Objets associés au mot-clé : Champagne (17)
Articles associés
Adela aldrovandella (Villers, 1789)
Adèle australe

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 18-21 mm. Ressemble à N. schwarziellus, avec des antennes longues et blanches, des touffes sur la tête jaune-orange, mais est plus grand et n’a pas de tache discale. L’imago est visible en V-VI. Chenille sur Fagus, Quercus, Prunus, feuilles mortes.

L’Adèle australe. Les papillons ont des antennes simples atteignant chez certaines 4 fois la longueur du corps, surtout chez les mâles, les femelles ont les antennes moins longues et plus grosses à leur base. L’activité du papillon est diurne voltigeant en essaims dans les allées des bois, se rencontre également à la lumière la nuit. L’imago est visible en IV-VI.

I. Bois d’Arpentéreau 29/05/1904 (HG) - Forêt de Chizé 31/05/1910 (HG), 20/05/1913 (HG) - Forêt de l’Hermitain 09/05/1901 (HG), 25/05/1902 (HG), 07/06/1910 (HG).

II. Niort 06/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Adela aldrovandella (Villers, 1789)
Iphiclides podalirius (Linnaeus, 1758)
Flambé

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à septembre en deux générations . Le papillon recherche les fleurs des arbres fruitiers, des lilas, des scabieuses, de la luzerne. La chenille vit sur : Prunus spinosa, cerasus, crataegus, sorbus, pirus, amygdalus et autres rosacées arborescentes. Elle est visible de juin à août puis de septembre à octobre. Cette espèce remonte dans l’Europe centrale, jusqu’au parallèle de 55° ; mais l’espèce se raréfie à l’ouest bien en deça de cette lalitude. Elle manque en Angleterre et est rare en Bretagne. D’après le Dr Seitz elle n’aurait qu’une génération au-dessus du 50° degré. Sur le littoral océanique de la France, on constate un nouveau fléchissement, et cette seconde limite n’est pas non plus atteinte. Podalirius, en effet, est peu commun, et n’a qu’une génération dans le Morbihan (Griffith), l’Ille et Vilaine (Obth.), le Loire inférieure (S Bonjour), et ce dernier département atteint au sud le parallèle 47°. Cependant l’espèce possède deux générations plus au nord, à Chartres (Guenée), à Angers (Millet, delahaye) ; elle les a de même dans tous les départements situés au sud de la Loire.

Ces deux générations sont très distinctes par la taille et la coloration. Les papillons de la génération de printemps ont le corps très velu, et le front garni d’une sorte de houppe de poils dirigés an avent ; l’abdomen est complètement noir en dessus ; le bord interne et réfléchi des ailes postérieures porte une marge sombre très élargie, par suite de la quasi juxtaposition des deux bandes noires qui la forment. Les individus appartenant à la génération estivale sont plus grands ; ils ont le corps beaucoup moins velu et sont dépourvus de houppe frontale saillante ; les deux bandes noires longeant le bord interne des ailes inférieures sont séparées par un intervalle clair de même largeur que chacune d’elles ; de plus, certains exemplaires ont l’abdomen blanchâtre sur les côtés et le dessus de la partie postérieure, se rapprochant ainsi de la forme zancleus z., du midi de l’Europe ; en outre la queue est plus longue et plus marquée, à l’extrémité, de blanc sur environ un cinquième de sa longueur.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Flambé. Répandue dans le sud et le centre de l’Europe. En France, absente du quart nord-ouest. L’imago est visible en IV-X, en deux générations. Le papillon recherche les fleurs des arbres fruitiers, des lilas, des scabieuses, de la luzerne. La chenille vit sur : Prunus spinosa, Cerasus, Crataegus, Sorbus, Pirus, Amygdalus et autres rosacées arborescentes, en VI-X.

I. Tout le sud de la Loire (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Beauvoir sur Niort 26/04/1998 (CL) - Cersay 15/06/1991 (CL) - Chambroutet 19/07/2010 (Rolland Ludovic) - Chanteloup 17/072005 (Bonnet Stéphane) – Cours 01/10/2011 (Colas Anthony) - Fenioux 14/04/2011 (Chauveau Joseph) - Fomperron 10/05/2011 (Le Louarn Christelle) - Fressines 10/08/1993 (chenille) (AG) – Genneton 05/08/2009 (Miteu Martine) - La Crèche 31/07/1974 (NT), 08/07/1992 (NT), 20/08/2009 (Conort Nadège) - Magné 30/05/2003 AG), 30/07/2003 (AG) - Mauzé-Thouarsais 17/06/1991 (CL) - Missé 9/07/2010 (Meyer Daniel) - Niort 22/09/1948 (MG), 07/07/1949 (MG), 31/12/1952 (MG), 15/07/1959 (MG), 17/07/1959 (MG), 22/08/1959 (MG), 18/07/1964 (MG), 25/07/1964 (MG), 14/08/1964 (MG), 06/08/1970 (MG), 15/08/1993 (AG), 24/05/2005 (Sellier Nicolas), 07/07/2006 (AG), 23/04/2009 (Rebeyrol Christian), 20/07/2009 (AG), 17/07/2011 (Maupetit Jean-Jacques), 18/06/2012 (AG) - Pierrefite 21/04/2010 Rolland Ludovic) - Saint-Généroux 18/04/2010 Rolland Ludovic) - Saint-Jean de Thouars 17/08/1997 (AG) – Scieq 28/08/2011 (AG) - Sompt 18/08/2009 (Orsini Maria) – Verrines sous Celles 05/06/2010 (Fontaine Xavier) - Villiers en Bois 08/08/1950 (MG), 27/05/1970 (NT), 8/04/1971 (NT), 27/06/1988 (CL) – Voultegon 02/05/2011 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Iphiclides podalirius (Linnaeus, 1758)
Polyommatus bellargus (Rottemburg, 1775)
Azuré bleu céleste, Bel argus

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Coteaux et champs herbus des terrains calcaires. Chenille sur trifolium, sarothamnus, hippocredis, genista, coronilla, etc. Elle est visible en avril puis en juillet. Espèce répandue et commune sur les terrains calcaires de la région. Dans la race de l’ouest, le dessus des ailes du mâle est uniformément d’un bleu céleste très brillant. Les femelles sont de nuance variable : la forme typique est brun noirâtre, avec une bordure de lunules fauves qui, aux ailes supérieures s’estompe et s’atténue de façon à ne montrer qu’une bande maculaire étroite et blanchâtre. Toutes les femelles portent des écailles bleues qui, dans les exemplaires les plus bruns, ne se remarquent guère qu’à la loupe ; mais leur nombre peut augmenter et conduire, par des gradations insensibles, à une forme de l’aberration ceronus Esp. particulière à la région française océanique. Dans cette forme, le brun du disque des ailes a disparu pour faire place à une couleur bleu azuré analogue à celle des mâles, dont on ne les distingue plus que par la bordure d’ocelles noirs intranervuraux, marqués en dedans d’arcs jaune jaune orangé plus ou moins visibles aux ailes supérieures. Ces femelles de bellargus avaient, depuis longtemps attiré l’attention des lépidoptéristes de l’ouest, et Trimoulet dans son Catalogue des lépidoptères (1842) dit que "l’aberration ceronus est remarquable en Gironde par le brillant de sa couleur bleue, qui atteint et même dépasse celui du mâle." Oberthur a donné à cette forme régionale le nom expressif de coelestis (Bul. soc. ent. Fr. 1908, pages 23-26 ; Lépid. comp. pl. XIX (1909) et fasc. IV, p.268). La coloration de coelestis varie d’un bleu à reflet verdâtre, comme dans l’exemplaire provenant d’Angoulême et figuré au n° 67 de la pl. XIX de la Lépid. comp., à un bleu violacé voisin de la teinte d’icarus mâle, mais gardant toujours le reflet nacré caractéristique de l’espèce. Coelestis n’est guère moins abondant que les formes brunes et semi-brunes de bellargus mâle. On trouve ça et là des aberrations radiata, plus ou moins développées. L’aberration cinnides Stgr., qui ne conserve en dessous de chaque aile, que le point central et les points marginaux, a été rencontrée à Milly, en Maine et Loire, par M. Cheux ; à Dompierre, près de La Rochelle par M. Vigé (Exemplaire reprod., pl. IV, 23, de la Feuille des J. nat., 1900, art. Oberthur) ; à Bordeaux par Trimoulet (Catal.). Quelques mâles pris à Auzay (Lucas) et à François (Gelin) portent des points noirs assez nettement indiqués le long du bord externe des ailes inférieures. Ils tendent vers punctifera Obth., qui est d’Espagne et d’Algérie. Le groupe des points placés à la base des ailes supérieures subit, dans bellargus, les variations signalées pour icarus, mais les confluences entre ces points y sont plus marquées et plus fréquentes ; leur absence totale comme dans icarinus est rès rare. Dans un sujet pris à Saint-Séverin (17) le point inférieure de base est relié par un arc noir au dernier des points en ligne médiane de l’aile supérieure (Gelin). Plusieurs hermaphrodites à Auzay et Dompierre (Lucas, Boulé).


Etat des connaissances en 1922 - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

Deux-Sèvres : Dans une note sur Quelques formes de lycènes..., parue dans le Bulletin de la Soc. Ent. de France 1914, pp. 184-187, avec planche, j’ai décrit et figuré la variété coelestis-bicolor, dont j’ai pris, en août 1911 et 1914, plusieurs exemplaires au Fief de François (espaces intranervuraux des ailes postérieures mâles marqués d’une bande noire longitudinale) (Gelin).


Etat des connaissances en 1932 - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

Charente-Maritime : Plusieurs exemplaires capturés à Dompierre sur mer (Lucas).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Argus bleu céleste. Espèce répandue et abondante en Europe centrale et méridionale. En France, largement répandue sauf dans le nord et en Bretagne. Fréquente les pelouses sèches et les landes ouvertes, surtout sur sol calcaire. Espèce bivoltine en IV-X. Chenille sur Coronilla, Trifolium, Genista, Lotus.

I. Répandu et commun (G&L 1912). Fief de François, août 1911 et 1914 (HG).

II. Assais les Jumeaux 23/06/2008 (CL) - Availles-Thouarsais 29/06/2010 (Rolland Ludovic), 08/07/2010 (Rolland Ludovic) - Bressuire 08/07/2011 (Séchet Vanina) - Chauray 12/09/1948 (MG) - Chef-Boutonne 16/06/2005 (CL) - Chenay 31/08/2009 (Orsini Maria) - Chizé 17/06/1989 (NT) - Epannes 27/06/1971 (NT) - Exoudun 15/09/2010 (Wilding Neil) – Genneton 24/07/2010 (Miteu Martine) - La Crèche 15/05/1989 (NT), 01/07/1989 (NT) - Le Chillou 27/07/1994 (CL), 09/05/2004 (CL), 23/06/2008 (CL), 20/06/2009 (CL) - Marnes 05/06/2005 (CL), 12/06/2005 (CL), 25/05/2010 (Rolland Ludovic) - Mauzé-Thouarsais 12/06/1994 (CL), 21/08/2001 (CL), 27/10/2006 (CL) - Missé 01/05/2005 (CL) - Niort 13/09/1948 (MG) 11/08/1955 (MG), 15/05/1960 (MG), 15/05/1960 (NT), 01/06/1970 (NT), 07/09/1970 (NT), 31/08/1972 (NT), 09/09/1972 (NT), 15/05/1975 (NT), 28/05/2005 (AG), 30/04/2010 (Rebeyrol Christian) - Pas de Jeu 28/05/2010 (Miteu Martine) - Rom 31/07/2010 (Minot Jean-Louis) - Saint-Jean de Thouars 08/07/2006 (AG) - Saint-Maxire 06/08/1959 (MG), 16/08/1959 (MG), 20/08/1959 (NT), 26/08/1962 (NT), 14/06/1970 (NT) - Verrines sous Celles 31/05/1970 (NT) - Villiers en Bois 29/08/1947 (MG), 13/09/1948 (MG), 19/09/1948 (MG), 15/08/1955 (MG), 19/08/1955 (MG), 13/05/1956 (MG), 10/06/1956 (MG), 07/09/1957 (MG), 13/09/1958 (MG), 15/06/1968 (NT), 31/05/1970 (NT), 06/06/1982 (NT), 11/06/1984 (NT), 01/07/1994 (CL), 26/04/1998 (CL), 15/08/2002 (NT), 25/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Polyommatus bellargus (Rottemburg, 1775)
Papilio machaon (Linnaeus, 1758)
Machaon

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à août en deux générations. Jardins et champs. Le papillon aime à sucer les fleurs de trèfles, luzernes, lychnides, vipérine, du cirse acaule, des sedum. La chenille vit sur daucus, foeniculum, pimpinella, saxifraga, seseli et diverses autres ombellifères ; sur notre littoral, elle doit manger crithmum maritimum, cité par Vérity comme alimentant exclusivement cette chenille sur la côte toscane. Elle est visible de mai à juillet puis de août à octobre. Cette espèce est répandue et assez abondante dans la région. Dans quelques exemplaires la ligne noire qui limite intérieurement la rangée des macules bleues s’élargit vers son milieu en denticulations dont la pointe se rapproche beaucoup du trait noir de la cellule discoïdale et même peut confluer avec lui. Cette aberration, dont on a retrouvé quelques exemplaires dans toute la région, a été rattachée à tort à sphirus Hb., pour laquelle ce rapprochement n’a pas lieu. Elle offrirait plutôt, mais sous ce seul rapport, quelque analogie avec asiatica Mén. et hospitonides Obth. Plus répandue est la variation burdigalensis Trimoulet, qui comprend des individus de la seconde génération dont la couleur foncière est d’un jaune orangé plus ou moins foncé. (La dénomination burdigalensis est synonime de aurantiaca Speyer, et de crocea Guenée. Mais cette dernière est de 1867, alors que le Catalogue de Trimoulet figure dans la livraison des Actes de la Société Linéenne de Bordeaux datée du 1er avril 1858. - Le nom aurantiaca Speyer date aussi de l’année 1858). Nos exemplaires de burdigalensis ne présentent qu’en dessus leur teinte plus rembrunie, le dessous restant de même nuance que dans la forme typique. En Vendée on rencontre environ un burdigalensis sur dix machaons capturés (Lucas). Près de l’angle apical des ailes supérieures, le premier intervalle jaune qui précède la bande foncée marginale est normalement occupé par un gros point noir, qui touche aux deux nervures. Mais il arrive que ce point est plus petit et isolé, et que parfois il fait défaut. D’autres exemplaires, trouvés dans toute la région, mais assez rarement, offrent un second point, placé au-dessous du premier, dans le second intervalle jaune. C’est l’aberration bimaculatus Eim. - Un exemplaire pris en bordure de la forêt de Chizé à Marigny (79), le 24 août 1911, et qui se rattache, par sa teinte ochracée clair, à burdigalensis, a l’abdomen en entier jaune serin, sauf, en-dessus, une bande noirâtre basale qui expire en pointe sur le 4 ème segment. Elle peut être nommée zanclaeus, par analogie avec la forme correspondante de podalirius (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Machaon. Répandue dans toute l’Europe, espèce parfois migratrice. Partout en France, plus commun dans le sud. L’imago est visible en IV-IX, en deux générations. Jardins et champs. Le papillon aime à sucer les fleurs de trèfles, luzernes, lychnides, vipérine. La chenille vit sur Daucus, Foeniculum, Pimpinella, Saxifraga, Seseli et diverses autres Apiacées, en VI-X.

I. Répandu et abondant partout (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/04/2010 (Rolland Ludovic) - Cersay 21/07/2008 (CL), 06/05/2009 (CL) - Chambroutet 19/07/2010 (Rolland Ludovic) - Chanteloup 17/06/2006 (Bonnet Stéphane), 30/04/2005 (Bonnet Stéphane) - Chauray 10/10/1987 (chrysalide) (AG) – Cherveux 27/07/2010 (Debordes Laurent) - Chiché 30/09/2010 (Courtin Bernard) - Coulon 27/08/2009 (Petit Antoinette) - François 01/06/1968 (NT) - Genneton 18/07/2010 (Miteu Martine) - La Crèche 01/07/1971 (NT), 22/01/1984 (NT), 14/06/1984 (NT), 21/07/1990 (NT), 30/08/2009 (Chupeau Pierre) - La Mothe Saint-Héray 20/04/1968 (NT) - Magné 02/07/2005 (Breuil Sandrine) – Massais 23/07/2010 (Rolland Ludovic) - Niort 15/08/1940 (MG), 10/05/1949 (MG), 19/05/1949 (MG), 12/07/1949 (MG), 27/05/1959 (MG), 15/07/1959 (MG), 25/08/1963 (MG), 29/05/1970 (NT), 07/09/1970 (NT), 19/05/1971 (NT), 04/06/1971 (NT), 02/10/1990 (chenille) (AG), 09/05/1991 (AG), 03/10/2003 (chenille) (AG), 02/07/2004 (AG), 02/06/2010 (Rebeyrol Christian) - Pierrefite 21/04/2010 (Rolland Ludovic) - Prahecq 26/09/1992 (chenille) (AG), 24/07/1993 (AG) – Scieq 21/07/2011 (AG) - Saint-Généroux 18/04/2010 (Rolland Ludovic) - Saint-Jean de Thouars 06/09/2003 (AG) – Sainte-Blandine 06/08/1968 (NT) - Sainte-Radegonde 02/05/2010 (Meyer Daniel) - Villiers en Bois 25/05/1947 (MG) – Voultegon 21/09/2010 (Courtin Bernard), 11/06/2010 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Papilio machaon (Linnaeus, 1758)
Saturnia pyri (Denis & Schiffermüller, 1775)
Grand paon de nuit

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France)

L’imago est visible de avril à mai (Niort : 28 avril au 15 mai). C’est le plus grand papillon d’Europe. Assez commun et répandu partout. Chenille sur pirus, amygdalus, prunus, ulmus. Elle est visible en juillet. Des hybrides de pavonia et de pyri ont été obtenus par M. Braun, de Royan (Lucas). 1 exemplaire femelle, capturé à Angers, porte sur l’aile inférieure droite un second oeil, entre l’oeil normal et la base (Abot).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Grand paon de nuit. Méditerranéo-asiatique. L’imago est visible en IV-VI. C’est le plus grand papillon d’Europe. Espèce assez répandue en Europe méridionale et dans le Sud de l’Europe moyenne. Assez commune en France, mais absente du Nord. Longueur maximale : 120 mm. Chenille sur Pirus, Amygdalus, Prunus, Ulmus, en VII-VIII.

I. Assez commun et répandu partout (G&L 1912).

II. Aiffres 21/04/2011 (Dubois Thierry) – Ardin 03/05/2011 (Leray Julien) - Azay le Brûlé 07/05/2009 (AG) - Beaussais 05/2005 (Wilding Neil) – Celles sur Belle 06/06/2010 (Fontaine Xavier) - Cersay 05/05/1992 (CL) - Chauray 23/07/2010 (chenille) (Réaud Michel) – Chizé 30/04/2011 (Aller Grégory) – Le Vanneau-Irleau 24/04/2011 (Boisde Virginie) – Luché-Thouarsais 03/05/2011 (Miteu Martine) - Magné 08/05/1992 (CL), 08/05/2008 (AG), 01/05/2010 (AG) - Mazières en Gâtine 15/04/2011 (Caillet Alain) – Melle 04/05/2011 (Minet Pierre et Edith) - Niort 13/04/1969 (NT), 13/05/1970 (NT), 14/05/1970 (NT), 08/05/1971 (NT), 15/05/1971 (NT), 13/05/1972 (NT), 06/05/2008 (AG) - Saint-Amand sur Sèvres 14/08/2007 (chenille) (Soulard Anne) – Saint-Aubin le Cloud 24/05/2012 (Rocher Olivier) - Sainte-Blandine 13/05/1967 (NT) – Verrines sous Celles 06/06/2010 (Fontaine Xavier) – Vouillé 14/05/2010 (Haillani Nassira).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Saturnia pyri (Denis & Schiffermüller, 1775)
Periphanes delphinii (Linnaeus, 1758)
Noctuelle du delphinium

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle du delphinium. Méditerranéo-asiatique. Présente en Europe. Quart nord-ouest de la France où elle se raréfie. Dans les années 1980 était fréquent sur la côte Vendéenne (La Tranche sur mer) (NT). Espèce univoltine au vol crépusculaire, V-VI. Chenille sur Delphinium consolida et Aconitum napellus, en VIII.

I. Niort 1 ex. 18/06/1907 (HG).

II. Massais 27/06/1998 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Periphanes delphinii (Linnaeus, 1758)
Agrotis crassa (Hübner, 1803)
Noctuelle trapue

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de août à septembre. Chenille sur sonchus, brassica, etc. Hiverne sur racines de trifolium. Elle est visible en avril. Assez commun partout, plus abondant sur le littoral. 1 exemplaire pris à Auzay (Vendée), le 01/08/1909, a les ailes antérieures presque unicolores, d’un blanc jaunâtre (Lucas).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle épaisse. Méditerranéo-asiatique. Présente sur une grande partie de l’Europe. En France, c’est une espèce largement répandue, surtout en plaine. Semble être plus fréquente sur le littoral atlantique. Espèce univoltine en V-IX. Chenille sur les racines de graminées mais également sur Sonchus, Brassica, Trifolium (racines), en IV.

I. Assez commun partout, plus abondant sur le littoral (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 20/08/2003 (CL) - Beaussais 08/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Chizé 01/07/1973 (NT) - Fressines 08/08/2006 (AG) - Genneton 23/08/2008 (CL) - La Crèche 10/09/1985 (NT) - Magné 19/08/2010 (AG) - Mauzé-Thouarsais 11/08/1995 (CL), 11/08/1997 (CL), 27/08/1997 (CL), 23/07/2006 (CL) - Niort 06/08/1997 (AG), 02/08/1998 (AG), 02/09/1998 (AG), 02/09/1998 (AG), 11/08/2006 (AG), 11/08/2007 (AG), 15/08/2010 (AG) - Saint-Georges de Rex 29/07/1992 (AG) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 23/08/2001 (CL) - Villiers en Bois 19/08/1980 (NT), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agrotis crassa (Hübner, 1803)
Colias alfacariensis (Ribbe, 1905)
Fluoré

Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Complément 1983 au Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

A l’époque de la rédaction du Catalogue, la distinction n’avait pas encore été faite entre C. australis et C. hyale. On le trouve surtout dans les chaumes et les bois secs du sud des Deux-Sèvres et dans les Charentes.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Répandue dans le sud et le centre de l’Europe. En France, assez répandue sauf en Bretagne et dans les Landes. L’imago est visible en III-X. Attention, la différence entre alfacariensis, hyale et certains exemplaires de crocea ne peut se faire que sur les chenilles ou avec l’étude des génitalia. Chenille sur Hippocrepis comosa.

I. A l’époque de la rédaction du Catalogue, la distinction n’avait pas encore été faite entre C. alfacariensis et C. hyale. On le trouve surtout dans les chaumes et les bois secs du sud des Deux-Sèvres et dans les Charentes (RL 1983).

II. Availles-Thouarsais 20/04/2010 (Rolland Ludovic) – Marnes 25/05/2010 (Rolland Ludovic) - Niort 07/09/1970 (MG), 03/05/1971 (MG), 28/07/1971 (MG), 31/08/1972 (NT), 21/09/1976 (NT), 20/09/1981 (NT) - Villiers en Bois 19/09/1948 (MG), 28/07/1955 (MG), 15/09/1955 (MG), 15/09/1955 (MG), 28/07/1956 (MG) - Voultegon 30/07/2010 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.


Généralités : Attention, la différence entre alfacariensis, hyale et certains exemplaires de crocea ne peut se faire que sur les chenilles ou avec l’étude des génitalias. Les observations de cette rubrique ne sont donc que des propositions.




lire la suite de l'article : Colias alfacariensis (Ribbe, 1905)
Crambus perlella (Scopoli, 1763)
Crambus perlé

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 21-28 mm. L’imago est visible en V-VII puis VIII-IX en deux générations. Chenille sur Festuca ovina, Festuca duriuscula, Aira et Deschampsia flexuosa.

I. Commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Magné 19/08/2010 (AG) - Niort 15/08/2010 (AG) - Saint-Léger de Montbrun 08/06/2003 (AG) - Villiers en Bois 06/07/1949 (NT), 21/05/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Crambus perlella (Scopoli, 1763)
Erynnis tages (Linnaeus, 1758)
Point-de-Hongrie

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juin à août en deux générations. Bords des chemins, bordure des bois. Chenille sur lotus corniculatus, coronilla, eryngium, campestre. Elle est visible en avril puis en septembre. Répandu partout dans la région, commun au sud de la Loire.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Point-de-Hongrie. Toute l’Europe à l’exception des îles méditerranéennes et du centre et nord de la Scandinavie. L’imago est visible en IV-VIII, en deux générations. Bords des chemins, bordure des bois. Chenille sur Lotus corniculatus, Coronilla, Eryngium campestre, en IV puis en IX.

I. Répandu partout dans la région, commun au sud de la Loire (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Assais les Jumeaux 02/05/2009 (CL) - Availles-Thouarsais 20/04/2010 (Rolland Ludovic) - Azay le Brûlé 02/05/2009 (AG) - Beauvoir sur Niort 27/04/1989 (CL), 25/05/1993 (CL) - Bressuire 29/07/2009 (Séchet Vanina) – La Crèche 02/05/2010 (Debordes Laurent) - Marnes 06/05/2010 (Rolland Ludovic) - Niort 15/09/1946 (MG), 11/04/1948 (MG), 17/04/1957 (MG), 03/05/1971 (NT), 28/07/1971 (NT), 02/05/2009 (Rebeyrol Christian), 01/05/2010 (Rebeyrol Christian) - Pierrefite 21/04/2010 (Rolland Ludovic) - Villiers en Bois 05/08/1959 (MG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Erynnis tages (Linnaeus, 1758)
Polygonia c-album (Linnaeus, 1758)
Robert le diable

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de septembre à octobre en deux générations. Quelques exemplaires hivernent et reparaissent en mars-avril. Vergers, bords des chemins. Chenille sur ulmus, urtica, corylus (tout l’été). Commun dans toute la région. De rares exemplaires avec le C réduit à une tache blanche filiforme, ont été pris en Maine et Loire (Delah.), en Charente-Maritime (Delav.) et en Gironde (Trim).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Robert le diable. La couleur du fond est très variable au fil des saisons et des générations. Espèce largement répandue en Europe et en France. Fréquente les clairières et les lisières des bois ainsi que les allées forestières. Espèce univoltine à trivoltine suivant la latitude et l’altitude en II-X. Chenille sur Urtica, Ulmus, Humulus.

I. Répandu dans toute la région (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) – Argenton les Vallées 03/10/2011 (Courtin Bernard) - Azay le Brûlé 02/05/2009 (AG) - Boismé 15/04/2010 (Rolland Ludovic) - Bressuire 17/03/2010 (Rolland Ludovic) - Cersay 21/05/1975 (CL), 27/09/1997 (CL), 11/09/2004 (CL), 15/11/2004 (CL), 27/10/2007 (CL) - Chanteloup 26/07/2005 (Bonnet Stéphane) - Epannes 27/06/1971 (NT) - Etusson 26/03/1989 (CL) - Genneton 04/07/2010 (Miteu Martine) - La Crèche 02/06/2011 (NT) - La Mothe Saint-Héray 02/09/1958 (MG) - Magné 29/07/1971 (NT) - Marnes 12/06/2005 (CL), 16/04/2010 (Rolland Ludovic) - Massais 19/03/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 13/08/1998 (CL) - Ménigoute 31/10/2011 (NT) - Moutiers sous Argenton 28/03/1998 (CL) - Niort 23/07/1954 (MG), 09/09/1962 (MG), 05/09/1976 (NT), 18/10/1979 (NT), 19/10/1979 (NT), 20/03/1981 (NT), 14/09/1981 (NT), 07/10/1981 (NT), 29/09/1983 (NT), 19/06/2005 (CL), 21/07/2002 (AG), 21/06/2010 (Rebeyrol Christian) - Saint-Georges de Rex 05/09/1976 (NT) - Saint-Jean de Thouars 20/10/2004 (AG) - Sainte-Gemme 30/09/2005 (CL), 02/10/2005 (CL) - Sainte-Radegonde 09/04/2010 (Meyer Daniel) – Sainte-Verge 18/09/2011 (Courant Julien) - Thouars 18/04/2011 (Courtin Bernard) - Villiers en Bois 26/06/1948 (MG), 03/07/1948 (MG), 19/06/1949 (MG), 07/09/1957 (MG) – Voultegon 23/09/2010 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Polygonia c-album (Linnaeus, 1758)
Melanargia galathea (Linnaeus, 1758)
Demi-deuil

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Lieux herbus, bord des bois. Chenille sur : phleum pratense, brachipodium, triticum, holcus. Elle est visible en mai. Répandu et très commun partout. Il existe deux races distinctes, l’une dont les parties claires des ailes sont blanches en dessus et en dessous, l’autre où ces mêmes parties sont jaune clair sur le dessus des 4 ailes du mâle, et jaune d’ocre sur le dessous des ailes inférieures des femelles. L’aberration femelle leucomelas Esp., avec le dessous des ailes inférieures blanc jaunâtre et dépourvu de dessins, l’aberration galene Ochs., où le dessous de ces mêmes ailes garde les dessins sans les ocelles, et des exemplaires tendant vers la variété mélanienne procida Hbst., sont signalés çà et là dans toute la région.

Deux-Sèvres : 1 exemplaire de la variation albina Obth., à la Fontenelle, près de Saint-Maixent (Lucas). Quelques femelles ont des ocelles à demi effacées en dessous, mais aucune n’en manquent absolument. La tache qui commence la bande noire médiane des ailes inférieures est très réduite dans un mâle pris à Epannes et une femelle prise à la forêt de Chizé (Gelin).

Vienne : Aberration galene, à Charroux (Obth.).

Charente-Maritime : Aberration galene de Dompierre sur mer (Vigé).

Charente : 2 exemplaires et procida assez net des environs d’Angoulême (Dupuy). 1 exemplaire de l’aberration Nicoleti Culot, sans aucune tache blanche dans la marge noire des ailes inférieures, pris à Angoulême par M. Dupuy, est signalé par M. Obth. (Lép. comp. III, 345).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Demi-deuil. Espèce répandue et souvent abondante dans le sud et le centre de l’Europe. Répandue dans toute la France. Fréquente les prairies et landes ouvertes herbeuses, les allées forestières. Espèce univoltine en VI-VIII. Chenille sur Phleum, Bromus, Agropyron repens. La forme leucomelas se trouve ça et là dans le département.

I. Répandu et très commun partout (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Assais les Jumeaux 23/06/2008 (CL) - Availles-Thouarsais 29/06/2010 (Rolland Ludovic) - Azay le Brûlé 11/06/2011 (AG) – Boussais 01/07/2010 (Rolland Ludovic) – Chanteloup 02/07/2005 (Bonnet Stéphane) - Chef-Boutonne 26/06/2005 (CL) - Combrand 14/06/2006 (AG) - Faye l’Abbesse 17/06/2009 (Rolland Ludovic) – Fressines 09/06/2007 (AG) - Genneton 20/07/2010 (Miteu Martine) - La Crèche 18/06/2010 (Debordes Laurent) - Le Chillou 19/07/1996 (CL) - Marnes 05/06/2005 (CL) - Massais 23/07/2010 (Rolland Ludovic) - Mauzé-Thouarsais 21/08/2001 (CL) - Missé 03/06/2010 (Meyer Daniel) - Niort 29/06/1971 (NT), 06/07/1971 (NT), 26/06/1993 (CL), 23/06/2008 (CL) - Saint-Jean de Thouars 05/08/1997 (AG) – Saint-Lin 03/07/1991 (AG) - Saint-Maxire 01/07/1969 (NT) - Sainte-Radegonde 04/07/1998 (AG) - Thouars 14/05/2010 (Courtin Bernard) - Verrines sous Celles 07/06/1981 (NT) - Villiers en Bois 19/07/1948 (MG), 13/06/1955 (MG), 09/07/1955 (MG), 14/07/1956 (MG), 29/06/1960 (MG), 16/07/1960 (MG), 29/07/1964 (MG), 01/07/1971 (NT), 10/07/1994 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Melanargia galathea (Linnaeus, 1758)
Macroglossum stellatarum (Linnaeus, 1758)
Moro-Sphinx

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de août à octobre en deux générations. Quelques papillons hivernent et reparaissent d’avril à juin. Vole et butine en plein jour. Chenille sur galium, stellaria. Elle est visible en juin puis en août. J’ai recueilli dans le sable des dunes, à La Couarde (Ile de Ré), 5 chrysalides de stellatarum au pide de matthiola sinuata, au voisinage de galium arenarum (Gelin). Extrêmement commun dans toute la région. Un papillon de cette espèce, réfugié à l’automne 1909 dans ma chambre à coucher, a passé l’hiver accroché au baldaquin du lit. Quand on allumait du feu dans la pièce, il voltigeait des heures entières. Il s’est échappé au printemps (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Moro-Sphinx, l’Oiseau mouche, le Sphinx du caille lait. Méditerranéo-asiatique. Espèce migratrice répandue dans toute la France. L’imago est visible en IV-X, en deux générations. Quelques papillons hivernent et reparaissent d’avril à juin. Vole et butine en plein jour. Chenille sur Galium, Stellaria, en VI-VIII.

I. Extrêmement commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Assais les Jumeaux 20/08/2010 (CL) - Beaussais 09/2005 (Wilding Neil) – Genneton 03/08/2010 (Miteu Martine) – Germond-Rouvre 08/09/2011 (AG) – La Crèche 05/06/2011 (Debordes Laurent) - Niort 15/05/1947 (MG), 16/05/1947 (MG), 06/08/1950 (MG), 08/09/1957 (MG), 15/09/1957 (MG), 09/09/1970 (NT), 09/08/1979 (NT), 22/09/1983 (NT), 20/06/2009 (CL), 27/06/2010 (Rebeyrol Christian) - Rom 24/07/2010 (Minot Jean-Louis) - Saint-Jean de Thouars 15/08/1992 (AG) - Saint-Maxire 20/08/1972 (NT) – Verrines sous Celles 05/06/2010 (Fontaine Xavier).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Macroglossum stellatarum (Linnaeus, 1758)
Cucullia tanaceti (Denis & Schiffermüller, 1775)
Cucullie de la Tanaisie

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Chenille sur tanacetum, matricaria, achillea, artemisia. Elle est visible en septembre.

Charente-Maritime : Chenille trouvée en août sur artemisia maritima et sur matricaria inodora-maritima, Saint-Trojan (Mabille), et à Ronce les bains (Lucas, Mabille).

Charente : Jonzac (Delam.)




lire la suite de l'article : Cucullia tanaceti (Denis & Schiffermüller, 1775)
Cynthia cardui (Linnaeus, 1758)
Belle Dame

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de septembre à octobre en deux générations. Hiverne en petit nombre et reparaît en mars-avril. Deux ou trois générations. Champs secs, luzernes, bords des chemins où il recherche les fleurs de centaurea calcitrapa. Chenille sur carduus nutans, lappa major, cirsium bulbosum, eryngium campestre, urtica, malva, echium. Elle est visible de juin à septembre. Ce papillon, appelé vulgairement la Belle Dame, est répandu dans toute la région, en état d’abondance très variable selon les années. Le réveil des papillons hibernants s’effectue dès que la température devient douce : cardui volait en grand nombre à Sainte-Pezenne, près Niort, le 22 février 1903 (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Belle dame. Migratrice très répandue en Europe. En France, répandue partout mais d’abondance variable selon les années. Fréquente les habitats ouverts fleuris. Espèce qui peut certaines années migrer en très grand nombre (2009) ou n’être que rarement observée (2011) (AG). Espèce plurivoltine en III-XI. Chenille sur Carduus, Arctium.

I. Répandu dans toute la région. Abondance variable (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 29/06/2010 (Rolland Ludovic) – Boussais 24/06/2009 (Rolland Ludovic) – Chanteloup 21/05/2008 (Bonnet Stéphane) - Faye l’Abbesse 17/06/2009 (Rolland Ludovic) – Genneton 04/08/2009 (Miteu Martine), 23/06/2011 (Miteu Martine) - La Mothe Saint-Héray 08/09/1957 (NT) - Magné 02/09/1971 (NT) - Missé 03/06/2010 (Meyer Daniel) - Niort 24/09/1948 (MG), 01/07/1950 (MG), 19/09/1954 (MG), 22/09/1954 (MG), 08/07/1955 (MG), 01/07/1956 (MG), 03/09/1958 (MG), 09/09/1958 (MG), 25/09/1980 (NT), 20/09/1983 (NT), 22/09/1985 (NT) 28/09/1985 (NT), 01/09/1996 (chenille) (AG), 22/04/2009 (Rebeyrol Christian) – Rom 19/05/2008 (Minot Jean-Louis) - Sansais 14/06/2009 (Vandserschueren Claire).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Cynthia cardui (Linnaeus, 1758)
Callophrys rubi (Linnaeus, 1758)
Thécla de la Ronce

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juillet en deux générations (parfois une 3ème génération en septembre). Bordure des bois ; se pose sur les feuilles. Chenille sur rubus, cornus, rhamnus, genista, etc. Elle est visible en août. Répandu et commun dans toute la région. Rubi n’y porte pas de tache blanche sous les ailes antérieures. Les ailes postérieures sont dépourvues en dessous de tache blanche (caecus Geof., pris en Vendée), ou portent une seule tache près du bord antérieur (dans le type linnéen), ou bien encore une ligne blanche complète, découpée en 7 traits distincts par les nervures et accompagnée d’un point blanc à l’angle anal. Cette dernière forme est la plus répandue dans l’ouest océanique.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Thécla de la Ronce. Espèce répandue dans toute l’Europe et dans toute la France. L’imago est visible en IV-IX. Peuple divers biotopes broussailleux, landes, lisières, haies, friches. Territoriaux, les mâles se posent sur leurs lieux favoris. Chenille sur Ulex, Genista, Erica, en VIII.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Assais les Jumeaux 20/06/2009 (CL) - Beauvoir sur Niort 28/06/1988 (CL) - Chizé 30/05/1981 (NT) - La Mothe Saint-Héray 16/05/2010 (Debordes Laurent) - Le Chillou 27/07/1994 (CL) - Marnes 06/05/2010 (Rolland Ludovic) - Niort 27/07/1994 (CL), 22/04/2003 (AG) - Pamproux 14/05/2010 (Meyer Daniel) – Pierrefite 21/04/2010 (Rolland Ludovic) - Secondigny 27/05/1979 (NT) - Villiers en Bois 11/06/1949 (MG), 02/05/1956 (MG), 20/05/1956 (MG), 03/05/1959 (MG), 09/05/1959 (MG), 30/05/1959 (MG), 07/05/1960 (NT), 14/05/1960 (NT), 25/05/1973 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Callophrys rubi (Linnaeus, 1758)
Pieris napi (Linnaeus, 1758)
Piéride du navet

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à mai puis de juillet à septembre en deux générations. Prairies, bois frais, jardins. Chenille sur brassica napus et rapa, sinapis. Elle est visible en juin et septembre. Les exemplaires de printemps ont le dessin du dessous des ailes un peu plus marqué que dans la génération estivale, qui répond à la forme napaeae Esp. Cette seconde génération donne, comme dans rapae et manni, des exemplaires de la variété quaterpuncta. J’ai rencontré dans les Deux-Sèvres quelques exemplaires de napi dont l’extrémité des nervures, fortement écrite en noir, et dilatée près de la frange, prête assez facilement à la confusion avec l’espèce asiatique (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Piéride du navet. Répandue dans toute l’Europe et dans toute la France. Très commune. L’imago est visible en III-X, en deux générations. Prairies, bois frais, jardins. Chenille sur Brassica napus et B. rapa, Sinapis, en VI IX.

I. Répandu partout (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Argenton-Château 17/04/2010 (Rolland Ludovic) – Argenton les Vallées 30/06/2011 (Courtin Bernard) - Assais les Jumeaux 24/09/2011 (Jacq Patrick) - Availles-Thouarsais 20/04/2010 (Rolland Ludovic) - Azay le Brûlé 02/05/2009 (AG), 11/08/2011 (AG) – Boussais 24/06/2009 (Rolland Ludovic), 01/07/2010 (Rolland Ludovic) – Bressuire 22/06/2009 (Séchet Vanina), 08/07/2011 (Séchet Vanina) - Cersay 16/06/1976 (CL), 21/06/1977 (CL), 18/09/1979 (CL) - Chanteloup 25/06/2007 (Bonnet Stéphane) - Chef-Boutonne 16/05/2005 (CL) - Fressines 09/09/2006 (AG) – Genneton 06/08/2010 (Miteu Martine) – La Crèche 19/03/2011 (Debordes Laurent) - La Garette 14/06/1992 (AG) - La Mothe Saint-Héray 31/03/1957 (MG), 18/04/1981 (NT) - Le Chillou 30/08/1972 (CL) - Marnes 06/05/2010 (Rolland Ludovic) - Niort 07/05/1954 (MG), 08/08/1971 (NT), 04/09/1977 (NT), 19/07/1980 (NT), 09/09/1980 (NT), 13/09/1980 (NT), 15/09/1980 (NT), 17/09/1980 (NT), 09/04/1981 (NT), 19/06/2005 (CL), 12/08/2005 (AG), 18/08/2007 (AG) - Pierrefite 21/04/2010 (Rolland Ludovic) - Saint-Georges de Rex 06/06/1982 (NT) - Saint-Lin 03/05/1997 (AG) - Saint-Maxire 01/07/1969 (NT) - Sainte-Gemme 02/04/2005 (CL) - Taizé 07/04/2007 (CL) - Villiers en Bois 02/07/1955 (MG), 20/07/1955 (MG), 06/04/1957 (MG), 03/04/1961 (MG), 08/04/1961 (MG), 29/05/1964 (MG), 16/09/2007 (AG) – Voultegon 04/07/2011 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Pieris napi (Linnaeus, 1758)
Calliteara pudibunda (Linnaeus, 1758)
Orgyie pudibonde

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à septembre en deux générations ; (cette seconde génération ne se produit pas tous les ans). Chenille sur quercus, populus, corylus, ulmus, etc. Elle est visible en juillet. Occasionne parfois des dégâts. Assez commun partout.

Charente-Maritime : Saintes, commun en mai ; 1 exemplaire le 27/09/1908 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Patte étendue, la Pudibonde. Paléarctique. Toute l’Europe, à l’exception de l’extrême Nord, jusqu’au Moyen-Orient. Partout en France. Fréquente un grand nombre de types de milieux. Dimorphisme sexuel important. Espèce univoltine en V-VI. Chenille polyphage sur divers arbres à feuilles caduques.

I. Assez commun partout (G&L 1912).

II. Azay le Brûlé 07/05/2009 (AG) - Beaussais 05/2005 (Wilding Neil) - Chizé 23/05/1970 (NT), 30/05/1970 (NT), 05/05/1973 (NT), 23/05/1978 (NT), 30/05/1981 (NT), 29/04/1982 (NT) - Coulon 26/05/1992 (CL) - Germond-Rouvre 19/09/2007 (chenille) (Chausseray Stéphane) - La Crèche 04/06/1972 (NT), 12/06/1973 (NT), 21/05/1974 (NT), 30/08/2009 (chenille) (Chupeau Pierre) - La Foye-Monjault 22/10/2006 (chenille) (Coutureau Michel) - La Mothe Saint-Héray 28/05/1970 (NT), 31/05/1981 (NT), 05/06/1981 (NT), 30/04/1982 (NT) - Magné 23/05/1969 (NT), 23/05/1969 (NT), 26/05/1970 (NT), 08/05/2008 (AG) - Niort 30/05/1970 (NT), 18/05/2009 (Rebeyrol Christian) - Saint-Maurice la Fougereuse 20/05/2001 (CL) - Sansais 26/05/1970 (NT) - Secondigny 28/04/2006 (CL) - Villiers en Bois 25/04/1971 (NT), 19/05/1971 (NT), 28/05/1976 (NT), 25/03/1981 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Calliteara pudibunda (Linnaeus, 1758)
Viminia rumicis (Linnaeus, 1758)
Noctuelle de la Patience

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à septembre en deux générations (1 exemplaire du 15/09/1906 à Niort). La chenille est polyphage : Rumex, polygonum aviculare, plantago, malva, scabiosa, iris, etc. Elle est visible en juillet. Extrêmement commun partout. Ne diffère guère de auricoma que par une teinte plus foncée qui laisse mieux ressortir la virgule blanche terminant la coudée vers le bord intérieur des ailes supérieures.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle de la patience. Eurasiatique. Europe : largement répandue, mais moins fréquente dans le nord. En France, c’est une noctuelle banale que l’on trouve un peu partout. Habite de nombreux biotopes découverts, y compris les régions de cultures. Voir V. auricoma et V. menyanthidis ; à ne pas confondre. Espèce bivoltine en III-VI puis en VII-IX. Chenille polyphage sur arbustes et plantes herbacées. Je l’ai trouvé en juin à Villeneuve sur Rumex acetosa (NT).

I. Extrêmement commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2008 (Wilding Neil) - Bessines 02/10/1994 (AG) - Fressines 03/07/2009 (AG) - Genneton 11/05/2011 (chenille) (Miteu Martine) - La Crèche 20/07/1971 (NT), 28/05/1973 (NT), 15/06/2009 (chenille) (Conort Nadège) - La Mothe Saint-Héray 28/07/1969 (NT) - Magné 06/05/1969 (NT), 30/10/2008 (chenille) (AG) - Marigny 03/09/1989 (CL) - Marnes 22/04/2006 (CL) - Mauzé-Thouarsais 21/04/1998 (CL), 26/04/1998 (CL), 28/04/1998 (CL), 18/04/2000 (CL) - Moutiers sous Argenton 16/04/1996 (CL), 23/04/2006 (CL) - Niort 24/05/1957 (MG), 30/05/1970 (NT), 02/06/1970 (NT), 08/06/1970 (NT), 12/04/1971 (NT), 20/04/1971 (NT), 11/05/1982 (NT), 19/05/1982 (NT), 22/07/1982 (NT), 04/05/1983 (NT), 15/07/2000 (AG), 10/09/2008 (Rebeyrol Christian), 24/06/2009 (AG), 23/05/2010 (AG), 15/08/2010 (AG) - Saint-Georges de Rex 15/07/1969 (NT), 04/08/1969 (NT) - Saint-Jean de Thouars 06/10/1996 (AG), 23/08/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 15/04/1988 (CL) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Sansais 22/06/2009 (chenille) (Vanderschueren Claire) 24/09/2009 (AG) - Taizé 28/03/1998 (CL) - Villiers en Bois 03/04/1997 (AG), 21/04/2009 (AG), 31/05/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Viminia rumicis (Linnaeus, 1758)
Aricia agestis (Denis & Schiffermüller, 1775)
Collier de corail

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Champs et prairies. Chenille sur erodium cicutarium, melilot, onobrychis, trifolium. Elle est visible en mars puis en juillet. Assez commun et répandu partout.

Charente-Maritime : 1 exemplaire de Dompierre (août 1907) a quelques taches rouges du dessus remplacées par des taches pâles et même blanches (Lucas).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Collier de corail. Espèce répandue et abondante en Europe et en France. Fréquente lesp elouses sèches, vignes abandonnées, orées forestières ensoleillées, sablières. Période de vol : IV-X en plusieurs générations. Chenille sur Geranium pratense, Erodium cicutarium.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Argenton les Vallées 10/09/2010 (Courtin Bernard) - Availles-Thouarsais 18/05/1995 (CL), 08/07/2010 (Rolland Ludovic) - Beauvoir sur Niort 27/09/1992 (CL) - Bouillé-Loretz 22/04/2010 (Courtin Bernard) – Boussais 01/07/2010 (Rolland Ludovic) – Bressuire 05/07/2011 (Séchet Vanina) - Chambroutet 19/07/2010 (Rolland Ludovic) – Cirières 28/05/2012 (Clochard Noé et Alain) - Faye l’Abbesse 17/06/2009 (Rolland Ludovic) – Fenioux 25/05/2011 (Chauveau Joseph) - Genneton 22/07/2010 (Miteu Martine) - La Crèche 01/07/1989 (NT) - Luzay 27/08/2006 (AG) - Magné 24/05/1970 (NT) - Marnes 25/06/2010 (Rolland Ludovic) - Niort 03/05/1971 (NT), 10/05/1971 (NT), 10/07/1976 (NT), 28/05/2005 (AG), 22/04/2009 (Rebeyrol Christian), 28/04/2010 (Rebeyrol Christian) - Saint-Jean de Thouars 08/07/2006 (AG), 23/08/2009 (AG) – Sainte-Verge 18/09/2011 (Courant Julien) - Sansais 15/05/1992 (CL) - Verrines sous Celles 16/05/1970 (NT), 20/05/1999 (NT) - Villiers en Bois 15/08/1940 (MG), 09/07/1948 (MG), 19/07/1948 (MG), 07/09/1957 (MG), 05/08/1959 (MG), 29/07/1964 (MG), 27/07/1969 (NT), 24/05/1970 (NT), 30/08/2005 (AG), 05/07/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Aricia agestis (Denis & Schiffermüller, 1775)
Vanessa atalanta (Linnaeus, 1758)
Vulcain

Etat des connaissances en 1912 - Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest Atlantique par Henri Gelin et Daniel Lucas :

L’imago est visible de mai à juin puis de septembre à octobre en deux générations. Hiverne comme papillon, plus rarement comme chrysalide ; les papillons reparaissent en mars-mai ; les chrysalides hivernées éclosent en mai-juin. La génération de septembre est la plus abondante. Chenille sur urtica, parietaria. Elle est visible de juin à octobre. Ce papillon, appelé vulgairement le Vulcain, est répandu dans toute la région, en quantité plus ou moin abondante selon les années. Il recherche les suintements des arbres cariés, les fruits pourris ou déjà attaqués par d’autres insectes. Quelques exemplaires possèdent un point blanc dans le tiers externe de la bande rouge des ailes antérieures (Lucas).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Vulcain. Espèce très répandue en Europe, migratrice. En France, largement répandue. Fréquente des habitats divers avec une préférence pour les lisières et les clairières des bois et les vergers. Espèce plurivoltine en II-XI. Souvent visible en plein hiver dans le sud de l’Europe. Chenille sur Urtica.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Bressuire 27/04/2010 (Rolland Ludovic) - Cersay 12/07/1980 (CL) - Chanteloup 25/05/2005 (Bonnet Stéphane), 03/07/2006 (Bonnet Stéphane) - Faye l’Abbesse 17/06/2009 (Rolland Ludovic) – Genneton 26/07/2009 (Miteu Martine), 18/09/2010 (Miteu Martine) - Germond-Rouvre 13/10/2010 (AG) - La Crèche 14/09/2010 (Debordes Laurent), 20/09/2011 (NT) - La Mothe Saint-Héray 02/09/1958 (MG) - Magné 09/08/2005 (Breuil Sandrine) - Ménigoute 31/10/2011 (NT) - Missé 08/07/2010 (Meyer Daniel) - Niort 11/07/1955 (MG), 19/09/1964 (MG), 06/09/1968 (NT), 06/07/1970 (MG), 24/07/1970 (NT), 19/07/1978 (NT), 21/10/1979 (NT), 02/09/1980 (NT), 25/09/1980 (NT), 26/09/1980 (NT), 09/10/1980 (NT), 21/10/1980 (NT), 20/02/2009 (Rebeyrol Christian), 08/09/2012 (AG) - Pierrefitte 21/04/2010 (Rolland Ludovic) - Sainte-Gemme 08/09/2005 (CL) – Sompt 30/08/2009 (Orsini Maria) – Villiers en Bois 25/09/2009 (AG) – Voultegon 03/09/2010 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.


Etat des connaissances en Octobre 2018 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères de Charente-Maritime - Guyonnet Antoine, Montenot Jean-Pierre, West Hazel

Le Vulcain. Envergure 50-64 mm. Espèce très répandue en Europe, migratrice. Elle est également présente en Afrique du Nord, en Asie, en Amérique du Nord et en Amérique centrale. En France, largement répandue. Fréquente des habitats divers avec une préférence pour les lisières et les clairières des bois et les vergers. Espèce plurivoltine en II-XI. Souvent visible en plein hiver dans le sud de l’Europe. Chenille sur Urtica. Espèce considérée comme commune à très commune. Pas de menace (PCN 2017).

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912) - Les Mathes 22/05/1998, 20/06/1998, 24/07/1998 (commun) (RL 1997-1998) – Royan 01/09/1964 (2 exemplaires) (Collection Lévesque MHN La Rochelle).

II. Archingeay 10/03/2013 (GC), 21/08/2013 (Nottebaert Claude) – Aytré 24/06/2017 (AG) - Benon 08/06/2016 (Guilloton Jean-Alain et Perrein Christian) - Champagnac 03/05/2014 (Guilloton Jean-Alain) - Champagne 25/04/2011 (Lagarde Jean-Marie), 01/11/2011 (Lagarde Elisabeth) - Chenac Saint-Seurin d’Uzet 29/06/2013 (HW et RW) - Crazannes 08/06/2011 (Loth Francis), 31/05/2013 (chenille) (JPM) - Cressé 15/04/2002, 06/03/2014, 27/10/2015 (Péraud Joseph) - Dompierre sur mer 25/08/2011 (Guilloton Jean-Alain) - Fenioux 06/10/2014 (Guilloton Jean-Alain) - Floirac 11/08/2009, 18/04/2010 (HW et RW) - Fouras 16/09/2008 (Gagnère Marie-Paule), 10/05/2012 (Boursier Jean-Michel) - Geay 28/09/2010 (Loth Francis) - Haimps 29/06/2013 (Péraud Joseph) - Les Gonds 15/06/2013 (GC) - Île d’Aix 12/10/2008 (AG) - Juicq 13/06/2013 (chenille) (JPM) - La Couarde sur mer 02/09/2010 (JPM) - La Flotte 08/11/2005 (Bascle Robert) – La Rochelle 14/05/2010 (JPM), 24/06/2017 (AG) - La Vergne 03/05/2013, 11/04/2015 (GC) - Le Bois Plage en Ré 28/05/2010, 02/09/2010 (JPM) - Les Portes en Ré 23/07/1995 (1 mâle et 1 femelle), 09/08/1995 (1 mâle et 1 femelle), 08/07/1996 (1 mâle et 1 femelle), 09/07/1996 (1 mâle et 1 femelle), 07/07/1997 (1 mâle et 1 femelle) (Deschamps Pascal), 15/07/2009 (Fonseca Bernard) - Loix 27/07/2010 (JPM) - Marennes 13/08/2011 (Grenier Stéphane) - Mortagne sur Gironde 03/2009, 05/2009, 06/2009, 08/2009, 10/2009, 11/2009, 12/2009, 03/2010, 05/2010, 06/2010, 08/2010, 09/2010, 10/2010, 06/05/2012 (chenille), 08/12/2013 (HW et RW) - Nieul sur Mer 29/08/2013 (Bremaud Françoise) - Nuaillé sur Boutonne 27/09/2010, 16/10/2011 (10 exemplaires) (Pluchon Nicolas) – Port d’Envaux 24/05/2016 (Guilloton Jean-Alain) - Puilboreau 30/03/1997 (Guilloton Jean-Alain) - Royan 30/09/2011 (Poljakovic Christine) - Saint-Agnant 14/05/1993 (AG) - Saint-Dizant du Gua 06/06/2012 (chenille) (HW et RW) - Saint-Fort sur Gironde 06/08/2010 (HW et RW) - Saint-Froult 21/08/2008 (Godet Laurent) - Saint-Georges-Antignac 15/05/2013 (chenille) (RP) - Saint-Germain du Seudre 20/05/2010, 04/06/2010, 06/08/2010 (HW et RW) - Saint-Jean d’Angély 15/05/2013, 08/03/2014 (GC) - Saint-Julien de l’Escap 19/06/2015 (chenille) (GC) - Saint-Martin de Ré 28/05/2010 (JPM) - Saint-Pierre-d’Amilly 11/05/2015 (Guilloton Jean-Alain) - Saint-Pierre d’Oléron 09/10/2010 (AG) - Saint-Pierre de l’Isle 26/06/2012 (GC) - Sainte-Marie de Ré 28/05/2010 (JPM) - Taugon 07/05/2010 (JPM) - Virollet 14/01/2014 (Bassiti Amelia) - Yves 20/04/1989, 10/09/1992, 12/05/1993, 17/06/1993, 20/08/1993 (Doumeret Alain).

AG = Antoine Guyonnet, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, JPM = Jean-Pierre Montenot, HW = Hazel West, RL = Robert Levesque




lire la suite de l'article : Vanessa atalanta (Linnaeus, 1758)
Maniola jurtina (Linnaeus, 1758)
Myrtil

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Prés et lieux gazonnés, se pose à terre ou sur les plantes basses. Chenille sur poa pratensis, poa annua L. Elle est visible en mai. Répandu et très commun dans toute la région. L’ocelle apical de l’aile supérieure n’est que rarement bipupillé, en dessus et en dessous. Il est quelquefois accompagné, en dessous seulement, de 1 ou 2 petits ocelles ; la bande claire des ailes inférieures porte 0, 1, 2, 3, 4 ocelles semblables à ces derniers et le plus souvent réduits à un simple point noir. Les exemplaires privés de ces ocelles sont de beaucoup les plus nombreux. On trouve çà et là des femelles dont la bande médiane des ailes inférieures s’éclaire , au milieu et en dessus, d’une nuance fauve vif, plus ou moins étendue, qui les rattache à la variation hispulla Hb.

Deux-Sèvres : Commun. Un exemplaire atteint d’albinisme étendu et très symétrique, pris au Fief de François, le 02/08/1909. Quelques exemplaires de la variation hispulla, à Epannes, et dans la forêt de Chizé (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Myrtil. Espèce répandue dans toute l’Europe à l’exception du centre et du nord de la Scandinavie. Répandue dans toute la France. Fréquente les prairies, les landes ouvertes herbeuses et les bois clairs. Espèce univoltine en IV-X. Chenille sur Poa.

I. Répandu et très commun partout (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) – Argenton les Vallées 11/06/2010 (Courtin Bernard) - Availles-Thouarsais 29/06/2010 (Rolland Ludovic) - Azay le Brûlé 11/08/2011 (AG) – Boussais 01/07/2010 (Rolland Ludovic) – Bressuire 07/07/2010 (Rolland Ludovic) - Cersay 28/08/1980 (CL) - Chanteloup 28/05/2005 (Bonnet Stéphane) - Chauray 01/08/1948 (MG) - Combrand 13/06/2006 (AG) - Echiré 04/07/1991 (AG) – Faye l’Abbesse 17/06/2009 (Rolland Ludovic) - Fressines 02/08/2006 (AG), 06/08/2006 (AG), 09/09/2006 (AG) – Genneton 18/09/2010 (Miteu Martine) - La Crèche 25/06/1989 (NT), 04/06/2011 (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 23/06/1957 (MG), 23/06/1957 (NT), 05/06/1991 (AG) - Luzay 27/08/2006 (AG), 27/08/2007 (AG) - Marnes 25/06/2010 (Rolland Ludovic) – Massais 23/06/2010 (Rolland Ludovic) - Missé 11/07/2010 (Meyer Daniel) - Moutiers sous Argenton 02/08/2003 (CL) - Niort 25/06/1968 (MG), 29/07/1971 (MG), 29/07/1971 (NT), 01/09/1972 (NT), 11/07/1976 (NT), 11/07/1982 (NT), 12/06/1983 (NT), 26/06/1983 (NT), 25/06/1991 (AG), 15/08/2004 (AG) - Rom 24/08/2010 (Minot Jean-Louis) - Saint-Georges de Rex 06/06/1982 (NT) - Saint-Jean de Thouars 23/08/2009 (AG), 12/06/2010 (AG) - Saint-Léger de Montbrun 08/06/2003 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 26/08/2001 (CL) - Saint-Maxire 20/08/1959 (MG) - Sainte-Radegonde 18/06/2011 (Miteu Martine) - Sansais 26/06/1976 (NT) -Sompt 27/08/2009 (Orsini Maris) – Thouars 09/06/2010 (Courtin Bernard) - Villiers en Bois 14/06/1958 (MG), 13/06/1959 (MG), 17/06/1959 (NT), 01/07/1971 (NT), 01/06/1976 (NT), 28/06/1983 (NT), 30/08/2005 (AG), 01/07/2010 (AG) – Voultegon 11/06/2010 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Maniola jurtina (Linnaeus, 1758)
Araschnia levana (Linnaeus, 1758)
Carte Géographique

Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Complément 1983 au Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

Dans le fascicule 2, tome 1 (1959), d’Alexanor, je notais la présence dans l’ouest de la France de ce papillon que n’avaient jamais rencontré les Lucas, Durand, D’Olbreuse, Gelin, Lacroix, etc.

Ma première capture date de juillet 1946 ; l’espèce avait été trouvée presque simultanément par le Commandant D. Lucas à Auzay.

J’ai noté que dans le Marais Poitevin, cette vanesse avait trois générations, la troisième (fin août-début septembre) étant la plus populeuse.

La progression de l’ortie à travers les cultures remplaçant les rouchis a favorisé l’expansion de ce nouvel hôte du marais que l’on rencontre depuis quelques années en pleine ville de Niort.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

JPEG


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Carte géographique. La forme printannière levana a le fond orange alors que celle estivale prorsa a le fond noir. Répandue en Europe moyenne où elle a étendu son aire de répartition au cours du 20 ème siècle. Fréquente les lisières et clairières des bois et les berges des cours d’eau. Espèce bivoltine ou trivoltine selon les régions en IV-IX. Chenille sur Urtica.

I. Dans le fascicule 2, tome 1 (1959), d’Alexanor, je notais la présence dans l’ouest de la France de ce papillon que n’avaient jamais rencontré les Lucas, Durand, D’Olbreuse, Gelin, Lacroix, etc. J’ai noté que dans le Marais Poitevin, cette vanesse avait trois générations, la troisième (fin août-début septembre) étant la plus populeuse. La progression de l’ortie à travers les cultures remplaçant les rouchis a favorisé l’expansion de ce nouvel hôte du marais que l’on rencontre depuis quelques années en pleine ville de Niort (RL 1983).

II. Amuré 28/05/1961 (NT), 22/07/2007 (AG) - Assais les Jumeaux 02/05/2009 (CL) - Azay le Brûlé 02/05/2009 (AG) - Coulon 27/06/1996 (CL), 27/08/2008 (Rebeyrol Christian) - La Crèche 15/05/1989 (NT), 25/06/1989 (NT), 11/09/2010 (Debordes Laurent), 06/04/2011 (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 07/02/1956 (MG), 07/08/1956 (NT), 02/07/1959 (MG), 02/07/1960 (NT), 13/05/1969 (NT), 22/05/1969 (NT) - Magné 19/06/1969 (NT), 21/08/1969 (MG), 10/07/1970 (NT), 14/07/1970 (NT), 01/09/1970 (NT), 10/09/1970 (NT), 04/05/1971 (NT), 02/09/1971 (NT), 27/07/1981 (CL) - Mauzé-Thouarsais 18/04/2009 (CL) - Niort 04/11/2007 (chenille) (AG) – Saint-Généroux 18/04/2010 (Rolland Ludovic) - Souvigné 19/05/1968 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Araschnia levana (Linnaeus, 1758)
Pararge aegeria (Linnaeus, 1758)
Tircis

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à juin puis de août à septembre en deux générations (quelques uns des exemplaires que l’on trouve en mars et avril ont certainement hiverné). Le papillon aime à se poser sur les pampres, les feuilles des arbustes. Chenille sur poa annua et trivialis, triticum repens (toute la belle saison). Répandu et commun partout. La vallée de la Loire constitue ici la limite de séparation de la forme pâle du nord (egerides Stgr.) et de la forme fauve foncé du midi (aegeria type). A Vannes, egerides domine. A Nantes et Angers on trouve, avec les deux formes principales, de nombreux individus intermédiaires, et ces derniers se rencontrent encore vers le sud jusqu’aux environs de Niort, à Sainte-Pezenne, 05/06/1910, 26/05/1911 (Gelin). Dans la partie méridionale de la région on ne trouve que le type. Une bande marginale fauve, qui part de l’apex des ailes antérieures peut descendre jusqu’au tiers inférieur de la bordure, mais est parfois réduite à une simple macule placée au milieu du bord externe. La tache jaune en forme d’S retourné, qui part du bord costal de l’aile postérieure, est fréquemment divisée en deux macules distinctes. La bande maculaire jaune des ailes postérieures porte en dessus 4 ocelles noirs, dont les 3 derniers seulement sont papillés de blanc ; en dessous, on voit 5 ocelles plus pâles, dont le second est à peine indiqué. Quelques exemplaires ayant le dessus des ailes plus ou moins envahi par la teinte fauve ont été capturés en Vendée, à La Vergne, près de la Châtaigneraie ’Allard), à Auzay, 24/04/1911 (Lucas), et dans les Deux-Sèvres, forêt de Chizé, 06/05/1911 (Gelin). M. Ch. Oberthur a figuré, pl. 2 du XV ième fascicule des Et. d’entomol., une aberration albine prise en Gironde, à Saint-André de Cubzac, par l’abbé Mège.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Tircis. Espèce très répandue et abondante en Europe à l’exception de la Scandinavie. Partout en France. Fréquente bois, vergers, parcs, jardins, clairières et lisières des forêts. Plurivoltin en II-XI. Chenille sur Agropyron repens, Poa bulbosa.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Arçais 12/06/2002 (AG) – Argenton-Château 17/04/2010 (Rolland Ludovic) – Argenton les Vallées 23/06/2011 (Courant Julien) - Availles-Thouarsais 20/04/2010 (Rolland Ludovic) - Azay le Brûlé 02/05/2009 (AG) – Bressuire 22/06/2009 (Séchet Vanina) - Cersay 01/05/1989 (CL) - Chambroutet 06/10/2010 (Rolland Ludovic) - Chanteloup 03/06/2006 (Bonnet Stéphane) – Cirières 07/05/2012 Clochard Noé et Alain) - Faye l’Abbesse 17/06/2009 (Rolland Ludovic) – Fors 10/10/2010 (AG) - Fressines 09/09/2006 (AG) – Genneton 07/08/2010 (Miteu Martine) - La Crèche 07/08/1974 (NT), 15/05/1989 (NT) - Le Chillou 09/05/2004 (CL) - Magné 24/07/2000 (AG) – Marnes 16/04/2010 (Rolland Ludovic) - Mauzé-Thouarsais 21/08/2008 (CL) - Missé 24/05/2010 (Meyer Daniel) - Niort 16/10/1979 (NT), 13/04/1980 (NT), 10/08/1980 (NT), 15/06/2000 (AG), 10/05/2009 (AG), 18/09/2009 (AG), 29/03/2010 (Rebeyrol Christian) - Parthenay 28/08/2011 (Courant Julien) - Saint-Généroux 18/04/2010 (Rolland Ludovic) - Saint-Jean de Thouars 25/06/2006 (AG) – Sainte-Verge 18/09/2011 (Courant Julien) - Sansais 24/07/1974 (NT) - Scieq 20/02/1993 (AG) – Sompt 27/08/2009 (Orsini Maria) – Thouars 18/04/2011 (Courtin Bernard) - Villiers en Bois 30/03/1989 (CL), 27/07/1994 (CL), 16/09/2007 (AG) – Vouillé 06/06/1993 (AG) – Voultegon 23/09/2011 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Pararge aegeria (Linnaeus, 1758)
Inachis io (Linnaeus, 1758)
Paon du jour

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à septembre ; hiverne et reparaît en avril ; parfois une génération en mai juin, provenant de chrysalides ayant hiverné. Jardins, bords des chemins. Chenille sur urtica, humulus. Elle est visible de juin à septembre. Inachis io, appelée vulgairement le Paon du jour, est répandue, mais rarement abondante, dans toute la région. Quelques exemplaires provenant de chenilles mal nourries, restent de petite taille et constituent l’aberration ioides O. I. M. Frionnet dit (Les Premiers états des Lépidoptères, 2 ème fascicule, p.XXXVIII) que Pyrameis cardui vole "aussi bien la nuit que le jour". J’ai fait deux fois, aux lampes électriques de Niort, le 25/01 et le 10/11/1904, la capture de v. io. L’espèce n’a pu être prise ainsi qu’à condition d’exécuter, comme cardui, un vol nocturne (Gelin).


Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Remarque de Mathieu Charneau concernant l’année 2010 :

Concernant la raréfaction de l’espèce "Petite tortue" et notamment l’étude sur le parasitisme touchant les chenilles de cette espèce. Je voulais faire part d’une observation concernant le parasitisme des chenilles de paon de jour. L’année dernière (2010), je suis tombé sur une "colonie" de chenilles de Paon de jour. J’avais capturé deux chenilles âgées pour terminer l’élevage. Ces deux chenilles sont devenues chrysalides. Malheureusement, de ces deux chrysalides sont sorties deux asticots (diptères) ! Cela correspond donc à un taux de 100% de parasitisme même si sur un si petit échantillon cela ne peut pas être représentatif.

L’évolution des populations de paon de jour est donc lui aussi à surveiller car cette espèce pourrait dans les années à venir décliner comme l’a fait la Petite tortue. A suivre ...


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Paon du jour. Espèce très répandue en Europe sauf dans le nord de la Scandinavie et le sud de la péninsule Ibérique. Partout en France mais habituellement rare en climat méditerranéen sec. Fréquente les prairies, les friches, les lisières des bois, les parcs et jardins. Espèce univoltine à trivoltine selon les régions et les années en II-X. Chenille sur Urtica.

I. Répandu dans toute la région. Rarement abondant (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) – Azay le Brûlé 02/05/2009 (AG), 11/06/2011 (AG) - Boussais 01/07/2010 (Rolland Ludovic) – Bressuire 19/07/2010 (Rolland Ludovic) - Cersay 21/10/2007 (CL) - Chanteloup 20/08/2005 (Bonnet Stéphane), 22/04/2010 (Rolland Ludovic) – Chauray 11/10/2011 (Vien Danielle) - Clessé 24/04/2010 (Rolland Ludovic) – La Mothe Saint-Héray 03/07/2010 (Debordes Laurent) - Marnes 18/03/2010 (Rolland Ludovic) - Ménigoute 31/10/2011 (NT) - Niort 14/03/1993 (chenille) (AG), 20/02/2009 (Rebeyrol Christian), 20/06/2009 (AG), 08/09/2012 (AG) – Parthenay 28/08/2011 (Courant Julien) - Saint-Généroux 18/04/2010 (Rolland Ludovic) - Villiers en Bois 29/08/1988 (CL)- Voultegon 28/09/2010 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Inachis io (Linnaeus, 1758)
Argynnis paphia (Linnaeus, 1758)
Tabac d’Espagne

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à août. Bords des bois, haies ; sur les ronces en fleurs. Chenille sur viola crataegus. Elle est visible de mai à juin. Répandu et commun dans la région. La forme mélanisante et verdâtre de la femelle, variation valesina Esp., avec taches blanches et non fauves, n’est indiquée que dans un petit nombre de localités, sans doute par erreur pour quelques unes.

Charente : Variation Valesina, 2 exemplaires pris en juillet, forêt de la Braconne (Dupuy).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Tabac d’Espagne. Espèce largement répandue dans toute l’Europe, éteinte aux Pays-Bas. Répandue dans toute la France. Fréquente les clairières et les lisières des bois et forêts. Espèce univoltine en VI-IX. Chenille sur Viola.

I. Répandu et commun dans la région (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Assais les Jumeaux 20/06/2009 (CL) - Boësse 27/06/2011 (Courtin Bernard) - Chanteloup 03/07/2005 (Bonnet Stéphane) - Chizé 01/07/1971 (NT), 14/07/1971 (NT) - Coulonges-Thouarsais 28/07/2010 (Meyer Daniel) - Genneton 20/07/2010 (Miteu Martine) - La Crèche 02/07/2010 (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 13/06/1959 (MG), 02/07/1960 (MG) - Marigny 14/07/2003 (AG) – Rom 24/07/2010 (Minot Jean-Louis) - Villiers en Bois 02/07/1955 (MG), 14/07/1955 (MG), 20/07/1955 (MG), 02/07/1956 (MG), 29/06/1960 (MG), 02/07/1960 (NT), 14/07/1960 (NT), 30/06/1968 (NT), 05/07/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Argynnis paphia (Linnaeus, 1758)
Pieris brassicae (Linnaeus, 1758)
Piéride du chou

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juillet puis d’août à septembre e deux générations. Jardins, prairies, champs cultivés. La chenille vit sur brassica, raphanus, sinapis, tropaelum. Elle est visible en juin, août, octobre. Elle détruit parfois complètement les plantations de choux. La génération printannière de brassica a généralement la tâche apicale d’un noir moins vif, avec le contour interne moins dentelé chez le mâle que dans la génération d’été. Répandu dans toute la région, et extrêmement commun certaines années. La chenille est parasitée par divers hyménoptères, dont le plus commun est le microgaster granulatus L, qui enraye heureusement l’extrême prolifération de cette espèce. - Une femelle aberrante, de 5 cm d’envergure, prise à Niort le 11/05/1911, a les ailes allongées et très étroites, celles du côté droit excavées au bord externe, les postérieures nuancées de jaunâtre en dessus (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Pieris brassicae Etat connaissances 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Piéride du chou. Répandue dans toute l’Europe et toute la France, espèce migratrice. L’imago est visible en III-XI en deux générations. Jardins, prairies, champs cultivés. La chenille vit sur Brassica, Raphanus, Sinapis, Tropaelum, en V-VI puis VIII-X.

I. Répandu et extrêmement commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Availles-Thouarsais 20/04/2010 (Rolland Ludovic) – Azay le Brûlé 11/06/2011 (AG), 11/08/2011 (AG) – Bressuire 09/04/2011 (Séchet Vanina), 30/06/2011 (Séchet Vanina) - Faye l’Abbesse 17/06/2009 (Rolland Ludovic) – Fors 10/10/2010 (AG) - Fressines 06/08/2006 (AG), 09/09/2006 (AG) – Genneton 05/09/2010 (Miteu Martine) - La Crèche 16/07/1976 (NT) - La Mothe Saint-Héray 10/07/1955 (MG) - Marnes 06/04/2010 (Rolland Ludovic) - Niort 15/07/1947 (MG), 09/09/1947 (MG), 10/08/1955 (MG), 20/04/1970 (NT), 09/05/1970 (NT), 10/05/1970 (NT), 29/05/1970 (NT), 06/09/1980 (NT), 25/09/2008 (AG), 29/03/2010 (Rebeyrol Christian), 10/04/2010 (AG), 09/10/2010 (AG) – Rom 22/08/2010 (Minot Jean-Louis) - Saint-Généroux 18/04/2010 (Rolland Ludovic) - Saint-Jean de Thouars 05/09/2003 (AG), 09/06/2007 (AG) - Saint-Rémy 07/09/1980 (NT) - Sainte-Blandine 15/03/1968 (NT), 30/03/1968 (NT), 14/09/1980 (NT), 25/08/2000 (AG), 02/09/2000 (AG) - Taizé 07/04/1987 (CL) - Villiers en Bois 14/05/1949 (MG), 14/06/1965 (NT), 13/09/1980 (NT), 16/09/2007 (AG), Voultegon 11/06/2010 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Pieris brassicae (Linnaeus, 1758)
Heodes tityrus (Poda, 1761)
Cuivré Fuligineux

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France)

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre en deux générations. Prés, bords des bois. Chenille sur : sarothamnus vulgaris, rumex. Elle est visible en avril puis en juin. Assez commun partout. Cette espèce présente dans toute la région quelques exemplaires femelles assez fortement rembrunis en dessus : c’est la variation Circe Hb. Une femelle, prise dans la forêt de l’Hermitain (79) le 25/05/1902, présente sur les ailes inférieures une rangée de petits points bleuâtres parallèle à la ligne des tâches fauves du bord : c’est l’aberration purpureo punctata Wheeler (Gelin).


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Cuivré fuligineux, le Cuivré myope. Espèce répandue en Europe centrale et méridionale. Partout en France. Fréquente prairies, clairières et allées forestières. Période de vol : IV-X en plusieurs générations. Chenille sur Rumex acetosa.

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Argenton les Vallées 02/05/2011 (Courtin Bernard) - Azay le Brûlé 02/05/2009 (AG) - Béceleuf 15/05/1976 (NT) - Bressuire 14/09/2011 (Séchet Vanina) - Chanteloup 07/05/2006 (Bonnet Stéphane) – Coulonge-Thouarsais 28/07/2010 (Meyer Daniel) - Etusson 10/05/2012 (Clochard Noé et Alain) - Exireuil 30/04/2005 (Luzzato Thomas) – Genneton 16/05/2011 (Miteu Martine) – La Crèche 27/09/2010 (Debordes Laurent) - La Mothe Saint-Héray 14/07/1947 (MG), 28/05/1960 (NT), 05/05/1990 (NT), 12/05/1990 (NT), 15/05/1990 (NT) - Massais 23/07/2006 (Rolland Ludovic) - Mauzé-Thouarsais 11/08/1987 (CL) - Missé 28/07/2010 (Meyer Daniel) - Niort 09/09/1947 (MG), 08/06/1970 (NT), 03/05/1971 (NT), 28/07/1971 (NT), 28/09/1971 (NT), 07/05/2010 (Rebeyrol Christian) - Saint-Clémentin 01/05/2010 (Courtin Bernard) - Saint-Maxire 28/07/1970 (NT), 20/08/1972 (NT), 20/08/1974 (MG) - Saint-Sauveur de Givre en Mai 22/05/2012 (Clochard Noé et Alain) - Sainte-Radegonde 14/07/2011 (Miteu Martine) - Taizé 11/05/2005 (CL) - Verrines sous Celles 16/05/1970 (NT), 31/05/1970 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.


Etat des connaissances en Octobre 2018 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères de Charente-Maritime - Guyonnet Antoine, Montenot Jean-Pierre, West Hazel

Le Cuivré fuligineux, le Cuivré myope. Envergure 28-32 mm. Espèce répandue en Europe centrale et méridionale. Partout en France. Fréquente prairies, clairières et allées forestières. Période de vol IV-X en plusieurs générations. Chenille sur Rumex acetosa. Espèce considérée comme commune à très commune. Menacée par la disparition de ses biotopes (PCN 2017).

I. Répandu et assez commun partout (G&L 1912).

II. Annepont 26/04/2015 (GC) - Bedenac 03/05/2014 (Guilloton Jean-Alain) - Bussac-Forêt 03/05/2014 (Guilloton Jean-Alain) - Champagne 17/04/2011 (Lagarde Jean-Marie) - Chenac Saint-Seurin d’Uzet 13/08/2013 (HW et RW) - Corignac 03/05/2014 (Guilloton Jean-Alain) - Crazannes 22/07/2013, 07/08/2013 (JPM) - Geay 08/092007 (JPM) - L’Eguille 26/07/2010 (Piel Patricia) - La Benâte 22/07/2014 (GC) - La Chapelle des Pots 20/08/2011 (Pubert Jean-Yves) – La Frédière 02/05/2010 (JPM) - La Tremblade 25/09/2013 (JPM) - Les Mathes 16/08/1965 (1 mâle et 1 femelle), 11/08/2006 (AG), 06/05/2007 (JPM) - Montlieu la Garde 22/05/2012 (HW et RW) - Mortagne sur Gironde 31/08/2009 (HW et RW) - Port d’Envaux 06/09/2007 (JPM), 03/08/2013 (Laffitte Jean-Jacques), 09/07/2015 (JPM) - Romegoux 27/04/2011, 29/04/2011 (Loth Francis) - Royan 05/09/2009, 20/07/2010 (Ceylo Dominique) - Saint-Ciers du Taillon 18/05/2010 (HW et RW) - Saint-Dizant du Gua 06/07/2012 (HW et RW) - Saint-Fort sur Gironde 30/04/2014 (HW et RW) - Saint-Germain du Seudre 01/05/2010, 18/07/2010, 14/08/2010 (HW et RW), 09/06/2013 (GC) - Saint-Jean de Liversay 16/07/2016 (HW et RW) - Saint-Loup 18/05/2014 (GC) - Saint-Savinien 11/09/2006 (JPM) - Saint-Sorlin de Conac 25/07/2015 (HW et RW) - Saint-Sornin 10/07/2007 (JPM), 22/07/2008 (SC), 28/07/2015 (CC) - Sainte-Gemme 23/09/2008 (JPM).

AG = Antoine Guyonnet, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, JPM = Jean-Pierre Montenot, HW = Hazel West, RL = Robert Levesque




lire la suite de l'article : Heodes tityrus (Poda, 1761)
Membre actif du RPAPN : http://www.biodiversite-poitou-charentes.org/