11. Plusiinae
Sur le Web
Rhopalosanton

BIENVENUE SUR RHOPALOSANTON……

……..un blog dédié principalement aux rhopalocères de Saintonge romane présents ou potentiellement présents dans cette belle région. Rhopalosanton {JPEG}

Biodiversité en Poitou-Charentes

La biodiversité et ses enjeux en Poitou-Charentes : cartographie dynamique, publications, acteurs de la biodiversité et du patrimoine naturel, données sur les espèces (faune et flore) et sur les espaces naturels

RPAPN {JPEG}

Observatoire de l’Environnement en Poitou-Charentes (ORE)
L’environnement et ses enjeux en Poitou-Charentes : cartographie dynamique, publications, acteurs et données de l’environnement en Poitou-Charentes, bibliothèque de liens, sites pédagogiques, études JPEG
6 Pattes - Bienvenue sur 6 pattes

Site sur les papillons de La Vienne (86) réalisé par Samuel Ducept

JPEG

Deux Sèvres Nature Environnement

Deux-Sèvres Nature Environnement et entre autres ses activités entomologiques (dont un livret d’identification et 1 fiche d’observation Rhopalocères).

JPEG

Poitou-Charentes Nature
Poitou-Charentes Nature, qu’est-ce que c’est, depuis quand existe-t-elle, où sommes nous ? JPEG
Diren Poitou-Charentes - Espèces et espaces en Poitou-Charentes

Liste des Lépidoptères (Rhopalocères et Hétérocères) protégés et ceux considérés comme déterminants (patrimoniaux) en Poitou-Charentes.

JPEG

Plusiinae
Si vous trouvez une Noctuelle marquée de taches métalliques ou d’une petite virgule blanche nettement circonscrite, votre papillon est sans doute une Plusiinae. Regardez-le de plus près, et vous verrez que ses yeux sont grands et ciliés. Vous ne manquerez pas non plus de remarquer l’étonnante houppe de poils qui se dresse en une crête onduleuse sur le thorax. Ainsi, vous aurez observé tous les signes qui distinguent les Plusiinae des Catocalinae. Ajoutons que les Plusiinae forment une sous-famille homogène avec un nombre restreint de genres. Beaucoup d’espèces sont exclusivement montagnardes. De leur côté, les chenilles ne manquent pas d’intérêt : elles se déplacent un peu comme les Arpenteuses (Geometridae), car elles sont dépourvues des deux premières paires de fausses-pattes normalement situées au milieu du corps. Chez les Plusiinae, en effet, les chenilles n’ont que douze pattes au lieu de seize comme chez toutes les autres espèces. (Papillons d’Europe - Tome 2 - JF Aubert - Editions Delachaux et Niestlé). Cette sous-famille compte 32 espèces visibles en France dont 13 sont visibles en Poitou-Charentes.


Abrostolini
Tribu de la sous-famille des Plusiinae qui compte 4 espèces visibles en France.

Argyrogrammatini
Tribu de la sous-famille des Plusiinae qui compte 7 espèces visibles en France.

Plusiini
Tribu de la sous-famille des Plusiinae qui compte 22 espèces visibles en France. 8 espèces sont présentes en Poitou-Charentes.

Afficher/Masquer toutes les espèces:
Membre actif du RPAPN : http://www.biodiversite-poitou-charentes.org/