19. Gnophini

carte de répartition de Gnophos furvatus (Denis & Schiffermüller, 1775) Cartes des communes (données du site)
Sur le site
Gnophos furvatus Identification des papillons
Gnophos furvatus Lépidoptères du Poitou-Charentes
Sur le Web
Rhopalosanton

BIENVENUE SUR RHOPALOSANTON……

……..un blog dédié principalement aux rhopalocères de Saintonge romane présents ou potentiellement présents dans cette belle région. Rhopalosanton {JPEG}

Biodiversité en Poitou-Charentes

La biodiversité et ses enjeux en Poitou-Charentes : cartographie dynamique, publications, acteurs de la biodiversité et du patrimoine naturel, données sur les espèces (faune et flore) et sur les espaces naturels

RPAPN {JPEG}

Observatoire de l’Environnement en Poitou-Charentes (ORE)
L’environnement et ses enjeux en Poitou-Charentes : cartographie dynamique, publications, acteurs et données de l’environnement en Poitou-Charentes, bibliothèque de liens, sites pédagogiques, études JPEG
6 Pattes - Bienvenue sur 6 pattes

Site sur les papillons de La Vienne (86) réalisé par Samuel Ducept

JPEG

Deux Sèvres Nature Environnement

Deux-Sèvres Nature Environnement et entre autres ses activités entomologiques (dont un livret d’identification et 1 fiche d’observation Rhopalocères).

JPEG

Poitou-Charentes Nature
Poitou-Charentes Nature, qu’est-ce que c’est, depuis quand existe-t-elle, où sommes nous ? JPEG
Diren Poitou-Charentes - Espèces et espaces en Poitou-Charentes

Liste des Lépidoptères (Rhopalocères et Hétérocères) protégés et ceux considérés comme déterminants (patrimoniaux) en Poitou-Charentes.

JPEG

Gnophos furvatus (Denis & Schiffermüller, 1775) Gnophos ténébreuse


4098. Charissa obscuratus (Denis & Schiffermüller, 1775) >>

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l'ouest de la France) :

L'imago est visible de juillet à août. Chenille sur genista, prunus spinosa, etc. Elle est visible en mai.


Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Semble assez rare dans la région.


Généralités : Des formes locales existent : les individus des collines calcaires de l'extrême Sud-Est sont plus grands, plus clairs et sans points discaux (ssp. cinerascens), ceux de la vallée de la Vésubie, parfois très contrastés ; appartiennent à la forme meridionalis. Espèce répandue en Europe méridionale et centrale jusqu'en Ukraine. Présente en France centrale et méridionale, surtout en montagne, elle est très rare ou a disparu dans la partie Nord. Fréquente les friches broussailleuses, les prairies sèches et les terrains ouverts, steppiques, les jardins, les éboulis. Active en fin de journée et au crépuscule, souvent repérée en pleine journée butinant les chardons. La chenille, polyphage, vit sur : Plantain, Prunellier, Cornouiller sanguin, Clématite des haies, Hippocrépide chevelu, Thym serpolet, Hélianthéme, Sanguisorbe, Troène, Viorne... La chenille hiverne. Période de vol : Juillet-Août. Espèce univoltine. (Guide des papillons nocturnes de France)


Plantes nourricières :Genêts, Prunelliers.
Apparition de la chenille (données du site)
JanvFévrMarsAvrilMaiJuinJuilAoûtSeptOctNovDéc
Apparition du papillon (données du site)
JanvFévrMarsAvrilMai JuinJuilAoûtSeptOct NovDéc
4095. Gnophos furvatus (Denis & Schiffermüller, 1775) - Blanc Josselyne {JPEG} Photo de Blanc Josselyne
 
4098. Charissa obscuratus (Denis & Schiffermüller, 1775) >>
Membre actif du RPAPN : http://www.biodiversite-poitou-charentes.org/