à bandes jaunes

Etat des connaissances en 1912 - Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas

L’imago est visible de juillet à août. Le mâle vole vivement au soleil dans les allées le long des haies. La femelle se tient, le jour, immobile dans les sous-bois. Chenille sur : sarothamnus, quercus, ulmus, erica etc. Elle est visible en juin. Commun partout, ainsi que la variation roboris Schrk. avec les bandes jaunes plus élargies dans les ailes du mâle ; on trouve aussi quelques exemplaires de la variation callunae Palm. plus brune que le type, et marquée de jaune à la base des ailes antérieures du mâle.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Minime à bandes jaunes. Eurasiatique. Toute l’Europe et toute la France. L’imago est visible en V-IX. Dans les bois clairs et zones marécageuses. Jadis banal, de nos jours semble accuser une certaine régression. Biotopes variés, de la plaine à la montagne, de la lande à la forêt. Fort dimorphisme sexuel. Chenille sur : Sarothamnus, Quercus, Ulmus, Erica etc, en I-X.

I. Commun partout (G&L 1912).

II. Azay le Brûlé 11/08/2011 (AG) - Beaussais 08/2003 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Cersay 15/07/1975 (CL), 15/05/1992 (CL), 04/08/1992 (CL) - La Crèche 30/07/1971 (NT), 10/08/1971 (NT), 14/07/1972 (NT), 20/07/1972 (NT), 20/06/1974 (NT), 23/07/1974 (NT), 15/08/1974 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/07/1970 (NT), 12/08/1973 (NT), 23/07/1974 (NT), 28/07/1976 (NT), 29/07/1976 (NT) - Magné 19/08/2010 (AG) - Mauzé-Thouarsais 13/09/1997 (CL), 22/08/2001 (CL), 23/07/2006 (CL) - Niort 15/08/1940 (NT), 08/08/1950 (NT) 20/08/1955 (NT), 29/05/1962 (NT), 25/07/1964 (NT), 04/08/1964 (NT), 06/08/1964 (NT), 22/07/1966 (NT), 27/08/1969 (NT), 30/07/1970 (NT), 01/08/1970 (NT), 30/07/1976 (NT), 31/07/1978 (NT), 23/05/2006 (AG), 15/08/2010 (AG) - Saint-Maxire 13/08/1974 (NT), 13/08/1974 (NT) - Saint-Pierre à Champ 15/07/1975 (CL) – Sainte-Radegonde 22/08/2001 (CL) – Sansais 23/05/2009 (chenille) (Vanderschueren Claire) - Sciecq 14/07/1950 (NT) - Secondigny 30/07/2008 (CL) - Villiers en Bois 13/08/1950 (NT), 30/08/2005 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lasiocampa quercus (Linnaeus, 1758)
Lasiocampa trifolii (Denis & Schiffermüller, 1775)
Petit minime

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à septembre. Chenille sur genista, lotus cornicilatus, trifolium. Elle est visible en juin. Trouvée également sur tamarix anglica. Répandu et commun dans toute la région ; parfois d’une abondance extrême. Espèce très variable par la couleur du fond et le degré de visibilité de la ligne jaune correspondant à la coudée. Dans la forme typique, les ailes supérieures sont d’un brun foncé uniforme, sur lequel tranche vivement la bande jaune très étroite. Dans la var. medicaginis Bkh., la couleur est rendue plus claire par un semis d’écailles gris jaunâtre, la bande jaune est élargie avec limite externe assez confuse, et cette bande se répète plus ou moins nettement sur les ailes inférieures. Dans la var. iberica, Gn. les ailes sont à peu près uniformément brunes sans fascie jaune.

Deux-Sèvres : Extrêmement commun à Niort du 20 au 30/08/1902. La var. medicaginis est plus abondante que le type (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Petit minime, le Bombyx du trèfle. Eurasiatique. Partout en Europe et en France. Fréquente les prairies à végétation dense et les friches. L’imago est visible en V-IX. Habitat : milieux secs herbacés, largement répandu mais en forte régression dans de nombreuses régions. Chenille sur Genista, Lotus corniculatus, Trifolium, en V-VI.

I. Répandu et commun dans toute la région, parfois d’une abondance extrême (G&L 1912). Extrêmement commun à Niort du 20 au 30/08/1902 (HG).

II. Cersay 16/05/1975 (CL) - Chizé 05/09/1975 (NT) - Clussais la Pommeraie 10/05/2010 chenille) Conort Nadège) - La Crèche 15/07/1974 (NT), 05/09/1975 (NT) - Mauzé-Thouarsais 28/08/2001 (CL) - Niort 15/07/1945 (NT), 02/09/1947 (NT), 18/08/1948 (NT), 20/08/1948 (NT), 22/08/1948 (NT), 08/09/1948 (NT), 06/09/1956 (NT), 08/09/1956 (NT), 11/09/1956 (NT), 07/09/1962 (NT), 15/07/1965 (MG) - Saint-Pierre à Champ 16/05/1975 (CL) - Villiers en Bois 29/08/1972 (NT), 05/09/1972 (NT), 19/08/1980 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lasiocampa trifolii (Denis & Schiffermüller, 1775)
Laspeyria flexula (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Crochet. Eurasiatique. Occupe l’Europe tempérée ; jusqu’à 1500 m en montagne du nord de l’Espagne au sud de la Scandinavie. En France, commun y compris en Corse. Affectionne surtout les forêts de résineux ; également dans les bois mixtes frais. Espèce bivoltine en VII-VIII dans la moitié sud de la France. La chenille hiverne et se nourrit de lichens et algues (Protococcus) poussant sur diverses essences forestières dont les conifères en VIII-IX.

I. Répandu mais rare dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Boussais 27/06/2008 (CL) - Chizé 25/08/1970 (NT) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 06/06/1983 (NT) - La Mothe Saint-Héray 14/09/1971 (NT), 05/06/1981 (NT) - Magné 09/06/1970 (NT), 19/08/2010 (AG) - Mauzé-Thouarsais 23/06/2006 (CL) - Niort 08/06/1970 (NT), 31/07/1970 (NT), 30/08/1970 (NT), 13/05/1971 (NT), 21/05/1976 (NT), 20/05/1982 (NT), 08/06/1982 (NT), 22/07/1982 (NT), 05/08/1982 (NT), 14/08/1982 (NT), 18/08/1982 (NT), 22/08/1982 (NT), 14/08/1983 (NT), 18/08/1983 (NT), 15/08/2010 (AG) - Saint-Georges de Rex 05/08/1969 (NT), 19/06/1982 (NT) - Sansais 25/05/1990 (CL) - Villiers en Bois 05/06/1970 (NT), 09/09/2005 (AG), 09/06/2006 (AG), 11/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Laspeyria flexula (Denis & Schiffermüller, 1775)
Leptidea sinapis (Linnaeus, 1758)
Piéride de la moutarde

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Allées des bois, bords des chemins, haies, etc. Chenille sur lotus corniculatus L., viciae, lathyrus pratensis, orobus, etc. Elle est visible en juin puis en octobre. Répandu partout, mais commun surtout au sud de la Loire. Sinapis vernalis se distingue par la tache apicale des ailes supérieures du mâle, qui est d’un noir cendré presque uniforme, alors que sa couleur est noir vif, découpé par les fines lignes blanches des nervures dans la forme aestivalis ; en dessous, les dessins grisâtres des ailes inférieures, bien marqués dans vernalis, s’atténuent et parfois disparaissent presque dans aestivalis. Les femelles des deux générations ont la tache apicale des ailes supérieures plus ou moins obsolète, parfois découpée en bandes grises parallèles. Dans les exemplaires de l’ouest, le dessous des ailes inférieures est plus ou moins grisâtre ; il n’atteint jamais tout à fait la nuance flavescente de Sartha Rühl, mais parfois il a la nuance verdâtre de lathyri Hb. (v. monographie de Leptidea sinapis, à la suite de Supplémént au Catalogue des Lépidoptères de Maine et Loire, par F. Delahaye, Angers, 1909).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Piéride de la moutarde. Répandue dans toute l’Europe. En France, partout sauf en Bretagne. L’imago est visible en III-IX, en deux générations. Allées des bois, bords des chemins, haies, etc. Chenille sur Lotus corniculatus, Lotus viciae, Lathyrus pratensis, Orobus, etc, en VI X.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Assais les Jumeaux 02/05/2009 (CL), 20/06/2009 (CL) - Availles-Thouarsais 20/04/2010 (Rolland Ludovic) - Azay le Brûlé 02/05/2009 (AG) - Béceleuf 15/05/1976 (NT) - Cersay 18/09/1978 (CL) - Fontenille Saint-Martin (Wilding Neil) – La Crèche 24/06/1989 (NT) - La Mothe Saint-Héray 13/05/1969 (MG) - Magné 27/05/1992 (CL) - Marnes 06/05/2010 (Rolland Ludovic) - Moutiers sous Argenton 28/03/1998 (CL) - Niort 05/05/1956 (MG) - Saint-Généroux 18/04/2010 (Rolland Ludovic) - Saint-Lin 03/05/1997 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 01/05/1997 (CL) - Sansais 15/05/1990 (CL) - Villiers en Bois 17/05/1952 (MG), 11/08/1968 (MG), 15/07/1972 (NT), 28/06/1983 (NT), 22/07/1983 (NT), 27/06/1995 (CL), 26/04/1998 (CL), 05/07/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Leptidea sinapis (Linnaeus, 1758)
Leucodonta bicoloria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Bicolore

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin. Chenille sur betula. Elle est visible en septembre. Espèce signalée dans dans le nord et l’est de la France.

Charente : Angoulême (Dupuy).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Pris en Forêt de l’Hermitain en mai.


Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce rare.




lire la suite de l'article : Leucodonta bicoloria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Ligdia adustata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Phalène du fusain

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur evonymus, prunus spinosa. Elle est visible en juin puis en septembre. Répandu partout ; d’abondance variable suivant les localités.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène du fusain. Répandue dans toute l’Europe jusqu’au Caucase. Répandue dans toute la France. Fréquente un grand nombre d’habitats. Espèce bivoltine en IV-V puis en VII-VIII. Chrysalide hivernante. Chenille sur Evonymus.

I. Répandu partout - D’abondance variable suivant les localités (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/04/2007 (CL) - Azay le Brûlé 07/05/2009 (AG) - Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Chizé 26/04/1969 (NT), 30/05/1970 (NT), 15/05/1971 (NT), 17/04/1991 (NT) - Fressines 03/07/2009 (AG) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 09/04/1981 (NT), 22/04/1982 (NT) - La Mothe Saint-Héray 23/07/1970 (NT), 04/06/1973 (NT) - Magné 08/05/2008 (AG) - Mauzé-Thouarsais 02/06/1998 (CL), 19/04/2007 (CL) - Niort 26/05/1957 (MG), 09/04/1971 (NT), 11/05/1971 (NT), 15/06/1997 (AG), 21/08/2009 (AG) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 15/04/1988 (CL) - Secondigny 28/04/2006 (CL) - Villiers en Bois 03/06/1970 (NT), 03/06/1970 (NT), 10/07/1970 (NT), 13/04/1971 (NT), 19/05/1971 (NT), 19/03/1976 (NT), 03/04/1997 (AG), 26/03/2003 (AG), 18/03/2005 (AG), 30/08/2005 (AG), 21/04/2009 (AG), 31/05/2009 (AG), 14/06/2009 (AG), 22/06/2009 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Ligdia adustata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Ladoga camilla (Linnaeus, 1764)
Petit Sylvain

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Allées ombragées des bois. Aime à sucer les fleurs de ronces. Chenille sur lonicera. Elle est visible en mai. Répandu et assez commun dans les parties boisées de toute la région.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Petit Sylvain. Espèce répandue en Europe centrale. En France, répandue partout sauf sur le pourtour méditerranéen. Espèce monovoltine ou bivoltine en VI-IX. Chenille su Lonicera.

I. Répandu dans toute la région. Assez commun en régions boisées (G&L 1912).

II. Boussais 01/07/2010 (Rolland Ludovic) - Chizé 14/08/1971 (NT) - La Mothe Saint-Héray 10/06/1947 (MG), 25/04/1955 (MG), 07/07/1971 (NT), 26/06/2010 (Debordes Laurent) - Villiers en Bois 29/06/1968 (NT), 29/06/1968 (NT), 05/07/1976 (NT), 14/06/1981 (NT) – Voultegon 11/07/2010 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Ladoga camilla (Linnaeus, 1764)
Azuritis reducta (Staudinger, 1901)
Sylvain Azuré

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juillet puis de août à septembre en deux générations. Allées des bois. Chenille sur lonicera. Elle est visible en avril. Habite toute la région ; assez abondant dans les régions boisées. N’a qu’une génération (juillet- août) au nord de la Loire. Les femelles de cette espèce présentent parfois une série de taches rouges bordant intérieurement les points noirs antémarginaux des ailes postérieures, en dessus. J’appelle cette forme : ab. rufopuncta (Lucas).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Sylvain azuré. Espèce répandue dans le sud de l’Europe, plus localisée en Europe centrale. France : sud et centre. Fréquente les landes arbustives, les lisières et clairières chaudes. Espèce monovoltine à plurivoltine selon la latitude en V-IX. Chenille sur Lonicera.

I. Habite toute la région. Assez commun en régions boisées (G&L 1912).

II. Cours 01/10/2011 (Colas Anthony) - Couture d’Argenson 26/07/2010 (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 28/05/1960 (NT), 07/08/1996 (NT), 15/06/2000 (AG) - Niort 15/06/1942 (MG), 08/06/1947 (MG), 10/06/1947 (MG), 31/07/1964 (MG) - Villiers en Bois 08/08/1950 (MG), 13/08/1950 (MG), 28/07/1955 (MG), 21/07/1959 (MG), 14/06/1960 (MG), 06/07/1960 (MG), 16/07/1960 (MG), 08/06/1968 (NT), 07/08/1968 (NT), 08/06/1972 (NT), 26/07/1975 (NT), 06/05/1990 (NT) – Voultegon 04/06/2010 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Azuritis reducta (Staudinger, 1901)
Lithophane ornitopus (Hufnagel, 1766)
Nébuleuse

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Nébuleuse. Eurasiatique. Europe : large répartition exception faite du sud de la péninsule Ibérique et des pays nordiques. En France, espèce largement répandue. Comme L. semibrunnea c’est une espèce typique des feuillus en milieu forestier. Espèce hivernante univoltine en IX-IV. Chenille sur Salix, Populus, Prunus, Ulmus, Quercus, en V-VI.

I. Répandu et assez commun dans toute la zone (G&L 1912). Peu commun à Niort 07/11/1904 (HG), 17/02/1905 (HG), 29/03/1905 (HG), 13/04/1905 (HG), 10/03/1907 (HG), 20/09/1907 (HG), 04/10/1907 (HG), 02/11/1907 (HG), 25/03/1908 (HG).

II. Beaussais 03/2005 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 05/10/1980 (NT) - Marnes 07/10/2005 (CL) - Missé 02/08/2005 (CL) - Niort 01/03/1997 (AG) - Saint-Jean de Thouars 13/03/2005 (AG) - Villiers en Bois 13/03/1997 (AG), 06/12/1997 (AG), 18/03/2010 (AG), 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lithophane ornitopus (Hufnagel, 1766)
Lithophane semibrunnea (Haworth, 1809)
Xyline du frêne

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de octobre à avril (Niort, 12 octobre - 6 avril). Chenille sur quercus, fraxinus, prunus spinosa. Elle est visible en mai.

Deux-Sèvres : Commun à Niort, du 12 octobre au 6 avril (Gelin).

Vienne : Sommières : 31/10/1911 (d’Ald.).

Charente-Maritime : Assez commun à Dompierre (Vigé) ; Royan ; Saintes : 10/04/1908 (Gelin).

Charente : Jarnac (Delam.).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Xyline du frêne. Méditerranéo-asiatique. Europe de l’ouest. En France, largement répandue. Espèce typique des milieux forestiers riches en feuillus. Espèce hivernante univoltine, en IX-V. Chenille surtout sur Fraxinus, Quercus, mais aussi sur Prunus, en IV-V.

I. Commun à Niort du 12 octobre au 6 avril (HG).

II. Niort 25/10/1974 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lithophane semibrunnea (Haworth, 1809)
Lithosia quadra (Linnaeus, 1758)
Lithosie quadrille

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet puis de août en octobre (du 16 juin au 19 octobre) en deux générations. Chenille sur lichens des arbres fruitiers, des chênes, pins, hêtres, treillages en bois. Répandu dans toute la région, et abondant surtout dans les grands bois.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Lithosie quadrille, La Jaune à quatre points Eurasiatique. En Europe, de la péninsule Ibérique à l’Asie orientale. En France, elle est répandue partout, Corse comprise. Fréquente tous types de milieux. Dimorphisme sexuel important. Cette espèce peut pulluler certaines années dans notre région (AG). Espèce univoltine en VI-IX. Chenille sur lichens arboricoles, hiverne et s’attaque aux feuilles.

I. Répandu dans toute la région, et abondant surtout dans les grands bois (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Boussais 27/06/2008 (CL), 25/09/2008 (CL) - Chizé 09/07/1971 (NT), 01/07/1994 (CL), 27/07/1994 (CL) - La Chapelle-Bâton 22/08/1998 (AG) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 22/06/1971 (NT), 18/09/1979 (NT) - La Mothe Saint-Héray 25/06/1970 (NT), 11/07/1971 (NT), 10/06/1973 (NT), 16/07/1982 (NT), 27/09/1995 (CL) - Marigny 01/07/1994 (CL), 27/07/1994 (CL) - Marnes 07/10/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 06/09/1999 (CL), 05/07/2008 (CL) - Niort 07/09/1957 (MG), 13/09/1958 (MG), 13/09/1960 (MG), 17/09/1963 (NT), 18/09/1963 (NT), 06/08/1990 (AG), 17/06/2007 (AG), 06/08/2007 (AG), 11/08/2007 (AG), 16/09/2007 (AG), 20/09/2008 (Rebeyrol Christian) - Sainte-Radegonde 06/09/1999 (CL) - Secondigny 10/10/2008 (CL) - Villiers en Bois 13/06/1959 (MG), 06/07/1970 (NT), 10/07/1970 (NT), 31/07/1970 (NT), 22/06/1971 (MG), 12/07/1972 (MG), 10/07/1980 (NT), 17/09/1982 (NT), 16/10/1996 (AG), 30/08/2005 (AG), 09/09/2005 (AG), 23/09/2005 (AG), 16/09/2007 (AG), 22/06/2009 (AG), 11/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lithosia quadra (Linnaeus, 1758)
Lomaspilis marginata (Linnaeus, 1758)
Bordure entrecoupée, Marginée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur salix, populus, corylus. Elle est visible en juin puis en octobre. Répandu et commun dans toute la région, avec les formes nigrofasciata Sch. (macules noires médianes réunies) et pollutaria Hb. (macules noires très réduites).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Bordure entrecoupée, la Marginée. Répandue dans toute l’Europe. En France, répandue partout à l’exception de la Corse. Fréquente surtout les zones fraîches. Espèce bivoltine en V-VIII. Chrysalide hivernante. Chenille sur Salix, Populus, Corylus.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Amuré 02/08/1996 (AG) - Beaussais 06/2003 (Wilding Neil) - Boussais 27/07/1998 (CL) - Chizé 07/08/2010 (Debordes Laurent) - Coulon 27/06/1998 (CL) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 22/05/1969 (NT), 11/07/1975 (NT), 05/08/1983 (MG), 25/05/1992 (CL), 26/05/2001 (AG) - Magné 06/05/1969 (NT), 26/06/1970 (NT), 04/06/1971 (NT), 19/08/2010 (AG) - Niort 24/04/1948 (MG), 24/05/1970 (NT), 11/08/1982 (MG), 15/08/2010 (AG) - Saint-Georges de Rex 10/06/1983 (NT) - Sansais 03/05/1970 (NT), 26/05/1970 (NT), 26/07/1994 (CL) - Secondigny 04/06/2008 (CL), 30/07/2008 (CL) - Villiers en Bois 09/06/2006 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lomaspilis marginata (Linnaeus, 1758)
Lopinga achine (Scopoli, 1763)
Bacchante

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Bois frais, lieux ombragés ; suce les plaies des arbres cariés. Chenille sur lolium, poa, triticum, carex. Elle est visible de avril à mai. N’est signalé qu’entre la Loire et la Charente. C’est le plus beau de nos satyres, celui chez qui l’ocellation antémarginale est le plus développée. Nos exemplaires offrent 6 ocelles en dessous et en dessus des ailes supérieures, 3-4 en dessus des ailes inférieures et 5-6 en dessous ; ces ocelles sont pupillés de blanc en dessous seulement, et celui de l’angle anal est bipupillé.

Deux-Sèvres : Bois du Fouilloux près de la Mothe, forêt de l’Hermitain. 1 exemplaire à Niort (Gelin).

Vienne : Charroux (Obth.).


Etat des connaissances en 1922 - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

Charente-Maritime : Saint-Martin de la Coudre, commun le 06/06/1917 (Gelin et Lacroix).


Etat des connaissances en 1983 - Complément 1983 au Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique (1912-1922) d’Henri Gelin et Daniel Lucas, par Robert Levesque :

Charente-Maritime : Assez commun dans plusieurs bois ou forêts du nord-est de la Charente-Maritime (forêt de Benon et bois environnants en particulier).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Statut : annexe IV Directive habitats.

Protection nationale, déterminance P-C.

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Bacchante. Localisée en Europe centrale, éteinte en Belgique, au Luxembourg et en Bulgarie. En France, populations isolées dans le sud-ouest, très raréfiée sauf dans l’est. Fréquente les clairières et lisières des bois et forêts. Espèce univoltine en VI-VII. Chenille sur Agropyron repens, Lolium.

I. La Mothe Saint-Heray (HG) - Niort (HG) - Villiers en Bois 1994-2003 (RL).

II. Chizé 04/06/2012 (Montenot Jean-Pierre) - Villiers en Bois 13/06/1959 (MG), 17/06/1959 (MG), 21/06/1970 (NT), 11/06/1976 (NT), 13/06/1981 (NT), 14/06/1981 (NT), 23/06/1983 (NT), 24/05/2011 (Conort Fabrice), 29/05/2011 (Chaigne Adrien).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lopinga achine (Scopoli, 1763)
Luperina dumerilii (Duponchel, 1826)
Noctuelle de Duméril

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de septembre à octobre. Chenille sur racines des graminées. Elle est visible en juin. Répandu et assez commun partout, avec l’aberration plus unicolore Desyllesi B., moins abondant que le type.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle de Duméril. Méditerranéo-asiatique. Europe de l’ouest et du sud ainsi qu’en Grande-Bretagne. Largement répartie en France où elle est plus commune dans le sud-est. Affectionne coteaux chauds et prairies à tendance calcicole. Espèce univoltine en VIII-IX. Chenille sur racines de graminées.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Bessines 20/09/1980 (NT) - Chizé 17/09/1982 (NT) - La Chapelle-Bâton 04/10/1997 (AG) - La Crèche 05/09/1971 (NT) - Marnes 02/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 06/09/1999 (CL) - Niort 23/09/1948 (MG), 14/09/1957 (MG), 30/08/1970 (NT), 16/09/1979 (NT), 13/09/1982 (NT), 17/09/1996 (AG), 01/09/1997 (AG), 10/09/1997 (AG), 03/10/1997 (AG), 05/10/1997 (AG), 07/10/1997 (AG), 20/09/2000 (AG), 16/09/2007 (AG), 13/09/2008 (Rebeyrol Christian), 24/09/2011 (AG) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 20/09/1998 (CL), 04/09/2000 (CL) - Souvigné 13/09/1980 (NT), 14/09/1980 (NT) - Villiers en Bois 17/09/1982 (NT), 11/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Luperina dumerilii (Duponchel, 1826)
Luperina testacea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Avare, Lupérine testacée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à septembre. Chenille sur racines des graminées. Elle est visible en juin. Répandu et commun partout. La v. Guenei Dbld., forme très claire, avec dessins très foncés là ou ils existent, a été prise à Nohant par Maurice Sand.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Avare. Méditerranéo-asiatique. Répandue dans toute l’Europe tempérée : à l’Est, atteint l’Arménie par l’Asie Mineure. En France, on la rencontre partout excepté en Corse. On la trouve en biotopes secs et riches en graminées, les steppes, les prairies sylvatiques et parfois en milieux urbains. Souvent confondue avec nickerlii, car cette espèce présente de nombreuses variations chromatiques. Espèce univoltine en VIII-X. Chenille hivernante, se développe de l’automne au printemps suivant, d’abord à l’intérieur des tiges de diverses graminées, ensuite à l’air libre sur les mêmes plantes.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Chizé 11/09/1975 (NT) - Cours 11/09/2010 (AG) - La Chapelle-Bâton 27/05/1995 (CL) - La Crèche 01/09/1975 (NT) - La Mothe Saint-Héray 26/08/1970 (NT), 02/09/1972 (NT), 06/09/1980 (NT) - Marnes 02/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 28/07/1997 (CL), 11/09/1997 (CL), 06/09/1998 (CL), 09/09/1999 (CL), 14/09/2007 (CL) - Niort 31/08/1976 (NT), 14/09/1976 (NT), 17/09/1996 (AG), 06/08/1997 (AG) , 17/08/1997 (AG), 01/09/1997 (AG), 12/09/1997 (AG), 09/10/1997 (AG), 24/09/2011 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 05/09/1998 (CL), 20/09/1998 (CL), 22/08/2000 (CL), 04/09/2000 (CL), 13/09/2000 (CL) - Souvigné 13/09/1980 (NT) - Villiers en Bois 09/09/2005 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Luperina testacea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Thersamolycaena alciphron (Rottemburg, 1775)
Cuivré mauvin

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en juin et juillet. Chenille sur Rumex acetosa. Elle est visible en avril. Espèce des montagnes dont la variété gordius a été signalée à Limoges (Oberthur) et de Gargilesse, dans l’Indre (Sand). Trouvée en Gironde.


Etat des connaissances en 1922 - Supplément 1922 au Catalogue 1912 des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Daniel Lucas :

Charente : Cité des environs d’Angoulême par Rowland Brown, d’après une lettre de Dupuy.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Statut : Non mentionné (PCN, 01)

Etat des connaissances 31122008 {JPEG}


Situation actuelle - 2009 (Guyonnet Antoine) : Semble très rare, à définir par l’atlas.




lire la suite de l'article : Thersamolycaena alciphron (Rottemburg, 1775)
Thersamolycaena dispar (Haworth, 1802)
Cuivré des Marais

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Prairies humides. Chenille sur Iris pseudo-acorus, rumex, hydrolapathum, polugonum. Elle est visible en mai. Espèce signalée seulement de la Gironde. Le Dr Seirz (Lépid. du globe, 1911) rattache la forme girondine à rutilus (Wernb., et dit que "la forme printanière de rutilus (vernalis Hormuz) se rapproche assez du dispar éteint d’Angleterre dans plusieurs localités, par exemple près de Bordeaux, tandis que la forme d’été est bien plus petite." (T. I, p. 284).


Etat des connaissances en 1983 - Complément 1983 au Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Robert Levesque :

Signalé par M. Plantrou et M. Legras ; je n’ai rencontré cette espèce qu’en 1959 (2ème génération) après avoir d’ailleurs douté de son existence pendant plus de 10 ans.

J’ai noté une importante troisième génération en 1969, et une troisième génération peu importante en 1971 aux bords de Niort (aperçu 4 exemplaires seulement de la prairie de Galuchet).

La première génération est parfois de très grande taille (plus de 40 mm d’envergure) et se rapproche très sérieusement, par le bleu du dessous des ailes, de la forme batava Oberthür.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Statut : AnnexesII et IV de la Directive Habitats, protection nationale, déterminance P-C (espèce en régression, présente en 16, 17 et 79).

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Cuivré des marais. Espèce localisée en Europe centrale, disparue en Angleterre. Restreint aux régions humides, marécages, abords des fossés de drainage et des rivières lentes. Envergure : 3,5 - 5 cm. Période de vol : V-IX, en deux générations dans le sud, une génération dans le nord. Recolonise actuellement les espaces perdus. Chenille sur Iris pseudacorus, Rumex, Polygonum.

I. J’ai noté une importante troisième génération en 1969, et une troisième génération peu importante en 1971 aux bords de Niort (aperçu 4 exemplaires seulement de la prairie de Galuchet) (RL 1983).

II. Brioux sur Boutonne 08/08/2009 (Rouillier Philippe) – La Crèche 16/08/2010 (Debordes Laurent) - Magné 01/09/1970 (NT), 04/06/1971 (NT) - Niort 20/09/1946 (MG), 14/09/1947 (MG), 20/09/1947 (MG), 21/09/1947 (MG), 26/08/1992 (AG) - Périgné 09/06/1985 (NT) - Saint-Georges de Rex 06/06/1974 (NT), 10/06/1982 (NT) - Sansais 15/05/1990 (CL) - Verrines sous Celles 06/06/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Thersamolycaena dispar (Haworth, 1802)
Lycaena phlaeas (Linnaeus, 1761)
Cuivré commun

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à octobre en deux générations. Prés, haies, bords des chemins. Chenille sur rumex, polygonum aviculare. Elle est visible en avril, juillet et septembre. Commun partout. Dans la génération estivale, les sujets sont bicaudés, et généralement beaucoup plus rembrunis que les exemplaires de printemps : c’est la forme eleus F. Dans les deux générations, on trouve partout, et en assez grand nombre, des sujets portant sur les ailes inférieures une ligne arquée, plus ou moins complète, de points bleus (v. coeruleo-punctata Stgr.). Une forme très mémanique d’eleus a été signalée dans les landes du Bordelais par Trimoulet et à Biarritz par Selis-Longchamps : c’est melanophlaeas de Villers. Un exemplaire de la variété cuprinus Peyer., a été capturée à l’Ile Saint-Jean de La Croix (49) par Aubert, et un autre à Charroux (86), en 09/1906, par M. Oberthur ; M. Delahaye a pris à Saint-Christophe du bois (49), un sujet à fond des ailes blanc mat (ab. Schmidtii Gerh.).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Cuivré commun. 22-27 mm. Espèce répandue dans toute l’Europe et dans toute la France. Sexes semblables. Fréquente des habitats ouverts variés. Papillon actif, comportement territorial. Habitat : milieux ouverts, lieux incultes ensoleillés. L’imago est visible de III à IX en deux ou trois générations. Chenille sur Rumex et cultivées, en IV puis en VII et en IX. Elle hiverne généralement jeune, plus rarement âgée.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Argenton-Château 17/04/2010 (Rolland Ludovic) - Argenton les Vallées 10/09/2010 (Courtin Bernard) – Availles-Thouarsais 08/07/2010 (Rolland Ludovic) - Bessines 02/09/1971 (NT) - Cersay 29/07/1976 (CL) - Chanteloup 09/07/2006 (Bonnet Stéphane) - Chauray 13/09/1947 (MG) - Etusson 10/05/2012 (Clochard Noé et Alain) - Fenioux 15/04/2011 (Chauveau Joseph) - Genneton 22/08/2010 (Miteu Martine) - La Crèche 08/07/1993 (NT) - La Mothe Saint-Héray 02/09/1958 (MG) - Largeasse 17/10/2010 (Rolland Ludovic) - Magné 01/09/1970 (NT) - Massais 23/07/2010 (Rolland Ludovic) - Mauzé-Thouarsais 21/08/2001 (CL) - Niort 09/09/1947 (MG), 17/09/1947 (MG), 24/09/1947 (MG), 15/09/1969 (NT), 04/07/1970 (NT), 03/05/1971 (NT), 28/09/1971 (NT), 31/08/1972 (NT), 09/09/1972 (NT), 15/09/1976 (NT), 23/09/1979 (NT), 26/09/1980 (NT), 25/09/1981 (NT), 05/08/1982 (NT), 30/09/1982 (NT), 21/09/1991 (AG), 06/05/2009 (Rebeyrol Christian), 26/04/2010 (Rebeyrol Christian), 21/04/2011 (AG) - Noireterre 05/05/2010 (Rolland Ludovic) - Pierrefite 21/04/2010 (Rolland Ludovic) - Saint-Généroux 18/04/2010 (Rolland Ludovic) - Saint-Jean de Thouars 08/07/2006 (AG) - Saint-Rémy 29/09/1972 (NT) - Taizé 15/05/2005 (CL) - Verrines sous Celles 16/05/1970 (NT) - Villiers en Bois 10/09/1957 (MG) 27/08/1959 (MG) – Voultegon 22/10/2010 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lycaena phlaeas (Linnaeus, 1761)
Lycia hirtaria (Clerck, 1759)
Phalène hérissée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à mai. Chenille sur ulmus, prunus spinosa, quercus.

Deux-Sèvres : Commun à Niort. Un exemplaire pris le 26/05/1909, est très mélanisant, avec une bande blanche antémarginale très nette. Il est de taille normale, et paraît se rapporter à la variation hanoviensis Heymons (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène hérissée. Europe tempérée surtout, mais atteind également la Sibérie jusqu’au Japon. France : localement commune à très commune, de la plaine jusqu’en montagne. Espèce des prairies humides, des bois clairs de feuillus, des friches et des parcs. Selon certains auteurs, la chrysalide pourrait hiverner plusieurs années (NT). Espèce univoltine en III-IV (VI). Hiverne au stade de chrysalide. Chenille sur Populus, Salix, Betula, Alnus, Quercus, Rosa, Tilia, Lonicera, Fraxinus, en V-VIII.

I. Commun à Niort 1 ex. 26/05/1909 (HG).

II. Beaussais 05/2005 (Wilding Neil) - Boussais 04/03/2008 (CL), 04/04/2008 (CL) - La Crèche 04/03/1972 (NT), 09/04/1981 (NT), 29/04/1982 (NT) - La Mothe Saint-Héray 02/05/1970 (NT), 23/03/1973 (NT), 22/03/1974 (NT), 09/04/1981 (NT), 15/04/1983 (NT) - Magné 01/05/1969 (NT), 06/05/1969 (NT), 13/05/1970 (NT) - Massais 23/02/2008 (CL) - Niort 21/04/1957 (MG), 01/04/1958 (NT), 21/04/1960 (NT), 09/04/1971 (NT), 20/04/1971 (NT), 03/04/1981 (NT), 11/05/1982 (NT), 17/03/2009 (Rebeyrol Christian), 31/03/2010 (Rebeyrol Christian) - 05/04/2010 (Rebeyrol Christian) - Saint-Maurice la Fougereuse 01/05/1997 (CL) - Sainte-Verge 18/03/2005 (CL) - Sansais 03/05/1970 (NT) - Secondigny 26/04/2008 (CL) - Souvigné 20/04/1984 (NT) - Taizé 18/03/1998 (CL) - Villiers en Bois 17/04/1969 (NT), 26/04/1969 (NT), 13/04/1971 (NT), 14/04/1971 (NT), 18/04/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lycia hirtaria (Clerck, 1759)
Lycophotia molothina (Esper, 1789)
Noctuelle de la Callune

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en juin. Chenille sur Calluna vulgaris. Elle est visible en octobre. Habite sans doute dans toute la région, mais localisée et rare. Les exemplaires pris dans l’Ouest appartiennent à la variété mélanienne occidentalis Bell (Culot, pl. 3, fig. 9).

Deux-Sèvres : Niort, 16/06/1909 (Gelin).

Charente : Angoulême (Dupuy).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Vienne : Commun autour de Poitiers, en forêt de Moulières.

Charente-Maritime : Commun dans l’Ile de Ré.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle de la callune. Atlanto-méditerranéenne. Europe : moitié ouest. En France, localisée et présente au sud d’une ligne joignant la Corse et les Alpes-Maritimes à la région parisienne et la Bretagne. Espèce univoltine en V-VII. Fréquente les landes sèches à Calluna vulgaris.

I. Habite sans doute dans toute la région, mais localisée et rare (G&L 1912). Niort 16/06/1909 (HG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lycophotia molothina (Esper, 1789)
Lycophotia porphyrea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Noctuelle porphyre

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à septembre. Chenille sur erica, cinerea. Elle est visible en avril. Répandu dans toute la région, assez commun dans les brandes et les forêts où croissent les bruyères. La nuance brun rougeâtre du dessus des ailes est intermédiaire entre celles des fig. 4 et 5 de la Pl. 3 des Noct. et Géom. de J. Culot.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ondulée, La Noctuelle porphyre. Atlanto-méditerranéenne. En Europe, de la moitié nord de la péninsule Ibérique à la Russie, à travers l’Europe moyenne et du Nord, avec tout de même une faible incursion dans le sud de l’Europe centrale où elle rejoint le nord de la Grèce. En France, on la rencontre un peu partout, excepté dans l’extrême Sud-Est. Elle affectionne les landes acidiphiles à bruyères et callunes, que ce soit en forêt sèche ou dans les tourbières froides. Espèce univoltine en V-IX. La chenille hiverne et vit sur Calluna vulgaris et Erica.

I. Répandu dans toute la région, assez commun dans les brandes et les forêts où croissent les bruyères (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Boussais 27/06/2008 (CL) - La Chapelle-Bâton 08/08/1997 (AG) - La Mothe Saint-Héray 13/06/1973 (NT), 29/06/1973 (NT), 23/07/1974 (NT), 01/12/2006 (NT) - Moutiers sous Argenton 18/06/1998 (CL) - Saint-Maurice la Fougereuse 27/07/1996 (CL), 22/08/2001 (CL), 23/08/2001 (CL) - Secondigny 08/06/2007 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lycophotia porphyrea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Lygephila craccae (Denis & Schiffermüller, 1775)
Ophiuse des pois à crapauds

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet puis de août à septembre en deux générations. Chenille sur vicia, astragalus. Elle est visible en mai.

Deux-Sèvres : Niort : 13/06/1904 ; 25/09/1908 (Gelin).

Vienne : Sommières (d’Ald.).

Charente-Maritime : Royan (Braun).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ophiuse des pois à crapauds. Eurasiatique. Europe du sud et moyenne où elle est assez répandue. En France, on la rencontre un peu partout, mais elle est beaucoup plus localisée dans le nord du pays. On la trouve de jour en milieux herbeux chaud. Espèce plurivoltine en V-IX (hiverne parfois en zone méditerranéenne). Chenille sur diverses Fabacées dont Coronilla, Lathyrus, Vicia.

I. Niort 13/06/1904 (HG), 25/09/1908 (HG).

II. Availles-Thouarsais 24/07/1998 (CL), 20/06/2006 (CL), 07/09/2007 (CL) - Marnes 18/06/2005 (CL), 02/08/2005 (CL), 04/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 18/06/1997 (CL), 25/07/1997 (CL), 27/07/1997 (CL), 11/08/1997 (CL), 13/09/1997 (CL), 21/06/1998 (CL) - Villiers en Bois 16/07/1971 (NT), 19/08/1980 (NT), 10/10/1996 (AG), 09/09/2005 (AG), 22/06/2009 (AG), 25/09/2009 (AG), 01/07/2010 (AG), 02/06/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lygephila craccae (Denis & Schiffermüller, 1775)
Lymantria dispar (Linnaeus, 1758)
Bombyx disparate

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Chenille sur quercus, populus, etc. Elle est visible en juin. En certaines années dispar pullule et détruit complètement la feuillaison des chênes, puis passe sur les arbres voisins. Répandu partout, parfois en nombre incalculable.

Deux-Sèvres : En juillet 1908, la chenille a dévoré complètement le feuillage des chênes dans tout l’arrondissement de Parthenay (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Bombyx disparate, le Disparate, la Spongieuse, le Zigzag. Paléarctique. Toute l’Europe. Partout en France. Fréquente les bois, forêts, jardins. Dimorphisme sexuel très important. Espèce univoltine en VII-VIII. J’ai pu constater les dégâts occasionnés à une forêt de chênes lorsque les chenilles de cette espèce pullulent, c’était le cas dans les bois autour de Ménigoute en juin 1993 (AG). Chenille urticante sur Quercus, arbres fruitiers.

I. Répandu partout, parfois en nombre incalculable (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2008 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Bessines 29/07/1971 (NT) - Fressines 03/07/2009 (AG) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 27/07/1969 (NT), 04/08/1969 (NT), 12/07/1971 (NT), 28/07/1971 (NT), 13/08/1971 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/07/1976 (NT), 11/08/1982 (NT) - Ménigoute 21/06/1993 (chenilles) (AG) - Niort 22/07/1950 (MG), 05/07/1957 (MG), 09/07/1957 (MG), 22/08/1962 (MG), 31/07/1970 (NT), 01/08/1970 (NT), 08/06/2009 (AG) - Saint-Georges de Rex 13/07/1989 (NT), 25/07/2009 (AG) - Saint-Jean de Thouars 25/07/2009 (AG) - Sciecq 14/07/1950 (MG), 25/07/1950 (MG) - Villiers en Bois 05/07/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lymantria dispar (Linnaeus, 1758)
Lymantria monacha (Linnaeus, 1758)
Nonne

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Chenille sur pinus, quercus. Elle est visible en juin. Sans doute répandu dans toute la région, mais de façon très inégale.

Vienne : Sapinières de Lussac les Châteaux (d’Aldin).

Charente-Maritime : Saintes, 1 exemplaire, le 12/08/1906 (Gelin).


Etat des connaissances en 1983 - Supplément 1983 au Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique de Henri Gelin et Daniel Lucas par Robert Levesque :

Très commun, partout où il y a seulement quelques résineux. Pris à Niort-Ville.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Nonne, le Bombyx moine, le Cul-noir. Eurasiatique. Toute l’Europe. Presque partout en France. Fréquente les forêts de feuillus et mixtes jusqu’à 1400 m. Dimorphisme sexuel important. Espèce univoltine en VII-VIII. Chenille sur diverses essences d’arbres feuillus ou résineux.

I. Sans doute répandu dans toute la région, mais de façon très inégale (HG). Très commun, partout où il y a seulement quelques résineux. Pris à Niort-Ville (RL 1983).

II. Cersay 10/06/1975 (CL), 25/05/1983 (CL) - Chizé 10/07/1970 (NT), 11/07/1970 (NT), 09/08/1970 (NT), 01/07/1971 (NT) - Coulon 26/07/1989 (CL) - Genneton 23/08/2008 (CL) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 19/08/1969 (NT) - La Mothe Saint-Héray 19/08/1969 (NT), 23/07/1974 (NT), 13/08/1980 (NT), 11/08/1982 (NT) - Mauzé-Thouarsais 30/06/2007 (CL), 06/06/2008 (CL), 27/08/2008 (CL) - Moutiers sous Argenton 18/06/1998 (CL) - Niort 25/06/2008 (Rebeyrol Christian) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Secondigny 20/07/2007 (CL), 10/09/2008 (CL) - Villiers en Bois 06/07/1970 (NT), 10/07/1970 (NT), 18/07/1970 (NT), 28/07/1970 (NT), 25/08/1970 (NT), 01/07/1971 (NT), 24/07/1971 (NT), 22/06/2009 (AG), 05/07/2009 (AG), 02/06/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lymantria monacha (Linnaeus, 1758)
Lythria purpuraria (Linnaeus, 1758)
Ensanglantée des renouées

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur rumex, polygonum. Elle est visible en juin puis en octobre. Répandu et commun dans toute la région. La première génération, plus petite, a les ailes antérieures gris ou rosé verdâtre, les inférieures grises aubord anal (rotaria F.). Les ailes antérieures portent une à trois bandes pourpres, plus ou moins larges ; lorsque la bande est unique, elle se bifurque parfois à la partie antérieure. Dans l’aberration lutearia Stgr., qui appartient à la génération estivale, les quatre ailes sont fauve clair, et les bandes très obsolètes. M. Delahaye a pris en août, aux environs d’Angers, 6 exemplaires de cette dernière forme.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ensanglantée des renouées. Europe de l’ouest. Répandue dans toute la France. Fréquente les pelouses sèches, les coteaux chauds, les champs moissonnés, surtout en plaine. Espèce bivoltine en IV-VIII. Chenille sur Polygonum aviculare.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Belleville 21/08/2010 (AG) - Fressines 08/07/2006 (AG) - Genneton 05/08/2010 (Miteu Martine) - La Mothe Saint-Héray 30/08/1983 (NT) - Luzay 27/08/2006 (AG) - Niort 13/08/1996 (AG) - Saint-Jean de Thouars 10/08/1991 (AG), 15/08/1997 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lythria purpuraria (Linnaeus, 1758)
Macaria alternata (Denis & Schiffermüller, 1775)

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur quercus, salix. Elle est visible en juin puis en septembre. Répandu et assez commun partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Philobie alternée. Répandue dans toute l’Europe. Toute la France. Fréquente les forêts mixtes, les sapinières, les bords des cours d’eau, les pelouses sèches, les éboulis, les jardins, les forêts de feuillus. Espèce bivoltine en V-VI puis en VIII. Chrysalide hivernante. Chenille sur Salix, Alnus, Quercus, Prunus, Frangula.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Amuré 02/08/1996 (AG) - Beaussais 09/2009 (Wilding Neil) - Genneton 23/08/2008 (CL) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 28/05/1970 (NT), 10/06/1974 (NT), 13/08/1980 (NT), 19/05/1982 (NT), 04/06/1983 (NT), 30/08/1983 (NT) - Le Vanneau-Irleau 02/08/1970 (NT) - Magné 09/06/1970 (NT) - Marnes 09/06/2006 (CL) - Mauzé-Thouarsais 23/07/2006 (CL), 21/04/2007 (CL), 19/07/2007 (CL) - Niort 14/05/1957 (MG), 26/07/1970 (NT), 08/05/1971 (NT), 11/05/1971 (NT), 20/07/1982 (NT), 10/08/1996 (AG) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Sansais 26/07/1994 (CL) - Secondigny 20/07/2007 (CL), 30/07/2008 (CL), 06/08/2008 (CL) - Villiers en Bois 05/06/1970 (NT), 19/05/1971 (NT), 30/08/2005 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Macaria alternata (Denis & Schiffermüller, 1775)
Macaria notata (Linnaeus, 1758)
Philobie tachetée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis en août en deux générations. Chenille sur quercus, betulus, alni, salix. Elle est visible en juin puis en septembre. Répandu et assez commun partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Philobie tachetée. Largement répandue en Europe. Largement répandue en France à l’exception du pourtour méditerranéen. Fréquente les bois de feuillus humides.Espèce bivoltine en V-VI puis en VIII-IX. Chrysalide hivernante. Chenille sur Salix, Betula, Alnus, Quercus.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2001 (Wilding Neil) - La Chapelle-Bâton 30/07/1997 (AG) - La Mothe Saint-Héray 19/05/1982 (NT) - Saint-Georges de Rex 13/07/1989 (NT) - Secondigny 28/04/2006 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Macaria notata (Linnaeus, 1758)
Macdunnoughia confusa (Stephens, 1850)
Confuse

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Confuse. Paléarctique. Europe : espèce migratrice, autochtone au sud et ça et là au nord de l’arc alpin, dans les régions les plus chaudes ; jusqu’à 1200 m. En France, largement répandue, mais plus fréquente dans le sud-est. Affectionne les milieux chauds, secs et ensoleillés, les pentes, les lisières mais aussi les forêts périodiquement inondées ; parfois dans les zones urbaines. Activité diurne et nocturne. Espèce bivoltine (au sud ?) en IV-XI. Chenille sur diverses plantes herbacées. La chenille hiverne (NT).

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Boussais 27/07/1988 (CL) - La Crèche 19/05/1982 (NT), 21/09/1983 (NT), 19/04/1985 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/06/1970 (NT) - Magné 08/05/2008 (AG) - Marnes 07/10/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 21/04/1998 (CL), 06/04/1999 (CL), 22/08/1999 (CL) - Niort 15/07/1949 (MG), 12/09/1954 (MG), 07/05/1958 (MG), 31/07/1970 (NT), 23/10/1971 (NT), 30/09/1980 (NT), 09/07/1983 (NT), 16/07/1983 (NT), 05/08/1992 (AG), 03/08/1997 (AG), 05/10/1997 (AG), 15/06/2000 (AG), 15/08/2000 (chenille) (AG), 17/09/2008 (Rebeyrol Christian) - Saint-Jean de Thouars 09/05/1998 (AG) - Sansais 10/09/1985 (NT), 15/09/1985 (NT) - Secondigny 10/10/2008 (CL), 10/07/1991 (AG) – Villiers en Bois 10/07/1991 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Macdunnoughia confusa (Stephens, 1850)
Macroglossum stellatarum (Linnaeus, 1758)
Moro-Sphinx

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de août à octobre en deux générations. Quelques papillons hivernent et reparaissent d’avril à juin. Vole et butine en plein jour. Chenille sur galium, stellaria. Elle est visible en juin puis en août. J’ai recueilli dans le sable des dunes, à La Couarde (Ile de Ré), 5 chrysalides de stellatarum au pide de matthiola sinuata, au voisinage de galium arenarum (Gelin). Extrêmement commun dans toute la région. Un papillon de cette espèce, réfugié à l’automne 1909 dans ma chambre à coucher, a passé l’hiver accroché au baldaquin du lit. Quand on allumait du feu dans la pièce, il voltigeait des heures entières. Il s’est échappé au printemps (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Moro-Sphinx, l’Oiseau mouche, le Sphinx du caille lait. Méditerranéo-asiatique. Espèce migratrice répandue dans toute la France. L’imago est visible en IV-X, en deux générations. Quelques papillons hivernent et reparaissent d’avril à juin. Vole et butine en plein jour. Chenille sur Galium, Stellaria, en VI-VIII.

I. Extrêmement commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Assais les Jumeaux 20/08/2010 (CL) - Beaussais 09/2005 (Wilding Neil) – Genneton 03/08/2010 (Miteu Martine) – Germond-Rouvre 08/09/2011 (AG) – La Crèche 05/06/2011 (Debordes Laurent) - Niort 15/05/1947 (MG), 16/05/1947 (MG), 06/08/1950 (MG), 08/09/1957 (MG), 15/09/1957 (MG), 09/09/1970 (NT), 09/08/1979 (NT), 22/09/1983 (NT), 20/06/2009 (CL), 27/06/2010 (Rebeyrol Christian) - Rom 24/07/2010 (Minot Jean-Louis) - Saint-Jean de Thouars 15/08/1992 (AG) - Saint-Maxire 20/08/1972 (NT) – Verrines sous Celles 05/06/2010 (Fontaine Xavier).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Macroglossum stellatarum (Linnaeus, 1758)
Macrothylacia rubi (Linnaeus, 1758)
Bombyx de la ronce

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre (Niort, 25 mai - 12 septembre). Le mâle vole au soleil, mais d’un vol moins vif que celui de quercus. Chenille sur trifolium, potentilla, salix, rubus, etc. Elle est visible de septembre à octobre. dopte en captivité, pendant l’hivernage, les feuilles de cognassier (Lucas). Répandu et assez commun partout. Espèce peu variable.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Bombyx de la ronce, l’Anneau du diable. Eurasiatique. Presque toute l’Europe et partout en France. L’imago est visible en IV-IX. Dans les milieux ouverts secs ou humides les plus divers, par exemple sur les pelouses sèches, les talus des chemins, dans les prairies et les pâturages, sur les lisières forestières et dans les clairières, dans les marais. C’est l’un de nos bombyx les plus répandus. Chenille sur Trifolium, Potentilla, Salix, Rubus, etc, en IV-X.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) – Availles-Thouarsais 06/06/2002 (CL) - Beaussais 06/2004 (Wilding Neil) - Chizé 19/05/1971 (NT), 19/08/1980 (NT) - Genneton 13/08/2010 (chenille) (Miteu Martine) - Granzay-Gript 28/05/1961 (NT) - La Chapelle-Bâton 15/05/1997 (CL) - La Mothe Saint-Héray 28/05/1970 (NT), 31/05/1971 (NT), 19/05/1982 (NT), 19/05/1988 (NT) - Magné 28/05/1990 (CL) - Mauzé-Thouarsais 23/07/2006 (CL) - Niort 21/05/1957 (NT), 26/12/1957 (NT), 01/01/1958 (NT), 30/05/1963 (NT), 06/06/1967 (NT), 15/05/1968 (NT), 16/05/1968 (NT), 27/05/1968 (NT), 08/06/1968 (NT), 13/06/1969 (NT), 01/06/1970 (NT), 11/05/1971 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 29/05/1990 (CL) – Sainte-Radegonde 31/05/1990 (CL) - Sansais 28/05/1990 (CL) - Secondigny 04/06/2008 (CL) - Villiers en Bois 19/05/1971 (NT), 21/04/2009 (AG), 31/05/2009 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Macrothylacia rubi (Linnaeus, 1758)
Maculinea alcon (Denis & Schiffermüller, 1775)
Azuré des Marais, Azuré des mouillères

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Landes, prairies marécageuses, tourbières. Chenille sur gentiana pneumonanthe (fleurs), melilotus, trifolium. Elle est visible en juin. Espèce signalée ça et là dans la région.

Vienne : Prairies marécageuses aux environs de Civray et de Lussac les Châteaux (d’Aldin).

Charente : Vallée marécageuse des Eaux-Claires, près d’Angoulême (Dupuy, Obth.).


Etat des connaissances en 1922 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Charente : Environ de Mouthiers, 25/07/1921 (de Beaulieu) ; 27/07/1922 (Lucas et Durand).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux-Sèvres : Hanc

Charente : Paizay-Naudouin Devait être commun il y a un demi siècle dans la vallée de l’Osme.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}

Statut : protection nationale, déterminance P-C (espèce rare et localisée) Dernière mention pour PCN :

Charente-Maritime : Dompierre sur mer, 1939 (Durand G.)


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Azuré des mouillères. Espèce très localisée en Europe centrale. Partout en France. Fréquente les prairies marécageuses. Strictement liée aux gentianes. Période de vol : VI-VIII. Chenille sur Gentiana.

I. Hanc (RL 1983).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Maculinea alcon (Denis & Schiffermüller, 1775)
Maculinea arion (Linnaeus, 1758)
Azuré du Serpolet

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à septembre. Bois secs, coteaux boisés. Chenille sur Thymus serpillum, origanum. Elle est visible en mai. Répandu dans toute la région, presque partout commun mais localisé. Tantôt les points noirs des ailes sont presques oblitérés, tantôt, en dessus, ils s’allongent en forme de larmes.

Deux-Sèvres : 1 exemplaire mélanien de petite taille, tendant vers la variation obscura, a été pris à Salbart, le 03/08/1909 (Lacroix).

Charente : Aberration unicolor aux environs d’Angoulême (Dupuy).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Statut : annexe IV Directive Habitats, protection nationale.

Déterminance P-C (encore bien réparti mais en très forte régression à l’échelle régionale).

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Azuré du serpolet. Espèce localisée en Europe, éteint aux Pays-Bas, réintroduit en Angleterre. Fréquente les pelouses, les prairies buissonneuses et les clairières fleuries. Période de vol : V-VIII. Chenille sur Sanguisorba.

I. Répandu et presque commun partout (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 29/06/2010 (Rolland Ludovic), 08/07/2010 (Rolland Ludovic) – Beauvoir sur Niort 11/07/2011 (Joris Antoine) - Chauray 04/07/1949 (MG) - La Crèche 25/06/1989 (NT), 01/07/1989 (NT) - La Mothe Saint-Héray 08/07/1947 (MG) - Niort 22/06/1970 (NT), 04/07/1970 (NT), 28/07/1970 (NT) - Saint-Maxire 20/08/1972 (NT) - Villiers en Bois 26/06/1948 (MG), 03/07/1948 (MG), 25/06/1950 (MG), 14/07/1955 (MG), 21/06/1970 (NT), 01/07/1971 (NT), 14/07/1971 (NT), 24/06/1978 (NT), 27/07/1994 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Maculinea arion (Linnaeus, 1758)
Maculinea telejus (Bergsträsser, 1779)
Azuré de la Sanguisorbe

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Prairies marécageuses. Chenille sur Pimpinella saxifraga, Lotus corniculatus et surtout Sanguisorba officinalis, feuilles et fleurs. Elle est visible en juin. Espèce signalée dans deux départements de la région. Dans les exemplaires provenant des marais de la sèvre, les lignes arquées de points noirs en comprennent de 0 à 3 plus ou moins allongés, sur le disque des ailes inférieures. En dessous, les petits points noirs figurant les ocelles submarginaux des 4 ailes sont presque complètement effacés, et remplacés ou entourés par des taches blanches cunéiformes, dont la pointe est dirigée vers la base de l’aile. Dans les femelles, ces taches blanches ressortent eb dessus, appuyées sur la marge noire formant bordure : c’est l’aberration albocuneata Spuler (Gelin).

Deux-Sèvres : Assez commun mais localisé dans quelques prés des marais de la Sèvre : Le Bourdet, 30/07/1905 ; 01/08/1908 ; Prin-Deyrançon, 24/07/1904 (Gelin).

Charente : Vallée des Eaux-Claires, près d’Angoulême, ou il vole en compagnie d’alcon (Dupuy, Obth.). Ce dernier a donné le nom de sanguisorbe à un exemplaire aberrant, pris aux Eaux-Claires le 26/07/1908, et dans lequel les taches ordinaires sont éteintes et le disque des ailes recouvert d’une pulvérence bleue très légère. Environs de Ruffec (d’Aldin).


Etat des connaissances en 1922 - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

Deux-Sèvres : Je n’ai pas retrouvé l’espèce à Prin-Deyrançon et au Bourdet depuis 1908 (Gelin).

Charente : Mouthiers sur Boême, commun le 27 28/07/1921 (Lucas et Durand).


Etat des connaissances en 1983 - Complément 1983 au Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique (1912-1922) d’Henri Gelin et Daniel Lucas, par Robert Levesque :

Deux-Sèvres : Hanc, dans le sud des Deux-Sèvres.

Charente : Vallée de l’Osme, canton de Villefagnan.

Paraît avoir disparu dans le Marais Poitevin, ou je le regardais voler encore en 1965 avec oedippus et dispar.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Statut : annexes II et IV de la Directive habitats, protection nationale.

Déterminance P-C (espèce très rare et localisée, en forte régression.

Dernières mentions : Tourbière de Prin-Deyrançon : Robert Levesque en 1959/1961. Sansais : Robert Levesque en 1960.

Etat des connaissances 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Azuré de la sanguisorbe. Espèce très localisée en Europe centrale, éteint en Belgique. En France, est et sud-ouest. Fréquente les prairies marécageuses à sanguisorbes. Période vol : VI-VIII. Chenille sur Sanguisorba officinalis.

I. Hanc (RL 1983) - Le Bourdet 30/07/1905 (HG), 01/08/1908 (HG) - Prin-Deyrançon 24/07/1904 (HG). Je n’ai pas retrouvé l’espèce à Prin et au Bourdet depuis 1908 (HG 1922). Paraît avoir disparu dans le Marais Poitevin, ou je le regardais voler encore en 1965 avec oedippus et dispar (RL 1983).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Maculinea telejus (Bergsträsser, 1779)
Malacosoma neustria (Linnaeus, 1758)
Livrée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Chenille sur prunus spinosa, quercus, ulmus, malus, etc. Elle est visible en juin. Répandu et commun partout. Le papillon est généralement d’un jaune brun assez clair. Il existe des sujets rouge bai, généralement rares, mais parfois aussi nombreux que la forme typique.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Livrée. Eurasiatique. Répandu dans toute l’Europe. L’imago est visible en VI-VII. Partout en France. Fréquente les bois et les forêts de feuillus, les parcs arborés, les vergers au dessous de 1500 m d’altitude. Nombreuses variations individuelles et géographiques portant essentiellement sur la taille et la coloration. Dimorphisme sexuel accusé. Chenille sur Prunus spinosa, Quercus, Ulmus, Malus, etc, en IV-VII.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Boussais 27/06/2008 (CL) - Chizé 09/07/1972 (NT) - La Crèche 01/07/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 04/07/1973 (NT), 07/07/1975 (NT) - Magné 11/07/1971 (NT) - Niort 26/06/1976 (NT), 26/08/1980 (NT) - Saint-Jean de Thouars 15/05/2001 (chenille) (AG) – Sansais 20/05/2009 (Vanderschueren Claire ) - Villiers en Bois 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Malacosoma neustria (Linnaeus, 1758)
Mamestra brassicae (Linnaeus, 1758)
Noctuelle du chou

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en avril, juin, juillet et septembre en quatre générations. Chenille sur chenopodium murale L. et vulvaria L., atriplex astata L., chou moellier, brassica. Elle est visible en mai puis en septembre. Très commun partout ; 1 exemplaire de l’ab. scotochroma Rober (couleur plus foncée, sans éclat bronzé) pris le 31/07/1901 en Vendée à Auzay (Lucas).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle du chou. Holarctique. Toute l’Europe et toute la France où elle est commune. On la trouve particulièrement dans les cultures maraîchères et les jardins. En montagne jusqu’à 2000 m d’altitude. Espèce bivoltine, avec une deuxième génération beaucoup plus importante, en V-VII puis VII-IX. Chenille sur légumes et plantes herbacées. Comme Chenopodium vulvaria, Atriplex hastata, en V-IX.

I. Très commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2003 (Wilding Neil) - La Crèche 14/08/1974 (NT) - La Mothe Saint-Héray 26/08/1970 (NT) - Niort 07/05/1948 (MG), 24/04/1952 (MG), 20/04/1957 (MG), 22/04/1957 (MG), 19/06/1968 (NT), 10/06/1969 (NT), 01/08/1970 (NT), 24/08/1972 (NT), 10/09/1972 (NT), 22/08/1982 (NT), 29/08/1982 (NT), 17/08/1984 (NT), 14/09/1994 (AG), 21/09/1994 (AG), 25/09/1994 (AG), 30/09/1994 (AG), 01/10/1994 (AG), 02/10/1994 (AG), 04/10/1994 (AG), 05/10/1994 (AG), 20/05/1995 (AG), 02/10/1997 (AG) - Saint-Jean de Thouars 22/08/2009 (AG) - Villiers en Bois 30/08/2005 (AG), 31/05/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Mamestra brassicae (Linnaeus, 1758)
Marumba quercus (Denis & Schiffermüller, 1775)
Sphinx du chêne

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à août. Chenille sur quercus. Elle est visible en septembre. Cette grande et belle espèce, toujours rare en France, a été prise à Montpellier, au Vernet, etc.

Charente-Maritime : 4 exemplaires à Saintes, 11 et 16/07/1907 (Gelin).

Charente : Angoulême (Dupuy).




lire la suite de l'article : Marumba quercus (Denis & Schiffermüller, 1775)
Meganephria bimaculosa (Linnaeus, 1767)
Noctuelle bimaculée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle bimaculée. Méditerranéo-asiatique. Europe moyenne et du sud, au nord jusqu’en Pologne et en Grande-Bretagne. En France, principalement dans la moitié sud. Fréquente les coteaux secs arbustifs, les forêts claires et chaudes, les abords des ripisylves. Espèce univoltine en IX-X. Chenille sur Ulmus.

I. Niort 1 ex. 07/1897 (HG).

II. Mauzé-Thouarsais 11/09/1997 (CL), 14/09/2007 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Meganephria bimaculosa (Linnaeus, 1767)
Melanargia galathea (Linnaeus, 1758)
Demi-deuil

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Lieux herbus, bord des bois. Chenille sur : phleum pratense, brachipodium, triticum, holcus. Elle est visible en mai. Répandu et très commun partout. Il existe deux races distinctes, l’une dont les parties claires des ailes sont blanches en dessus et en dessous, l’autre où ces mêmes parties sont jaune clair sur le dessus des 4 ailes du mâle, et jaune d’ocre sur le dessous des ailes inférieures des femelles. L’aberration femelle leucomelas Esp., avec le dessous des ailes inférieures blanc jaunâtre et dépourvu de dessins, l’aberration galene Ochs., où le dessous de ces mêmes ailes garde les dessins sans les ocelles, et des exemplaires tendant vers la variété mélanienne procida Hbst., sont signalés çà et là dans toute la région.

Deux-Sèvres : 1 exemplaire de la variation albina Obth., à la Fontenelle, près de Saint-Maixent (Lucas). Quelques femelles ont des ocelles à demi effacées en dessous, mais aucune n’en manquent absolument. La tache qui commence la bande noire médiane des ailes inférieures est très réduite dans un mâle pris à Epannes et une femelle prise à la forêt de Chizé (Gelin).

Vienne : Aberration galene, à Charroux (Obth.).

Charente-Maritime : Aberration galene de Dompierre sur mer (Vigé).

Charente : 2 exemplaires et procida assez net des environs d’Angoulême (Dupuy). 1 exemplaire de l’aberration Nicoleti Culot, sans aucune tache blanche dans la marge noire des ailes inférieures, pris à Angoulême par M. Dupuy, est signalé par M. Obth. (Lép. comp. III, 345).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Demi-deuil. Espèce répandue et souvent abondante dans le sud et le centre de l’Europe. Répandue dans toute la France. Fréquente les prairies et landes ouvertes herbeuses, les allées forestières. Espèce univoltine en VI-VIII. Chenille sur Phleum, Bromus, Agropyron repens. La forme leucomelas se trouve ça et là dans le département.

I. Répandu et très commun partout (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Assais les Jumeaux 23/06/2008 (CL) - Availles-Thouarsais 29/06/2010 (Rolland Ludovic) - Azay le Brûlé 11/06/2011 (AG) – Boussais 01/07/2010 (Rolland Ludovic) – Chanteloup 02/07/2005 (Bonnet Stéphane) - Chef-Boutonne 26/06/2005 (CL) - Combrand 14/06/2006 (AG) - Faye l’Abbesse 17/06/2009 (Rolland Ludovic) – Fressines 09/06/2007 (AG) - Genneton 20/07/2010 (Miteu Martine) - La Crèche 18/06/2010 (Debordes Laurent) - Le Chillou 19/07/1996 (CL) - Marnes 05/06/2005 (CL) - Massais 23/07/2010 (Rolland Ludovic) - Mauzé-Thouarsais 21/08/2001 (CL) - Missé 03/06/2010 (Meyer Daniel) - Niort 29/06/1971 (NT), 06/07/1971 (NT), 26/06/1993 (CL), 23/06/2008 (CL) - Saint-Jean de Thouars 05/08/1997 (AG) – Saint-Lin 03/07/1991 (AG) - Saint-Maxire 01/07/1969 (NT) - Sainte-Radegonde 04/07/1998 (AG) - Thouars 14/05/2010 (Courtin Bernard) - Verrines sous Celles 07/06/1981 (NT) - Villiers en Bois 19/07/1948 (MG), 13/06/1955 (MG), 09/07/1955 (MG), 14/07/1956 (MG), 29/06/1960 (MG), 16/07/1960 (MG), 29/07/1964 (MG), 01/07/1971 (NT), 10/07/1994 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Melanargia galathea (Linnaeus, 1758)
Melanchra persicariae (Linnaeus, 1761)
Noctuelle de la Persicaire

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin. Chenille sur inula, urtica, polygonum, persicaria. Elle est visible en octobre.

Charente : Angoulême (Dupuy).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux-Sèvres : Commun dans toute la Gâtine, sur tous les terrains primaires.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Polygonière. Eurasiatique. Espèce largement répandue en Europe. En France, espèce commune sauf sur le pourtour méditerranéen. Affectionne les lisières, forêts humides, jardins et parcs. Espèce univoltine, en VI-IX. Chenille polyphage sur Inula, Urtica, Polygonum persicaria, en X.

I. Commun dans toute la Gâtine, sur tous les terrains primaires (RL 1983) – La Chapelle-Bâton 1983 (RL).

II. Beaussais 07/1998 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 26/06/1970 (NT), 04/07/1970 (NT), 17/07/1980 (NT) - Le Vanneau-Irleau 06/07/1971 (NT) - Mauzé-Thouarsais 06/09/1999 (CL), 08/10/1999 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Melanchra persicariae (Linnaeus, 1761)
Polyommatus bellargus (Rottemburg, 1775)
Azuré bleu céleste, Bel argus

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Coteaux et champs herbus des terrains calcaires. Chenille sur trifolium, sarothamnus, hippocredis, genista, coronilla, etc. Elle est visible en avril puis en juillet. Espèce répandue et commune sur les terrains calcaires de la région. Dans la race de l’ouest, le dessus des ailes du mâle est uniformément d’un bleu céleste très brillant. Les femelles sont de nuance variable : la forme typique est brun noirâtre, avec une bordure de lunules fauves qui, aux ailes supérieures s’estompe et s’atténue de façon à ne montrer qu’une bande maculaire étroite et blanchâtre. Toutes les femelles portent des écailles bleues qui, dans les exemplaires les plus bruns, ne se remarquent guère qu’à la loupe ; mais leur nombre peut augmenter et conduire, par des gradations insensibles, à une forme de l’aberration ceronus Esp. particulière à la région française océanique. Dans cette forme, le brun du disque des ailes a disparu pour faire place à une couleur bleu azuré analogue à celle des mâles, dont on ne les distingue plus que par la bordure d’ocelles noirs intranervuraux, marqués en dedans d’arcs jaune jaune orangé plus ou moins visibles aux ailes supérieures. Ces femelles de bellargus avaient, depuis longtemps attiré l’attention des lépidoptéristes de l’ouest, et Trimoulet dans son Catalogue des lépidoptères (1842) dit que "l’aberration ceronus est remarquable en Gironde par le brillant de sa couleur bleue, qui atteint et même dépasse celui du mâle." Oberthur a donné à cette forme régionale le nom expressif de coelestis (Bul. soc. ent. Fr. 1908, pages 23-26 ; Lépid. comp. pl. XIX (1909) et fasc. IV, p.268). La coloration de coelestis varie d’un bleu à reflet verdâtre, comme dans l’exemplaire provenant d’Angoulême et figuré au n° 67 de la pl. XIX de la Lépid. comp., à un bleu violacé voisin de la teinte d’icarus mâle, mais gardant toujours le reflet nacré caractéristique de l’espèce. Coelestis n’est guère moins abondant que les formes brunes et semi-brunes de bellargus mâle. On trouve ça et là des aberrations radiata, plus ou moins développées. L’aberration cinnides Stgr., qui ne conserve en dessous de chaque aile, que le point central et les points marginaux, a été rencontrée à Milly, en Maine et Loire, par M. Cheux ; à Dompierre, près de La Rochelle par M. Vigé (Exemplaire reprod., pl. IV, 23, de la Feuille des J. nat., 1900, art. Oberthur) ; à Bordeaux par Trimoulet (Catal.). Quelques mâles pris à Auzay (Lucas) et à François (Gelin) portent des points noirs assez nettement indiqués le long du bord externe des ailes inférieures. Ils tendent vers punctifera Obth., qui est d’Espagne et d’Algérie. Le groupe des points placés à la base des ailes supérieures subit, dans bellargus, les variations signalées pour icarus, mais les confluences entre ces points y sont plus marquées et plus fréquentes ; leur absence totale comme dans icarinus est rès rare. Dans un sujet pris à Saint-Séverin (17) le point inférieure de base est relié par un arc noir au dernier des points en ligne médiane de l’aile supérieure (Gelin). Plusieurs hermaphrodites à Auzay et Dompierre (Lucas, Boulé).


Etat des connaissances en 1922 - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

Deux-Sèvres : Dans une note sur Quelques formes de lycènes..., parue dans le Bulletin de la Soc. Ent. de France 1914, pp. 184-187, avec planche, j’ai décrit et figuré la variété coelestis-bicolor, dont j’ai pris, en août 1911 et 1914, plusieurs exemplaires au Fief de François (espaces intranervuraux des ailes postérieures mâles marqués d’une bande noire longitudinale) (Gelin).


Etat des connaissances en 1932 - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

Charente-Maritime : Plusieurs exemplaires capturés à Dompierre sur mer (Lucas).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Argus bleu céleste. Espèce répandue et abondante en Europe centrale et méridionale. En France, largement répandue sauf dans le nord et en Bretagne. Fréquente les pelouses sèches et les landes ouvertes, surtout sur sol calcaire. Espèce bivoltine en IV-X. Chenille sur Coronilla, Trifolium, Genista, Lotus.

I. Répandu et commun (G&L 1912). Fief de François, août 1911 et 1914 (HG).

II. Assais les Jumeaux 23/06/2008 (CL) - Availles-Thouarsais 29/06/2010 (Rolland Ludovic), 08/07/2010 (Rolland Ludovic) - Bressuire 08/07/2011 (Séchet Vanina) - Chauray 12/09/1948 (MG) - Chef-Boutonne 16/06/2005 (CL) - Chenay 31/08/2009 (Orsini Maria) - Chizé 17/06/1989 (NT) - Epannes 27/06/1971 (NT) - Exoudun 15/09/2010 (Wilding Neil) – Genneton 24/07/2010 (Miteu Martine) - La Crèche 15/05/1989 (NT), 01/07/1989 (NT) - Le Chillou 27/07/1994 (CL), 09/05/2004 (CL), 23/06/2008 (CL), 20/06/2009 (CL) - Marnes 05/06/2005 (CL), 12/06/2005 (CL), 25/05/2010 (Rolland Ludovic) - Mauzé-Thouarsais 12/06/1994 (CL), 21/08/2001 (CL), 27/10/2006 (CL) - Missé 01/05/2005 (CL) - Niort 13/09/1948 (MG) 11/08/1955 (MG), 15/05/1960 (MG), 15/05/1960 (NT), 01/06/1970 (NT), 07/09/1970 (NT), 31/08/1972 (NT), 09/09/1972 (NT), 15/05/1975 (NT), 28/05/2005 (AG), 30/04/2010 (Rebeyrol Christian) - Pas de Jeu 28/05/2010 (Miteu Martine) - Rom 31/07/2010 (Minot Jean-Louis) - Saint-Jean de Thouars 08/07/2006 (AG) - Saint-Maxire 06/08/1959 (MG), 16/08/1959 (MG), 20/08/1959 (NT), 26/08/1962 (NT), 14/06/1970 (NT) - Verrines sous Celles 31/05/1970 (NT) - Villiers en Bois 29/08/1947 (MG), 13/09/1948 (MG), 19/09/1948 (MG), 15/08/1955 (MG), 19/08/1955 (MG), 13/05/1956 (MG), 10/06/1956 (MG), 07/09/1957 (MG), 13/09/1958 (MG), 15/06/1968 (NT), 31/05/1970 (NT), 06/06/1982 (NT), 11/06/1984 (NT), 01/07/1994 (CL), 26/04/1998 (CL), 15/08/2002 (NT), 25/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Polyommatus bellargus (Rottemburg, 1775)
Mellicta athalia (Rottemburg, 1775)
Mélitée de la Mélampyre, Damier Athalie

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à septembre (n’a qu’une génération en juin juillet, au nord de la vallée de la Loire). Abonde sur la bordure de tous les bois et dans les taillis. Chenille sur plantago, veronica, melampyrum, hieracum. Elle est visible en avril puis en juillet. Répandu et commun dans toute la région. L’intensité des dessins noirs varie considérablement, depuis la v. corythalia Hb., ou domine le fauve, jusqu’à navarina Selys, presque entièrement envahie par le noir et qui ne conserve qu’une ou deux rangées des lunules fauves. (Ces formes extrêmes sont toujours rares).

Charente-Maritime : 1 exemplaire pris à Chatellaillon le 27/05/1906 manque de l’avant dernière ligne noire aux ailes supérieures et se rapproche de l’ab. corythalia Hb. (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Mélitée des mélampyres. Répandue dans la plus grande partie de l’Europe, rare en Angleterre. En France, partout mais rare dans le nord-ouest. Fréquente les lisières et les clairières des bois, les prairies fleuries et les landes ouvertes. Espèce univoltine en V-VIII, localement avec une deuxième génération partielle en (VIII-IX). Chenille sur Plantago, Centaurea, Melampyrum.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Airvault 07/06/1976 (NT) - La Mothe Saint-Héray 14/05/1959 (MG), 15/05/1959 (MG), 07/05/1960 (MG), 28/05/1960 (MG), 07/06/1965 (NT), 23/06/1990 (CL) - Le Chillou 30/08/1992 (CL) - Marnes 05/06/2005 (CL) - Ménigoute 19/06/1998 (AG) - Villiers en Bois 14/07/1971 (NT), 13/06/1982 (NT), 13/06/1982 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Mellicta athalia (Rottemburg, 1775)
Melitaea cinxia (Linnaeus, 1758)
Mélitée du Plantain, le Damier

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Une seule génération au nord de la vallée de la Loire. Bords des bois, terrains gazonnés. Chenille sur plantago, viola, veronica, hieracium. Elle est visible en avril puis en juillet. Répandu et commun partout. "Ne varie guère que par aberration" (Obth.).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Mélitée du plantain. Répandue et abondante dans une grande partie de l’Europe et en France. Fréquente les prairies, les lisières des bois, les friches et les bords des champs. Espèce univoltine ou bivoltine selon les régions en IV-IX. Chenille sur Plantago, Centaurea.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) – Ardin 15/03/2011 (chenille) (Leray Julien) - Azay le Brûlé 20/05/2001 (AG) – Beaussais 05/2007 (Wilding Neil) - Béceleuf 15/05/1976 (NT) - Bressuire 05/05/2010 (Rolland Ludovic) - Cersay 01/05/1987 (CL) - Chanteloup 22/07/2006 (Bonnet Stéphane) – Fontenille-Saint-Martin d’Entraigues 06/04/2010 (chenille) (AG) – La Crèche 27/07/2010 (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 07/08/1956 (MG), 04/08/1981 (NT), 05/05/1990 (NT), 07/05/1990 (NT), 15/05/1990 (NT) - Marnes 30/05/2006 (CL), 25/05/2010 (Rolland Ludovic) - Massais 23/07/2010 (Rolland Ludovic) - Niort 15/05/1960 (MG), 15/08/1969 (NT), 28/07/1971 (MG), 30/08/1972 (NT), 28/04/2010 (Rebeyrol Christian) - Saint-Clémentin 01/05/2010 (Courtin Bernard) - Saint-Généroux 18/04/2010 (Rolland Ludovic) - Saint-Maxire 20/08/1972 (NT) - Taizé 15/05/2005 (CL), Villiers en Bois 13/05/1956 (MG), 05/08/1959 (MG), 14/05/1960 (MG), 14/05/1960 (MG), 29/05/1970 (NT) – Vouillé 31/04/1996 (chenille) (AG) – Voultegon 30/07/2010 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Melitaea cinxia (Linnaeus, 1758)
Mellicta parthenoides (Keferstein, 1851)
Mélitée des Scabieuses

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à septembre en deux générations (quelquefois trois générations). Prés secs, collines calcaires (jamais dans les bois). Chenille sur scabiosa, melampyrum, plantago. Elle est visible en avril puis en juillet. Espèce très variable, parfois localisée, mais généralement abondante dans toute la région, sur les terrains secs et calcaires. On trouve difficilement deux sujets offrant les mêmes dessins. Evolue dans les mêmes limites d’albinisme et de mélanisme qu’Athalia. C’est la plus petite de nos mélitées.

Deux-Sèvres : Environs de Niort et dans toute la vallée supérieure de la Sèvre. Une aberration prise près de Saint-Maixent a las ailes supérieures presque entièrement fauves (moins la base, la marge et les nervures) et les ailes inférieures noires, jusqu’à la rangée courbe de lunules fauves antémarginales. C’est l’aberration Rhoio Obth., figurée dans la pl. XLIV de la Lép. comp. (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Mélitée des scabieuses. Assez répandue en Europe occidentale vers l’est jusque dans le sud-ouest de l’Allemagne. En France, surtout dans les régions de collines et en moyenne montagne, presque disparue du quart nord-ouest. Fréquente les prairies fleuries. Espèce univoltine ou bivoltine selon l’altitude en V-IX. Chenille sur Plantago, Scabiosa.

I. Nanteuil 1983 (RL) - Niort (HG) - Saint-Maixent (HG).

II. Argenton les Vallées 11/06/2010 (Courtin Bernard) - Avon 21/05/2010 (Debordes Laurent) - Beaussais 05/2007 (Wilding Neil) - Béceleuf 15/05/1976 (NT) - Bressuire 19/06/2010 (Rolland Ludovic) - Cersay 16/06/1974 (CL), 11/07/1975 (CL), 20/06/1980 (CL) - Chauray 17/05/1948 (MG) - Cherveux 30/04/2011 (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 05/05/1990 (NT), 07/05/1990 (NT), 15/05/1990 (NT) - Niort 17/09/1947 (MG), 15/05/1956 (NT), 15/06/1956 (MG) - Saint-Maxire 20/08/1972 (NT) - Saint-Symphorien 15/05/1958 (NT) - Thorigné 12/05/1990 (NT) - Villiers en Bois 13/05/1956 (MG), 03/05/1959 (MG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Mellicta parthenoides (Keferstein, 1851)
Cinclidia phoebe (Denis & Schiffermüller, 1775)
Mélitée des Centaurées, le grand Damier

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à septembre en deux générations. Coteaux pierreux, prés secs et calcaires ; visite les chardons, les scabieuses. Chenille sur centaurea, erythraea, cirsium acaule. Elle est visible de avril à juillet. Espèce variable dans ses dessins et ses couleurs ; répandue et commune dans toute la région.

Deux-Sèvres : Variations nombreuses mais sans fixité. Les macules fauve foncé formant bande aux ailes inférieures sont quelque fois marquées au centre d’une tache noire (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Statut : déterminance P-C (Espèce en forte régression, peu commune et localisée).

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Mélitée des centaurées. Répandue dans le sud et le centre de l’Europe, disparue de Belgique et du Luxembourg. En France, très raréfiée dans la moitié nord, encore commune dans le Midi. Fréquente les prairies et les pelouses fleuries. Espèce monovoltine ou bivoltine selon l’altitude en V-IX. Chenille sur Plantago, Centaurea.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Amuré 28/05/1961 (MG) - Availles-Thouarsais 29/06/2010 (Rolland Ludovic) – Beaussais 05/2007 (Wilding Neil) - Béceleuf 15/05/1976 (NT) - Cersay 21/06/1976 (CL), 01/05/1987 (CL) - Chanteloup 03/06/2006 (Bonnet Stéphane) - Chauray 13/09/1947 (MG) - Cherveux 25/04/2011 (Debordes Laurent) – Etusson 26/03/1989 (CL), 04/05/2012 (Clochard Noé et Alain) - Genneton 11/08/2010 (Miteu Martine) - La Crèche 20/05/2010 (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 09/09/1957 (MG), 28/05/1960 (MG), 05/06/1990 (NT) - Le Chillou 30/08/1992 (CL) - Missé 15/05/2005 (CL) - Niort 09/05/1948 (MG), 08/05/2010 (Rebeyrol Christian) - Pamproux 20/03/2011 (chenille) (Debordes Laurent) - Saint-Georges de Rex 06/06/1982 (NT), 10/06/1983 (NT), 05/06/1990 (NT) - Saint-Lin 03/05/1997 (AG) - Saint-Symphorien 10/05/1980 (NT) - Sainte-Neomaye 30/04/2011 (Debordes Laurent) – Sainte-Radegonde 14/07/2011 (chenille) (Miteu Martine) - Villiers en Bois 27/07/1959 (MG), 24/05/1970 (NT), 15/08/1970 (NT), 11/06/1983 (NT), 09/06/1984 (NT), 06/05/1990 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cinclidia phoebe (Denis & Schiffermüller, 1775)
Menophra abruptaria (Thunberg, 1792)
Phalène pétrifiée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur genista, clematis, ligustrum, jasminum. Elle est visible en mars puis en juin. Répandu et commun dans toute la région. Un sujet pris à Chatelaillon (17), le 21/07/1901, a le fond des ailes d’un jaune fauve, et la bande subterminale des 4 ailes foncée jusqu’au bord interne (Lucas).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Boarmie pétrifiée. Europe méridionale et centrale, de l’Afrique du nord aux Balkans et également en Asie Mineure. En France, largement répandue mais espèce plus commune au sud. Espèce des parties boisées surtout en lisière mais aussi dans les parcs et les jardins. Espèce bivoltine, trivoltine dans le sud, en IV puis en VI-IX. Chrysalide hivernante dans un cocon soyeux tissé entre les branches. Chenille sur Linaria, Syringa, Prunus, Ligustrum et sans aucun doute sur un bon nombre d’autres plantes.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2008 (Wilding Neil) - Chizé 11/06/1981 (NT) - Fressines 03/07/2009 (AG) - Genneton 24/03/2011 (Miteu Martine) – La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 12/07/1971 (NT), 22/03/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 26/03/1973 (NT), 09/04/1981 (NT), 09/05/1981 (NT) - Marnes 21/04/2006 (CL) - Moutiers sous Argenton 25/03/1996 (CL), 07/03/1997 (CL) - Niort 30/07/1956 (NT), 10/07/1969 (MG), 08/07/1970 (NT), 11/07/1970 (NT), 16/07/1970 (NT), 26/07/1970 (NT), 30/07/1970 (NT), 01/08/1970 (NT), 05/08/1970 (NT), 06/04/1971 (NT), 09/04/1971 (NT), 20/04/1971 (NT), 25/03/1981 (NT), 05/04/1982 (NT), 10/07/1982 (NT), 30/03/1996 (AG), 01/03/1997 (AG), 09/03/1997 (AG), 18/03/1998 (AG), 02/07/2006 (AG), 13/09/2008 (Rebeyrol Christian), 14/03/2009 (AG), 13/06/2009 (AG), 18/03/2010 (AG), 06/04/2010 (AG) - Saint-Georges de Rex 13/07/1989 (NT) - Villiers en Bois 18/03/2005 (AG), 15/03/2009 (AG), 18/03/2010 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Menophra abruptaria (Thunberg, 1792)
Mesapamea didyma (Esper, 1788)
Noctuelle didyme

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle didyme. Eurasiatique. Répandue dans toute l’Europe. En France on la rencontre un peu partout (ne peut-être séparée avec certitude de M. secalis que par un examen des génitalia). Occupe les milieux ouverts jusqu’en zone urbaine, moins commune que secalis. On peut rencontrer didyma et secalis en un même endroit. Espèce univoltine en VI-X. Chenille sur diverses graminées.

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Saint-Georges de Rex 12/07/1989 (NT) – Villiers en Bois 30/08/2005 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Mesapamea didyma (Esper, 1788)
Mesapamea secalis (Linnaeus, 1758)
Hiéroglyphe

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Hiéroglyphe. Eurasiatique. Dans toute l’Europe. En France, on le rencontre un peu partout. Espèce très variable en coloris, occupant divers milieux ouverts jusqu’en zone urbaine. Une grande confusion règne quant aux données de la répartition de secalis et didyma, l’étude par génitalia est donc impérative (NT). Espèce univoltine en VII-IX. Chenille sur diverses graminées.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/08/2002 (CL) - Beaussais 09/2006 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Bessines 26/07/1970 (NT), 11/08/1972 (NT), 05/08/1983 (NT) - Chizé 07/08/2010 (NT) - Coulon 27/07/1989 (CL), - Etusson 10/06/1986 (CL) - La Chapelle-Bâton 27/08/1999 (CL) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 11/07/1975 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/07/1976 (NT) - Marnes 02/08/2005 (CL), 04/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 27/07/2001 (CL), 21/08/2001 (CL) - Niort 22/07/1982 (NT) - Saint-Georges de Rex 13/07/1989 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 17/07/1996 (CL), 31/08/2006 (CL) - Secondigny 30/07/2008 (CL) - Villiers en Bois 06/07/1970 (NT), 18/07/1970 (NT), 25/08/1970 (NT), 23/07/1983 (NT), 02/06/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Mesapamea secalis (Linnaeus, 1758)
Zygaena sarpedon (Hübner, 1790)
Zygène du Panicaut

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Chenille sur eryngium campestre et maritimum. Toute la région ; commun sur le littoral ; çà et là sur les coteaux secs de l’intérieur. La forme sarpedonqu’on trouve dans l’ouest océanique a été dénommée Carmencita par M. Oberthür (Lép. comp. fas. IV p. 457) ; il n’esn faut pas séparer les grands exemplaires, à tache rouge externe plus ou moins échancrée en dehors, et qu’on rattachait jusqu’ici à balearica Bdv., forme particulière à l’Espagne. Beaucoup d’exemplaires de l’ouest portent un point rouge très distinct dans l’espace cellulaire, à la bifurcation des nervures. Un exemplaire pris à Mallet, près de Mauzé (Deux-Sèvres) est remarquable par la prolongation de la tache rouge basale supérieure sur tout l’espace costal, et par un semis d’écailles rouges qui relie, en une seule bande, la tache basale inférieure, la tache médiane allongée et la tache externe (Gelin).

Deux-Sèvres : Assez commun au bois de Mallet, près Mauzé : 14/07/1894 ; 23/07/1909 (Gelin).

Vienne : Entre Civray et Charroux (d’Aldin).

Charente-Maritime : Royan (Lambertie) ; La Rochelle (Mège) ; Dompierre (Vigé) ; Royan (B. et S.) ; Chatelaillon : 14/07/1900 (Gelin).

Charente : Angoulême (Dupuy).


Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Charente-Maritime : Chatelaillon. Certains exemplaires font transition avec la forme Vernetensis, Obthr. Quelques exemplaires sont sans anneaux rouges (Lucas).

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Zygène du panicaut. Envergure : 24-28 mm. Europe de l’ouest. L’imago est visible en VI-VII. Chenille sur Eryngium campestre et E. maritimum.

I. Assez commun au bois de Mallet, près Mauzé 14/07/1894 (HG), 23/07/1909 (HG) – Villiers en Bois 1999 (RL).

II. Availles-Thouarsais 10/06/2006 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Zygaena sarpedon (Hübner, 1790)
Mesoleuca albicillata (Linnaeus, 1758)
Phalène de la Ronce, Blanchâtre

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juillet. Chenille sur rubus. Elle est visible en août.

Deux-Sèvres : 1 esemplaire le 14/05/1912, Le Pont d’Epannes (Gelin).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Commun dans toutes les zones boisées de la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène de la ronce, la Blanchâtre. Paléarctique. En Europe, de l’Espagne à la Scandinavie. En France, presque partout. Fréquente les jardins, les champs, les clairières, les prairies, les forêts de feuillus. Espèce univoltine en VI-VII. La chrysalide hiverne. Chenille sur Rubus, Rosa.

I. Le Pont d’Epannes 1 ex. 14/05/1912 (HG). Commun dans toutes les zones boisées de la région (RL 1983).

II. La Mothe Saint-Héray 13/05/1969 (NT), 04/06/1983 (NT) - Le Vanneau-Irleau 02/08/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Mesoleuca albicillata (Linnaeus, 1758)
Mesoligia furuncula (Denis & Schiffermüller, 1775)
Furoncule, Noctuelle furoncule

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en juin puis an août en deux générations. Chenille sur tiges de graminées, aira, festuca. Elle est visible en mai. Répandu et commun partout. Dans la forme typique, la partie exterbe de l’aile est d’un blanc plus ou moins pur ; elle est presque aussi foncée que la base dans v. furuncula ; enfin, vinctuncula Hb. diffère de cette dernière forme par la fascie transversale noire très étroite. Toutes ces formes sont signalées partout, mais ces deux dernières sont moins abondantes.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Furoncule. Eurasiatique. Espèce présente dans toute l’Europe. Largement répandue en France. Souvent confondue avec O. fasciuncula. Fréquente tout type de milieu ouvert. Espèce univoltine en VII-IX. Chenille sur les tiges de graminées, dont Elymus, Calamagrostis, Festuca arundinacea, Deschampsia caespitosa.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/06/2006 (CL) - Beaussais 08/2005 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - La Crèche 30/07/1974 (NT) - Magné 19/08/2010 (AG) - Mauzé-Thouarsais 23/07/2006 (CL) - Niort 11/07/1970 (NT), 26/07/1970 (NT), 24/08/1971 (NT), 01/08/1972 (NT), 22/07/1982 (NT), 05/08/1982 (NT), 13/08/1982 (NT), 18/08/1982 (NT), 22/08/1982 (NT), 11/07/1983 (MG), 12/08/1983 (NT), 15/08/2010 (AG) - Saint-Jean de Thouars 15/08/1997 (AG), 23/08/2009 (AG) - Villiers en Bois 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Mesoligia furuncula (Denis & Schiffermüller, 1775)
Mesoligia literosa (Haworth, 1809)
Observations récentes :
Observation de Cohendoz Stéphane - Saint-Rogatien (17) - 03/07/2014

lire la suite de l'article : Mesoligia literosa (Haworth, 1809)
Miltochrista miniata (Forster, 1771)
Rosette

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Chenille sur lichens (parmelia). Elle est visible en mai. Répandu et assez commun dans toute la région.


Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Deux-Sèvres : Amuré, un exemplaire dépourvu des dessins noirs (du Dresnay).

Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Deux-Sèvres : Variété virginea Dussouchay. Forêt de l’Hermitain.

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Rosette. Eurasiatique. Toute l’Europe, sauf l’extrême Nord. En France, presque partout, non signalée de Corse. Fréquente les bois et forêts. Espèce univoltine en V-VIII. Chenille sur les lichens du genre Parmelia (chênes, hêtres et bouleaux).

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912). Forêt de l’Hermitain (RL 1983).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Chizé 11/06/1971 (NT), 07/08/2010 (Debordes Laurent) - Fressines 03/07/2009 (AG) - La Chapelle-Bâton 30/07/1997 (AG) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 23/06/1957 (MG), 04/07/1970 (MG), 01/07/1983 (NT) - Mauzé-Thouarsais 22/07/2005 (CL), 23/06/2006 (CL), 23/07/2007 (CL) - Saint-Georges de Rex 13/08/1969 (NT) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Secondigny 10/09/2008 (CL) - Villiers en Bois 21/07/1950 (MG), 06/05/1970 (MG), 30/08/2005 (AG), 14/06/2009 (AG), 20/06/2008 (AG), 22/06/2009 (AG), 05/07/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Miltochrista miniata (Forster, 1771)
Mimas tiliae (Linnaeus, 1758)
Sphinx du tilleul

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible d’avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Pris à Niort du 15 avril au 18 mai, et du 11 juillet au 10 août (Gelin). Chenille sur ulmus, alnus, tilia, betula, etc. Elle est visible en juin puis en septembre. Commun dans toute la région. La forme typique, à couleur foncière verdâtre et à bande médiane de l’aile supérieure ininterrompue, est la plus commune. L’espèce varie par la couleur et par le dessin. Quand la bande médiane reste entière, mais devient d’un brun vif, c’est l’aberration brunnescens Stgr. La bande peut s’évider par le milieu, et se diviser en deux macules : c’est alors l’aberration maculata Wallgr. ; la macule supérieure peut subsister seule et c’est l’aberration ulmi Stgr. Ajoutons que maculata et ulmi peuvent être viridescens ou brunnescens, selond que le fond et la fascie sont verdâtres ou bruns. Toutes ces formes, plus ou moins accusées, se rencontrent dans la zone océanique. Elles affectent indifféremment les deux générations.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Sphinx du tilleul. Eurasiatique. Toute l’Europe et toute la France. L’imago est visible en III-IX, en deux générations. Le sphinx du tilleul peut se rencontrer en milieu urbanisé, surtout là où des tilleuls ont été plantés. Peuple les jardins, les haies, les avenues bordées d’arbres, les parcs et les bois de feuillus. Chenille sur Ulmus, Alnus, Tilia, Betula, etc, en V-X.

I. Commun et répandu dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Beauvoir sur Niort 30/03/1948 (MG) - Chauray 30/06/2007 (chenille) (Réaud Michel et Geneviève) - La Crèche 15/08/1971 (NT), 29/07/1976 (NT), 18/04/1981 (NT) - La Mothe Saint-Héray 11/07/1971 (NT) - Magné 25/07/1969 (NT) - Mauzé-Thouarsais 14/07/2007 (CL) - Niort 15/07/1942 (MG), 31/03/1949 (MG), 22/08/1960 (MG), 28/08/1963 (NT), 25/05/1968 (NT), 02/08/1968 (NT), 17/07/1969 (NT), 17/07/1971 (MG), 14/07/1972 (MG), 01/09/1994 (AG), 12/09/1995 (AG), 07/05/1996 (AG), 16/05/1996 (AG), 13/06/1996 (AG), 15/06/1997 (AG), 11/05/1998 (AG), 12/08/1999 (AG), 26/04/2008 (AG) - Saint-Génard 27/09/2009 (Rousseau Astrid) - Saint-Jean de Thouars 25/08/1997 (AG) - Sainte-Blandine 19/07/1969 (NT) - Villiers en Bois 14/07/1971 (MG), 21/05/2010 (AG), 07/07/2010 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Mimas tiliae (Linnaeus, 1758)
Minois dryas (Scopoli, 1763)
Grand nègre des bois

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Bois et forêts. Vole dans les sous-bois ; se pose sur les bruyères en fleurs. Chenille sur lolium perenne et tremulentum, avena elatior. Elle est visible en juin. "Cette espèce varie beaucoup pour la grandeur des ailes, pour le développement des ocelles pupillés de bleu, quelquefois réduits à deux simples points noirs chez les mâles ; d’autres fois formant, chez les femelles, des taches très grosses, et près de se rejoindre l’une de l’autre au moyen d’une tache supplémentaire qui peut se développer sur le sommet de la seconde macule". (Oberthur, Lépid. comp., p.283.)

Deux-Sèvres : Rare et localisé : Bois du Fouilloux près La Mothe (Maillard), forêt de Chizé, 05/07/1904 (Sauvaget).

Vienne : Rouillé (Gelin).

Charente-Maritime : Royan (S. et B.).

Charente : Commun dans les marais et dans les bois de la Charente et de la Vienne (Obth.).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Grand nègre des bois. Espèce localisée en Europe centro-méridionale, disparue du Luxembourg. Encore bien présente dans le sud de la France, mais en fort déclin au nord. Fréquente les prairies et bois clairs herbeux. Période de vol : VII-VIII. Chenille sur graminées, notamment Arrhenatherum elatius.

I. La Mothe Saint-Héray (Maillard) - Villiers en Bois 05/07/1904 (Sauvaget). Considéré comme rare et localisé (G&L 1912).

II. Marigny 25/05/1993 (CL) - Villiers en Bois 08/08/1950 (MG), 08/08/1950 (MG), 21/07/1953 (MG), 20/07/1955 (MG), 28/07/1955 (MG), 09/08/1958 (MG), 21/07/1959 (MG), 15/08/1970 (NT), 08/08/1971 (NT), 26/07/1975 (NT), 08/08/1984 (CL), 27/07/1994 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Minois dryas (Scopoli, 1763)
Anua lunaris (Denis & Schiffermüller, 1775)
Lunaire

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin. Chenille sur quercus. Elle est visible en juillet. Répandu et assez commun dans les bois de toute la région où il se pose sur les feuilles sèches tombées sur le sol.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Lunaire. Méditerranéo-asiatique. Europe : présente partout elle atteint 800 m d’altitude. En France, large répartition. Occupe les pentes ensoleillées et sèches ainsi que les clairières, les forêts claires de feuillus, les lisières et les vallées chaudes. Espèce univoltine en III-VI. Chrysalide hivernante dans un léger cocon confectionné à proximité du sol. Chenille sur les rejets situés à la base des Quercus, en VI-VIII. Espèce le plus souvent classée dans le genre Minucia (NT).

I. Répandu et assez commun dans les bois de toute la région où il se pose sur les feuilles sèches tombées sur le sol (G&L 1912) – Hanc 1983 (RL).

II. Chizé 30/04/1980 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/05/1960 (NT), 26/05/1973 (NT), 19/05/1982 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 01/05/1997 (CL) - Villiers en Bois 30/04/1980 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Anua lunaris (Denis & Schiffermüller, 1775)
Mormo maura (Linnaeus, 1758)
Maure

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à septembre. Chenille sur hedera, vitis, prunus spinosa. Elle est visible en mai. Répandu et assez commun partout. Varie du gris au noir foncé.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Maure, le Crapaud. Méditerranéo-asiatique. Largement répandue en Europe centrale et méridionale. En France, s’observe communément partout, y compris en Corse. Elle habite les bois clairs, les jardins, les ponts, les caves et en de nombreux endroits obscurs, même dans les habitations. Espèce univoltine en VI-X. En automne, la chenille se nourrit de plantes basses, Rumex, Plantago, Labium, Stellaria. Elle hiverne puis mange à nouveau les jeunes feuilles de divers arbres comme Alnus, Populus, Salix, Prunus spinosa.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 09/08/1983 (NT), 09/2004 (Wilding Neil) - Cersay 02/07/1997 (CL), 05/09/2006 (CL) - La Crèche 08/07/1972 (NT), 30/07/1981 (NT) - La Mothe Saint-Héray 30/08/1983 (NT) - Les Aubiers 14/10/2000 (CL) - Niort 04/07/1957 (MG), 19/07/1961 (MG), 04/07/1964 (MG), 28/08/1968 (MG), 01/07/1971 (NT), 14/07/1971 (NT), 17/08/1971 (NT), 17/07/1972 (NT), 01/09/1972 (MG), 15/09/1992 (AG), 05/10/1993 (AG), 08/10/1996 (AG), 10/10/1997 (AG), 02/09/2001 (AG), 02/09/2007 (Gaultier Christian) - Sansais 08/07/1971 (NT) - Verrines sous Celles 15/07/1971 (NT), 09/08/1983 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Mormo maura (Linnaeus, 1758)
Aletia albipuncta (Denis & Schiffermüller, 1775)
Point blanc

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à novembre en deux générations. Chenille sur graminées. Répandu et commun partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Point blanc. Méditerranéo-asiatique. Europe moyenne et du sud. Largement répandue en France pour cette espèce migratrice. Occupe tout type de milieu. Espèce bivoltine, en IV-XI. Chenille hivernante à l’état larvaire sur graminées et plantes basses, Taraxacum, Plantago, Galium, en V.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/08/2002 (CL) - Beaussais 11/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Bessines 17/08/1969 (NT), 05/08/1983 (NT) - Boussais 25/09/2008 (CL) - Cersay 16/07/1990 (CL) - Chizé 30/05/1981 (NT) - Genneton 19/08/1996 (CL) - La Crèche 18/09/1971 (NT) - La Mothe Saint-Héray 26/08/1970 (NT) - Magné 12/05/1969 (NT), 08/05/2008 (AG) - Massais 21/08/1987 (CL) - Mauzé-Thouarsais 20/07/1997 (CL), 25/07/1997 (CL), 27/07/1997 (CL), 28/07/1997 (CL), 13/08/1999 (CL), 22/08/1999 (CL), 21/08/2001 (CL), 02/06/2006 (CL), 23/07/2008 (CL) - Niort 14/05/1948 (MG), 20/05/1948 (MG), 08/05/1971 (NT), 11/05/1971 (NT), 20/10/1971 (NT), 24/10/1971 (NT), 21/05/1976 (NT), 06/08/1976 (NT), 24/05/1982 (NT), 22/08/1982 (NT), 15/08/1983 (NT), 26/09/1983 (NT), 10/10/1996 (AG), 30/04/1997 (AG), 25/09/2000 (AG), 03/06/2006 (AG), 14/10/2007 (AG), 07/09/2008, 11/05/2009 (Rebeyrol Christian), 15/08/2010 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 22/08/2001 (CL), 31/08/2006 (CL) - Saint-Rémy 21/08/1976 (NT) - Sansais 30/09/1983 (NT), 15/05/1990 (CL) - Villiers en Bois 31/05/2009 (AG), 11/09/2009 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Aletia albipuncta (Denis & Schiffermüller, 1775)
Aletia ferrago (Fabricius, 1787)
Argentée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Argentée. Méditerranéenne. Presque toute l’Europe, excepté l’extrême nord. En France, surtout au sud. Abondante en certains endroits. Elle n’a que peu d’exigences écologiques, ainsi on la rencontre parfois communément en milieu ouvert ainsi qu’en montagne. Espèce sans doute bivoltine, en VI-VIII. Chenille hivernante aux premiers stades, polyphage mais affectionne surtout les graminées et diverses plantes basses, en V.

I. Répandu partout mais plus ou moins abondant (G&L 1912).

II. Beaussais 06/2000 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - La Chapelle-Bâton 08/08/1997 (AG) - Marigny 27/07/1994 (CL) - Mauzé-Thouarsais 25/07/1997 (CL), 13/08/1998 (CL) - Niort 16/07/1989 (NT) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Villiers en Bois 11/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Aletia ferrago (Fabricius, 1787)
Aletia impura (Hübner, 1808)
Leucanie souillée

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Leucanie souillée. Eurasiatique. Occupe la région paléarctique et l’Amérique du Nord. Répandue en France, sauf dans l’extrême sud-ouest où elle est très localisée. Affectionne les régions marécageuses, le bord des étangs et les clairières humides. Espèce bivoltine, en V-IX. Chenille sur Brachypodium, Phragmites, Carex, Deschampsia, Dactylis, en IV.

I. Amuré 04/07/1913 (HG) – Hanc 1999 (RL).

II. Beaussais 06/2003 (Wilding Neil) - Bessines 29/07/1971 (NT), 11/08/1972 (NT) - La Crèche 13/06/1973 (NT) - Niort 25/07/1949 (MG), 04/07/1956 (MG) - Saint-Georges de Rex 24/06/1975 (NT) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG) - Villiers en Bois 22/06/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Aletia impura (Hübner, 1808)
Mythimna l-album (Linnaeus, 1767)
Crochet blanc

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à octobre en deux générations. Chenille sur dactylis glomerata, agropyrum pungens ou chiendent panaché. Elle est visible en juin. Répandu et très commun dans toute la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Crochet blanc. Eurasiatique. Occupe toute l’Europe. En France, espèce commune un peu partout, sauf dans le nord et en altitude. Espèce hygrophile en plaine, prairies humides, bords des ruisseaux et en zones cultivées plus ou moins abandonnées. Espèce migratrice dans les zones plus xérothermiques. Espèce plurivoltine, présence continue sur le pourtour méditerranéen. Vol en V-X en deux générations ailleurs. Chenille hivernante sur diverses graminées spontanées, en VI.

I. Répandu et très commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 10/2005 (Wilding Neil) - Boussais 25/09/2008 (CL) - La Crèche 18/08/1971 (NT), 18/09/1971 (NT), 07/10/1971 (NT), 21/09/1983 (NT), 01/10/1983 (NT) - Marnes 18/06/2005 (CL) - Moutiers sous Argenton 18/06/1998 (CL) - Niort 10/10/1996 (AG), 10/08/1997 (AG), 10/09/2006 (AG), 30/08/2009 (Rebeyrol Christian) - Sainte-Blandine 14/07/1983 (NT) - Villiers en Bois 30/08/2005 (AG), 25/05/2009 (AG), 22/06/2009 (AG), 11/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Mythimna l-album (Linnaeus, 1767)
Aletia pallens (Linnaeus, 1758)
Noctuelle pâle, Blême, Leucanie blafarde

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Chenille polyphage. Répandu et assez commun dans toute la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Blême, la Noctuelle pâle. Répandue largement en Europe excepté dans le sud-ouest de la péninsule Ibérique et le bassin égéen. En France, on la rencontre un peu partout dans les zones marécageuses, bien qu’elle soit plus localisée dans l’extrême sud-est. Cette espèce côtoie A. impura en de nombreux biotopes (NT). Souvent confondue avec straminea. Espèce bivoltine, en V-IX. Chenille hivernante, polyphage, se nourrit avant tout de graminées, aussi sur Rumex et Taraxacum, en IV.

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/08/2002 (CL) - Beaussais 09/2006 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Cours 11/09/2010 (AG) - Genneton 19/08/1976 (CL) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 18/09/1971 (NT), 18/06/1973 (NT) - Marnes 20/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 25/07/1997 (CL), 27/07/1997 (CL), 28/07/1997 (CL), 21/06/1998 (CL), 23/07/2006 (CL) - Moutiers sous Argenton 20/04/1996 (CL) - Niort 13/06/1949 (MG), 25/05/1957 (MG), 30/08/1970 (NT), 31/05/1971 (NT), 24/10/1971 (NT), 28/05/1976 (NT), 19/09/1976 (NT), 22/08/1982 (NT), 29/08/1982 (NT), 14/08/1996 (AG), 15/06/1997 (AG), 20/09/2000 (AG), 22/08/2008 (Rebeyrol Christian), 24/05/2010 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 04/09/2000 (CL), 13/09/2000 (CL), 23/08/2001 (CL) - Souvigné 13/09/1980 (NT) - Villiers en Bois 31/05/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Aletia pallens (Linnaeus, 1758)
Aletia vitellina (Hübner, 1808)
Leucanie vitelline

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis d’août à novembre en deux générations. Chenille sur graminées, etc. Elle est visible en avril. Commun et répandu partout. Les ailes antérieures sont tantôt jaunâtres, tantôt rougeâtres. Ce dernier cas paraît se produire surtout dans les années pluvieuses.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Leucanie vitelline. Méditerranéo-asiatique. Europe, des Pyrénées à la Russie sauf dans l’extrême nord et l’extrême sud. En France, répandue un peu partout mais plus commune dans la moitié sud. On constate de nombreuses migrations. Occupe tout type de milieu jusqu’en zone urbaine. Espèce bivoltine dans le sud, en V-VI puis VIII-XI. Chenille sur graminées, en IV.

I. Commun et répandu partout (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2006 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Chizé 06/06/1981 (NT) - Genneton 09/10/2010 (Miteu Martine) - La Mothe Saint-Héray 27/05/1990 (CL) - Mauzé-Thouarsais 18/06/1998 (CL), 02/06/2006 (CL) - Moutiers sous Argenton 04/06/1996 (CL) - Niort 31/08/1948 (MG), 29/09/1948 (MG), 30/08/1970 (NT), 31/05/1971 (NT), 24/10/1971 (NT), 28/05/1976 (NT), 19/09/1976 (NT), 22/08/1982 (NT), 28/08/1982 (NT), 09/10/1983 (NT), 02/08/1996 (AG), 17/09/1996 (AG), 10/10/1996 (AG), 30/05/1997 (AG), 15/06/1997 (AG), 18/06/2010 (Rebeyrol Christian) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 16/06/1996 (CL) - Sansais 15/05/1990 (CL) - Secondigny 10/09/2008 (CL) - Villiers en Bois 30/08/2005 (AG), 09/09/2005 (AG), 23/09/2005 (AG), 31/05/2009 (AG), 11/09/2009 (AG), 25/09/2009 (AG), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Aletia vitellina (Hübner, 1808)
Nemapogon granella (Linnaeus, 1758)
Teigne des grains

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Teigne des grains. Envergure : environ 13 mm. Espèce ravageuse qui s’attaque aux grains entreposés (seigle, maïs, blé, orge ...) ou à d’autres aliments (champignon, fruits secs, amandes ...). Elle consomme également l’ergot du seigle ou le liège des bouchons. C’est la chenille qui cause des dégâts. Les pontes ont lieu sur les grains ou les autres aliments, l’incubation est de l’ordre de une à deux semaines. Les chenilles produisent pour s’abriter des soies abondantes. Elles forment ainsi des conglomérats caractéristiques formés de toiles et d’excréments.

I. Très commun et répandu partout dans les greniers à blé (G&L 1912).

II. Niort 15/09/2001 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Nemapogon granella (Linnaeus, 1758)
Nemophora degeerella (Linnaeus, 1758)
Coquille d’or

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Coquille d’or. Envergure : 16-23 mm. Toute l’Europe. Les antennes des mâles sont beaucoup plus longues que celles des femelles. Espèce univoltine en V-VII. La chenille hiverne dans une toile soyeuse au milieu des feuilles. Elle se nourrit dans la litière à même le sol sur Anemone nemorosa.

I. Bois d’Arpentéreau 29/05/1904 (HG) - Forêt de l’Hermitain 07/06/1910 (HG), 10/06/1913 (HG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Nemophora degeerella (Linnaeus, 1758)
Nemophora metallica (Poda, 1761)
Adèle de la scabieuse

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Adèle de la scabieuse. Envergure : 15-20 mm. Toute l’Europe. Fréquente les pelouses sèches. Période de vol : VI-VIII. Chenille sur Knautia, Scabiosa, Centaurea.

I. Bois de Mallet près Mauzé 2 ex. 03/07/1912 (HG).

II. La Mothe Saint-Héray 20/04/1957 (NT) - Villiers en Bois 14/04/1957 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Nemophora metallica (Poda, 1761)
Neozephyrus quercus (Linnaeus, 1758)
Thécla du chêne

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Vole autour des chênes, se pose sur leurs feuilles et sur les fleurs de sarrazin ou blé noir cultivé dans leur voisinage. Chenille sur quercus. Elle est visible en mai. Commun autour des bois de chênes de toute la région.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Thécla du chêne. Espèce répandue dans toute l’Europe à l’exception du nord. Fréquente les bois, les parcs et les landes boisées, du moment qu’il s’y trouve des chênes. L’imago est visible en VI-VIII. Chenille sur Quercus, en V.

I. Commun autour des bois de chênes de toute la région (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Cersay 28/07/1976 (CL) - La Mothe Saint-Héray 27/06/1948 (MG), 02/07/1960 (MG), 23/07/1974 (NT) - Marigny 26/06/1988 (CL), 25/07/1995 (CL) - Saint-Lin 20/07/1991 (AG) – Saint-Symphorien 09/06/2007 (Montenot Jean-Pierre) - Villiers en Bois 05/07/1949 (MG), 21/07/1959 (MG), 19/07/1969 (NT), 14/07/1971 (MG), 14/06/1981 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Neozephyrus quercus (Linnaeus, 1758)
Noctua comes (Hübner, 1813)
Hulotte

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Répandu mais rare partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Hulotte, la Suivante. Méditerranéo-asiatique. Presque toute l’Europe, excepté le nord-est. En France, elle est commune un peu partout. Peu exigeante écologiquement, elle se rencontre fréquemment en ville, dans les jardins et les parcs, mais aussi dans les ripisylves et prairies mésophiles de plaine et, plus en altitude, dans les stations ouvertes ou arbustives plus sèches. Espèce univoltine, qui effectue une diapause estivale en plaine, en V-IX. La chenille, polyphage, consomme de nombreuses plantes basses, notamment les plantes cultivées des jardins !

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2004 (Wilding Neil) - Chizé 11/06/1970 (NT), 09/07/1970 (NT), 03/07/1971 (NT) - La Mothe Saint-Héray 23/07/1970 (NT) - Marigny 01/10/2009 (AG) - Marnes 02/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 27/07/1997 (CL) - Niort 15/08/1940 (MG), 04/07/1969 (NT), 18/09/1969 (NT), 11/07/1970 (NT), 31/05/1971 (NT), 29/09/1971 (NT), 19/08/1972 (NT), 16/06/1982 (NT), 06/07/1983 (NT), 22/07/1983 (NT), 11/02/1993 (AG), 03/05/1993 (AG), 05/06/1993 (AG), 13/06/1993 (AG), 14/07/1993 (AG), 20/07/1993 (AG), 01/08/1996 (AG), 30/05/1997 (AG), 09/05/2006 (AG), 27/05/2006 (AG), 19/08/2008 (Rebeyrol Christian), 12/10/2008 (AG), 18/04/2009 (AG), 09/10/2010 (AG) - Saint-Jean de Thouars 15/08/1997 (AG) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Villiers en Bois 14/06/2009 (AG), 05/07/2009 (AG), 11/09/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Noctua comes (Hübner, 1813)
Noctua fimbriata (Schreber, 1759)
Noctuelle frangée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet puis de août à octobre en deux générations. Chenille sur primula, trifolium, etc. Répandu partout, mais commun nulle part. Varie avec bandes brun rouge plus ou moins foncé (ab. brunnea Tutt.) ; jaune ocre verdâtre (ab. virescens Tutt.) ; gris olive foncé (ab. solani F.) ; toutes trouvées dans la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Frangée. Probablement eurasiatique. En Europe, de la péninsule Ibérique à la Russie, absente de l’extrême nord. En France, un peu partout. Fréquente les milieux ouverts jusqu’en moyenne montagne, mais aussi les forêts claires et chaudes. Espèce univoltine en VI-X. Chenille polyphage sur diverses plantes basses, arbres et arbustes.

I. Répandu partout, mais commun nulle part (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Chizé 11/07/1970 (NT), 03/07/1971 (NT) - La Mothe Saint-Héray 26/06/1970 (NT), 23/06/1971 (NT) - Mauzé-Thouarsais 09/06/1997 (CL), 25/07/1997 (CL), 23/06/2006 (CL) - Niort 20/09/1970 (NT), 30/06/1971 (NT), 30/07/1972 (NT), 01/05/1975 (NT), 19/09/1976 (NT), 09/07/1983 (NT), 11/07/1983 (NT), 03/10/1990 (AG), 12/07/2009 (AG) - Rom 24/07/2010 (Minot Jean-Louis) - Souvigné 13/09/1980 (NT) - Villiers en Bois 06/07/1970 (NT), 14/07/1971 (NT), 18/07/1971 (NT), 14/06/2009 (AG), 14/06/2009 (AG), 22/06/2009 (AG), 11/09/2009 (AG), 25/09/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Noctua fimbriata (Schreber, 1759)
Noctua interjecta (Hübner, 1803)
Faux Casque

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à septembre. Chenille sur galium, dactylis, brachypodium. Elle est visible en mai. Répandu partout mais généralement peu commun.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Faux casque. Atlanto-méditerranéenne. Moitié sud-ouest de l’Europe jusqu’aux Pays-Bas, Allemagne, Autriche et sud de la Roumanie. En France, largement distribuée. Fréquente les milieux ouverts, jardins, parcs urbains jusqu’en moyenne montagne. Espèce univoltine en VI-X. Chenille sur plantes basses.

I. Répandu partout mais généralement peu commun (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Boussais 27/07/1988 (CL) - Chizé 13/09/1983 (NT) - La Chapelle-Bâton 27/05/1995 (CL) - La Mothe Saint-Héray 23/07/1970 (NT) - Magné 19/08/2010 (AG) - Mauzé-Thouarsais 13/09/1997 (CL), 28/07/1999 (CL) - Niort 30/07/1972 (NT) - Villiers en Bois 25/08/1970 (NT), 11/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Noctua interjecta (Hübner, 1803)
Noctua janthina (Denis & Schiffermüller, 1775)
Casque

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à septembre ; 1 exemplaire à Niort, 09/10/1907 (Gelin). La chenille est polyphage : Arum maculatum, rumex, primula etc. Elle est visible en mai. Assez commun dans toute la région ; 1 exemplaire de l’ab. rufa Tutt, (ailes antérieures pâles, d’un gris roussâtre) obtenu ex larva, 12/07/1905, à Auzay (Lucas).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Casque. Méditerranéo-asiatique. Europe centrale et du sud de la Scandinavie au bassin égéen. En France, semble largement répandue. Fréquente tous types de milieux ouverts ou légèrement boisés, jusqu’en zone urbaine. Espèce univoltine en VI-X. Chenille polyphage sur plantes basses.

I. Assez commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Chizé 09/07/1970 (NT), 11/07/1970 (NT), 03/07/1971 (NT) - Cours 11/09/2010 (AG) - La Chapelle-Bâton 08/08/1997 (AG) - La Crèche 16/07/1971 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/07/1970 (NT), 26/08/1970 (NT) - Niort 31/07/1970 (NT), 25/07/1971 (NT), 30/07/1972 (NT), 06/08/1993 (AG), 07/08/1995 (AG), 15/06/1997 (AG), 15/08/2010 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 04/09/2000 (CL) - Villiers en Bois 18/07/1970 (NT), 18/08/1970 (NT), 25/08/1970 (NT), 14/07/1971 (NT), 17/09/1982 (NT), 10/10/1996 (AG), 30/08/2005 (AG), 09/09/2005 (AG), 23/09/2005 (AG), 14/06/2009 (AG), 11/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Noctua janthina (Denis & Schiffermüller, 1775)
Noctua pronuba (Linnaeus, 1758)
Hibou, Noctuelle fiancée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à octobre. Chenille sur galium erectum, viola, erica cinerea, rumex pulcher, primula. Elle est visible en mai. Commun partout dans la région. La forme innuba Tr, avec thorax et base des ailes concolores, est aussicommune que le type.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Hibou, la Noctuelle fiancée. Eurasiatique. Toute l’Europe et toute la France. La plus commune du genre. Elle est très variable de coloration, allant du jaune clair au brun rougeâtre, mais ne peut être confondue avec aucune autre espèce. Euryèce, elle occupe tous types de milieux, y compris les zones urbanisées. Espèce univoltine qui effectue une diapause estivale, en IV-XI. La chenille vit sur de nombreuses plantes basses, comme Primula, Taraxacum, Viola canina…

I. Commun partout dans la région (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) – Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Bessines 29/05/1971 (NT) - Chauray 20/08/2010 (Réaud Geneviève et Michel) - Chizé 22/06/1971 (NT), 03/07/1971 (NT), 07/08/2010 (Debordes Laurent) - Genneton 23/08/2008 (CL), 18/09/2010 (Miteu Martine) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Mothe Saint-Héray 05/06/1970 (NT), 20/06/1970 (NT), 23/07/1970 (NT) - Magné 12/05/1969 (NT) - Marigny 01/10/2009 (AG) - Mauzé-Thouarsais 09/06/1997 (CL), 28/07/1997 (CL), 11/08/1997 (CL), 23/06/2006 (CL) - Missé 11/06/2010 (Meyer Daniel) - Niort 17/05/1948 (NT), 26/05/1948 (MG), 15/05/1970 (NT), 31/05/1971 (NT), 20/03/1975 (MG), 11/07/1983 (NT), 16/07/1983 (NT), 02/04/1993 (AG), 02/05/1993 (AG), 21/05/1993 (AG), 28/01/1995 (AG), 14/08/1996 (AG), 17/09/1996 (AG), 16/10/1996 (AG), 18/04/1997 (AG), 18/05/2006 (AG), 21/08/2009 (AG), 11/09/2009 (AG), 25/05/2010 (AG), 25/06/2010 (AG), 24/10/2010 (AG), 30/09/2011 (AG) - Saint-Jean de Thouars 22/08/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 31/08/2006 (CL) - Villiers en Bois 18/07/1970 (NT), 25/08/1970 (NT), 22/06/1971 (NT), 30/08/2005 (AG), 09/09/2005 (AG), 23/09/2005 (AG), 07/10/2005 (AG), 09/06/2006 (AG), 14/06/2009 (AG), 11/09/2009 (AG), 25/09/2009 (AG), 01/07/2010 (AG), 22/06/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Noctua pronuba (Linnaeus, 1758)
Nomophila noctuella (Denis & Schiffermüller, 1775)
Pyrale hybride

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Pyrale hybride. Envergure de 26 à 32 mm. L’imago est visible en IV-X. Espèce migratrice, voyageant de l’Europe méridionale et l’Afrique du Nord vers le Nord de l’Europe. Chenille polyphage sur Trifolium, Medicago, Polygonum, en VI-VIII.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Boussais 13/06/2009 (CL) - Fressines 08/08/2006 (AG), 03/07/2009 (AG) - Hanc 15/08/2002 (AG) - Magné 19/08/2010 (AG) - Niort 14/07/1969 (MG), 12/09/1969 (MG), 10/10/1971 (MG), 05/09/1980 (MG), 11/08/2006 (AG), 11/08/2007 (AG), 30/05/2009 (AG), 12/07/2009 (AG) - Saint-Maxire 14/06/1970 (MG) - Villiers en Bois 22/06/2009 (AG), 05/07/2009 (AG), 25/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Nomophila noctuella (Denis & Schiffermüller, 1775)
Epiblema cynosbatella (Linnaeus, 1758)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 16-22 mm. Presque toute l’Europe et la France, y compris la Corse. Période de vol : V-VII. Chenille sur Rosa, Rubus, Prunus, Pirus, Quercus, Crataegus, Cydonia, Malus, Cotoneaster.

I. Répandu et commun partout (1912).

II. Genneton 09/05/2011 (Miteu Martine) - Villiers en Bois 14/06/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Epiblema cynosbatella (Linnaeus, 1758)
Epiblema uddmanniana (Linnaeus, 1758)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 15-20 mm. Période de vol : VI-VII. Presque toute l’Europe et la France, y compris la Corse. Chenille sur Rubus, Fragaria.

I. Répandu partout, plus ou moins commun (G&L 1912).

II. Niort 02/06/1958 (NT), 15/08/2010 (AG) - Villiers en Bois 09/06/2006 (AG), 31/05/2009 (AG), 14/06/2009 (AG), 22/06/2009 (AG), 01/07/2010 (AG), 02/06/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Epiblema uddmanniana (Linnaeus, 1758)
Notodonta dromedarius (Linnaeus, 1758)
Chameau

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur betula, alnus, salix, corylus. Elle est visible en juin puis en septembre. Répandu dans toute la zone, plus ou moins commun selon les localités.

Deux-Sèvres : Niort, 28/04/1905 ; 20/05/1905 ; 19/07/1904, 3 exemplaires 28/07/1908 ; 20/08/1906 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Chameau. Paléarctique. Partout en Europe et en France jusqu’à 2500 m. Fréquente tous typs de milieux. Espèce bivoltine en V-VI puis en VII-VIII. Chenille sur Salix, Betula, Alnus, Quercus.

I. Répandu dans toute la zone, plus ou moins commun selon les localités (G&L 1912). Niort 19/07/1904 (HG), 28/04/1905 (HG), 20/05/1905 (HG), 20/08/1906 (HG), 3 ex. 28/07/1908 (HG).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Bessines 29/07/1971 (NT), 11/08/1972 (NT), 05/08/1983 (NT) - Chizé 23/04/1982 (NT) - Coulon 26/07/1989 (CL) - Genneton 19/08/1996 (CL) - La Chapelle-Bâton 30/07/1997 (AG), 08/08/1997 (AG) - La Mothe Saint-Héray 28/05/1970 (NT), 11/06/1971 (NT), 28/05/1973 (NT), 26/06/1973 (NT), 13/08/1980 (NT), 31/05/1981 (NT), 05/06/1981 (NT), 19/05/1982 (NT), 16/07/1982 (NT) - Magné 11/07/1971 (NT) - Niort 17/07/1971 (NT), 04/06/1983 (NT) - Saint-Georges de Rex 14/06/1983 (NT) - Secondigny 30/07/2008 (CL), 06/08/2008 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Notodonta dromedarius (Linnaeus, 1758)
Notodonta ziczac (Linnaeus, 1758)
Bois veiné

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Chenille sur salix, populus. Elle est visible de juin à octobre. Répandu dans toute la région, mais d’abondance très inégale.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Bois veiné. Toute l’Europe et toute la France jusqu’à 2000 m. Fréquente un grand nombre de types de milieux. Espèce univoltine ou bivoltine en IV-VIII. Chenille sur Populus tremula, Salix caprea.

I. Répandu dans toute la région, mais d’abondance très inégale (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/06/2006 (CL) - Beaussais 07/2000 (Wilding Neil) - Bessines 29/07/1971 (NT) - La Chapelle-Bâton 27/05/1995 (CL) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 12/05/1982 (NT) - La Mothe Saint-Héray 27/06/1990 (CL), 15/05/1992 (CL) - Magné 19/08/2010 (AG) - Mauzé-Thouarsais 27/08/2008 (CL) - Niort 15/05/1968 (NT), 17/05/1982 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 15/07/1987 (CL) - Secondigny 22/04/2004 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Notodonta ziczac (Linnaeus, 1758)
Nychiodes andalusiaria (Millière, 1865)
Boarmie obscure

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à septembre en deux générations. Chenille sur prunus spinosa, erica, genista, ulex. Elle est visible en mai puis en août.

  • Charenre-Maritime : 1 exemplaire à Rochefort (Delavoie).

Etat des connaissances en 1922 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Charente : Mouthiers-s-B., 1 exemplaire de la forme Dalmatina, 17/07/1922 (Lucas).

Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Charente : Un exemplaire le 25/07/1977 à Aigre. Cet exemplaire est exactement semblable à la forme typique, comme ceux des Pyrénées-Orientales, alors que ceux que l’on prend dans les Alpes du sud se rapprochent énormément de la variété dalmatina.

Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce rare qui n’a plus été mentionnée dans la région depuis Robert Levesque.


Généralités : Les trois espèces du genre Nychiodes connues en France ne sont pas faciles à différencier, les genitalia mâles présentent toutefois des différences visibles. Nychiodes obscuraria se distingue par des ailes antérieures plus larges, une coloration légèrement ardoisée, des lignes transversales très nettes, avec des directions légèrement différentes, sur les postérieures, la ligne postmédiane est un peu plus arrondie que chez N. hispanica. N obscuraria est répartie de l’Afrique du Nord à la Transcaucasie en passant par l’Europe méditerranéenne et centrale. En France, elle est connue de tout le Sud ainsi que la vallée du Rhône, des Cévennes, de la Bourgogne et de la vallée de l’Allier. Elle est localisée, mais peut être parfois commune dans le Sud, plus rare ailleurs. Le papillon fréquente les friches bien exposés, les éboulis, les bords de chênaies embroussaillés. Les chenilles se nourrissent sur Prunus spinosa, Genista, Ulex. Elles hivernent. Période de vol : VI-VII. Espèce univoltine avec une génération partielle en septembre. (Delachaux et niestlé, Guide des papillons nocturnes de France, coordonné par Roland Robineau)




lire la suite de l'article : Nychiodes andalusiaria (Millière, 1865)
Nycteola siculana (Fuchs, 1899)
Nyctéole du Peuplier

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à avril puis de juillet à octobre (hiverne, reparaît et pond au printemps). Chenille sur salix. Elle est visible en juin. La v. dilutata Hb. a le fond gris, traversé par une bande brune.

  • Deux-Sèvres : Assez commun fin mars-avril, juillet puis du 9 octobre au 20 décembre (Gelin).

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Nyctéole du peuplier. Euro-sibérienne. Europe de l’ouest jusqu’en Sibérie. En France, large répartition de l’espèce en des endroits les plus divers, Corse comprise. C’est l’hôte des peupleraies et saulaies. Espèce confondue avec N. asiatica. Espèce bivoltine en VI-VIII puis en IX-X, III-V (hiverne et reparaît au printemps). Chenille sur Salix et Populus.

I. Assez commun fin mars-avril, juillet puis du 9 octobre au 20 décembre (HG).

II. Le Chillou 20/08/1993 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Nycteola siculana (Fuchs, 1899)
Nymphalis polychloros (Linnaeus, 1758)
Grande tortue

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet puis de août à septembre en deux générations. Hiverne et reparaît nombreux en avril et mai. Avenues, jardins ; recherche les plaies suintantes des arbres cariés, les fruits tombés et pourris dans les vergers. Chenille sur ulmus, salix, pirus, malus. Elle est visible en juin puis en août. Répandu et commun partout, polychloros a été pris plusieurs fois à Auzay à un piège lumineux (Lucas), ce qui confirme les habitudes de vol nocturne de certains papillons du groupe vanessa.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Grande tortue. Répandue dans le sud et le centre de l’Europe, en déclin dans le nord-ouest, migratrice rare au Danemark et en Norvège. En France, rép